loader
Recommandé

Principal

Fibrome

L'effet du microadénome hypophysaire sur la santé humaine et la capacité de devenir enceinte

L'hypophyse est située à la base du cerveau humain. C'est la glande endocrine, qui affecte de nombreux processus: développement et croissance, métabolisme, lactation et autres. La glande pituitaire est divisée en 2 lobes: antérieur et postérieur, chacun remplissant ses fonctions. L'état hormonal d'une personne est complètement dépendant du travail de l'adénohypophyse (lobe antérieur). Ses cellules produisent les hormones suivantes:

  • thyroïde stimulant la fonction thyroïdienne;
  • effets gonadotropes sur les glandes sexuelles des personnes des deux sexes;
  • adrenocorticotropic soutient les glandes surrénales;
  • somatotropique responsable de la croissance humaine;
  • la prolactine stimule la lactation après l'accouchement.

Caractéristiques de microadénome hypophysaire

La neurohypophyse (lobe postérieur) contribue à la libération d'ocytocine dans le sang, une hormone qui augmente le tonus des muscles de l'utérus. Son état normal est important pour les femmes qui envisagent d'avoir un bébé. Lorsque des troubles dans l'hypophyse, son activité hormonale change, provoquant des tumeurs. Les tumeurs peuvent également se produire indépendamment de ce facteur. Le microadénome hypophysaire est un néoplasme de petite taille. Il ne dépasse pas 1 cm, tandis que la compression du tissu environnant ne se produit pas.

Tous les adénomes hypophysaires ont un code commun pour MBC-10 - D35-2. Chez l'homme, la maladie est diagnostiquée au stade où la taille de l'adénome augmente. Cela est dû au fait que les symptômes augmentent progressivement et que les peurs du sexe fort ne provoquent pas. Il n'est pas si facile de déterminer quelle est la maladie. Une image radiographique ne montre pas toujours les changements, il est également impossible d'établir un diagnostic par des signes extérieurs. Le résultat exact peut être obtenu après une analyse d'imagerie par résonance magnétique, où vous pouvez voir une image complète de ce qui se passe dans le crâne humain.

Types de microadénome hypophysaire

Un néoplasme bénin formé par des cellules glandulaires de l'hypophyse, dont la taille ne dépasse pas 10 mm, est appelé microadénome. La tumeur est divisée en types, en fonction de divers critères.

Tout d'abord, si un microadénome hypophysaire est détecté, regardez sa structure:

  • néoplasme homogène;
  • avec des sites de dégénérescence kystique, qui sont causés par des hémorragies mineures dans le tissu tumoral.

La classification par activité hormonale est particulièrement importante. Elle peut être de deux types:

  • Hormonalement actif. Cette espèce provoque diverses maladies endocriniennes, car il existe un excès de la quantité normale de certaines hormones.
  • Microadénome inactif. L'activité fonctionnelle est absente, par conséquent, il n'y a pas de dysfonctionnement du système.

Les tumeurs hypophysaires sont divisées en types, en fonction de l'hormone sécrétée:

  • le prolactinome est la variante la plus courante d'une espèce hormonale trouvée chez l'homme;
  • somatotropine et corticotropine - sont beaucoup moins souvent diagnostiquées que la première variante;
  • thyrotropinome et gonadotropinome ne se produisent pratiquement pas, il se produit dans seulement 0,5% des patients avec des néoplasmes de la glande pituitaire;
  • mixte comprend plusieurs options qui sont diagnostiquées chez une personne.

Les processus adénomiques de l'hypophyse étant souvent asymptomatiques, le diagnostic se fait par hasard lors de l'examen ou lors de la croissance de la tumeur. La majorité des patients ont entre 30 et 40 ans.

Symptômes du microadénome hypophysaire

Les signes de microadénome hypophysaire sont complètement dépendants de son activité hormonale. Un quart de tous les néoplasmes de ce type ne modifient pas la quantité d'hormones, en raison de laquelle il n'y a pas de symptômes, le patient ne demande pas l'aide de spécialistes. En raison de la petite taille des microadénomes, l'impact sur les tissus environnants ne se produit pas. Pour cette raison, l'apparition d'un mal de tête n'est pas observée, le champ de vision chez une personne reste inchangé. Les prolactinomes se rencontrent souvent chez les femmes, mais chez les hommes, ils sont parfois diagnostiqués.

Microadénome hypophysaire de ce type est accompagnée des symptômes suivants:

  • il y a une augmentation du poids corporel sans raison apparente;
  • une petite quantité de liquide est excrétée des seins;
  • les hommes peuvent éprouver de l'impuissance;
  • chez la femme, les symptômes se traduisent généralement par l'impossibilité de devenir enceinte et des menstruations irrégulières.

Les symptômes de la formation de somatotrophine dépendent de l'âge de la personne. Chez les enfants, il existe une croissance rapide, un écart prononcé entre la longueur du corps et l'âge. Les patients adultes sont exposés à la maladie - acromégalie. Il y a des signes directs et indirects de sa présence:

  • les traits du visage deviennent grossiers, ce qui est particulièrement visible chez les femmes;
  • les pieds et les mains se multiplient, les doigts deviennent plus épais;
  • les sourcils se développent;
  • diminution de la voix est également particulièrement visible chez les femmes;
  • il y a un risque de développer un cancer.

Lorsque la corticotropine est la production de cortisol dans les glandes surrénales. Avec un tel microadénome hypophysaire, les symptômes sont prononcés:

  • il y a une redistribution du tissu adipeux, à cause de laquelle les membres maigrissent et la région abdominale augmente;
  • il y a des vergetures sur la paroi abdominale, qui peuvent atteindre 10 mm de largeur;
  • une personne devient souvent mentalement instable, son comportement change radicalement;
  • il y a une rougeur sur le visage.

Les symptômes ne sont pas suffisants pour le diagnostic, même s'ils sont prononcés. Après avoir contacté un spécialiste, il est recommandé de réaliser une IRM du cerveau et de passer à une série d'études prescrites par un médecin. Ce n'est que par les résultats obtenus que l'on peut déterminer la présence d'un néoplasme et son type.

Les causes de la pathologie

Les raisons pour lesquelles le microadénome hypophysaire est originaire de l'homme peuvent être différentes. Le principal est l'activité excessive de la croissance cellulaire, qui se produit sous l'influence de divers facteurs. Le plus souvent, l'apparition de tumeurs est diagnostiquée chez la femme, en raison des caractéristiques structurelles du corps. La cause principale de la maladie est la surcharge de la glande pituitaire. Leur apparition est causée par les facteurs suivants:

  • accouchement et accouchement;
  • l'avortement;
  • l'allaitement maternel;
  • utilisation contraceptive hormonale.

Les lésions cérébrales traumatiques peuvent contribuer à la dégradation de l'hypophyse et au développement de tumeurs, ainsi qu'à des maladies infectieuses qui affectent le système nerveux central.

Quelle est la maladie dangereuse

Un microadénome hypophysaire peut ne pas se manifester du tout pendant une longue période, surtout s'il est inactif sur le plan hormonal.

Un autre type de tumeur se manifeste presque immédiatement avec certains symptômes, mais en l’absence d’eux, plus tard, lorsque la tumeur commence à se développer, les conséquences peuvent en découler:

  • Changements graves dans les champs visuels et diminution de la netteté. La formation de tels effets se produit dans le cas où la tumeur grandit.
  • Parfois, il y a un décalage sur le côté. Le danger d'une telle situation peut être vu immédiatement - une personne devient irritable, il existe des maladies associées au travail du système nerveux.
  • La croissance nasale de l'adénome peut entraver la respiration nasale.

L'apparence hormonale de cette pathologie est reconnue plus rapidement, même au stade de divers troubles, causés par leur activité. Lorsqu'un autre type de croissance se produit lentement, comprimant progressivement les vaisseaux à l'intérieur du crâne. Cela peut conduire à ce qui se produit est l'asymétrie de l'hypophyse, ce qui conduit à des complications encore plus grandes. Avec des maux de tête, des nausées et une altération de la conscience, il est possible qu'une hémorragie dans la tumeur se soit produite - ceci nécessite des soins médicaux immédiats. En outre, une conséquence de l'adénome peut être l'infertilité, qui passe après un traitement approprié.

Dans les premiers stades de la maladie, il est possible de prévenir complètement les conséquences et d’éliminer les complications survenues. Il est beaucoup plus difficile de faire cela si l'adénome hormonalement actif a grossi. Dans ce cas, même après l'opération, il est possible qu'une personne reste invalide à vie. Dans de rares cas, une tumeur avancée peut se développer en une tumeur maligne, qui est beaucoup plus difficile à combattre.

Traitement et contre-indications pour le microadénome hypophysaire

Lors du diagnostic d'un adénome, il faut être conscient des effets de cette maladie sur les femmes:

  • En cas d'adénome hormonalement actif, il n'est pas recommandé de planifier l'enfant jusqu'à la fin du traitement et un an après. Les changements hormonaux qui se produisent pendant la grossesse peuvent entraîner une croissance accrue de la tumeur et sa dégénérescence en malignité.
  • L'allaitement est souvent contre-indiqué - une femme est obligée de prendre des médicaments immédiatement après la naissance du bébé.

Ces interdictions ne s’appliquent qu’à un seul type de microadénome, les contre-indications inactives n’étant généralement pas utilisées

Avec un microadénome hypophysaire, le traitement peut être de deux types:

  • Avec l'aide de médicaments.
  • Intervention chirurgicale.

La première option est souvent utilisée pour les prolactinomes. Dans 80% des cas, après que le patient a pris des agonistes de la dopamine et des analogues de sandostatin, la taille de la tumeur est réduite et le taux de prolactine dans le sang diminue. Le traitement chirurgical est prescrit dans les situations suivantes:

  • le traitement médicamenteux n'apporte pas de résultats positifs;
  • les médicaments doivent être pris à vie et leur coût est très élevé.

Si la tumeur continue à se développer après la chirurgie, la radiothérapie est utilisée pour éliminer le néoplasme. L’opération est réalisée par différentes méthodes, l’élimination des micro-adénomes se fait presque toujours par accès transnasal (par le nez). Ce traitement ne dure pas plus de 2 heures, la récupération est assez rapide (jusqu'à une semaine) et une personne peut retrouver une vie bien remplie après 2 mois. Dans certaines situations, l'accès transcrânien est utilisé, c'est-à-dire à travers l'os temporal. Habituellement, il est nécessaire dans 2 cas:

  • la présence de nœuds secondaires;
  • propagation suprasellaire asymétrique.

En préparation de l'opération, on prescrit des médicaments au patient. Les méthodes de traitement sont déterminées par l'endocrinologue en fonction de la situation spécifique. Dans certaines situations, une telle tumeur nécessite uniquement une observation, il s'agit d'une éducation qui ne sécrète pas d'hormones. Le patient doit être surveillé et examiné de nouveau après 2 ans et uniquement lorsque la situation s'aggrave - traitement.

Grossesse avec microadénome hypophysaire

Il arrive souvent qu'une grossesse avec microadénome hypophysaire soit impossible. Cela est dû au déséquilibre hormonal et à la suppression de l'ovulation, raison pour laquelle la fécondation est impossible.

Une autre situation courante est le diagnostic d'une tumeur hormonalement active qui survient pendant la période de gestation. Il semble être dû à de graves changements dans le corps et à une augmentation des charges sur l'hypophyse.

Lors de la planification de la grossesse devrait consulter un endocrinologue. Le plus souvent, le médecin recommande la conception un an après le traitement, afin de ne pas exposer la santé et la vie d'une femme à un danger. Dans ce cas, après le traitement, la future mère subit un examen complet et, avec des résultats satisfaisants, elle tombe enceinte. Pendant la gestation, il est régulièrement nécessaire de consulter un médecin afin de surveiller l'état de la tumeur (sa récurrence).

Dans le cas où la grossesse a eu lieu en présence de tumeurs, des conséquences négatives peuvent en résulter. La conception avec cette maladie est problématique, mais si cela se produit, il peut y avoir 2 problèmes:

  • Le risque d'avortement spontané est élevé, surtout si la tumeur est présente depuis plus de 5 ans. La prise de drogue au cours de cette période est interdite, mais avec la bromocriptine avant la conception, le risque de fausse couche est légèrement réduit.
  • L'aggravation des symptômes de la maladie due à la compression des tissus adjacents. Pendant la grossesse, l'hypophyse est hypertrophiée presque 1 à 5 fois, ce qui, en présence d'un adénome, peut affecter négativement les vaisseaux cérébraux environnants. La future mère est souvent soumise à des maux de tête, l’acuité visuelle se détériore.

Si vous soupçonnez une telle maladie, contactez un endocrinologue et faites-vous tester avant de penser à la continuation de l'espèce.

Lorsqu’un adénome hypophysaire de ce type n’entraîne aucun risque pour la santé. Avec un traitement rapide chez un spécialiste, la tumeur est éliminée avec succès. Seule une situation négligée peut conduire à une escalade en macroadénome, et parfois en une tumeur maligne.

Puis-je tomber enceinte avec microadénome hypophysaire?

L'hypophyse est une glande qui appartient au système endocrinien. Elle est responsable de la production de sept hormones, sans lesquelles une existence humaine complète est impossible. Au cours de son travail, le fer a un impact sur le travail des organes génitaux, de la thyroïde et des glandes surrénales.

Mais parfois, de telles choses arrivent et un microadénome hypophysaire se forme. Pendant ce temps, avec la croissance de la glande, il commence à affecter négativement les terminaisons nerveuses des organes de la vision, en les comprimant. En conséquence, la vue d’une personne peut se détériorer considérablement et son corps peut en souffrir.

Important à savoir! Non seulement un adénome de l'hypophyse peut perturber la production d'hormones. Cela se produit lorsqu'une tumeur apparaît dans cette glande. Par conséquent, un dysfonctionnement survient dans le corps, des troubles nerveux apparaissent et le flux sanguin est perturbé.

Aujourd'hui, avec un microadénome pendant la grossesse, vous pouvez utiliser n'importe quelle méthode de traitement que vous devez d'abord convenir avec le médecin. Parfois, la pathologie peut se manifester après la conception. Ici, pendant le traitement, vous devez faire attention à ne pas nuire au fœtus.

Les médecins disent qu'avant de devenir enceinte, il est important de passer un examen médical auprès d'un endocrinologue, qui procédera à un examen et évaluera tous les risques pour les femmes enceintes. Parfois, après examen, il peut recommander de transférer la conception et d’éliminer à ce moment-là la pathologie dans son corps.

Classification

Cette pathologie peut être de deux types:

Dans le premier cas, l'augmentation de la glande entraîne une augmentation de la production d'hormones. Parce que cette pathologie est divisée en plusieurs types. Tout dépend de quelle hormone il produit. C'est:

  • Prolactinomes. Cela se reflète dans l'augmentation de la masse d'une personne, son activité sexuelle et sa capacité à concevoir un enfant. La symptomatologie est courante chez 20% des patients.
  • Hormone de croissance. Favorise la croissance des os.
  • Corticotropine. Il provoque une faiblesse du corps et peut nuire au travail des reins.
  • Tyrotropinome. Perturbe la fonction thyroïdienne. Révélé rarement.

Avec une pathologie passive, cela n'affecte pas la production d'hormones. Le danger de ce type de maladie est que la tumeur peut avoir une taille assez importante, ce qui exercera une pression sur des parties du cerveau susceptibles de perturber son travail.

Le traitement des pathologies du second type est effectué par des spécialistes de divers domaines, notamment un ophtalmologiste, un chirurgien, un neuropathologiste, etc. Avec la manifestation d'une telle pathologie, cela peut causer des douleurs à la tête.

De ce qui précède, on peut conclure que l'adénome hypophysaire appartient aux tumeurs bénignes qui ne provoquent pas la manifestation du cancer. Mais, quel que soit le type de maladie, différentes méthodes peuvent être utilisées pour la diagnostiquer, ce qui devrait être effectué en clinique.

C'est pourquoi il est important de consulter immédiatement un médecin après l'apparition des premiers symptômes. Après examen, le spécialiste vous attribuera des méthodes de diagnostic qui vous aideront à choisir le bon traitement.

L'apparition de la pathologie: causes

À l'heure actuelle, les scientifiques n'ont pas réussi à déterminer pleinement les causes pouvant affecter l'émergence de cette pathologie. Dans le même temps, il est à noter que la maladie peut survenir à la suite de l'exposition de certains facteurs et de certaines maladies à l'organisme. Parmi eux figurent les suivants:

  • Blessures graves à la tête.
  • Pathologie infectieuse.
  • Contraceptifs à base d'hormones.
  • Perturbation du développement fœtal dans l’estomac de la mère pendant la gestation.

Symptomatologie

Indépendamment du fait que les causes de la manifestation de la pathologie peuvent être différentes, cette maladie se caractérise par les mêmes symptômes. Cela peut être une douleur à la tête ou une augmentation de la pression artérielle. Tout cela a un effet négatif sur les nerfs des organes de la vision, à la suite de quoi une personne cesse de bien voir.

C'est important! La grossesse avec adénome hypophysaire est dangereuse car une tumeur peut éventuellement devenir maligne, ce qui sera la raison de l'avortement. Par conséquent, lors de l'identification des premiers symptômes, il est important de consulter immédiatement un médecin pour un examen. Si le traitement est commencé à l'heure, le pronostic pour la femme et l'enfant sera favorable.

Diagnostiquer

La majeure partie des tumeurs du corps humain est due aux effets d'hormones de différents types. Alors dis les médecins. Au cours de cette période, on observe souvent une augmentation de la production de prolactine, ce qui affecte la possibilité de lactation.

Les complications de cette maladie peuvent être graves. Une femme pendant la grossesse et la manifestation de la pathologie auront des difficultés à porter un fœtus, ce qui peut être un motif d'avortement ou de stérilité.

En outre, une grossesse avec microadénome peut causer:

  • Perte de cheveux.
  • Prise de poids
  • Libido réduite.

Microadénome de grossesse et d'hypophyse

Toutes les femmes attendent le bébé avec une grande impatience. Lorsqu'une femme a eu un microadénome pendant la grossesse, alors elle devrait faire attention.

Les médecins disent que la maladie et la grossesse sont presque incompatibles. Cela peut nuire à la santé de la femme et provoquer des contractions prématurées. En outre, la complication sera la raison de l'avortement. Le moment le plus dangereux est les premiers mois de gestation.

Lorsque le diagnostic de la maladie a été posé avant la grossesse et que le résultat était positif, les médecins ont alors prescrit un traitement médicamenteux. Certains d'entre eux réduisent le risque de fausse couche. Mais cela peut conduire à d'autres pathologies qui existent dans le corps.

Il faut également dire que l'hypophyse, lorsqu'elle porte un fœtus, est capable de doubler. Si un microadénome est également observé sur ce fond, la glande grossira considérablement et commencera à comprimer les tissus cérébraux situés à proximité.

Par conséquent, ces femmes auront une douleur intense à la tête. La vision commencera également à se détériorer de manière dramatique, conduisant parfois à la cécité. Les tumeurs peuvent augmenter de 20% de leur état initial.

Lorsqu'un adénome est diagnostiqué pendant la grossesse, une femme ne peut spontanément donner naissance que dans 80% des cas.

Avec la maladie doivent également être prudents pendant l'allaitement. Les experts recommandent de nourrir votre bébé avec des formules artificielles. La femme à ce stade, le médecin attribue les moyens qui réduisent la production de lait par le corps.

Traitement

Quand une femme attend son bébé, on ne lui prescrit pas de médicament lorsqu'une telle pathologie apparaît. Dans ce cas, ils doivent être constamment examinés par des médecins, ce qui aidera à surveiller l'évolution de la maladie.

Important à savoir! Pas besoin de s'engager dans un traitement pour l'adénome. En outre, il est nécessaire d'abandonner l'utilisation de recettes traditionnelles. Certaines décoctions peuvent provoquer une fausse couche.

Seul un spécialiste peut diagnostiquer correctement la maladie et prescrire un traitement adéquat, en tenant compte de tous les risques.

Parfois, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour enlever la tumeur. Mais pendant la grossesse, une telle procédure n'est effectuée que si l'éducation représente un danger pour la vie humaine.

Lorsque la pathologie est importante, comprenez que la mise en œuvre de toutes les recommandations des médecins aidera à donner naissance à un enfant en bonne santé. Lorsqu'une telle maladie est diagnostiquée pendant la grossesse, chaque femme doit faire son choix. Si elle décide d'accoucher, elle doit suivre toutes les recommandations du médecin, ce qui aidera à sauver non seulement la santé, mais aussi la vie de l'enfant.

Prévisions

Les médecins disent que le pronostic de cette maladie est généralement favorable. Si le traitement a été correctement prescrit, la femme donnera naissance au bébé. Si la tumeur dépasse la taille recommandée, elle doit être enlevée par chirurgie. Ce n'est qu'alors que l'on peut commencer à concevoir en toute sécurité.

Après la chirurgie, une femme peut non seulement tomber enceinte mais aussi restaurer sa vision. D'autres violations peuvent être restaurées. C'est:

  • La balance des hormones.
  • Etat général du corps.
  • Le poids est normalisé.
  • Passer l'irritabilité.
  • Améliorer la qualité de l'épiderme.
  • Augmentation de l'attirance pour le sexe opposé.

Conclusion

Sur la base de ce qui précède, nous pouvons conclure que le microadénome hypophysaire est une pathologie plutôt dangereuse, en particulier pendant la gestation. Mais une telle maladie peut maintenant être traitée avec succès.

Même dans le contexte d’une telle maladie, chaque femme a une chance non seulement de concevoir, mais également de donner naissance à un enfant en bonne santé. Mais pour cela, vous devez vous préparer soigneusement à l'accouchement. Cela nécessitera une surveillance constante de la part du médecin et le respect de toutes ses exigences.

Adénome hypophysaire pendant la grossesse

L'adénome hypophysaire est une tumeur bénigne par nature qui affecte la glande pituitaire du cerveau. Cette maladie a un trait distinctif: l'adénome provoque une production accrue de prolactine, une hormone de la lactation. Le corps le perçoit comme si la femme allaitait. Pour cette raison, le processus d'ovulation peut être inhibé. L'adénome est souvent un obstacle à la conception du bébé. Cependant, cette maladie survient chez les femmes enceintes.

Raisons

Jusqu'à présent, il n'est pas possible de donner les raisons exactes de l'apparition d'un adénome hypophysaire. Les médecins étudient encore cette question. Cependant, avec une certitude absolue, vous pouvez énumérer les facteurs qui contribuent au développement de la maladie:

  • blessures au crâne
  • neuroinfection,
  • troubles du développement intra-utérin.

Certaines études suggèrent que l'utilisation à long terme de pilules contraceptives orales avant la conception peut provoquer le développement d'un adénome hypophysaire chez les femmes enceintes.

Les symptômes

Les premiers signes de la maladie en cours de discussion se manifestent par la défaillance simultanée de plusieurs systèmes du corps féminin:

  • la future mère commence à mal voir, elle a une vision double, de temps en temps elle ressent une sensation de brûlure dans les globes oculaires, parfois des larmes jaillissent spontanément des yeux;
  • les maux de tête deviennent plus fréquents chez une femme enceinte, elle commence souvent à se sentir étourdie, ne dort pas bien la nuit, oublie constamment tout;
  • elle se sent faible, la future mère est constamment tourmentée par la soif, elle va souvent aux toilettes plus souvent qu'à l'habitude, son poids diminue ou, au contraire, augmente fortement.

C'est extrêmement rare, mais il existe encore des situations dans lesquelles le premier signe d'une maladie est un saignement interne dans le néoplasme du néoplasme. Si cela se produit, les signes suivants peuvent indiquer un saignement interne:

  • des nausées;
  • douleur intense à la tête qui s'est soudainement effondrée;
  • forte turbidité dans les yeux.

Diagnostic de l'adénome hypophysaire pendant la grossesse

Identifier une tumeur dans la tête au stade initial est très difficile. Dans la grande majorité des cas, l'adénome chez la femme enceinte apparaît lorsque la taille de la tumeur a considérablement augmenté et qu'elle a atteint un diamètre d'au moins dix millimètres.

Premièrement, le médecin examine le patient, s’entretient avec elle, recueille un historique et complète l’image avec ce qu’il voit. Après le diagnostic final de la maladie, le médecin prescrit un certain nombre d'études de laboratoire et d'instruments, notamment:

Il convient de noter que ces méthodes de diagnostic ne sont que très rarement appliquées aux femmes enceintes. Seulement dans les cas où le cas ne tolère pas de retard. Si l'étude n'est pas urgente, elle est reportée à une certaine période. En règle générale, ces tests sont effectués après la naissance du bébé par la femme enceinte.

Des complications

Le principal, que dangereux adénome hypophysaire pour la future mère, est la transformation d'une tumeur bénigne en une maladie oncologique. De plus, une femme peut devenir aveugle à cause de la maladie. Il existe également un risque élevé de maladie appelée hypopituitarisme. Une manifestation de cette maladie est un dysfonctionnement du système endocrinien. L'adénome est en effet une tumeur bénigne. Cependant, il est dangereux pour sa croissance. Lorsque l'adénome commence à se développer, les organes et les tissus proches se sentent sous pression.

Traitement

Pour opérer ou pendant qu'il est simple à observer - seul le médecin traitant peut répondre à cette question. Dans certains cas, la nomination d'un traitement chirurgical est justifiée. Cependant, le plus souvent, les futures mères sont simplement surveillées, surveillées pour le développement de l'adénome, elles contrôlent ce processus, mais elles n'interfèrent pas.

Que pouvez vous faire

La future mère doit suivre à la lettre toutes les instructions du médecin et toutes les recommandations médicales. Il est très important qu'elle réagisse de manière responsable aux conseils et aux recommandations de son médecin traitant. Le cas du médecin est de prescrire un traitement et de surveiller l'état de l'adénome. Et la tâche de la patiente est de l’aider dans toutes ses tâches: prendre ses médicaments correctement (si nécessaire), se rendre régulièrement chez le médecin traitant, garder son calme et se préparer à un accouchement calme et réussi.

Que peut faire un docteur

Le médecin ne peut pas prescrire un traitement à sa patiente sans consulter au préalable l’obstétricien-gynécologue qui mène sa grossesse.

Si le médecin choisit une méthode de traitement non médicamenteuse, alors:

  • il observe le patient;
  • On lui prescrit un examen IRM un an, deux et cinq ans après la détection d’un adénome dans le cerveau (cela est nécessaire pour pouvoir suivre le comportement de la tumeur dans le temps).

Si le médecin estime que le traitement chirurgical sera le plus efficace dans ce cas, il mise sur l'opération.

Souvent utilisé et méthode de traitement par rayonnement. C'est nécessaire lorsque, pour une raison quelconque, l'opération n'a pas complètement éliminé la tumeur. Les médecins du monde entier considèrent cette méthode peu efficace. Ainsi qu'une technique médicinale. On ne recourt à son aide que si le patient est contre-indiqué pour une intervention chirurgicale.

Prévention

Les mesures préventives pour prévenir le développement de la maladie, n'existe pas. Si les causes de l'adénome hypophysaire étaient connues, les médecins pourraient nommer des méthodes de prévention de la maladie. Mais tant que les raisons restent secrètes, il n'est pas possible de prévenir la maladie.

Cependant, il existe plusieurs moyens de détecter la maladie au stade initial et de procéder aussi rapidement que possible à l'éradication de la tumeur. Pour cela, le beau sexe devrait:

  • pendant toute la durée de la grossesse, vous devriez consulter votre obstétricien-gynécologue aussi souvent que possible (au cours du premier trimestre de la grossesse, le médecin devrait recevoir une visite une fois par mois, une seconde fois toutes les deux ou trois semaines et une troisième fois par semaine au troisième trimestre);
  • La future mère devrait être inscrite à la clinique prénatale (avant le début des douze semaines de grossesse) dans un délai clairement défini.

Adénome hypophysaire en tant que cause d'infertilité

L'adénome de l'hypophyse est une tumeur bénigne de l'hypophyse émanant de sa partie antérieure (adénohypophyse).

Le poids de l’ensemble de l’hypophyse est d’environ un an, mais c’est le principal conducteur de tout le système endocrinien du corps humain.

Par conséquent, lorsque la plus petite tumeur y apparaît, un syndrome d'échange endocrinien apparaît, dont les manifestations dépendent de la production accrue de l'une ou l'autre des hormones de l'adénome hypophysaire hormonalement actif.

Le plus souvent (dans 50% des cas), un prolactinome se trouve parmi les adénomes hypophysaires.

Le prolactinome sécrète de la prolactine, une hormone lactotrope qui stimule la sécrétion de lait dans les glandes mammaires.

Les récepteurs de la prolactine sont situés dans de nombreux organes, pas seulement dans les glandes mammaires: dans l'utérus, dans les ovaires, dans les glandes surrénales, dans le thymus, dans le foie et dans d'autres.

Et son augmentation (hyperprolactinémie) provoque une violation du cycle menstruel, la stérilité, une diminution de la libido (réticence à engager avoir des relations sexuelles), dépression, irritabilité.

Une augmentation de la prolactine dans le sang ne se produit pas uniquement avec le prolactinome. L'hypothyroïdie et d'autres maladies sont souvent les causes de l'hyperprolactinémie, mais l'adénome hypophysaire en est la cause principale.

Classification des adénomes hypophysaires par taille:

  • Microadénome hypophysaire (diamètre de la tumeur inférieur à 1 cm)
  • Macroadénomes hypophysaires.

Dans l'adénome, il peut y avoir des signes d'hémorragie dans la tumeur, des changements kystiques, la prolactine est caractérisée par des calcifications. Les adénomes hypophysaires se transforment rarement en cancer (ne présentent aucun signe de malignité), mais peuvent se développer en une dure-mère du cerveau et des os du crâne.

Symptômes de l'adénome hypophysaire

Les symptômes cliniques de l'adénome dépendent de l'activation de l'organe cible et du sens de la croissance tumorale. Avec un prolactinome, environ un tiers des femmes ont une hypertrichose (croissance excessive des poils), une obésité modérée, acné, séborrhée. Le syndrome principal du prolactinome est le syndrome de la galactorrhée - aménorrhée. Souvent, il n’ya que la galactorrhée ou l’aménorrhée.

L'adénome hypophysaire est le plus souvent accompagné de contondant mal de tête, ne s'accompagne pas de nausée et ne soulage pas les analgésiques, l'ophtalmoplégie (paralysie des muscles de l'œil due à une atteinte des nerfs crâniens), la diplopie (vision double). Avec la croissance de la tumeur vers le bas, une congestion nasale et une liquorrhée apparaissent (écoulement du liquide céphalo-rachidien par le nez).

Traitement de l'adénome hypophysaire

Méthodes de traitement de l'adénome, prolactinome en particulier, en raison de la gravité des manifestations cliniques.

Les prolactinomes de toute taille sont d'abord traités de manière conservatrice avec des agonistes des récepteurs de la dopamine (parlodel, dostinex (cabergoline), ils ne sont pris que pour l'usage auquel ils sont destinés et sous contrôle médical). Vous ne pouvez pas vous engager dans l'auto-traitement et compter sur les méthodes de traitement populaires de l'adénome hypophysaire, il est lourd de conséquences négatives.

Avec le traitement approprié à long terme, la grossesse peut être résolue, car la tumeur peut rétrécir après l’accouchement.

Mais pendant la grossesse, la croissance de la tumeur peut s'accélérer, ce qui s'accompagne d'une augmentation des maux de tête.

Lorsque l'adénome de grande taille, sa résistance au traitement médicamenteux et la croissance des symptômes ophtalmiques, un traitement chirurgical de la tumeur est indiqué.

Beaucoup ont peur de la chirurgie, qui est naturelle pour toute personne, et pas seulement pour un patient atteint d'adénome hypophysaire, dont le système nerveux est influencé par une modification des niveaux hormonaux. Mais la suppression de l'adénome hypophysaire est le plus souvent effectuée par la méthode microchirurgicale, et l'arrière-plan émotionnel instable est normalisé par la suite.

La chirurgie neurochirurgicale est pratiquée pour les grosses tumeurs, et si les médecins disent que cela devrait être fait, c'est bien le cas. L'opération et l'irradiation subséquente empêcheront la propagation de l'adénome et sa malignité.

Avec les prolactinomes, le pronostic à vie est favorable. De plus, après avoir enlevé l'adénome hypophysaire, la femme pourra se débarrasser de infertilité, si la cause était exactement cette maladie.

Il suffit de ne pas avoir à s’engager dans un autodiagnostic et à s’attribuer toutes les descriptions de maladies récemment lues, comme les étudiants de première année d’une université de médecine.

Le diagnostic d '"adénome de l'hypophyse" n'est posé que par des spécialistes sur la base d'un examen approfondi.

Microadénome hypophysaire et grossesse

L'hypophyse est appelée la glande, qui est située dans le système endocrinien. Sa fonction est la production de plus de sept hormones.

Au cours de ses activités, l'hypophyse affecte le fonctionnement des organes génitaux, des glandes surrénales et de la thyroïde. Cependant, il existe des cas de développement du microadénome hypophysaire. Au cours de sa croissance, l'adénome commence à serrer le nerf optique, la vision diminue. De plus, tout le corps en souffre.

Est important. Non seulement un adénome, mais toute tumeur qui se développe dans l'hypophyse perturbe la production d'hormones. Le corps commence à mal fonctionner de divers systèmes. Même si la quantité d'hormones reste normale, en raison de la taille de l'adénome, des problèmes de circulation sanguine et des troubles nerveux vont commencer.

Classification Microaden

Les microadénomes hypophysaires sont divisés en deux types:

On peut appeler l'éducation passive n'affectant pas la production d'hormones. Cependant, leur danger réside dans la taille importante du néoplasme, qui commence à exercer une pression sur les parties adjacentes du cerveau.

Les ophtalmologistes, les neurochirurgiens et les neuropathologistes sont engagés dans le traitement d'une telle pathologie.

Les microadénomes passifs peuvent causer de graves maux de tête chez l'homme.

Les formations actives pendant la germination augmentent la production d'hormone ou d'hormones. Par conséquent, elles peuvent être divisées en fonction du type d'hormone qu'elles produisent:

  • Prolactinomes. Une quantité accrue de prolactine affecte le poids d'une personne, l'apparition de poils dans des endroits non désirés, une réduction du désir sexuel, la stérilité. Ces symptômes sont caractéristiques de trente pour cent des patients.
  • Somatotropinome. Favorise la croissance des os, si la maladie attaque un adulte, alors l'augmentation sera large, et si l'enfant est long. De plus, il y a plus de lèvres, nez et oreilles.
  • Corticotropinomie. Il a un effet négatif sur les glandes surrénales, la peau, l'état général d'une personne et provoque une faiblesse.
  • Tyrotropinome. Il est rarement diagnostiqué, il se caractérise par une violation de la glande thyroïde.

Pour déterminer avec précision quel type de tumeur, vous devez consulter le médecin. Seul un spécialiste expérimenté pourra vous aider. Après l'examen, il organisera un examen et, après avoir étudié ses résultats, il sélectionnera un traitement efficace.

De ce qui précède, il est clair que l'adénome hypophysaire est une tumeur bénigne qui se développe à partir du tissu glandulaire.

Les causes de la pathologie

Maintenant, les raisons exactes de son apparition n’ont pas encore été établies. Cependant, les scientifiques s’appuient sur certaines hypothèses quant aux raisons pour lesquelles un adénome hypophysaire se produit, ce qui peut se produire en raison de:

  • Blessures graves et graves à la tête.
  • Les maladies infectieuses qui ont englouti la glande pituitaire.
  • Perturbation du développement fœtal.
  • Les effets des médicaments contraceptifs.

Symptômes de la maladie

Bien que les causes de l'adénome hypophysaire soient toujours différentes, il se manifeste toujours avec les mêmes symptômes. Par exemple, les maux de tête graves qui apparaissent sous forme de pression intracrânienne sont augmentés. En raison de la pression exercée par le néoplasme sur le nerf optique, la vision baisse.

Tous les signes de la maladie peuvent être divisés en deux types:

  1. Troubles du plan d'échange endocrinien.
  2. Neuro-ophtalmique.

Est important. La corticotropine peut éventuellement renaître d'une tumeur bénigne en oncologie. Par conséquent, lorsque les premiers signes apparaissent, vous devez immédiatement faire appel à un spécialiste. Traitement en temps opportun donne une chance pour un résultat favorable.

Adénome diagnostiqué chez la femme

Fondamentalement, les personnes âgées de 20 à 40 ans souffrent de cette maladie, et la plupart d’entre elles sont des femmes. Cette maladie se développe sans aucune manifestation et les premiers signes apparaissent lorsque la taille de la tumeur dépasse le centimètre.

La plupart des microadénomes sont des prolactinomes, ce néoplasme produit des hormones. Au cours du développement des prolactinomes, la production de prolactine augmente, ce qui affecte la lactation de la femme et provoque également des contractions.

Les complications de ce type d'adénome peuvent être tristes. En relation avec ce qui précède, une femme aura des problèmes pour porter un bébé ou en général tout peut aboutir à une infertilité.

De plus, le microadénome peut causer:

  • L'obésité.
  • Perte de cheveux sur la tête.
  • Désir sexuel réduit.

Pathologie et développement de la grossesse

Chaque femme attend toujours sa grossesse et après l’apparition du bébé. Mais si une femme a été diagnostiquée avec un microadénome hypophysaire et en même temps une grossesse, alors elle devrait être très prudente. Parce que les raisons de vivre beaucoup.

Cette pathologie et la grossesse sont pratiquement incompatibles, car le microadénome peut avoir un effet négatif sur le corps et une femme va commencer des contractions prématurées pouvant entraîner un avortement spontané. Cela se produit dans les trois premiers mois.

Si un microadénome est détecté avant la grossesse, vous devez commencer à prendre des médicaments. Par exemple, les femmes qui avaient commencé à prendre de la bromocriptine avant même la conception réduisaient le risque de naissance spontanée de vingt pour cent.

De plus, la possibilité de fausse couche peut être provoquée par des maladies chroniques parallèles.

Il convient de noter que pendant la grossesse, l'hypophyse augmente naturellement presque deux fois et que, si cela se produit dans le contexte des microadénomes, la compression commence alors, à proximité des zones du cerveau. Pour cette raison, les symptômes deviennent plus forts. Les maux de tête deviennent plus forts et la vision tombe pour devenir complètement aveugle. Au cours de cette période, le néoplasme augmente de vingt pour cent.

Dans le cas où un adénome hypophysaire et une grossesse sont diagnostiqués simultanément, environ 80% des femmes sont autorisées à donner naissance de manière naturelle.

En ce qui concerne l'allaitement chez les femmes atteintes d'une telle pathologie, on peut dire que les médecins recommandent de transférer le bébé à une alimentation artificielle. Bien qu'il n'existe aucune preuve clinique de l'effet négatif de la lactation sur le développement ultérieur de l'adénome, les femmes ne se soucient pas de savoir si on leur prescrit des médicaments réduisant l'allaitement.

Traitement des microadénomes pendant la grossesse

Au cours de la période de portage d'un bébé, aucun médicament contre l'adénome n'est prescrit aux femmes. Il est recommandé de leur faire passer des examens réguliers d’IRM, des examens par un ophtalmologue et un endocrinologue.

Est important. Il n'est pas nécessaire de s'auto-traiter et de prendre diverses décoctions de plantes médicinales, car une fausse couche spontanée se produit. Pas besoin de prendre de risques, il est préférable de faire appel à un spécialiste.

Seul un médecin expérimenté évaluera l'état du patient et sélectionnera individuellement le traitement approprié.

La chirurgie pour enlever la tumeur est prescrite, s'il n'y a pas d'autre issue, et si la femme a de graves maux de tête ou commence rapidement à devenir aveugle. Dans ce cas, la vie et la santé des femmes sont au premier plan.

Il faut se rappeler qu’en suivant tous les conseils et toutes les recommandations du médecin traitant, vous pouvez facilement donner naissance à un bébé en bonne santé.

Un fait intéressant. Après la résolution de la femme de la grossesse, au milieu d'une augmentation hormonale, le néoplasme peut diminuer ou disparaître complètement.

Après avoir passé en revue toutes les informations sur la maladie, chaque femme doit prendre une décision concernant sa grossesse sur la base du microadénome hypophysaire. Si la décision est prise en faveur du bébé, le médecin viendra toujours à la rescousse, mais le patient doit en même temps l'écouter sans réserve et suivre toutes les recommandations. Ensuite, la naissance se passera sans complications particulières.

Pour chaque femme, son enfant est le plus cher et le plus désirable.

En résumé, le microadénome hypophysaire est une maladie assez grave, mais il peut être traité facilement. La principale chose à comprendre est que la vie ne s'arrête pas là et que la conception d'un bébé dans le contexte de cette maladie est tout à fait possible. Par conséquent, une femme devrait recevoir une consultation suffisante avant la conception et pendant la grossesse. Pour que la mère et le bébé soient en bonne santé, vous devriez régulièrement consulter un médecin. Le travail bien coordonné d'un médecin et d'une femme mènera à la naissance d'un bébé en bonne santé.

Pronostic de la maladie

On peut dire que le pronostic du microadénome hypophysaire est assez favorable. Si le médecin a choisi le bon traitement, la femme peut non seulement concevoir le bébé, mais aussi l’endurer avec succès. En cas d'adénome de plus de dix millimètres, empêchant la grossesse, une intervention chirurgicale doit être effectuée. Ce n’est qu’après cela que tous les problèmes disparaîtront. Mais cela se produira s'il n'y a pas de maladies chroniques parallèles affectant la maternité.

Mais l'opération aidera non seulement à la conception, elle restaurera également la vision perdue à cause de la tumeur. Bien que cela dépende de combien de temps la pression était sur le nerf optique.

D'autres violations seront également restaurées, par exemple:

  • L'équilibre hormonal sera rétabli.
  • Améliorer la santé globale.
  • L'irritabilité va disparaître.
  • La peau va s'améliorer.
  • Va aller ces kilos en trop.
  • Augmentera la libido.

La principale chose à retenir est que seul un spécialiste expérimenté peut et doit identifier la maladie et prescrire le traitement approprié. Un diagnostic précis ne peut être établi qu’après des tests de laboratoire et une imagerie par résonance magnétique.

En aucun cas, l’automédication ne peut être effectuée, et les médicaments doivent être pris uniquement selon les directives du médecin. La posologie et le traitement correct aideront le patient à faire face à de nombreux problèmes.

Tout sur les glandes
et système hormonal

Un microadénome hypophysaire est une tumeur bénigne de moins de 1 cm située sur le lobe antérieur de l'hypophyse. Souvent, de telles tumeurs de la glande n’ont pas d’impact considérable sur la santé et le bien-être général du patient. Mais une grossesse normale est-elle possible avec un microadénome hypophysaire?

Accouchement - une partie intégrante du bonheur féminin

Qu'est-ce que l'hypophyse et à quel point ses violations sont-elles dangereuses?

L'hypophyse est une glande endocrine. C'est une continuation du cerveau et est situé dans la selle turque du crâne. Responsable de la production de nombreuses hormones qui contribuent au bon fonctionnement des autres glandes endocrines.

L'adénome hypophysaire, en augmentation, exerce une pression sur le nerf optique. C'est la cause de la déficience visuelle.

C'est important! Toute néoplasie apparue dans l'hypophyse entraînera une perturbation de la production d'hormones. Il présente de nombreuses défaillances dans de nombreuses fonctions du corps (croissance, libido, accouchement, affection de la peau). Même si le fond hormonal n'est pas perturbé, une augmentation de l'organe due à la formation d'une tumeur entraînera une compression des zones cérébrales adjacentes, une altération de l'apport sanguin, des problèmes de vision et divers troubles nerveux.

Classification des microadénomes hypophysaires

Tous les microadénomes hypophysaires peuvent être divisés en deux catégories principales:

  1. Formations hormonales actives;
  2. Adénomes passifs aux hormones.

La deuxième catégorie concerne les néoplasmes qui n'augmentent pas la production d'hormones pendant la croissance. Ils sont dangereux en augmentant la pression sur les zones du cerveau et les terminaisons nerveuses situées à proximité en raison de l'augmentation de la taille de l'hypothalamus. Les neurochirurgiens, les ophtalmologistes et les neuropathologistes sont engagés dans leur traitement. De tels changements représentent un quart du nombre total d'adénomes hypophysaires.

Les microadénomes inactifs hormonalement provoquent de graves maux de tête, une déficience visuelle et des troubles neurologiques.

En conséquence de leur croissance, les adénomes à activité hormonale améliorent la production d'une ou de plusieurs hormones. En fonction de l'hormone produite, ils sont divisés:

  • Prolactinomes. La production de prolactine entraîne une augmentation du poids, une pilosité accrue des parties non désirées du corps, une diminution de la libido, une altération de la fertilité et une expiration du colostrum du sein. Il est observé dans plus de 30% des cas.
  • Somatotropinome. Provoque une augmentation de la croissance osseuse: chez l'adulte large et chez l'enfant de longueur. Il peut également augmenter le nez, les oreilles et les lèvres.
  • Corticotropinomie. Il a un effet excessif sur les glandes surrénales, ce qui entraîne des problèmes de peau, une faiblesse et une diminution des performances.
  • Gonadotropinome. Conduit à l'infertilité.
  • Tyrotropinome. C'est extrêmement rare. Violé le travail de la glande thyroïde.

Déterminer correctement le type de tumeur ne peut être un médecin qu'avec l'aide d'études spéciales (IRM, scanner, tests hormonaux). Une thérapie bien choisie aide à se débarrasser complètement de la maladie.

Avec l'aide de l'IRM est facile de déterminer la présence d'une tumeur, sa taille. En visitant régulièrement le médecin, il est nécessaire de surveiller le comportement de la tumeur.

Microadénome de grossesse et d'hypophyse

Une telle tumeur bénigne affecte principalement les femmes âgées de 20 à 40 ans. Bien que le microadénome ne soit pas considéré comme une tumeur agressive, le sexe faible est intéressé par une combinaison avec l'accouchement. Les enfants sont la principale richesse de toute femme.

Les tumeurs et les grossesses ont une compatibilité médiocre. En ce qui concerne les adénomes hypophysaires, un certain nombre de problèmes doivent être pris en compte.

Infertilité

Près de la moitié des cas de tumeurs surviennent dans la prolactine. Cette maladie est lourde de violations dans le domaine de l'accouchement. Un grand nombre de cas d'infertilité surviennent chez les femmes qui sont sujettes à cette perturbation de l'hypophyse. Au départ, la question est de savoir comment tomber enceinte avec un microadénome. Si l'infertilité est causée par une maladie, une fois guéri (les adénomes sont traités dans 80% des cas), le pronostic est favorable.

Ne porte pas le foetus

Si la grossesse est arrivée, il se pose un grave problème d'avortement spontané. Ceci est particulièrement dangereux au premier trimestre. Beaucoup de femmes qui prenaient des médicaments prescrits par un médecin pouvaient donner naissance à des enfants en bonne santé. Pour celles qui n'étaient pas traitées avant la conception, les fausses couches représentaient environ 30%.

Visites régulières chez le médecin - une condition importante pour une issue favorable de la grossesse

C'est important! Presque toutes les herbes utilisées dans les méthodes non traditionnelles de traitement des adénomes entraînent des avortements spontanés. Les femmes enceintes doivent faire particulièrement attention et expérimenter moins avec leur santé.

Thérapie pendant la grossesse

Pendant la grossesse, on ne prescrit généralement pas de médicaments aux femmes. Ils doivent faire une IRM, consulter un endocrinologue et un ophtalmologue.

C'est important! En raison de la position intéressante de l'hypothalamus est doublé. Par conséquent, les conséquences telles que les maux de tête et les déficiences visuelles peuvent également doubler. Par conséquent, il est extrêmement important de consulter le médecin et de suivre strictement toutes ses recommandations.

Le médecin, en tenant compte de l'état de santé du patient, choisit lui-même la méthode de traitement.

L'intervention chirurgicale n'est prescrite que dans des cas extrêmes: si le développement d'une tumeur entraîne une douleur très intense ou affecte de manière catastrophique la qualité de la vision. La vie de la mère est une priorité lors du choix.

Le plus souvent, une femme affectée au travail est résolue naturellement. Le risque d'accouchement prématuré est le même que pour les femmes enceintes normales. En présence de microadénomes, il est tout à fait possible de donner naissance à un enfant en bonne santé.

Croissance tumorale

Pendant la grossesse, la taille de la tumeur peut légèrement augmenter. Le médecin doit surveiller son état tout le temps.

C'est important! Après la naissance, en raison d'une augmentation hormonale, la tumeur peut rétrécir ou même disparaître complètement.

Nourrir bébé

Les médecins modernes ne recommandent pas d'allaiter les patients malades. Mais nulle part il n'est prouvé que l'allaitement a un effet néfaste sur le microadénome. Les exceptions sont les cas où, en raison de l'augmentation de la taille de la tumeur, il est recommandé de prendre des médicaments.

Après avoir examiné les avantages et les inconvénients, chaque femme décide elle-même si elle peut ou non devenir mère sous sa forme. Avec l'aide d'un médecin et sous sa direction, la naissance d'un enfant sera un événement heureux dans la vie et n'entraînera pas de complications graves pour la santé.

Il n'y a personne plus désirable et plus cher que son propre enfant

Microadénome hypophysaire est une maladie complexe, mais pas critique. L'essentiel est qu'une grossesse avec microadénome hypophysaire soit possible. Il est nécessaire de consulter un médecin avant la conception et pendant la grossesse. La visite constante de tous les spécialistes est une condition essentielle pour préserver la vie de la mère et de l'enfant. Les actions conjointes des médecins et des patients mèneront à la naissance d'un bébé en bonne santé sans nuire à la santé de la mère.

Grossesse avec micro adénome hypophysaire.

Qui avait l'habitude de donner naissance à un adénome hypophysaire. Avez-vous eu des maux de tête? Qu'est-ce qui s'est sauvé? Les médecins ce qu'ils ont dit? Avez-vous contrôlé la prolactine pendant B. Avez-vous réduit la prolactine pendant B. que? J'ai reçu un diagnostic d'adénome hypophysaire, maintenant que B. a mal à la tête depuis 3 ou 4 jours, pas beaucoup, mais néanmoins, cela me fait peur à tous. L'endocrinologue a dit, pour passer de la prolactine, selon les normes de B. Cela correspond à la fin du 2-trimestre, ce qui signifie beaucoup, j'ai une fin courante du 1-trimestre. Au médecin actuel la semaine prochaine. J'essaie de me garder en main, je sais que toutes mes expériences, ça affecte mon petit oiseau, mais quelque chose se passe mal ((((

Les filles répondent qui a fait face à cela. Votre avis est nécessaire de toute urgence, sinon je vais devenir fou de l’expérience.

et comment trouver un adénome, si la prolactine est normale. Un taux élevé de prolactine est le premier signe d'un adénome hypophysaire, étrange.

La chose la plus importante sur B. Yours n'est pas affecté, pah-pah. Bonne chance, merci pour la réponse.

merci toi et ton bébé aussi la santé

PROLAKTIN Quand la grossesse n'a pas de sens à contrôler! Il sera promu dans plusieurs. le temps! vérifier seulement le champ visuel.

En général, les médecins m'ont expliqué, les maux de tête de l'adénome peuvent être si c'est déjà grand. si micro adénome, le mal de tête n’y est guère associé

désolé bien sûr, mais votre médecin est complètement stupide. quelle prolactine prendre? elle a honte de ne pas le savoir..

Et la chose la plus importante. Ils (les médecins) vous assureront que vous ne pouvez pas nourrir. BRED PLEIN. vous aurez des litres de lait pour aller))) en cela l'avantage des prolactinomes pour ainsi dire. Comment terminer l'alimentation - contrôle mrt. J'ai six mois après la naissance, elle n'a pas augmenté la bibliothèque. 1,5 ans plus tard résolu. C'est b. Tellement influencé. Bonne chance

Si vous êtes intéressé à demander. J'ai traversé tout ça.

Je vais vous demander maintenant aussi)

Oh merci pour la réponse, vous m'avez rassuré. Le médecin est maintenant normal, jeune, elle est la seule à soutenir mon B. Et puis tout le monde n'arrêtait pas de dire d'une seule voix que vous deviez interrompre B, même le chef endocrinologue de la région a écrit que la prolongation du vrai B. échouait. Grâce aux dossiers de mon médecin, j'étais généralement enregistrée. Ici, elle dit que c'est à moi de décider si je veux boire de la bromokreptine ou non, mais c'est nocif pour l'enfant. Mais pour le moment elle se retire de notre clinique, je ne veux pas aller chez le vieil endocrinologue. Vous n'étiez pas obligé de recevoir un reçu du notaire indiquant que je ne pouvais faire valoir aucun droit auprès des médecins, s'il m'arrivait quelque chose, pendant l'accouchement et l'accouchement. Bonne chance à vous

Dites-moi s'il vous plaît, j'ai un microadénome 0,4 * 0,7, quelque part ils l'ont dit sur l'IRM, maintenant je bois dostinex pour le deuxième mois, je veux tomber enceinte quand je peux commencer, ou seulement le médecin peut donner la permission. Je suis vraiment inquiet, je veux vraiment avoir des enfants, et le médecin a dit qu’il valait mieux attendre un peu, aider avec des conseils, s'il vous plaît

Merci pour la réponse, mon médecin m'a calmé pour que je boive du Dostinex pendant 18 mois et que l'adénome disparaisse. mais j'ai lu les commentaires et tous souffrent pendant des années avec des adénomes

Pas de grossesse pendant six mois

Je baisse de bromocreptine sur la phase 2 un utérus de pin et duphaston

On m'a dit que si j'étais enceinte jusqu'à 4 mois, buvez de la bromocreptine à très faible dose et observez la prolactine. Si vous ne baissez pas, vous pouvez rester immobile.

Ne le regardez pas quand le placenta est déjà apparu et que le bébé n'est pas dépendant de vos hormones.

Il est impossible de tomber enceinte tout de suite avec dosynex. Comme un courant six mois plus tard. Pendant la prise, il est contre-indiqué. Son effet est plus durable que celui de la bromocreptine.

Avez effet bromkreptina 4 jours, alors ils en boivent tous les jours. Et sa dose peut être contrôlée. Beaucoup de ses effets sont 0, car ils ne boivent pas toujours (ils ont oublié, etc.)

Après b, contrôle obligatoire de la prolactine. Puisque si vous allaitez, il augmente parfois et peut faire progresser l'adénome.

C'est ce que je sais

En général, vous avez besoin d'un médecin compétent.

Merci pour les commentaires, j'ai déjà marqué sur tout et je ne suis pas inquiet pour l'adénome. Alors décidé pour moi-même. Tout ira bien avec moi.

Bonjour Alia! Je vous félicite pour ce merveilleux événement dans la vie de chaque femme.J'ai également un microadénome hypophysaire de 7 mm découvert en 2011. Pendant tout ce temps, je prenais du dostinex, je prenais des agalates, la bromocriptine ne me convenait pas.J'ai eu beaucoup d'experts dans ma ville et en Russie.En 2012, neuroendocrinologue à l'Institut de recherche Burdenko, ainsi qu'au Centre de recherche en endocrinologie, je ne suis pas d'accord avec le fait que pendant la grossesse, l'adénome n'est pas d'accord, l'hyperprolacténémie est souvent une maladie secondaire. la raison n'est pas nécessairement un adénome, cela peut être un problème Par conséquent, le contrôle de l'endocrinologue est nécessaire. Concernant les médicaments, malgré le fait que je ne prévoie toujours pas de planification, j'ai demandé aux experts, ils ont dit que dostex devrait être arrêté 1 mois avant la conception prévue et si la grossesse a eu lieu En outre, de nombreux médecins ont affirmé qu'après une grossesse, l'adénome peut disparaître à cause du changement du contexte hormonal. Je suis inquiet depuis longtemps pour les maux de tête, mais MICROadenoma ne peut pas causer de maux de tête. Je suis chez un bon endocrinologue. renburge, si vous êtes intéressé je peux vous dire que ce dannye.Udachi vous.

Merci pour le commentaire. Je me suis calmé et tout ira bien pour moi. et oublié de cette maladie. Bonne chance à toi!

Bonjour tout le monde. s'il vous plaît dites-moi. J'ai un micro adénome hypophysaire de 4 mm. Le médecin a autorisé à tomber enceinte seulement après 6 mois. traitement dostenex. Il se trouve que je suis tombée enceinte au bout de 3 mois. après le traitement, j'ai maintenant une période de 16 semaines. La prolactine est actuellement 3150 à un taux de 3550 au deuxième trimestre (et je n'ai que le début du deuxième trimestre). Je suis très inquiet à ce sujet... Un médecin dit qu’il n’est pas angoissant d’oublier la prolactine... et le second dit que c’est trop grand avec un tel diagnostic! Alors je ne sais pas quoi penser... et les douleurs temporelles sont encore fréquentes.

Peut-être que quelqu'un est tombé sur cela. Partagez votre opinion.

J'AI AUSSI MICROADENOMA. Je suis zab. APRÈS LE 9E MOIS DE TRAITEMENT, IL FAUT AVOIR ÉTÉ PENDANT UN AN. LES MÉDECINS ME ont peur aussi. LE PLUS IMPORTANT N'EST PAS DE PANIQUE, TOUT SERA NORMAL. Et PROLAKTIN NE VAUT PAS COMMANDER, IL SERA AUGMENTÉ. BONNE CHANCE À NOUS.

Les douleurs temporales chez vous ont probablement augmenté parce que l'hypophyse augmente elle-même pendant la grossesse et, en cas d'adénome, elle commence à faire pression sur le crâne ou la selle turque. allez chez votre endocrinologue, peut-être qu'elle vous dira quelque chose