loader
Recommandé

Principal

Fibrome

Adénome de la glande sébacée: description, présentation clinique, survie

Le plus souvent, l'adénome affecte la peau du visage, causant beaucoup d'inconfort physique et psychologique.

La pathologie ne s’applique pas aux maladies malignes, mais nécessite toujours un diagnostic et un traitement. Dans des cas exceptionnels, il est possible d'identifier une maladie prédisposant à l'oncologie.

Certificat médical

Les glandes sébacées sont nécessaires pour protéger la surface d'une personne des bactéries, sécrétant ainsi du sébum. Ils sont situés entre les follicules pileux et les fibres musculaires. Les glandes consistent en un sac et un canal. Ils sont situés près de la couche supérieure de l'épiderme. Les nutriments y pénètrent à partir de divers vaisseaux sanguins.

Les glandes sébacées sont situées dans tout le corps humain, à l'exception des pieds et des paumes. Une sécrétion excessive de graisse conduit à des pores obstrués, responsables de maladies de la peau. Un grand nombre de glandes est situé sur le visage.

Les adénomes peuvent apparaître dès l'enfance et s'étendre progressivement dans la région du nez, du menton, des oreillettes, des plis nasogéniens et du cuir chevelu. Les adénomes sur le corps, le cou et les membres sont moins courants. Ils se composent de particules matures des glandes sébacées et d’éléments de croissance.

Raisons

Les causes exactes de la formation de glandes sébacées sont inconnues. Les scientifiques continuent à étudier ce problème.

  • Hérédité - la pathologie se manifeste lorsqu'il y a au moins un gène «défectueux» dans le corps. Il peut être obtenu de l’un des parents et provoquer la formation de nouvelles formations bénignes.
  • Renaissance - les tissus changent sur le fond du naevus. Plus souvent localisé sur le cuir chevelu et le visage.
  • Les maladies chroniques - les adénomes sur le nez sont souvent associés à des maladies inflammatoires de l'intestin, telles que la colite et la gastrite. Cette pathologie s'appelle rhinophyma.

Il y a aussi des facteurs prédisposants. Ils sont associés à la présence prolongée de rosacée et aux effets néfastes de l’environnement extérieur sous forme de chutes de température, d’hypothermie sévère.

Groupe de risque

Les tumeurs bénignes des glandes sébacées touchent des personnes de différents âges et sexes. Tout le monde est à risque:

  • Les enfants - souvent chez les jeunes patients, révèlent la pathologie de Prince-Bourneville. Il prend sa forme de taches, il y a aussi des épaississements sur la peau de couleur jaune. Ils peuvent souvent être trouvés sur le bas du dos.
  • Hommes de plus de 40 ans - parmi ce groupe de patients, le rhinophyma est plus souvent diagnostiqué. Il se caractérise par la prolifération des glandes dans le nez. Il grossit, a une surface bosselée avec des éruptions cutanées.
  • Personnes âgées - la maladie se manifeste souvent à l’âge adulte. Cela est peut-être dû à son développement lent et à l'absence de syndrome douloureux. À un jeune âge, la formation est simplement invisible.

Comment se manifeste le cancer de la peau: les symptômes sont énumérés ici.

Et voici http://stoprak.info/vidy/kozhi/zlokachestvennaya-melanoma/pervie-priznaki-vseh-vidov.html des photos de premiers signes de cancer de la peau, souvent confondus avec des maladies dermatologiques.

La pathologie peut se développer chez toute personne indépendamment de son statut social. La maladie survient chez 1 patient sur 100 000 habitants de la planète. Cet indicateur fait référence à la maladie d’espèces extrêmement rares.

Il n’existe pas de mesures préventives spéciales pour prévenir le développement d’adénomes cutanés. Les médecins recommandent régulièrement de subir un examen médical complet du corps. Cela permettra une identification rapide de la formation.

Les experts identifient trois types d'adénomes des glandes sébacées. Chacune d'elles a ses particularités:

  • Pringle-Bourneville - une nouvelle formation a l'aspect d'un nodule de 1-10 mm de diamètre, arrondi. Sa couleur varie du jaune clair au marron foncé. Quel que soit le nombre de nodules, ils ne se confondent pas. La maladie est considérée comme héréditaire.
  • Allopo-Leredda-Darya - la pathologie est dite symétrique, elle a la couleur de la peau, une consistance proche, est formée de manière symétrique sur le visage. Les sites fibromeux, les cylindromes, les accouchements sont associés à cette formation.
  • Balzer-Menetrie - une tumeur a une teinte blanche ou jaune. Il a la forme d'un nœud de consistance dense avec une surface lisse. Parfois, des nodules peuvent pendre sur la jambe et se former dans la zone du visage, du cou et de la cavité buccale. La maladie s'appelle l'épithéliome kystique.

Certains types d'adénomes sébacés sont accompagnés d'épilepsie et de retard mental. Bien que ce ne soit pas la règle.

Des complications

Les adénomes sont des lésions bénignes de type tumoral des glandes sébacées. Mais cela ne signifie pas qu'ils ne peuvent pas causer de problèmes. L'élimination rapide de la pathologie évitera les conséquences.

Complications et conséquences au long cours de la maladie:

  • Conjonctivite - inflammation de la membrane muqueuse de l'œil.
  • Blépharite - bord ciliaire enflammé du siècle.
  • Kératite - la cornée est enflammée, ce qui entraîne un trouble et une diminution de l'acuité visuelle.
  • Troubles neuropsychiatriques - la pathologie peut se développer dans la région des ventricules cérébraux.
  • Kystes - Les kystes des organes internes apparaissent chez les patients présentant un adénome des glandes sébacées. Ils sont détectés plus souvent dans les poumons, les reins, le cœur.
  • Difficulté à respirer - avec rhinophyma, un nez élargi peut fermer la lèvre supérieure. Pour cette raison, le patient est difficile non seulement à respirer, mais aussi à manger.

Le pronostic du traitement est favorable. Mais avant cela, vous devez vous assurer qu'il s'agit d'un véritable adénome et non du processus oncologique.

Photo: rhinophyma avant et après le retrait

Il est extrêmement rare que le cancer des glandes sébacées se cache. Il est plus communément détecté chez les personnes âgées. Les raisons de son développement sont inconnues. En apparence, la malignité ressemble à un nodule, qui est sujet à l'expression.

La tumeur est constituée de lobules, de taille et de forme différentes. Plus près de son centre, les lobules sont plus gros que sur les bords. Pour qu'une formation maligne soit caractérisée par un parcours agressif, les métastases sont des lymphomes et des hématogènes répartis. La présence de lésions secondaires rend le pronostic défavorable. Le premier atteint les ganglions lymphatiques voisins.

Et voici une photo du stade initial du cancer du cuir chevelu.

Les symptômes

Un symptôme commun des glandes sébacées est la présence d'un néoplasme nodulaire. Le plus souvent, sa taille ne dépasse pas 5-10 mm. Il a une forme ronde de blanc, rose, jaune, marron. En règle générale, la peau affecte de nombreux nodules.

  • Croissance lente - la tumeur se développe et se développe au fil des ans, elle ne se manifeste pas.
  • Le processus inflammatoire - dans de rares cas, l'adénome peut devenir douloureux, et la peau devient rose couleur malsaine.
  • Gonflement - sur le site du nodule, il se forme avec le temps un gonflement qui se développe et ne cesse pas. Lorsque vous appuyez dessus, le contenu de l'adénome peut apparaître.
  • Taches pigmentées - la forme des taches ressemble à une feuille, elles se trouvent en grand nombre dans la région lombaire. Ils ont une couleur jaunâtre, bien que parfois ils sont pratiquement les mêmes que la peau ordinaire.
  • Le retard mental - une forme héréditaire d'adénome dans 60% des cas est accompagné de problèmes de développement. Tous les types de mémoire sont violés. Les patients avec enfants peuvent présenter une paralysie, une hydrocéphalie.

Avec le développement de tumeurs sur la tête sous les cheveux, il est difficile à détecter. Depuis de nombreuses années, il se développe inaperçu.

Diagnostics

Pour le diagnostic, il peut être suffisant un examen externe par un spécialiste. Le dermatologue clarifiera les informations sur le moment d'apparition de la formation, l'examinera visuellement, testera la peau autour. Si un processus de cancer est suspecté, le médecin vous prescrira des recherches supplémentaires:

  • Histologie - de la zone touchée de la peau est la barrière de la peau en la raclant. Le matériel biologique est examiné au microscope pour détecter la présence de particules cancéreuses.
  • Consultation génétique - la mutation génétique est considérée comme l’une des causes de l’apparition d’une pathologie. Pour minimiser le risque de récidive, il est nécessaire de consulter un généticien qui peut déterminer la cause de la maladie.

Il peut également être nécessaire de consulter un neurologue, un ophtalmologue, un chirurgien, un oncologue. Cela dépend de la localisation de l'éducation, de la gravité de son occurrence.

Traitement

Le traitement de l'adénome sur la peau est effectué en le retirant. Aux premiers stades de la procédure peut être effectuée par un dermatologue. L'enlèvement se fait de différentes manières:

  • Cryodestruction - la pathologie est détruite à l'aide d'azote liquide. En raison de l'effet de la basse température sur elle, la circulation sanguine dans la tumeur s'arrête. Cela conduit à la mort de ses cellules. La procédure peut être réalisée avec une anesthésie. Défaut rejeté dans les 2-6 semaines.
  • Électrocoagulation - des électrodes capillaires sont utilisées pour la procédure. La technique implique la cautérisation des zones touchées par un courant électrique. À la suite de la manipulation, le néoplasme est excisé et la plaie résultante guérit avec le temps.
  • Laser - la procédure est réalisée sous anesthésie locale à l'aide d'un laser à dioxyde de carbone à haute énergie. À la place de la tumeur reste plaie. Il va former une croûte qui ne peut pas être touché. La méthode a un bon effet cosmétique, ce qui est important lors de l'élimination des adénomes du visage.
  • Traitement d'une maladie source - certains néoplasmes sont associés à des problèmes du système digestif. Sans leur élimination, l'ablation d'une lésion bénigne peut entraîner une rechute.

Avec le traitement peut développer des complications. Ils sont associés à des violations de la procédure et des règles de traitement de la plaie. Par conséquent, il est très important de sélectionner un spécialiste hautement qualifié pour la procédure et de suivre les recommandations reçues.

Adénome thyroïdien

La détérioration de l'environnement et certains autres facteurs entraînent une augmentation du nombre de maladies de la thyroïde. Surtout souvent, ils sont diagnostiqués chez les personnes souffrant régulièrement de carence en iode. Une de ces maladies est l'adénome de la glande thyroïde. Cette maladie est plus fréquente chez les femmes. Son âge préféré est celui des 40 à 45 ans. Mais d’autres catégories de la population de la planète souffrent également de pathologie. En savoir plus sur les causes, les symptômes, les types, le traitement et la prévention de l'adénome dans cet article.

Description de la maladie

L'adénome thyroïdien est la formation d'un caractère bénin qui apparaît dans les tissus d'un organe. Une tumeur a généralement de petites tailles (bien qu’il y ait des exceptions) et des bords nets. Sa forme est arrondie. Avec les tissus sains adjacents, ils ne sont pas soudés. À l'intérieur du néoplasme se trouve une capsule fibreuse.

Une tumeur peut généralement être vue à l'œil nu. Il est absolument indolore, mais peut causer beaucoup de problèmes et réduire considérablement la qualité de la vie. Dans le corps, les hormones sont perturbées, avec lesquelles divers symptômes sont associés. Le principal danger posé par l'adénome est la possibilité de le transformer en cancer. Le degré de risque dépend du type de maladie. Il y en a plusieurs.

Classification de la pathologie

Il existe deux classifications principales d'adénome thyroïdien. Le premier concerne la division en espèces, en tenant compte de la localisation de la pathologie. Il y a:

  • adénome du lobe droit de la glande thyroïde;
  • adénome du lobe gauche de la glande thyroïde;
  • adénome des deux lobes (extrêmement rare).

La seconde classification est basée sur les caractéristiques de l'évolution de la maladie. Allouer:

  • Forme toxique. Représente la présence d'un ou plusieurs nœuds pathologiques de forme ronde ou ovale, qui stimulent la libération de quantités excessives d'hormones. Les bordures des capsules sont claires. A la palpation, le noeud est palpable. Un autre nom pour la pathologie est la maladie de Plummer.
  • Forme folliculaire. C'est une capsule en forme de boule, qui bouge librement lors des mouvements du larynx. Sa structure est dense et sa surface est lisse. La tumeur se développe à partir de cellules folliculaires, d'où le nom de cet adénome. La maladie évolue très lentement et souvent de manière asymptomatique. Les hormones ne sont pas libérées. La maladie dépasse souvent les jeunes.
  • Forme oncocyte. Il touche principalement la glande thyroïde de femmes de vingt à trente ans souffrant d'anomalies de type auto-immunitaire (notamment la thyroïdite). Le cours de l'adénome est principalement caché. La tumeur a une couleur jaune-brun. Il y a souvent des traces d'hémorragies. Sa composition cellulaire est hétérogène. Parfois, la pathologie est prise pour l'oncologie.
  • Forme atypique. Il se caractérise par des nœuds de différentes configurations: ronde, ovale, oblongue. Va assez souvent dans le cancer.
  • Forme papillaire. Visuellement semblable à un kyste, à l'intérieur duquel se trouvent des formations fluides et spécifiques sous la forme de papilles. Le plus dangereux en termes de type de cancer.

Dans la plupart des cas, avec un adénome de la glande thyroïde, le risque d'oncologie n'est pas très élevé. Mais si l’une des formes agressives est diagnostiquée, des mesures doivent être prises immédiatement. Et le traitement dans de tels cas est généralement chirurgical.

Les causes de la maladie

Les causes exactes de l'adénome thyroïdien restent un "point noir" pour les médecins. Les experts suggèrent seulement que le développement de la maladie est dû à une hormone stimulant la thyroïde, produite par l'hypophyse en trop grande quantité. À son tour, ce processus peut être stimulé par les facteurs suivants:

  • l'hérédité;
  • vivre dans des zones écologiquement défavorables;
  • carence en iode dans les aliments et l’eau;
  • intoxication constante du corps;
  • stress sévère;
  • dystonie vasculaire;
  • blessures dans la région cervicale;
  • irradiation.

Le développement d'un adénome de la glande thyroïde devient souvent une conséquence du goitre nodulaire. Si plusieurs des facteurs ci-dessus sont présents simultanément, le risque de «gagner» une maladie augmente considérablement. Ces personnes doivent obligatoirement se soumettre régulièrement à des examens médicaux pour «contracter» la maladie à un stade précoce.

Image symptomatique

La plupart des espèces d'adénomes thyroïdiens peuvent être asymptomatiques pendant longtemps. Cette propriété joue un rôle fatal dans les cas où il s’agit d’une forme d’oncogénicité élevée. La personne ne connaît pas d’adénome, le traitement n’est pas appliqué et, par conséquent, le cancer. Mais souvent, les signes sont toujours là. Et ils sont semblables dans tous les types de pathologie (il y a peu de manifestations spéciales). Le symptôme principal de l'adénome thyroïdien, caractéristique de la plupart de ses manifestations, est une perte de poids nette et inexplicable. Les caractéristiques communes incluent:

  • transpiration accrue;
  • intolérance à la chaleur auparavant non observable;
  • sentiment constant de fatigue;
  • l'apathie;
  • somnolence;
  • irritabilité;
  • agressivité;
  • palpitations cardiaques;
  • difficulté à avaler, sensation de coma dans la gorge;
  • durcissement de la voix;
  • hypertension artérielle;
  • détérioration de l'état des cheveux (fragilité, matité, croissance lente);
  • perte d'appétit ou, à l'inverse, insatiable sensation de faim.

La température de cette maladie augmente rarement. Chez la femme, les symptômes de l'adénome thyroïdien sont souvent confondus avec des signes d'autres maux. Surtout si le patient n'est plus jeune. Nous parlons en particulier de la toux, caractéristique de cette pathologie. Cela peut être attribué à une insuffisance cardiaque typique de nombreuses personnes âgées ou à une bronchite chronique.

Mesures de diagnostic

Le diagnostic de l'adénome commence par une analyse des symptômes dont le patient parle au médecin. Le spécialiste demandera nécessairement depuis combien de temps les signes sont apparus, si l'enrouement est présent, s'il y a des difficultés à avaler.

Ensuite, l’endocrinologue effectue une inspection visuelle. Dans la plupart des cas, la tumeur est palpable (tout dépend du stade, il y en a trois). Si l'adénome vient juste de commencer à se développer, le paquet aura une taille allant du pois à la phalange du pouce. Aux dernières étapes, l’éducation peut gravement déformer le cou et il est impossible de ne pas le remarquer.

Mais l'inspection de routine ne suffit pas. Diagnostiquer l'adénome thyroïdien en utilisant également du matériel et des méthodes de laboratoire. À savoir:

S'il existe une raison de supposer une oncogénicité élevée du néoplasme, une biopsie est effectuée sur le patient (prélèvement de matériel cellulaire avec une aiguille et analyse plus poussée). C'est une méthode plutôt compliquée. Mais cela seul vous permet de répondre avec précision à la question de savoir si le patient est confronté au cancer.

Traitement conservateur

Dans le traitement de l'adénome thyroïdien, les méthodes sont choisies en fonction de la forme et du stade de la maladie. Si la situation le permet, essayez de faire un traitement conservateur. Le type d'adénome folliculaire est mieux traité avec des médicaments.

Tout d'abord, on prescrit aux patients des médicaments dont l'action vise à supprimer la synthèse de la thyroïde. Ce traitement s'appelle suppressif. Il implique l'administration de médicaments comme la thyroxine, la lévothyroxine, le carbimazole, le propitsil, etc. Cette thérapie est effectuée uniquement sous la supervision de spécialistes, car elle est considérée comme très grave.

De plus, on prescrit presque toujours des anti-inflammatoires, des immunomodulateurs et des vitamines aux patients. Lorsque la forme toxique est parfois utilisée thérapie par radio-iode, qui consiste à prendre des capsules de radio-isotopes d'iode afin d'inhiber la fonction de formation des hormones de la glande.

Peut être utilisé pour traiter l'adénome thyroïdien et les méthodes traditionnelles. Mais seulement en tant que supplémentaire, pas majeur. La phytothérapie a fait ses preuves. Des plantes telles que les points noirs, les ifs, la pervenche rose, le sabelnik, la chélidoine et d’autres suppriment la production d’hormones en excès. À partir d’eux, préparer des bouillons et des perfusions pour une administration orale.

Traitement chirurgical

La chirurgie pour l'adénome de la glande thyroïde est pratiquée assez souvent. Il existe plusieurs types de chirurgie. Voici les plus courantes:

  • couper la zone affectée par l'adénome de l'un des lobes de l'organe;
  • retrait des zones touchées des deux lobes de la glande;
  • hémithyroïdectomie (élimination complète de l'un des lobes ainsi que de l'isthme);
  • résection du type sous-total (prélèvement de l'organe qui n'en conserve qu'une petite partie);
  • thyroïdectomie - résection de la totalité de la thyroïde.

Séparément, la destruction de l'éthanol basée sur la sclérothérapie devrait être envisagée. Une substance est injectée dans l'organe affecté avec une aiguille à l'aide d'une aiguille, détruisant progressivement la tumeur. Ceci est l'éthanol. Cette méthode est souvent utilisée lorsque le retrait de l'adénome folliculaire est nécessaire. Il est intermédiaire entre les méthodes conservatrices et opérationnelles.

Les indications pour la chirurgie de l'adénome sont:

  • l'inefficacité de la thérapie conservatrice;
  • néoplasies par pression sur les organes et les tissus adjacents;
  • défaut cosmétique prononcé provoqué par la tumeur;
  • éducation à croissance rapide;
  • formes de pathologie à forte oncogénicité;
  • inconfort en avalant ou en respirant;
  • fort enrouement.

Au cours de la préparation à la chirurgie, on prescrit généralement aux patients une thyrostatique pour normaliser les niveaux hormonaux. Il est également nécessaire d'ajuster les indicateurs de pression et le travail du cœur (c'est particulièrement vrai pour les personnes âgées). Le patient doit subir un examen par un thérapeute qui, si nécessaire, fera appel à des spécialistes restreints. La veille de l'opération, il est conseillé au patient de prendre un sédatif afin de bien dormir.

L'exérèse chirurgicale de l'adénome thyroïdien est réalisée sous anesthésie générale. Sur le cou, une incision de six à huit centimètres de longueur permet de pénétrer dans le corps et de le manipuler. Les petits vaisseaux sont ligaturés pendant la procédure. À la fin de l'opération, le chirurgien pique. Une partie du tissu prélevé est envoyée pour une biopsie.

Dans la plupart des cas, le troisième ou le cinquième jour après la résection, l’adénome du patient est renvoyé chez lui. En règle générale, il doit suivre un traitement hormonal pendant sa rééducation. Si la thyroïdectomie a été pratiquée, ces médicaments devront être consommés jusqu'à la fin de la vie. La récupération de la chirurgie dure de un à trois mois. Après cette période, la plaie guérit complètement et la personne reprend son mode de vie normal.

Caractéristiques nutritionnelles de l'adénome thyroïdien

Après l'élimination de l'adénome thyroïdien, le régime alimentaire joue un rôle important dans la récupération. Suivre un régime spécial et doit être traité avec des méthodes conservatrices. Le menu devrait avoir beaucoup d'aliments riches en iode. Ce sont des poissons, des algues, des crevettes, des huîtres, etc. Les fruits de mer sont essentiels pour les personnes souffrant d'adénome.

Vous pouvez ajouter du sel iodé aux plats. Sur la table doivent être présents des agrumes, noix, fruits secs, produits laitiers, graines et beaucoup de légumes. Les effets bénéfiques sur le corps du patient atteint d'adénome ont des thés verts et roses sauvages. Mais du fast-food, les aliments trop gras et riches en conservateurs doivent être jetés.

Mesures préventives

Afin de ne pas provoquer d'adénome dans le cou, il convient de prendre des mesures préventives. Il n'y a rien de difficile en eux. Les experts recommandent:

  • faire de l'exercice régulièrement;
  • au moins une fois par an pour aller à la mer;
  • éviter le stress;
  • allouer suffisamment de temps pour le repos;
  • n'abusez pas du bonbon et de l'alcool;
  • plusieurs fois par semaine, des aliments riches en iode doivent être ajoutés au menu (cela est particulièrement vrai dans les régions où il y a une pénurie de cet élément).

Les personnes qui ont une hérédité négative doivent être examinées régulièrement. Et une simple visite chez l’endocrinologue sera petite. L'adénome n'est pas toujours possible à détecter lors de l'inspection, vous devez donc utiliser du matériel et des méthodes de laboratoire. S'il existe une prédisposition génétique, il est doublement important de respecter les mesures préventives!

Comme l'adénome est une tumeur bénigne, le pronostic de la maladie est généralement favorable. Mais si les processus oncologiques commencent, la vie est vraiment menacée. Plus tôt le traitement d'une maladie commence, plus il y a de chances de la surmonter et d'oublier le problème pour toujours.

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée

Adénome thyroïdien

L'adénome thyroïdien est une tumeur nodulaire bénigne du tissu thyroïdien. L'adénome thyroïdien peut être un symptôme d'hyperthyroïdie asymptomatique ou manifeste (perte de poids, faiblesse, tachycardie, transpiration, etc.), une compression du cou. Le diagnostic de l'adénome de la glande thyroïde consiste à effectuer une échographie, des études hormonales (T3, T4, TSH, TG), une radiographie de l'œsophage, une biopsie par ponction de la glande et une étude cytologique du matériel, une scintigraphie. En cas d'adénome, une thérapie thyréostatique peut être recommandée, suivie d'une intervention chirurgicale (retrait du nodule thyroïdien, hémithyroïdectomie) ou d'un traitement à l'iode radioactif.

Adénome thyroïdien

L'adénome thyroïdien est une tumeur encapsulée, bénigne sous condition, provenant de l'épithélium thyroïdien et caractérisée par une croissance et un fonctionnement indépendants. La proportion d'adénomes thyroïdiens en endocrinologie représente 45 à 75% de tous les nodules thyroïdiens. Une tumeur 4 fois plus souvent se développe chez les femmes; L'âge moyen des patients atteints d'adénome est de 45 à 55 ans. Les adénomes de la glande thyroïde, en fonction de leur activité hormonale, peuvent apparaître dans le contexte de l'état euthyroïdien ou conduire au développement d'une hyperthyroïdie (thyréotoxicose). L'adénome de la glande thyroïde fait référence aux tumeurs potentiellement malignes, c'est-à-dire à la possibilité de transformation en cancer de la thyroïde.

Classification de l'adénome thyroïdien

En fonction de la structure morphologique, on distingue les types d'adénome thyroïdien folliculaire, papillaire, oxyphilique, fonctionnel, etc. Les adénomes sont à l'origine des cellules folliculaires A et B de la glande thyroïde.

Les adénomes folliculaires réarrangent les nœuds arrondis et encapsulés, de consistance dense et élastique, avec une mobilité suffisante. Parmi les nodules euthyroïdiens de la glande, ils représentent 15 à 20%. Des variétés telles que les adénomes colloïdaux (ou macro-folliculaires), microfolliculaires, fœtaux, trabéculaires (ou fœtaux) de la glande thyroïde appartiennent aux formations folliculaires.

Les adénomes papillaires de la glande thyroïde ont une structure kystique; à l'intérieur des kystes, des excroissances papillaires sont révélées, entourées d'un liquide brunâtre. Les adénomes fonctionnels (toxiques) de la glande thyroïde s'accompagnent du développement de la maladie de Plummer - une production excessive d'hormones thyroïdiennes (T3 et T4), qui supprime la sécrétion de l'hormone stimulant la thyroïde par l'hypophyse. Signes cliniques d'hyperthyroïdie manifestés.

L'adénome se développant à partir de cellules B (adénome oxyphilique provenant de cellules de Gürtle-Askanazi, tumeur de Langkhans, adénome d'oncocyte) a l'évolution la plus agressive et, dans 10 à 35% des cas, l'examen histologique s'avère malin.

Causes de l'adénome thyroïdien

Les causes et les mécanismes de développement de l'adénome thyroïdien ne sont pas assez clairs. La pathogenèse de ce processus n'exclut pas le rôle de l'hypersécrétion de thyrotropine, la dégradation de l'innervation sympathique régionale, la mutation du gène codant pour les récepteurs de l'hormone stimulant la thyroïde de l'hypophyse.

Les adénomes thyroïdiens en fonctionnement se développent souvent à l'arrière-plan d'un nœud non toxique existant auparavant. Il s'ensuit que des facteurs de risque peuvent être présents dans les zones à faible teneur en iode dans l'eau et le sol, la présence d'un goitre euthyroïdien nodulaire, une prédisposition héréditaire. Les blessures au cou (contusions, hématomes) servent souvent de point de départ au développement d'un adénome thyroïdien. Les adénomes de la glande thyroïde se développent souvent sur le fond des maladies auto-immunes.

Les adénomes thyroïdiens se développent généralement de manière monocentrique, sous la forme d'un seul nœud, ont un développement pérenne lent. Initialement, la fonction de l'adénome ne viole pas l'équilibre hormonal. la formation se reflète sur les scintigrammes sous la forme d'un nœud «froid» ou «chaud». Lorsque la taille du nœud augmente et que son activité fonctionnelle augmente en fonction du mécanisme de rétroaction, la sécrétion de TSH commence à être inhibée. La partie intacte du tissu thyroïdien s'atrophie avec le temps et devient non fonctionnelle. Lors de la scintigraphie thyroïdienne, une accumulation d'iode radioactif est détectée dans la zone de l'adénome hyperfonctionnel (nœud «chaud»). À ce stade, le patient développe des signes de thyrotoxicose. Les adénomes thyroïdiens non fonctionnels sont transformés en toxiques dans 10% des cas.

Symptômes de l'adénome thyroïdien

Les adénomes thyroïdiens non fonctionnels restent longtemps asymptomatiques et sont souvent détectés par un endocrinologue lors d'un examen médical de routine ou lors d'une échographie de la glande thyroïde. Dans ce cas, la palpation du cou révèle une formation nodulaire solitaire de l'un des lobes de la glande thyroïde: indolore, mobile, dense ou souple-élastique.

Avec une augmentation de la taille de l'adénome de la glande thyroïde, il peut y avoir une déformation visible du cou, un syndrome de compression - une sensation de pression, une dysphagie, un essoufflement. Le cours prolongé de l'adénome peut être accompagné de sa calcification et de son ossification, du développement d'un goitre toxique nodulaire, d'une dégénérescence maligne, d'une hémorragie dans le tissu de l'adénome, d'une infection de l'hématome.

Le développement d'adénomes toxiques de la glande thyroïde s'accompagne d'une diminution du poids corporel pendant le mode de vie et de l'alimentation normaux, transpiration, tremblements, fatigue pendant l'exercice, mauvaise tolérance à la chaleur et à la chaleur. Les patients ont noté une augmentation de la labilité émotionnelle, de l'irritabilité, de l'anxiété, de l'insomnie et des larmoiements. Tachycardie sinusale ou fibrillation auriculaire, accidents vasculaires cérébraux, hypertension artérielle. À l'avenir, une insuffisance cardiaque ventriculaire gauche puis une insuffisance cardiaque ventriculaire droite (œdème, hépatomégalie) peuvent se rejoindre. Fièvre souvent marquée, troubles du tractus gastro-intestinal, exophtalmie.

Dans l'hyperthyroïdie, en raison d'un déséquilibre des hormones sexuelles, une gynécomastie et une diminution de la puissance peuvent se développer chez les hommes; chez les femmes, troubles menstruels et infertilité.

Diagnostic de l'adénome thyroïdien

Afin de confirmer et de vérifier le diagnostic d'adénome thyroïdien, des études de laboratoire et instrumentales sont conduites. L'utilisation des ultrasons de la glande thyroïde est déterminée par la taille, le nombre et la localisation des nœuds. Le balayage radio-isotopique de la glande thyroïde montre le degré d'activité fonctionnelle de l'adénome en fonction de l'absorption du noeud radioiodé (noeud «froid», «chaud» ou «chaud»). Dans le même temps, les hormones thyroïdiennes sont examinées: en cas d’adénome toxique de la glande thyroïde, le taux de TSH dans le sérum sanguin est réduit; T3 et T4 - augmentés ou situés à la limite supérieure de la norme. Dans les adénomes non fonctionnels, les taux d'hormones restent normaux.

Dans l'analyse biochimique du sang est déterminée hypolipidémie, altération de la tolérance au glucose. La confirmation finale du diagnostic et de la détermination de la forme morphologique de l'adénome est faite en fonction des résultats d'une biopsie par aspiration à l'aiguille fine de la glande thyroïde et de l'étude de la composition des cellules tumorales. Dans 80% des cas, une biopsie permet de différencier un adénome et un cancer de la thyroïde.

Lors de la compression des structures du cou, une radiographie de l'œsophage avec baryum est réalisée. En cas de thyréotoxicose, un examen du cœur (ECG, échoCG), du foie et des reins (prise de sang biochimique, échographie) est effectué. Dans le processus de diagnostic, d'autres lésions de la glande thyroïde sont exclues - un goitre multinodulaire, une thyroïdite auto-immune, un cancer de la thyroïde.

Traitement de l'adénome thyroïdien

Les adénomes thyroïdiens sont sujets à une ablation chirurgicale. Le traitement conservateur n'est autorisé qu'en cas d'adénome colloïdal, principalement pendant la grossesse, car ce type de tumeur est moins maligne.

L'opération doit être réalisée dans le contexte de l'état euthyroïdien. Par conséquent, en cas de thyréotoxicose, un traitement médical préliminaire est effectué avec des médicaments thyréostatiques (carbimazole, tiamazole, propylthiouracile). En période préopératoire, le repos mental, une alimentation enrichie en protéines et en vitamines, un bon sommeil, la phytothérapie sont recommandés; les bains de soleil et les lits de bronzage ne sont pas autorisés.

Une fois l'euthyroïdisme atteint, l'énucléation de la glande thyroïde est réalisée avec un examen histologique urgent de l'adénome. Avec la défaite d'une partie importante de la glande thyroïde ou de formes malignes d'adénome, le champ opératoire est étendu à l'hémithyroïdectomie, à la résection de la thyroïde sous-totale ou à la thyroïdectomie.

Chez les patients âgés ou présentant des contre-indications au traitement chirurgical de l'adénome thyroïdien, un traitement à l'iode radioactif est utilisé. Dans certains cas, le durcissement du noeud adénomateux avec l’injection d’éthanol est efficace. Cela conduit à la mort des cellules tumorales et à la destruction de l'adénome thyroïdien.

Pronostic pour adénome de la glande thyroïde

Un examen exhaustif opportun et un traitement individualisé de l'adénome thyroïdien permettent une guérison complète. Après l'élimination totale de la glande thyroïde, un traitement de substitution à vie est nécessaire - prise d'hormones thyroïdiennes. Après la chirurgie, un suivi chez l’endocrinologue, une surveillance périodique des hormones thyroïdiennes, le refus des mauvaises habitudes, la prévention de l’insolation excessive sont nécessaires.

Adénome: classification, caractéristiques de l'ablation et diagnostic

L'adénome est un problème auquel de nombreuses personnes de plus de 45 ans sont confrontées. Dans la plupart des cas, sa formation est associée à des troubles hormonaux.

Qu'est-ce que l'adénome et ses types?

L'adénome est une tumeur bénigne formée à partir d'épithélium glandulaire. Il se produit dans tous les systèmes du corps où il existe un tel épithélium. La structure de l'adénome, l'ordre et les caractéristiques de la croissance dépendent de la localisation.

Il existe plusieurs types de telles formations bénignes:

  1. Kystique. Se développe souvent dans le pancréas, annexe. Une telle tumeur a une structure en forme de sac fermé. Cela peut devenir malin.
  2. Papillaire. Caractérisé par la présence de croissances papillaires. Ils peuvent agir dans la lumière de la glande.
  3. Polypoïde. C'est un polype résultant de la prolifération du tissu glandulaire.
  4. Solide. Il a un stroma du tissu conjonctif peu développé. Par conséquent, l'épithélium des glandes se fond dans un champ solide.
  5. Tubulaire Il se compose de canaux étroits bordés d'épithélium. Entre ces cellules se trouve un stroma.

Quels organes une tumeur affecte-t-elle?

La tumeur peut toucher n'importe quel organe glandulaire. L'adénome peut se produire dans les mammifères, le pancréas, la thyroïde, l'utérus, les poumons, les bronches, l'estomac, les intestins et la gorge.

Si elle apparaît dans l'hypophyse, il y a une douleur à la tête, l'apparition d'un grand nombre d'acné, une diminution du désir sexuel.

Lorsque l'adénome de la glande thyroïde sont observés des troubles hormonaux. Cette vue est accompagnée de léthargie, une nette diminution de poids.

L'un des plus célèbres est l'adénome de la prostate. Les hommes se plaignent de mictions fréquentes, d'urine trouble, de constipation. Une telle tumeur bénigne peut survenir dans les poumons. Au cours d'une telle maladie, une personne souffre d'essoufflement et de toux. Il y a une respiration sifflante.

Raisons

Les scientifiques à ce jour ne peuvent pas dire avec certitude pourquoi l'adénome se développe.

La plupart des chercheurs disent que le groupe à risque comprend les personnes atteintes de divers troubles hormonaux. En outre, plus la personne est âgée, plus le risque de développer la maladie est élevé.

Augmente le risque de développer la maladie:

Aucune corrélation n'a été trouvée entre l'adénome de la prostate et l'activité sexuelle, l'orientation, les maladies inflammatoires.

Les symptômes

Souvent, les signes d'adénomes sont complètement absents. Surtout dans les premiers stades de la formation de la maladie. À mesure que la tumeur se développe, les manifestations deviennent plus prononcées et dépendent de la localisation.

Par exemple, dans l'adénome de la prostate, un affaiblissement du jet pendant la miction est détecté.

Le plus grand inconfort survient si la taille de la tumeur devient si grande qu'elle commence à comprimer d'autres organes, vaisseaux et terminaisons nerveuses. Si l'adénome est hormonalement actif, il n'y a aucun signe d'augmentation du niveau de l'une ou l'autre hormone dans le sang.

Caractéristiques d'une tumeur dans divers organes

Estomac et intestins

Ils sont formés à partir de cellules du tube digestif. Les personnes à risque ont plus de 40 ans, mais on les trouve parfois chez des enfants.

La gastrite est reconnue comme la principale cause de la maladie. Surtout si elle est aggravée par une mauvaise nutrition, des facteurs externes. Selon certains scientifiques, la prédisposition génétique joue un rôle important.

Les adénomes digestifs sont appelés polypes. Ils ne présentent aucun symptôme et sont donc souvent trouvés par hasard. Avec l'augmentation de telles formations causer des problèmes de perméabilité à l'estomac. Parfois, le résultat est un saignement gastrique.

L'adénome de l'estomac et des intestins est:

  • Tubulaire Il a une structure de branches glandulaires.
  • Fleecy Cette formation a une surface veloutée.
  • Villeux tubulaire. Combine les caractéristiques des deux premiers types.
  • Vitesse Il a une structure dentelée.

Le traitement est prescrit de manière obligatoire, car en son absence, le risque qu'une tumeur bénigne se transforme en une tumeur maligne augmente.

L'adénome est enlevé chirurgicalement. Si nous parlons de plusieurs polypes, une électrocoagulation en boucle est utilisée.

Glande mammaire

Une femme peut détecter indépendamment un adénome fibreux de la glande mammaire. L'éducation a une surface lisse avec un contour de chapelet, est mobile.

Dans certains cas, l’éducation commence à se développer rapidement. L'adénome survient chez les femmes en âge de procréer, est unique ou multiple.

En auto-examinant une femme, on découvre un noeud serré. Parfois, les adénomes ont une grande surface. La couleur de la peau au cours de la formation ne change pas. Pas d'autres symptômes.

Le traitement principal est l'observation dynamique. Parfois, le retrait chirurgical est recommandé. Il est pertinent en cas de suspicion de transformation en tumeur maligne, à croissance progressive et de très grande taille.

Distinguer l'éducation:

  • Le mamelon. Se produit dans les conduits. Les symptômes incluent l'apparition de pertes par le mamelon. Il peut se couvrir d'ulcères, d'une croûte.
  • La forme tubulaire a les bonnes structures. Ressemble aux passages des glandes alvéolaires.
  • L’aspect lactant a provoqué des changements sécrétoires. La même chose se produit pendant la grossesse et l'allaitement.

Du foie

Dans cet organe, l'adénome peut être un seul noeud ou être représenté par plusieurs sceaux. S'il y a plus de cinq formations de ce type, le diagnostic d'adénome est posé.

Le risque de transformation en une tumeur maligne n’est pas supérieur à 10%.

  • La forme trabéculaire de la tumeur est constituée de faisceaux hépatiques. Dans le même temps, ils sont plus épais que les cellules saines et sont disposés de manière chaotique.
  • La vue tubulaire se distingue par le fait que dans les trabécules des lacunes glandulaires apparaissent des formations avec de la bile stagnante.

Le développement de la maladie a de nombreuses raisons. Parmi eux, les médicaments hormonaux, y compris les contraceptifs. Les personnes qui ont des parents atteints de la maladie et qui vivent dans des conditions environnementales défavorables sont à risque.

La symptomatologie se manifeste par une douleur dans l'hypochondre, une sensation de lourdeur dans cette région, une peau pâle, une transpiration, une pression artérielle basse, la soif.

Le traitement consiste en le renforcement général de l'orgasme, l'observation de la pathologie. Avec la croissance, l'élimination de l'adénome avec histologie est recommandée. Assurez-vous de cesser d'utiliser des hormones.

L'adénome se produit sur les muqueuses et se caractérise par une hyperplasie de l'appareil glandulaire. L'éducation a une couleur rose ou blanche et grise. La conséquence est la difficulté à respirer par le nez.

De telles tumeurs sont divisées en plusieurs types:

  • Polype saignant. On dirait une forme arrondie. La surface de la formation est constituée de lobules. Symptômes fréquents - saignements de nez, en particulier lorsque vous vous mouchez ou éternuez.
  • Papillome. Cette espèce est moins commune. Il ressemble à une tête de chou-fleur qui se trouve sur la cloison nasale, dans les éviers des murs inférieurs. Les symptômes d'émettre une sensation de la présence d'un corps étranger.
  • L'adénome ne peut pas atteindre de grandes tailles. Il est mobile, a une surface inégale. Le traitement consiste uniquement en une élimination chirurgicale de l'éducation. L'adénome hémorragique est enlevé par la boucle, puis cautérisé.

Glandes sébacées

C'est une maladie héréditaire, mais dans la moitié des cas, il s'agit d'une nouvelle mutation. Cela commence dans l'enfance ou l'adolescence. Il y a trois types:

  • Pringle-Bourneville. Les petits nodules sont de forme ronde ou ovale, de couleur jaune ou rouge cannelle. Avoir une surface claire et lisse.
  • Adénome Allopo-Leredda-Darya. Il ressemble à des verrues qui sont situées symétriquement sur la peau du visage.
  • Épithéliome kystique. Nodules jusqu'à 10 mm de diamètre, testovaty, texture dense. Passez sur la jambe, puis situé dans la zone des grands plis. Peut être trouvé dans la bouche.

Cerveau

La glande pituitaire est principalement touchée. Se développe dans le lobe antérieur. Selon les statistiques, 25% ont de petites formations dans cette partie.

Les adénomes cérébraux sont divisés en:

  • hormonalement actif,
  • hormonalement inactif,
  • malin.

Une IRM montre un adénome hypophysaire.

Les formations ne comportent pas toujours de danger. Certains ne produisent pas d'hormones, d'autres ne grandissent pas. Mais même ces tumeurs doivent être surveillées.

Les premiers signes sont une vision floue, l'apparition de maux de tête. Aux grandes tailles, on note une diminution de la libido, de la fatigue, de la faiblesse, du gain de poids.

Le traitement est effectué chirurgicalement ou par radiothérapie. De nos jours, le retrait de l'adénome hypophysaire est souvent effectué par le nez. Certaines espèces sont traitées avec des médicaments.

Les poumons

La maladie se développe en raison des pathologies du tissu des poumons et des bronches. Les tumeurs apparaissent chez les moins de 35 ans. Une formation bénigne forme sur elle-même une capsule de tissu conjonctif.

Distinguer la forme centrale, périphérique, mixte. Le premier type est le plus commun, il affecte les bronches.

Les symptômes incluent la fièvre, les crises d'asthme. Souvent accompagné d'indigestion, réactions cutanées. L'adénome entraîne une augmentation des taux de sérotonine.

Les lésions bénignes sont enlevées par énucléation. Une résection partielle du poumon peut être indiquée. Le traitement dépend de la profondeur de la tumeur dans les tissus.

Utérus

En médecine, l'adénome utérin est appelé myome. L'éducation a une base fibreuse.

Il apparaît chez les femmes de plus de 30 ans. Les raisons en sont la vie sexuelle irrégulière, le changement de partenaire, le surpoids, la génétique, la prise d'hormones et quelques autres. Il n’ya pas de symptômes de la maladie, mais il convient de prêter attention aux pertes de sang en dehors de la menstruation, aux douleurs sourdes du bas-ventre, aux pertes abondantes pendant les règles.

Le traitement est hormonal ou chirurgical. La première méthode est bonne si la tumeur est petite. La chirurgie est pertinente avec la croissance de l'éducation, ainsi que lorsqu'elle affecte le travail d'autres organes.

Pancréas

L'adénome du pancréas est hormonalement actif et inactif. Le premier type est l'insulome, qui produit de l'insuline. Les symptômes de cette forme consistent à augmenter la transpiration pendant le jeûne, l'effort physique, la faiblesse, les marées de sang à la tête.

Dans des situations graves, des convulsions et une perte de conscience peuvent survenir. Le négatif hormonal ne se manifeste en aucune manière, par conséquent, ils sont trouvés par hasard.

Le traitement est possible exclusivement par chirurgie. Il est nécessaire de respecter un certain régime alimentaire. Ensuite, il y aura une perspective favorable.

Vessie

L'adénome conduit souvent à une atrophie des muscles en contraction de la vessie.

Les principales plaintes concernent les réveils nocturnes pour vider la vessie en moyenne 2 à 6 fois par nuit, un écoulement urinaire affaibli, l'application d'effort pour la miction, la rétention urinaire aiguë, la douleur. Parfois, un cathéter est inséré pour soulager les symptômes.

Le traitement peut prendre trois directions. Observation dynamique - le contrôle est effectué à intervalles réguliers. nommé par ceux qui n'ont aucun symptôme.

Un traitement médicamenteux et chirurgical est prescrit en fonction du type de maladie, des caractéristiques de son évolution.

Diagnostics

Selon l'emplacement du médecin effectue une étude numérique. La présence de zones solides suggère une tumeur. Une échographie et une biopsie sont prescrites.

La première méthode de recherche permet d'identifier la localisation de l'éducation, sa taille et sa structure. Une biopsie en raison de son traumatisme n'est pas toujours réalisée. Son objectif principal est d'éliminer le risque de développer des tumeurs malignes, ainsi que des lésions métastatiques.

La tomodensitométrie est souvent prescrite, elle peut être accompagnée par un rehaussement du contraste par voie intraveineuse, par exemple lors de l’étude de l’adénome surrénalien. Cette méthode nous permet d’estimer la taille et la densité de l’éducation. Si l'activité hormonale de l'adénome est évaluée, des tests de laboratoire sont effectués.

La vidéo montre le diagnostic d'adénome vaginal du rectum:

Comment traiter l'adénome?

Si le médecin est convaincu que la tumeur est petite et bénigne, une observation est suggérée. S'il ne se développe pas, n'affecte pas le travail des autres organes, aucun traitement n'est prescrit.

Types de traitement chirurgical

En fonction du témoignage assigné:

  • Hémithyroïdectomie. Partie enlevée du corps. En premier lieu, le médecin a accès à la zone touchée, puis elle est séparée des tissus environnants, une partie est retirée.
  • Résection de sous-total. Implique le retrait de la majeure partie du corps. Habituellement, l'organe cesse complètement de remplir ses fonctions, c'est pourquoi un traitement de soutien est prescrit.
  • La résection endoscopique la plus couramment utilisée. Il est efficace pour les petites tumeurs. L'outil spécial coupe les tissus endommagés, une coagulation vasculaire est effectuée. Les tissus coupés sont envoyés pour histologie.

Le médecin peut suggérer un effet laser sur l'adénome ou un effet thermique. Le résultat de ces techniques est la réduction de la tumeur.

Drogues

Si l'adénome affecte la production d'hormones, des médicaments hormonaux sont prescrits. De plus, des préparations phytothérapeutiques et tissulaires sont utilisées.

Les médicaments prescrits dans les premiers stades de la maladie, s'il y a des contre-indications à l'opération. Dans ce cas, le traitement médicamenteux ne remplace pas d’autres types d’effets.

Les médicaments sont prescrits pour une période de 6 mois. Parfois, les patients sont obligés de les prendre à vie.

Traitement des remèdes populaires

Il est recommandé d'utiliser des remèdes populaires comme traitement d'entretien de l'adénome. Réduire la taille des commentaires aide le jus de persil, mélangé avec du miel. Il est nécessaire de prendre deux cuillères plusieurs fois par jour.

Nourriture diététique

Peu importe la taille des adénomes, suivez un régime.

Exclus du régime tout épicé et gras. Préférez les aliments contenant des acides gras. Ils vont améliorer le travail du cœur, du système circulatoire.

Les acides contiennent des vitamines qui participent directement à la production de certaines hormones. L'huile de poisson, le foie d'oiseau et les noix seront bénéfiques.

Prévention

Il n'y a aucune mesure garantie qui empêcherait l'apparition d'un adénome.

Mais les médecins donnent des recommandations générales: éviter l'hypothermie, ne pas rester longtemps dans une position provoquant une stagnation de la circulation sanguine, mener une vie active, abandonner les mauvaises habitudes.

Il est nécessaire de passer rapidement un examen médical et de surveiller le niveau d'hormones.

Adénome: photos et caractéristiques en fonction du type

L'adénome est une tumeur bénigne formée d'un épithélium glandulaire. Ce tissu se trouve dans de nombreux organes internes, ce qui détermine l'évolution clinique du processus pathologique.

Causes de la formation d'adénomes

Aucune raison fiable pour le développement de l'adénome aujourd'hui n'est établie. De nombreuses études scientifiques indiquent un rôle de premier plan dans la formation d'une telle pathologie du déséquilibre hormonal, qui régule le travail de l'épithélium glandulaire.

Par exemple, il a été prouvé que la cause du développement d'un adénome de la prostate est un déséquilibre de la testostérone et que la formation d'un adénome du sein est associée à une modification de la concentration en œstrogènes.

Adénome: une photo, un tableau clinique et des symptômes

Les manifestations des lésions adénomiques dépendent de la localisation de la tumeur:

Cette lésion est caractérisée par les symptômes suivants:

  • troubles de la miction sous forme de retard ou de faible courant, tension atypique des muscles de la presse antérieure pendant la miction, mictions prolongées et fréquentes;
  • besoin fréquent d'uriner, ce qui dérange surtout la nuit;
  • pas de sensation de vidange complète de la vessie;
  • des mictions spontanées sont observées dans certains cas cliniques.

Adénome de la prostate - photo de compression du canal urinaire par une tumeur bénigne:

Aux derniers stades de la maladie, les patients présentent une insuffisance rénale chronique, une fatigue chronique, un malaise général, des inclusions de sang dans les urines, une sécheresse de la cavité buccale, une constipation progressive et une rétention urinaire soudaine.

L'hypophyse est un organe endocrinien puissant dont la défaite entraîne un déséquilibre des hormones qu'elle produit. Les symptômes d’une telle lésion dépendent du degré de propagation d’une tumeur bénigne. La manifestation initiale de l'adénome hypophysaire peut être un signe ophtalmique sous la forme d'une atrophie du nerf optique avec une diminution chronique du champ visuel.

La croissance ultérieure de la tumeur dans la région de la «selle turque» provoque des maux de tête prolongés accompagnés de nausées et de vomissements.

Chez 30% des femmes atteintes de néoplasmes bénins de l'hypophyse, on observe des troubles menstruels, une infertilité, une diminution de la fonction sexuelle et de l'obésité.

Dans l'enfance, l'adénome hypophysaire provoque le gigantisme qui se manifeste par une augmentation du tissu osseux et des tissus mous. L'obésité est souvent diagnostiquée chez ces patients.

Adénome hypophysaire - photo:

Adénome thyroïdien

Pour les adénomes thyroïdiens, les symptômes suivants sont considérés comme typiques:

  • le patient, tout en maintenant le régime habituel, subit une diminution progressive du poids corporel;
  • l'exercice léger chez ces patients provoque la fatigue;
  • du système nerveux, les médecins déclarent irritabilité et nervosité;
  • une personne note indépendamment des palpitations cardiaques, même au repos et en rêve;
  • intolérance aux températures ambiantes élevées et transpiration excessive la nuit.

Adénome thyroïdien - photo:

Adénome de la glande salivaire

Les glandes salivaires, situées dans la cavité buccale, sont responsables de la formation des sécrétions nécessaires au processus de digestion. La lésion initiale de cet organe bloque la formation de salive, ce qui est indiqué par une digestion altérée des aliments. La croissance ultérieure de l'adénome entraîne la formation d'un gonflement douloureux dans la région parotide.

Adénome de la glande salivaire - photo:

L'adénome surrénalien peut développer un type hormono-dépendant (asymptomatique) et hormono-dépendant. La violation de la concentration de corticostéroïdes dans le sang s'accompagne des symptômes suivants:

  • obésité progressive, dans laquelle le tissu adipeux est fortement formé dans la tête, le cou, la poitrine et l'abdomen;
  • amincissement de la peau avec développement d'une atrophie de l'épiderme;
  • développement de la faiblesse musculaire. Une atrophie des tissus musculaires est notée sur les membres inférieurs, les fesses et la paroi abdominale antérieure;
  • excrétion des sels minéraux du corps, qui se manifeste cliniquement par une fragilité accrue des os et de fréquentes fractures pathologiques des bras et des jambes.

Adénome surrénalien - photo IRM d'un patient atteint d'une tumeur bénigne de la glande surrénale droite:

Adénome des glandes sébacées

L'adénome des glandes sébacées se manifeste par une lésion nodulaire de la peau du cuir chevelu et du visage. Ces néoplasmes bénins ont une teinte jaune et peuvent se présenter sous des formes uniques ou multiples. Dans certains cas, les oncologues témoignent de la dégénérescence cancéreuse des adénomes des glandes sébacées en basalioma.

Adénome des glandes sébacées - photo:

Adénome du sein

Le fibroadénome de la glande mammaire est principalement déterminé par la femme indépendamment par la présence d'un néoplasme globulaire roulant dans l'épaisseur de la glande mammaire. Cette tumeur se développe sans douleur sous la forme d'une seule lésion.

Diagnostic des adénomes

Dans la plupart des cas, l'établissement d'un diagnostic a lieu après une échographie et une biopsie ultérieure.

Le matériel biologique est collecté par la méthode de la ponction. Pour certains types d'adénomes, le diagnostic radiologique de l'état des tissus voisins est approprié.

Traitement de l'adénome moderne

La principale méthode de traitement de l'adénome aujourd'hui est l'ablation chirurgicale de la tumeur. Pour les patients atteints de néoplasie bénigne inopérable, les médecins prescrivent un traitement hormonal substitutif.

Les formes agressives d'adénomes sont exposées à la radiothérapie sous forme de destruction de cellules tumorales cancéreuses par des rayons X très actifs.

Adénome: pronostic

Le pronostic du traitement par adénome est généralement favorable, en raison de l'absence de rechutes et de la croissance tumorale encapsulée. Après la chirurgie chez 95% des patients, la guérison est complète.

En Outre, Sur Le Cancer