loader
Recommandé

Principal

Les symptômes

L'adénomyose utérine - qu'est-ce que c'est? Symptômes, causes et traitement

L'adénomyose est une maladie caractérisée par la germination de l'endomètre dans la couche musculaire de l'utérus, tandis que les cellules de la membrane muqueuse qui tombent dans le myomètre conservent leur fonction génétique inhérente.

En conséquence, subissant des changements cycliques, ils se développent dans une certaine période et nécessitent une sortie absente des tissus musculaires. En conséquence, la taille de l'utérus augmente, la fonctionnalité de l'organe est perturbée.

L'adénomyose utérine est souvent confondue avec l'endométriose. Cependant, il ne s'agit que d'une variante, appelée endométriose interne de l'utérus, lorsque l'endomètre se multiplie en dehors de l'utérus lui-même. C'est une maladie systémique bénigne de l'utérus, non cancéreuse. L'endomètre est situé sur différents organes, tels que l'utérus, le vagin, les reins, le tube digestif et autres.

Raisons

Pourquoi l'adénomyose utérine survient-elle et qu'est-ce que c'est? Adénomyose - un type d'endométriose, qui est la prolifération du tissu de la membrane muqueuse de l'utérus. À la suite du processus pathologique, des kystes d'endométrioïde se forment, remplis de liquide. Les foyers d'endométriose dans l'adénomyose sont situés dans le corps de l'utérus.

L'adénomyose peut se développer pour ces raisons:

  1. Formation congénitale de foyers d'endométriose, résultant de troubles du développement embryonnaire.
  2. L'introduction de cellules de l'endomètre dans les tissus environnants lors d'interventions chirurgicales ou d'accouchements traumatiques.

Il y a des facteurs qui provoquent le développement de l'adénomyose:

  • la vie sexuelle a commencé trop tard;
  • accouchement tardif ou difficile;
  • début précoce ou tardif de la menstruation;
  • processus inflammatoires fréquents dans l'utérus et les appendices;
  • manipulations gynécologiques de l'utérus (avortement, curetage diagnostique);
  • prédisposition génétique à des néoplasmes bénins ou malins;
  • trop de poids chez les femmes, l'obésité;
  • utilisation de contraceptifs oraux et de dispositifs intra-utérins;
  • la présence de maladies causées par des troubles fonctionnels du système immunitaire;
  • stress physique et psychologique important pendant une longue période.

La longue existence d'une adénomyose sévère conduit à une anémie, à un syndrome douloureux marqué, à des lésions des organes voisins et à un déclin important de la qualité de la vie d'une femme, pouvant aller jusqu'à l'impossibilité d'avoir des relations sexuelles ou une activité physique.

Classification

Il existe plusieurs degrés de prévalence et de sévérité de pénétration dans les couches de l'utérus. Cette classification est utilisée uniquement en relation avec l'adénomyose de l'utérus.

  1. degré - pénétration de cellules diffuses dans la couche sous-muqueuse de l'organe.
  2. degré - évolution pathologique de la maladie avec pénétration dans les couches musculaires de l'utérus, avec capture de moins de la moitié de cette couche.
  3. degré - processus diffus pathologique a pris plus de la moitié.
  4. degré - la croissance de l'endomètre au-delà de l'utérus, avec le passage de la pathologie à d'autres organes. L'endomètre pénètre dans toutes les couches de la structure de l'utérus.

Par la nature du processus tumoral, on distingue les formes d'adénomyose suivantes:

  • forme diffuse (les hétérotopies sont uniformément situées dans l'épaisseur du myomètre) - avec une fréquence de 50–70%
  • forme nodulaire (les hétérotopies sont situées dans le myomètre sous la forme de «nœuds» endométrioïdes, de tailles et de localisations variées); une caractéristique de ces nœuds est l'absence de capsule; Cette forme survient chez 3 à 8% des patients.
  • forme mixte.

Le premier degré et le second ne nécessitent pas d'intervention chirurgicale, ce qui n'est pas le cas du troisième et du quatrième. Les deux derniers - sont difficiles au traitement conservateur, souvent adopté deux méthodes dans le complexe.

Symptômes de l'adénomyose

Parfois, l'adénomyose peut survenir sans symptôme perceptible et ne peut être détectée que par hasard lors de l'examen pour une autre raison. Cependant, dans la plupart des cas, les signes suivants sont observés dans l'adénomyose utérine:

  1. Douleur dans le bas de l'abdomen, s'étendant à l'aine, au rectum et au vagin.
  2. La douleur est la plus intense aux premiers jours de la menstruation (saignement utérin mensuel associé au rejet physiologique de l'endomètre - la couche interne de la membrane muqueuse de l'utérus), avec la fin de la douleur saignante disparaît.
  3. Manifestations d'anémie (anémie): faiblesse, pâleur et desquamation de la peau, somnolence, fatigue.
  4. Saignements menstruels abondants et prolongés (plus de 5 jours).
  5. L'apparition de taches brun foncé sur les voies génitales 2 à 5 jours avant et dans les 2 à 5 jours après la menstruation.
  6. Hémorragie utérine (écoulement de sang des organes génitaux) entre les menstruations.
  7. Rapports sexuels douloureux (dyspareunie).

Au début, les symptômes de l'adénomyose sont lissés et perçus comme un changement prémenstruel courant dans le corps. Ensuite, à mesure que la douleur progresse, l'intensité de la douleur augmente et le temps augmente. Les patients ressentent de la douleur non seulement avant les règles, mais aussi constamment.

Diagnostics

Afin d'établir avec précision le diagnostic d '"adénomyose" et de prescrire un traitement, un examen complet est généralement utilisé, comprenant:

  • examen des organes génitaux à l'aide de miroirs;
  • colposcopie (examen du col de l'utérus avec un appareil spécial donnant une augmentation d'environ 30 fois);
  • tests de laboratoire (prélèvement de frottis);
  • examen général du système respiratoire, circulatoire, digestif et urinaire;
  • imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • la laparoscopie (la méthode de diagnostic et de traitement la plus moderne).

La principale méthode de diagnostic est l'échographie. Les résultats les plus précis (environ 90%) sont obtenus avec une échographie transvaginale, qui, comme un examen gynécologique, est réalisée à la veille de la menstruation.

Comment traiter l'adénomyose

Il existe deux manières de traiter l'adénomyose utérine: conservatrice et opératoire. Naturellement, la méthode de traitement dépend du degré d'adénomyose. En règle générale, les premier et deuxième degrés, moins souvent le troisième, peuvent faire l’objet d’un traitement conservateur, et le quatrième n’est traité que rapidement.

Pour des effets conservateurs, appliquez:

  • Contraceptifs oraux entraînant une aménorrhée (absence de menstruation), entraînant le blocage de la menstruation et la suppression des foyers d'endométriose. Prescrire des médicaments contenant de l'éthinylestradiol à une concentration de 0,03 et plus pendant 6 à 12 mois d'un traitement continu.
  • Progestatifs (didrogesténone, médroxyprogestérone, gestrinone), ils conduisent à une atrophie des foyers de l'endomètre,
  • Androgènes (danazol) avec formation d'aménorrhée et élimination de foyers d'endométriose. Mais les médicaments ont un certain nombre d'effets secondaires graves,
  • Analogues synthétiques de la GnRH (nafaréline, gistréline) en gouttes ou sprays, par voie intramusculaire pour réduire les taux d'œstrogènes.

En l'absence de résultat d'un traitement thérapeutique, une méthode de traitement chirurgicale est utilisée, dont le but est d'éliminer les foyers de localisation et de restaurer la structure anatomique normale de l'utérus.

Opération

Le retrait de l'utérus dans l'adénomyose n'est pas toujours nécessaire. La chirurgie peut être recommandée si adénomyose:

  • provoque des saignements utérins sévères qui ne peuvent pas être traités et qui entraînent une perte importante de sang;
  • la femme a déjà des enfants et elle ne prévoit pas de grossesse future;
  • la femme est en âge de ménopause (plus de 45-50 ans) et n'est pas opposée à l'ablation de l'utérus;
  • combiné avec le myome utérin de grande taille;
  • combiné à des modifications indésirables de l'endomètre ou du col utérin.

Il existe deux méthodes principales pour effectuer des opérations chirurgicales pour l'adénomyose: ouverte et laparoscopique (ou endoscopique). La chirurgie abdominale consiste à enlever l'utérus. La chirurgie laparoscopique peut éliminer les foyers d'adénomyose et sauver l'utérus.

Avec les méthodes thérapeutiques et chirurgicales traditionnelles pour le traitement de l'adénomyose, de nouvelles méthodes sont maintenant utilisées. L'électrocoagulation est la méthode non classique la plus courante. Elle consiste à enlever la lésion sans anesthésie, sans conséquences graves.

Pronostic de traitement

L'adénomyose est une maladie chronique avec un risque élevé de récidive. Après un traitement conservateur et des interventions chirurgicales préservant les organes au cours de la première année, des rechutes d'adénomyose sont détectées chez une femme sur cinq en âge de procréer. Dans les cinq ans, une récidive est observée chez plus de 70% des patients.

Chez les patientes d'âge préclimactérique, le pronostic de l'adénomyose est plus favorable en raison de l'extinction progressive de la fonction ovarienne. La récidive n'est pas possible après la panhystérectomie. Dans la période climatérique, une récupération indépendante se produit.

Adénomyose utérine - ce que c'est, causes, signes, symptômes, degrés et traitement

L'adénomyose utérine est une maladie caractérisée par la distribution de tissus de structure similaire à celle de l'endomètre (muqueuse utérine) dans l'épaisseur de l'utérus. L'adénomyose provoque des dommages considérables à l'utérus, à la fin - l'endomètre se développe et affecte les couches environnantes de l'organe. Ce problème ne concerne pas les tumeurs malignes, mais seulement dans le cas d'une détection et d'un traitement rapides. Comment traiter cette maladie, quelle est sa gravité et quelles en peuvent être les conséquences pour une femme?

Qu'est-ce que l'adénomyose utérine?

L'adénomyose utérine est un cas particulier d'endométriose, une maladie bénigne systémique dans laquelle les cellules de l'endomètre commencent à se multiplier à l'extérieur de la membrane muqueuse de la cavité utérine. Le terme "adénomyose (adénomyose)" désigne littéralement la dégénérescence glandulaire du tissu musculaire ("adéno" - glande, "myo" - tissu musculaire, le suffixe "oz" - modifications dégénératives).

Dans des conditions normales, les cellules de l'endomètre, selon leur nom, sont situées exclusivement dans la couche interne de l'utérus - l'endomètre. Lorsqu'ils se propagent au-delà de l'utérus, une pathologie survient: l'endométriose.

Raisons

Jusqu'à présent, il n'y avait pas de consensus sur les causes et les mécanismes du développement de l'endométriose. Il existe plusieurs hypothèses variantes étiopathogénétiques de la maladie. Cependant, aucun d’eux n’explique séparément l’essence des processus pathologiques de l’endométriose utérine.

En fait, le déséquilibre hormonal est la principale cause d'adénomyose. Ce facteur est primaire et sous-tend la pathogenèse de cette pathologie.

  • des opérations telles que la césarienne, le curetage, l'enlèvement des fibromes, etc.
  • avortements;
  • changements d'âge. Dans la plupart des cas, cette pathologie est diagnostiquée chez les femmes après 30 à 45 ans;
  • prédisposition génétique;
  • visites trop fréquentes au solarium, exposition constante au soleil sans protection;
  • en surpoids.

L'adénomyose utérine peut être diagnostiquée chez les jeunes femmes n'ayant jamais subi de telles manipulations. Dans ce groupe de patients, la maladie se développe en raison d'anomalies congénitales ou d'une ouverture insuffisante du col de l'utérus pendant la menstruation.

En plus des points ci-dessus, vous devez faire attention au fait que toute chirurgie utérine ou curetage augmente de manière significative le risque d'adénomyose. Tout d’abord, il s’agit des avortements, des lésions mécaniques, des interventions médicales après une fausse couche, etc.

Symptômes et photo adénomyose de l'utérus

Vous savez maintenant ce qu'est cette maladie, mais le pire dans l'adénomyose utérine est essentiellement asymptomatique. Les premiers symptômes peuvent déjà apparaître au troisième stade, auquel le traitement conservateur est déjà difficile.

Sur la photo, vous pouvez voir l'adénomyose utérine

Les symptômes les plus typiques de l'adénomyose sont des symptômes et des signes tels que:

  • douleur dans la région pelvienne avant la menstruation, au cours de celle-ci et quelques jours plus tard;
  • écoulement brun foncé des voies génitales pendant un certain temps avant et après la menstruation;
  • divers troubles du cycle menstruel (en règle générale, sa réduction);
  • modification de la taille et de la forme de l'utérus (ce symptôme est établi lors d'un examen spécial);
  • douleur pendant les rapports sexuels.
  • détérioration de l'état général, maux de tête fréquents, migraines, diminution des performances, apathie, dépression, changements brusques d'humeur, diminution des performances.

L'adénomyose de l'utérus est en grande partie caractéristique du processus asymptomatique du processus pathologique, qui peut durer de nombreuses années, voire des décennies.

Formes de la maladie

Les formes suivantes d'adénomyose utérine sont distinguées:

  • dysfonctionnement ovarien,
  • métaplasie,
  • ulcère de l'estomac,
  • la cirrhose du foie,
  • cancer de la thyroïde

La principale caractéristique de la forme nodulaire est une violation du cycle menstruel. Le cycle devient plus court et la menstruation plus abondante et plus longue en raison de l'apparition de spotting pendant 2-3 jours avant le début de la menstruation et quelques jours après leur fin.

  • tirer la douleur de l'abdomen,
  • cycle menstruel intense et indolore
  • la présence de saignements pendant plusieurs jours avant et après la menstruation.

Adénomyose: 1, 2, 3, 4 degrés

La puissance avec laquelle ces symptômes ou d'autres symptômes de la maladie apparaissent est liée à la gravité de l'adénomyose. La classification de l'adénomyose par prévalence n'est pas internationale, mais elle est très pratique et pratique. Il y a quatre étapes qui varient en fonction de la distribution de l'endomètre:

  1. La prolifération des cellules est limitée à l'espace intérieur de l'utérus et ne s'étend pas au-delà de sa coquille.
  2. Dans la deuxième étape, une compaction et une prolifération inégales de l'endomètre sont diagnostiquées dans la couche musculaire de l'organe.
  3. Troisième degré: implication dans le processus de plus de la moitié ou de la totalité de la paroi musculaire de l'utérus.
  4. Au stade 4, lors de la germination à travers la couche séreuse, les tissus de l'endomètre migrent au-delà de l'utérus

Avant et après la menstruation, on peut observer un écoulement muqueux dégageant une odeur désagréable. Cela suggère que le développement de l'endométriose interne atteint le 2e ou le 3e degré.

La gravité du processus anormal dépend de la profondeur de la lésion. Des cas bénins d'adénomyose surviennent chez de nombreuses femmes. En même temps, l'endomètre ne germe pas plus loin que la couche sous-muqueuse.

Conséquences possibles pour une femme

L'adénomyose utérine a 2 voies de développement - favorable et critique. La détection rapide et le traitement rapide de la maladie mettent fin à la femme dans son ensemble en toute sécurité, avec maintien de la fonction de reproduction et restauration des niveaux hormonaux.

La prolifération de l'endomètre en dehors de l'espace intérieur de l'utérus entraîne le fait que la membrane muqueuse de l'organe est brisée, devient plus mince et fragile. Elle est incapable de recevoir et de conserver un œuf fécondé. L'infertilité peut se développer avec le temps si elle n'est pas traitée. La maladie est le résultat de troubles hormonaux qui rendent difficile la conception d'un enfant.

C'est pourquoi il est très important de consulter régulièrement un gynécologue. Endométriose du corps de l'utérus détectée à un stade précoce est traitée avec succès, après quoi le début de la grossesse est tout à fait réel.

Grossesse avec adénomyose

L'infertilité est l'une des conséquences fréquentes de la présence de cellules de l'endomètre dans la couche musculaire de l'utérus. Dans certains cas, cela se manifeste par l'impossibilité de concevoir, d'autres ne peuvent pas porter l'enfant. Dans certains cas, les femmes souffrent d'obstruction des trompes de Fallope, ce qui empêche l'ovule de se connecter au spermatozoïde.

Chez une femme en bonne santé dans la deuxième phase du cycle, une augmentation de la taille de l'endomètre se produit en prévision de la grossesse. Si la fécondation ne se produit pas, les cellules de l'endomètre sont rejetées et leur sortie vers l'extérieur est associée à la menstruation. En cas d'adénomyose, une telle sortie du tissu musculaire de l'utérus ne se produit pas, ce qui provoque l'apparition d'une hémorragie et d'une inflammation grave des organes.

Puis-je tomber enceinte avec une adénomyose utérine? Une grossesse avec adénomyose est possible si un traitement complet visant à restaurer la fonction de reproduction est effectué. L'efficacité des effets thérapeutiques dépend de la durée de la maladie. Si l'adénomyose a dérangé une femme pendant trois ans tout au plus, le résultat du traitement sera probablement positif.

Diagnostics

Vraisemblablement, il est possible de diagnostiquer une adénomyose utérine sur la base de symptômes caractéristiques et à la suite d'un examen gynécologique. Affiner le diagnostic et déterminer le stade de la maladie permet des méthodes d'examen supplémentaires.

  1. Échographie des organes pelviens, où le changement de forme et de taille de l'utérus est clairement visible. Est-il possible de voir des signes d’adénomyose utérine chez les femmes en échographie? Au cours de l'échographie, vous pouvez voir sur l'écran la prolifération de couches de l'utérus, à la fois uniformes et inégales, ainsi que des protubérances pointues ou des irrégularités similaires au myomètre.
  2. Les résultats les plus précis (environ 90%) sont obtenus avec une échographie transvaginale, qui, comme un examen gynécologique, est réalisée à la veille de la menstruation.
  3. L'hystéroscopie est prescrite pour un examen détaillé de l'endomètre. Avec son aide, le médecin étudie la nature et l'étendue des dommages à l'utérus, ce qui permet de déterminer la suite du traitement.
  4. Également requis des tests de laboratoire frottis pour la flore.
  5. effectuer les études approfondies nécessaires sur d'autres organes et systèmes internes - endocriniens, urogénitaux, respiratoires, alimentaires, vasculaires et cardiaques;
  6. biopsie de l'endomètre;
  7. IRM
  8. examen bimanuel gynécologique.

Traitement de l'adénomyose utérine

Le traitement repose sur l'utilisation de médicaments (traitement conservateur), d'interventions chirurgicales et de méthodes de médecine douce.

Lors du choix d'une méthode et de la portée de la thérapie, ils prendront certainement en compte:

  • l'âge de la patiente, son désir d'avoir des enfants, son statut psycho-neurologique;
  • toutes les caractéristiques du processus pathologique;
  • la combinaison de l'adénomyose avec le processus d'inflammation, qu'il y ait des modifications cicatricielles et adhésives, ainsi que la présence d'hyperplasie et de destruction dans l'utérus.

Drogues

Lorsqu’on traite avec des médicaments, l’hormonothérapie est attribuée aux patientes; cela devrait arrêter le cycle menstruel, pour ainsi dire, créer la ménopause. Le traitement aux hormones prend très longtemps, de 3 à 5 mois. Le cycle ne peut être complètement normalisé que six mois après la fin du traitement.

Médicaments du groupe hormonal en pathologie:

  • progestatif - médicaments pour restaurer la fonction de reproduction;
  • contraceptifs oraux;
  • antiestrogènes;
  • Analogues de la gnadolibérine;
  • antigonadotrophines.

Enlèvement du processus inflammatoire. Pour ce faire, utilisez une variété de gels, de bougies et de solutions pour la douche. Les médicaments peuvent être fabriqués à partir d'herbes médicinales. En outre, des préparations à base d'antibiotiques sont souvent utilisées pour soulager le processus inflammatoire, ce qui permet de se débarrasser des excroissances fongiques et autres infections.

Intervention chirurgicale (opération)

  • avec adénomyose de 3 et 4 degrés;
  • avec l'association d'adénomazole avec un myome et d'hyperplasie atypique de l'endomètre;
  • avec une forme nodulaire (chez les femmes infertiles, une chirurgie abdominale conservatrice est pratiquée);
  • avec anémie persistante;
  • avec l'inefficacité du traitement conservateur.

Ces dernières années, dans le traitement de l'adénomyose, des méthodes matérielles ont été appliquées en cautérisant les foyers inflammatoires de l'endomètre dans le corps de l'utérus à l'aide d'un laser.

Si le traitement hormonal conventionnel n'est pas recommandé au patient, la question du traitement médical de l'adénomyose n'est pas discutée, la chirurgie devient la méthode de choix.

Nourriture recommandée

Il n’existe pas de régime spécial recommandé par les médecins pour le traitement de l’adénomyose utérine. Par conséquent, le meilleur régime alimentaire sera l'exclusion des aliments gras et épicés, des quantités excessives de bonbons et de pâtisseries. Il est préférable de remplacer ces produits par des légumes et des fruits frais, des noix.

Essayez d'inclure dans votre alimentation les acides gras oméga-3, qui sont impliqués dans de nombreux processus métaboliques importants se produisant dans le corps. Les acides gras utiles se trouvent dans des aliments tels que:

  • Poisson gras et huile de poisson.
  • Noix et huile de noix.
  • Graines de citrouille.
  • Huiles végétales.

Avec cette maladie, il est très utile de manger beaucoup de légumes à feuilles vert foncé.

Comment traiter les remèdes populaires adénomyose

Les experts disent que la plupart des herbes peuvent améliorer l'état du patient. Les bouillons ont un effet anti-inflammatoire, immunomodulateur, régénérant et hémostatique.

Cueillette d'herbes pour la douche №1

Pour faire face au problème, vous pouvez appliquer la douche. Pour la préparation d'une composition thérapeutique, il est nécessaire de mélanger ces plantes à parts égales:

  • l'eucalyptus;
  • Racine de Badana;
  • gui;
  • heure du coucher du matin;
  • liseron des champs;
  • la chélidoine;
  • pivoine;
  • calendula;
  • écorce de chêne;
  • millefeuille

Recueillir les herbes doivent verser de l'eau bouillante et laisser infuser. Ensuite, la composition doit être filtrée à travers une double couche de gaze et utilisée pour la douche.

Cueillette des herbes numéro 2

Il est bon d’utiliser une collection de gui, pivoine, lilas, écorce de chêne, calendula, fleurs d’achillée millefeuille, chélidoine et ortie. Les plantes sèches broyées sont mélangées dans les mêmes quantités, remplies d’eau chaude, emballées et laissées au repos pendant 5 heures. Ensuite, l’herbe est filtrée à travers la gaze pliée à plusieurs reprises et sous une forme chaude, elle douche plusieurs fois par jour.

Décoction d'ortie

Décoction d'ortie quatre fois par jour. Pour préparer une boisson, versez deux cuillerées à thé de la collection avec un verre d’eau bouillante, laissez le médicament reposer et laissez-le refroidir, puis égouttez-le et prenez quelques cuillères à soupe plusieurs fois par jour. Cette perfusion soulage l'inflammation et arrête les saignements menstruels graves.

Prévention

  1. La prévention de l'adénomyose utérine se résume principalement à des visites régulières chez le gynécologue. Le spécialiste peut interpréter correctement ces symptômes en temps utile et prescrire le traitement approprié.
  2. Passage de l'échographie pelvienne, 1 à 2 fois par an.
  3. Les gynécologues estiment que le stress et la fatigue constante affectent fortement la santé des femmes et peuvent bien sûr conduire au développement de l'adénomyose. Pour prévenir l’apparition de la maladie, une femme a besoin de: se reposer davantage, prendre un bain relaxant, assister à un massage, le plus souvent dans une atmosphère calme et confortable.
  4. Garder le corps propre. Les filles qui ignorent les règles de l'hygiène personnelle dès leur plus jeune âge sont plus enclines à la maladie de ce type. Ainsi que ceux qui dans l'enfance et l'adolescence ont des relations sexuelles.

Le respect de leur santé est le principal moyen de prévenir non seulement l'adénomyose, mais également d'autres maladies tout aussi dangereuses.

Combien de degrés d'adénomyose et combien chacun d'eux est dangereux

Endométriose, y compris interne, appelée adénomyose, est une maladie dangereuse qui menace l'infertilité et de nombreux autres problèmes de santé. La gravité des conséquences et la douleur du parcours, ainsi que la méthode de traitement, dépendent du degré d'adénomyose. Par conséquent, il est important de comprendre cette classification.

Variétés de la maladie

Pour commencer, de quoi s'agit-il? L'endométriose est la croissance et la germination de l'endomètre dans la couche musculaire de la couche utérine interne. Il existe des types génitaux et extragénitaux de cette maladie. Dans le premier cas, les organes génitaux sont affectés, dans le second cas, ils ne sont pas liés au système reproducteur, par exemple aux intestins, à la vessie et aux reins. Localiser les foyers d'endomètre incarné avec cette variété peut même dans les sutures chirurgicales.

L'endométriose génitale, à son tour, est divisée en interne et externe. Lorsque externe affecte les ovaires, les trompes de Fallope, le vagin, le col utérin. Endométriose des ovaires et des trompes de Fallope conduit le plus souvent à la stérilité. Parce que dans le même temps, la perméabilité à l'ovule s'aggrave, il se produit souvent des adhérences et des kystes. L'endométriose du vagin, en revanche, se traite facilement et a un minimum de conséquences graves. Premièrement, il est plus facile de le détecter, même lors d’un examen gynécologique de routine. Et il est également plus facile à traiter en raison de la proximité - c’est la deuxième.

L'endométriose génitale interne est une maladie de l'utérus. C'est ce qu'on appelle l'adénomyose.

Selon le type de lésion, il existe la classification suivante:

  • adénomyose focale;
  • adénomyose nodulaire;
  • adénomyose diffuse;
  • adénomyose mixte.

Dans le premier type, il existe des foyers uniques clairement limités. Plus souvent, il est caractéristique du premier degré initial. Diffuse est un dommage important à tout ou presque tout l'organe, accompagné le plus souvent d'une endométriose de grade 4. Quant au nodal, il se caractérise par une forme particulière de foyers. Ils germent dans les formations de masse musculaire - des nœuds remplis de liquide, de forme et de structure ressemblant à du myome. L'adénomyose mixte se manifeste par la présence de différents types de foyers. Plus souvent - focal - nodal.

Le degré d'adénomyose et leur sévérité

Il est admis de distinguer quatre stades de l’endométriose: du premier au quatrième. Lorsque les premiers foyers ne sont observés que dans l'utérus, se manifestent et sont perturbés faiblement. Lorsque la deuxième lésion commence à se propager aux ovaires, aux tubes, au cou. Il y a de petits kystes sur les appendices. Le troisième stade est caractérisé par une zone lésionnelle plus large. Peut-être le début des processus adhésifs. La dernière étape capte complètement l'utérus, d'autres organes de la femme, les intestins, le système urinaire, le péritoine, etc.

Il y a quatre degrés de cette maladie de l'utérus:

  • 1 degré. Sur la membrane muqueuse de l'utérus apparaissent une ou deux petites lésions.
  • 2 degrés. Les foyers s’approfondissent et commencent à se développer dans le myomètre - la couche musculaire au centre.
  • 3 degrés. Les foyers grossissent et atteignent la couche séreuse externe de l'utérus.
  • 4 degrés. Une endométriose diffuse étendue recouvre entièrement l'utérus et passe aux organes adjacents, le péritoine.

L'adénomyose de 1 degré le plus souvent ne se manifeste pas et ne gêne pas une femme. L'augmentation de la taille de l'utérus est insignifiante, la douleur est absente. Mais c'est là que réside le principal danger. La femme pense être en bonne santé. Lors de l'inspection de routine, les chances de suspecter la maladie sont également minimes. Et l'endométriose du corps de l'utérus de 1 degré progresse entre-temps, passant parfois au deuxième stade et aux suivants. Mais plus vite on le trouvera, plus grandes seront les chances d'un rétablissement complet.

Au deuxième degré de l'endométriose, la taille de l'utérus continue de croître. Au début du processus d'adhésion peut être tirant douleur dans le bas-ventre. Beaucoup de femmes ont des changements dans le cycle menstruel. Le plus souvent, les règles deviennent plus longues, plus abondantes et douloureuses. La douleur peut apparaître quelques jours avant la menstruation, les symptômes du syndrome prémenstruel (SPM) sont prononcés. Repérer dans l'obscurité, il y a des caillots. Possible petite décharge et entre la menstruation. Cependant, l'endométriose de grade 2 est souvent asymptomatique.

Avec adénomyose de l'utérus grade 3 symptômes augmentent. À ce stade, la douleur et les saignements seront certainement présents. En raison d'un flux menstruel important, une femme perd beaucoup de sang. Il y a souvent une anémie. Elle se caractérise par une dégradation du bien-être général, de la fatigue, de la faiblesse, de l'apathie, des vertiges, des nausées, des larmoiements et de l'irritabilité.

Ne pas détecter le degré 3 d’endométriose n’est pas réaliste, c’est pourquoi il ne passe que rarement au quatrième stade, dans les cas les plus avancés, quand une femme ignore constamment les symptômes inquiétants et néglige sa santé. Le dernier stade de la maladie se caractérise non seulement par une douleur intense, des saignements, une détérioration de la santé et de la qualité de vie, mais également par des problèmes d’autres organes. Si l’endomètre se développe dans l’intestin ou la vessie, son fonctionnement en sera compromis.

Le caractère insidieux de la maladie réside dans le fait que l’endométriose au 1 er et 2 e degré ne peut pratiquement pas progresser pendant des années, demeurant au stade initial et ne se faisant pas sentir. Ou, au contraire, il peut commencer à progresser activement et atteindre rapidement un degré sévère. Par conséquent, en cas de premiers symptômes inquiétants, vous devez immédiatement consulter un médecin. La détection précoce de la maladie est une garantie de conséquences minimes.

Comment diagnostiquer

Lors d'un examen gynécologique standard, il n'est pas toujours possible de détecter ou de suspecter une adénomyose de grade 1–2, en particulier si la femme n'est dérangée par rien. La suspicion peut entraîner une augmentation de la taille de l'utérus et une modification de sa forme. Au fur et à mesure de l'évolution de la maladie, celle-ci devient sphérique et peut atteindre des volumes comparables à ceux d'une grossesse à 5-6 mois.

Si la maladie est suspectée, le médecin référera la femme pour un diagnostic plus approfondi. Même si elle s'inquiète de douleurs et de menstruations irrégulières, ainsi que de problèmes de conception, cela peut être un signe non seulement d'adénomyose, mais également de nombreux autres problèmes gynécologiques.

Par conséquent, un diagnostic à cent pour cent ne peut être posé qu'après avoir effectué les procédures de diagnostic:

La première, où la patiente est soupçonnée de subir une endométriose de l’utérus à 1 ou 2 degrés, est une échographie. La méthode permet de déterminer l'augmentation du volume du corps, en modifiant sa forme, la présence de cavités et de nœuds dans le muscle. Cependant, dans de nombreux cas, cette étude n'est pas suffisante pour le diagnostic.

L'hystéroscopie ou l'hystérosalpingoscopie, qui permet de distinguer même les plus petits foyers et de déterminer avec précision l'emplacement de leur emplacement, est plus fiable. Cependant, la laparoscopie est la méthode la plus moderne et la plus utilisée. Il s'agit d'une méthode opératoire peu invasive, à l'aide de laquelle il est possible non seulement de détecter les lésions, mais également, si elles sont présentes, de cautériser ou de les éliminer immédiatement. La précision de la laparoscopie est élevée - même un seul petit foyer peut être trouvé.

L'imagerie par résonance magnétique est utilisée pour diagnostiquer ces problèmes rarement et est attribuée dans des situations difficiles lorsque la définition de la maladie par d'autres moyens échoue ou des doutes surgissent entre plusieurs maux semblables en symptomatologie.

En outre, des consultations avec d'autres médecins, des analyses de sang générales, en biochimie, ainsi que des biopsies et des études complémentaires peuvent être prescrites. Il est important de distinguer l'adénomyose d'autres maladies, notamment d'un cancer naissant.

Méthodes de traitement pour différents degrés d'adénomyose

Après un diagnostic précis et une détermination de la gravité, ainsi que de la localisation de l'adénomyose, le médecin choisit un traitement. Sa méthode dépend du stade de la maladie, de sa complexité, du niveau hormonal du patient et de son âge. Ainsi, chez les jeunes femmes, en particulier celles qui n’ont pas encore accouché, tout est mis en œuvre pour préserver les fonctions de reproduction. Le traitement est effectué selon trois méthodes:

Le premier implique un traitement médicamenteux. À cette fin, des médicaments hormonaux sont utilisés dans le but de normaliser leur niveau dans le corps de la femme, de supprimer la croissance de foyers d'endométriose et d'éliminer les symptômes douloureux. Cette méthode traite bien l'endométriose interne de 1 degré ou le début du second.

La méthode opératoire est utilisée pour une large zone lésée Le degré d'intervention dépend de la gravité de la maladie et varie de la cautérisation (élimination) de lésions individuelles avec préservation de la fonction de reproduction à l'élimination complète de l'utérus. Et lors de la propagation dans les ovaires, les tubes - avec le retrait complet de tous les organes féminins. Ces opérations sont extrêmement rares, lorsque la maladie ne peut plus être traitée par d'autres méthodes de traitement et que le risque pour la santé d'une femme est très grand. S'il y a au moins une chance minime de conserver des organes, les médecins feront tout pour cela. En effet, de l’utérus, des ovaires et des appendices dépendent non seulement de la capacité de procréer, mais également de la santé de la femme dans son ensemble.

Regardez la vidéo - chirurgie pour adénomyose 1-2 degrés:

Les méthodes combinées de traitement les plus couramment utilisées. Par exemple, lorsque l'adénomyose au stade 2 présente plusieurs petites lésions. Ils sont supprimés par la méthode en ligne. Plus souvent, à l'aide d'une laparoscopie, une cautérisation au laser est effectuée. De plus, on prescrit à une femme un traitement hormonal visant à normaliser la maladie. Les revues de patients et le pronostic des médecins avec une méthode de traitement combinée sont généralement bonnes. Après un certain temps, une femme est capable non seulement de reprendre un mode de vie normal, mais aussi de porter et de donner naissance à un enfant en bonne santé.

Cependant, l’endométriose a la ruse de dire qu’après avoir été malade au même âge, une femme peut l’être de nouveau après un certain temps. Cette maladie est sujette à la rechute. Par conséquent, la patiente traitée pour adénomyose doit surveiller attentivement son état de santé tout au long de sa vie et consulter un gynécologue plusieurs fois par an.

Adénomyose: comment se déroule la forme diffuse et ce qui est dangereux

De toutes les maladies féminines, les pathologies affectant les organes de l'appareil reproducteur féminin sont les plus fréquentes. Le plus souvent, l'utérus, dont souffre l'endomètre, est sujet à l'inflammation.

Mais parfois, l'inflammation de l'endomètre se transmet à la couche musculaire de l'organe. Dans ce cas, le diagnostic est l'adénomyose.

La définition

L'adénomyose est une tumeur bénigne qui se forme dans le tissu musculaire de l'utérus en raison de la prolifération incontrôlée des cellules de l'endomètre. Si le tissu pathologique situé sur la membrane muqueuse peut être excrété en même temps que la décharge au cours de la menstruation, il n’ya aucune possibilité de formation de tissu musculaire, ce qui conduit à la croissance de la tumeur.

Selon le type de croissance, il existe 3 formes d'adénomyose, se différenciant par leur présentation clinique et leur structure:

  1. Focal. Caractérisé par la germination de cellules endométriales localisées qui ont des limites claires. Les néoplasmes ne se confondent pas, mais peuvent être reliés par des foyers étroits se présentant sous la forme d'une tumeur.
  2. Nodal. Dans ce cas, la tumeur est formée à partir de tissus glandulaires, dans une capsule de tissu conjonctif. Les formations ont la forme d'un nœud, avec l'inclusion de cavités remplies de sang. Les nœuds sont situés dans des groupes et se développent le plus souvent simultanément avec le myome.

Diffuse Cette forme est la plus courante et problématique pour la thérapie. C'est une croissance dans le tissu musculaire qui n'a pas de localisation spécifique et qui peut couvrir toutes les parties d'un organe.

Pour la forme diffuse est caractérisée par une croissance uniforme, avec la défaite de la structure entière des muscles. À mesure que la tumeur se développe, des poches aveugles se forment sur les parois de l'utérus. Sans traitement opportun, elles augmentent et créent des fistules dans la cavité pelvienne.

Les symptômes

Le stade initial de la maladie est généralement asymptomatique. Fondamentalement, la pathologie est détectée à la deuxième et à la dernière étape, lorsque les symptômes deviennent aussi graves que possible.

Premiers signes

La forme diffuse de l'adénomyose est considérée comme asymptomatique, non pas parce que les symptômes de la maladie sont complètement absents, mais parce qu'ils sont communs à de nombreuses pathologies de l'appareil reproducteur féminin. Les symptômes primaires de l'adénomyose sont plus caractéristiques de l'endométriose, qui est souvent trompeuse dans l'autodiagnostic et l'examen clinique.

Les premières manifestations de la pathologie comprennent:

  • inconfort dans le bas-ventre, qui survient lors d'un contact sexuel;
  • une augmentation de la première phase du cycle menstruel;
  • menstruations abondantes;
  • anémie ferriprive se manifestant par une faiblesse, une somnolence et une pâleur de la peau;
  • apparition de pertes marron rares quelques jours avant et après la menstruation pendant 3 jours;
  • syndrome prémenstruel prononcé avec bouffées de chaleur fréquentes et fluctuations de la pression.

Cet article décrit, grâce à quelles propriétés de la plante, le traitement du cancer par l'absinthe est possible.

Les principales caractéristiques des étapes 2-4

Avec la propagation de la maladie et la participation au processus pathologique de la plus grande partie de l'utérus, le tableau clinique se détériore, ce qui se traduit par les symptômes suivants:

  • saignements utérins, qui commencent indépendamment de la menstruation;
  • douleur qui survient plusieurs jours avant la menstruation. La douleur la plus sévère s'observe avec la défaite du col utérin. Selon l'endroit, il peut être délivré à l'aine ou dans le rectum;
  • douleur persistante pendant les rapports sexuels;
  • lors de la palpation, on note une augmentation et un compactage de l'utérus, ressemblant à une balle. Dans des cas isolés, il est possible de sentir les nœuds;
  • le cycle menstruel est sensiblement raccourci;
  • incapacité de tomber enceinte pendant une longue période.

Raisons

Les techniques de recherche modernes ne pouvaient donner de réponse définitive, ce qui est à l'origine du développement de cette maladie. Mais la plupart des scientifiques sont d'avis que l'adénomyose est une maladie hormono-dépendante.

Cet article fournit une transcription des résultats de la neurosonographie cérébrale.

Selon eux, la pathologie se développe lorsque la production excessive d'oestrogène dans le corps d'une femme. Sous son influence, les cellules de l'endomètre commencent à se développer de manière inhabituelle, ce qui entraîne la croissance de la tumeur. Divers facteurs peuvent provoquer ce processus:

  • exercice excessif;
  • mode de vie actif avec un horaire de sommeil et de repos perturbé;
  • fréquentes situations stressantes;
  • changement régulier du climat et des fuseaux horaires;
  • irradiation fréquente par ultraviolets;
  • tout effet chirurgical sur l'utérus pendant les fausses couches, les avortements, l'arrêt de la grossesse;
  • l'hérédité;
  • cycle menstruel irrégulier ou début précoce (tardif);
  • fin de vie sexuelle;
  • livraison compliquée ou tardive;
  • grande masse corporelle;
  • dispositif intra-utérin installé;
  • utilisation de médicaments hormonaux;
  • maladies de l’utérus ou de ses annexes, en particulier en cas de saignements fréquents et dysfonctionnels.

Étapes et traitement

Du début du changement de croissance des cellules de l'endomètre à la destruction d'une grande partie de l'utérus et d'autres tissus par la tumeur, il y a quatre étapes:

Étape 1 Caractérisé par la croissance des cellules de l'endomètre dans la couche sous-muqueuse de l'utérus, qui ne s'étend que dans la largeur. Lors de l'examen clinique, il existe un léger épaississement limité de la paroi dans la zone pathologique.

Son relief ne change pas, reste lisse. Lorsque les diagnostics matériels ont révélé de petites lésions avec des cavités remplies de sang, ressemblant à de petits points sombres.

  • Étape 2 À ce stade, la tumeur commence à se développer dans les profondeurs de la couche musculaire. Dans ce cas, la tumeur peut atteindre le milieu de la paroi utérine. Au cours de l'examen clinique est déterminé par un sceau fort et une légère augmentation de la zone de l'utérus. Ses parois perdent leur élasticité et leur douceur. Il y a une rugosité du relief et un relâchement de l'endomètre;
  • Étape 3 Diffère la croissance active des cellules pathologiques qui affectent la paroi de l'utérus, jusqu'à la membrane séreuse. Diffère une croissance extensive, qui est bien définie. La tumeur n'a pas de limites claires. Sa surface devient plus uniforme qu'avec 3 degrés. Les cavités se développent, se fondant souvent les unes dans les autres;
  • Étape 4. Elle se caractérise par une atteinte de la couche séreuse et des organes et tissus de la cavité abdominale adjacente à l'utérus au cours du processus de croissance. Une tumeur élargie est bien définie par la palpation et est accompagnée d'une douleur constante.
  • Pour le traitement de l'adénomyose, deux méthodes sont utilisées: conservatrice et chirurgicale. La méthode est choisie en fonction du stade de la maladie:

    À 1 et 2 étapes du développement de la pathologie, appliquez un traitement conservateur. À ce jour, il n’existe pas de méthodes ni de technologies de ce type capables de guérir complètement la maladie. Le traitement thérapeutique principal, prescrit par un médecin, vise à arrêter le développement de la pathologie. Pour ce faire, utilisez la méthode de correction hormonale.

    Son essence est de restaurer et de maintenir l’équilibre hormonal dans le corps de la femme. Le traitement comprend des médicaments qui suppriment activement la production d’œstrogènes. Les progestatifs ou les pilules contraceptives sont les plus couramment utilisés.

    Les médicaments et leur posologie ne sont prescrits que sur une base individuelle. Si vous suivez toutes les recommandations et tous les schémas thérapeutiques, l'amélioration survient un mois après le début du traitement.

    Pour les stades 3 et 4, le seul traitement est la chirurgie. Pour cela, différentes méthodes peuvent être appliquées, en fonction du degré de lésion de l'utérus. Avec une prolifération limitée, la tumeur est retirée à l'aide d'un courant injecté directement dans la tumeur.

    Souvent utilisée la méthode d'embolisation, quand ils arrêtent l'apport sanguin à la tumeur, en introduisant des médicaments spéciaux. Pour le stade 3, la méthode d'ablation est souvent utilisée, dans laquelle les tissus affectés par une pathologie sont détruits chirurgicalement.

    Pour le stade 4, l'ablation complète de l'utérus, de ses appendices et de certaines parties des tissus affectés de la cavité abdominale est principalement utilisée. Le retrait de tout l'utérus et des appendices est la seule méthode qui garantit l'élimination des symptômes de l'adénomyose.

    Dans cette vidéo, le spécialiste parle de traitement:

    Prévisions

    La principale caractéristique de cette maladie est qu’elle a un caractère récurrent chronique. Par conséquent, tout type de traitement, à l'exception de l'ablation de l'utérus, entraîne essentiellement des rechutes constantes et une progression de la pathologie.

    La fréquence des rechutes par année de traitement représente aujourd'hui 20% de toutes les patientes. Après 5 ans, une rechute est déjà survenue dans 75% des cas.

    Le principal problème de cette pathologie est l’incapacité de tomber enceinte ou de porter un enfant. Selon les statistiques, environ 80% des patients atteints d'adénomyose souffrent d'infertilité. Mais après un traitement conservateur et un traitement chirurgical, les fonctions de reproduction sont généralement rétablies.

    À l'avenir, l'interruption de la grossesse, qui entraînera une rechute progressive avec la croissance active de l'endomètre dans les couches plus profondes du tissu musculaire utérin, pourrait entraîner leur violation.

    Dans certains cas, le traitement n'arrête pas la croissance de la tumeur, qui se manifeste par des saignements fréquents et augmente le risque de tumeurs malignes.

    Les avis

    La majorité des patients atteints d'adénomyose ont indiqué dans leurs réponses que grâce à un traitement opportun et bien choisi, la maladie était bien contrôlée et pouvait ne pas être ressentie avant de nombreuses années.

    Nous vous proposons de partager votre opinion sur cette maladie dans les commentaires de cet article.

    Qu'est-ce que l'adénomyose de 1 degré: symptômes, causes de la maladie et ses effets sur la grossesse

    L'adénomyose utérine est souvent diagnostiquée chez les femmes âgées de 30 à 35 ans.

    La pathologie est généralement détectée par échographie ou examen gynécologique.

    Cependant, certains assimilent l'adénomyose à une variété d'endométriose (croissance de la membrane muqueuse en dehors de l'utérus), ce qui est fondamentalement faux, car il s'agit de maladies complètement différentes (mais qui peuvent s'accompagner l'une de l'autre).

    Qu'est-ce que l'adénomyose et comment se manifeste-t-elle à un stade précoce? Quels traitements sont les plus efficaces?

    Essence de pathologie

    L'adénomyose est une maladie gynécologique dans laquelle la couche de l'endomètre (membrane muqueuse) se développe par endroits dans la paroi musculaire de l'utérus (myomètre) en contournant la fine couche de séparation entre l'endomètre et la couche musculaire.

    Par la suite, le myomètre augmente de taille et l’utérus s’épaissit, prenant une forme sphérique.

    À l'état normal, l'endomètre ne peut se développer que dans la cavité utérine, sans affecter le tissu musculaire.

    Adénomyose 1 degré - qu'est-ce que c'est?

    L'adénomyose de grade 1 est une pathologie dans laquelle l'endomètre commence seulement à se développer dans la couche musculaire de l'utérus.

    Dans la plupart des cas, le premier degré de la maladie est presque asymptomatique et n'est détecté que lors de l'examen diagnostique (en règle générale, si une autre maladie est suspectée).

    Avec l'adénomyose, de nombreuses femmes souffrent de troubles hormonaux (augmentation des taux d'œstrogènes dans le sang), qui s'accompagnent d'un cycle menstruel prolongé.

    Symptômes de la maladie

    Ainsi, l’adénomyose de stade 1 (avec production accrue d’hormones féminines) est caractérisée par:

    • Abondante chaque mois (dans certains cas - avec des caillots).
    • Allonger le cycle menstruel.
    • Sécrétions brunes lubrifiantes qui se produisent plusieurs jours avant la menstruation (ou après).

    Certaines femmes peuvent parfois avoir des crampes dans le bas du dos ou le bas de l'abdomen.

    Les causes

    Les facteurs prédisposant au développement de l'adénomyose sont les spécialistes qui considèrent:

    • Les interventions sur les organes de l'appareil reproducteur (avortements, césariennes, ablations de fibromes, etc.) entraînant un déséquilibre entre l'endomètre et la couche musculaire de l'utérus.
    • Travail difficile (y compris les complications).
    • En surpoids.
    • Long port du dispositif intra-utérin.
    • Fin de grossesse.
    • Acceptation de médicaments ou de contraceptifs hormonaux mal choisis.
    • Maladies inflammatoires de l'appareil reproducteur (sous forme chronique).
    • Troubles endocriniens dans le corps.
    • Âge environ 30 ans et plus.
    • Maladies des glandes surrénales.
    • Facteur héréditaire.
    • Intoxication (par exemple, à la suite de médicaments à long terme).
    • Épuisement du corps.
    • Mode de vie excessivement actif (avec pratiquement pas de repos).
    • Fort effort physique.
    • Fatigue psycho-émotionnelle (à la suite d'un stress fréquent, d'une dépression, etc.).
    • Blessure mécanique.
    • Visite fréquente au solarium.

    Autres stades de la maladie

    Les experts identifient quatre étapes de l'adénomyose:

    • Le premier degré - la croissance de l'endomètre est limitée par l'espace de l'utérus (sans dépasser ses limites).
    • Le deuxième degré - l'endomètre est compacté et se développe dans la couche musculaire de l'utérus. Cela peut être un saignement intermenstruel et une douleur persistante dans le bas de l'abdomen. Grade 2 est facilement traitable.
    • Troisième degré - plus de la moitié du tissu musculaire est affecté. Une femme a de fortes douleurs au bas-ventre, des nausées et des maux de tête.
    • Le quatrième degré - le tissu endométrial germe au-delà de l'utérus, l'organe devient une forme sphérique. Dans ce cas, une analogie avec les gaules des plantes dans la boîte est réalisée - si elles sont laissées là pendant une longue période, les racines vont germer au fond de la boîte en carton. Environ la même chose se produit avec l'endomètre.

    Si, avant et après le début de la menstruation, une décharge muqueuse avec une odeur désagréable apparaît, cela peut être un signe d'adénomyose de 2 ou 3 degrés.

    Méthodes de diagnostic

    Pour confirmer le diagnostic, il est nécessaire de subir une série de procédures de diagnostic de la nature suivante:

    • Examen gynécologique (dans le fauteuil).
    • Échographie (méthode de diagnostic la plus informative et sans douleur permettant de déterminer avec précision l'emplacement des centres de l'endomètre en croissance).
    • Hystéroscopie (un hystéroscope est inséré dans la cavité utérine, ce qui vous permet de voir les cellules de l'endomètre dans une taille agrandie).
    • Colposcopie (l'examen est similaire à la méthode précédente, à la différence qu'un dispositif spécial éclairé - un colposcope) est introduit dans la cavité utérine.

    Traitement initial

    Pour restaurer la couche endométriale (son amincissement), les médicaments suivants sont utilisés:

    1. Contraceptifs oraux - permettent de stabiliser la fonction des ovaires et de normaliser les hormones de la patiente (grâce à l’estradiol et au dérivé de progestérone présents dans la composition). Il est recommandé de les prendre strictement selon les recommandations du médecin.

    Ainsi, les remèdes suivants sont prescrits aux femmes atteintes du premier degré d'adénomyose (les dosages sont déterminés par le médecin traitant):

    • Yarin.
    • Novinet.
    • Logest.
    • Janine et autres
    1. Les progestatifs sont recommandés pour réduire le niveau d'œstrogène dans le sang et, par conséquent, réduire la couche endométriale.

    Ceux-ci comprennent:

    Après avoir pris les médicaments ci-dessus, les règles disparaîtront pendant un certain temps, ce qui est nécessaire au processus de guérison.

    1. Anti-œstrogènes - réduit la quantité d'hormones, dont la production accrue est l'une des causes de la maladie.

    Parmi les médicaments ayant une action similaire, citons:

    • Le Depo-Provera (utilisé pour l'injection intramusculaire conduit à une atrophie de la couche élargie de l'endomètre).
    • Gestrinone (conduit à une diminution des hormones sexuelles et gonadotropes, est disponible sous forme de gélules à usage interne).
    1. Installation du serpentin hormonal intra-utérin "Mirena" qui, grâce au groupe de progestérone qu'il contient, supprime la production d'œstrogènes et réduit l'épaisseur de l'endomètre.

    Les complexes multivitaminiques et les agents de renforcement du corps (y compris divers compléments alimentaires, etc.) sont également recommandés.

    La grossesse est considérée comme un moyen non moins efficace de traiter une maladie dès le premier stade.

    Si une femme parvient à devenir enceinte et à avoir un bébé, dans de nombreux cas, il n'y a aucune trace d'adénomyose.

    Lisez également sur le traitement des remèdes populaires adénomyose.

    Impact sur la grossesse

    Selon certaines informations, une femme avec un diagnostic d'adénomyose d'un degré pourrait très bien tomber enceinte (si la maladie n'est pas associée à une endométriose ou à un myome utérin).

    Cependant, ceci est loin d’être réalisable pour tous, puisqu’un changement de contexte hormonal et de la pathologie elle-même peut contribuer à l’interruption spontanée de la grossesse et à la mort du fœtus.

    D'une manière ou d'une autre, le diagnostic est nécessaire pour déterminer la probabilité d'une grossesse.

    Dans ce cas, les chances de guérison augmentent et la femme peut restaurer sa fonction de reproduction.

    Si resserrer avec des diagnostics et une thérapie, les pires scénarios de succession d'événements sont possibles (jusqu'à l'ablation de l'utérus).

    Le traitement médicamenteux doit obligatoirement se dérouler sous la surveillance d'un médecin.

    Et si vous suivez toutes les précautions nécessaires, vous pouvez compter sur un résultat positif.

    Vidéo utile

    Dans la vidéo, vous en apprendrez plus sur l'adénomyose et sur la nécessité de la traiter: