loader
Recommandé

Principal

Fibrome

L'adénomyose utérine - qu'est-ce que c'est? Symptômes, causes et traitement

L'adénomyose est une maladie caractérisée par la germination de l'endomètre dans la couche musculaire de l'utérus, tandis que les cellules de la membrane muqueuse qui tombent dans le myomètre conservent leur fonction génétique inhérente.

En conséquence, subissant des changements cycliques, ils se développent dans une certaine période et nécessitent une sortie absente des tissus musculaires. En conséquence, la taille de l'utérus augmente, la fonctionnalité de l'organe est perturbée.

L'adénomyose utérine est souvent confondue avec l'endométriose. Cependant, il ne s'agit que d'une variante, appelée endométriose interne de l'utérus, lorsque l'endomètre se multiplie en dehors de l'utérus lui-même. C'est une maladie systémique bénigne de l'utérus, non cancéreuse. L'endomètre est situé sur différents organes, tels que l'utérus, le vagin, les reins, le tube digestif et autres.

Raisons

Pourquoi l'adénomyose utérine survient-elle et qu'est-ce que c'est? Adénomyose - un type d'endométriose, qui est la prolifération du tissu de la membrane muqueuse de l'utérus. À la suite du processus pathologique, des kystes d'endométrioïde se forment, remplis de liquide. Les foyers d'endométriose dans l'adénomyose sont situés dans le corps de l'utérus.

L'adénomyose peut se développer pour ces raisons:

  1. Formation congénitale de foyers d'endométriose, résultant de troubles du développement embryonnaire.
  2. L'introduction de cellules de l'endomètre dans les tissus environnants lors d'interventions chirurgicales ou d'accouchements traumatiques.

Il y a des facteurs qui provoquent le développement de l'adénomyose:

  • la vie sexuelle a commencé trop tard;
  • accouchement tardif ou difficile;
  • début précoce ou tardif de la menstruation;
  • processus inflammatoires fréquents dans l'utérus et les appendices;
  • manipulations gynécologiques de l'utérus (avortement, curetage diagnostique);
  • prédisposition génétique à des néoplasmes bénins ou malins;
  • trop de poids chez les femmes, l'obésité;
  • utilisation de contraceptifs oraux et de dispositifs intra-utérins;
  • la présence de maladies causées par des troubles fonctionnels du système immunitaire;
  • stress physique et psychologique important pendant une longue période.

La longue existence d'une adénomyose sévère conduit à une anémie, à un syndrome douloureux marqué, à des lésions des organes voisins et à un déclin important de la qualité de la vie d'une femme, pouvant aller jusqu'à l'impossibilité d'avoir des relations sexuelles ou une activité physique.

Classification

Il existe plusieurs degrés de prévalence et de sévérité de pénétration dans les couches de l'utérus. Cette classification est utilisée uniquement en relation avec l'adénomyose de l'utérus.

  1. degré - pénétration de cellules diffuses dans la couche sous-muqueuse de l'organe.
  2. degré - évolution pathologique de la maladie avec pénétration dans les couches musculaires de l'utérus, avec capture de moins de la moitié de cette couche.
  3. degré - processus diffus pathologique a pris plus de la moitié.
  4. degré - la croissance de l'endomètre au-delà de l'utérus, avec le passage de la pathologie à d'autres organes. L'endomètre pénètre dans toutes les couches de la structure de l'utérus.

Par la nature du processus tumoral, on distingue les formes d'adénomyose suivantes:

  • forme diffuse (les hétérotopies sont uniformément situées dans l'épaisseur du myomètre) - avec une fréquence de 50–70%
  • forme nodulaire (les hétérotopies sont situées dans le myomètre sous la forme de «nœuds» endométrioïdes, de tailles et de localisations variées); une caractéristique de ces nœuds est l'absence de capsule; Cette forme survient chez 3 à 8% des patients.
  • forme mixte.

Le premier degré et le second ne nécessitent pas d'intervention chirurgicale, ce qui n'est pas le cas du troisième et du quatrième. Les deux derniers - sont difficiles au traitement conservateur, souvent adopté deux méthodes dans le complexe.

Symptômes de l'adénomyose

Parfois, l'adénomyose peut survenir sans symptôme perceptible et ne peut être détectée que par hasard lors de l'examen pour une autre raison. Cependant, dans la plupart des cas, les signes suivants sont observés dans l'adénomyose utérine:

  1. Douleur dans le bas de l'abdomen, s'étendant à l'aine, au rectum et au vagin.
  2. La douleur est la plus intense aux premiers jours de la menstruation (saignement utérin mensuel associé au rejet physiologique de l'endomètre - la couche interne de la membrane muqueuse de l'utérus), avec la fin de la douleur saignante disparaît.
  3. Manifestations d'anémie (anémie): faiblesse, pâleur et desquamation de la peau, somnolence, fatigue.
  4. Saignements menstruels abondants et prolongés (plus de 5 jours).
  5. L'apparition de taches brun foncé sur les voies génitales 2 à 5 jours avant et dans les 2 à 5 jours après la menstruation.
  6. Hémorragie utérine (écoulement de sang des organes génitaux) entre les menstruations.
  7. Rapports sexuels douloureux (dyspareunie).

Au début, les symptômes de l'adénomyose sont lissés et perçus comme un changement prémenstruel courant dans le corps. Ensuite, à mesure que la douleur progresse, l'intensité de la douleur augmente et le temps augmente. Les patients ressentent de la douleur non seulement avant les règles, mais aussi constamment.

Diagnostics

Afin d'établir avec précision le diagnostic d '"adénomyose" et de prescrire un traitement, un examen complet est généralement utilisé, comprenant:

  • examen des organes génitaux à l'aide de miroirs;
  • colposcopie (examen du col de l'utérus avec un appareil spécial donnant une augmentation d'environ 30 fois);
  • tests de laboratoire (prélèvement de frottis);
  • examen général du système respiratoire, circulatoire, digestif et urinaire;
  • imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • la laparoscopie (la méthode de diagnostic et de traitement la plus moderne).

La principale méthode de diagnostic est l'échographie. Les résultats les plus précis (environ 90%) sont obtenus avec une échographie transvaginale, qui, comme un examen gynécologique, est réalisée à la veille de la menstruation.

Comment traiter l'adénomyose

Il existe deux manières de traiter l'adénomyose utérine: conservatrice et opératoire. Naturellement, la méthode de traitement dépend du degré d'adénomyose. En règle générale, les premier et deuxième degrés, moins souvent le troisième, peuvent faire l’objet d’un traitement conservateur, et le quatrième n’est traité que rapidement.

Pour des effets conservateurs, appliquez:

  • Contraceptifs oraux entraînant une aménorrhée (absence de menstruation), entraînant le blocage de la menstruation et la suppression des foyers d'endométriose. Prescrire des médicaments contenant de l'éthinylestradiol à une concentration de 0,03 et plus pendant 6 à 12 mois d'un traitement continu.
  • Progestatifs (didrogesténone, médroxyprogestérone, gestrinone), ils conduisent à une atrophie des foyers de l'endomètre,
  • Androgènes (danazol) avec formation d'aménorrhée et élimination de foyers d'endométriose. Mais les médicaments ont un certain nombre d'effets secondaires graves,
  • Analogues synthétiques de la GnRH (nafaréline, gistréline) en gouttes ou sprays, par voie intramusculaire pour réduire les taux d'œstrogènes.

En l'absence de résultat d'un traitement thérapeutique, une méthode de traitement chirurgicale est utilisée, dont le but est d'éliminer les foyers de localisation et de restaurer la structure anatomique normale de l'utérus.

Opération

Le retrait de l'utérus dans l'adénomyose n'est pas toujours nécessaire. La chirurgie peut être recommandée si adénomyose:

  • provoque des saignements utérins sévères qui ne peuvent pas être traités et qui entraînent une perte importante de sang;
  • la femme a déjà des enfants et elle ne prévoit pas de grossesse future;
  • la femme est en âge de ménopause (plus de 45-50 ans) et n'est pas opposée à l'ablation de l'utérus;
  • combiné avec le myome utérin de grande taille;
  • combiné à des modifications indésirables de l'endomètre ou du col utérin.

Il existe deux méthodes principales pour effectuer des opérations chirurgicales pour l'adénomyose: ouverte et laparoscopique (ou endoscopique). La chirurgie abdominale consiste à enlever l'utérus. La chirurgie laparoscopique peut éliminer les foyers d'adénomyose et sauver l'utérus.

Avec les méthodes thérapeutiques et chirurgicales traditionnelles pour le traitement de l'adénomyose, de nouvelles méthodes sont maintenant utilisées. L'électrocoagulation est la méthode non classique la plus courante. Elle consiste à enlever la lésion sans anesthésie, sans conséquences graves.

Pronostic de traitement

L'adénomyose est une maladie chronique avec un risque élevé de récidive. Après un traitement conservateur et des interventions chirurgicales préservant les organes au cours de la première année, des rechutes d'adénomyose sont détectées chez une femme sur cinq en âge de procréer. Dans les cinq ans, une récidive est observée chez plus de 70% des patients.

Chez les patientes d'âge préclimactérique, le pronostic de l'adénomyose est plus favorable en raison de l'extinction progressive de la fonction ovarienne. La récidive n'est pas possible après la panhystérectomie. Dans la période climatérique, une récupération indépendante se produit.

Manifestations et traitement de l'adénomyose à 1, 2 et 3 degrés

La troisième place parmi les problèmes gynécologiques est l'adénomyose de l'utérus à 1 degré. Pourquoi ça se pose? Dans une certaine mesure, en raison de notre attitude négligente envers notre santé. Le stade initial de la maladie est reconnu par peu de femmes, il passe sans symptômes prononcés. Seuls quelques-uns font attention aux moindres changements du cycle menstruel et vont chez le médecin.

Qu'est-ce que l'adénomyose?

L'adénomyose est l'un des types d'endométriose qui, à son tour, est une maladie systémique caractérisée par la pénétration de cellules de l'endomètre dans les muscles profonds de l'utérus. En passant de la coquille au myomètre, ils continuent à remplir leurs fonctions. Chaque cycle menstruel, la muqueuse de l'utérus, est mis à jour. Les anciennes cellules sont remplacées par de nouvelles "copies" et affichées dans le contenu menstruel.

Chaque cycle, il y a une mise à jour des cellules germées dans le myomètre. Au cours de la substitution, alloué, n'a pas la possibilité d'aller au-delà du foyer. Le contenu accumulé commence progressivement à irriter les tissus environnants, ce qui conduit à un processus inflammatoire. À mesure que la maladie progresse, les cellules pénètrent dans les couches sous-jacentes du myomètre. Si ce processus n'est pas traité, la maladie progresse, le nombre de foyers augmente.

Aux stades avancés, l'adénomyose englobe tout l'organe. Les médicaments hormonaux ne peuvent pas contrôler le taux de transition de l'endothélium dans les muscles de l'utérus. Au dernier stade de la maladie, les cellules pénètrent dans la séreuse et germent dans d'autres organes du petit bassin. Le seul "médicament" sera l'ablation de l'organe touché. En règle générale, l'adénomyose utérine souffre le plus souvent, ce qui réduit les chances d'avoir un bébé à l'avenir.

Causes de la maladie

À ce jour, les médecins n’ont pas déterminé la cause exacte de la maladie. Tous les scientifiques ont convenu que la nature de la maladie est principalement de nature hormonale. Lorsque la concentration d'œstrogènes est élevée, les cellules se développent rapidement et dans la mauvaise direction. Le patient atteint du premier degré d'adénomyose observe une défaillance de tout le corps. La maladie affecte le bien-être général des femmes.

Les causes de la maladie peuvent être des interventions dans la cavité utérine - avortement, curetage, chirurgie. Les médecins établissent souvent un lien entre la survenue d'une adénomyose et des facteurs psychologiques et le travail physique pénible. En période de stress, la menstruation se termine souvent et l’ovulation se produit. Il est nécessaire d'énumérer d'autres causes importantes de la maladie:

  1. Complications après un accouchement grave et tardif.
  2. Processus inflammatoires dans la région pelvienne.
  3. Système immunitaire avec facultés affaiblies, comme en témoignent les maladies infectieuses fréquentes.
  4. N'excluez pas l'influence de l'hérédité.

Plusieurs des causes de l'adénomyose dépendent de notre mode de vie. Un régime alimentaire inapproprié enfreint la quantité de vitamines, ce qui affaiblit le système immunitaire et favorise l'apparition de maladies infectieuses. Des chocs violents perturbent le cycle menstruel, ce qui entraîne un certain nombre de problèmes dans le système reproducteur. Les femmes d'affaires, comme personne d'autre, risquent la maladie, leur rythme de vie effréné porte le corps. Il faut se rappeler que l’adénomyose utérine de 1 degré est mieux reconnue dès les premiers symptômes.

Les symptômes

Les symptômes de l'adénomyose ne se manifestent souvent qu'au deuxième stade de la maladie. La maladie au début du développement est découverte par hasard lors d'un examen de routine par un gynécologue. En règle générale, le patient ne perçoit pas les premières cloches et rate ainsi un traitement rapide et efficace. Nous décrivons les signes de l'apparition de la maladie:

  1. Les douleurs commencent à apparaître quelques jours avant le début des règles. Ils sont de nature intense et vont dans le bas-ventre, le vagin.
  2. La faiblesse, la desquamation de la peau et la fatigue indiquent l'apparition d'anémie (anémie) chez le patient.
  3. Le temps du flux menstruel est une semaine.
  4. Pendant et après les menstruations, un effet de taches brun foncé apparaît.
  5. Il y a un rapport sexuel douloureux.

Symptômes de la maladie associés à la localisation du processus pathologique. Pendant la maladie, le médecin peut observer la présence de néoplasmes pouvant causer une adénomyose. Pour éviter les complications, vous avez besoin de temps pour suivre un traitement. Pour cela, il est recommandé de consulter le gynécologue tous les six mois.

Diagnostics

Tout d'abord, le médecin recueille un historique de plaintes. Il apprend comment se passe la menstruation, combien de temps dure le saignement, qu'il soit abondant ou non, qu'il y ait un écoulement de couleur brun foncé avant et après. L'enquête inclut des manipulations transférées dans la zone de l'utérus, de l'hérédité et des maladies somatiques. Après cela, le médecin procède à un examen sur la chaise gynécologique, au cours duquel il constate une augmentation de l'utérus, caractéristique de 8 à 10 semaines de grossesse. Avec une forme noueuse d'adénomyose, la surface de l'utérus lors de la palpation présente une tubérosité.

Parmi tous les échographes, l'échographie transvaginale occupe la première place dans l'efficacité de la détection de l'adénomyose. Sa précision dépasse 90%. Une échographie est réalisée trois jours avant le début des règles. Le diagnostic de l'endométriose de l'utérus est posé par le médecin avec les signes d'écho suivants:

  1. L'utérus a une forme sphérique, ce qui est dû à l'augmentation des parois avant et arrière.
  2. Le corps est de taille similaire à 6 mois de grossesse.
  3. Asymétrie des murs.
  4. La présence de cavités kystiques avant la menstruation.

L'imagerie par résonance magnétique est une méthode plus coûteuse de détermination de l'adénomose, mais elle est utilisée pour déterminer la structure du myomètre. Ils parlent de la présence de la maladie pour des raisons telles que l'hétérogénéité de la couche musculaire de l'utérus, l'épaississement des parois. Lorsque vous trouvez des foyers d'endomètre, établissez un diagnostic précis - adénomyose. Une IRM exclut d'autres causes possibles.

Le médecin prescrit un test sanguin pour l'œstrogène. Son contenu accru conduit à une augmentation du taux de croissance des cellules de l'endomètre dans le myomètre. Vérifiez la microflore vaginale et prenez des frottis pour la microscopie. La consultation de spécialistes tels que le thérapeute, l’endocrinologue et le gastro-entérologue n’est pas exclue.

Les catégories

Première étape

L'adénomyose de grade 1 se caractérise par un petit nombre de cellules germinatives de l'endomètre dans la couche musculaire de l'utérus. Les symptômes de la première étape sont à peine perceptibles. Il y a un léger changement dans la menstruation. Les allocations deviennent nombreuses et longues.

La maladie est détectée à un stade précoce par hasard, après examen par un gynécologue. Le traitement prescrit par le médecin sera un traitement hormonal. La durée de réception des fonds varie de deux à six mois. Ce cours assure la restauration du niveau hormonal, ce qui conduit au recul de la maladie. À la fin du traitement, il est nécessaire de consulter en permanence le gynécologue afin de prévenir le développement de rechutes.

Deuxième étape

L'adénomyose de grade 2 est causée par la pénétration de cellules de l'endomètre à une profondeur correspondant à 1/2 de l'épaisseur de la paroi utérine. A ce stade, le myomètre est épaissi, le vagin perd son élasticité habituelle. La patiente fait face à un écoulement brunâtre avant et après la menstruation. Les douleurs dans le bas de l'abdomen s'intensifient, puis elles irradient vers l'intestin.

Docteka

Adénomyose de stade 3: méthodes de traitement

L'état de santé des femmes dépendant des hormones est un fait scientifique indéniable. Un travail correct des substances biologiquement actives assure un cycle menstruel régulier, des périodes de saignement sans douleur, l’absence de processus inflammatoires internes, une conception sans entrave et le déroulement normal de la grossesse. Tandis que d'éventuels désordres hormonaux provoquent le développement de conditions complexes et pathologiques. L'adénomyose est un processus inflammatoire qui se produit dans les organes génitaux internes.

Trois étapes de l'adénomyose

Strictement parlant, le caractère inflammatoire de cette maladie se caractérise par une augmentation de l'endomètre de l'utérus. En fonction de l'état morphologique (structural) de cet organe, les spécialistes distinguent trois stades de l'évolution de la maladie. Les deux premiers déterminent l'apparition asymptomatique de la maladie. Alors que l'adénomyose de stade 3 et 4ème stade de développement pose un grave danger pour la santé reproductive des femmes.

En règle générale, la survenue d'une adénomyose est précédée de troubles hormonaux d'une ampleur différente, de tout dommage mécanique aux organes génitaux internes (avortement, curetage diagnostique). Au cours de la première phase du développement de la maladie, la structure de la muqueuse utérine change. Par le biais d’un diagnostic échographique, le spécialiste établit des modifications diffuses du myomètre: un fond de teint structural et lâche se forme à la place de la membrane muqueuse lisse et lisse. Le deuxième stade de l'adénomyose est caractérisé par une compaction inégale des parois utérines. Au cours de la période de développement précoce de la maladie, le patient peut ne pas ressentir ses manifestations spécifiques. Cependant, une évaluation minutieuse de l'état indique souvent une douleur mineure et lancinante au bas de l'abdomen.

L'adénomyose de grade 3 est reconnue comme étant réellement douloureuse. Pendant cette période, la membrane muqueuse envahie est fixée dans l'utérus et s'y développe. Les phoques en forme de kyste résultants continuent de fonctionner comme un tissu sain répondant à l'approche de l'ovulation et de la menstruation. Ce phénomène explique l'apparition de symptômes douloureux pendant tout le cycle. Le quatrième stade de développement de l'adénomyose est caractérisé par la germination de l'endomètre dans les organes abdominaux.

Les formes lancées de l'adénomyose provoquent la stérilité et des processus inflammatoires dans d'autres départements de la reproduction (ovaires, trompes de Fallope, col de l'utérus).

Traitement de l'adénomyose

La détection précoce de l'adénomyose détermine le choix d'un traitement médicamenteux conservateur. En règle générale, l'adénomyose primitive est corrigée avec succès par les préparations hormonales normales. Une méthode d'exposition similaire est caractéristique d'une adénomyose du deuxième degré. L'intervention chirurgicale est la seule méthode efficace pour le traitement de l'adénomyose de grade 3, auquel cas la restauration complète de la muqueuse utérine est possible. Le traitement chirurgical de l'adénomyose tardive nécessite une approche plus longue et plus complète. Le retrait des phoques incarnés de la cavité abdominale s'effectue en plusieurs étapes. La période de récupération est également difficile.

La physiothérapie, les massages relaxants et les bains de phyto-chaleur chauds font partie des méthodes non standard d'influence sur la maladie. Les experts ne reconnaissent l’efficacité de telles méthodes que pour éliminer les symptômes douloureux, les syndromes prémenstruels, ainsi que pendant la période de préparation psychologique à la chirurgie.

Le diagnostic tardif de l'adénomyose n'élimine pas la nécessité de son traitement. Malgré la manière compliquée d'influencer la maladie (chirurgie), les experts reconnaissent sa haute efficacité. À la fin du traitement, les chances d'avoir une grossesse instable ont doublé. En outre, il y a une amélioration générale de la période de l'ensemble du cycle menstruel.

Combien de degrés d'adénomyose et combien chacun d'eux est dangereux

Endométriose, y compris interne, appelée adénomyose, est une maladie dangereuse qui menace l'infertilité et de nombreux autres problèmes de santé. La gravité des conséquences et la douleur du parcours, ainsi que la méthode de traitement, dépendent du degré d'adénomyose. Par conséquent, il est important de comprendre cette classification.

Variétés de la maladie

Pour commencer, de quoi s'agit-il? L'endométriose est la croissance et la germination de l'endomètre dans la couche musculaire de la couche utérine interne. Il existe des types génitaux et extragénitaux de cette maladie. Dans le premier cas, les organes génitaux sont affectés, dans le second cas, ils ne sont pas liés au système reproducteur, par exemple aux intestins, à la vessie et aux reins. Localiser les foyers d'endomètre incarné avec cette variété peut même dans les sutures chirurgicales.

L'endométriose génitale, à son tour, est divisée en interne et externe. Lorsque externe affecte les ovaires, les trompes de Fallope, le vagin, le col utérin. Endométriose des ovaires et des trompes de Fallope conduit le plus souvent à la stérilité. Parce que dans le même temps, la perméabilité à l'ovule s'aggrave, il se produit souvent des adhérences et des kystes. L'endométriose du vagin, en revanche, se traite facilement et a un minimum de conséquences graves. Premièrement, il est plus facile de le détecter, même lors d’un examen gynécologique de routine. Et il est également plus facile à traiter en raison de la proximité - c’est la deuxième.

L'endométriose génitale interne est une maladie de l'utérus. C'est ce qu'on appelle l'adénomyose.

Selon le type de lésion, il existe la classification suivante:

  • adénomyose focale;
  • adénomyose nodulaire;
  • adénomyose diffuse;
  • adénomyose mixte.

Dans le premier type, il existe des foyers uniques clairement limités. Plus souvent, il est caractéristique du premier degré initial. Diffuse est un dommage important à tout ou presque tout l'organe, accompagné le plus souvent d'une endométriose de grade 4. Quant au nodal, il se caractérise par une forme particulière de foyers. Ils germent dans les formations de masse musculaire - des nœuds remplis de liquide, de forme et de structure ressemblant à du myome. L'adénomyose mixte se manifeste par la présence de différents types de foyers. Plus souvent - focal - nodal.

Le degré d'adénomyose et leur sévérité

Il est admis de distinguer quatre stades de l’endométriose: du premier au quatrième. Lorsque les premiers foyers ne sont observés que dans l'utérus, se manifestent et sont perturbés faiblement. Lorsque la deuxième lésion commence à se propager aux ovaires, aux tubes, au cou. Il y a de petits kystes sur les appendices. Le troisième stade est caractérisé par une zone lésionnelle plus large. Peut-être le début des processus adhésifs. La dernière étape capte complètement l'utérus, d'autres organes de la femme, les intestins, le système urinaire, le péritoine, etc.

Il y a quatre degrés de cette maladie de l'utérus:

  • 1 degré. Sur la membrane muqueuse de l'utérus apparaissent une ou deux petites lésions.
  • 2 degrés. Les foyers s’approfondissent et commencent à se développer dans le myomètre - la couche musculaire au centre.
  • 3 degrés. Les foyers grossissent et atteignent la couche séreuse externe de l'utérus.
  • 4 degrés. Une endométriose diffuse étendue recouvre entièrement l'utérus et passe aux organes adjacents, le péritoine.

L'adénomyose de 1 degré le plus souvent ne se manifeste pas et ne gêne pas une femme. L'augmentation de la taille de l'utérus est insignifiante, la douleur est absente. Mais c'est là que réside le principal danger. La femme pense être en bonne santé. Lors de l'inspection de routine, les chances de suspecter la maladie sont également minimes. Et l'endométriose du corps de l'utérus de 1 degré progresse entre-temps, passant parfois au deuxième stade et aux suivants. Mais plus vite on le trouvera, plus grandes seront les chances d'un rétablissement complet.

Au deuxième degré de l'endométriose, la taille de l'utérus continue de croître. Au début du processus d'adhésion peut être tirant douleur dans le bas-ventre. Beaucoup de femmes ont des changements dans le cycle menstruel. Le plus souvent, les règles deviennent plus longues, plus abondantes et douloureuses. La douleur peut apparaître quelques jours avant la menstruation, les symptômes du syndrome prémenstruel (SPM) sont prononcés. Repérer dans l'obscurité, il y a des caillots. Possible petite décharge et entre la menstruation. Cependant, l'endométriose de grade 2 est souvent asymptomatique.

Avec adénomyose de l'utérus grade 3 symptômes augmentent. À ce stade, la douleur et les saignements seront certainement présents. En raison d'un flux menstruel important, une femme perd beaucoup de sang. Il y a souvent une anémie. Elle se caractérise par une dégradation du bien-être général, de la fatigue, de la faiblesse, de l'apathie, des vertiges, des nausées, des larmoiements et de l'irritabilité.

Ne pas détecter le degré 3 d’endométriose n’est pas réaliste, c’est pourquoi il ne passe que rarement au quatrième stade, dans les cas les plus avancés, quand une femme ignore constamment les symptômes inquiétants et néglige sa santé. Le dernier stade de la maladie se caractérise non seulement par une douleur intense, des saignements, une détérioration de la santé et de la qualité de vie, mais également par des problèmes d’autres organes. Si l’endomètre se développe dans l’intestin ou la vessie, son fonctionnement en sera compromis.

Le caractère insidieux de la maladie réside dans le fait que l’endométriose au 1 er et 2 e degré ne peut pratiquement pas progresser pendant des années, demeurant au stade initial et ne se faisant pas sentir. Ou, au contraire, il peut commencer à progresser activement et atteindre rapidement un degré sévère. Par conséquent, en cas de premiers symptômes inquiétants, vous devez immédiatement consulter un médecin. La détection précoce de la maladie est une garantie de conséquences minimes.

Comment diagnostiquer

Lors d'un examen gynécologique standard, il n'est pas toujours possible de détecter ou de suspecter une adénomyose de grade 1–2, en particulier si la femme n'est dérangée par rien. La suspicion peut entraîner une augmentation de la taille de l'utérus et une modification de sa forme. Au fur et à mesure de l'évolution de la maladie, celle-ci devient sphérique et peut atteindre des volumes comparables à ceux d'une grossesse à 5-6 mois.

Si la maladie est suspectée, le médecin référera la femme pour un diagnostic plus approfondi. Même si elle s'inquiète de douleurs et de menstruations irrégulières, ainsi que de problèmes de conception, cela peut être un signe non seulement d'adénomyose, mais également de nombreux autres problèmes gynécologiques.

Par conséquent, un diagnostic à cent pour cent ne peut être posé qu'après avoir effectué les procédures de diagnostic:

La première, où la patiente est soupçonnée de subir une endométriose de l’utérus à 1 ou 2 degrés, est une échographie. La méthode permet de déterminer l'augmentation du volume du corps, en modifiant sa forme, la présence de cavités et de nœuds dans le muscle. Cependant, dans de nombreux cas, cette étude n'est pas suffisante pour le diagnostic.

L'hystéroscopie ou l'hystérosalpingoscopie, qui permet de distinguer même les plus petits foyers et de déterminer avec précision l'emplacement de leur emplacement, est plus fiable. Cependant, la laparoscopie est la méthode la plus moderne et la plus utilisée. Il s'agit d'une méthode opératoire peu invasive, à l'aide de laquelle il est possible non seulement de détecter les lésions, mais également, si elles sont présentes, de cautériser ou de les éliminer immédiatement. La précision de la laparoscopie est élevée - même un seul petit foyer peut être trouvé.

L'imagerie par résonance magnétique est utilisée pour diagnostiquer ces problèmes rarement et est attribuée dans des situations difficiles lorsque la définition de la maladie par d'autres moyens échoue ou des doutes surgissent entre plusieurs maux semblables en symptomatologie.

En outre, des consultations avec d'autres médecins, des analyses de sang générales, en biochimie, ainsi que des biopsies et des études complémentaires peuvent être prescrites. Il est important de distinguer l'adénomyose d'autres maladies, notamment d'un cancer naissant.

Méthodes de traitement pour différents degrés d'adénomyose

Après un diagnostic précis et une détermination de la gravité, ainsi que de la localisation de l'adénomyose, le médecin choisit un traitement. Sa méthode dépend du stade de la maladie, de sa complexité, du niveau hormonal du patient et de son âge. Ainsi, chez les jeunes femmes, en particulier celles qui n’ont pas encore accouché, tout est mis en œuvre pour préserver les fonctions de reproduction. Le traitement est effectué selon trois méthodes:

Le premier implique un traitement médicamenteux. À cette fin, des médicaments hormonaux sont utilisés dans le but de normaliser leur niveau dans le corps de la femme, de supprimer la croissance de foyers d'endométriose et d'éliminer les symptômes douloureux. Cette méthode traite bien l'endométriose interne de 1 degré ou le début du second.

La méthode opératoire est utilisée pour une large zone lésée Le degré d'intervention dépend de la gravité de la maladie et varie de la cautérisation (élimination) de lésions individuelles avec préservation de la fonction de reproduction à l'élimination complète de l'utérus. Et lors de la propagation dans les ovaires, les tubes - avec le retrait complet de tous les organes féminins. Ces opérations sont extrêmement rares, lorsque la maladie ne peut plus être traitée par d'autres méthodes de traitement et que le risque pour la santé d'une femme est très grand. S'il y a au moins une chance minime de conserver des organes, les médecins feront tout pour cela. En effet, de l’utérus, des ovaires et des appendices dépendent non seulement de la capacité de procréer, mais également de la santé de la femme dans son ensemble.

Regardez la vidéo - chirurgie pour adénomyose 1-2 degrés:

Les méthodes combinées de traitement les plus couramment utilisées. Par exemple, lorsque l'adénomyose au stade 2 présente plusieurs petites lésions. Ils sont supprimés par la méthode en ligne. Plus souvent, à l'aide d'une laparoscopie, une cautérisation au laser est effectuée. De plus, on prescrit à une femme un traitement hormonal visant à normaliser la maladie. Les revues de patients et le pronostic des médecins avec une méthode de traitement combinée sont généralement bonnes. Après un certain temps, une femme est capable non seulement de reprendre un mode de vie normal, mais aussi de porter et de donner naissance à un enfant en bonne santé.

Cependant, l’endométriose a la ruse de dire qu’après avoir été malade au même âge, une femme peut l’être de nouveau après un certain temps. Cette maladie est sujette à la rechute. Par conséquent, la patiente traitée pour adénomyose doit surveiller attentivement son état de santé tout au long de sa vie et consulter un gynécologue plusieurs fois par an.

Adénomyose utérine - stades, traitement et symptômes

La santé reproductive est très importante pour les femmes.

C’est seulement en l’absence de maladies des organes génitaux et d’anomalies congénitales que l’on peut facilement concevoir et avoir un enfant.

Certaines maladies peuvent être asymptomatiques et la femme se demande pourquoi elle ne peut pas tomber enceinte pendant une longue période.

Et parfois la cause de l'infertilité réside dans des pathologies dont les symptômes n'apportent pas d'inconfort tangible et restent donc sans attention.

Adénomyose utérine - de quoi s'agit-il

L'adénomyose utérine est l'une des maladies les plus courantes des organes de reproduction de la femme. Afin de comprendre l'essence de la maladie, vous devez vous rappeler la structure de cet organe génital.

L'utérus est un organe creux, à l'intérieur duquel se trouve l'endomètre, la couche externe est constituée de cellules musculaires lisses. Entre eux, il y a une couche sous-muqueuse intermédiaire de tissu.

Au cours du cycle menstruel, une modification de l'épaisseur de l'endomètre se produit en raison de la prolifération de sa partie fonctionnelle face à la cavité utérine. Ainsi, le système génital féminin se prépare à une éventuelle grossesse.

Après la mort de l'œuf, si la conception n'a pas eu lieu, la membrane muqueuse de l'endomètre est rejetée et s'accompagne de saignements pendant les règles.

Après la menstruation, les cellules germinales de l'endomètre se rétablissent et reprennent de la croissance.

Mais il existe des violations dans lesquelles les cellules de l'endomètre peuvent être jetées dans la cavité abdominale d'une femme et même emportées dans le sang vers d'autres organes, tels que les poumons.

Cette maladie s'appelle l'endométriose. L'adénomyose de l'utérus est une endométriose interne dans laquelle les éléments de l'endomètre se développent dans le corps de l'utérus, sa couche musculaire. Plus souvent, il est diagnostiqué chez les femmes de plus de 30 ans.

Cette maladie est assez courante et une femme peut ne pas être consciente de sa présence. L'adénomyose est souvent asymptomatique ou se manifeste par des règles douloureuses ou des troubles menstruels.

Pendant ce temps, une femme peut tenter sans succès de tomber enceinte sans comprendre les raisons de son infertilité.

Et, bien que le lien direct entre cette maladie et les problèmes de grossesse n’ait pas encore été prouvé, environ la moitié des femmes infertiles qui s’adressent à un gynécologue découvriront le diagnostic d’adénomyose utérine.

Types d'adénomyose utérine

L'adénomyose peut se développer sous plusieurs formes qui diffèrent par la nature de la croissance de l'endomètre:

1 Adénomyose diffuse de l'utérus - la croissance de la couche interne est observée dans de grandes zones de l'organe, les foyers et les nodules individuels ne sont pas détectés lors de l'examen de la femme.

2 La forme nodulaire de l'adénomyose utérine est caractérisée par l'apparition de nodules sur le site de croissance de l'endomètre dans la couche musculaire. Sur cette base, l'adénomyose et le myome utérin sont souvent confondus.

3 L'adénomyose focale de l'utérus est caractérisée par la pénétration de la couche interne dans le muscle sur des zones limitées de l'organe, appelées foyers.

Différentes formes d'adénomyose nécessitent différentes méthodes de traitement et les conséquences de cette maladie pour les femmes seront également différentes.

Degré d'adénomyose de l'utérus

Les gynécologues ont mis au point plusieurs schémas permettant de déterminer le degré d'adénomyose utérine.

Le plus souvent, utilisez ce système:

1 En cas d'adénomyose de l'utérus de 1 degré - l'endomètre se développe profondément dans le corps de l'utérus, mais seulement dans sa couche sous-muqueuse ou dans la partie la plus superficielle du tissu musculaire.

2 En cas d'adénomyose à 2 degrés, la germination du tissu endométriotique s'étend profondément dans les parois de l'organe, la lésion recouvrant jusqu'à la moitié de l'épaisseur de la couche musculaire de l'utérus.

3 L'adénomyose de grade 3 est caractérisée par une lésion de la paroi utérine de plus de la moitié de l'épaisseur de la couche musculaire, mais elle n'atteint pas l'extérieur de l'organe.

4 L'adénomyose de grade 4 affecte toutes les couches de l'utérus, c'est-à-dire que les cellules de l'endomètre sont insérées entre les fibres du muscle lisse, provoquant des lésions profondes des organes.

Plus le degré de la maladie est élevé, plus il faut déployer des efforts pour améliorer la situation.

Signes d'adénomyose de l'utérus

Beaucoup de femmes découvrent la présence de cette maladie par hasard, lors d'examens programmés ou en s'adressant à un gynécologue pour d'autres raisons. Dans d'autres cas, pour l'adénomyose utérine, les symptômes peuvent être:

1 Violation du cycle menstruel: raccourcissement de sa durée avec augmentation des menstruations, augmentation de leur durée et de leur intensité, apparition de taches en milieu de cycle.

2 La douleur dans l'adénomyose de l'utérus peut être assez forte, le paroxyste, les coupures, la prise d'analgésiques n'apportent pas toujours de soulagement. Les sensations douloureuses s'intensifient pendant les rapports sexuels.

3 En réponse à la germination de l'endomètre, les cellules musculaires lisses commencent à se développer. Les cas graves d’adénomyose entraînent une augmentation de l’utérus jusqu’à la taille caractéristique de 5 à 6 semaines de grossesse.

Le médecin peut suspecter ce diagnostic lors d'un examen gynécologique de routine de la femme ou remarquer des signes d'adénomyose utérine lors d'une échographie.

Mais l'échographie ne fournit pas une image complète de la maladie, l'hystéroscopie et l'IRM sont plus instructives.

Causes de l'adénomyose utérine

La médecine n'a pas encore trouvé de réponse à la question de savoir pourquoi l'adénomyose se développe chez la femme.

Mais les gynécologues ont tendance à croire que l’émergence de cette maladie est le plus souvent associée à diverses interventions chirurgicales (avortement, césarienne, diverses opérations sur l’utérus), à une naissance naturelle ou à des processus inflammatoires dans les parois de l’organe.

Parfois, l'adénomyose est diagnostiquée chez les jeunes filles qui viennent d'avoir leurs règles.

On pense que ce développement peut être associé à une lumière étroite du col de l'utérus.

Les sécrétions menstruelles persistent dans la cavité de l'organe et affectent négativement sa coquille interne.

L'adénomyose peut aussi être congénitale, lorsque les filles encore dans l'utérus, les cellules de l'endomètre occupent une position atypique et pénètrent dans la couche musculaire.

Qu'est-ce que l'adénomyose utérine dangereuse?

En soi, cette maladie ne menace pas la vie d'une femme, mais peut la gêner en raison d'irrégularités menstruelles ou de douleurs récurrentes.

Une anémie peut se développer si la maladie est accompagnée de saignements abondants mensuels et même utérins.

Le principal problème est la réduction des risques de grossesse dans l’adénomyose utérine.

Adénomyose utérine - traitement

Les femmes chez qui on a diagnostiqué une adénomyose utérine devraient être conscientes de deux points principaux. Premièrement, il est impossible de guérir complètement cette maladie, à moins que vous preniez une mesure extrême - l'ablation de l'utérus. Mais il y a une bonne nouvelle: à la ménopause, l'adénomyose est éliminée par elle-même.

Malgré l'impossibilité d'éliminer complètement la maladie pendant la période fertile, il est possible de réduire ses manifestations. La réponse à la question de savoir comment traiter l’adénomyose utérine dépend du type et de la gravité de la maladie et du désir de la femme d’avoir un bébé.

Le traitement médicamenteux de l'adénomyose consiste à utiliser des médicaments hormonaux, par exemple des contraceptifs oraux. Une femme doit être prête à prendre des médicaments à long terme, car le traitement peut être retardé de plusieurs mois.

Si les derniers stades de la maladie sont diagnostiqués ou si la région de la lésion de la couche musculaire est étendue, seule l'intervention chirurgicale sera efficace.

Lorsqu'une femme ne prévoit pas de grossesse, vous pouvez enlever l'utérus avec l'adénomyose.

C’est une solution radicale, mais elle peut éliminer les symptômes désagréables si ceux-ci affectent fortement la santé de la femme.

Dans le cas où une femme voudra à l'avenir mettre au monde un enfant, le médecin se tournera vers d'autres méthodes chirurgicales. La laparoscopie est actuellement une technique très efficace.

Il prévoit un minimum d’intervention dans le corps de la femme et il ne reste que 3 petites sutures discrètes sur le corps.

La rééducation du patient est plus rapide et plus facile qu’avec d’autres types de chirurgie.

Il existe d'autres méthodes plus complexes de traitement de l'adénomyose, par exemple un moyen de modifier la circulation sanguine de l'utérus.

Seul le médecin traitant, qui prend en compte toutes les caractéristiques individuelles du corps de la femme et les nuances de l’évolution de la maladie, peut parler de la faisabilité d’un tel traitement.

Adénomyose utérine: traitement des remèdes populaires

Adénomyose de l'utérus Les remèdes populaires, comme les médicaments, ne peuvent être guéris. Cependant, certaines femmes utilisent différentes herbes médicinales (ortie, renouée, bourse du berger, silverweed).

Une autre méthode populaire de traitement de l'adénomyose est la compresse d'argile bleue. La recette prévoit de chauffer le mélange d'argile avec de l'eau, mais la femme doit se rappeler que l'exposition à des températures élevées peut entraîner des complications de maladies des organes génitaux.

Par conséquent, la compresse ne doit en aucun cas être chaude.

Pour le traitement de l'adénomyose, les remèdes populaires doivent être traités avec beaucoup de prudence. Avant d'utiliser l'une des décoctions, des compresses ou d'autres méthodes de médecine alternative, vous devriez consulter un médecin.

Prévention de l'adénomyose utérine

Étant donné que les causes de l'adénomyose utérine ne sont toujours pas bien comprises, il n'existe pas de méthode spéciale pour prévenir cette maladie.

Pour réduire les risques de développer cette maladie, vous devez maintenir la santé du système reproducteur et du corps entier.

L'hypothermie et l'avortement doivent être évités. Les processus infectieux et inflammatoires dans les organes génitaux doivent être traités rapidement.

Afin de détecter la maladie à temps, une femme doit régulièrement consulter un gynécologue pour un examen de routine.

Adénomyose de stade 3: méthodes de traitement

L'état de santé des femmes dépendant des hormones est un fait scientifique indéniable. Un travail correct des substances biologiquement actives assure un cycle menstruel régulier, des périodes de saignement sans douleur, l’absence de processus inflammatoires internes, une conception sans entrave et le déroulement normal de la grossesse. Tandis que d'éventuels désordres hormonaux provoquent le développement de conditions complexes et pathologiques. Ces dernières incluent l'adénomyose - un processus inflammatoire qui se produit dans les organes génitaux internes.

Trois étapes de l'adénomyose

Strictement parlant, le caractère inflammatoire de cette maladie se caractérise par une augmentation de l'endomètre de l'utérus. En fonction de l'état morphologique (structural) de cet organe, les spécialistes distinguent trois stades de l'évolution de la maladie. Les deux premiers déterminent l'apparition asymptomatique de la maladie. Alors que l'adénomyose de stade 3 et 4ème stade de développement pose un grave danger pour la santé reproductive des femmes.

En règle générale, la survenue d'une adénomyose est précédée de troubles hormonaux d'une ampleur différente, de tout dommage mécanique aux organes génitaux internes (avortement, curetage diagnostique). Au cours de la première phase du développement de la maladie, la structure de la muqueuse utérine change. Par le biais d’un diagnostic échographique, le spécialiste établit des modifications diffuses du myomètre: un fond de teint structural et lâche se forme à la place de la membrane muqueuse lisse et lisse. Le deuxième stade de l'adénomyose est caractérisé par une compaction inégale des parois utérines. Au cours de la période de développement précoce de la maladie, le patient peut ne pas ressentir ses manifestations spécifiques. Cependant, une évaluation minutieuse de l'état indique souvent une douleur mineure et lancinante au bas de l'abdomen.

L'adénomyose de grade 3 est reconnue comme étant réellement douloureuse. Pendant cette période, la membrane muqueuse envahie est fixée dans l'utérus et s'y développe. Les phoques en forme de kyste résultants continuent de fonctionner comme un tissu sain répondant à l'approche de l'ovulation et de la menstruation. Ce phénomène explique l'apparition de symptômes douloureux pendant tout le cycle. Le quatrième stade de développement de l'adénomyose est caractérisé par la germination de l'endomètre dans les organes abdominaux.

Les formes lancées de l'adénomyose provoquent la stérilité et des processus inflammatoires dans d'autres départements de la reproduction (ovaires, trompes de Fallope, col de l'utérus).

Traitement de l'adénomyose

La détection précoce de l'adénomyose détermine le choix d'un traitement médicamenteux conservateur. En règle générale, l'adénomyose primitive est corrigée avec succès par les préparations hormonales normales. Une méthode d'exposition similaire est caractéristique d'une adénomyose du deuxième degré. L'intervention chirurgicale est la seule méthode efficace pour le traitement de l'adénomyose de grade 3, auquel cas la restauration complète de la muqueuse utérine est possible. Le traitement chirurgical de l'adénomyose tardive nécessite une approche plus longue et plus complète. Le retrait des phoques incarnés de la cavité abdominale s'effectue en plusieurs étapes. La période de récupération est également difficile.

La physiothérapie, les massages relaxants et les bains de phyto-chaleur chauds font partie des méthodes non standard d'influence sur la maladie. Les experts ne reconnaissent l’efficacité de telles méthodes que pour éliminer les symptômes douloureux, les syndromes prémenstruels, ainsi que pendant la période de préparation psychologique à la chirurgie.

Le diagnostic tardif de l'adénomyose n'élimine pas la nécessité de son traitement. Malgré la manière compliquée d'influencer la maladie (chirurgie), les experts reconnaissent sa haute efficacité. À la fin du traitement, les chances d'avoir une grossesse instable ont doublé. En outre, il y a une amélioration générale de la période de l'ensemble du cycle menstruel.

Quel type de maladie adénomyose grade 3?

Cet article explique ce qu'est l'adénomyose de grade 3, quels symptômes accompagnent la maladie, comment la diagnostiquer, les méthodes de traitement et la prévention.

Adénomyose - une maladie du système génito-urinaire féminin caractérisée par la germination de l'endomètre - la membrane muqueuse interne de l'utérus dans ses autres couches - musculaire ou séreuse.

Le diagnostic d'adénomyose au stade 3 signifie que cette propagation pathologique des cellules de l'endomètre s'est produite dans toute la couche musculaire de l'utérus. Les cellules envahies continuent de fonctionner comme un endomètre sain et normal. Par conséquent, au cours des différentes périodes du cycle menstruel, les mêmes changements se produisent en elles comme dans la muqueuse utérine.

Au début de la menstruation, les îlots d'adénomyose commencent à saigner, de même que l'endomètre. Une accumulation de sang se forme dans les tissus musculaires de l'utérus, ce qui provoque un processus inflammatoire qui, après avoir diminué, est remplacé par du tissu conjonctif - ce sont les soi-disant adhérences. Dans les endroits où la germination est la plus profonde après le remplacement de l'endomètre par du tissu conjonctif, la formation de fistules dans la cavité utérine est possible.

Causes de l'adénomyose de grade 3

Strictement parlant, les causes exactes de cette maladie ne sont pas complètement élucidées, mais les médecins disent que les fortes contraintes jouent ici un rôle important. Les autres causes de l'endométriose interne dans la troisième étape incluent:

  1. Fond hormonal défavorable dans le corps de la femme - maladies endocriniennes, perturbations hormonales, utilisation à long terme de contraceptifs hormonaux et traitement par des médicaments hormonaux;
  2. Tendance héréditaire aux maladies bénignes ou malignes des organes génitaux féminins;
  3. La mise en place intempestive du cycle menstruel - les règles ont commencé trop tôt ou trop tard.
  4. Utilisation prolongée du dispositif intra-utérin;
  5. Chirurgie: avortement, curetage;
  6. Début précoce ou trop tard de l'activité sexuelle;
  7. Fin de grossesse et d'accouchement, grossesse à évolution sévère et complications;
  8. Excès de poids - contribue à augmenter la production d'hormones sexuelles féminines, ce qui provoque une adénomyose utérine de 3 degrés;
  9. La présence de maladies somatiques systémiques - diabète, hypertension;
  10. Conditions de travail physiques difficiles, niveau de vie bas, conditions climatiques ou environnementales défavorables.

Classification de l'adénomyose

La prolifération pathologique des cellules de l'endomètre peut se produire sous forme nodale ou diffuse.

Dans la forme diffuse de la maladie, les cellules se propagent de manière inégale au-delà de la couche muqueuse et n’ont pas de distinction claire.

Lorsque les foyers de forme nodulaire de l'endomètre sont situés sous la forme de formations nodulaires, c'est-à-dire qu'ils ont une capsule avec des limites claires. La capsule est remplie de sécrétions sanglantes ou de liquides formés par des saignements provenant de zones pathologiques.

L'adénomyose de grade 3 ne peut survenir que sous une forme diffuse.

Comment reconnaître l'adénomyose 3 c.

Contrairement aux degrés 1 et 2, la maladie à ce stade a des symptômes prononcés:

  • Violation du cycle menstruel - il devient court, la menstruation abondante et douloureuse;
  • Apparition de saignements intermenstruels;
  • Spotting écoulement brun quelques jours avant le début des règles et quelques jours après;
  • Douleur pendant les rapports sexuels, en particulier avant le début des règles;
  • Dans les cas graves, les douleurs fréquentes et sévères dans le bas-ventre peuvent être définies comme des symptômes de péritonite (ce qu'on appelle l'abdomen aigu);
  • Une augmentation de la taille de l'utérus, qui peut être détectée visuellement dans les formes diffuses de la maladie, sans examen spécialisé.
Avec ce degré de maladie, l'utérus est déjà considérablement élargi.

Complications de l'adénomyose 3 degrés

En plus des symptômes principaux, une adénomyose à 2 et 3 degrés se manifestera sous la forme de problèmes associés:

  • En raison de saignements abondants et persistants à ce stade, une anémie ferriprive (anémie) est inévitable. Ses signes sont:
    1. Peau pâle;
    2. Somnolence constante;
    3. Fatigue accrue;
    4. Incapacité à se concentrer sur quoi que ce soit;
    5. Troubles de la mémoire;
    6. Vertiges, évanouissements persistants.
  • Infertilité - un durcissement important de la paroi utérine ne permet pas à l'œuf de prendre pied dans la membrane muqueuse. Si la grossesse survient, une fausse couche peut se terminer en raison d'un manque de progestérone dans le corps et d'un excès d'œstrogènes;
  • La possibilité de transformation maligne des zones pathologiques. Adénomyose 3 c. est une maladie bénigne et, malheureusement, le risque de transformation maligne est très élevé.

Méthodes pour le diagnostic de l'adénomyose

Après la détection des symptômes et la recherche d'une aide médicale, l'adénomyose est diagnostiquée à l'aide des méthodes suivantes:

Enquête auprès des patients - lorsqu'un cycle menstruel était observé, la nature et le nombre de sorties, s'il y avait une douleur pendant la menstruation et les rapports sexuels;

Examen gynécologique - il y a une augmentation de l'utérus à une forme sphérique, la présence de formations inégales. La palpation de l'utérus est douloureuse avant les règles;

Hystéroscopie - examen endoscopique, qui est effectué sous anesthésie générale, avec préparation préalable et avec un certain nombre de contre-indications:

  1. Maladies somatiques aiguës ou exacerbation de maladies chroniques;
  2. Insuffisance cardiaque ou respiratoire;
  3. Altération de la fonction rénale ou hépatique;
  4. Épuisement physique;
  5. Faible coagulation du sang;
  6. La présence de processus inflammatoires dans le corps;

Le curetage diagnostique de l'utérus donne une idée de l'état de l'endomètre;

Un test sanguin pour le nombre d'hormones sexuelles féminines.

Comment se débarrasser de l'adénomyose?

Méthodes de traitement de l'adénomyose au 3ème degré:

  • Conservateur - avec l'aide d'un traitement médicamenteux;
  • Chirurgie - ablation complète de l'utérus ou des zones affectées par l'adénomyose;
  • En combinaison avec l'inefficacité du traitement conservateur, un traitement chirurgical est utilisé ou, après le retrait chirurgical des zones touchées, le traitement est complété par un traitement médicamenteux.

Traitement conservateur

La priorité est l’hormonothérapie - la correction du taux d’œstrogènes et de progestérone assure, sinon une guérison complète, une suspension partielle du processus de reproduction des cellules de l’endomètre. L'utilisation de contraceptifs oraux est pratiquée dans le but d'aménorrhée - l'arrêt temporaire de la menstruation et la disparition de formations pathologiques. Progestatifs - conduisent à l’atrophie des lésions endométriosiques. Ceux-ci comprennent des médicaments tels que la didprogesténone, la gestrinone.

Les types de traitement suivants sont également effectués, ces médicaments sont donnés:

  1. Traitement anti-inflammatoire non spécifique;
  2. Élimination de l'anémie - suppléments de fer;
  3. Vitamines, immunomodulateurs.

Traitement chirurgical

Ablation radicale de l'utérus - une telle opération pour l'adénomyose n'est réalisée que si la femme n'est plus en âge de procréer, si elle a deux enfants ou plus, ou ne planifie plus de grossesse ou d'accouchement.

Chirurgie épargnant les organes - laparoscopie et élimination des seuls sites endométriosiques. Selon les experts, un traitement conservateur supplémentaire est nécessaire en raison de l'impossibilité d'éliminer absolument toutes les formations pathologiques.

Le cours de la chirurgie d'organer épargnant pour enlever l'adénomyose

L'adénomyose de stade 3 est une maladie très dangereuse, sujette aux rechutes, nécessitant un diagnostic et un traitement rapides. Même avec le niveau de développement de la médecine moderne, une guérison complète n'est possible que dans quelques cas, mais la surveillance constante et la prévention des rechutes permettent à une femme de vivre pleinement et d'avoir des enfants en bonne santé.