loader
Recommandé

Principal

Fibrome

Adénomyose: une grossesse est-elle possible avec cette pathologie?

L'endométriose est l'une des maladies les plus mystérieuses, les plus connues, mais qui n'a pas encore été complètement étudiée et qui se propage de plus en plus au cours des dernières décennies. Elle touche principalement les femmes en âge de procréer, mais est de plus en plus courante chez les adolescentes et pendant la ménopause. Selon certains experts, son stade initial est l'adénomyose, d'autres - cette dernière est considérée comme une maladie indépendante. Puis-je tomber enceinte avec une adénomyose et avoir un bébé? Certains auteurs expriment généralement l’opinion que cette pathologie n’affecte pas la grossesse.

Le concept de l'adénomyose

Histologiquement, l'utérus est constitué de trois couches: la membrane muqueuse, ou endomètre, tapissant la cavité, le myomètre ou couche du muscle lisse, et la membrane séreuse, qui recouvre l'organe du côté de la cavité abdominale.

À son tour, l'endomètre est constitué de deux couches: la base, ou basale, qui est épissée avec la couche musculaire et est une plaque de tissu conjonctif; fonctionnel (du côté de l'utérus), constitué d'un épithélium cylindrique et de glandes tubulaires.

Pendant toute la période menstruelle, la couche fonctionnelle résultant de la régulation hormonale du système hypothalamo-hypophyso-ovarien, selon le principe de la communication inverse positive et négative, est épaissie et préparée qualitativement pour l'implantation d'un ovule fécondé. En cas d'absence, il est rejeté, ce qui s'accompagne de saignements menstruels. A partir de la couche basale, se développe une nouvelle coque fonctionnelle.

L'endométriose tire son nom du nom de la muqueuse utérine. La maladie survient dans les cas où les cellules de l'endomètre se développent à partir de la zone germinale située sur la couche basale, non seulement dans la cavité utérine, mais également dans la direction opposée. Les cellules germent en formant des passages à travers la couche basale, la couche musculaire et au-delà de ses limites. Ils se distribuent principalement dans les organes et les tissus environnants, parfois dans des organes et tissus distants, tout en maintenant leur activité fonctionnelle conformément au cycle menstruel.

Si ce processus est limité au corps de l'utérus, on parle alors d'adénomyose ou d'endométriose interne. Afin de limiter la propagation du processus, le corps réagit par une réaction inflammatoire, la prolifération des fibres musculaires et du tissu conjonctif autour des voies endométriales. Ces foyers ressemblent parfois aux noeuds du myome, mais ils diffèrent de ceux-ci par l'absence de limites claires et la capsule les séparant des tissus environnants. En conséquence, le corps augmente, se déforme et acquiert une forme sphérique asymétrique, puis caractéristique, qui dépend du nombre, de la taille et de la localisation des foyers.

Dans de nombreux cas, l'adénomyose peut être asymptomatique et constitue une découverte accidentelle lors d'une étude échographique, mais elle peut souvent perturber considérablement la qualité de la vie, accompagnée de symptômes tels que:

  • violations du cycle menstruel de nature diverse, accompagnées de saignements menstruels abondants et douloureux, douleurs dans le bas-ventre, les zones lombaire et sacrée;
  • saignements menstruels prolongés;
  • "Brun foncé" écoulement brun foncé entre la menstruation;
  • douleur pendant plusieurs jours avant le début des règles et plusieurs jours après;
  • parfois douloureux pendant les rapports sexuels (dyspareunie);
  • fatigue excessive, somnolence et léthargie, états dépressifs;
  • dans les derniers stades - envie fréquente d'uriner ou acte de défécation.

L'adénomyose et la grossesse sont-elles compatibles?

Ainsi, il y a une fusion de deux couches des parois de l'utérus - l'endomètre avec le myomètre. Dans de nombreuses femmes atteintes d'adénomyose, la conception, la grossesse et l'accouchement se déroulent normalement. En outre, pendant la grossesse, la croissance des foyers et la propagation de la maladie sont considérablement ralenties. La conception, la grossesse, son développement et son évolution peuvent être affectés par la profondeur de la lésion et la zone de répartition de celle-ci dans l'organe. En fonction de la profondeur de pénétration du tissu endométrial, on distingue les degrés suivants d'adénomyose:

  1. Je st. - Le processus pathologique est limité à la sous-muqueuse, c'est-à-dire à la couche basale, ou s'étend jusqu'à 1/3 de l'épaisseur du myomètre.
  2. II st. - la propagation du processus pathologique au milieu de la couche musculaire.
  3. III Art. - germination sur toute l'épaisseur du myomètre à la séreuse.
  4. IV Art. - la pénétration de la croissance pathologique dans la membrane séreuse, c'est-à-dire dans le péritoine pariétal, et la dépasser avec la défaite des organes voisins.

Par la nature de la propagation de l'adénomyose divisée de manière conditionnelle en formes:

  • diffuse, lorsque le processus pathologique se répand uniformément dans l'utérus; en même temps dans la membrane muqueuse sont formés de différentes tailles "poches aveugles", et parfois de la fistule, ouvrent dans la cavité pelvienne; cette forme est trouvée dans 50-70%;
  • focale (nodulaire) ou kystique (5-8%), dans laquelle les nœuds endométriaux individuels, entourés de tissu musculaire, contiennent un liquide transparent ou de couleur chocolat formé à la suite d'une hémorragie pendant la menstruation;
  • nodulaire diffus ou mixte.

Il existe également une classification en fonction des stades de la maladie, basée sur le tableau hystéroscopique de l'adénomyose et contribuant à un tableau plus complet de la possibilité d'une grossesse:

  1. Stade I - le relief de la muqueuse utérine n'est pas modifié. Il définit les "yeux" saignants ou de couleur bleu foncé, qui sont des "mouvements" de l'endomètre. En raclant la cavité utérine, ses parois ont la densité caractéristique habituelle.
  2. Stade II - les "mouvements" de l'endomètre sont visibles dans la muqueuse, son relief est irrégulier et se présente sous la forme de projections transversales ou / et longitudinales sous la forme de "crêtes" ou de tissu fibreux du myomètre. Lors du raclage, les parois de l'utérus sont définies comme plus denses que la normale et peu tendues.
  3. Stade III - dans la cavité de l'utérus, gonflement visible de tissus de différentes tailles et sans contour net. Parfois, des "mouvements" d'endométrioïde fermés ou ouverts sont définis sur leur surface. Lors du raclage, une forte densité, une rugosité de la surface du mur et un craquement caractéristique sont ressentis.

La sévérité actuelle de la maladie et la grossesse dans l'adénomyose utérine sont largement déterminées par la prévalence dans l'organe, la localisation du processus et les manifestations cliniques, bien qu'il n'y ait pas toujours une correspondance complète entre eux. Dans le même temps, selon les statistiques, le pourcentage de patientes atteintes d’endométriose chez les femmes souffrant d’infertilité est nettement plus élevé (jusqu’à 40-80%) par rapport aux femmes ayant une fonction de reproduction normale.

Comment tomber enceinte avec l'adénomyose

Il existe différentes théories sur son apparition, mais les facteurs qui provoquent le développement de la maladie et sa propagation dans le corps sont généralement reconnus. Le groupe à risque comprend les femmes:

  • avec des troubles immunitaires et hormonaux dans le système hypothalamus-hypophyse-ovaires;
  • avec l'obésité, en raison de la prédominance d'œstrogènes en excès en raison de leur synthèse et de leur dépôt dans le tissu adipeux;
  • avec un dispositif intra-utérin établi;
  • commettre des actes sexuels pendant la menstruation;
  • avec les maladies inflammatoires chroniques des organes génitaux internes, qui contribuent à long terme à changer la direction de la croissance des cellules de l'endomètre;
  • subi un curetage diagnostique séparé, des avortements et d’autres procédures thérapeutiques et diagnostiques ainsi que des manipulations de l’utérus (césarienne, myomectomie) ou du col de l’utérus, une intervention chirurgicale des organes pelviens, contribuant à endommager la couche basale séparant l’endomètre de la couche musculaire.

L'infertilité dans l'adénomyose peut être causée non pas par le processus endométriotique lui-même, mais par les causes qui l'ont provoqué (troubles hormonaux, inflammation chronique, dommages mécaniques, etc.) ou par une combinaison de l'endométriose.

Par conséquent, le traitement de l'infertilité implique l'établissement de ses causes, ainsi que le stade et la forme de l'adénomyose, sa prévalence à travers un examen approfondi, qui consiste en un examen gynécologique classique, un examen des frottis du canal cervical et du vagin, de la colposcopie, de l'échographie, de l'hystéroscopie et des analyses de sang pour hormones sexuelles, hormones thyroïde, conseiller d'autres professionnels.

Les résultats de l'enquête permettent de résoudre les problèmes de tactique de traitement avec l'utilisation d'un traitement anti-inflammatoire, de contraceptifs oraux monophasiques, la mise en place du serpentin hormonal intra-utérin "Mirena", l'utilisation de la fécondation in vitro (avec succès à 60%).

Choisir le bon traitement pour l'infertilité chez les femmes atteintes d'adénomyose offre souvent une chance en termes de fécondation réussie et de déroulement normal de la grossesse.

Adénomyose et grossesse: sont-elles compatibles?

L'adénomyose ou endométriose interne est un processus pathologique affectant le corps de l'utérus, la couche interne de la muqueuse s'étendant dans l'épaisseur des parois de l'organe. Dans ce contexte, une image spécifique de la maladie est formée, avec des complications graves concomitantes. Par exemple, l'adénomyose et la grossesse deviennent souvent mutuellement exclusives car la maladie conduit généralement à l'infertilité.

Cette pathologie gynécologique occupe la troisième place dans le classement de toutes les maladies du tractus génital féminin. Comme dans la plupart des cas, il se trouve chez les femmes en âge de procréer, il mérite une attention particulière.

Comment se manifeste l'adénomyose?

Le caractère insidieux de cette maladie est qu’elle peut être cachée pendant longtemps sans être ressentie. Dans certains cas, il est détecté par hasard, lors d'un examen de routine par un gynécologue.

On soupçonne la présence d'adénomyose peut être sur les signes cliniques suivants:

  • douleur prononcée pendant la menstruation;
  • menstruations abondantes et prolongées;
  • saignement intermenstruel percée nature;
  • repérage d'une décharge brun foncé quelques jours avant et après la menstruation;
  • rapports sexuels douloureux;
  • changer la taille et la forme de l'utérus avec des ultrasons.

Malheureusement, de nombreuses femmes considèrent les règles douloureuses et copieuses comme la norme, en les considérant comme une caractéristique du corps ou en leur attribuant leurs propres conjectures. Ils ne sont pas pressés de consulter un médecin et la maladie progresse lentement en ce moment.

Il y a 4 stades de la maladie:

  1. L'endomètre ne se développe pas, mais à l'intérieur des parois utérines, en pénétrant dans 1/3 de son épaisseur.
  2. L'endomètre atteint la moitié de l'épaisseur de la paroi utérine.
  3. L'endomètre s'étend sur plus de la moitié du mur de l'orgue.
  4. L'endomètre se développe dans toute l'épaisseur de la paroi utérine, allant dans la cavité abdominale, avec la participation subséquente des organes internes dans le processus.

Qui est le plus touché?

Le plus souvent, la maladie affecte les femmes en âge de procréer, à savoir de 17 à 35 ans. Le groupe à risque comprend les patientes ayant subi un avortement provoqué, une fausse couche, une chirurgie de l'utérus. Moins fréquemment, la maladie est diagnostiquée chez des patients dont l'activité professionnelle est associée à des conditions physiques sévères et au stress. Mais l'adénomyose peut également être diagnostiquée chez les femmes n'ayant pas connu les causes énumérées ci-dessus.

La grossesse et l'adénomyose de l'utérus, deux concepts incompatibles, deviennent le principal problème d'une femme prête à devenir mère. Dans le corps de la patiente, le taux d'œstrogènes est augmenté, mais il est instable, ce qui provoque le développement d'une endométriose interne, ce qui empêche le début de la grossesse. Chez les femmes âgées de plus de 35 ans, le niveau naturel d'oestrogènes commence à diminuer progressivement, de sorte que le diagnostic d '"adénomyose" leur est rendu beaucoup moins.

Puis-je tomber enceinte avec une adénomyose?

En règle générale, l'endométriose interne provoque l'infertilité.

L'adénomyose utérine et la grossesse, en tant que concepts mutuellement exclusifs, sont associées aux raisons suivantes:

  • l'œuf ne peut pas pénétrer dans le corps de l'utérus dans le contexte d'une violation de l'activité contractile des trompes de Fallope;
  • l'ovulation ne se produit pas en raison d'un déséquilibre hormonal;
  • Les réactions auto-immunes dans le corps d'une femme inhibent l'activité des cellules germinales mâles et interfèrent avec l'implantation d'un ovule fécondé et le développement de la grossesse.
  • la douleur pendant les rapports sexuels entrave la vie intime régulière;
  • interruption précoce de la grossesse en raison d'une contractilité accrue de la couche musculaire de l'utérus et d'une inflammation de celle-ci.

Une grossesse avec adénomyose est possible si un traitement complet visant à restaurer la fonction de reproduction est effectué. L'efficacité des effets thérapeutiques dépend de la durée de la maladie. Si l'adénomyose a dérangé une femme pendant trois ans tout au plus, le résultat du traitement sera probablement positif.

Que faire pour que la maladie ne gêne pas la maternité?

Pour éviter de douter de la possibilité de tomber enceinte d'une adénomyose utérine et si cette maladie n'empoisonne pas la vie, il est important de subir régulièrement des examens gynécologiques et de consulter un spécialiste si vous avez des signes de troubles. La pathologie diagnostiquée en temps opportun est facilement traitable et n'affecte pas la capacité de devenir enceinte.

À 1 et 2 stades de l'adénomyose, le pronostic de récupération est favorable. Il convient de noter que la maladie est sujette aux rechutes avec déséquilibre hormonal. Il est donc difficile de parler de guérison à 100%. Pour que la maladie n'interfère pas avec la maternité, il est important de surveiller votre santé après le traitement et de ne pas recourir à l'auto-traitement.

Adénomyose sur 3 et 4 stades dans 90% des cas, infertilité persistante. Dans ce cas, le traitement est effectué chirurgicalement. Pendant l'opération, le médecin excise le tissu affecté de l'utérus en préservant si possible l'organe. Au stade 4 de la maladie, l'utérus et les ovaires sont généralement enlevés.

Le traitement conservateur aux premiers stades de la maladie comprend la prise de contraceptifs oraux, de complexes multivitaminiques et d'immunomodulateurs. Le traitement hormonal est le plus efficace, car la moitié des femmes après une contraception orale ont une grossesse saine.

Caractéristiques du déroulement de la grossesse avec adénomyose

La présence de cette maladie pendant l'accouchement est toujours un facteur de risque. Il sera plus facile de procéder à une grossesse avec une adénomyose de 1 degré.

Les symptômes de l'endométriose avec l'apparition de la conception s'atténuent, mais après l'accouchement, à la première menstruation, ils réapparaîtront. Si la grossesse, malgré le diagnostic, est venue, il faut la préserver. Dans le cas contraire, un avortement peut provoquer une rechute de la maladie et, à l'avenir, une évolution plus sévère sera nécessaire. Souvent, une femme est menacée de fausse couche.

Néanmoins, la grossesse peut influer favorablement sur l'évolution de la maladie car elle provoque en réalité une ménopause physiologique - l'absence de menstruation. À son tour, cela inhibe le processus pathologique de propagation des foyers d'endométriose interne. Autrement dit, la maladie ne progresse pas temporairement.

L'adénomyose est une maladie grave qui peut être traitée si elle est commencée à l'heure. Mais il doit être traité avant la conception prévue, afin de ne pas compliquer le déroulement de la grossesse et de ne pas causer de complications post-partum. À un stade précoce, le traitement de l'adénomyose n'est pas difficile et, plus important encore, il ne sera pas en mesure d'affecter la fonction de reproduction d'une femme.

Auteur: Olga Rogozhkina, médecin,
spécifiquement pour Mama66.ru

La possibilité de grossesse dans l'adénomyose

La distribution pathologique des cellules de l'endomètre dans d'autres parties du corps se produit assez souvent chez les femmes en âge de procréer. Certains craignent que cela rende impossible d'avoir des enfants. Mais l'adénomyose et la grossesse sont-elles totalement incompatibles? Et si la conception est possible, quelles difficultés rencontrera-t-on pendant la gestation?

Lire dans cet article.

À propos de l'adénomyose

Chez les femmes en bonne santé en âge de procréer, la membrane muqueuse de l'utérus tapissant son espace interne présente des distinctions nettes avec la couche musculaire. Sous l'influence de troubles hormonaux, d'opérations gynécologiques, d'infections chroniques, les cellules de l'endomètre commencent à s'infiltrer dans les parois de l'organe.

S'agissant d'un processus pathologique avec une inflammation des tissus, l'un des signes caractéristiques est un changement de la fonction menstruelle:

  • Le cycle est raccourci;
  • Les décharges pendant la menstruation deviennent plus abondantes;
  • La durée de la menstruation augmente, elle commence et se termine par des taches;
  • L'intensité de la douleur aux jours critiques augmente, ils s'inquiètent également à un autre moment.

Tout cela témoigne de graves troubles hormonaux. Par conséquent, pour de nombreuses femmes, l'adénomyose et une grossesse réussie sont une combinaison problématique.

Est-il possible de tomber enceinte avec une adénomyose?

L'infertilité est l'une des conséquences fréquentes de la présence de cellules de l'endomètre dans la couche musculaire de l'utérus. Dans certains cas, cela se manifeste par l'impossibilité de concevoir, d'autres ne peuvent pas porter l'enfant. Dans certains cas, les femmes souffrent d'obstruction des trompes de Fallope, ce qui empêche l'ovule de se connecter au spermatozoïde.

Dans d'autres circonstances, en raison de la présence de tissus étrangers dans l'utérus, on note une activité contractile excessive. Cela rend impossible l'implantation d'un oeuf fécondé. Par conséquent, les doutes sont pertinents pour les patientes s’il est possible de devenir enceintes avec une adénomyose. Les raisons pour lesquelles cela ne fonctionne pas, pas une:

  • La maladie se caractérise par le fait que la membrane muqueuse de la surface interne de l'utérus perce la couche de démarcation située entre celle-ci et les muscles de l'organe. C'est-à-dire que des cellules exotiques y poussent, pas partout, mais dans certaines régions. Mais cela suffit pour influencer le travail des organes voisins. Lorsque les trompes de Fallope souffrent, l'adénomyose et la conception peuvent devenir incompatibles. L'inflammation qui s'y développe entraîne des pics internes et une obstruction;
  • L'endométriose interne affecte l'équilibre hormonal, le perturbant. Pour cette raison, des changements dans le développement de l'endomètre, des défaillances dans la maturation de l'ovule se produisent dans le système reproducteur. Cela se manifeste par des troubles du cycle. Elle perd sa régularité, la menstruation dure longtemps, avec douleur, larmoiement au début et à la fin;
  • Immunité lorsque la maladie est déprimée. Le corps perçoit les spermatozoïdes piégés dans la cavité utérine comme des substances menaçantes et les neutralise. On peut s'attendre à la même chose chez l'embryon. Il est endommagé et rejeté avant l'implantation, ce qui met fin à la grossesse en cas d'adénomyose à un stade précoce;
  • Les capacités contraceptives de l'utérus dépassent la normale. Même lorsque la ligne de conception et d'implantation d'un oeuf dans le mur d'un organe est passée, cela ne signifie pas un succès complet. Une activité excessive des muscles de l'utérus peut entraîner le rejet de l'ovule.
  • L'adénomyose dans plus de 50% des cas est accompagnée d'autres affections gynécologiques. Les fibromes, les kystes ovariens, l’inflammation chronique des gonades et de l’utérus ne contribuent pas à la santé du palier;
  • La vie intime peut être difficile. L'adénomyose, en plus de la douleur pendant les rapports sexuels, provoque souvent un état d'esprit déprimé. Plus l'humeur générale est mauvaise, plus les sensations physiologiques sont difficiles. Mais l’essentiel est que les femmes manquent souvent de libido, ce qui rend le sexe conjugal aussi rare que les vacances. Et avec les raisons précédentes, cela exclut la possibilité de maternité pour certains.

Que faire pour que la maladie n'empêche pas la maternité

Une réponse évidente à la question de la grossesse avec endométriose interne serait un conseil avant de se débarrasser de la maladie. Mais comme les causes de la maladie ne sont pas identifiées avec une précision de 100%, il n'existe pas de médicament universel permettant d'éliminer complètement l'adénomyose, en préservant l'utérus.

La première chose à faire est de procéder à un examen approfondi afin de déterminer l'état des trompes de Fallope, le niveau des lésions de la couche musculaire de l'utérus et le statut hormonal. Des mesures de la température de base seront également nécessaires pour déterminer s’il ya ovulation. Le choix du traitement dépend de la cause immédiate de l'infertilité. Même un soulagement temporaire des symptômes de l'adénomyose permettra de devenir enceinte.

Les contraceptifs

Vous pouvez tomber enceinte d'une adénomyose utérine après avoir fini de prendre la pilule contraceptive (Janine, Yarin). Cela peut sembler étrange à certains, mais il n’ya pas de contradiction ici. Les contraceptifs oraux contiennent des hormones dont l’utilisation temporaire permet d’équilibrer l’équilibre global des substances, d’éliminer les conditions propices à la propagation des cellules de l’endomètre au-delà des limites de la couche fonctionnelle. Les pilules suppriment les ovaires, ce qui stimule leur activité après l'arrêt du traitement.

Dans le même but, la marine de Mirena est nommée. Il contient une hormone qui inhibe le développement de l'endomètre. Lorsque l'hélice est à l'intérieur de l'utérus, elle «gèle», ce qui empêche la propagation des cellules muqueuses de l'organe dans les profondeurs. La maladie régresse. Et bien que sa nouvelle bobine soit possible plus tard, dans l'intervalle entre l'abolition de la marine et la rechute, il y a une possibilité de tomber enceinte.

Autres médicaments hormonaux

Une autre possibilité, comment devenir enceinte avec une adénomyose utérine, en prenant des médicaments hormonaux qui ne sont pas des contraceptifs. Il y a plusieurs options:

  • Utrotestan, Duphaston. Ces comprimés sont des analogues synthétiques et à base de plantes de la progestérone. Ils influencent donc la deuxième phase du cycle menstruel, en l’augmentant. Les médicaments empêchent la division cellulaire de l'endomètre, réduisant ainsi les foyers de la maladie dans le myomètre. Le développement du corps est plus conforme à la norme, ce qui contribue à réduire la douleur et donc le nombre de contractions utérines. Après la fécondation, l'embryon sera plus facile à consolider dans son mur;
  • Buserelin, Goserelin. Les analogues des hormones libérant des gonadotrophines créent des conditions propices à la ménopause artificielle. Les femmes qui ont utilisé ces médicaments savent comment tomber enceinte avec une adénomyose, car la plupart d'entre elles ont réussi le premier cycle restauré après l'annulation. Les médicaments arrêtent les ovaires, ce qui permet aux glandes sexuelles de se reposer. L'absence de libération de l'œuf entraîne un amincissement de l'endomètre, une cessation complète de la menstruation, ce qui entraîne une réduction des foyers d'adénomyose. Pendant 3 à 6 mois, l’effet de la maladie sur les capacités de reproduction est réduit;
  • Byzanna. Le médicament sur la base de diénogest réduit la concentration d'œstrogènes, qui contribuent à la propagation des cellules de l'endomètre. La probabilité d'ovulation au moment de l'admission est réduite car les ovaires sont moins actifs. Tout cela mène à la cessation des saignements menstruels, à la restauration du développement de l'endomètre. Pendant 3 à 6 mois, il est possible de réduire les zones d'adénomyose et les ovaires au repos activent leurs fonctions.

Méthodes chirurgicales pour résoudre le problème de l'infertilité dans l'adénomyose

Le traitement médicamenteux de l'infertilité causée par la maladie peut être associé à la chirurgie. S'il s'avère que l'obstruction des trompes de Fallope est la cause décisive, une opération visant à l'éliminer sera nécessaire.

Il est également possible de supprimer chirurgicalement les centres pathologiques par laparoscopie ou par hystéroscopie.

Nous vous recommandons de lire l'article sur les règles avec l'endométriose. Vous découvrirez la nature de la maladie, les caractéristiques du flux menstruel, les méthodes de traitement de la maladie.

Les difficultés avec la grossesse avec l'adénomyose

Adénomyose de l'utérus et de la grossesse - une combinaison possible avec un traitement complet en temps opportun. En outre, la maladie contribue à réduire les manifestations de la maladie, l’endomètre ne subissant pas de développement cyclique pendant 9 mois. Le niveau de progestatifs dépasse la concentration d'œstrogènes, ce qui interfère avec l'existence de l'adénomyose. Et s'il est à un stade précoce, une grossesse peut aider à récupérer complètement.

Difficultés possibles avec la sauvegarde de l'état:

  • Cela nécessite souvent des efforts supplémentaires en raison de la pénurie probable de progestérone. Le problème augmente la contractilité de l'utérus, ce qui en fait probablement une fausse couche. Un amincissement de la paroi du corps pour cause de maladie provoque un risque de dommages à la fin de la période. Il est nécessaire de contrôler l’épaisseur, en vue d’une éventuelle césarienne;
  • Si le défaut d'adénomyose de l'utérus a des adhérences, elles peuvent entraver le développement du fœtus en croissance en ce sens qu'elles le forcent à prendre une certaine position. Cela exclut l'accouchement naturel pour certains;
  • Lorsque le placenta est proche du point d’attachement, l’adénomyose se concentre, ce qui peut provoquer son décollement prématuré;
  • La maladie peut être la cause de modifications des vaisseaux alimentant les membranes fœtales, entraînant une insuffisance placentaire, c’est-à-dire qu’elle n’est pas utile pour le développement du bébé.

Malgré les obstacles, une adénomyose et une grossesse heureuse sont possibles pour la plupart des femmes diagnostiquées. Il est important de surveiller attentivement le médecin à toutes ses étapes, ainsi que de planifier.

Comment tomber enceinte avec l'adénomyose

L'adénomyose est l'une des pathologies les plus courantes des organes génitaux féminins. Le diagnostic d'adénomyose est posé beaucoup plus souvent que les autres diagnostics. Cependant, dans tous les cas, il faut faire quelque chose.

La plupart des femmes qui vivent avec un tel diagnostic, même inconsciemment, et l'adénomyose n'affectent ni leur qualité de vie ni leur fonction de procréer. Essayons d'abord de comprendre ce qu'est l'adénomyose et quel est son mécanisme.

Veuillez noter que ce texte a été préparé sans le soutien de notre conseil d'experts.

Qu'est-ce que l'adénomyose?

L'adénomyose est une forme d'endométriose. Pour comprendre le mécanisme de cette pathologie, considérons la structure et la fonction de l'utérus. L'utérus est constitué de muscles lisses. Cependant, cela ne suffit pas à supporter et à donner naissance à un enfant. Afin de recevoir un œuf fécondé, chaque cycle de l'utérus produit une «litière» spéciale pour accepter le fœtus. C'est ce qu'on appelle l'endomètre, qui se compose de deux couches: fonctionnelle et basale. La couche fonctionnelle est la couche destinée à porter le fruit, la couche basale, la couche à partir de laquelle la couche fonctionnelle se développe. À chaque cycle, si la fécondation n'a pas eu lieu, la couche fonctionnelle est rejetée et accompagne la menstruation. Pour le cycle suivant, l'utérus recommence à faire croître la couche fonctionnelle. Cependant, pour diverses raisons, un dysfonctionnement survient et l'endomètre «perce» la couche basale et la membrane et commence à certains endroits à se développer dans le corps de l'utérus, dans sa partie musculaire. L'utérus répond à l'invasion en se formant autour de l'épaississement "envahisseur" des muscles, essayant de limiter sa propagation. De ce fait, la taille de l'utérus augmente. Il est important de comprendre que la pénétration ne se produit pas sur l’ensemble du site, mais dans certains endroits.

Étant donné que l'adénomyose est devenue beaucoup plus jeune au cours des dernières décennies, de nombreuses jeunes femmes sont intéressées par la question: est-il possible de tomber enceinte d'une adénomyose utérine? Ci-dessous, nous examinons plus en détail les causes de l'adénomyose, les méthodes de son traitement et son effet sur la possibilité de conception.

Qu'est-ce qui développe l'adénomyose?

Aujourd'hui, de nombreuses théories tentent d'expliquer l'apparition de l'adénomyose, en particulier chez les femmes jeunes. Il n’existe toujours pas de théorie cohérente permettant de brosser un tableau clair des troubles menant à cette pathologie, mais plusieurs facteurs principaux pouvant déclencher le développement de l’adénomyose peuvent être identifiés:

  • Troubles hormonaux - adénomyose, pathologie hormono-dépendante. Ceci est démontré par sa régression pendant la ménopause et en partie pendant la grossesse.
  • Blessures au corps de l'utérus - il peut s'agir de grattement, d'avortement, de césarienne, etc.
  • Prédisposition génétique.

Cependant, aucun de ces facteurs ne peut expliquer le diagnostic de plus en plus fréquent d’adénomyose chez les très jeunes filles âgées de 14 à 15 ans.

Symptômes de l'adénomyose

Dans la plupart des cas, l'adénomyose est asymptomatique et est diagnostiquée "accidentellement" lors d'un examen par un gynécologue ou lors d'une échographie. Cependant, dans les cas plus complexes et négligés, l'adénomyose peut se manifester avec un certain nombre de symptômes prononcés.

Les principales plaintes au cours de l'adénomyose sont des douleurs d'intensité variable dans le bas de l'abdomen, dans le périnée, parfois dans le bas du dos. Il y a aussi des sensations désagréables ou douloureuses lors des rapports sexuels. La douleur avant la menstruation peut devenir plus intense, car l'endomètre contient également des récepteurs hormonaux qui répondent aux changements du fond hormonal de la femme.

Sur le fond de la douleur avant et après la menstruation, on note également l'apparition de pertes sanguinolentes ou brunâtres. Les menstruations elles-mêmes peuvent se dérouler douloureusement, elles se distinguent également par des saignements abondants et leur durée. Parfois, il y a violation du cycle - les pauses entre les règles deviennent plus courtes et la menstruation elle-même est plus longue.

Adénomyose utérine et grossesse

À quelles difficultés une femme peut-elle s'attendre pendant l'adénomyose si elle planifie une grossesse? Les scientifiques suggèrent que, dans la plupart des cas, l'adénomyose n'est pas un obstacle à la conception et à la réalisation d'un enfant. Ainsi, les femmes qui ne soupçonnent même pas la présence d’une telle maladie, sans problèmes, portent et donnent naissance à des enfants. Cependant, cette déclaration ne s'applique qu'aux formes les plus simples et initiales de cette pathologie. Nous examinerons quels obstacles peuvent survenir dans les formes les plus sévères de pathologie.

Fécondation dans l'adénomyose

Le principal problème en essayant de concevoir un enfant peut être une violation du cycle. Les femmes atteintes d'adénomyose peuvent avoir certains problèmes à ce stade.

Le cycle menstruel avec la maladie est généralement irrégulier, il peut être à la fois raccourci et prolongé. Cela rend ensuite difficile la détermination du jour de la conception, c'est-à-dire du début de l'ovulation. Les femmes doivent recourir à des tests spéciaux ou à la mesure de la température de base. Cependant, ce n'est pas le plus gros problème. Dans des cas plus complexes, lorsque le processus capte la plus grande partie de l'utérus, des adhérences peuvent se former. Le processus d'adhésion, à son tour, peut devenir un obstacle insurmontable pour le spermatozoïde lorsqu'il se déplace vers la cellule-œuf.

Cependant, cette pathologie n'est pas aussi courante et est résolue très efficacement par les méthodes chirurgicales modernes. Par exemple, un bon résultat donne une hystéroscopie - élimination des adhérences dans l'utérus. Ce n'est pas une opération compliquée, qui est effectuée dans une clinique ambulatoire. En règle générale, cela donne un bon résultat, mais pour les femmes qui veulent concevoir un enfant, il est nécessaire de comprendre qu’elles n’ont pas beaucoup de temps - le processus pathologique peut commencer à progresser avec le temps.

Implantation de l'embryon dans l'adénomyose

Un autre obstacle sur le chemin de la grossesse souhaitée peut être l’incapacité d’un ovule fécondé de se fixer au mur de l’utérus. Lorsqu'un embryon se forme à l'embouchure de la trompe de Fallope, il commence son mouvement vers l'utérus lui-même. Là, il est attaché au mur pour une croissance et un développement plus poussés. Dans les formes complexes d'adénomyose, lorsque la plus grande partie de l'utérus est touchée, l'œuf fécondé ne peut pas se localiser. Il convient de noter que ce scénario ne concerne que les formes sévères d'adénomyose, lorsque la majeure partie de l'utérus est impliquée dans le processus pathologique.

Les femmes qui veulent tomber enceintes et qui craignent un diagnostic d'adénomyose, vous devez vous rappeler que vous ne devez pas arrêter d'essayer. Dans certains cas, la grossesse souhaitée se produit à partir de la cinquième ou de la dixième fois. Le corps humain est un instrument extraordinairement délicat et intelligent et, à la fin, le germe trouvera une place pour lui-même. De nombreuses femmes ont réussi à tomber enceintes avec une adénomyose utérine et elles en parlent souvent sur le forum ou dans les réseaux sociaux. Encore une fois, avec les formes légères, l'adénomyose n'est pas un obstacle à la grossesse.

Problèmes de gestation dans l'adénomyose

Comme dans le cas de la fécondation et de l’implantation de l’embryon, la gestation dans les formes initiales et non sévères de l’adénomyose ne pose pas de problème. Dans de rares cas, plutôt comme un filet de sécurité, ces femmes peuvent se voir prescrire un traitement hormonal au cours des premiers mois de la grossesse. Dans les cas graves, la situation est quelque peu différente - en raison de changements pathologiques, l'utérus peut être en bon état, ce qui peut menacer une fausse couche ou un avortement spontané. Ces femmes devront passer beaucoup de temps à l'hôpital car elles ont besoin d'une surveillance médicale constante. Par conséquent, dans les formes d'adénomyose plus complexes, il est préférable de planifier la grossesse à l'avance, afin que le médecin vous prescrive un traitement qui préviendra la possibilité d'une fausse couche et préparera l'utérus à une grossesse normale.

Accouchement avec adénomyose

Examinons maintenant la question de savoir s’il ya des caractéristiques dans le processus d’avoir un enfant atteint d’adénomyose.

Comme pour la fécondation et la gestation, le choix de la méthode de naissance d'un enfant dépend du degré et de la forme de l'adénomyose. Par exemple, dans la forme nodulaire de pathologie d'intensité légère et modérée, la naissance naturelle sera la plus optimale. Mais avec une forme diffuse d'adénomyose, lorsque le corps de l'utérus est considérablement aminci, vous aurez probablement besoin d'une césarienne. Mais même dans ce cas, tout est individuel, seul le médecin peut déterminer le degré d'implication de l'utérus dans le processus pathologique et, en fonction du diagnostic, suggérer la meilleure option.

Comment la grossesse et l'accouchement affectent le cours de l'adénomyose

Malgré le fait que l'adénomyose dans certains cas puisse affecter négativement le processus de conception et de portage du fœtus, la grossesse elle-même constitue le meilleur "remède" contre cette pathologie. Comme le fond hormonal d'une femme change pendant la grossesse et que l'endomètre ne subit pas d'exfoliation cyclique, l'adénomyose commence à régresser pendant la grossesse. C'est cette propriété de la grossesse que l'on peut expliquer il y a 100 ans, quand les femmes accouchaient souvent, l'adénomyose n'était pas une pathologie courante, mais très probablement l'exception.

Traitement de l'adénomyose

Comme l'adénomyose est une tumeur hormono-dépendante qui commence à régresser à la ménopause et à l'accouchement, l'hormonothérapie est largement utilisée pour la traiter. Elle, si elle n’est pas capable de débarrasser complètement une femme de cette maladie, mais aidera à la garder sous contrôle et ne lui permettra pas de prendre des formes plus graves. Comme mentionné ci-dessus, l'adénomyose aux stades initiaux n'affecte ni la qualité de vie de la femme ni sa fonction de reproduction. Trouble apporte seulement la forme grave de cette maladie. Par conséquent, l’hormonothérapie et la prévention du développement de l’adénomyose sont une priorité dans le traitement de l’adénomyose.

En ce qui concerne les formes les plus sévères de cette maladie, lorsque, dans le processus pathologique, les couches musculaires profondes de l’utérus sont impliquées et lorsque la pathologie évolue dans le contexte d’autres maladies (myome, endométriose), une intervention chirurgicale est indiquée, notamment le retrait de l’utérus. Comme le montre la pratique, l'adénomyose peut être bien traitée avec l'EMA. Mais ce n'est que dans les cas où la forme nodulaire y est inhérente et où les nœuds ont des vaisseaux qui les nourrissent.

Puis-je tomber enceinte avec l'adénomyose utérine

Conclusion médicale - adénomyose, mettre les femmes d'âge moyen. Détecter la maladie peut être après inspection dans un bureau de gynécologie ou avec l'aide de l'échographie. Seul un faible pourcentage de médecins explique en détail au patient ce qu’est sa maladie.

Le concept de l'adénomyose?

Parfois, les médecins qualifient l'adénomyose du terme «endométriose interne» en établissant l'analogie d'une maladie avec un type d'endométriose. Bien que ces diagnostics présentent des symptômes similaires, la plupart des experts soulignent les différences évidentes dans l'état pathologique du corps de l'organe de la femme.

La muqueuse interne de l'utérus est recouverte d'un endomètre muqueux pleural. La balle interne, dotée de vaisseaux sanguins, se développe conformément au cycle menstruel, se brisant en une rencontre avec un ovule fécondé. Si la conception n'est pas venue, la couche supérieure fonctionnelle est rejetée et la menstruation survient. Et à l'intérieur du corps de l'utérus, la couche basale est préservée, ce qui, avec le début des changements cycliques mensuels dans les organes de la femme, fournit un nouveau développement de l'endomètre.

Entre la couche de croissance de l'endomètre et les tissus musculaires de l'organe de la femme, il existe un mince film spécial délimitant ces membranes. Dans des conditions normales, l'endomètre ne se développe qu'à l'intérieur de la cavité utérine et se densifie pendant la menstruation. Dans l'adénomyose, l'endomètre perce le film limitant et se développe dans la membrane du muscle utérin, mais pas dans toute la région, mais par endroits. Les parois musculaires du corps commencent à réagir à la formation de tissus étrangers et l’étanchéité de certaines zones autour de l’endomètre incarné se produit. Au fur et à mesure que les faisceaux individuels de tissu musculaire sont compactés, l'utérus augmente également et devient arrondi. Cela s'accompagne d'une inflammation fréquente des organes de la femme, qui se transforme en une forme chronique, d'un œdème grave des lésions et de la douleur, en raison d'une atteinte des terminaisons nerveuses et de troubles de la circulation sanguine. L'essentiel est de ne pas ignorer les signaux du corps.

Symptômes de l'adénomyose

Le plus souvent, l'adénomyose se développe lorsqu'une femme est en proie à un trouble hormonal et, par conséquent, elle se manifeste par un dysfonctionnement menstruel. À savoir:

  1. Menstruations douloureuses, accompagnées de douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos, au début de la menstruation;
  2. Couleur marron lactante peu caractéristique quelques jours avant et après la menstruation;
  3. Menstruations prolongées et lourdes;
  4. Échec du cycle menstruel.

Souvent, en cas d'adénomyose de l'utérus, le rejet de la grossesse et l'impossibilité de concevoir se produisent en raison d'une altération de la maturation de l'endomètre et de la fécondation de l'ovule. Malheureusement, les principales causes de l'adénomyose ne sont pas entièrement comprises. Et puisque cette maladie dépend du contexte hormonal, les experts affirment que ces violations peuvent être associées à des problèmes immunitaires.

Puis-je tomber enceinte avec une adénomyose utérine?

Grossesse et adénomyose


Cette pathologie est un problème assez commun chez les femmes d'âge moyen, mais ne constitue pas une phrase catégorique concernant la planification de la grossesse. Avec l'adénomyose, il est possible de tomber enceinte, de traverser toute la période de la naissance d'une nouvelle vie et de donner naissance à un enfant en bonne santé. C'est un examen adéquat pendant la grossesse et la conduite d'un traitement approprié aide à prévenir le développement de toutes sortes de complications.

Lors de l'examen, une attention particulière est accordée à l'identification des infections se propageant lors des rapports sexuels. La période de gestation est déjà accompagnée d’une diminution de la fonction du système immunitaire, et l’adénomyose affaiblit encore plus le système immunitaire. Par conséquent, une infection dans le corps de la femme pendant la grossesse peut entraîner certaines complications. Par conséquent, avant de tomber enceinte, vous devez suivre un traitement, car la réception de la plupart des médicaments dans cette position est contre-indiquée.

La question peut être enceinte ou non d'adénomyose, la réponse sera positive dans le cas où un examen complet et des mesures thérapeutiques adéquates sont attribués.

Méthodes pour le diagnostic de l'adénomyose


L'adénomyose utérine est diagnostiquée principalement par un examen gynécologique à l'aide d'un miroir et d'un colposcope. En plus d'un examen visuel de l'utérus, le gynécologue prélève des frottis pour analyse en laboratoire et examine les organes respiratoires et circulatoires, ainsi que le tube digestif et l'urètre.

Après de telles activités, une échographie des organes pelviens est désignée. L'échographie est l'une des méthodes de diagnostic les plus courantes en gynécologie. S'il existe des indications appropriées, l'adénomyose est également diagnostiquée par laparoscopie et par hystéroscopie.

Échographie de l'adénomyose. Avec cette méthode d'échographie transvaginale efficace, les résultats peuvent être obtenus avec un degré élevé de précision. La méthode d’examen implique l’introduction d’un capteur à ultrasons directement dans l’organe sexuel interne. L'échographie vous permet de voir les organes reproducteurs, y compris l'utérus, les ovaires et le col de l'utérus. L'adénomyose dans cette étude se manifeste par un épaississement des parois du principal organe féminin et par son asymétrie. Le signe d'écho suivant de la pathologie utérine est sa forme sphérique et son augmentation de taille. L'échographie vous permet d'identifier et de former des formations kystiques avant la menstruation.

Actuellement, les ultrasons permettent une évaluation visuelle de l'état de l'utérus, ainsi que la détection probable de changements structurels caractérisant l'adénomyose. Grâce à cette méthode, la pathologie peut être déterminée rapidement. Une interprétation claire et sans ambiguïté des résultats de l’enquête joue un rôle important. Le diagnostic final sur la base des tests obtenus est défini par le gynécologue compétent.

Traitement de l'adénomyose

L'adénomyose est traitée de deux manières:

  1. Interventions thérapeutiques;
  2. Intervention chirurgicale.

La méthode thérapeutique implique l'utilisation de médicaments visant à restaurer le système immunitaire et les niveaux hormonaux du corps. Doses de médicaments prescrits sur la base des caractéristiques individuelles du corps de la femme, afin d'éviter l'apparition d'effets secondaires indésirables. Prescrit principalement des médicaments de la sous-classe des gestagènes contenant des substances hormonales qui sont directement impliquées dans le fonctionnement du système hypothalamo-hypophyso-ovarien.

L'adénomyose est traitée par des tactiques chirurgicales en cas de lésion abondante des muscles de l'utérus, afin de localiser le développement d'une pathologie étendue. La chirurgie est plus efficace dans les premiers stades de la maladie. Le processus de guérison dépend du degré d'endommagement du corps de l'utérus par l'endomètre.

Avec le développement de technologies innovantes dans le domaine de la médecine, des moyens plus efficaces de traiter l'adénomyose apparaissent. Chaque jour, la méthode d'électrocoagulation devient de plus en plus populaire. Il peut être utilisé avec l'anesthésie et éliminer complètement les sensations douloureuses désagréables au cours de la procédure.

Comment tomber enceinte avec adénomyose indépendamment ou avec EKO

L'adénomyose de l'utérus, aussi appelée endométriose interne, est une maladie grave, aboutissant à la stérilité. La pathologie se développe principalement chez les femmes en âge de procréer jeune. Souvent retrouvé soudainement, lorsque le patient se tourne vers le médecin au sujet de son incapacité à concevoir un enfant. La compatibilité de la grossesse et de l'endométriose est mise en doute. Cependant, ces concepts ne peuvent pas s’exclure complètement. Il est nécessaire d'examiner chaque cas séparément afin de parler des chances de succès de la conception.

Qu'est-ce que l'adénomyose utérine?

Pour parler de la compatibilité de la maladie avec la grossesse, il est nécessaire de comprendre l’essence du développement et le mécanisme de l’origine de la pathologie. Adénomyose - endométriose (interne) de l'utérus. La maladie se développe comme une endométriose externe, lorsque la détection des cellules de l'endomètre se produit dans des endroits inhabituels pour elles.

L'organe reproducteur a une structure en couches. La couche supérieure est la périmétrie, en bordure du péritoine. Derrière lui se trouve le myomètre, qui remplit la fonction contractile. La dernière couche - l'endomètre - sert de sol à l'embryon. La couche interne de la muqueuse utérine fait l'objet d'une mise à jour mensuelle. Le myomètre, à son tour, assure l'uniformité et la rapidité de son rejet. La formation de l'adénomyose commence au moment où, sous l'influence de certains facteurs, l'endomètre se développe dans la couche musculaire de l'organe. Les conditions préalables à l’émergence d’une endométriose interne sont les maladies inflammatoires et infectieuses, les interventions chirurgicales, l’utilisation de contraceptifs intra-utérins, les troubles hormonaux et métaboliques.

La gynécologie identifie trois types de processus pathologiques:

  1. forme focale - il y a des inclusions séparées de l'endomètre dans le myomètre, une partie de la couche musculaire est endommagée;
  2. forme diffuse - l'endomètre forme une sorte de poches le long de la couche musculaire entière, tendant à la formation d'une fistule;
  3. forme nodulaire - le mucus germe dans la couche musculaire, formant des nœuds sans capsule.

En fonction de la gravité de la maladie, l'adénomyose focale, nodulaire et diffuse se divise en quatre étapes: de la lésion de parties des parois musculaires du corps à la pénétration de l'endomètre dans la membrane séreuse et dans le péritoine.

Symptômes et diagnostic

Selon la forme et le stade de la maladie, les symptômes de l'adénomyose peuvent donner un tableau clinique éclatant ou même ne pas se manifester. Les patients se plaignent généralement des symptômes suivants:

  • les saignements traversants, la ménopause entre les menstruations et les menstruations avec adénomyose sont longues;
  • syndrome prémenstruel prolongé;
  • sensation de traction dans le bassin, non seulement pendant les règles, la douleur peut persister tout au long du cycle;
  • inconfort pendant le contact sexuel.

Le reste du tableau clinique est déterminé lors du diagnostic. Pour le diagnostic, les antécédents obstétriques, l'examen gynécologique, l'échographie ainsi que des manipulations instrumentales supplémentaires sont effectués à la discrétion du médecin.

  • Ultrasons - l'étude de la cavité de l'organe reproducteur par ultrasons. La manipulation rapide et indolore qui ne nécessite pas de préparation supplémentaire. Peut montrer une augmentation de l'utérus, la présence dans les couches d'inclusions hyperéchogènes avec un contour lisse (un signe de forme focale).
  • L'hystéroscopie est une étude à faible impact qui permet d'évaluer l'état de l'utérus de l'intérieur. Il peut montrer non seulement la présence d'une endométriose interne (adénomyose), mais aussi déterminer sa forme.
  • La laparoscopie - la manipulation diagnostique, qui peut devenir médicale, est réalisée sous anesthésie générale. La procédure vous permet d'évaluer visuellement le stade de l'adénomyose, la localisation et la forme de l'endométriose.
  • Biopsie - une étude qui permet d’étudier en profondeur le stade et la forme de la maladie. Si une adénomyose diffuse du 4ème stade est détectée, l'utérus est retiré.

Dans certains cas, l'hystérosalpingographie est prescrite aux patients à titre d'examen supplémentaire. La procédure montre de manière informative l'état des trompes de Fallope (passables ou non), qui peuvent être impliquées dans la formation de l'endométriose génitale.

Si, pendant les règles, la douleur apparaît à chaque fois et persiste longtemps, et que le saignement est important, vous devez au moins effectuer une échographie permettant de détecter les débuts de l'adénomyose.

Puis-je tomber enceinte avec une adénomyose utérine?

Les concepts d'adénomyose et d'infertilité sont souvent utilisés ensemble. En effet, dans cette maladie, le fonctionnement des organes reproducteurs est perturbé. Les chances de conception sont peu nombreuses, mais elles le sont. Des cas cliniques répétés prouvent qu'il est possible de tomber enceinte avec une adénomyose. Moins la couche musculaire de l'utérus est endommagée, plus l'apparition de l'auto-conception est probable.

Chez les femmes présentant une adénomyose focale de 1 degré, une grossesse peut survenir dans le cycle naturel, en l'absence d'autres problèmes de santé. Si vous consultez d'abord un médecin et que vous soignez, la probabilité d'un résultat positif peut alors être augmentée. Il arrive que la patiente découvre son diagnostic au moment où elle vient de s’inscrire pour une grossesse.

La propagation de l'endomètre sur de grandes surfaces ou une adénomyose diffuse laisse peu d'espoir pour une conception indépendante. C'est pourquoi:

  • la pénétration de la membrane muqueuse dans la couche musculaire de l'utérus constitue une violation de la fonction contractile et provoque également un dysfonctionnement des organes voisins;
  • la propagation de la maladie dans les trompes de Fallope provoque leur péristaltisme inverse et un rétrécissement de la lumière;
  • les modifications pathologiques du fond hormonal entraînent une absence d'ovulation et une croissance anormale de l'endomètre (hypoplasie ou hyperplasie);
  • le système immunitaire altéré perçoit les spermatozoïdes et l'ovule par des objets étrangers, les rejetant;
  • l'adénomyose est souvent accompagnée de maladies telles que le SOPK (syndrome des ovaires polykystiques), le myome, l'inflammation;
  • les sensations douloureuses, symptôme de pathologie, ne permettent pas une vie sexuelle régulière.

S'il existe des problèmes de conception et qu'une grossesse indépendante ne survient pas plus de six mois avec une vie sexuelle régulière, il est nécessaire de l'examiner. Les violations du cycle menstruel, la douleur dans le bassin, les saignements prolongés - un motif de traitement immédiat pour le gynécologue.

Grossesse avec adénomyose

Chez les patientes présentant une légère lésion de la couche musculaire de l'utérus sans anomalies hormonales, une grossesse avec adénomyose peut survenir. Mais même si la conception a eu lieu, il est trop tôt pour expirer et se détendre. Endométriose interne - adénomyose utérine - une maladie insidieuse qui peut provoquer diverses pathologies chez les femmes enceintes et même provoquer une fausse couche. Par conséquent, les patientes avec un tel diagnostic devraient être sous la surveillance de gynécologues tout au long de la période de gestation.

Pendant la grossesse (à tout moment), l'adénomyose entraîne une contractilité accrue de l'organe reproducteur. En raison de la lésion de la couche musculaire, il se produit un épaississement de certaines zones qui menace le rejet de l'ovule et qui peut provoquer un décollement prématuré du placenta au bout de deux à trois trimestres.

En raison de troubles hormonaux de l’endométriose utérine, les ovaires fournissent une quantité insuffisante de progestérone, qui constitue le point de départ du développement de l’hypertonus. Si vous n'appliquez pas de traitement d'entretien, la grossesse peut être interrompue. Chez les femmes atteintes d'adénomyose pendant la gestation, le risque d'hypoxie fœtale demeure. Si l'embryon est attaché à l'endroit où se trouve le foyer de la maladie, la circulation sanguine est perturbée.

Le risque de complications est présent tout au long de la période de gestation. La future mère, chez laquelle un diagnostic d’endométriose interne a été diagnostiqué, doit consulter un médecin dès le premier signe de mauvaise santé.

Il existe un avis selon lequel la grossesse est une sorte de traitement de l'adénomyose utérine. Dès le début de la conception, la patiente arrête ses règles et préserve la fonction ovulatoire des ovaires. La menstruation cesse d'arriver tous les mois et une sensation artificielle de ménopause est créée pour l'organe génital.

Les foyers endométriaux cessent non seulement de fonctionner, mais diminuent également de taille. Il y a des cas où la grossesse et l'allaitement prolongé subséquent avec l'absence de menstruation ont conduit à la guérison.

Traitement de l'adénomyose utérine

Les méthodes thérapeutiques pour l'endométriose de l'utérus sont sélectionnées individuellement pour chaque patiente. Le médecin prend en compte l'âge, l'étendue de la propagation de la maladie et sa forme, ainsi que l'objectif final de la femme. La pharmacothérapie implique l’utilisation de médicaments pour améliorer l’immunité, les compléments alimentaires et les hormones.

  • Des injections d'Utrozhestan, Duphaston, Iprozhin et Progesterone sont prescrites aux patientes qui ne prévoient pas de grossesse. Ces médicaments fournissent au corps une hormone produite au cours de la deuxième phase du cycle menstruel, qui inhibe la croissance de l'endomètre. Le traitement commence à partir du cinquième jour des dernières règles et une réponse adéquate du corps peut être effectuée pendant une longue période.
  • Yarin, Janine, Diane 35, Silhouette et d'autres contraceptifs oraux à activité anti-androgène sont utilisés pendant 3 à 6 mois. Les médicaments peuvent être prescrits pour une utilisation continue ou selon le schéma standard - en fonction du degré de propagation de la maladie. Préféré pour les jeunes femmes planifiant une grossesse.
  • Buserelin, Zoladex, Lyukrin-Depot, Vizanna avec endométriose créent l’illusion d’une ménopause artificielle. La durée moyenne de traitement est de six mois. Une telle méthode thérapeutique est la plus chère, mais elle a de bonnes prévisions. Une grossesse autonome peut survenir dès le premier mois après l’arrêt du traitement.

L'adénomyose utérine peut être guérie chirurgicalement et la laparoscopie est l'une des méthodes prioritaires. Après la chirurgie, on recommande à la patiente de suivre un traitement hormonal, ce qui augmentera considérablement les chances de grossesse.

Les médecins considèrent que le traitement à base de plantes est peu prometteur. La médecine alternative peut légèrement affecter les hormones, mais il ne faut pas s’attendre à un effet étourdissant. Les recettes folkloriques suggèrent l'utilisation d'herbes telles que le bore utérus, le sac à main du berger, le pinceau rouge, la sauge et l'ortie. En les prenant à l'intérieur, il est nécessaire de bien comprendre l'influence de chaque plante sur les fonctions des organes de reproduction, car l'utilisation inappropriée et incontrôlée d'herbes peut aggraver l'adénomyose.

FIV pour adénomyose

Pour les patients atteints d'adénomyose avec des tubes infranchissables, l'utilisation de la technologie de procréation assistée est suggérée. La laparoscopie est préconfigurée, au cours de laquelle des parties non fonctionnelles sont retirées pour éviter une grossesse extra-utérine. Avant d'entrer dans le protocole, on prescrit à une femme un traitement hormonal, qui consiste à créer l'illusion d'une ménopause artificielle pour le corps. La réduction du volume des lésions au cours du traitement augmente les chances de succès.

Immédiatement après la ménopause, une simulation d'ovulation et un soutien hormonal supplémentaire sont effectués. Avec un résultat positif, la future mère est sous la surveillance de médecins pendant toute la période et est soumise à un examen constant. Le soutien aux médicaments à base de progestérone est annulé au plus tôt en milieu de grossesse.

L'adénomyose et la FIV sont étroitement liées. Cependant, la gravité de la pathologie est toujours prise en compte. Les statistiques montrent que les patientes atteintes d’une endométriose focale de stade 1 de l’utérus se prêtent mieux à la méthode. En cas de lésion importante du myomètre et de ses modifications diffuses, la FIV n'est pas réalisée car la probabilité d'un bon résultat tend à être nulle.

Grâce aux possibilités de la médecine moderne, l'adénomyose utérine a cessé d'être une phrase pour les femmes. Pour tomber enceinte de cette maladie, il vous faut:

  1. consulter un gynécologue;
  2. être examiné;
  3. subir un traitement;
  4. si nécessaire, recourir aux technologies de procréation assistée.