loader
Recommandé

Principal

Prévention

Sarcome osseux

Les tumeurs des tissus osseux primaires ne représentent que 1% de la structure du cancer. Dans le même temps, ils se classent au deuxième rang mondial pour le nombre de décès. Parmi les patients atteints de sarcomes, il y a beaucoup d'enfants et de jeunes de moins de 20 ans.

Sarcome osseux: de quoi s'agit-il?

Le sarcome est un groupe de tumeurs malignes provenant d'un tissu conjonctif immature. Cela inclut: les tissus osseux, cartilagineux, musculaire, gras, fibreux, ainsi que les nerfs, les parois vasculaires.Tout comme le cancer des os, le sarcome se développe de manière infiltrante dans les tissus, peut former des métastases et se reproduire après le traitement. Sa particularité est une croissance rapide et une métastase précoce.

Sarcome osseux: symptômes, traitement et pronostic

Les sarcomes osseux sont localisés principalement dans:

  • longs os tubulaires;
  • hanche;
  • tibia.

On trouve également des sarcomes de l'humérus, de la colonne vertébrale, des os du bassin, des côtes, des omoplates et d'autres parties du squelette.

La tumeur peut être unique ou multiple. Les sarcomes se développent à la fois à l'intérieur de l'os, se propageant le long du périoste et dans le canal médullaire, et à travers celui-ci, s'infiltrant dans les tissus mous. Le taux de croissance pour chaque type de néoplasmes de données est différent. Certains peuvent ne pas se montrer avant des années, d'autres - se répandre dans le corps après seulement quelques mois.

Classification des sarcomes des tissus osseux: types et types

Classification des sarcomes, en fonction de leur origine:

  1. Ostéogène (sarcome ostéogène de l'os, sarcome parostalny).
  2. Cartilagineux (chondrosarokma).
  3. Tissu conjonctif (fibrosarcome).
  4. Vasculaire (angiosarcome).
  5. Sarcome d'Ewing (origine inconnue).
  6. Muscle lisse (léiomyosarcome).
  7. Du tissu adipeux (liposarokma).
  8. Tumeurs fibrogistiocytaires (histiocytome fibreux malin).
  9. Du tissu réticulaire (réticulosarcome).
  10. Sarcome pléomorphe indifférencié.

Il existe également des sarcomes non classés.

Certaines de ces tumeurs malignes se développent directement dans le tissu osseux, d'autres l'affectent au fur et à mesure de sa croissance (par exemple, le sarcome synovial).

Quels types de sarcome osseux sont les plus courants?

  1. Ostéosarcome - 50% des cas. Ce sont des tumeurs très agressives et à croissance rapide qui proviennent directement du tissu osseux. Affectent principalement les jeunes, les adolescents et les enfants. Sites de localisation: métaphyse du fémur, du tibia et du péroné, de l’épaule, des coudes.
  2. Le sarcome d'Ewing est à la deuxième place (20%). Son origine reste inconnue. Le sarcome osseux d’Ewing est plus souvent diagnostiqué chez les garçons entre 10 et 20 ans. La tumeur est située dans la diaphyse des longs os tubulaires du bassin et des membres, des os tubulaires plats et courts des mains.
  3. Chondrosarcome –10-15% des cas. Il est diagnostiqué dans les 30 à 60 ans, 2 fois plus souvent chez l'homme. Il affecte les tissus cartilagineux de l'os fémoral et tibial, du bassin, des côtes et des omoplates.

Les autres types de tumeurs osseuses sont rares.

Sarcome osseux: ses causes

Il existe des maladies contre lesquelles des tumeurs malignes se produisent. Ils sont appelés précancéreux. Les sarcomes sont plus souvent diagnostiqués chez les personnes atteintes de dystrophie fibreuse, d'ostéose déformante et d'exostose des os et des cartilages. La fréquence de malignité de ces maladies est de 15%.

Il est également possible transformation maligne des tumeurs bénignes, telles que le chondrome.

Les autres causes de sarcome osseux n'ont pas été établies. Vraisemblablement, le développement de la maladie peut survenir chez des personnes qui ont déjà été exposées à des radiations, que ce soit à des fins médicales ou pour des raisons indépendantes. En raison de l'exposition aux radiations, les ostéosarcomes se développent généralement.

Le sarcome osseux chez les enfants peut être le résultat de troubles liés à la croissance intensive du tissu conjonctif.

Les facteurs étiologiques négatifs comprennent:

  • l'effet des produits chimiques anthracyclines;
  • activité physique (en particulier sur la croissance des os);
  • immunité réduite;
  • mutations chromosomiques congénitales.

Le tabagisme et la consommation excessive d'alcool peuvent déclencher le développement d'un sarcome de la mâchoire.

En raison du fait que la tumeur se trouve souvent sur le fond de la blessure, on pensait auparavant qu'elle était la cause du sarcome osseux. Ils sont ensuite arrivés à la conclusion que la blessure n’était qu’une conséquence de la destruction de l’os, et non la cause première.

Sarcome osseux: signes de maladie

Le premier signe de sarcome osseux est une douleur obscure et sourde au site de la lésion. La raison de son apparition est la compression des nerfs. Au début, la douleur n'est pas constante, mais à mesure que la tumeur se développe, elle devient intense et constante, ne passant pas même au repos et après la prise d'analgésiques. Ces changements se produisent à différentes périodes, de plusieurs mois à plusieurs années, en fonction du type de sarcome. Dans les dernières étapes du patient devient handicapé, il doit être au lit.

En plus de la douleur, une personne découvre une tumeur. À quoi ressemble un sarcome osseux? Il s'agit d'une formation irrégulière de densité différente, mobile ou immobile, parfois chaude au toucher. Une oncologie importante entraîne des tensions et une décoloration de la peau, un gonflement des veines et des vaisseaux lymphatiques, une déformation grave et un gonflement du membre. Lorsque vous appuyez dessus, vous ressentez une douleur à des degrés divers.

Les symptômes du sarcome osseux sont différents, contrairement au type de tumeur morphologique. Des douleurs sévères la nuit et des fractures pathologiques aux endroits où l'os est éclairci sont caractéristiques de l'ostéosarokma et du sarcome d'Ewing. Surtout souvent de telles complications surviennent avec un sarcome du fémur ou du pelvis. Au début, les ostéosarcomes passent sans détérioration grave de la condition humaine, alors qu'avec le sarcome d'Ewing, la température monte à 39 ° C, la faiblesse générale, la leucocytose et la RSE augmentent. En outre, ce type de néoplasme se produit de manière cyclique: les périodes d'exacerbation sont remplacées par des rémissions temporaires.

La manifestation d'un sarcome osseux de localisation différente

Les tumeurs dans la région du coude limitent leur mouvement. La même chose se passe dans les articulations du genou. Une personne peut commencer à boiter.

La défaite de la colonne vertébrale est accompagnée d'une douleur radiculaire pouvant donner au dos, au bassin, aux jambes.

La compression de la moelle épinière se manifeste sous la forme de troubles neurologiques tels que parésie, altération de la sensibilité, etc.

Les signes de sarcome des côtes sont une douleur au sternum, la présence d’un composant des tissus mous, un son craquant à la palpation et des sarcomes de la mâchoire - la présence d’une tumeur visible, une douleur au visage, un relâchement des dents, des problèmes de mastication.

Les sarcomes du crâne sont très dangereux car ils risquent de se coincer et de germer dans le cerveau. Il se développe rapidement, provoquant une douleur intense et une pression intracrânienne.

La douleur en cas de sarcome pelvien donne aux fesses, à l'aine, au périnée. Les grosses tumeurs peuvent affecter la fonctionnalité des organes pelviens. Il y a une violation du système urinaire, certains dysfonctions sexuelles se produisent.

En résumé, on peut distinguer 3 symptômes principaux de sarcomes osseux:

  • la douleur
  • altération de la fonction des membres, boiterie (s’il s’agit d’un sarcome de la jambe ou d’un sarcome du bras);
  • la présence d'une tumeur visible.

Aux stades avancés, l’état général du patient se dégrade. Il y a perte de poids, augmentation de la température, anémie, troubles du sommeil.

Stades du sarcome osseux

La classification par étapes du sarcome osseux aide à choisir la tactique de traitement et le pronostic du patient.

  • Le sarcome osseux au stade 1 est une tumeur de bas grade, sans aucun signe de métastase à distance et de lésion des ganglions lymphatiques locaux:
  1. Le stade 1A est une tumeur ne dépassant pas 8 cm dans la plus grande dimension;
  2. stade 1B - une tumeur de plus de 8 cm.
  • Le sarcome osseux au stade 2 inclut des tumeurs très malignes, également sans métastases:
  1. étape 2A - pas plus de 8 cm dans la plus grande dimension;
  2. stade 2B - tumeur de plus de 8 cm.
  • Le sarcome osseux de stade 3 est un néoplasme qui se propage dans l’os. En même temps, il peut avoir n'importe quel degré de malignité, mais sans métastase;
  • Le sarcome osseux au stade 4 est caractérisé par la présence de métastases. Une tumeur peut avoir n'importe quel degré de malignité et de taille. 4A indique qu'il existe une lésion secondaire des poumons, sans métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux, et 4B est un sarcome avec des métastases dans les ganglions lymphatiques et d'autres organes distants.

Diagnostic de la maladie

Les principales méthodes de diagnostic du sarcome osseux sont les suivantes:

  • prise d'histoire;
  • examen physique;
  • examen aux rayons x.

Le patient se plaint de douleur, il y a souvent des blessures dans l'histoire. L'examen est déterminé par la tumeur. Les rayons X peuvent confirmer la présence d'oncologie osseuse. La tomographie assistée par ordinateur, qui fonctionne sur le principe des rayons X, fournit des données plus précises. Seule la numérisation s'effectue de plusieurs côtés et une image en deux ou trois dimensions est obtenue. Avec le scanner, la localisation, la taille et la prévalence du sarcome sont évaluées. En outre, le type de tumeur est indiqué au préalable, ce qui est déterminé par des signes caractéristiques.

L'ostéosarokma ostéolytique peut être distingué par la présence d'une visière ou d'un éperon périosté. La destruction de l'os peut être vue comme une ombre brillante à la place du motif de l'os. L'ostéosarcome ostéoplasique se caractérise par des foyers de sclérose à un stade précoce, une consolidation osseuse et une ostéoporose - à un stade ultérieur. Des visières en forme de coin, une périostite à l'aiguille sont également visibles.

Le sarcome d'Ewing sur la radiographie est visible sous forme de foyers de destruction multiples de petite taille. Le canal de la moelle osseuse est élargi alors que la diaphyse est épaissie.

En plus des rayons X des os, il est nécessaire de procéder à un examen du thorax, de la cavité abdominale et derrière l’espace abdominal, des organes pelviens, de la scintigraphie du squelette. Ces procédures visent à identifier les métastases. Avec l'aide de l'échographie, vérifiez le foie, le pancréas, les reins et la rate.

Tests supplémentaires pour le diagnostic du sarcome osseux:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • test sanguin biochimique, avec la définition de la bilirubine, de l'urée, de la créatinine, des protéines);
  • coagulogramme;
  • détermination du groupe sanguin et du facteur Rh;
  • ECG

Pour le diagnostic différentiel peut utiliser des techniques précises telles que l'IRM et la TEP.

L'analyse décisive sera une biopsie - la collection de matériel tumoral pour des études cytologiques et histologiques en laboratoire. Un diagnostic précis est fait sur la base d'une biopsie.

Sarcome osseux: traitement

Le sarcome peut-il être guéri? Certains types de cette maladie sont traitables et ont de bonnes prévisions. Mais la plupart sont toujours mortels. La détection précoce de la tumeur et la thérapie complexe peuvent prolonger la survie des patients de 1 à 5 ans ou plus. La mort survient en raison de la progression de la maladie et du développement de métastases.Le traitement du sarcome osseux consiste le plus souvent en une chirurgie radicale visant à enlever la tumeur et à une chimiothérapie.

Chirurgie des tumeurs osseuses

La chirurgie est l’élément principal de presque tous les traitements complexes des tumeurs osseuses.

Il peut y avoir 2 types:

  1. Conservation d'organes (résection de l'os ou de son segment, suivie de prothèses).
  2. Déficience (amputation, désarticulation).

Les médecins, dans la mesure du possible, tentent de garder le membre. Néanmoins, l'opération doit être aussi radicale que possible. En plus de la tumeur, environ 5 cm de tissu sain environnant sont enlevés. Dans certains cas, cette approche conduit à une récurrence rapide de la maladie, ce qui nécessite des opérations répétées.

Les amputations et les exarticules sont indiquées en cas de propagation étendue d'une tumeur, de saignements, d'intoxication grave du corps et de fractures pathologiques avec syndrome de douleur intense.

Quelles méthodes d'interventions chirurgicales sont utilisées pour le sarcome? Pour les tumeurs de la mâchoire inférieure, elles peuvent être réséquées en découpant l'os affecté ou en retirant complètement la mâchoire, et en cas de sarcome du tibia - par résection marginale en un bloc.

L'intervention chirurgicale la plus fréquente pour les tumeurs du bassin est la résection de l'aile de l'iléon. Dans ce cas, l'anneau pelvien peut être sauvegardé et la reconstruction n'est pas nécessaire. Des opérations plus étendues nécessitent une reconstruction pour laquelle des greffes automatiques ou des prothèses artificielles sont utilisées. Dans les cas avancés, lorsque le sacrum est impliqué dans le processus, une amputation inter-iléo-abdominale est effectuée, ce qui implique l'ablation de la moitié du bassin avec un membre libre.

Il est à noter que la majorité des patients se présentent au service d'oncologie avec de larges tumeurs, qui se sont déjà fortement propagées. Cela complique grandement la possibilité d'un traitement radical et le rend parfois impossible. Une autre difficulté est liée aux sarcomes, situés dans des endroits difficiles à atteindre, par exemple dans les os du bassin ou de la colonne vertébrale. Il n'est pas toujours possible de les supprimer car la probabilité d'invalidité du patient est élevée. Le traitement chirurgical du sarcome de l'os du crâne n'est pas effectué du tout.

Dans le sarcome d'Ewing et le réticulosarcome osseux, la chirurgie est rarement pratiquée - dans 20% des cas. La raison en est une faible efficacité et un risque élevé de complications. Une indication de sa mise en œuvre est une rechute ou une douleur intense, non éliminée par des méthodes conservatrices.

Traitement de chimiothérapie

L'utilisation d'interventions chirurgicales en tant que traitement indépendant n'est justifiée que pour les sarcomes de bas grade: ostéosarcome paroxal, fibrosarcomes, etc. Les tumeurs malignes aiguës nécessitent une approche combinée, y compris l'utilisation de médicaments cytotoxiques qui inhibent la croissance des cellules sarcomateuses et entraînent leur mort.

La chimiothérapie pour le sarcome osseux peut être préopératoire et postopératoire. Le premier vise à réduire la taille de la tumeur et à améliorer l’état du patient. La seconde consiste à détruire les restes du néoplasme et à consolider les résultats de l'opération. Selon les statistiques, la chimiothérapie adjuvante réduit de 3,5 fois la probabilité de métastases ultérieures!

Si, pour une raison quelconque, le traitement chirurgical du sarcome osseux est contre-indiqué, la chimiothérapie est utilisée comme traitement principal. La chimiothérapie pour le sarcome osseux doit comprendre de préférence plusieurs médicaments. Ils sont pris par voie orale (de 3 à 9 ou plus), par voie orale ou par compte-gouttes, à certaines doses, établies par un oncologue. Entre les cours est une pause de 2-3 semaines. L'efficacité des médicaments est évaluée sur la base d'un examen postopératoire du matériel tumoral. Si la réponse est mauvaise, le schéma de chimiothérapie change.

Les médicaments pour le traitement des sarcomes osseux utilisent les éléments suivants:

Radiothérapie pour le sarcome osseux

L'irradiation du sarcome osseux est indiquée chez certaines de ses espèces. Le sarcome d'Ewing est le plus sensible à la radiothérapie. Il a un réticulosarum similaire. Pour eux, la radiothérapie avec chimiothérapie préventive est la meilleure méthode. On obtient de bons résultats en appliquant une dose focale totale de 50 à 60 Gy. L'os entier dans lequel se trouve la tumeur est irradié.

L'inclusion de la radiothérapie dans la période préopératoire avec le sarcome ostéogénique peut réduire légèrement le risque de récidive. La dose focale totale est de 30 à 35 Gy.

La radiothérapie pour le sarcome osseux chez les patients atteints du dernier stade et de métastases multiples aide à soulager la douleur et à améliorer l'état général.

La chimiothérapie et la radiothérapie ont des conséquences négatives. Les plus fréquents d'entre eux sont: l'indigestion, les vomissements, les nausées, la calvitie, l'anémie et la faiblesse, des problèmes de miction, des réactions cutanées. De plus, pendant la période de traitement, l’immunité est très faible et la probabilité de contracter une infection est donc élevée. Pour lutter contre ces effets, prescrire des médicaments spéciaux (antiémétiques, antibactériens, etc.).

Rechute et métastase du sarcome osseux

Après le traitement de la formation osseuse maligne, une rechute peut survenir au fil du temps. Les rechutes de sarcomes osseux ne sont pas rares. Cela se produit généralement dans les 3 premières années suivant la fin du traitement. Plus tôt cela se produit, plus le pronostic est mauvais pour le patient. Pour détecter rapidement la maladie, vous devez consulter régulièrement votre médecin et subir des examens préventifs.

Pour le traitement des sarcomes récurrents, les os peuvent effectuer une opération répétée plus radicale. Par exemple, si une résection segmentaire de l'os a été initialement réalisée, elle peut être complètement extirpée lors d'une récidive. Selon les indications produisent une amputation. Une autre méthode de traitement est la chimiothérapie avec des médicaments qui ont donné de bons résultats.

Les métastases du sarcome osseux peuvent apparaître à différents moments, selon le type de maladie. Dans les tumeurs très agressives telles que l'ostéosarcome et le sarcome d'Ewing, les métastases peuvent être détectées simultanément au foyer principal. Ils sont distribués dans 80 à 90% des cas dans le sang, hématogènes. Dans la zone de la lésion se trouvent les poumons (ils représentent environ 70% des métastases osseuses), les autres os du squelette et les organes.

Le sarcome et le réticulosarcome d'Ewing, contrairement à la plupart de ces tumeurs, se métastasent rapidement au système lymphatique et aux os. Les métastases peuvent être détectées déjà 8 à 9 mois après le début du traitement. Les poumons et autres organes internes sont touchés au dernier stade.

Comment traite-t-on les métastases du sarcome osseux? Les métastases répondent bien à la chimiothérapie. Une fois que tous les traitements primaires de la tumeur ont été terminés, des diagnostics sont effectués pour déterminer le degré de régression. En cas de lésions uniques du poumon, si la lésion primaire a été guérie, il est possible de procéder à une opération pour enlever la lésion secondaire. Si nécessaire, nommez quelques autres cours de cytostatiques.

Les métastases dans les organes internes provoquent diverses complications. Ils peuvent causer la mort du patient.

Sarcome osseux: pronostic

Le pronostic pour le patient dépend de:

  • la taille de la tumeur et sa localisation. Il est plus facile de retirer un petit nœud dans le tibia ou sur le bras que dans le sarcome iliaque, de sorte que dans ce dernier cas le pronostic sera pire;
  • stades de la maladie. Avant que la tumeur ne se propage dans tout le corps, une espérance de vie de 5 ans après un traitement complexe est observée chez 70 à 90% des patients. Si le sarcome au stade 4 est diagnostiqué, le pronostic est mauvais: 10 à 15% de la survie à 5 ans;
  • type histologique de sarcome. Comme mentionné précédemment, chaque espèce a un taux de croissance différent. Les ostéosarcomes les plus agressifs sont fatals tout au long de l'année. Avec le réticulosarcome, seulement 30% des patients peuvent vivre 5 ans. L'ostéosarcome parostal, qui évolue lentement, a un bon pronostic. Le taux de survie à 5 ans est de 70-80% et celui de 10 ans de 30%;
  • possibilités de traitement complexe et de chirurgie radicale. Ainsi, avec le sarcome d'Ewing, le taux de survie à 5 ans seulement après la radiothérapie n'est que de 10% et après le traitement de chimio-radiothérapie combiné - de 40%.

Prévention des maladies

La prévention du sarcome consiste à identifier les personnes à risque et à mener leurs enquêtes régulières. Cela est particulièrement vrai pour ceux qui ont des antécédents de tumeurs bénignes et malignes, qui ont été exposés à des radiations plus tôt et ceux qui ont des parents liés au cancer.

Afin de prévenir la malignité des maladies précancéreuses qui causent souvent un sarcome osseux, il est conseillé de réaliser un traitement chirurgical opportun. Vous devez également vous rappeler de votre immunité: renforcez-la avec une alimentation saine, des vitamines, du sport, etc.

Comment identifier un sarcome à un stade précoce

Les tumeurs malignes sont probablement les plus dangereuses. Ceux-ci incluent le sarcome. Les maladies sont sensibles aux personnes âgées de 30 à 60 ans, alors que leur taux de mortalité est élevé. Un trait caractéristique de la maladie est qu’à un stade précoce ses symptômes sont mal identifiés. Et bien que les hommes soient plus souvent sujets au sarcome, les personnes des deux sexes doivent savoir quels en sont les symptômes, ce qui peut suggérer la présence de cette maladie dangereuse dans le corps.

Le sarcome peut se produire n'importe où dans le corps où se trouvent des tissus mous - tendons, tissus adipeux, muscles. Mais, comme le montre la pratique, il s’agit le plus souvent de zones des membres inférieurs et en particulier des hanches. Localisation possible du sarcome et sur la tête, les membres supérieurs, dans les organes internes. La tumeur a une couleur jaunâtre ou blanche. Cela ressemble à un nœud arrondi avec une surface lisse. A la palpation, une telle tumeur peut être de type gelée, molle ou dense. En général, les sarcomes des tissus mous surviennent de façon sporadique et il n’ya que dans de rares cas des lésions multiples localisées à distance. Par conséquent, pour détecter les sarcomes à un stade précoce, il convient d’être attentif à l’apparition d’un petit gonflement se présentant sous la forme de nœuds. Le diamètre d'un tel gonflement au début de la maladie peut même ne pas atteindre deux centimètres. C'est pourquoi toutes les personnes ne lui prêtent pas attention. Après tout, la peau n'est pas modifiée. Cependant, l'apparition d'un voile veineux ou d'une ulcération de la peau est possible. Parfois, ce symptôme peut être un seul symptôme externe du sarcome. Si une tumeur est située profondément dans les tissus, elle risque même de ne pas se détecter d'elle-même pendant longtemps. Poussez ensuite l’idée que le corps ne va pas bien, il peut y avoir une douleur dans les jambes, un gonflement avec des reins en parfaite santé. Plus tard, la peau sur le site de la tumeur prendra une couleur pourpre.

Peu de gens font attention au gonflement, les considérant parfois comme le résultat de piqûres d’insectes. La majorité croit que tout va passer par lui-même et manque donc l'étape initiale du développement du sarcome.

Souvent, ces tumeurs sont détectées par hasard. Mais au moindre soupçon et compte tenu de la susceptibilité génétique au cancer, vous devriez aller chez le médecin.

Au stade initial, la maladie ne comporte pas de capsule. La palpation à ce stade ne peut donc pas la révéler. Plus tard, la tumeur serre le tissu environnant et forme une fausse capsule, déterminée par la palpation. Par conséquent, le médecin prescrit un examen du patient. Le diagnostic du sarcome à un stade précoce est réalisé à l'aide d'une biopsie. Il existe sous deux formes. Cette incision, menée à travers l'incision et la ponction.

L'angiographie peut être prescrite en plus de la biopsie, des ultrasons, de la résonance magnétique et de la tomodensitométrie. Ces méthodes permettent de déterminer avec précision la localisation de la tumeur, la présence de métastases.

Les analyses cytologiques sont les échantillons obtenus avec une biopsie du sarcome. Ils sont colorés avec des préparations spéciales, puis ils sont analysés pour la présence de cellules cancéreuses dans le néoplasme. Le type de cellules cancéreuses présentes dans la tumeur détermine l'analyse histologique. Il diagnostique leur agressivité, leur âge, leur profondeur de pénétration dans des tissus sains.

Le diagnostic échographique permet dans ce cas de déterminer la taille de la tumeur, sa localisation. Dans la plupart des cas, une analyse biochimique est également fournie au patient pour déterminer si le sarcome a le temps d'influencer le corps et comment. Cette analyse est également réalisée pour sélectionner les bonnes tactiques de traitement.

La tomodensitométrie précoce est utilisée pour diagnostiquer les tumeurs dans les organes internes. Elle trouve les plus petits foyers de tumeurs malignes, ce qui affecte la tactique de traitement du sarcome.

Le choix de la méthode de diagnostic du sarcome à un stade précoce est effectué exclusivement sur une base individuelle. Souvent utilisé plusieurs méthodes de diagnostic.

Sarcome de sang

Le sarcome sanguin (hématosarcome) est un groupe important de maladies malignes qui affectent les systèmes circulatoire et lymphatique humain. Elles proviennent de cellules du tissu hématopoïétique et se forment dans les ganglions lymphatiques, la rate, la peau et d'autres organes et tissus.

Sarcome de sang: types

Hématosarcome est le nom collectif d'un grand groupe de néoplasmes malins, dont certains ont tendance à se développer rapidement et se métastasent, et d'autres restent dans la tumeur primitive pendant longtemps. Le sarcome de sang est très semblable à la leucémie, ils contribuent souvent au développement de l'autre. Le sarcome de sang est rarement vu comme une tumeur primitive, le plus souvent il se développe à la suite d'une métastase du sarcome d'autres organes et tissus. Si les métastases affectent les ganglions lymphatiques régionaux, la dégénérescence maligne des ganglions lymphatiques commence, ce qui peut entraîner une maladie du système lymphatique - réticulosarcome ou lymphosarcome.

Le lymphosarcome peut être de deux types: lymphocytaire et lymphoblastique. La tumeur ne provient pas toujours des ganglions lymphatiques, son développement provient souvent du tube digestif, des amygdales et du pharynx, de la peau, des os, d'autres tissus et organes.

Le réticulosarcome se développe en raison de la dégénérescence maligne du tissu lymphoïde réticulaire, caractérisé par une tumeur maligne élevée. Il n'y a pas de différence clinique entre le réticulosarcome et le lymphosarcome. Les premiers symptômes du réticulosarcome n'apparaissent pas à partir de la tumeur primitive, mais à partir de métastases dans d'autres organes, le foie et la rate sont hypertrophiés. Si ce type de tumeur s'est développé dans le nasopharynx, la tumeur est alors capable de germer à l'intérieur des os du crâne, provoquant ainsi le développement de l'exophtalmie. Le plus souvent, le réticulosarcome affecte les ganglions lymphatiques du cou et la base du crâne. La combinaison de ces signes indique un réticulosarcome. Si un grand nombre de cellules réticulaires anormales apparaissent dans le sang, cela indique une forme leucémique de réticulosarcome.

Sarcome de sang: causes

Le lymphosarcome sanguin touche principalement les personnes âgées de 50 à 60 ans, les jeunes sont plus susceptibles de tomber malades avec la forme généralisée. Les raisons menant au développement de maladies sanguines malignes comprennent:

  • Prédisposition génétique
  • Exposition aux radiations
  • Traitement immunosuppresseur
  • Raisons inconnues

Sarcome: prise de sang pour le diagnostic

L'hématosarcome, un test sanguin qui ne montre pas les changements typiques du stade initial, est difficile à diagnostiquer. Un test sanguin peut montrer une anémie modérée, le nombre de leucocytes peut être élevé et peut être normal. Dans la forme aiguë de la maladie, il existe des cas où des cellules atypiques apparaissent dans le sang périphérique au stade initial. Après le sarcome touché par la moelle osseuse, un test sanguin indiquera des changements dans la composition du sang blanc (formule leucocytaire). Les cellules tumorales se trouvent dans la ponctation sternale.

Le lymphosarcome est diagnostiqué par la ponction des ganglions lymphatiques. Le diagnostic est confirmé lorsque de grandes cellules atypiques à noyaux polymorphes ou plusieurs nucléoles sont détectées dans la ponctuation.

Avec le réticulosarcome, un test sanguin révèle une anémie légère, une leucocytose modérée et une lymphopénie. La ponctuation des ganglions lymphatiques montre des cellules atypiques lumineuses avec de gros noyaux, contrairement au lymphosarcome, la situation est plus diversifiée.

Sarcome de sang: traitement

Les lymphosarcomes sont traités par radiothérapie et chimiothérapie, tout en éliminant les foyers isolés de métastases. Le réticulosarcome est traité par radiation. Comme ces maladies du sang sont progressivement malignes, le pronostic est souvent défavorable.

Sarcome

Sarcome est le nom qui unit les tumeurs oncologiques d'un groupe important. Différents types de tissu conjonctif dans certaines conditions commencent à subir des modifications histologiques et morphologiques. Ensuite, les cellules conjonctives primaires commencent à se développer rapidement, en particulier chez les enfants. Une tumeur se développe à partir d'une telle cellule: bénigne ou maligne avec des éléments de muscles, tendons, vaisseaux.

Les cellules du tissu conjonctif se divisent de manière incontrôlée, la tumeur se développe et sans frontières claires passe sur le territoire du tissu sain. 15% des néoplasmes, dont les cellules transportent le sang dans le corps, deviennent malins. En raison de la métastase, il se forme des processus secondaires de croissance, on pense donc que le sarcome est une maladie avec de fréquentes rechutes. En termes de conséquences létales, il occupe la deuxième position parmi toutes les entités oncologiques.

Le cancer du sarcome est-il ou non?

Certains signes de sarcome sont les mêmes que pour le cancer. Par exemple, il se développe également par infiltration, détruit les tissus voisins, se reproduit après une intervention chirurgicale, se métastase tôt et se propage dans les tissus des organes.

Comment le cancer diffère du sarcome:

  • Une tumeur cancéreuse a l'apparence d'un conglomérat tubéreux, se développant rapidement sans symptômes dans les premiers stades. Le sarcome est une nuance rosâtre ressemblant à la viande de poisson;
  • le tissu épithélial est affecté par le cancer, le sarcome - tissu conjonctif musculaire;
  • le cancer se développe progressivement dans n'importe quel organe chez l'homme après 40 ans. Le sarcome est une maladie qui touche les jeunes et les enfants. Il affecte instantanément leurs organismes, mais n’est lié à aucun organe;
  • le cancer est plus facile à diagnostiquer, ce qui augmente son taux de guérison. Le sarcome est plus souvent détecté aux stades 3 à 4, sa mortalité est donc 50% plus élevée.

Le sarcome est-il contaminé?

Non, elle n'est pas contagieuse. La maladie contagieuse se développe à partir d'un substrat réel qui transmet l'infection par des gouttelettes en suspension dans l'air ou par le sang. Ensuite, une maladie, telle que la grippe, peut se développer dans le corps d'un nouvel hôte. Le sarcome peut tomber malade à la suite de modifications du code génétique, de modifications chromosomiques. Par conséquent, les patients atteints de sarcome ont souvent des parents proches qui ont déjà été traités pour l’une de ses 100 espèces.

Le sarcome VIH est une sarcomatose hémorragique multiple appelée «angiosarcome» ou «sarcome de Kaposi». Il se reconnaît à une ulcération de la peau et des muqueuses. Une personne tombe malade à la suite d'une infection à l'herpès du huitième type par le biais de la lymphe, du sang, des sécrétions de la peau et de la salive du patient, ainsi que par contact sexuel. Même avec un traitement antiviral, la tumeur de Kaposi récidive souvent.

Le développement d'un sarcome contre le VIH est possible avec une forte diminution de l'immunité. Dans le même temps, les patients peuvent avoir le SIDA ou une maladie telle que le lymphosarcome, la leucémie, la maladie de Hodgkin ou le myélome.

Causes du sarcome

En dépit de la diversité des espèces, le sarcome est rarement touché, il ne représente que 1% de toutes les formations oncologiques. Les causes du sarcome sont multiples. Parmi les causes établies, il y a: l'exposition aux rayonnements ultraviolets (ionisants), les rayonnements. Les virus et les produits chimiques, les précurseurs de la maladie, les néoplasmes bénins et le cancer deviennent des facteurs de risque.

Les causes du sarcome d'Ewing peuvent être le taux de croissance osseuse et le fond hormonal. Facteurs de risque importants tels que le tabagisme, le travail dans des usines de produits chimiques, le contact avec des produits chimiques.

Le plus souvent, ce type d'oncologie est diagnostiqué en raison des facteurs de risque suivants:

  • prédisposition héréditaire et syndromes génétiques: Werner, Gardner, cancers de la peau pigmentés multiples à partir de cellules basales, neurofibromatose ou rétinoblastome;
  • virus de l'herpès;
  • lymphostase des jambes dans une forme chronique, qui a récidivé après une mastectomie radiale;
  • blessures, plaies avec suppurations, effets de coupure et de perforation d'objets (fragments de verre, métal, copeaux, etc.);
  • immunosuppresseur et polychimiothérapie (10%);
  • greffes d'organes (dans 75% des cas).

Vidéo informative

Symptômes et signes courants de la maladie

Les symptômes du sarcome apparaissent en fonction de sa localisation dans les organes vitaux. La nature des symptômes des caractéristiques biologiques de la cause de la cellule et de la tumeur elle-même. Les premiers signes de sarcome sont une quantité notable d'éducation, car ils se développent rapidement. Douleur précoce dans les articulations et les os (surtout la nuit), que les analgésiques ne soulagent pas.

Par exemple, en relation avec la croissance du rhabdomino-sarcome, le processus de cancer se propage aux tissus d'organes sains et se manifeste sous différents symptômes de douleur et de métastases hématogènes. Si le sarcome se développe lentement, les signes de la maladie peuvent ne pas apparaître avant plusieurs années.

Les symptômes du sarcome lymphoïde sont réduits à la formation de ganglions ovales ou ronds et à un léger gonflement du ganglion. Mais même avec une taille de 2 à 30 cm, une personne peut ne pas ressentir de douleur du tout.

D'autres types de tumeurs à croissance et progression rapides peuvent se produire: température, veines sous-cutanées et sur celles-ci - ulcération de couleur cyanotique. À la palpation de l'éducation a révélé que sa mobilité est limitée. Les premiers signes de sarcome sont parfois caractérisés par une déformation des articulations des membres.

Les liposarcomes, ainsi que d’autres espèces, peuvent présenter un caractère primaire-multiple avec des manifestations séquentielles ou simultanées dans différentes zones du corps. Cela complique considérablement la recherche d'une tumeur primitive donnant des métastases.

Les symptômes du sarcome, situés dans les tissus mous, se traduisent par des sensations douloureuses lors de la palpation. Une telle tumeur n'a pas de forme et pénètre rapidement dans les tissus à proximité.

Dans un processus pulmonaire pulmonaire, le patient souffre d'essoufflement, ce qui entraîne une insuffisance d'oxygène dans le cerveau, une pneumonie, une pleurésie, une dysphagie et une augmentation des sections du cœur droit.

À l'extérieur, le sarcome du poumon peut se manifester par un dysfonctionnement des glandes endocrines, alors que:

  • les os des extrémités s'épaississent;
  • inflammation de la couche supérieure des os;
  • des douleurs articulaires se manifestent.

Si la tumeur comprime la veine cave supérieure, il se produit une violation du flux sortant de la veine, qui recueille le sang des parties supérieures du corps. Par conséquent, le patient:

  • gonflement du visage;
  • la peau devient pâle avec une teinte bleuâtre;
  • veines superficielles du visage, du cou et du torse supérieur;
  • saignements de nez se produisent.

Avec le lymphosarcome, le patient s'affaiblit et sa performance diminue. Sa fièvre et sa transpiration augmentent, son sang change à mesure que les globules rouges et les plaquettes se décomposent. La peau devient pâle et présente des hémorragies ponctuelles et des muqueuses. Les éruptions cutanées sous la forme de petites bulles sont possibles avec des réactions allergiques aux toxines qui circulent dans le sang.

Lymphosarcome:

  • amygdales pharyngées, LU du cou et au-dessus de la clavicule - LU et les amygdales augmentent et épaississent, la voix se modifie, devient nasale, décharge de la cavité nasale, démangeaisons et réaction allergique cutanée dans la région du cou de LU et des conglomérats qui ne causent pas de douleur apparaissent;
  • médiastin (sternum) - se caractérise par des manifestations d’essoufflement avec une toux sèche paroxystique, une respiration sifflante, une température corporelle élevée. De nouveau, la peau du visage pâlit et les lèvres deviennent bleues.
  • dans la région des reins, l'uretère est pincé et l'urine stagne dans le pelvis, puis la miction devient douloureuse et le rein est douloureux;
  • dans la LU du mésentère et derrière le péritoine - le patient maigrit beaucoup en raison d'une diarrhée abondante, une ascite apparaît (le liquide s'accumule dans le péritoine), obstruction intestinale, si la tumeur est volumineuse, la rate augmente également.

Dans les sarcomes cutanés, de nombreux éléments apparaissent sur les muqueuses et le tégument: taches et nodules violets asymétriques et indolores chez les jeunes, chez les personnes âgées - bruns, violets ou bruns, de diamètre 2-5 mm. Les limites des formations sont fausses, mais claires. Ils ont une surface lisse ou nodulaire, légèrement en saillie au-dessus des zones de peau saine. La surface peut s'ulcérer, saigner avec les blessures, car de nouveaux vaisseaux se forment dans la tumeur, sujets à la rupture et à la rupture. Le traitement de la peau est plus souvent localisé sur les mains, les pieds et les jambes en cas de troubles de la circulation sanguine et de diminution de l'immunité locale. Les cellules atypiques dans ces zones sont difficiles à détruire. Le patient peut se plaindre d'une démangeaison brûlante, car il se produit une réaction allergique aux produits vitaux de la tumeur.

Sarcome chez les enfants et les adolescents

Alors que les tissus conjonctifs et musculaires se développent activement, le sarcome de l’enfant progresse rapidement et se reproduit souvent. Il se situe à la deuxième étape après le cancer parmi le nombre de formations oncologiques, ce qui est fatal.

Les principaux types de sarcomes chez les enfants sont diagnostiqués:

  • leucémie aiguë de la moelle osseuse et du système circulatoire;
  • lymphosarcome ou lymphogranulomatose du système nerveux central;
  • l'ostéosarcome;
  • sarcome des tissus mous ou des principaux organes vitaux.

Des signes de sarcome chez les enfants apparaissent en relation avec une prédisposition et une hérédité génétiques, des mutations du corps de l’enfant, des lésions corporelles, des maladies et un système immunitaire affaibli.

Les symptômes du sarcome des tissus mous chez les enfants se manifestent en lien avec la localisation du processus du cancer. À savoir:

  • dans un arrangement superficiel, les poches qui ont tendance à augmenter sont perceptibles visuellement. Ça fait mal, ce qui viole le travail fonctionnel du corps. En cas de blessure, la mobilité des membres est limitée;
  • Lorsqu'il est situé dans la zone de l'orbite au début, le globe oculaire se gonfle vers l'extérieur sans douleur, les paupières vont gonfler. Plus tard, la douleur apparaîtra et la vision sera altérée en raison de la compression du tissu oculaire;
  • lorsqu'il se trouve dans la cavité nasale, un nez qui coule apparaît, le nez sera constamment bloqué;
  • à la base du crâne, la formation viole la fonction des nerfs du cerveau, ce qui provoque souvent une vision double ou une paralysie du visage;
  • Un processus oncologique dans les voies urinaires et les organes génitaux avec une tumeur de grande taille perturbe le bien-être général, se manifeste par une constipation et / ou une violation des déchets d'urine, des saignements vaginaux, du sang dans les urines et des douleurs.

Ostéosarcome (ostéosarcome) - une maladie oncologique grave survient le plus souvent chez les jeunes de 10 à 30 ans. Il est ostéolytique, ostéoplastique, mélangé et produit malin du tissu osseux. Avec une lésion ostéolytique, la destruction osseuse est unique et floue et tend à augmenter sur toute la longueur de l'os et à capturer toute la largeur. Il peut détruire la couche corticale de l'os, endommager le canal médullaire, les tissus mous à proximité et propager des métastases hématogènes dans tout le corps.

Le sarcome ostéoplastique se développe, se propageant à travers les cavités de l'os spongieux et formant des excroissances sous forme d'aiguilles ou d'un éventail. Il détruit moins l'os et se produit plus souvent dans la région de la mâchoire, provoquant des changements morphologiques irréversibles dans les zones touchées du corps et du visage. La forme mixte du sarcome implique la formation simultanée d'une tumeur et la destruction du tissu osseux.

Le stade initial de l'ostéosarcome est difficile à déterminer par l'obscure douleur sourde près des articulations, en particulier avec la localisation de l'éducation dans l'os tubulaire. La douleur survient plus souvent la nuit que le jour. Ils ne sont amplifiés qu'après le passage de la masse tumorale à travers la couche corticale osseuse et se répandent dans les tissus voisins. Peut-être l'épaississement de la partie extra-articulaire de l'os, la manifestation du réseau veineux sclérotique sur la peau. À la palpation, une douleur coupante aiguë survient. Une douleur intense la nuit peut ne pas être associée à la localisation de la tumeur, il est impossible de la soulager avec des analgésiques.

En plus de l'ostéosarcome, le tissu osseux est affecté:

Le lymphosarcome touche les tissus lymphatiques et ressemble davantage à la leucémie aiguë qu’à la lymphogranulomatose.

Les premiers symptômes du lymphosarcome apparaissent des douleurs dans la région:

  • péritoine dû à une occlusion intestinale (se manifester tôt), à une augmentation du volume de l'abdomen (se manifester tardivement);
  • ganglions lymphatiques du sternum (médiastin): les symptômes se manifestent par de la fièvre, une toux et un malaise, comme dans les maladies virales et inflammatoires, par la suite - un essoufflement, des varices sous la peau de la paroi thoracique;
  • rhinopharynx en raison d'une inflammation, puis enflure du visage;
  • ganglions lymphatiques du cou, de l'aine, des aisselles et leur augmentation.

Dans la lymphogranulomatose, dans le cou d'un enfant, un ganglion lymphatique indolore, sujet à une hypertrophie, peut d'abord être détecté. Moins fréquemment, les nœuds se trouvent dans le sternum, l'aine ou les aisselles. Très rarement - dans l'estomac, la rate, les poumons, les intestins, les os et la moelle osseuse.
La granulomatose abdominale est caractérisée par des lésions des ganglions lymphatiques rétropéritonéaux qui ne provoquent pas de douleur lors de la palpation. Ils sont inactifs, se condensent progressivement mais ne sont pas complètement soudés à la peau. Avec la défaite de la rate, ce qui arrive souvent, la température corporelle augmente. La fièvre augmente et il ne peut pas être apaisé avec des antibiotiques, analgin et aspirine. Cela provoque une transpiration accrue, surtout la nuit, mais sans frissons. L'enfant se plaint de démangeaisons et de maux de tête, de palpitations et de raideurs articulaires et musculaires. Il s'affaiblit et perd son appétit, peut-être une manifestation du syndrome hépatolien. Avec une diminution de l’immunité, la lymphogranulomatose est accompagnée d’infections bactériennes et virales. La forme terminale de la granulomatose se manifeste en violation des fonctions du système respiratoire, cardiovasculaire et nerveux.

Dans la forme la plus courante de sarcome - la leucémie aiguë: lymphoblastique ou myéloïde, les premiers symptômes communs se manifestent:

  • détérioration du bien-être général: fatigue, somnolence, manque de volonté pour bouger et faire quelque chose;
  • perte de poids drastique et perte d'appétit;
  • lourdeur dans l'estomac, surtout à gauche, qui n'est pas liée à la teneur en calories ou en graisse de la nourriture;
  • sensibilité aux maladies infectieuses;
  • fièvre et corps en sueur.

Parmi les symptômes non spécifiques, on note une chute brutale du sang des globules rouges en raison du remplacement des cellules saines de la moelle osseuse par des cellules cancéreuses. Cela réduit le niveau des plaquettes et des leucocytes, ce qui viole leur travail fonctionnel. Il y a anémie et anémie - essoufflement, fatigue, peau pâle, ecchymoses, saignements des gencives et sang libéré par le nez.

Avec la défaite de la leucémie d'autres organes, leur activité est perturbée et se pose:

  • maux de tête;
  • faiblesse générale;
  • convulsions et vomissements;
  • douleur dans les os et les articulations;
  • perturbation de la démarche pendant le mouvement;
  • déficience visuelle;
  • douleur, gonflement des gencives et éruption cutanée à la surface;
  • difficulté à respirer avec la taille croissante du thymus;
  • gonflement du visage et des mains, ce qui indique un dysfonctionnement de l'apport sanguin au cerveau.

Vidéo informative

Classification, espèce, type et formes

Deux grands groupes comprennent les sarcomes des os et des tissus mous. Les organes du corps, la peau, le système nerveux central et périphérique, le tissu lymphoïde sont affectés par un processus.

La classification des sarcomes selon le code CIM-10 comprend:

  • C45 - mésothéliome;
  • C46 - sarcome de Kaposi;
  • C47 - oncogenèse des nerfs périphériques et du système nerveux autonome;
  • C48 - oncogenèse du péritoine et de l'espace rétropéritonéal;
  • C49 - tumeurs malignes du tissu conjonctif et mou d'un autre type.

Le mésothéliome croissant du mésothélium affecte la plèvre, le péritoine et le péricarde. Le sarcome de Kaposi affecte les vaisseaux sanguins, ce qui se manifeste sur la peau par des taches rouge-brun accompagnées de bords prononcés. Une tumeur agressive est extrêmement dangereuse pour la vie humaine.

Avec des dommages aux nerfs: processus de cancer périphérique et autonome se développe dans les membres inférieurs, la tête, le cou, la poitrine, le bassin et les cuisses. Les sarcomes des organes internes et des tissus mous du péritoine et de l'espace rétropéritonéal provoquent leur épaississement. D'autres types de cancers touchent les tissus mous de tous les secteurs du corps, entraînant la croissance d'un sarcome secondaire.

Classification histologique

Le type de tissu de sarcome affecte leur classification, ils sont donc appelés:

  • ostéosarcome - oncologie du tissu osseux;
  • mésenchymome - tumeur embryonnaire;
  • liposarcome - la formation de tissu adipeux;
  • angiosarcome - cancer des vaisseaux sanguins et lymphatiques;
  • myosarcome - la formation de tissu musculaire et d'autres types.

Lymphosarcome lymphocytaire contribue à une sous-norme: dégénérescence lymphoblastique ou lymphocytaire et la croissance du système lymphatique: lymphocyte du gros intestin, langue, anneau pharyngé, ganglions lymphatiques et autres. Les composants des vaisseaux lymphatiques forment un lymphangiosarcome pendant la croissance.

Le chondrosarcome se développe à partir du cartilage, des tissus entourant l'os et du périoste, une tumeur parostal. Le réticulosarcome se développe à partir de cellules de la moelle osseuse et du sarcome de Juning, à partir des tissus des sections terminales des os longs des jambes et des bras.

Les éléments de liaison et les fibres fibreuses donnent naissance à un fibrosarcome, tissu conjonctif du stroma dans toute formation oncologique organo-stromale du tractus gastro-intestinal et de ces organes. Dans les éléments des muscles striés transversalement, le rhabdomyosarcome se développe, dans la croissance des vaisseaux cutanés et du tissu lymphoïde à immunité diminuée - sarcome de Kaposi, dans les structures cutanées et le tissu conjonctif - dermatofibrosarcome, dans les membranes synoviales des articulations - tumeur synoviale.

Les cellules des membranes nerveuses sont régénérées en neurofibrosarcome, les cellules et les fibres du tissu conjonctif - en histiocytome fibreux. Le sarcome à cellules fusiformes, constitué de grandes cellules, affecte les muqueuses. Le mésothéliome se développe à partir du mésothélium pleural, péritonéal et péricardique.

Types de sarcomes sur le lieu de localisation

Les types de sarcomes sont distingués en fonction de la localisation.

Parmi les 100 espèces, les sarcomes se développent le plus souvent dans la région de:

  • péritoine et espace rétropéritonéal;
  • cou, tête et os;
  • les glandes mammaires et l'utérus;
  • estomac et intestins (tumeurs stromales);
  • tissus adipeux et mous des membres et du tronc, y compris la fibromatose desmoïde.

Nouvelles formations oncologiques particulièrement souvent diagnostiquées dans les tissus adipeux et mous:

  • liposarcome, qui se développe à partir de tissu adipeux;
  • fibrosarcome, qui fait référence à des formations fibroblastiques / myofibroblastiques;
  • tumeurs des tissus mous fibrogistiocytaires: cellules plexiformes et géantes;
  • leiomyosarcome - du tissu musculaire lisse;
  • Glomus onkoopukhol (péricytique ou périvasculaire);
  • rhabdomyosarcome des muscles squelettiques;
  • angiosarcome et hémangioépithéliome épithélioïde, appelés masses vasculaires de tissus mous;
  • chondrosarcome mésenchymateux, ostéosarcome extrasquelettique - tumeurs ostéochondrales;
  • tube digestif CO malin (tumeur stromale du tube digestif);
  • oncogenèse du tronc nerveux: tronc nerveux périphérique, tumeur triton, granulocellulaire, ectomesenchyme;
  • sarcomes de différenciation peu claire: synovial, épithélioïde, alvéolaire, cellule claire, Ewing, cellule ronde desmoplastique, intime, PEComu;
  • Sarcome indifférencié / inclassable: cellule fusiforme, pléomorphe, cellule ronde, épithélioïde.

Les tumeurs suivantes sont souvent retrouvées parmi les tumeurs cancéreuses des os selon la classification de l’OMS (CIM-10):

  • tissu cartilagineux - chondrosarcome: central, primaire ou secondaire, périphérique (périosté), à cellules claires, dédifférencié et mésenchymateux;
  • tissu osseux - ostéosarcome, une tumeur ordinaire: chondroblastique, fibroblastique, ostéoblastique, ainsi que téleangiectatic, à petite cellule, de bas grade central, secondaire et paravent, périosté et superficiel de haut grade;
  • fibromes - fibrosarcome;
  • formations fibrogistiocytaires - histiocytome fibreux malin;
  • Sarcome d'Ewing / Pnea;
  • tissu hématopoïétique - plasmocytome (myélome), lymphome malin;
  • cellule géante: cellule géante maligne;
  • oncogenèse de la corde - chordome «dédifférencié» (sarcomatoïde);
  • tumeurs vasculaires - angiosarcomes;
  • tumeurs du muscle lisse - léiomyosarcome;
  • tumeurs du tissu adipeux - liposarcome.

La maturité de tous les types de sarcomes peut être faible, moyenne et bien différenciée. Plus la différenciation est faible, plus le sarcome est agressif. Le traitement et le pronostic de survie dépendent de la maturité et du stade de l'éducation.

Étapes et degrés du processus malin

Il existe trois degrés de malignité du sarcome:

  1. Le degré peu différencié auquel une tumeur se compose de cellules plus matures et dont le processus de division se déroule lentement. Il est dominé par le stroma - tissu conjonctif normal avec un faible pourcentage d'oncoéléments. L'éducation métastase rarement et revient peu, mais peut atteindre de grandes tailles.
  2. Degré très différencié dans lequel les cellules tumorales se divisent rapidement et de manière incontrôlable. Avec une croissance rapide, un sarcome forme un réseau vasculaire dense avec un grand nombre de cellules cancéreuses de tumeur maligne élevée et les métastases se propagent précocement. Le traitement chirurgical de l'éducation d'un degré élevé peut être inefficace.
  3. Degré modérément différencié selon lequel la tumeur a un développement intermédiaire et avec un traitement adéquat, un pronostic positif est possible.

Les stades du sarcome ne dépendent pas de son type histologique, mais de la localisation. Plus détermine le stade de l'état de l'organe où la tumeur a commencé à se développer.

Le stade initial du sarcome est caractérisé par une petite taille. Il ne s'étend pas au-delà des organes ou des segments où il est apparu à l'origine. Il n'y a pas de violation des fonctions de travail des organes, compression, métastase. Pratiquement aucune douleur. Si un sarcome de stade 1 hautement différencié est détecté, avec un traitement complexe, des résultats positifs sont obtenus.

Les signes du stade initial du sarcome, en fonction de l'emplacement dans un organe particulier, par exemple, sont les suivants:

  • dans la cavité buccale et sur la langue - un petit nœud d'une taille maximale de 1 cm et aux limites nettes apparaît dans la couche sous-muqueuse ou la muqueuse;
  • sur les lèvres - le nœud est ressenti dans la couche sous-muqueuse ou à l'intérieur du tissu des lèvres;
  • dans les espaces cellulaires et les tissus mous du cou - la taille du nœud atteint 2 cm, il se situe dans l'aponévrose, limitant ainsi son emplacement et ne les dépasse pas;
  • dans la région du larynx - la membrane muqueuse ou d'autres couches du larynx limitent le noeud, jusqu'à 1 cm de taille, dans le cas du fascia, ne s'étendent pas au-delà de ses limites et ne violent pas la phonation et la respiration;
  • dans la glande thyroïde - un nœud, d’une taille pouvant atteindre 1 cm, est situé dans ses tissus, la capsule ne germe pas;
  • dans la glande mammaire - un nœud atteignant 2-3 cm se développe dans un lobule et ne dépasse pas ses limites;
  • dans l'œsophage - cause pouvant aller jusqu'à 1 à 2 cm situés dans son mur, sans perturber le passage des aliments;
  • dans le poumon - se manifeste par la défaite d'un des segments des bronches, sans en dépasser les limites et sans perturber le fonctionnement du poumon;
  • dans le testicule, un petit noeud se développe sans l'implication de l'albugine;
  • dans les tissus mous des extrémités - la tumeur atteint 5 cm, mais est situé dans les coquilles de l'aponévrose.

Le sarcome de stade 2 est situé à l'intérieur du corps, germe toutes les couches, perturbe le travail fonctionnel du corps en augmentant sa taille, mais il n'y a pas de métastases.

Oncoprocess se manifeste comme suit:

  • dans la cavité buccale et sur la langue - une augmentation notable de l'épaisseur des tissus, de la germination de toutes les membranes, des muqueuses et du fascia;
  • sur les lèvres - germination de la peau et des muqueuses;
  • dans les espaces cellulaires et les tissus mous du cou - jusqu’à 3-5 cm de hauteur, au-delà du fascia;
  • dans la zone du larynx - la croissance du nœud de plus de 1 cm, la germination de toutes les couches, ce qui viole la phonation et la respiration;
  • dans la glande thyroïde - la croissance du nœud est supérieure à 2 cm et l’implication de la capsule dans le processus de cancer;
  • dans la glande mammaire - la croissance du noeud jusqu'à 5 cm et la germination de plusieurs segments;
  • dans l'œsophage - la germination de toute l'épaisseur de la paroi, y compris les couches muqueuses et séreuses, l'implication du fascia, une dysphagie sévère (difficulté à avaler);
  • dans les poumons, par compression des bronches ou se propageant jusqu'aux segments pulmonaires les plus proches;
  • dans le testicule, germination de l'albugine;
  • dans les tissus mous des extrémités - la germination des fascias, limitant le segment anatomique: muscle, espace cellulaire.

Dans la deuxième étape, lorsque la tumeur est retirée, la zone d'excision est étendue et les récidives ne sont donc pas fréquentes.

Le sarcome de stade 3 est caractérisé par la germination de l'aponévrose et des organes voisins. Des métastases du sarcome dans les ganglions lymphatiques régionaux se produisent.

La troisième étape se manifeste:

  • grandes tailles, douleur intense, altération des relations anatomiques normales et mastication de la bouche et de la langue, métastases de la LU sous la mâchoire et la nuque;
  • grandes tailles, déformant la lèvre, s'étendant sur les muqueuses et les métastases de la LU sous la mâchoire et sur le cou;
  • dysfonctionnement des organes situés le long du cou: l'innervation et l'irrigation sanguine sont perturbées, la déglutition et les fonctions respiratoires dans les sarcomes des tissus mous du cou et des espaces cellulaires. Avec la croissance de la tumeur atteint les vaisseaux, les nerfs et les organes voisins, les métastases - LU du cou et du sternum;
  • insuffisance respiratoire grave et distorsion de la voix, germination au niveau des organes, des nerfs, des fascias et des vaisseaux voisins, métastases de l'oncogenèse du larynx aux collecteurs superficiels et profonds du cou lymphatique;
  • dans la glande mammaire - de grande taille, qui déforme la glande mammaire et les métastases de la LU sous les aisselles ou au-dessus de la clavicule;
  • dans l'œsophage - taille énorme, atteignant la cellulose médiastinale et perturbant le passage des aliments, métastases dans le médiastin LU;
  • dans les poumons - compression des bronches par grandes tailles, métastases dans le LU, médiastin et péri-bronchique;
  • dans le testicule - déformation du scrotum et germination de ses couches, métastase dans l'aine LU;
  • dans les tissus mous des bras et des jambes - foyers de tumeurs de 10 cm. Ainsi que le dysfonctionnement des membres et la déformation des tissus, métastases à LU régionale.

Au troisième stade, une chirurgie avancée est réalisée, malgré cela, la fréquence des récidives de sarcome augmente, les résultats du traitement sont inefficaces.

Sarcome de stade 4 très difficile, le pronostic après son traitement est le plus défavorable en raison de la taille gigantesque, de la compression prononcée des tissus environnants et de la germination de ceux-ci, de la formation d'un conglomérat tumoral solide, susceptible de se désintégrer et de saigner. Il y a souvent une récurrence du sarcome des tissus mous et d'autres organes après une intervention chirurgicale ou même un traitement complexe.

La métastase atteint l'UL régionale, le foie, les poumons, le cerveau et la moelle osseuse. Il excite le processus de cancer secondaire - la croissance d'un nouveau sarcome.

Métastases pour le sarcome

Les voies de métastases du sarcome peuvent être lymphogènes, hématogènes et mixtes. À partir des organes du petit bassin, des intestins, de l'estomac et de l'œsophage, du larynx situé le long de la voie lymphogène, des métastases du sarcome atteignent les poumons, le foie, les os du squelette et d'autres organes.

Le long de la voie hématogène (par les vaisseaux veineux et artériels), les cellules tumorales ou les métastases se propagent également aux tissus sains. Mais les sarcomes, par exemple, des glandes mammaires et thyroïdiennes, pulmonaires, bronchiques, des ovaires se propagent de manière lymphogène et hématogène.

Il est impossible de prédire l’organe où les éléments de la microvascularisation s’accumuleront et où débutera la croissance d’une nouvelle tumeur. Les métastases de poussières du sarcome de l'estomac et des organes pelviens se propagent dans tout le péritoine et la région thoracique avec épanchement hémorragique - ascite.

Un traitement sur la lèvre inférieure, le bout de la langue et dans la cavité buccale métastase davantage aux ganglions lymphatiques du menton et sous la mâchoire. Les formations à la racine de la langue, au bas de la cavité buccale, au pharynx, au larynx, à la thyroïde métastasent dans la LU des vaisseaux et des nerfs du cou.

À partir de la glande mammaire, les cellules cancéreuses se propagent dans la région de la clavicule, dans la LU, à partir du côté externe du muscle sternocléidomastoïdien. Du péritoine, ils tombent sur la face interne du muscle sternocléidomastoïdien et peuvent être situés derrière ou entre ses jambes.

La plupart des métastases surviennent dans les sarcomes d'Ewing chez les enfants et les adultes, lymphosarcome, liposarcome, histiocytome fibreux, même à une taille pouvant atteindre 1 cm en raison de l'accumulation de calcium dans le site tumoral, d'un flux sanguin intense et d'une croissance active des cellules. Ces formations manquent d'une capsule qui pourrait limiter leur croissance et leur reproduction.

L’évolution du cancer n’est pas compliquée et son traitement, dû aux métastases des ganglions lymphatiques régionaux, ne sera pas aussi global. Avec des métastases distantes dans les organes internes, au contraire, la tumeur grossit, il peut y en avoir plusieurs. Le traitement est compliqué, une thérapie complexe est appliquée: chirurgie, chimie et radiothérapie. Les métastases simples sont généralement éliminées. L'excision de métastases multiples n'est pas réalisée, elle ne sera pas efficace. Les foyers primaires diffèrent des métastases par un grand nombre de vaisseaux, la mitose cellulaire. Dans les métastases plus de zones de nécrose. Parfois, ils se trouvent plus tôt que l'objectif principal.

Les conséquences du sarcome sont les suivantes:

  • les organes environnants sont compressés;
  • dans l'intestin peut être une obstruction ou une perforation, une péritonite - une inflammation des feuilles abdominales;
  • il y a éléphantiasis sur le fond de sortie affaiblie lymphatique lors de la compression de la cavité lymphatique;
  • les membres sont déformés et les mouvements sont limités en présence de grosses tumeurs au niveau des os et des muscles;
  • des hémorragies internes se produisent pendant la désintégration de l'oncogenèse.

Diagnostic des sarcomes

Le diagnostic du sarcome commence au cabinet du médecin, où il est déterminé par des signes diagnostiques externes: épuisement, jaunisse, couleur pâle de la peau et changement de couleur sur la tumeur, couleur cyanose des lèvres, gonflement du visage, débordement de veines à la surface de la tête, plaques et nodules du sarcome cutané.

Le diagnostic de sarcome à haute malignité est réalisé par les symptômes prononcés d'intoxication du corps: perte d'appétit, faiblesse, température corporelle élevée et transpiration nocturne. Les cas d'oncologie dans la famille sont pris en compte.

Lors des tests de laboratoire, examinez:

  • méthode histologique de biopsie au microscope. En présence de capillaires alvéolaires convolués, de faisceaux multidirectionnels de cellules cancéreuses atypiques, de cellules altérées à grande nucléation avec une coque mince, d'une grande quantité de substance entre des cellules contenant du cartilage ou des substances du tissu conjonctif hyalin, un diagnostic histologique du sarcome. En même temps, dans les nœuds, il n’ya pas de cellules normales caractéristiques du tissu de l’organe.
  • anomalies des chromosomes des cellules cancéreuses par la méthode cytogénétique.
  • Il n’existe pas de test sanguin spécifique pour les marqueurs tumoraux. Il n’ya donc aucune possibilité de déterminer sans ambiguïté sa variété.
  • formule sanguine complète: avec sarcome montrera les anomalies suivantes:
  1. les taux d'hémoglobine et de globules rouges diminueront considérablement (moins de 100 g / l), indiquant une anémie;
  2. le niveau de leucocytes augmentera légèrement (au dessus de 9,0х109 / l);
  3. le nombre de plaquettes diminuera (inférieur à 1509109 / l);
  4. ESR augmentée (supérieure à 15 mm / heure).
  • test sanguin biochimique, il détermine une augmentation du taux de lactate déshydrogénase. Si la concentration en enzyme est supérieure à 250 U / l, on peut alors parler de l'agressivité de la maladie.

Le diagnostic du sarcome est complété par une radiographie thoracique. La méthode peut détecter une tumeur et ses métastases dans le sternum et les os.

Les signes radiographiques du sarcome sont les suivants:

  • la tumeur a une forme arrondie ou irrégulière;
  • la taille de la formation dans le médiastin est comprise entre 2-3 mm et 10 cm ou plus;
  • la structure du sarcome sera hétérogène.

Les rayons X sont nécessaires à la détection de pathologies dans les ganglions lymphatiques: un ou plusieurs. Dans ce cas, la LU sur la radiographie sera assombrie.

Si un sarcome est diagnostiqué sur une échographie, il sera typique, par exemple:

  • structure hétérogène, bords irréguliers festonnés et la défaite de la LU - avec lymphosarcome dans le péritoine;
  • l'absence de capsule, la compression et l'expansion des tissus environnants et des foyers de nécrose à l'intérieur de la tumeur - avec sarcome dans les organes et les tissus mous de la cavité abdominale. Les nœuds seront visibles dans l'utérus et les reins (à l'intérieur) ou dans les muscles;
  • formations de différentes tailles sans frontières et avec des foyers de désintégration en leur sein - en cas de sarcome de la peau;
  • formations multiples, structure hétérogène et métastases de la tumeur primitive - avec sarcome graisseux;
  • structure hétérogène et kystes à l'intérieur, remplis de mucus ou de sang, bords flous, épanchement dans la cavité du sac d'articulations - avec sarcome des articulations.

Oncomarqueurs du sarcome sont déterminés dans chaque organe spécifique, comme dans le cancer. Par exemple, pendant la formation du cancer de l'ovaire - CA125, CA 19-9, avec sarcome du sein - CA15-3, tractus gastro-intestinal - CA19-9 ou CEA, des poumons - ProGRP (précurseur de la gastrine, du relargage, du peptide) et des NSE, etc.

La tomodensitométrie est réalisée avec l'introduction d'agents de contraste pour rayons X afin de déterminer la localisation, les limites de la tumeur et ses formes, les lésions des tissus environnants, des vaisseaux sanguins, des ganglions lymphatiques et leur fusion en conglomérats.

L'imagerie par résonance magnétique est réalisée pour identifier la taille exacte, les métastases, la destruction de la peau, des os, des tissus, du périoste, l'épaississement des articulations et autres.

Le diagnostic confirme la biopsie et détermine la malignité par un examen histologique:

  • faisceaux de cellules en forme de fuseau mattes;
  • exsudat hémorragique - fluide sortant des parois des vaisseaux sanguins;
  • hémosidérine - pigment formé lors de la décomposition de l'hémoglobine;
  • cellules atypiques géantes;
  • du mucus et du sang dans l'échantillon et autres.

Ils indiqueront un sarcome de la ponction lombaire, où il peut y avoir des traces de sang et de nombreuses cellules atypiques de différentes tailles et formes.

Traitement

Le traitement du sarcome est réalisé en utilisant une approche différenciée complexe:

  1. ablation du sarcome par des méthodes chirurgicales;
  2. chimiothérapie: des médicaments sont administrés pour le sarcome: Ifosfamide, Dacarbazine, Doxorubicine, Vincristine, Cyclophosphamide, Méthotrexate;
  3. radiothérapie et radioisotopes à distance.

Des méthodes spécifiques sont déterminées en fonction de l'emplacement, du type, du stade, de l'état général, de l'âge et du traitement antérieur du patient.

L'opération du sarcome de la voie agressive est réalisée à un stade précoce pour éliminer toutes les cellules malignes et exclure les métastases. En même temps que la tumeur, 1 à 2 cm de tissu sain sont retirés, sans toucher les nerfs et les vaisseaux, tout en préservant les fonctions de l'organe.

Ne pas supprimer:

  • après 75 ans;
  • dans les maladies graves du coeur, des reins et du foie;
  • avec une grosse tumeur dans les organes vitaux qui ne peuvent pas être enlevés.

Les tactiques de traitement suivantes sont également utilisées:

  1. Avec des sarcomes faiblement et moyennement différenciés aux stades 1-2, des opérations et une lymphadénectomie régionale sont réalisées. Post-polychimiothérapie (1-2 cours) ou radiothérapie à distance pour le sarcome.
  2. Avec des sarcomes hautement différenciés au stade 1-2, un traitement chirurgical et une dissection avancée des ganglions lymphatiques sont effectués. La chimiothérapie est effectuée avant et après la chirurgie, et avec un traitement complexe, une radiothérapie est ajoutée.
  3. Au troisième stade du traitement, un traitement combiné est réalisé: avant l'opération - radiothérapie et chimiothérapie pour réduire la taille de la tumeur. Au cours de l'opération, tous les tissus en germination et les collecteurs de l'écoulement régional de lymphe sont éliminés. Restaurez les structures endommagées importantes: les nerfs et les vaisseaux sanguins.
  4. L'amputation est souvent nécessaire pour les sarcomes, en particulier pour les ostéosarcomes. La résection de la région osseuse est réalisée avec des ostéosarcomes superficiels mal différenciés chez les personnes âgées. Ensuite, effectuez des prothèses.
  5. Au 4ème stade, un traitement symptomatique est appliqué: correction de l'anémie, désintoxication et thérapie anesthésique. Pour un traitement complet à la dernière étape, il est nécessaire d’avoir accès à l’oncogenèse afin de l’enlever, sa petite taille, sa localisation dans les couches superficielles des tissus, ses métastases simples.

Selon des méthodes modernes, la radiothérapie à distance avec des accélérateurs linéaires est utilisée conformément à des programmes spéciaux qui planifient le champ d’irradiation et calculent la puissance et la dose d’exposition dans la zone du processus oncologique. La radiothérapie est effectuée avec un contrôle informatique complet et une vérification automatique de l'exactitude des paramètres spécifiés sur le panneau de commande de l'accélérateur afin d'éliminer les erreurs humaines. La curiethérapie est utilisée pour les sarcomes de localisation différente. Il irradie précisément la tumeur avec une dose élevée de rayonnement sans endommager les tissus sains. La source y est introduite par télécommande. La curiethérapie peut remplacer la chirurgie et les radiations externes dans certains cas.

Médecine traditionnelle pour le sarcome

Le traitement du sarcome avec des remèdes populaires est inclus dans la thérapie complexe. Pour chaque type de sarcome, il existe une herbe médicinale, des champignons, du goudron et de la nourriture. Régime alimentaire pendant le processus de cancer est d'une grande importance, car les aliments enrichis et la présence de micro et macro-éléments augmentent l'immunité, donne la force pour combattre les cellules cancéreuses, prévient les métastases.

Pour les sarcomes malins, le traitement est effectué:

  • des infusions;
  • teintures à l'alcool;
  • décoctions;
  • cataplasmes.

Appliquer des herbes:

  • henbane noir;
  • pruche tachetée;
  • Volovik;
  • coq
  • nénuphar blanc;
  • clématite à feuilles de vigne;
  • samosey de pavot;
  • lait de tournesol,
  • agaric de mouche rouge;
  • aiguille nouée;
  • blanc de gui;
  • encens de pique-nique;
  • éviter la pivoine;
  • Absinthe européenne;
  • houblon commun;
  • monogolovka ordinaire;
  • plus grande chélidoine;
  • graines de safran;
  • cendré.

En cas d'anciens ulcères de sarcome sur la peau et les muqueuses, ils sont traités avec un traitement médical, une crème, une crème sure, un trèfle médicinal, une coque, un cyrcason et un pamplemousse.

Lorsque le traitement dans les organes aura besoin de médicaments:

  • dans l'estomac - du lévrier, du voronetse, de la dope et du cockie, des pivoines déviantes, de la grande chélidoine et de l'absinthe;
  • dans le duodénum - des aconites, marsh belozor;
  • dans l'œsophage - de la pruche repérée;
  • dans la rate - de l'absinthe;
  • dans la prostate - de la pruche repérée;
  • dans la glande mammaire - de la pruche tachetée, levkoynogo zhelushushnik et du houblon commun;
  • dans l'utérus - du pion de l'évadé, de l'absinthe, de helmeritsa Lobel et du safran;
  • dans les poumons - depuis le crocus d'automne, le magnifique et le cocklebur.

Le sarcome ostéogène est traité avec de la teinture: 50 g de millepertuis broyé est versé avec de la vodka de raisin (0,5 l) et perfusé pendant deux semaines en agitant quotidiennement le récipient. 3-4 fois avant les repas, prenez 30 gouttes.

Quand les remèdes traditionnels de sarcome sont utilisés selon la méthode de MA Ilves (du livre rouge de la terre blanche):

  1. Pour renforcer l’immunité: elles sont mélangées dans les mêmes fractions de poids: chardon (fleurs ou feuilles), fleurs de calendula, fleurs tricolores et violettes, fleurs de cocktail, fleurs de camomille et de véronica, fleurs de sable de célandine et d’immortelle, gui et jeune racine de bardane. Brew 2 c. l collecte de 0,5 à 1 litre d’eau bouillante et insistez 1 heure. Boire pendant la journée.
  2. Divisez les herbes de la liste en 2 groupes (5 et 6 éléments) et buvez 8 jours par collection.

C'est important! Les plantes assemblées telles que la chélidoine, la violette, l’homme à coque et le gui sont toxiques. Par conséquent, vous ne pouvez pas dépasser la dose.

Pour l'élimination des cellules cancéreuses, le traitement du sarcome avec des remèdes populaires comprend les recettes d'Ilves suivantes:

  • broyer la chélidoine dans un hachoir à viande et en extraire le jus, mélanger avec de la vodka à parts égales (conserver) et conserver à la température ambiante. Boire 3 fois par jour pendant 1 c. avec de l'eau (1 verre);
  • broyer 100 g de racine de martin (évitez la pivoine) et ajoutez de la vodka (1 l) ou de l'alcool (75%), et laissez pendant 3 semaines. Prendre 0,5-1 c. 3 fois avec de l'eau;
  • moudre le gui blanc, mettre dans un pot (1 l) 1/3, recouvrir de vodka et laisser infuser 30 jours. Séparer l'épaisseur et presser, boire 1 c. 3 fois avec de l'eau;
  • couper la racine de Labaznika - 100 g et ajouter 1 l de vodka. Insister 3 semaines. Boire 2-4 c. 3 fois par jour avec de l'eau.

Les trois premières teintures doivent être alternées toutes les 1-2 semaines. La teinture de Labaznik est utilisée comme réserve. Toutes les teintures ont été prises avant le dîner. Un cours - 3 mois, dans une pause entre un cours mensuel (2 semaines) - pour boire un pré. À la fin du cours de 3 mois pendant encore 30 jours, buvez une prairie ou l’une des teintures 1 fois par jour.

Nutrition pour le sarcome

Le régime alimentaire pour les sarcomes devrait comprendre les produits suivants: légumes, herbes, fruits, lait fermenté, riche en bifidus et lacto-bactéries, viande bouillie (à la vapeur, à l'étouffée), céréales en tant que source de glucides complexes, noix, graines, fruits séchés, son et céréales germées, pain de blé entier, huiles végétales pressées à froid.

Pour bloquer les métastases dans le régime alimentaire:

  • poissons de mer gras: saury, maquereau, hareng, sardine, saumon, truite, morue;
  • légumes verts et jaunes: courgettes, chou, asperges, pois verts, carottes et citrouille;
  • l'ail.

Vous ne devriez pas manger de confiseries, car elles stimulent la division des cellules cancéreuses en tant que sources de glucose. Aussi des produits avec la présence de tanin: kaki, café, thé, cerisier. Le tanin, en tant qu’agent hémostatique, contribue à la thrombose. Les produits fumés sont exclus en tant que sources de substances cancérogènes. Vous ne pouvez pas boire d'alcool, de bière, de levure qui nourrissent les cellules avec des glucides simples. Les baies acides sont exclues: les citrons, les airelles et les canneberges, car les cellules cancéreuses se développent activement dans un environnement acide.

Prédiction de la vie dans le sarcome

La survie à cinq ans avec le sarcome des tissus mous et des membres peut atteindre 75%, jusqu'à 60% - avec un processus sur le corps.
En fait, combien de personnes vivent avec un sarcome - même le médecin le plus expérimenté ne le sait pas. Selon les études, la durée de vie d'un sarcome est influencée par les formes et les types, les stades du processus oncologique et l'état général du patient. Avec un traitement adéquat, un pronostic positif des cas les plus désespérés est possible.

Prévention des maladies

La prévention primaire du sarcome comprend l'identification active des patients présentant un risque accru de développer la maladie, y compris ceux infectés par le virus de l'herpès VIII (HHV-8). Il est particulièrement nécessaire de surveiller attentivement les patients recevant un traitement immunosuppresseur. En prophylaxie, les affections et les maladies responsables du sarcome doivent être supprimées et traitées.

Une prophylaxie secondaire est réalisée chez les patients en période de rémission pour prévenir la récurrence du sarcome et les complications après le déroulement du traitement. À titre préventif, buvez des herbes brassées à la place du thé selon la méthode d'Ilves (p. 1) pendant 3 mois, faites une pause de 5 à 10 jours et répétez la prise. Dans le thé, vous pouvez ajouter du sucre ou du miel.

Quelle était l'utilité de l'article pour vous?

Si vous trouvez une erreur, sélectionnez-la et appuyez sur Maj + Entrée ou cliquez ici. Merci beaucoup!

Merci pour votre message. Nous allons corriger l'erreur bientôt