loader
Recommandé

Principal

Prévention

Test sanguin pour le cancer de la prostate: les principaux indicateurs. Diagnostic précoce du cancer.

Le cancer localisé de la prostate se déroule souvent en l'absence de symptômes et de manifestations visibles. Un moyen de détecter cette maladie consiste à effectuer des tests réguliers, qui déterminent le degré de PSA dans le sang.

L'antigène spécifique de la prostate (PSA) est considéré comme un type de protéine produite exclusivement par les cellules de la prostate. Le niveau de protéines est mesuré à l'aide d'un test sanguin. Les médecins conseillent aux hommes âgés de 50 à 75 ans de subir un test de PSA chaque année. Si un jeune homme a des parents de première ligne atteints d'un cancer de la prostate, il est recommandé de commencer les tests plus tôt.

Lorsque le niveau de PSA est déterminé, les médecins considèrent la taille de la prostate. Plus le fer est gros, plus le PSA est élevé. De plus, la prostatite survient chez les hommes, même avec un faible taux de PSA. La présence d'antigène spécifique de la prostate dans le sang peut être à la fois liée et sous forme libre.

Indicateurs du taux de PSA dans le sang: valeurs, probabilité d'oncologie

Il existe des normes pour la concentration de PSA pour chaque groupe d'âge spécifique:

  • À 40-49 ans, le taux de PSA dans le sang d'Elena:

Cancer de la prostate (PCa) ou plus sur des taux de PSA normaux.

«Il n'y a pas d'hommes en bonne santé, il n'y a que des patients mal examinés» - plaisantent les médecins. Néanmoins, le cancer de la prostate est une maladie qui ne peut être diagnostiquée dans 40% des cas. La troisième tumeur la plus répandue chez les représentants de la moitié forte de l’humanité. Les hommes âgés de 50 à 55 ans sont plus souvent malades et, dans les pays de l'ancienne union, les problèmes commencent même avant, à 35 ans.

La raison en est un mode de vie malsain, de mauvaises habitudes, une mauvaise écologie, le stress, un trouble hormonal, etc. L'une des principales raisons pour lesquelles la maladie est déclenchée est un mauvais diagnostic, dû à la non-apparition d'un homme présentant un problème à un spécialiste. Les hommes ont peur et hésitent à adresser ce problème grave à l'urologue, aggravant ainsi la situation aux conséquences catastrophiques.

L'une des principales causes du développement d'une tumeur est le trouble hormonal des hormones sexuelles mâles - les androgènes. Le diagnostic est réalisé par la palpation de la glande, des tests de laboratoire et une échographie de l'urètre.

Ainsi, l’analyse d’une tumeur maligne de la prostate est une mesure de laboratoire dont la tâche est d’analyser dans le sang l’antigène spécifique de la prostate (PSA) et donc d’identifier les atteintes à la fonctionnalité de la prostate.

Indications pour l'analyse:

  • Hommes de plus de 40 ans
  • Hérédité (antécédents familiaux de cancer de la prostate)
  • Adénome de la prostate lancé et clairement progressif
  • Conditions de travail néfastes (contact avec le cadmium)

Qu'est-ce qu'un antigène spécifique de la prostate (PSA)?

Le PSA est une protéine produite par des cellules prostatiques saines. Le PSA désigne le type de protéase de la kallikréine (kallikréine-3 humaine). Lorsque le PSA entre dans le liquide séminal (spermatozoïde), il le dilue, ce qui accroît plusieurs fois la motilité du sperme. Dans son sperme obtient environ 97%, et dans le sang - 3%.

Mais si le taux de PSA est dépassé de manière significative et continue de croître régulièrement, une biopsie de la prostate peut être prescrite par des spécialistes, autrement dit un prélèvement de cellules à des fins d'analyse. Un spécialiste expérimenté, avant de prescrire une biopsie, doit tenir compte de divers facteurs de risque, de l’hérédité susmentionnée et des conditions de travail du patient. Une biopsie est le seul moyen fiable de déterminer si un patient a une tumeur de la prostate, ainsi que d'autres anomalies.

Comment mesure-t-on l'antigène spécifique de la prostate?

Le PSA est mesuré en laboratoire par un test sanguin détaillé du patient. Dans le cas de faibles taux de PSA dans le sang humain, les spécialistes disposeront de technologies de détection plus précises. La protéine PSA est divisée en deux types:

  • Protéines associées à d'autres substances dans le sang
  • Protéine qui n'a aucun lien avec d'autres substances (libre)

Nous ajoutons les paramètres des protéines libres et liées et nous obtenons le résultat du PSA dans le sang.

Facteurs d'augmentation du PSA dans le sang

De nombreux experts dans ce domaine sont convaincus que l’augmentation du PSA est associée à une violation générale des fonctionnalités de la prostate. Les anomalies peuvent être déclenchées par divers processus inflammatoires de la prostate, notamment une tumeur maligne. Une croissance anormale du PSA dans le sang peut indiquer un problème de prostate. Les principales raisons de la croissance de PSA:

  • Hyperplasie de la prostate (agrandie)
  • Inflammation de la prostate (prostatite)
  • Libération prématurée de liquide séminal
  • Echographie transrectale
  • Inflammation de la vessie
  • Examen de la vessie
  • Biopsie de la prostate

Chaque homme qui décide de faire un test sanguin pour le PSA doit tenir compte de ces facteurs qui affectent le résultat du test. Vous devez également prendre en compte l'âge, l'activité et le mode de vie, la taille de la prostate, tout ce qui peut affecter le résultat.

Résultat satisfaisant du test PSA

Donc, la nature a conçu qu'il n'y a pas de niveau de PSA moyen unique. Jeunes de moins de 35 ans - le niveau est normal, les personnes âgées de 50 ans ont un niveau élevé. Autrefois, on considérait que le standard de PSA était inférieur à 4 ng / ml. Par conséquent, une biopsie a été administrée à un niveau supérieur.

Des études récentes de médecins ont montré que chez certains hommes, à un taux de PSA inférieur à 4 ng / ml, une tumeur maligne de la prostate était possible, alors que chez d'autres avec un taux élevé d'antigène spécifique de la prostate, aucune pathologie n'était observée. Il prend également en compte le fait que de nombreuses raisons différentes peuvent provoquer une augmentation de l'antigène dans le sang. Par exemple, si un homme a de graves problèmes avec le système urinaire ou une prostatite.

N'oubliez pas que le niveau de PSA dépend également de l'hérédité de la famille et du niveau de vie. Il peut également fluctuer, bien que de nombreux experts dans ce domaine réfutent ce fait.

Quoi qu’il en soit, s’il ya une forte croissance d’antigène dans le sang du patient, plus la probabilité d’une tumeur est grande.

Antigène pour la détection précoce des tumeurs de la prostate

Tests de détection du cancer de la prostate:

Dans de nombreux cas, une tumeur de la prostate ne provoque aucun symptôme manifeste. La tumeur est confirmée par un taux élevé d'antigène dans le sang et un résultat anormal de la palpation de la prostate du patient. Les indicateurs anormaux nécessitent des analyses supplémentaires. Mais le principal indicateur de cancer de la prostate chez un patient est la présence de cellules cancéreuses.

La palpation rectale - qu'est-ce que c'est?

De nombreux cancers de la prostate sont situés dans une zone accessible et peuvent être détectés avec la palpation rectale. Qu'est ce que c'est Côté technique: le médecin insère un doigt dans le rectum afin d'examiner les parois du rectum pour détecter la présence de cônes, d'œdème, de leur taille et de leur dureté. Si un spécialiste détecte de tels éléments, il attribue de toute urgence une biopsie.

La référence opportune à des spécialistes et le dépistage du cancer de la prostate accélèrent le processus de détection d'une tumeur à ses débuts et son traitement ultérieur.

Il est recommandé à tous les hommes âgés de 40 ans et plus de consulter régulièrement l’urologue.

Diagnostic précoce du cancer de la prostate: un test sanguin et son décodage

Les tumeurs malignes de la prostate - un problème urologique assez commun chez les hommes âgés.

Dans de rares cas, cette maladie est diagnostiquée chez les jeunes représentants du sexe fort, mais le plus souvent, elle est déterminée précisément chez les patients de plus de 55 ans.

Malheureusement, le cancer de la prostate fait partie des maladies qui se manifestent cliniquement aux stades avancés du développement du processus pathologique, lorsque la tumeur s'est métastasée et que les chances de sauver la vie du patient ont été presque nulles.

Par conséquent, il est très important de déterminer à temps la dégénérescence maligne du tissu de la prostate afin de pouvoir traiter efficacement la maladie et de débarrasser complètement l'homme de la menace qui pèse sur sa vie.

Quel est le nom d'un test sanguin pour le cancer de la prostate?

L'antigène spécifique de la prostate (PSA) est une protéine hautement organisée synthétisée par les cellules prostatiques.

Son taux dans le sérum augmente avec le développement de pathologies de l'organe: avec inflammation des tissus, croissance bénigne ou maligne des tumeurs. Dans la pratique médicale moderne, le rôle principal de la recherche sur le PSA est la détection des cellules cancéreuses. C'est pourquoi la protéine est considérée comme un oncomarker spécifique.

  • les hommes de plus de cinquante-cinq ans;
  • les représentants du sexe fort, à qui on diagnostique des symptômes indiquant le développement probable du processus tumoral;
  • les patients qui ont une propension génétique à développer des maladies oncologiques;
  • les hommes après la chimiothérapie, ainsi que la radiothérapie pour évaluer la qualité du traitement;
  • les patients après l'ablation chirurgicale de la tumeur afin de contrôler les rechutes;
  • avec une augmentation de la taille de la prostate et de déterminer le stade probable du cancer.

Selon des études statistiques, un taux élevé de protéines spécifiques de la prostate est déterminé chez près de 12% de la population masculine de la planète après l’âge de 55 ans, mais ce n’est pas une raison de croire qu’elles sont toutes atteintes du cancer.

Préparation à la procédure et échantillonnage du matériel

Un test sanguin pour l'antigène spécifique de la prostate requiert une préparation préalable de la part du patient.

  • Rejet de l'utilisation de tout aliment pendant 8 à 10 heures avant la livraison de l'analyse, ainsi que l'exclusion du régime de certaines boissons, en particulier le café, le thé noir, l'alcool, les jus de fruits;
  • avant l'examen, il est recommandé de s'abstenir de rapports sexuels pendant 7 jours avant le prélèvement de sang;
  • le sang pour le PSA doit être donné avant de consulter un urologue ou deux semaines après avoir été examiné par un médecin de sexe masculin;
  • dans les deux semaines précédant l'examen, il est interdit de masser la prostate, de subir une échographie de l'organe, une cystoscopie ou un cathétérisme de la vessie;
  • après la biopsie de la prostate, la manipulation doit être différée de quatre semaines.

Pour la recherche sur le cancer de la prostate, les hommes prélèvent du sang veineux. Dans la plupart des cas, pour obtenir des valeurs de PSA fiables, il suffit de déterminer le marqueur tumoral total, bien qu'il soit parfois nécessaire de diagnostiquer le niveau d'un antigène spécifique. En règle générale, les résultats de l'analyse doivent attendre 1 à 2 jours.

Interprétation des résultats de recherche: la norme et les écarts

Le taux normal d'antigène spécifique de la prostate dans le sérum d'un homme en bonne santé ne doit pas dépasser 4,0 µg / ml.

Avec une augmentation de cette valeur, il est recommandé aux patients de subir une échographie et une biopsie de la prostate. Des facteurs externes et internes peuvent affecter le PSA.

Parmi les raisons de la nature externe devrait être de tels effets:

  • massage de la prostate et examen rectal de l'état de l'organe à la veille du prélèvement de sang;
  • équitation ou cyclisme;
  • la cystoscopie ou cathétérisme de la vessie, réalisée deux semaines avant le test de PSA;
  • changements séniles dans le corps d'un homme;
  • rapport sexuel deux jours avant l'analyse;
  • boire de l'alcool avant de donner du sang;
  • prendre certains médicaments, en particulier ceux prescrits pour l'adénome de la prostate.

Le PSA peut augmenter dans un certain nombre de pathologies, à savoir, dans le cas d'un patient développant des maladies telles que:

  • prostatite sous forme aiguë ou chronique;
  • adénome de la prostate (tumeur bénigne de la prostate);
  • ischémie du tissu prostatique, son infarctus et sa dégénérescence;
  • augmentation de la taille de la prostate, hyperplasie des glandes;
  • cancer

Le taux d'antigène spécifique de la prostate est considéré comme abaissé à un taux de 2,0 µg / ml. Ces valeurs témoignent de l'efficacité du traitement ou suggèrent que le risque de développer un cancer est très faible.