loader
Recommandé

Principal

La cirrhose

Angiodysplasie du colon

L'angiodysplasie du colon est une ectasie vasculaire, une maladie dégénérative au cours de laquelle les vaisseaux alimentant l'intestin distal sont dilatés et déformés. Les principaux symptômes de la maladie sont des saignements récurrents du rectum pouvant entraîner une anémie. Pour le diagnostic de pathologie, on utilise une numération sanguine complète, un test de sang occulte dans les selles, une coloscopie, une angiographie des vaisseaux mésentériques, une irrigoscopie et une scintigraphie du colon par radionucléides. Les méthodes chirurgicales mini-invasives de traitement sont les plus efficaces, les méthodes conservatrices sont au stade de développement.

Angiodysplasie du colon

L'angiodysplasie du côlon est une maladie dégénérative basée sur la dilatation persistante des vaisseaux sanguins avec leur déformation et leur amincissement. La maladie est détectée principalement chez les personnes âgées de plus de 60 ans. L'angiodysplasie est également courante chez les hommes et les femmes. Cette pathologie est à l'origine de 4% des saignements du gros intestin. La maladie dans la plupart des cas n'entraîne pas la mort, mais affecte de manière significative la qualité de vie des patients. Le diagnostic et le traitement de cette pathologie sont traités par un proctologue. La proctologie moderne met au point des méthodes innovantes pour traiter une maladie susceptible de prévenir efficacement les saignements du gros intestin.

Causes de l'angiodysplasie du colon

À ce jour, les causes exactes de l'angiodysplasie intestinale ne sont pas complètement claires. L'angiodysplasie peut provoquer des spasmes permanents du gros intestin, dans lesquels se développent les vaisseaux sanguins. Les causes de cette pathologie sont souvent des maladies gastro-intestinales, des maladies cardiovasculaires, des pathologies des reins et des poumons, des problèmes de vaisseaux sanguins de l'intestin et la maladie de von Willebrand. Quelle que soit la cause, l'angiodysplasie acquise est une maladie dans laquelle on observe la structure pathologique des vaisseaux sanguins intestinaux normalement formés. Les scientifiques appellent également cette affection ectasie vasculaire ou télangiectasie.

Selon la majorité des chercheurs, des obstructions périodiques des veines de la couche sous-muqueuse se produisent, sous l’effet de diverses causes, à la suite d’un spasme des muscles lisses. Au fil du temps, tout cela entraîne une dilatation des veines et du réseau capillaire. Dans ce contexte, une angiodysplasie acquise du côlon est formée. Cette pathologie peut être accompagnée d'une ischémie, qui aggrave l'évolution de la maladie. Dans certains cas, l'angiodysplasie du côlon peut être congénitale. Cette pathologie est la présence dans l'intestin d'une formation vasculaire - malformation vasculaire. Une variante congénitale de l'angiodysplasie est considérée comme une pathologie plus rare.

Symptômes de l'angiodysplasie du côlon

L'angiodysplasie du gros intestin se manifeste par des saignements. Le symptôme de la maladie peut être la libération de sang du rectum. L'anémie se développe souvent dans ce contexte. La plupart des saignements ne mettent pas la vie en danger. Seulement 15% des patients ont une perte de sang importante, ce qui peut être fatal.

L'angiodysplasie acquise du côlon se développe le plus souvent chez les personnes de plus de 60 ans. Le problème principal chez ces patients est un saignement de l'anus. Ces symptômes surviennent lors d'efforts physiques ou apparaissent sans raison particulière. Souvent, les patients atteints de cette pathologie subissent une opération pour un saignement intestinal. Les patients atteints d'angiodysplasie du côlon s'adressent à des proctologues, des chirurgiens et des gastro-entérologues mais, après l'opération, il n'est plus possible d'établir clairement la cause du saignement.

L'angiodysplasie congénitale du côlon commence à se manifester dans la petite enfance ou immédiatement après la naissance. Le tableau clinique dans ce cas est également représenté par un saignement intestinal. Souvent, des saignements se produisent après chaque acte de défécation. Un symptôme important de cette maladie est le saignement absolu sans douleur et leur lien évident avec l'acte de défécation. En outre, dans le cas d'une angiodysplasie congénitale du côlon, le volume des saignements a tendance à augmenter avec le temps. La période de manifestation de la maladie, la fréquence et la gravité des manifestations cliniques dépendent du degré de lésion du gros intestin.

Diagnostic de l'angiodysplasie du colon

Bien qu'un diagnostic d'angiodysplasie du côlon soit disponible, le diagnostic initial peut ne pas être établi correctement. Cela conduit souvent à une prescription incorrecte du traitement et à la réalisation d'interventions chirurgicales déraisonnables.

L'endoscopie et d'autres techniques instrumentales sont utilisées pour diagnostiquer cette maladie. La méthode principale est la coloscopie avec biopsie, qui permet d'étudier l'état de la muqueuse du côlon. L'angiodysplasie du côlon peut présenter des modifications locales caractéristiques de la télangiectasie hémorragique, du syndrome de CREST et du syndrome de Shereshevsky-Turner. L'angiodysplasie se caractérise par le fait qu'avec cette pathologie, aucune autre manifestation clinique caractéristique de ces syndromes n'est observée.

La coloscopie a une résolution élevée, grâce à laquelle il est possible de diagnostiquer clairement la propagation du processus pathologique dans le gros intestin. Lorsque la genèse congénitale angiodysplasie a révélé par endoscopie des protrusions vasculaires sur la membrane muqueuse, qui ont la forme d'élévations inégales de différentes formes. Ces éléments vasculaires sont généralement remplis de sang.

La prochaine méthode importante pour le diagnostic de la maladie est l’angiographie, qui examine l’état des vaisseaux du gros intestin. Cette technique implique l'introduction de substances radio-opaques dans le flux sanguin veineux. La scintigraphie du colon est considérée comme une procédure de diagnostic plus ciblée. Elle est réalisée par l'introduction de globules rouges marqués. La limite de cette technique est que le saignement au cours de l'angiodysplasie n'est généralement pas permanent.

L'irrigoscopie avec l'introduction du contraste baryum permet non seulement de diagnostiquer l'angiodysplasie du côlon, mais également de préciser sa prévalence dans les sections intestinales. De plus, cette technique permet de déterminer l'état des tissus environnants, la largeur et la fonctionnalité de l'intestin. Également pour le diagnostic de cette maladie sont utilisés des tests de laboratoire. Il est obligatoire d'effectuer une analyse sanguine générale permettant de détecter les signes d'anémie dus à une perte de sang. Il est également recommandé d'effectuer un test de recherche de sang occulte dans les selles, qui permet de déterminer la présence de sang dans les selles.

Traitement de l'angiodysplasie du côlon

Les principales méthodes de traitement de l'angiodisplasie du côlon sont les opérations oblitérantes endoscopiques. Cependant, leur mise en œuvre n'exclut pas la possibilité de saignements récurrents. Si un patient ne peut subir de traitement chirurgical pour quelque raison que ce soit, il sera embolisé par des polymères spéciaux ou une mousse de gel. La tactique thérapeutique pour l'angiodysplasie du côlon dépend de l'ampleur de la perte de sang, de la fréquence des saignements et d'autres facteurs. Récemment, un traitement médicamenteux de plus en plus couramment utilisé, qui élimine les saignements dus à la dysplasie dans les vaisseaux de l'intestin. Selon un certain nombre d'études, les préparations hormonales octréotide et thalidomide donnent de bons résultats. Cependant, selon d'autres experts, ces fonds n'étaient pas suffisamment efficaces.

Les méthodes de traitement les plus prometteuses de ces dernières années ont été l’effet sur le débit sanguin mésentérique et le blocage des peptides vasodilatateurs. Les méthodes thérapeutiques les plus courantes de traitement envisagent l’utilisation d’œstrogènes et de progestérone. Pour les saignements intestinaux mineurs et rares, la photocoagulation, l'ablation endoscopique et la sclérothérapie peuvent être utilisés. Si un patient présente souvent des saignements abondants qui aggravent considérablement l'état clinique et conduit à une anémisation, il est alors présenté une résection de la partie saignante de l'intestin. Résection le plus souvent du sigmoïde et du rectum. Après de telles interventions, des chirurgies reconstructives sont effectuées sur le sigmoïde et le rectum.

La prévention de l'angiodisplasie du côlon est le traitement opportun des maladies du tractus gastro-intestinal et d'autres maladies chroniques. Dans la plupart des cas, le pronostic à vie est favorable, bien que les proctologues ne réussissent pas toujours à obtenir une guérison complète du patient.

Le cancer de l'angiodysplasie

Les modifications congénitales des vaisseaux sanguins sont le résultat de troubles intra-utérins de leur ponte et de leur développement. Cependant, cela ne signifie pas que l'angiodysplasie est héréditaire, car le défaut peut être observé chez un membre de la famille.

Compte tenu des diamètres, de la structure de la paroi et de la fonction vasculaire différents, diverses angiodysplasies se manifestent avec un complexe symptomatique particulier, ce qui simplifie quelque peu le diagnostic.

Caractéristiques de la maladie

La pathologie vasculaire sous forme d'angiodysplasie (malformation) est une anomalie congénitale à la suite de laquelle les vaisseaux sanguins et lymphatiques ont une structure et une forme anormales et ne sont pas en mesure de fonctionner pleinement.

Parmi toutes les pathologies vasculaires, une malformation est diagnostiquée dans environ 3% des cas. Selon le calibre du navire affecté, il peut être:

  1. Veineux, dans lequel la taille de l'organe dont les vaisseaux sont altérés est considérablement augmentée et la malformation est clairement visualisée.
  2. Artérioveineux, lorsque la tumeur affecte les veines et les artères sans la participation des capillaires.
  3. Lymphatique. Il est rare et manifeste une asymétrie des membres (la jambe ou le bras affecté devient œdémateux). La maladie progresse rapidement avec l'apparition d'ulcères trophiques de la peau.
  4. Capillaire.

Étant donné la vitesse du flux sanguin ou lymphatique, il existe une dysplasie à haute vitesse (artères, anévrismes) et à faible vitesse (veineuse, lymphatique et capillaire).

Qu'est-ce qu'une angiodysplasie dangereuse?

Le risque de malformation réside dans les complications qui se développent si elles ne sont pas traitées:

  • une hémorragie massive peut provoquer un choc hypovolémique;
  • les hémorragies dans les organes internes conduisent à un accident vasculaire cérébral, une hémorragie pulmonaire;
  • complications thrombotiques;
  • tumeur maligne dans le cancer vasculaire (rare).

Raisons

Des changements vasculaires pathologiques sont posés au cours du processus de développement prénatal pendant la grossesse. Parmi les causes du processus pathologique, il y a:

  • maladies infectieuses de la future mère;
  • blessures pendant la grossesse;
  • toxicose sévère;
  • consommation d'alcool, tabagisme pendant la grossesse.

Une période de gestation importante est de 5 à 20 semaines, au cours desquelles se produisent non seulement des structures vasculaires, mais également de nombreux autres organes. Chez les bébés, la dysplasie peut survenir immédiatement après la naissance ou à une heure éloignée.

Symptômes de l'angiodysplasie

La malformation a une variété de manifestations, car plusieurs types de vaisseaux sanguins subissent des modifications.

La dysplasie des vaisseaux veineux et lymphatiques se manifeste par la formation de formations tumorales sous la peau douloureuses à la palpation. Visuellement, ils ressemblent à une taupe. Des saignements ou une sécrétion lymphatique sont également possibles.

En pathologie artérioveineuse, il y a un transfert direct de sang artériel dans le système veineux, en contournant les capillaires. Saignements et douleurs symptomatiques marqués lors du passage du sang dans cette tumeur. Des malformations sont souvent détectées dans l'intestin, le cerveau ou la vessie. Si elle se situe dans les poumons, les signes cliniques sont l’essoufflement et l’hémoptysie.

Nevi sur la peau peut aussi être due à une angiodysplasie:

  • type capillaire, dans lequel il y a du rose, avec une teinte pourpre qui ne s’élève pas au-dessus de la peau et occupe une vaste surface. La fréquence de telles formations ne dépasse pas 1% chez les nouveau-nés. Sans traitement, les taches augmentent progressivement à mesure que l'enfant grandit et durent toute la vie;
  • hémangiome - est le résultat d'une malformation avec la formation d'une tumeur de couleur rouge, quelque peu dominant au-dessus de la peau. L'hémangiome apparaît après la naissance et peut atteindre un volume important. Avec une apparition profonde d'une teinte bleuâtre.

L'angiodysplasie peut-elle aller au cancer?

Étant donné que la dysplasie est une structure tissulaire altérée, on peut supposer que l'angiodysplasie peut se transformer en un nidus malin, mais la malignité est extrêmement rare.

Facteurs contribuant à la transformation du cancer

Parmi les facteurs pouvant augmenter le risque de cancer, il convient de noter:

  • l'impact du facteur traumatique;
  • pathologie inflammatoire de fond de cette zone;
  • insolation excessive (avec localisation de l'angiodysplasie sur la peau);
  • irradiation de cette zone sur un autre processus malin.

Diagnostics

La tâche principale du diagnostic est de déterminer avec précision l'emplacement de la tumeur vasculaire, sa taille, l'état des organes environnants et la présence de complications.

À cette fin, les balayages vasculaires duplex, l'angiographie et la tomographie sont largement utilisés.

Traitement de l'angiodysplasie

À ce jour, il existe plusieurs méthodes pour le traitement de la maladie:

  1. La méthode chirurgicale est maintenant rarement utilisée, car des méthodes plus avancées ont été développées.
  2. La chirurgie endovasculaire est utilisée pour les fistules angio-veineuses.
  3. La sclérothérapie est efficace dans les malformations artérioveineuses. Est réalisée en introduisant une solution spéciale (sclérosante) dans le foyer affecté, ce qui conduit à l'adhérence des vaisseaux sanguins.
  4. La thérapie au laser est pratiquée même chez les nouveau-nés. Le succès est obtenu avec des lésions cutanées étendues (hémangiomes) et des malformations veineuses.
  5. L'embolisation est réalisée sous contrôle des rayons X à l'aide d'une canule spéciale, à travers laquelle le médicament est injecté de manière sélective, assurant ainsi le blocage des vaisseaux sanguins.

Pronostic pour l'angiodysplasie

Le pronostic dépend de la localisation de la tumeur vasculaire. Si l'angiodysplasie est superficielle, un traitement complexe permet d'obtenir de bons résultats. Lorsqu'il est localisé dans les organes internes, le risque de complications est très élevé et nécessite donc un examen minutieux et une décision rapide sur la méthode de traitement.