loader
Recommandé

Principal

La cirrhose

Cancer folliculaire ou adénome thyroïdien: diagnostic et traitement

Le principal conducteur des processus métaboliques dans le corps humain peut à juste titre être appelé le système endocrinien. Toute anomalie dans ce domaine peut entraîner une détérioration de la santé. Il n'y a pas d'exception ni d'adénome thyroïdien folliculaire. Cette tumeur est une tumeur bénigne, mais en même temps, ses cellules ressemblent à un adénocarcinome folliculaire, de sorte qu'il est presque impossible de distinguer une tumeur bénigne de l'oncologie.

Symptômes de la maladie

Les symptômes de problèmes thyroïdiens n'apparaissent que lorsque la tumeur atteint de grandes tailles. Cela est dû au fait que la tumeur ne synthétise pas ses propres cellules, les hormones thyroïdiennes, et si la tumeur est petite, il est difficile à sentir.

Par conséquent, le diagnostic de cette maladie s’obtient assez accidentellement - lors d’une échographie de routine. Lorsque l'adénome est fortement élargi, les symptômes deviennent perceptibles et il devient nécessaire de consulter un médecin.

  • Apathie envers la vie, manque d'humeur;
  • Performance réduite, fatigue sévère;
  • Perte de poids jusqu'à dix kilos en deux mois sans régime ni exercices spéciaux;
  • Les problèmes du système nerveux central se traduisent par une instabilité d'humeur, la pression artérielle n'est pas stable, des bouffées de chaleur ou des frissons apparaissent;
  • Le corps devient sensible aux changements de température - tachycardie, maux de tête;
  • Tachyarythmie seule, qui ne se prête pas au traitement par des médicaments antiarythmiques;
  • Maux de tête non révélés étilogie;
  • Insomnie, somnolence;
  • Transpiration accrue, affectant les paumes et les pieds.

L'adénome folliculaire de la glande thyroïde ne montre pas toujours tous ses symptômes. Il ne peut y avoir qu’un seul signe ou un signe supplémentaire:

  • Douleur dans la région thyroïdienne;
  • Problèmes avec les mouvements de déglutition;
  • Respiration altérée

C'est important! Le cancer de la thyroïde folliculaire présente les mêmes signes qu'un adénome, mais il s'agit d'une maladie oncologique.

Raisons

Tumeur folliculaire de la glande thyroïde, qu'est-ce qui cause la maladie? Cette question est posée par toutes les personnes atteintes de cette maladie, mais la réponse est difficile à donner.

Le processus d'apparition d'une tumeur est complexe et les scientifiques ne l'ont pas encore complètement étudié. Mais les experts ont identifié un certain nombre de raisons principales contribuant au développement de la pathologie.

  1. L'hypersécrétion de l'hormone stimulant la thyroïde par l'hypophyse survient lorsque la formation de follicules se forme dans la zone de l'hypophyse antérieure. Sous l'influence de la TSH, les cellules de la glande thyroïde sont activées et commencent à produire des hormones de manière intensive. Et cela signifie que plus on produit de thyrotropes, plus ils synthétisent la glande thyroïde.
  2. Problèmes de régulation nerveuse du système endocrinien.
  • Carence en iode. Avec une pénurie de cet élément, la pathologie commence à se développer.

C'est important! Chez les femmes, la maladie peut survenir en raison d'un goitre endémique.

Outre les principaux facteurs pouvant conduire à un adénome, il existe encore des prédisposants. Sur leur fond peut apparaître l'épithélium folliculaire de la glande thyroïde.

  • Facteur héréditaire - dans la famille, il y avait des cas de formations bénignes;
  • Problèmes avec l'environnement;
  • Immunité affaiblie;
  • Maladies virales et infectieuses;
  • Mutations génétiques conduisant à des modifications de la glande thyroïde;
  • Dommages mécaniques dans la région de la glande thyroïde;
  • Perturbation du métabolisme dans le corps;
  • Prendre certains médicaments.

Types d'adénome glandulaire

La maladie est classée selon les types folliculaires suivants:

Les symptômes les plus prononcés sont associés à un adénome atypique, qui se divise en:

  • La formation papillaire, qui est une maladie dangereuse parce qu'elle a la capacité de dégénérer rapidement en oncologie.
  • Une tumeur formée à partir de cellules de Gyurtle survient chez les femmes en raison de la téréoïdite de Hashimoto. Pendant longtemps, le carcinome est caché et présente des symptômes similaires avec les maladies du système endocrinien. Le diagnostiquer, en règle générale, à la dernière étape.

C'est important! Le carcinome et la néoplasie folliculaire lors de la sonde ne sont pas différents les uns des autres. La seule différence est que le type aténique d'adénome commence à se développer dans les tissus voisins, les veines, ce qui est clairement visible aux ultrasons.

Diagnostics

Pour que la vie d'un patient atteint d'adénome glandulaire reste qualitative, il est nécessaire de mener une étude opportune et précise, grâce à laquelle un traitement efficace sera élaboré.

Le diagnostic initial est réalisé par la palpation de la glande et l'on peut trouver des nodules, simples ou en grappe. En outre, pour un diagnostic précis, effectuez les procédures suivantes:

  • Échographie de la glande thyroïde;
  • Scan ou scintigraphie;
  • Cytologie des nœuds;
  • Test sanguin pour les hormones.

La première chose à faire pour établir un diagnostic est de classer une tumeur comme bénigne ou maligne. Pour ce faire, déterminez les éléments suivants:

  • L'état de la tumeur à la palpation est doux, ferme;
  • Taux d'augmentation;
  • Composé avec la glande;
  • La taille des ganglions lymphatiques du cou;
  • Degré d'enrouement;
  • Difficulté à avaler;
  • Écraser la tumeur de l'œsophage, des voies respiratoires.

Les études instrumentales et de laboratoire permettent de déterminer plus précisément la pathologie.

Le diagnostic par ultrasons aide à distinguer un kyste d'un néoplasme. De plus, cet examen vise à déterminer les tumeurs multiples, les formations de petite taille, prescrites pendant la grossesse, lorsque les études isotopiques ne peuvent être utilisées.

La scintigraphie aide à identifier une tumeur bénigne ou maligne.

La cytologie est considérée comme la principale méthode d'examen de la glande. Dans cette procédure, le fluide est pris de l'assemblage.

Des analyses de sang en laboratoire aident à identifier la thyrotoxicose, présente dans le corps avec un adénome toxique bénin. L'augmentation de la calcitonine dans le sang indique une formation maligne.

Traitement

Avec le diagnostic d'adénome folliculaire de la glande thyroïde, le traitement doit commencer immédiatement. La thérapie est effectuée à l'aide de détoxification du corps, d'immunomodulateurs, de désensibilisants, de régulateurs de la thyroïde et de l'hypophyse, ainsi que de vitamines et d'anti-inflammatoires. Un traitement précoce aidera à éviter l'hyperthyroïdie et les tumeurs malignes.

C'est important! Une telle thérapie, sans intervention chirurgicale, est autorisée à titre exceptionnel pour les patients infectés par le VIH et les personnes âgées.

La plupart des spécialistes, dans le diagnostic de l'adénome glandulaire, préfèrent une intervention chirurgicale. En raison des particularités de l’étude différentielle de la maladie, les médecins pratiquent une hémithyroïdectomie. Cela signifie que le lobe affecté sera complètement enlevé. Une telle opération est justifiée si la pathologie a complètement frappé l'une des parties de l'organe. Cette thérapie vous permet d’éviter une réopération, ce qui peut avoir des conséquences négatives.

Si la tumeur a une petite taille, il est facile de l'enlever à l'aide d'une «exfoliation». Pour les grosses tumeurs qui affectent les lobes de la glande thyroïde, elles sont enlevées avec les tissus glandulaires sains.

Si le macrophallicus de la glande thyroïde a capturé presque tout l'organe endocrinien, le médecin procède à une thyroélectomie totale, c'est-à-dire à l'ablation de la glande thyroïde.

L'histologie du matériel retiré lors de l'opération est réalisée sans faute.

L’étude sur les biomatériaux s’achève lorsque le patient est en salle d’opération. La fin de l'opération dépend du résultat de l'histologie. En cas de tumeur bénigne, des points de suture sont posés sur la plaie et le patient est envoyé au service postopératoire pour plus de patience. Lors de la confirmation de l'oncologie, le chirurgien retire les ganglions lymphatiques. Ensuite, on prescrit au patient un médicament pour le cancer de la thyroïde.

La réhabilitation ultérieure est spécifique. Le patient se voit prescrire de manière continue des médicaments de substitution hormonale en complément d'un traitement traditionnel. Si vous ne suivez pas le traitement postopératoire, des complications graves risquent de se produire.

C'est important! Vous devriez savoir que toute éducation bénigne sans traitement médical approprié peut renaître en oncologie.

Pathologie folliculaire

Le cancer de la thyroïde folliculaire est une pathologie rare et se développe sous plusieurs formes, dont l'une est folliculaire. La part de ce type d'oncologie représente jusqu'à 15% des patients.

Selon les statistiques, les femmes âgées sont plus susceptibles d'être touchées par cette pathologie, les hommes étant beaucoup moins malades. Un tiers de toutes les formations peu invasives malades. Cela signifie que le cancer ne métastase pas à d'autres tissus et ne se développe pas dans eux.

Dans d'autres cas, le cancer de la thyroïde est agressif, la tumeur pénètre dans les ganglions lymphatiques, les vaisseaux voisins, les os et les cellules pulmonaires.

Ayant la capacité de métastaser à d'autres organes, le cancer folliculaire est dangereux. Cela est dû au fait que des métastases secondaires peuvent pénétrer dans les organes respiratoires, le cerveau et d'autres organes.

Le traitement de cette forme d'anomalie est de nature complexe - chirurgie et élimination de métastases par chimiothérapie et radiothérapie.

Les causes du cancer de la thyroïde folliculaire ne sont pas complètement identifiées, voici les principales:

  • Faible résistance du corps au cancer;
  • Long cours de radiothérapie;
  • Production dangereuse pour l'environnement;
  • Goitre multinodulaire;
  • Mode de vie malsain;
  • Stress avec diminution subséquente de la résistance oncologique de l'organisme.

Les symptômes de l'oncologie de la glande thyroïde sont similaires à ceux de l'adénome glandulaire.

Stades du cancer

  1. La tumeur est petite, jusqu'à 2 centimètres de diamètre. Pas de métastases, pas de rupture cellulaire. L'agressivité de la pathologie est moyenne.
  2. La tumeur atteint 4 cm, mais ne traverse pas la frontière de la glande. La métastase n'est pas.

La formation de plus de quatre centimètres, au-delà des limites de la glande thyroïde, il n'y a pas de métastases. Les cellules ne se cassent pas.

  • En présence d'une invasion au-delà de la capsule de la glande, elle est déterminée par la formation de toute taille. Il présente des métastases au niveau du cou et du thorax. Sans pénétration dans d'autres organes.
  • La tumeur a n'importe quelle taille, passe à la glande thyroïde et se développe en gros vaisseaux, dans le service vertébral et les ganglions lymphatiques adjacents.
  • L'invasion est massive, capture des organes éloignés.

C'est important! Le quatrième stade du cancer a des métastases dans tout le corps, donc la taille de la tumeur elle-même n'a pas d'importance dans la prédiction de la maladie.

Grâce à la médecine moderne, qui présente un fort potentiel de diagnostic du cancer, il est possible de détecter le cancer folliculaire au début de sa formation. Cela augmente considérablement les chances du patient d'obtenir un résultat positif.

Les projections pour le cancer de la thyroïde folliculaire dépendent du stade de la maladie. Avec I et II degré de la maladie, le traitement initié en temps opportun donne 100% de garantie que le patient vivra. Au stade III, le pourcentage de taux de survie est de soixante-dix. Le dernier degré, IV, a 50% des patients qui ont vaincu la maladie.

Lors du choix du traitement de l'oncologie folliculaire, la glande thyroïde est très controversée parmi les médecins. Certains pensent qu'avec une petite éducation et l'absence de métastases, une intervention chirurgicale n'est pas appropriée. D'autres soutiennent que seule une intervention chirurgicale avec l'ablation complète de la glande thyroïde peut permettre de guérir complètement l'oncologie. Confirmez la théorie d'un petit pourcentage de la rechute résultante.

Après l'opération, un traitement par isotopes de l'iode est prescrit au patient - 131. Cet isotope est capable de détruire les cellules cancéreuses. Le traitement est conçu pour six semaines. Pour les métastases pénétrées dans les poumons et le tissu osseux, l'irradiation est utilisée à l'intérieur ou à l'extérieur.

En cas d'irradiation externe, l'impact est réalisé dans la région du cou à l'aide d'un appareil spécial. Pour l'irradiation interne, des capsules spéciales contenant des substances radioactives sont incorporées dans la glande thyroïde. Après la résolution de la capsule, les éléments commencent à détruire les cellules cancéreuses.

C'est important! Il vaut mieux prévenir la maladie que la traiter. Pour ce faire, il est nécessaire de procéder à des inspections régulières avec un spécialiste, en particulier pour les personnes de plus de 40 ans. Il est également impossible de prendre des médicaments contenant de l'iode sans ordonnance. Il est conseillé d’éviter les rayons directs du soleil, les blessures à la gorge, les ecchymoses et l’hypothermie.

Si votre réponse est une biopsie, «adénome thyroïdien folliculaire».

ATTENTION! Si vous lisez cet article parce que vous avez reçu la conclusion d'une biopsie à l'aiguille fine de la glande thyroïde, formulée comme suit: «adénome thyroïdien folliculaire», «adénome thyroïdien folliculaire atypique» ou simplement «adénome folliculaire» ou «adénome thyroïdien» - vous devriez le savoir Le diagnostic des résultats d'une biopsie à l'aiguille fine est mal installé. Et la probabilité que notre affirmation soit vraie est de 100%.

Dans le monde moderne, la classification des diagnostics de biopsie - Le système Bethesda de notification de la cytopathologie thyroïdienne, dont la dernière a été adoptée lors du Congrès mondial des pathologistes de la ville de Bethesda (États-Unis) en 2010 du diagnostic «Adénome thyroïdien folliculaire» NO ALL. Et ce n’est pas là, cela vaut la peine d’être noté, depuis assez longtemps. Et seulement en Russie - un pays où les auteurs de manuels cytologiques persistent à ignorer l'expérience mondiale, un tel diagnostic est préservé. En Russie, la classification des diagnostics cytologiques (biopsie) selon Shapiro-Kamnevoy est activement utilisée - la classification est illogique, totalement indépendante de la réalité environnante, contenant une masse de conclusions inconnues du reste de la science.

Par conséquent, si un «adénome thyroïdien folliculaire» a été diagnostiqué après une biopsie à l'aiguille fine (puis, comme d'habitude, une opération est recommandée), le seul moyen pour vous d'obtenir un diagnostic qualitatif et, si nécessaire, un traitement au bon moment et au bon moment - c’est prendre vos préparations cytologiques (on les appelle souvent «lunettes» dans la vie quotidienne) du centre où la biopsie a été pratiquée et venir consulter le centre spécialisé en endocrinologie et chirurgie endocrinienne - Nord-Za Pad Endocrinology Center à Saint-Pétersbourg. Si les préparations cytologiques ne vous sont pas remises (ce qui constitue une violation flagrante des droits du patient, mais survient assez souvent dans notre pays) - venez sans «lunettes», vous aurez une seconde biopsie à Saint-Pétersbourg et le résultat sera prêt le lendemain.. Il est particulièrement recommandé de consulter à nouveau les résultats de la biopsie auprès des patients ayant reçu le diagnostic «Adénome thyroïdien atypique» - une conclusion suggérant immédiatement l'incompétence du cytologiste (dans notre groupe de résultats, c'est la biopsie répétée qui révèle le plus grand nombre d'erreurs diagnostiques. )

Pourquoi sommes-nous si radicaux dans nos déclarations?

Vous pouvez poser une question: pourquoi affirmons-nous si catégoriquement que d’autres spécialistes ont fait le diagnostic nécessairement faux et qui devons-nous exprimer de manière aussi radicale? Et pourquoi ne recommandons-nous pas de répéter la biopsie à votre domicile et de revenir immédiatement à Saint-Pétersbourg? Essayons de répondre aux trois questions dans l'ordre.

Pourquoi sommes-nous si catégoriques, si radicaux?

Répondez à la première partie de votre question - le diagnostic d'adénome folliculaire de la glande thyroïde d'après les résultats d'une biopsie à l'aiguille fine ne peut être posé simplement parce qu'il est IMPOSSIBLE. Personne dans le monde ne peut établir de manière fiable le diagnostic d'adénome folliculaire - cette question constitue désormais la principale orientation scientifique dans le diagnostic des nodules thyroïdiens.

Clarifions notre position en utilisant quelques hypothèses théoriques simples.

Lorsque nous, endocrinologues et chirurgiens endocriniens, détectons un nœud dans la glande thyroïde chez un patient, nous devons d’abord décider de la question de base: "Ce nœud est-il bénin ou malin?" S'il est encore plus simple et plus spécifique de dire: "Le cancer est-il ou non?"

La principale méthode pour répondre à cette question simple et extrêmement importante pour le patient est une biopsie à l'aiguille fine des ganglions thyroïdiens. Qu'il est conçu pour diviser les nœuds sur le dangereux pour les humains et non dangereux. Beaucoup de patients seront surpris, mais le but principal de la biopsie n'est pas d'assigner des patients aux opérations pour enlever les ganglions, mais de les soulager des opérations. Une biopsie vous permet de dire au patient sans aucune opération qu'il a un noeud bénin (et 95% des noeuds bénins), puis de conseiller, sur la base d'une biopsie, de ne pas retirer le noeud et de ne pas effectuer d'opération. À cette époque, alors que la biopsie n'existait pas, les médecins ont recommandé de retirer tous les ganglions identifiés, sans quoi ils ne pourraient garantir au patient qu'il n'aurait pas «raté» son cancer. Et maintenant, dans de nombreuses régions de notre pays (tout d’abord, où une biopsie n’est pas ou mal faite), les médecins recommandent de retirer presque tous les nœuds. Mais en même temps, les médecins ne peuvent souvent pas comprendre qu’à l’âge de 50 ans, 50% des femmes ont des ganglions dans la glande thyroïde, et si nous les supprimons, à un certain âge, nous enlevons la glande thyroïde chez au moins la moitié des femmes de notre pays...

Une biopsie de la glande thyroïde vous permet de diviser les nœuds en ceux qui doivent être enlevés (heureusement, ils sont peu nombreux - environ 7 à 8%) et ceux qui ne devraient pas être enlevés - il en existe beaucoup plus, environ 92-93%.

Comment une biopsie fait-elle cela?

La première chose que peut faire une biopsie est de diviser les nœuds en tumeur et en non-tumeur. Beaucoup ne le savent pas, mais tous les nœuds de la thyroïde sont divisés en tumeurs et non-tumeurs.

Les non-tumeurs, dont la très grande majorité, sont ce qu'on appelle les ganglions colloïdaux, des formations arrondies absolument bénignes qui ressemblent à une tumeur, mais ne sont pas une tumeur du point de vue de la structure microscopique. Le seul problème avec ces nœuds est le fait qu'ils sont très, très similaires lors d'une échographie ou lorsque vous sentez la glande thyroïde sur une tumeur - c'est pourquoi ils sont retirés si souvent. Une biopsie de haute qualité vous permet de dire en toute confiance que le nœud est colloïdal - ce qui signifie qu'il ne s'agit pas d'un cancer et qu'il ne «renaît» JAMAIS. Les ganglions colloïdaux bénins ne se transforment pas en cancer - ce fait a été prouvé par la science il y a très longtemps. Et les nœuds colloïdaux représentent environ 92 à 95% de tous les nœuds thyroïdiens - pour le plus grand bonheur de tous les hommes.

Les tumeurs de la thyroïde diffèrent des glandes colloïdes non tumorales en ce qu'il y a toujours une cellule «mère» dans les tumeurs dans laquelle la mutation de l'ADN provoque une division non restreinte. La reproduction de la cellule mère conduit à la formation d'un noeud dans la glande thyroïde, toutes les cellules étant, dans l'une ou l'autre génération, les descendants de la cellule mère (ce phénomène n'existe pas dans le noeud colloïdal - toutes les cellules s'y divisent en même temps, donc elles ne sont pas tumorales).

Les ganglions tumoraux de la glande thyroïde sont bénins et malins. Un ganglion tumoral bénin est autrement appelé un adénome thyroïdien et une tumeur maligne est un cancer de la thyroïde.

La deuxième tâche que la biopsie à l'aiguille fine est conçue pour résoudre est la séparation des nodules tumoraux en nodules tumoraux et bénins. Et avec cette tâche, la biopsie ne peut pas encore faire face à 100%.

Un certain nombre de tumeurs malignes à biopsie peuvent être détectées immédiatement - par exemple, carcinome papillaire, carcinome médullaire, carcinome épidermoïde, carcinome anaplasique, lymphome thyroïdien, métastase d'autres tumeurs de la glande thyroïde.

Cependant, il existe deux types de tumeurs qui ne se distinguent pas par les résultats d'une biopsie à l'aiguille fine. Nous parlons d'adénome folliculaire de la glande thyroïde (tumeur bénigne provenant de cellules folliculaires produisant des hormones) et de carcinome thyroïdien folliculaire (ou carcinome folliculaire - une tumeur maligne de la glande thyroïde, qui produit tous les mêmes hormones produisant des cellules folliculaires provenant d'un fol de la même glande thyroïde qui grossit de la même manière.

Pourquoi la biopsie ne permet-elle pas de distinguer un adénome d'un carcinome? Le fait est que les cellules qui forment ces deux tumeurs sont identiques - ce sont des cellules ordinaires des follicules de la glande thyroïde. Lors de l'analyse d'un frottis obtenu après une biopsie à l'aiguille fine de la thyroïde, il existe des accumulations visibles de cellules folliculaires qui se divisent activement - et c'est tout ce que l'on peut dire des résultats de la biopsie. On peut voir que le nœud a une structure folliculaire, qu'il est constitué de cellules des follicules et que ces cellules se divisent, ce qui signifie qu'il s'agit d'une tumeur. Ne dis rien de plus.

La principale différence entre le cancer folliculaire et l'adénome folliculaire de la glande thyroïde est la présence d'une invasion de la capsule dans les nodules cancéreux. Le fait est que les deux tumeurs - carcinome (cancer) et adénome (tumeur bénigne) - sont recouvertes d'une capsule qui entoure le noeud, à la manière d'une coquille mince. Les cellules d'adénome ne sont pas capables de briser la membrane et de pénétrer dans les tissus environnants, ce que les cellules cancéreuses (carcinomes) rendent très facilement. C'est pourquoi la présence de foyers de rupture du noeud de la capsule lors de la germination (invasion) des cellules tumorales dans les tissus environnants est le principal symptôme du cancer folliculaire de la thyroïde. C'est un fait inébranlable que personne ne conteste. Il y a une invasion - c'est un cancer, il n'y a pas d'invasion - c'est un adénome folliculaire.

Et maintenant, réfléchissons à la possibilité de détecter l’invasion d’un nœud par une tumeur lors d’une biopsie à l’aiguille fine. Après tout, une biopsie est réalisée avec une aiguille très fine en injectant un nœud dans le tissu, puis en aspirant le contenu du nœud dans une seringue, puis en soufflant ce contenu sur le verre, puis en l'étalant sur le verre pour préparer un frottis fin. Plus le frottis est fin, plus les cellules individuelles sont visibles, meilleure est la biopsie et plus la probabilité d'une réponse informative est élevée. Mais le site de la capsule avec une biopsie ne suce pas - c'est évident. Et il est également impossible de savoir comment les cellules étaient situées dans le noeud avant la biopsie, car elles sont mélangées à la fois dans l'aiguille, dans la seringue et sur le verre lors du maculage du matériel cellulaire. Par conséquent, il est impossible de dire si la tumeur a envahi la capsule du noeud par une biopsie à l'aiguille fine - pour cela, il est nécessaire d'examiner la capsule entière, le noeud entier. Il est tout aussi impossible d’essayer de savoir si, par exemple, les taches noires de la peau orange sont absorbées par le jus d’orange obtenu à travers une paille - pour dire quelque chose au sujet de la peau orange, vous devez étudier la peau, pas le jus.

Le seul moyen de savoir si une tumeur envahit une capsule ganglionnaire (et décide par conséquent si le ganglion étudié est un adénome thyroïdien folliculaire ou un cancer folliculaire) consiste à retirer tout le ganglion et à examiner soigneusement toute sa gélule au microscope à la recherche de foyers d'invasion, de «trous» dans la gélule.. C'est logique et évident.

Il résulte de ce raisonnement que, selon la biopsie à l'aiguille fine, il est IMPOSSIBLE d'établir les diagnostics «adénome thyroïdien folliculaire» et «cancer thyroïdien folliculaire». C'est impossible parce que les connaissances sur le médecin ou l'équipement ne sont pas suffisantes, mais c'est techniquement impossible. Par conséquent, de tels diagnostics basés sur les résultats de la biopsie ne peuvent pas être formulés. Et par conséquent, dans la classification mondiale du système Bethesda de 2010, il est indiqué que la conclusion devrait être formulée comme suit: «Une tumeur folliculaire de la glande thyroïde». C'est à dire Le cytologiste comprend qu'il s'agit d'une tumeur provenant de cellules folliculaires, il comprend également qu'il ne peut pas distinguer le cancer de l'adénome en raison des limites de la méthode. Il écrit donc simplement une conclusion générale: «tumeur folliculaire». Si le nœud est retiré (et qu’il est maintenant habituel de traiter toutes les tumeurs folliculaires) et que le médecin puisse évaluer le nœud entier avec sa capsule, le diagnostic sera déjà établi de manière définitive - cancer ou non cancer (adénome).

De ce long argument se déduisent deux conclusions importantes.

La première est que le diagnostic «Adénome folliculaire de la glande thyroïde» ne peut être établi qu’après le retrait complet du noeud.

Deuxièmement, si le cytologiste ne comprend pas cela et écrit la conclusion «Adénome folliculaire de la glande thyroïde» sur la base d'une biopsie à l'aiguille fine, cela signifie qu'il ne comprend pas la logique même de cette méthode de diagnostic, mais qu'il ne peut pas se fier à ses conclusions.

C'est exactement pourquoi nous vous avons dit au début de l'article que le diagnostic d'un adénome folliculaire de la glande thyroïde sur la base d'une biopsie à l'aiguille fine du nœud est un diagnostic FAUX, et il n'y a pas d'exception à cette règle.

Deuxième question - qui sommes-nous?

Nous sommes des spécialistes du Centre d'endocrinologie du Nord-Ouest, situé à Saint-Pétersbourg, spécialisé dans le diagnostic et le traitement des maladies des organes du système endocrinien: glande thyroïde, glandes parathyroïdes, glandes surrénales.

Nous sommes des leaders russes dans le domaine de la biopsie à l'aiguille fine des nodules thyroïdiens. Chaque année, notre centre analyse 25 000 biopsies de la thyroïde. Nous conseillons également des préparations cytologiques de toutes les régions de la Fédération de Russie et de l’étranger.

Nous sommes des leaders russes et européens en chirurgie thyroïdienne. Chaque année, notre centre effectue plus de 2000 opérations sur la glande thyroïde. Selon cet indicateur, nous sommes à la première place en Russie et faisons partie des trois plus grands centres européens de chirurgie endocrinienne.

Nous sommes une clinique qui préconise une approche raisonnable du traitement des patients présentant des nodules thyroïdiens. Remarquez que nous avons 25 000 biopsies par an et que nous n'opérons que 2 000 patients. Ce rapport entre le nombre de biopsies et le nombre d'opérations (8% des ganglions sont retirés après une biopsie) répète exactement les données des études mondiales sur la prévalence du cancer - 5% de tous les ganglions sont des cancers de la thyroïde et 3 à 4% supplémentaires donnent des adénomes folliculaires, qui sont également supprimés.. Le ratio est très clair, très visuel. Une conclusion importante et évidente en découle: nous n’opérons pratiquement pas les patients atteints de ganglions thyroïdiens colloïdaux bénins. Les patients atteints de ganglions bénins ne sont opérés que dans les cas où les ganglions ont atteint une taille importante et provoquent une gêne ou un défaut esthétique (le patient exprime lui-même le désir de retirer les ganglions), ou si les ganglions produisent des quantités excessives d'hormones et violent ainsi l'équilibre global des hormones (toxique). goitre).

Tout ce qui précède est basé sur une position supplémentaire.

Nous sommes une clinique qui fait confiance aux résultats de notre propre biopsie à l'aiguille fine, car des années de travail nous ont prouvé, endocrinologues et chirurgiens endocrinologues, que la qualité du travail de notre service de cytologie est à la hauteur. C'est pourquoi nous n'opérons pas tout le monde - nous avons la possibilité de sélectionner pour l'opération uniquement les patients pour lesquels l'opération peut réellement sauver des vies.

Et la dernière, troisième question - pourquoi nous recommandons de ne pas refaire la biopsie sur votre lieu de résidence et de venir immédiatement à Saint-Pétersbourg

Ces dernières années, dans 60% des cas, la consultation de préparations cytologiques livrées au centre de différentes régions de Russie (de Kaliningrad au Kamtchatka et de Sotchi à Mourmansk) a abouti à l'établissement d'un diagnostic différent. Il suffit de penser à ce chiffre - 60%! Ici, il est possible de démontrer des exemples d’erreurs diagnostiques sur une longue période - qu’il s’agisse d’établir un cancer inexistant dans les ganglions bénins ou de rater un cancer évident - mais nous avons dû tirer une conclusion: vous devez pouvoir transmettre au patient une échographie de haute qualité de la glande thyroïde: biopsie, par cette biopsie elle-même et par l'étude du matériel cellulaire. Dans ce cas seulement, nous pouvons être responsables de la qualité de la biopsie dans son ensemble.

Adénome folliculaire thyroïdien - chirurgie

Si vous avez besoin d’un traitement pour un diagnostic d’adénome folliculaire - nous ne pouvons garantir la qualité de son application que si toutes les étapes - de la préparation à la chirurgie à l’examen préopératoire en passant par la sortie de l’hôpital et la conclusion histologique - nous fait par vous-même.

A propos, si à la suite du traitement de notre clinique avec la conclusion «Adénome thyroïdien folliculaire», l'opération s'est avérée nécessaire et que vous avez décidé d'être hospitalisé dans notre centre, vous ne passerez que 2 jours à la clinique (48 heures). Le premier jour, vous arrivez à la clinique à 12 heures, après quoi vous subissez les examens nécessaires et les examens de l’anesthésiste, du chirurgien, du thérapeute; le matin du deuxième jour, vous êtes opéré et le matin du troisième jour, vous quittez déjà la clinique et pouvez vous reposer à l'hôtel. Deux jours après le congé, la conclusion histologique finale est déjà prête. Après quoi, vous avez été informé par le chirurgien endocrinologue et vous avez donné tous les conseils nécessaires - et vous rentrez chez vous. Les technologies modernes et les tactiques de traitement élaborées au fil des ans permettent de travailler efficacement et rapidement.

Une décharge précoce est possible car lors de l'opération, nous n'utilisons presque jamais de drainage pour libérer les résidus de sang, nous ne traversons pas les muscles du cou et réduisons ainsi radicalement le caractère invasif de l'opération. Nous cousons la peau après une intervention chirurgicale avec des matériaux de suture résorbables. Une colle spéciale est appliquée sur la peau, ce qui vous permet de vous passer de pansement et de prendre une douche le lendemain.

Le volume de fonctionnement dans chaque cas est déterminé individuellement. La grande majorité des patients doivent retirer un lobe de la glande thyroïde - celui dans lequel se trouve le nœud. Cependant, dans certains cas, il est nécessaire de retirer toute la glande thyroïde. Les médecins de notre centre vous aideront toujours à déterminer quel volume est nécessaire pour vous.

Des années de travail ont montré que les gens avaient besoin de notre travail. Ces dernières années, des résidents de presque toutes les régions de la Russie ont été réexaminés à Saint-Pétersbourg en raison du diagnostic «Tumeur thyroïdienne folliculaire» + opération identifiée sur leur lieu de résidence. Les examens de nos patients - et de ceux qui n'ont pas besoin de l'opération et de ceux qui doivent encore la payer - nous montrent que les patients sont finalement satisfaits de ce qu'ils sont venus nous voir.

L'examen et le traitement sont-ils payants ou gratuits?

Un examen ambulatoire (biopsie, tests d'hormones et de marqueurs tumoraux, consultations de médecins) est payé, mais nous essayons de maintenir des prix très modérés.

En cas de nécessité, la chirurgie de la glande thyroïde aux résidents de toutes les régions de la Russie est gratuite, conformément au système de quotas fédéraux ou à la politique de l'assurance maladie obligatoire. Gratuit - signifie totalement gratuit (y compris rester à la clinique, chirurgie, anesthésie, examens nécessaires). Même avec un traitement gratuit dans notre centre, vous bénéficierez d'un grand confort de séjour (chambres confortables de 2 à 3 lits avec salle de bain, climatisation, TV, Internet sans fil, nourriture de haute qualité, soins de qualité), de l'utilisation de consommables importés pour la chirurgie et d'une anesthésie de haute qualité. lequel personne ne vous facturera un supplément.

Vous pouvez commander des services payants supplémentaires à la clinique uniquement si vous avez besoin de services spéciaux (une chambre individuelle séparée, un régime alimentaire particulier, le choix d'un chirurgien en tant que médecin opérant).

Chers patients!

Actuellement, pour les patients vivant à Saint-Pétersbourg et ayant un diagnostic de "tumeur folliculaire", "goitre non toxique nodulaire", un financement du Fonds territorial d'assurance maladie obligatoire pour la clinique pour patients hospitalisés du N.V. NI Pirogov Université d'État de Saint-Pétersbourg n'est pas accordé. Nous vous recommandons de vous inscrire sur la liste d'attente pour une opération, mais malheureusement, à l'heure actuelle, les dates d'hospitalisation ne sont pas définies (pour pouvoir vous inscrire sur la liste d'attente, vous devez envoyer vos documents à l'adresse suivante: St. Petersburg, V.O., Kadetskaya Line, 13/15, 3ème étage, numéro de bureau 316 en semaine de 11h00 à 15h00, des informations détaillées sur notre site Internet à la rubrique "Hospitalisation au centre". Traitement chirurgical éventuel dans la fourniture de services payants (détails du coût du traitement par téléphone. (812) 980-77-21).

Comment venir chez vous pour une consultation et une biopsie?

Pour vous inscrire à une biopsie et consulter un endocrinologue ou un endocrinologue du Centre d'endocrinologie du Nord-Ouest, vous devez appeler les branches Petrograd ou Primorsky du Centre d'endocrinologie:

  • (812) 498-10-30, de 7h30 à 20h00, sans journées de congé, Saint-Pétersbourg, Kronverksky Ave., 31 (200 mètres à pied de la gare Gorkovskaya, en plein cœur de la ville, à 500 mètres de la forteresse Pierre et Paul ). Pour arriver en voiture, il y a un parking juste devant l'entrée du centre.
  • (812) 344-0-344, en semaine de 7h00 à 21h00, de 7h00 à 19h00 - le week-end, Saint-Pétersbourg, rue Savushkina, 124, b.1 (250 mètres à droite de la station de métro "Begovaya"). Devant les entrées du centre, il y a un parking adjacent pour voitures.

Et enfin...

Si vous avez un diagnostic d '«adénome thyroïdien folliculaire» basé sur une biopsie à l'aiguille fine, confiez l'examen, la chirurgie et le traitement en général à des médecins spécialisés dans cette maladie. Seule une telle approche peut fournir des résultats optimaux.

Cancer médullaire de la thyroïde

Le carcinome médullaire thyroïdien (carcinome médullaire de la glande thyroïde) est une tumeur maligne hormono-active rare de nature maligne qui se développe à partir de cellules thyroïdiennes parafolliculaires.

Retrait de la glande thyroïde

Informations sur le retrait de la glande thyroïde du centre d'endocrinologie du Nord-Ouest (indications, caractéristiques de la conduite, conséquences de l'inscription à l'opération)

Maladie de la thyroïde

Actuellement, l’étude des maladies de la glande thyroïde fait l’objet d’une attention si particulière qu’un volet spécial de l’endocrinologie, la thyroïdologie, c’est-à-dire la science de la glande thyroïde. Les médecins impliqués dans le diagnostic et le traitement des maladies de la glande thyroïde sont appelés thyroïdologues.

Analyses à Saint-Pétersbourg

L'une des étapes les plus importantes du processus de diagnostic est la réalisation des tests de laboratoire. Le plus souvent, les patients doivent effectuer une analyse de sang et une analyse d’urine, mais souvent, d’autres matériels biologiques font l’objet de recherches en laboratoire.

Analyse d'hormones thyroïdiennes

Le test sanguin des hormones thyroïdiennes est l’un des plus importants dans la pratique du Centre d’endocrinologie du Nord-Ouest. Dans cet article, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour familiariser les patients avec le don de sang contre les hormones thyroïdiennes.

Chirurgie de la thyroïde

Le Centre d'endocrinologie du Nord-Ouest est la principale institution de chirurgie endocrinienne en Russie. Actuellement, le centre effectue plus de 4 500 opérations sur la glande thyroïde, les glandes parathyroïdes (parathyroïdiennes) et les glandes surrénales. Par son nombre d'opérations, le Centre d'endocrinologie du Nord-Ouest occupe régulièrement la première place en Russie et figure parmi les trois plus importantes cliniques de chirurgie endocrinienne en Europe.

Consultation de l'endocrinologue

Les spécialistes du Centre d'endocrinologie du Nord-Ouest diagnostiquent et traitent les maladies des organes du système endocrinien. Les endocrinologues du centre reposent dans leurs travaux sur les recommandations de l’Association européenne des endocrinologues et de l’Association américaine des endocrinologues cliniques. Les technologies diagnostiques et thérapeutiques modernes fournissent le résultat optimal du traitement.

Biopsie à l'aiguille fine des nodules thyroïdiens

La biopsie à l'aiguille fine est la principale méthode d'évaluation de la structure morphologique des ganglions thyroïdiens. Lors de la biopsie, la composition cellulaire du nœud est évaluée, ce qui permet de déterminer des tactiques de traitement supplémentaires.

Ultrason thyroïdien expert

L'échographie thyroïdienne est la principale méthode d'évaluation de la structure de cet organe. En raison de son emplacement superficiel, la glande thyroïde est facilement accessible pour les ultrasons. Les appareils à ultrasons modernes vous permettent d'inspecter toutes les parties de la glande thyroïde, à l'exception de celles situées derrière le sternum ou la trachée.

Échographie du cou

Informations sur l'échographie du cou - recherche incluse, leurs caractéristiques

Consultation avec un chirurgien-endocrinologue

Chirurgien endocrinologue - médecin spécialisé dans le traitement des maladies des organes du système endocrinien nécessitant le recours à des techniques chirurgicales (traitement chirurgical, interventions peu invasives).

Neuromonitoring peropératoire

La neuromonitoring peropératoire est une technique permettant de surveiller l'activité électrique des nerfs laryngés qui assurent la mobilité des cordes vocales pendant une intervention chirurgicale. Lors de la surveillance, le chirurgien a la possibilité d'évaluer l'état des nerfs laryngés toutes les secondes et de modifier le plan de l'opération en conséquence. La neuromonitoring peut réduire considérablement le risque de déficience vocale après une intervention chirurgicale à la thyroïde et à la parathyroïde.

Adénome thyroïdien folliculaire atypique

Une tumeur bénigne de la glande thyroïde est appelée adénome.

Toute tumeur dans le tissu glandulaire du système endocrinien peut provoquer la synthèse de ses propres hormones, ce qui entraîne une modification de l'activité fonctionnelle de la thyroïde, indépendamment de la malignité ou du caractère bénin du processus.

La glande thyroïde a dans sa structure une multitude de follicules, c'est pourquoi un adénome thyroïdien est appelé folliculaire.

Tumeur atypique

provoque la croissance de nœuds dans le lobe gauche ou droit de la glande, ce qui provoque une gêne et des inconvénients pour son propriétaire.

Plus souvent, cette maladie survient chez les femmes sur le fond de la thyroïdite.

Les changements nodaux interfèrent avec l'activité vitale normale - respiration, déglutition et conduisent au développement d'un défaut esthétique du cou.

L'adénome folliculaire thyroïdien a généralement une origine bénigne et ses cellules ressemblent beaucoup aux cellules d'un adénocarcinome folliculaire malin.

La maladie se développe extrêmement lentement et peut être facilement traitée, surtout à un stade précoce.

Vous n'avez pas besoin de tirer la sonnette d'alarme si le médecin a diagnostiqué une «tumeur folliculaire thyroïdienne» - dans la plupart des cas, le pronostic de guérison est favorable.

La glande thyroïde est un organe unique du système endocrinien humain, qui possède une structure structurelle complexe et se distingue par diverses cellules.

La thyroïde est responsable de la synthèse des hormones qui régulent de nombreux processus dans le corps, notamment métaboliques.

Compte tenu des subtilités de la structure de la glande thyroïde, la particularité des processus tumoraux se produisant dans son tissu glandulaire est provoquée.

En règle générale, une tumeur dans la glande thyroïde est rarement agressive, contrairement à celles qui se forment dans d'autres systèmes et organes du corps.

Qu'est-ce qu'un adénome folliculaire thyroïdien et pourquoi apparaît-il? - Cette question inquiète toutes les personnes confrontées à cette maladie.

Il est difficile de donner une réponse exacte concernant les causes de la pathologie, car le mécanisme de formation de la tumeur est mal compris et plutôt compliqué.

Malgré cela, les experts ont découvert un certain nombre de causes possibles pouvant conduire au développement de la maladie:

  1. Hypersécrétion d'hormone stimulant la thyroïde par l'hypophyse.

Une situation similaire se produit si une tumeur se forme dans la région de l'hypophyse antérieure, qui commence à produire une quantité accrue d'hormone stimulant la thyroïde pour le corps.

La TSH active les tissus de la glande thyroïde, les forçant à produire des hormones thyroïdiennes avec une force double.

Ainsi, l’image suivante peut être observée: plus l’hormone produisant de la thyroïde est produite par l’hypophyse, plus les hormones thyroïdiennes sont synthétisées par la glande thyroïde.

  1. Violation de la régulation nerveuse de l'organe endocrinien.
  2. Carence chronique en iode.

Une quantité insuffisante d'iode dans le corps chez les personnes vivant dans une zone d'endémie ou consommant des aliments pauvres en ce microélément peut provoquer le développement d'un adénome thyroïdien folliculaire.

La maladie peut se développer dans le contexte du goitre endémique chez les femmes, de la thyroïdite, etc.

Outre les principales causes d'adénome, on peut noter des facteurs prédisposants contre lesquels cette pathologie du système endocrinien pourrait bien survenir.

Donc, ceux-ci incluent:

  • hérédité dysfonctionnelle de la part des parents de sang: la présence dans la famille de tumeurs bénignes dans l'histoire;
  • conditions environnementales défavorables, toxines, intoxication, maladies virales et infectieuses, faible protection immunitaire;
  • mutations au niveau génétique qui, en raison de divers facteurs, peuvent survenir dans les tissus de la glande thyroïde, même chez une personne en bonne santé.

Le plus souvent, une tumeur folliculaire bénigne ne synthétise pas les hormones thyroïdiennes de la glande thyroïde. Par conséquent, avec une petite taille, elle ne produit rien, c’est-à-dire qu’il n’ya aucun symptôme de la maladie.

L'adénome est diagnostiqué dans ces cas complètement par hasard dans le lobe droit ou gauche lors de l'examen échographique planifié.

Si la tumeur est devenue trop grosse,

il devient alors possible de le remarquer à l'œil nu, car il se produit une déformation caractéristique du cou.

C'est-à-dire que, dans une telle situation, le patient lui-même peut diagnostiquer un adénome en lui-même et demander l'aide appropriée d'un médecin.

Les adénomes folliculaires de grande taille, qui exercent une pression pathologique sur les tissus et les organes voisins - la trachée, les vaisseaux sanguins, les nerfs, le larynx et bien plus encore, provoquent des problèmes caractéristiques de circulation sanguine, de déglutition et de respiration.

En cas de compression des terminaisons nerveuses, le patient peut se plaindre d’une douleur persistante.

Vous pouvez détecter une tumeur folliculaire en cours d’apparition par les symptômes suivants:

  • température corporelle basse et constante;
  • troubles du système cardiovasculaire: arythmie, dystrophie du myocarde;
  • syndrome de compression.

Le médecin diagnostique un kyste folliculaire de la glande thyroïde sous forme de modifications nodulaires aux limites claires.

Pour confirmer le diagnostic prévu, le spécialiste prescrit au patient diverses procédures de diagnostic, telles que

Sur le fond du diagnostic par ultrasons, la tumeur sur les lobes de la glande thyroïde ressemble à une rondeur avec un bord délimité, ce qui indique la présence d’une enveloppe de capsule prononcée.

En même temps, la structure structurelle du néoplasme est fine et une certaine cavité peut être localisée à l'intérieur de celui-ci - un cystadénome.

La biopsie à l'aiguille fine est considérée comme l'une des méthodes de diagnostic efficaces pour l'adénome folliculaire de la glande thyroïde.

En cours de recherche, à partir du changement nodal sous le contrôle de l'appareil à ultrasons, le contenu du tissu est prélevé pour étude ultérieure en laboratoire.

Dans le même temps, le tableau cytologique de la tumeur permet d'identifier qualitativement le processus malin à partir du processus bénin.

L'adénome thyroïdien est classé dans les types suivants:

  • microfolliculaire;
  • macrofolliculaire;
  • trabéculaire;
  • folliculaire normal.

L'adénome folliculaire atypique présente le tableau symptomatique le plus frappant: il se caractérise par une détérioration rapide de l'état de santé du patient.

L'adénome atypique, à son tour, est de deux types:

  • tumeur papillaire;
  • une tumeur formée à partir des structures cellulaires de Hurthle.

Les néoplasmes papillaires de la glande thyroïde sont considérés comme très dangereux, car ils sont plus souvent modifiés par d'autres dans le processus malin.

Une tumeur provenant de cellules de Hurthle est généralement le résultat de la thyroïdite de Hashimoto chez la femme.

Pendant longtemps, il se présente sous une forme latente, ayant beaucoup en commun avec le tableau clinique de la principale maladie endocrinienne, dans le contexte duquel il est diagnostiqué et caractérisé par des symptômes cliniques évidents uniquement au dernier stade de la maladie.

C'est-à-dire qu'un adénome thyroïdien n'est détecté que lorsque la taille de la tumeur commence à dépasser 30 mm.

Une tumeur diagnostiquée de la glande thyroïde nécessite un traitement chirurgical, c’est-à-dire qu’elle est nécessaire, même si de nombreux patients espèrent encore un traitement avec des remèdes populaires et un traitement conservateur.

En raison de la présence de nombreuses caractéristiques du diagnostic différentiel de la maladie, la plupart des médecins prennent une décision concernant l'hémithyroïdectomie, ce qui signifie que l'un des lobes thyroïdiens touchés sera totalement éliminé.

Du point de vue de l'endocrinologie, cette opération chirurgicale est considérée comme justifiée si l'adénome folliculaire occupe presque une des parties de l'organe.

Ce traitement chirurgical peut empêcher la réopération, ce qui est toujours risqué.

Il serait nécessaire que l'examen histologique confirme la présence d'un tissu glandulaire dans le ganglion glandulaire.

Si la tumeur a une petite taille, elle est facilement éliminée avec le «décorticage» habituel en raison de la structure strictement limitée de la capsule.

Les tumeurs plus grosses, qui occupent une partie de la glande thyroïde, sont enlevées avec une portion de tissu glandulaire sain.

Si l'adénome folliculaire recouvre la plus grande partie de l'organe endocrinien, les médecins pratiquent généralement une thyroïdectomie totale ou complète, un traitement chirurgical qui élimine complètement la thyroïde touchée.

L'examen histologique du matériel biologique saisi est réalisé sans faute.

Le néoplasme retiré immédiatement après l'opération est envoyé au service de morphologie pathologique, où des travaux spécifiques sont effectués à l'aide de la méthode accélérée.

Pendant que le spécialiste étudie le matériel biologique, la salle d'opération attend le résultat sans assembler l'incision chirurgicale.

Si la bénignité de l'adénome folliculaire est confirmée, la plaie est suturée et le patient est envoyé au service postopératoire pour un traitement ultérieur.

Si la tumeur folliculaire s'avère être un adénocarcinome, les ganglions lymphatiques sont enlevés.

Après l'opération, le patient devra suivre un traitement spécifique contre le cancer avec des remèdes médicaux et populaires.

Tous les détails et les étapes

le traitement chirurgical est discuté avec le patient sans faute.

Après la chirurgie, il a besoin d'un traitement hormonal substitutif constant, qui peut être complété par un traitement avec des remèdes populaires.

qu'avant de prescrire un traitement chirurgical à un patient, il est nécessaire de l'exclure d'un état de thyréotoxicose - une production accrue d'hormones thyroïdiennes, si un tel état est présent.

Si cela n'est pas fait, l'opération consistant à enlever l'adénome folliculaire peut être compliquée par la suite par des complications plus graves.

Le traitement avec des médicaments, sans chirurgie, et le traitement avec des remèdes populaires n'est autorisé qu'à titre exceptionnel chez les personnes souffrant de comorbidités sévères, telles que l'infection par le VIH, chez les personnes âgées et autres.

Il ne faut pas oublier que toute tumeur bénigne de la nature peut se transformer en processus malin, c'est-à-dire en cancer, pouvant entraîner la mort d'une personne.

Par conséquent, il ne faut pas sérieusement faire confiance au traitement avec des remèdes populaires, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin et de retirer chirurgicalement l'adénome thyroïdien, puis de se faire examiner régulièrement par un endocrinologue pour observer l'organe opéré.

Les documents sont publiés pour examen et ne constituent pas une ordonnance de traitement! Nous vous recommandons de contacter un endocrinologue à votre hôpital!

Coauteure: Galina Vasnetsova, endocrinologue

L'adénome thyroïdien folliculaire se réfère à des tumeurs bénignes avec une longue période de développement et à la présence d'une capsule dense qui empêche les cellules nocives de se propager à d'autres organes. Dans environ 15% des cas, l'adénome folliculaire renaît en adénocarcinome, ce qui constitue une menace pour la santé et la vie du patient.

Adénome folliculaire au microscope avant et après l'excision

Qu'est-ce qu'un adénome thyroïdien? Ceci est une tumeur bénigne qui provient des cellules folliculaires de la glande thyroïde.

La glande thyroïde produit des hormones dont la valeur pour le corps ne peut être surestimée. Ils soutiennent un métabolisme équilibré, sont responsables de nombreuses autres transformations. En soi, le fer a une petite taille et chez les femmes normales ne dépasse pas 18 cu. voir (chez les hommes, 25 cm cubes). La formation de nœuds, même petits (jusqu'à 10 mm), une augmentation de taille d'un tiers seulement peut entraîner des complications graves.

L'adénome folliculaire de la glande thyroïde avec une augmentation de taille va pincer les vaisseaux sanguins autour, la terminaison nerveuse, la trachée. À mesure que la tumeur se développe, les symptômes tels que la douleur, les pathologies vasculaires et les problèmes respiratoires augmentent.

C'est important! Le principal danger que présente ce type de tumeur est la probabilité de dégénérescence en adénocarcinome malin et il est extrêmement difficile de les distinguer.

L'adénome thyroïdien ne produit pas d'hormones, n'affecte pas le fonctionnement de la thyroïde et ne se manifeste donc pas avant longtemps.

Adénome folliculaire au microscope avant et après l'excision

Qu'est-ce qu'un adénome thyroïdien? Ceci est une tumeur bénigne qui provient des cellules folliculaires de la glande thyroïde.

La glande thyroïde produit des hormones dont la valeur pour le corps ne peut être surestimée. Ils soutiennent un métabolisme équilibré, sont responsables de nombreuses autres transformations. En soi, le fer a une petite taille et chez les femmes normales ne dépasse pas 18 cu. voir (chez les hommes, 25 cm cubes). La formation de nœuds, même petits (jusqu'à 10 mm), une augmentation de taille d'un tiers seulement peut entraîner des complications graves.

L'adénome folliculaire de la glande thyroïde avec une augmentation de taille va pincer les vaisseaux sanguins autour, la terminaison nerveuse, la trachée. À mesure que la tumeur se développe, les symptômes tels que la douleur, les pathologies vasculaires et les problèmes respiratoires augmentent.

C'est important! Le principal danger que présente ce type de tumeur est la probabilité de dégénérescence en adénocarcinome malin, et il est extrêmement difficile de les distinguer.

L'adénome thyroïdien ne produit pas d'hormones, n'affecte pas le fonctionnement de la thyroïde et ne se manifeste donc pas avant longtemps.

La glande thyroïde se compose de deux lobes et d'un isthme entre eux. Il est entouré de vaisseaux, de terminaisons nerveuses, situé devant la trachée. Un adénome survient souvent dans le lobe droit dans sa partie inférieure.

Pourquoi les néoplasmes folliculaires apparaissent-ils?

Personne ne peut dire exactement pourquoi il se produit un adénome folliculaire de la glande thyroïde. Les facteurs de risque s'appellent:

  • Vivre dans des zones pauvres en iode.
  • Exposition fréquente aux radiations.
  • Blessures au cou et à la tête.
  • Changements d'âge.
  • Maladies auto-immunes.
  • Prédisposition génétique.

Une tumeur folliculaire - adénome thyroïdien - provient des cellules folliculaires. En fait, il s’agit d’un follicule dont les cellules ont commencé à se développer de manière excessive, il a formé un nœud élastique dense. Les adénomes folliculaires ont plusieurs variétés:

  • Colloïdal (macrofolliculaire). Les nœuds sont formés de gros follicules contenant une grande quantité de substance colloïdale, ils sont tapissés à l'intérieur d'un épithélium plat.
  • Microfolliculaire - formé à partir de petites cellules A des follicules, à l'intérieur sont tapissés d'épithélium cubique, ont très peu de colloïde.
  • Fœtal (tubulaire) - composé de cellules tubulaires lourdes, mais contenant une petite quantité de colloïde.
  • Trabéculaire (embryonnaire), se compose de trabécules - cellules de la glande lourdes similaires aux embryons thyroïdiens.

Les deux dernières espèces ne capturent pas l'iode radioactif, incapable de produire des hormones. Mais les adénomes thyroïdiens macro et microfolliculaires peuvent produire des hormones thyroïdiennes, accumuler des contenus hémorragiques ou séreux dans leur cavité interne, ainsi que des globulines et des glycogènes. Dans ce cas, l'adénome est appelé atypique (atypical). Les substances contenues dans la cavité de l'adénome affectent négativement la fonction de la glande thyroïde et de l'organisme dans son ensemble.

Adénome folliculaire visible à l'œil nu

Adénome folliculaire atypique

Ce type d'adénome folliculaire est le plus dangereux. Pendant longtemps, il n'est pas possible de le diagnostiquer et le diagnostic apparaît: thyroïdite de Hashimoto. L'adénome atypique de la glande thyroïde se forme à partir de cellules de Gyurtle ou d'adénome papillaire. Manifesté par de tels symptômes:

  • Fatigue déraisonnable.
  • Transpiration accrue.
  • Irritabilité.
  • Minceur sans motifs valables et sans colis.
  • Intolérance à la chaleur.
  • Tachycardie constante.

L'adénome folliculaire atypique est déjà détecté à un stade avancé. Au cours de cette période, il représente une menace pour la santé du patient car il affecte de nombreux organes et systèmes.

Dans la plupart des cas, l'adénome folliculaire de la glande thyroïde est détecté par hasard lors de contrôles de routine ou par échographie (échographie). Les cas de détection tumorale agrandie à la taille visible à l'œil ne sont également pas rares.

Fait L'adénome folliculaire de la glande thyroïde chez la femme se produit environ 4 fois plus souvent que chez l'homme, le nombre de cas augmente proportionnellement à l'âge des patients.

La TAB est réalisée à l'aide d'une aiguille très fine, qui est envoyée au noeud à l'aide d'un faisceau ultrasonore, puis le contenu obtenu est examiné au microscope.

Après la suspicion d'une tumeur folliculaire, les examens suivants sont prescrits:

  • Échographie de la glande thyroïde et des ganglions lymphatiques cervicaux.
  • TAB (biopsie par aspiration à l'aiguille fine).
  • Analyses des hormones thyroïdiennes (T3 et T4), ainsi que de la TSH.
  • Différenciation par l'iode radioactif (scintigraphie).
  • Tests sanguins et urinaires généraux.

Après l’enquête, l’endocrinologue décide des événements à suivre.

Avec la taille de la tumeur jusqu'à 10 mm et l'absence de perturbations hormonales, il est susceptible d'être surveillé. Dans ce cas, le retrait de la tumeur ne peut pas être pressé. Cependant, une surveillance constante et un dépistage annuel (ou deux fois par an) des hormones thyroïdiennes seront nécessaires.

C'est important! La principale difficulté réside dans la distinction entre adénome et adénocarcinome. C'est très difficile, avec précision, les médecins peuvent seulement dire quand une opération est faite et la tumeur elle-même est examinée sous un microscope.

Traitement de gros adénome thyroïdien folliculaire nécessite cardinal. L'opération est effectuée sans délai. Pendant l'opération, commencez par retirer le noeud et effectuez une étude urgente de celui-ci. Lorsque l'adénocarcinome est détecté, toute la glande thyroïde est enlevée avec une excision supplémentaire des ganglions lymphatiques cervicaux.

La TAB est réalisée à l'aide d'une aiguille très fine, qui est envoyée au noeud à l'aide d'un faisceau ultrasonore, puis le contenu obtenu est examiné au microscope.

Après la suspicion d'une tumeur folliculaire, les examens suivants sont prescrits:

  • Échographie de la glande thyroïde et des ganglions lymphatiques cervicaux.
  • TAB (biopsie par aspiration à l'aiguille fine).
  • Analyses des hormones thyroïdiennes (T3 et T4), ainsi que de la TSH.
  • Différenciation par l'iode radioactif (scintigraphie).
  • Tests sanguins et urinaires généraux.

Après l’enquête, l’endocrinologue décide des événements à suivre.

Avec la taille de la tumeur jusqu'à 10 mm et l'absence de perturbations hormonales, il est susceptible d'être surveillé. Dans ce cas, le retrait de la tumeur ne peut pas être pressé. Cependant, une surveillance constante et un dépistage annuel (ou deux fois par an) des hormones thyroïdiennes seront nécessaires.

C'est important! La principale difficulté réside dans la distinction entre adénome et adénocarcinome. C'est très difficile, avec précision, les médecins peuvent seulement dire quand une opération est faite et la tumeur elle-même est examinée sous un microscope.

Traitement de gros adénome thyroïdien folliculaire nécessite cardinal. L'opération est effectuée sans délai. Pendant l'opération, commencez par retirer le noeud et effectuez une étude urgente de celui-ci. Lorsque l'adénocarcinome est détecté, toute la glande thyroïde est enlevée avec une excision supplémentaire des ganglions lymphatiques cervicaux.

Pendant l'opération, le noeud sera excisé et envoyé pour enquête d'urgence. Ce n'est que maintenant que vous pouvez différencier avec précision un adénome (ou adénocarcinome) et décider de la nécessité d'un retrait complet de la glande thyroïde.

Si l'étude histologique a confirmé le diagnostic d '"adénome", seul le nœud ou un lobe de la glande thyroïde est retiré avec le nœud. Dans certains cas, lorsque la taille de la tumeur est grande et que toute la glande est touchée, il est nécessaire de réaliser une thyroïdectomie totale.

Est important. La conséquence de cette intervention chirurgicale pour le patient est un traitement hormonal substitutif tout au long de la vie.

Pronostic et prévention

Après le retrait de l'adénome folliculaire, le pronostic est le plus favorable. Un retour à la vie ordinaire a lieu par périodes allant de 1 à 3 mois. Tous les symptômes existants disparaissent. Dans de rares cas, une correction hormonale est nécessaire à vie.

1 mois après la thyroïdectomie de l'adénome folliculaire de la glande thyroïde

En tant que mesures préventives, il faut nommer un mode de vie sain, arrêter de fumer et respecter les normes relatives à la consommation d’iode. Si nécessaire, les préparations d'iode doivent être prises sous la surveillance d'un médecin (actif en iode, iodomarine).

Mais il faut se rappeler que la consommation d'iode dans le corps de plus de 200 mg / jour est aussi nocive que sa carence.

L'observation du dispensaire chez l'endocrinologue est obligatoire après le retrait de l'adénome folliculaire, quel que soit le volume de l'intervention chirurgicale.

Coauteure: Galina Vasnetsova, endocrinologue

Note: 0 de 5 Votes: 0 Vues: 2138

Le principal conducteur des processus métaboliques dans le corps humain peut à juste titre être appelé le système endocrinien. Toute anomalie dans ce domaine peut entraîner une détérioration de la santé. Il n'y a pas d'exception ni d'adénome thyroïdien folliculaire. Cette tumeur est une tumeur bénigne, mais en même temps, ses cellules ressemblent à un adénocarcinome folliculaire, de sorte qu'il est presque impossible de distinguer une tumeur bénigne de l'oncologie.

Les symptômes de problèmes thyroïdiens n'apparaissent que lorsque la tumeur atteint de grandes tailles. Cela est dû au fait que la tumeur ne synthétise pas ses propres cellules, les hormones thyroïdiennes, et si la tumeur est petite, il est difficile à sentir.

1 mois après la thyroïdectomie de l'adénome folliculaire de la glande thyroïde

En tant que mesures préventives, il faut nommer un mode de vie sain, arrêter de fumer et respecter les normes relatives à la consommation d’iode. Si nécessaire, les préparations d'iode doivent être prises sous la surveillance d'un médecin (actif en iode, iodomarine).

Mais il faut se rappeler que la consommation d'iode dans le corps de plus de 200 mg / jour est aussi nocive que sa carence.

L'observation du dispensaire chez l'endocrinologue est obligatoire après le retrait de l'adénome folliculaire, quel que soit le volume de l'intervention chirurgicale.

Coauteure: Galina Vasnetsova, endocrinologue

Note: 0 de 5 Votes: 0 Vues: 2138

Le principal conducteur des processus métaboliques dans le corps humain peut à juste titre être appelé le système endocrinien. Toute anomalie dans ce domaine peut entraîner une détérioration de la santé. Il n'y a pas d'exception ni d'adénome thyroïdien folliculaire. Cette tumeur est une tumeur bénigne, mais en même temps, ses cellules ressemblent à un adénocarcinome folliculaire, de sorte qu'il est presque impossible de distinguer une tumeur bénigne de l'oncologie.

Les symptômes de problèmes thyroïdiens n'apparaissent que lorsque la tumeur atteint de grandes tailles. Cela est dû au fait que la tumeur ne synthétise pas ses propres cellules, les hormones thyroïdiennes, et si la tumeur est petite, il est difficile à sentir.

Par conséquent, le diagnostic de cette maladie s’obtient assez accidentellement - lors d’une échographie de routine. Lorsque l'adénome est fortement élargi, les symptômes deviennent perceptibles et il devient nécessaire de consulter un médecin.

  • Apathie envers la vie, manque d'humeur;
  • Performance réduite, fatigue sévère;
  • Perte de poids jusqu'à dix kilos en deux mois sans régime ni exercices spéciaux;
  • Les problèmes du système nerveux central se traduisent par une instabilité d'humeur, la pression artérielle n'est pas stable, des bouffées de chaleur ou des frissons apparaissent;
  • Le corps devient sensible aux changements de température - tachycardie, maux de tête;
  • Tachyarythmie seule, qui ne se prête pas au traitement par des médicaments antiarythmiques;
  • Maux de tête non révélés étilogie;
  • Insomnie, somnolence;
  • Transpiration accrue, affectant les paumes et les pieds.

L'adénome folliculaire de la glande thyroïde ne montre pas toujours tous ses symptômes. Il ne peut y avoir qu’un seul signe ou un signe supplémentaire:

  • Douleur dans la région thyroïdienne;
  • Problèmes avec les mouvements de déglutition;
  • Respiration altérée

C'est important! Le cancer de la thyroïde folliculaire présente les mêmes signes qu'un adénome, mais il s'agit d'une maladie oncologique.

Tumeur folliculaire de la glande thyroïde, qu'est-ce qui cause la maladie? Cette question est posée par toutes les personnes atteintes de cette maladie, mais la réponse est difficile à donner.

Le processus d'apparition d'une tumeur est complexe et les scientifiques ne l'ont pas encore complètement étudié. Mais les experts ont identifié un certain nombre de raisons principales contribuant au développement de la pathologie.

  1. L'hypersécrétion de l'hormone stimulant la thyroïde par l'hypophyse survient lorsque la formation de follicules se forme dans la zone de l'hypophyse antérieure. Sous l'influence de la TSH, les cellules de la glande thyroïde sont activées et commencent à produire des hormones de manière intensive. Et cela signifie que plus on produit de thyrotropes, plus ils synthétisent la glande thyroïde.
  2. Problèmes de régulation nerveuse du système endocrinien.
  • Carence en iode. Avec une pénurie de cet élément, la pathologie commence à se développer.

C'est important! Chez les femmes, la maladie peut survenir en raison d'un goitre endémique.

Outre les principaux facteurs pouvant conduire à un adénome, il existe encore des prédisposants. Sur leur fond peut apparaître l'épithélium folliculaire de la glande thyroïde.

  • Facteur héréditaire - dans la famille, il y avait des cas de formations bénignes;
  • Problèmes avec l'environnement;
  • Immunité affaiblie;
  • Maladies virales et infectieuses;
  • Mutations génétiques conduisant à des modifications de la glande thyroïde;
  • Dommages mécaniques dans la région de la glande thyroïde;
  • Perturbation du métabolisme dans le corps;
  • Prendre certains médicaments.

La maladie est classée selon les types folliculaires suivants:

Les symptômes les plus prononcés sont associés à un adénome atypique, qui se divise en:

  • La formation papillaire, qui est une maladie dangereuse parce qu'elle a la capacité de dégénérer rapidement en oncologie.
  • Une tumeur formée à partir de cellules de Gyurtle survient chez les femmes en raison de la téréoïdite de Hashimoto. Pendant longtemps, le carcinome est caché et présente des symptômes similaires avec les maladies du système endocrinien. Le diagnostiquer, en règle générale, à la dernière étape.

C'est important! Le carcinome et la néoplasie folliculaire lors de la sonde ne sont pas différents les uns des autres. La seule différence est que le type aténique d'adénome commence à se développer dans les tissus voisins, les veines, ce qui est clairement visible aux ultrasons.

Pour que la vie d'un patient atteint d'adénome glandulaire reste qualitative, il est nécessaire de mener une étude opportune et précise, grâce à laquelle un traitement efficace sera élaboré.

Le diagnostic initial est réalisé par la palpation de la glande et l'on peut trouver des nodules, simples ou en grappe. En outre, pour un diagnostic précis, effectuez les procédures suivantes:

  • Échographie de la glande thyroïde;
  • Scan ou scintigraphie;
  • Cytologie des nœuds;
  • Test sanguin pour les hormones.

La première chose à faire pour établir un diagnostic est de classer une tumeur comme bénigne ou maligne. Pour ce faire, déterminez les éléments suivants:

  • L'état de la tumeur à la palpation est doux, ferme;
  • Taux d'augmentation;
  • Composé avec la glande;
  • La taille des ganglions lymphatiques du cou;
  • Degré d'enrouement;
  • Difficulté à avaler;
  • Écraser la tumeur de l'œsophage, des voies respiratoires.

Les études instrumentales et de laboratoire permettent de déterminer plus précisément la pathologie.

Le diagnostic par ultrasons aide à distinguer un kyste d'un néoplasme. De plus, cet examen vise à déterminer les tumeurs multiples, les formations de petite taille, prescrites pendant la grossesse, lorsque les études isotopiques ne peuvent être utilisées.

La scintigraphie aide à identifier une tumeur bénigne ou maligne.

La cytologie est considérée comme la principale méthode d'examen de la glande. Dans cette procédure, le fluide est pris de l'assemblage.

Des analyses de sang en laboratoire aident à identifier la thyrotoxicose, présente dans le corps avec un adénome toxique bénin. L'augmentation de la calcitonine dans le sang indique une formation maligne.

Avec le diagnostic d'adénome folliculaire de la glande thyroïde, le traitement doit commencer immédiatement. La thérapie est effectuée à l'aide de détoxification du corps, d'immunomodulateurs, de désensibilisants, de régulateurs de la thyroïde et de l'hypophyse, ainsi que de vitamines et d'anti-inflammatoires. Un traitement précoce aidera à éviter l'hyperthyroïdie et les tumeurs malignes.

C'est important! Une telle thérapie, sans intervention chirurgicale, est autorisée à titre exceptionnel pour les patients infectés par le VIH et les personnes âgées.

La plupart des spécialistes, dans le diagnostic de l'adénome glandulaire, préfèrent une intervention chirurgicale. En raison des particularités de l’étude différentielle de la maladie, les médecins pratiquent une hémithyroïdectomie. Cela signifie que le lobe affecté sera complètement enlevé. Une telle opération est justifiée si la pathologie a complètement frappé l'une des parties de l'organe. Cette thérapie vous permet d’éviter une réopération, ce qui peut avoir des conséquences négatives.

Si la tumeur a une petite taille, il est facile de l'enlever à l'aide d'une «exfoliation». Pour les grosses tumeurs qui affectent les lobes de la glande thyroïde, elles sont enlevées avec les tissus glandulaires sains.

Si le macrophallicus de la glande thyroïde a capturé presque tout l'organe endocrinien, le médecin procède à une thyroélectomie totale, c'est-à-dire à l'ablation de la glande thyroïde.

L'histologie du matériel retiré lors de l'opération est réalisée sans faute.

L’étude sur les biomatériaux s’achève lorsque le patient est en salle d’opération. La fin de l'opération dépend du résultat de l'histologie. En cas de tumeur bénigne, des points de suture sont posés sur la plaie et le patient est envoyé au service postopératoire pour plus de patience. Lors de la confirmation de l'oncologie, le chirurgien retire les ganglions lymphatiques. Ensuite, on prescrit au patient un médicament pour le cancer de la thyroïde.

La réhabilitation ultérieure est spécifique. Le patient se voit prescrire de manière continue des médicaments de substitution hormonale en complément d'un traitement traditionnel. Si vous ne suivez pas le traitement postopératoire, des complications graves risquent de se produire.

C'est important! Vous devriez savoir que toute éducation bénigne sans traitement médical approprié peut renaître en oncologie.

Le cancer de la thyroïde folliculaire est une pathologie rare et se développe sous plusieurs formes, dont l'une est folliculaire. La part de ce type d'oncologie représente jusqu'à 15% des patients.

Selon les statistiques, les femmes âgées sont plus susceptibles d'être touchées par cette pathologie, les hommes étant beaucoup moins malades. Un tiers de toutes les formations peu invasives malades. Cela signifie que le cancer ne métastase pas à d'autres tissus et ne se développe pas dans eux.

Dans d'autres cas, le cancer de la thyroïde est agressif, la tumeur pénètre dans les ganglions lymphatiques, les vaisseaux voisins, les os et les cellules pulmonaires.

Ayant la capacité de métastaser à d'autres organes, le cancer folliculaire est dangereux. Cela est dû au fait que des métastases secondaires peuvent pénétrer dans les organes respiratoires, le cerveau et d'autres organes.

Le traitement de cette forme d'anomalie est de nature complexe - chirurgie et élimination de métastases par chimiothérapie et radiothérapie.

Les causes du cancer de la thyroïde folliculaire ne sont pas complètement identifiées, voici les principales:

  • Faible résistance du corps au cancer;
  • Long cours de radiothérapie;
  • Production dangereuse pour l'environnement;
  • Goitre multinodulaire;
  • Mode de vie malsain;
  • Stress avec diminution subséquente de la résistance oncologique de l'organisme.

Les symptômes de l'oncologie de la glande thyroïde sont similaires à ceux de l'adénome glandulaire.

La formation de plus de quatre centimètres, au-delà des limites de la glande thyroïde, il n'y a pas de métastases. Les cellules ne se cassent pas.

  • En présence d'une invasion au-delà de la capsule de la glande, elle est déterminée par la formation de toute taille. Il présente des métastases au niveau du cou et du thorax. Sans pénétration dans d'autres organes.
  • La tumeur a n'importe quelle taille, passe à la glande thyroïde et se développe en gros vaisseaux, dans le service vertébral et les ganglions lymphatiques adjacents.
  • L'invasion est massive, capture des organes éloignés.

C'est important! Le quatrième stade du cancer a des métastases dans tout le corps, donc la taille de la tumeur elle-même n'a pas d'importance dans la prédiction de la maladie.

Grâce à la médecine moderne, qui présente un fort potentiel de diagnostic du cancer, il est possible de détecter le cancer folliculaire au début de sa formation. Cela augmente considérablement les chances du patient d'obtenir un résultat positif.

Les projections pour le cancer de la thyroïde folliculaire dépendent du stade de la maladie. Avec I et II degré de la maladie, le traitement initié en temps opportun donne 100% de garantie que le patient vivra. Au stade III, le pourcentage de taux de survie est de soixante-dix. Le dernier degré, IV, a 50% des patients qui ont vaincu la maladie.

Lors du choix du traitement de l'oncologie folliculaire, la glande thyroïde est très controversée parmi les médecins. Certains pensent qu'avec une petite éducation et l'absence de métastases, une intervention chirurgicale n'est pas appropriée. D'autres soutiennent que seule une intervention chirurgicale avec l'ablation complète de la glande thyroïde peut permettre de guérir complètement l'oncologie. Confirmez la théorie d'un petit pourcentage de la rechute résultante.

Après l'opération, un traitement par isotopes de l'iode est prescrit au patient - 131. Cet isotope est capable de détruire les cellules cancéreuses. Le traitement est conçu pour six semaines. Pour les métastases pénétrées dans les poumons et le tissu osseux, l'irradiation est utilisée à l'intérieur ou à l'extérieur.

En cas d'irradiation externe, l'impact est réalisé dans la région du cou à l'aide d'un appareil spécial. Pour l'irradiation interne, des capsules spéciales contenant des substances radioactives sont incorporées dans la glande thyroïde. Après la résolution de la capsule, les éléments commencent à détruire les cellules cancéreuses.

C'est important! Il vaut mieux prévenir la maladie que la traiter. Pour ce faire, il est nécessaire de procéder à des inspections régulières avec un spécialiste, en particulier pour les personnes de plus de 40 ans. Il est également impossible de prendre des médicaments contenant de l'iode sans ordonnance. Il est conseillé d’éviter les rayons directs du soleil, les blessures à la gorge, les ecchymoses et l’hypothermie.

L'adénome folliculaire de la glande thyroïde est l'un des types de néoplasmes thyroïdiens de nature bénigne.

Cette formation est très similaire à l'adénocarcinome malin - folliculaire de la glande thyroïde.

Le plus souvent, cette maladie affecte les femmes matures et âgées, mais une pathologie peut survenir à tout âge. L'adénome a généralement des formes arrondies avec des limites claires. Réaliser une éducation capable de taille importante, dans laquelle le fonctionnement normal du patient est difficile. Le principal danger posé par l'adénome de la glande thyroïde est la probabilité de malignité (transformation en une forme maligne).

La plupart des nodules thyroïdiens sont bénins. Ils peuvent être simples ou multiples et s'étendre sur la surface du corps. Considérons les principaux types d'adénome thyroïdien.

Syndrome de Plummer ou adénome thyroïdien toxique - cette formation peut se produire sur le fond d'un nœud non toxique. Ce type d'adénome a une forme ronde ou ovale. Se présente sous la forme d'un ou plusieurs nodules qui produisent des hormones en excès.

L'adénome folliculaire se forme souvent à un jeune âge. Il se produit dans les cellules folliculaires. Il a une forme arrondie en forme de capsule, capable de se déplacer lorsque le larynx bouge. Dans environ 10% des cas, ce type d'adénome se transforme en adénocarcinome. L'adénome thyroïdien folliculaire atypique est caractérisé par la présence de cellules folliculaires et en prolifération. La taille du cytoplasme peut être inférieure à la taille des noyaux des structures cellulaires. Ce type d'éducation peut revêtir un caractère malin.

L'adénome papillaire est une formation ressemblant à un kyste qui contient un liquide.

L'adénome oxyphilique est le type de tumeur le plus agressif, dans lequel le risque de malignité est extrêmement élevé.

Adénome oncocytaire (adénome à cellules de Hurthle) - se développe généralement chez les patients atteints de thyroïdite auto-immune. Il affecte plus souvent les femmes âgées de 20 à 30 ans. Il a l'apparence d'une tumeur avec des hémorragies mineures, ressemble à une tumeur cancéreuse.

On pense que la survenue d'un adénome thyroïdien est associée à une production accrue d'hormone stimulant la thyroïde, qui est sécrétée par l'hypophyse. Ce gomon stimule non seulement l'augmentation de la production d'hormones thyroïdiennes, mais provoque également une multiplication des cellules actives.

Une hypersécrétion de cette hormone peut être observée en cas de troubles du fonctionnement du système nerveux autonome. Il en résulte une croissance excessive des tissus des glandes, qui se développent progressivement. Dans certains cas, la production d'hormone stimulant la thyroïde diminue et la formation diminue avec le temps.

Certains facteurs peuvent également déclencher l'apparition de la maladie. Ceux-ci comprennent:

  • prédisposition génétique;
  • échec hormonal dans le corps;
  • environnement défavorable et les effets nocifs des substances toxiques;
  • médicaments hormonaux pendant une longue période.

En outre, il a été noté que l'adénome folliculaire de la glande thyroïde chez les femmes se produit plus souvent que chez les hommes.

Au début du développement de la tumeur, il est difficile à diagnostiquer. Le développement de l'adénome folliculaire est asymptomatique. Ce type d'adénome thyroïdien ne produit pas d'hormones, car le diagnostic survient plus souvent avec un développement important de l'éducation, lorsque la tumeur commence à faire pression sur les organes voisins. Il en résulte une difficulté à avaler et à respirer.

Le diagnostic de la maladie est posé par échographie et cytologie. Le patient subit une biopsie de ponction, sur la base de laquelle, dans la plupart des cas, une conclusion peut être tirée sur la nature de la maladie. En outre, ils effectuent un test sanguin qui vous permet d'identifier le niveau d'hormones dans le corps.