loader
Recommandé

Principal

La cirrhose

Hémangiome du foie: de quoi s'agit-il, ses causes, ses symptômes, son élimination

L'hémangiome hépatique est considéré comme l'une des tumeurs les plus courantes de cet organe. Seulement selon les enquêtes, il est détecté chez 2% des habitants de la Terre et le chiffre de prévalence réelle atteint 7%. L'âge moyen des patients varie entre 30 et 50 ans, les femmes étant cinq fois plus nombreuses que les hommes. Ceci est probablement dû à l'action des œstrogènes, des hormones sexuelles féminines, qui provoquent la croissance de tumeurs.

L'hémangiome est une tumeur vasculaire qui, dans la majorité absolue des patients, est bénigne et n'est pas sujette à une tumeur maligne. Une tumeur se forme dans le parenchyme hépatique au cours du développement fœtal, lorsque les conditions environnementales rencontrées par une femme enceinte nuisent à la formation des vaisseaux fœtaux. Il est généralement détecté chez les adultes.

Chez 5 à 10% des enfants en bas âge, il est possible de le détecter au cours de la première année de vie mais, en règle générale, ces formations disparaissent au bout de 3 à 4 ans.

De nombreux chercheurs placent l'hémangiome dans une position intermédiaire entre la tumeur elle-même et la malformation, et divers néoplasmes vasculaires bénins sont considérés comme ce type de tumeurs vasculaires. La possibilité d'une nouvelle croissance (récurrence) et la pénétration de l'éducation dans le tissu hépatique (invasion) parlent en faveur de la tumeur, mais la multiplicité fréquente de telles tumeurs est plus caractéristique de la malformation.

Les hémangiomes sont généralement asymptomatiques, ils se reconnaissent par sa présence au hasard, lors d’un examen échographique des organes de la cavité abdominale. Le flux asymptomatique des petites tumeurs les rend inoffensives, mais parmi les complications possibles, une rupture des vaisseaux sanguins et des saignements pouvant coûter la vie sont possibles.

Causes et types d'hémangiomes du foie

Les causes de l'hémangiome du foie ne sont pas connues de manière fiable, mais le rôle est attribué aux facteurs suivants:

  • Sexe féminin;
  • Acceptation pendant la grossesse de certains médicaments - stéroïdes, œstrogènes, clomifène, gonadotrophine chorionique humaine;
  • La grossesse;
  • Malformations congénitales lorsqu’un hémangiome hépatique se manifeste dans d’autres syndromes

La véritable cause de la formation et de la croissance des hémangiomes n'a pas encore été déterminée et le gène responsable de ce processus n'a pas été trouvé, bien que des cas familiaux de la tumeur aient été décrits.

Les types d'hémangiomes sont déterminés par sa structure. Allouer:

  1. Capillaire;
  2. Hémangiome caverneux.

La tumeur peut être unique ou multiple. Dans ce dernier cas, le risque de complications est plus élevé et le traitement peut être très difficile. Un hémangiome focal ressemble à un nœud rouge-bleuâtre, vallonné ou lisse de consistance molle. Lorsque pressé, il diminue, puis augmente à nouveau, se remplissant de sang. Les dimensions sont généralement comprises entre 1 et 2 cm, l’hémangiome est considéré comme géant et dépasse 4 à 5 cm. La tumeur grossit très lentement, mais peut augmenter considérablement chez les femmes enceintes.

hémangiomes multiples dans le foie

Typiquement, la tumeur a la structure d'un hémangiome caverneux, constitué de nombreuses grandes cavités vasculaires remplies de sang. Une telle néoplasie est souvent solitaire, elle peut atteindre une taille gigantesque et provoquer divers symptômes de fonction hépatique anormale et de circulation sanguine systémique.

L'hémangiome capillaire est extrêmement rare et est construit à partir de petits vaisseaux de type capillaire. Cette espèce croît plus lentement que le caverneux, atteignant rarement de grandes tailles. Certains experts doutent de la possibilité de formation d'un hémangiome capillaire dans le foie, qu'il s'agisse d'une malformation des vaisseaux.

Des dépôts de calcium, une fibrose, des caillots sanguins peuvent être trouvés dans la formation, et avec de petites hémorragies souvent répétées, l'hémangiome est sclérosé et se présente sous la forme d'un nœud gris dense.

La tumeur peut être située à la fois dans la profondeur d'un lobe du foie et superficiellement. Il arrive qu’il dépasse les limites du corps, en communiquant avec lui au moyen d’une jambe mince. Ces tumeurs comportent un risque élevé de saignement, car le moindre impact sur la région abdominale ou un traumatisme contondant entraînera la rupture de ses vaisseaux.

Manifestations de l'hémangiome du foie

Habituellement, l'hémangiome est asymptomatique. Pendant des années, il ne se fait pas sentir et est révélé par hasard lors d'une échographie ou d'une laparoscopie due à d'autres causes. De petits hémangiomes peuvent ne pas être trouvés pendant la vie du patient.

Si la tumeur atteint 4 centimètres ou plus, environ la moitié des patients peuvent se plaindre. Ils doivent être interprétés avec une extrême prudence et ce n'est qu'après un examen approfondi que l'on peut établir si la tumeur provoque réellement des symptômes ou si elle est la cause d'autres maladies des organes de l'appareil digestif. Un tiers des patients après une intervention chirurgicale destinée à retirer les plaintes d'hémangiome persistent, ce qui plaide en faveur de la formation initiale d'une tumeur asymptomatique.

Les signes les plus courants d'une tumeur sont:

  • La douleur;
  • La sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit;
  • Nausée, sensation de satiété dans l'estomac, vomissements;
  • Jaunisse

Les symptômes les plus caractéristiques sont généralement des douleurs et une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit, associées à une augmentation de la taille du foie. La douleur peut être intermittente, généralement douloureuse et non intensive. Lorsqu'un hémangiome ou une thrombose se rompt, la douleur devient aiguë et le patient a besoin de soins médicaux d'urgence.

Si l'hémangiome est important et serre les organes adjacents de la cavité abdominale, des signes de dysfonctionnement de l'estomac ou des intestins (nausées, vomissements, douleurs abdominales) sont observés. La jaunisse est possible en cas de lésion des voies biliaires ou d'empêchement de l'écoulement de la bile par la vésicule biliaire. Lorsque la compression de gros troncs vasculaires développent une insuffisance cardiaque, un gonflement des membres inférieurs lors de la compression de la veine cave inférieure.

Un long hémangiome asymptomatique peut entraîner une rupture et une hémorragie. Les premiers signes d'une tumeur seront alors les suivants: douleur abdominale aiguë et choc (diminution brutale de la pression, troubles de la conscience et du fonctionnement des organes vitaux). Les pertes sanguines massives et l’irritation du péritoine par le sang versé menacent la vie du patient et nécessitent des mesures médicales immédiates.

Dans de rares cas, avec croissance tumorale diffuse, une insuffisance hépatique peut se développer et des nœuds gigantesques, dans lesquels une quantité importante de sang s'accumule, peuvent provoquer un trouble de la coagulation du sang, associé à une thrombocytopénie, et un CID présentant une thrombose et un saignement caractéristiques (syndrome de Kazabah-Merritt).

Diagnostics

Il est assez difficile de suspecter une tumeur en raison de la présence de symptômes, car de nombreuses autres maladies des organes abdominaux se manifestent de la même manière. Lors de l'examen du patient, aucun signe de néoplasme n'est détecté, mais dans de rares cas d'hémangiomes géants, le médecin peut rechercher une hypertrophie du foie ou même du site tumoral, faisant saillie dans la cavité abdominale.

Les analyses de sang générales et biochimiques ne montreront pas de signes spécifiques de la tumeur. Ils peuvent présenter des signes de thrombocytopénie, une diminution du fibrinogène en cas de grosses tumeurs contenant une grande quantité de sang. Lorsque les voies biliaires sont comprimées, une augmentation de la bilirubine est possible et, si un volume important du parenchyme hépatique est affecté, une augmentation du taux d'enzymes hépatiques se produit, ce qui se produit toutefois extrêmement rarement. Si la tumeur est gigantesque, des signes de processus inflammatoire peuvent être détectés lors de l'analyse, par exemple une augmentation de la RSE.

La méthode la plus accessible et la plus informative pour le diagnostic de l'hémangiome du foie est l'échographie, qui est indolore, sans danger et qui peut être réalisée chez des patients de différents âges, même en présence d'une pathologie concomitante grave. Les ultrasons peuvent être complétés par un doppler et une amélioration du contraste, ce qui augmente considérablement la sensibilité et l'efficacité de la méthode.

Avec les ultrasons, le médecin ne peut que supposer la présence d’un hémangiome, trouvant une formation homogène dans le foie avec des limites claires. Pour clarifier le diagnostic, un patient est soumis à une tomographie par ordinateur avec contraste des vaisseaux du foie.

La méthode de recherche la plus informative et la plus sensible est l’IRM, qui peut également être réalisée avec l’introduction du contraste. Avec l'IRM, il est possible d'établir la taille exacte, la localisation de la tumeur, «considérer» la lobulation de sa structure, et même les niveaux de fluide dans les cavités vasculaires, qui se forment à la suite de la «stratification» du sang stagnant en éléments formés et en plasma.

un petit hémangiome à l'échographie (à gauche) et une grosse tumeur à l'IRM (à droite)

Si, au cours d'un scanner ou d'une IRM, le médecin reçoit des informations insuffisantes, le patient peut faire l'objet d'une étude par radio-isotopes, d'une artériographie et même d'une biopsie, qui ne sont pas largement utilisés en raison du risque de complications dangereuses.

Traitement

Il n'y a pas de réponse précise sur la manière de traiter l'hémangiome et de savoir si cela en vaut la peine. La tumeur est bénigne et asymptomatique chez la plupart des patients, et le risque de chirurgie hépatique est assez élevé.

Le traitement de l'hémangiome n'est pas nécessaire s'il n'y a aucun symptôme de la tumeur, si le risque de complications et de malignité est minime, de même qu'une confiance absolue dans la qualité de la tumeur.

Les indications de traitement peuvent être:

  1. L'apparition de symptômes tumoraux;
  2. Croissance rapide;
  3. Les complications;
  4. L'incapacité à éliminer complètement la malignité de la tumeur.

La complication la plus dangereuse de l'hémicigome du foie est sa rupture et son saignement. Dans de tels cas, une opération d'urgence peut être nécessaire. Toutefois, elle est très dangereuse et la mortalité lors de ces résections est élevée. Il est donc recommandé de panser l'artère hépatique ou de l'emboliser et, lorsque l'état du patient se stabilise, la section du foie atteinte par la tumeur sera également possible.

La question de la nécessité d'éliminer les hémangiomes géants n'est toujours pas résolue. Certains chirurgiens sont d'avis que la chirurgie est nécessaire en raison de la probabilité d'une rupture tumorale, mais que le risque de complications opératoires et de décès atteint 7%, ce qui est inacceptable dans les tumeurs bénignes. En outre, diverses études ont montré que le risque de complications associé aux hémangiomes géants est minime, même en l'absence de traitement. La taille de la tumeur ne doit donc pas justifier un traitement chirurgical. La plupart des experts s'accordent à dire que l'observation d'hémangiomes même importants, asymptomatiques, est totalement sans danger pour le patient. L'observation n'est possible que lorsqu'il n'y a pas de doute sur l'exactitude du diagnostic d'hémangiome.

Il n'y a pas de traitement conservateur pour se débarrasser de l'hémangiome et son traitement principal et le plus efficace est l'ablation chirurgicale. Il est possible de se débarrasser d'une tumeur en énucléant un site tumoral ou une résection du foie.

L'énucléation signifie l'exfoliation du tissu tumoral du parenchyme hépatique. Une telle élimination est possible du fait que la pseudocapsule d'hémangiome est formée d'un tissu hépatique compacté et qu'il n'y a pas de canaux biliaires à la périphérie de la tumeur. Lorsque l'hémangiome est énucléé, le parenchyme de l'organe peut être préservé au maximum, ce qui est considéré comme un avantage par rapport à la résection. Bien sûr, les tumeurs situées au centre sont plus difficiles à faire éclater que les nœuds situés à la périphérie de l'organe, l'opération sera plus longue et le patient risque de perdre plus de sang, mais en général, une telle intervention est bien tolérée par les patients et entraîne un minimum de complications.

La résection implique l'ablation d'une partie du foie avec une tumeur. Cette opération est recommandée pour les grands hémangiomes et pour leur localisation profonde. Si le médecin doute de la qualité de la tumeur, le patient présente également une résection.

exemples de résection hépatique

Dans certains cas, un traitement radical est impossible en raison de l'état grave du patient, de la multiplicité des lésions hépatiques par un hémangiome, de la localisation du néoplasme à proximité de gros vaisseaux. L’embolisation des artères qui alimentent la tumeur, qui devient la méthode de choix pour ces patients, peut aider le médecin.

L’embolisation implique l’introduction d’une solution sclérosante (alcool polyvinylique) dans les vaisseaux tumoraux, lesquels sont «scellés», ce qui entraîne une diminution de la taille de la tumeur. Avec les hémangiomes géants, l’embolisation peut être une étape préparatoire avant l’opération prévue, quand une réduction de la taille de la tumeur facilitera l’intervention à venir.

RF destruction des tumeurs du foie

La recherche de méthodes de traitement de l'hémangiome épargnées se poursuit. Ainsi, la destruction par radiofréquence d’une tumeur, qui peut être effectuée à travers la peau ou par laparoscopie, a été essayée. La procédure a déjà donné de bons résultats. La ligature des vaisseaux alimentant la tumeur peut également être très efficace.

Pour les tumeurs qui ne peuvent être techniquement enlevées, la radiothérapie peut être prescrite pendant plusieurs semaines, ce qui entraîne une réduction de la taille de la tumeur, des symptômes et, partant, du risque de complications.

La transplantation hépatique est considérée comme la méthode de traitement la plus radicale des hémangiomes inopérables, mais en raison de la complexité du don et de l'opération elle-même, elle est très rare.

Il n’existe aucune mesure préventive en cas d’hémangiome du foie. Il est important de détecter une tumeur à temps et les patients atteints d'une telle pathologie doivent faire l'objet d'une observation dynamique. Lorsque de nouvelles tumeurs sont détectées, une échographie est effectuée tous les trois mois au cours de l'année. Il convient de noter en particulier les patients recevant des médicaments hormonaux et les femmes enceintes susceptibles d’augmenter encore l’hémangiome. Dans ce cas, une échographie du foie est réalisée tous les trois mois. Pour le reste des patients, si la croissance de la tumeur ne se produit pas, une surveillance par échographie annuelle est suffisante.

Diagnostic CT de l'hémangiome du foie

QUE SIGNIFIE LE FOIE HEMANGIOM?

Hémangiome hépatique (qui signifie "tumeur vasculaire" du latin. "Haema" - sang, "angio-"-vasculaire, "-oma" - tumeur) est une tumeur à caractère bénin, constituée de multiples lacunes, bien vascularisée (avec un grand nombre d'artères) ). Les causes de l'hémangiome du foie sont inconnues. En règle générale, il est détecté par hasard lors d'une échographie ou d'une tomodensitométrie des organes abdominaux. Selon les statistiques, l'hémangiome du foie chez l'adulte se situe dans environ 5 à 7% des cas (selon M. Prokop). L'hémangiome du foie chez l'homme est 5 fois moins fréquent que chez la femme. L'examen microscopique de la structure tumorale permet d'observer de nombreux vaisseaux artériels avec un flux sanguin très lent, des caillots sanguins multiples (dus à une vitesse de flux sanguin faible), des zones de tissu conjonctif (fibrose), ainsi que des calcifications et des manifestations d'hyalinose.

PARTICULARITÉS D'HÉMANGIOMES À LA TOMOGRAPHIE INFORMATIQUE

L'hémangiome du foie est diagnostiqué avec CT et IRM. Ces deux études doivent être réalisées avec un rehaussement de contraste. En même temps, un médicament spécial est injecté dans la veine, puis le scan est effectué plusieurs fois de suite dans différentes phases de contraste. Pour un diagnostic fiable, il est utile de réaliser un scanner en phase veineuse portale et retardée (après 10-20 minutes). Cette tumeur vasculaire peut avoir une taille de plusieurs (3-5) mm à plusieurs (3-5 et plus) cm.

Dans la plupart des cas, les hémangiomes sont caractérisés par les signes CT suivants.

1) L’éducation avec un scanner natif (sans contraste) ressemble à un site hypodentiel du parenchyme hépatique. Les valeurs absolues de la densité de cette zone se situent le plus souvent dans l'intervalle compris entre +20 et +40 unités sur l'échelle de Hounsfield, alors que la densité du parenchyme hépatique non modifié est de +55... +65 unités. La localisation la plus caractéristique de l'hémangiome se trouve sous la capsule du foie. Environ 10% de toutes les observations peuvent révéler l'hétérogénéité de la structure de l'éducation due à la présence de calcinats (selon M. Prokop).

Il s’agit d’un hémangiome caverneux typique du foie en scanner avec contraste (à droite) dans la phase parenchymateuse artérielle et en scanner natif (à gauche). Si sur la gauche, vous ne pouvez voir qu'un petit centre (d'environ 1 cm) de faible densité dans le lobe droit du foie, à la périphérie, à droite, un contraste périphérique caractéristique. Les lacunes vasculaires sont visibles.

2) En cas de contraste dans la phase parenchymateuse artérielle, il se produit une augmentation prononcée de la densité de la tumeur vasculaire due à l'accumulation de sang contrasté. La densité de la formation augmente comme la densité du sang dans l'aorte. Dans le même temps, la partie centrale est contrastée plus lentement et, dans la phase parenchymateuse artérielle, elle reste généralement hyposensuelle. Parfois, le long d’une néoplasie, il est possible d’identifier de multiples artères d’alimentation de différents diamètres.

3) Dans la phase veineuse de contraste, la tumeur acquiert une densité uniforme au centre et dans les parties périphériques, ses caractéristiques de densité sont comparées à celles des vaisseaux veineux du foie (c'est le symptôme du «pool sanguin»). En général, le contraste d'une tumeur vasculaire dure de quelques secondes à une demi-heure (en fonction du degré de développement du réseau vasculaire et de la vitesse du flux sanguin).

ERREURS DE DIAGNOSTIC DE L'HÉMANGIOME DU FOIE

Pas toujours, même avec le scanner triphasé, il est possible d'affirmer de manière fiable que la tumeur détectée est bénigne (c'est l'hémangiome du foie et pas autre chose). Le diagnostic différentiel des tumeurs vasculaires doit être effectué avec les formations suivantes:

1) Cancer hépatocellulaire. Si de grandes tumeurs vasculaires sont détectées, une hétérogénéité peut être observée dans leur structure en raison de la nécrose, de la fibrose et des calcinats. Les gros nodules sont contrastés de manière non uniforme, pas sur toute la surface de la tranche, ce qui est similaire aux caractéristiques des tumeurs cancéreuses contrastantes. Il est fiable de dire qu’un hémangiome ou un cancer du foie est possible si l’on tient compte du «motif» caractéristique des lacunes dans les phases artérielle et veineuse, ainsi que de la nature du remplissage de la formation de contraste de la périphérie au centre. Toutefois, dans les cas difficiles, une biopsie et un examen histologique de la tumeur peuvent être nécessaires pour confirmer de manière fiable le diagnostic d ’« hémangiome ».

2) métastases. Lorsque plusieurs foyers sont détectés dans le foie, ce qui augmente avec l’introduction de produits de contraste le long de la périphérie, les nodules tumoraux secondaires sont les premières préoccupations du radiologue. Si nous nous limitons au scanner biphasé, nous pouvons arriver à une conclusion fausse, défavorable au patient. Si une série différentielle de «métastases - hémangiomes hépatiques multiples» se produit, un scanner en trois phases est nécessaire (avec balayage retardé - dans 10 à 20 minutes).

Métastase ou hémangiome du lobe droit du foie? Cette image peut confondre un radiologue, car les caractéristiques de contraste (rehaussement périphérique circulaire) ressemblent à un hémangiome caverneux à la fin de la phase artérielle et à une métastase.

HÉMANGIOME DU FOIE - QUEL DOCTEUR VAIS-JE DIRE?

Si un hémangiome du foie est détecté par tomodensitométrie ou par IRM, il est nécessaire de contacter un chirurgien pour examiner le patient de manière clinique et lui prescrire les méthodes d'examen supplémentaires nécessaires. Si l'hémangiome ne provoque pas de compression des voies biliaires ou des vaisseaux sanguins, il n'est pas nécessaire de le faire fonctionner. Dans de tels cas, une échographie ou un scanner de la formation est prescrit à intervalles réguliers. N'oubliez pas que ces tumeurs se développent généralement très lentement et ne peuvent jamais se transformer en cancer, c'est-à-dire devenir malin. Les hémangiomes multiples du foie ne devraient pas non plus causer d'anxiété particulière, à condition qu'ils soient diagnostiqués avec précision. L'hémangiome du foie peut-il se dissoudre? Parfois, ces messages sont trouvés, mais il est peu probable qu'ils soient fiables. Après tout, tout diagnostic est semé d’erreurs.

DOUBLE DANS LE DIAGNOSTIC?

Parfois, même des médecins expérimentés doutent que la formation dans le foie soit réellement un hémangiome. Comment distinguer un hémangiome du foie d'un cancer? Les hémangiomes peuvent-ils être confondus avec les métastases? Ces questions sont souvent posées non seulement par les patients, mais également par les médecins.

Le deuxième avis du radiologue peut être utile dans les cas où l'hémangiome a des caractéristiques atypiques: par exemple, les petits hémangiomes sont souvent contrastés de manière atypique (il existe un contraste homogène dans la phase artérielle ou une absence d'accumulation de contraste). Une dérivation artério-portale atypique à proximité de la formation peut également être détectée, en raison de laquelle une forme en forme de coin hypodenous (défaut local de l'irrigation sanguine vers le foie) se produit. Un spécialiste expérimenté à la suite d’un scanner ou d’une IRM peut déterminer la nature de l’éducation ou recommander une méthode de recherche qui aide au mieux son identification.

Causes de l'hémangiome du foie chez l'adulte et l'enfant

L'hémangiome hépatique est une tumeur bénigne d'origine vasculaire qui affecte l'une des parties de l'organe ou les deux. Cette tumeur est un enchevêtrement de vaisseaux dont le développement a eu lieu pendant la période de développement embryonnaire. La nature bénigne de la tumeur la rend relativement sûre, car elle n’est pas sujette à une dégénérescence maligne. Ces tumeurs bénignes apparaissent souvent chez les femmes, ce qui est associé aux caractéristiques du fond hormonal.

Les hémangiomes sont souvent détectés chez les enfants lors du diagnostic d'autres affections pathologiques. Dans la plupart des cas, ces tumeurs ne causent aucune gêne. Un traitement chirurgical dirigé est nécessaire uniquement si la taille de la tumeur est supérieure à 5 cm et en présence de manifestations de croissance rapide.

Classification

Il existe plusieurs approches pour la classification de cet état pathologique. En fonction des caractéristiques de la structure, on distingue 2 types de telles tumeurs:

L'hémangiome capillaire est une tumeur bénigne relativement petite qui se forme à partir de vaisseaux veineux. Des formations similaires à fréquence égale affectent les lobes droit et gauche du foie. Dans la plupart des cas, ces tumeurs ne dépassent pas 0,5 cm et ne peuvent provoquer aucune complication. Ces hémangiomes ont une structure spécifique: ils ont des chambres remplies de sang, séparées par des cloisons.

Bien que les conditions préalables à l'apparition de telles tumeurs soient posées au cours de la période de développement prénatal, des tremblements supplémentaires sont nécessaires pour la formation d'un hémangiome visible. Chez l'adulte, la cause de l'apparition d'une tumeur et de son augmentation de taille réside souvent dans la prise de médicaments contenant des œstrogènes, chez les hommes de sexe juste - au début de la grossesse.

L'hémangiome caverneux est formé d'une multitude de petits vaisseaux entrelacés. Dans la plupart des cas, cette tumeur est située dans les tissus du lobe droit ou gauche du foie. De telles tumeurs sont potentiellement dangereuses, car elles ont tendance à se développer rapidement. Ils peuvent atteindre environ 20 cm de diamètre. Souvent, ils sont accompagnés de complications causées par des ruptures des parois de l'hémangiome.

Selon la nature du tableau clinique, on distingue 4 types de telles tumeurs:

  1. Éducation simple.
  2. Forme asymptomatique.
  3. Tumeur compliquée.
  4. Hémangiome atypique.

La dernière variété présente un intérêt particulier. Des hémangiomes atypiques des lobes gauche et droit du foie se forment à la suite d'autres processus pathologiques dans les tissus du foie. Progressivement, ces tumeurs recouvrent une membrane fibreuse rigide qui crée une compression du tissu sain environnant. En outre, ils peuvent créer les conditions nécessaires à la dégénérescence maligne des cellules entourant le néoplasme. Dans la plupart des cas, les hémangiomes de tous types sont uniques, mais il existe également de multiples masses tumorales.

Causes de

Il existe plusieurs théories sur l'origine des tumeurs telles que l'hémangiome. On pense que les conditions préalables à leur apparition sont posées dans la période de développement intra-utérin. Certaines personnes ont une prédisposition héréditaire évidente à une telle pathologie, dans la mesure où des parents de sang présentent dans ce cas des tumeurs similaires.

Dans la plupart des cas, la taille de la tumeur ne dépasse pas 3 cm chez l'adulte. Chez les nourrissons, ces tumeurs bénignes ne dépassent pas 0,5 cm et n'affectent pas le fonctionnement de l'organe.

Lorsqu'il s'agit d'un néoplasme tel que l'hémangiome, les causes des grosses tumeurs bénignes résident souvent dans divers facteurs externes et internes supplémentaires. Ceux-ci comprennent:

  • la grossesse
  • médicaments hormonaux;
  • usage incontrôlé de drogues;
  • manger des aliments riches en graisses animales;
  • prendre des drogues;
  • blessure traumatique;
  • opéré du foie.

Le facteur provoquant la formation et la croissance d’un hémangiome peut être une exposition aux radiations et aux métaux lourds toxiques.

Symptômes de la maladie

Si l'hémangiome ne dépasse pas la taille normale, il n'y a alors aucun signe de sa présence et, dans l'hémangiome du foie, les symptômes d'insuffisance organique sont absents. Souvent, les gens tout au long de leur vie ne réalisent pas qu’ils ont cette déviation. Chez les femmes, l’apparition d’un hémangiome supérieur à 6 cm est beaucoup plus courante que chez les hommes.

De telles formations pendant la grossesse sont extrêmement dangereuses, car une augmentation de la pression intra-abdominale et un effet de compression du foie provoqué par la croissance d'un utérus peuvent provoquer une rupture de la paroi de la formation.

Des symptômes flous apparaissent lors de la croissance de grosses tumeurs caverneuses, atteignant 10 à 20 cm. Dans ce cas, le patient peut recevoir des plaintes concernant:

  • foie élargi;
  • douleur dans l'hypochondre droit;
  • des nausées;
  • flatulences;
  • troubles des selles;
  • lourdeur dans l'estomac après avoir mangé.

Dans de rares cas, de larges hémangiomes dans le foie provoquent l’apparition de symptômes communs, notamment une fatigabilité rapide, une tolérance réduite à l’effort physique, une transpiration excessive la nuit, etc.

Hémangiome chez les enfants

De telles tumeurs peuvent être détectées même chez les nouveau-nés. Dans la plupart des cas, un hémangiome chez un enfant ne provoque pas de symptômes évidents. En outre, la possibilité d'auto-élimination d'une telle tumeur est notée.

Chez les écoliers, ces formations bénignes ne manifestent pas de symptômes graves et sont donc rarement diagnostiquées.

Complications possibles

La croissance active de l'hémangiome comporte certains risques. Avec un effort physique et des ecchymoses, une telle formation peut se rompre, provoquant une hémorragie interne importante. Dans de rares cas, le développement de cette complication entraîne une anémie sévère. En cas d'évolution défavorable, la mort est possible si le traitement n'est pas effectué rapidement et si la source du saignement est éliminée. Les manifestations vives du développement de cette complication sont des douleurs abdominales aiguës et une détérioration de l'état général.

En outre, il existe un risque élevé de thrombose des vaisseaux sanguins formant un hémangiome, ainsi que de pincement des veines qui nourrissent un tissu hépatique sain. Dans ces cas, une nécrose tissulaire et une septicémie peuvent se développer. Ces conditions représentent un danger pour la vie du patient.

Dans de rares cas, la croissance rapide de la tumeur provoque une insuffisance hépatique grave.

Diagnostics

En présence de cette éducation devrait se référer à un gastro-entérologue. Mais dans la plupart des cas, l'hémangiome est diagnostiqué par hasard. Étant donné que cette maladie ne se manifeste pratiquement pas par des symptômes graves, l'examen par un gastro-entérologue et les antécédents médicaux ne sont pas informatifs. De telles lésions vasculaires dans le foie sont dans la plupart des cas diagnostiquées par échographie.

En échographie dans le parenchyme de l'organe, on trouve une éducation aux contours clairs et à la structure interne hétérogène. Pour clarifier la nature du sceau existant, on effectue souvent une IRM du foie et des voies biliaires. De plus, pour identifier la structure de l'hémangiome, une angiographie du tronc cœliaque est souvent réalisée. Pour déterminer si une tumeur est bénigne, une scintigraphie statique peut être prescrite.

Les tests hépatiques et les analyses de sang sont dans la plupart des cas non informatifs, car ils restent normaux, même avec de grandes formations de ce type. Effectuer une biopsie de ponction pour de telles tumeurs est dangereux car il peut provoquer un saignement important. Le diagnostic différentiel dans l'hémangiome implique l'exclusion des kystes qui se sont développés à la suite d'une augmentation du nombre de parasites et d'autres types de tumeurs, notamment malignes.

Traitement

Lors de la confirmation de la présence d'hémangiomes de grande taille, un traitement spécifique n'est pas nécessaire, car de telles formations présentent un faible risque de développer des complications et ne causent aucune gêne aux patients. Si la tumeur est accompagnée de symptômes caractéristiques, caractérisée par une croissance rapide ou par une rupture de sa paroi, la formation doit être supprimée.

De plus, en cas d'hémangiomes multiples du foie, des interventions chirurgicales sont souvent prescrites pour réduire le risque de lésion totale des organes. Cependant, dans le traitement chirurgical des hémangiomes, il existe également des contre-indications, notamment:

  1. La présence d'hépatome hépatique.
  2. Maladie massive de l'organe.
  3. La grossesse
  4. Cirrhose

Pour éliminer les tumeurs, plusieurs types de chirurgies sont effectuées. En présence de petits néoplasmes, une embolisation d'hémangiome peut être réalisée, suggérant une obstruction des veines qui alimentent la tumeur. Cette mesure empêche sa croissance. De telles manipulations amorcent souvent le processus de réduction de la formation jusqu'à sa disparition complète.

Souvent, cette opération est pratiquée lorsqu'il existe des contre-indications à des interventions plus radicales dans le traitement de l'hémangiome. En outre, l’embolisation est la seule méthode efficace de traitement d’une forme multiple de pathologie lorsque le retrait d’une partie d’un organe ne résout pas complètement le problème. Dans le même temps, avec une telle intervention, le risque de récurrence est plus élevé.

Les méthodes mini-invasives pour éliminer ces tumeurs incluent:

  • durcissement
  • exposition aux rayonnements micro-ondes;
  • traitement de radiothérapie;
  • électrocoagulation;
  • la cryodestruction

Si de telles méthodes thérapeutiques économes ne permettent pas d'obtenir le résultat souhaité et que la manifestation de lésions hépatiques persiste, une excision radicale de la tumeur est nécessaire pour empêcher sa croissance ultérieure. Lorsque des hémangiomes de grande taille ou en expansion rapide sont détectés, la résection segmentaire est le plus souvent effectuée. Dans ce cas, une partie de l'organe est retirée. Dans de rares cas, lorsque tout le foie est endommagé par la tumeur, ce qui constitue une violation de sa fonction, une transplantation d'organe peut être nécessaire pour sauver la vie du patient.

Traitement de la toxicomanie

Puisque l'hémangiome ne peut être traité efficacement qu'avec des interventions chirurgicales, le médecin traitant peut prescrire un traitement hormonal. Cela vous permet de réduire la taille de la tumeur et de réduire davantage le nombre de chirurgies. La posologie et la durée du cours sont choisis individuellement. L'utilisation d'autres médicaments est inefficace dans cet état pathologique.

Principes de l'alimentation

Un régime alimentaire spécial peut réduire le risque d'obésité hépatique et l'aggravation de troubles tels que l'hémangiome et ses complications. Pour améliorer l'état du patient, il est nécessaire d'exclure les boissons alcoolisées du régime alimentaire et, en outre, les plats riches en graisses animales et en glucides facilement digestibles. Les produits qui doivent être limités ou exclus du régime alimentaire incluent:

  • les cornichons;
  • viande fumée;
  • aliments frits;
  • boissons gazeuses;
  • crème glacée;
  • thé fort et café;
  • plats à haute teneur en épices chaudes.

La nutrition pour l'hémangiome implique l'inclusion de la quantité maximale de protéines dans le régime alimentaire. Il faut utiliser:

  • viandes maigres;
  • poisson;
  • des oeufs;
  • des bouillies;
  • le beurre;
  • fromages faibles en gras;
  • produits laitiers fermentés.

En outre, le menu d'un patient souffrant d'hémangiome devrait être composé autant que possible de fruits et de légumes. Ils sont riches en fibres, vitamines et minéraux. Parmi les boissons, la préférence devrait être donnée au bouillon de tilleul et à la tisane.

Les régimes vous permettent d'éviter les problèmes de selles et d'assurer l'élimination systématique de la bile des canaux dans l'intestin.

Pronostic et prévention

Avec de petits hémangiomes qui ne se caractérisent pas par une croissance rapide, le pronostic est favorable. Dans ce cas, même avec des ecchymoses, il y a très rarement des saignements abondants, représentant un danger pour la vie humaine. Les tumeurs volumineuses et multiples, pouvant entraîner des complications graves ou une insuffisance hépatique, sont considérées comme plus dangereuses. Dans ce cas, le pronostic peut s'aggraver en l'absence d'une intervention chirurgicale opportune.

La prévention spécifique du développement de cet état pathologique n'a pas encore été développée. Considérant que les conditions préalables au développement de l'hémangiome dans les tissus hépatiques sont posées pendant le développement prénatal du bébé, la future mère doit planifier avec soin sa grossesse, en adhérant à un mode de vie sain pendant cette période cruciale et en suivant toutes les recommandations du médecin.

Les patients atteints d'hémangiome devraient prendre des mesures pour prévenir son augmentation et le développement de complications. Dans le cadre de la prévention de la détérioration en présence d'hémangiome, il convient:

  1. Évitez la surcharge physique et émotionnelle.
  2. Adhérer à un régime d'épargne.
  3. Débarrassez-vous de toutes les mauvaises habitudes.

Un grand bénéfice peut apporter un traitement dans des conditions de sanatorium. Cela renforce le système immunitaire et réduit l'impact négatif du stress et de la mauvaise écologie sur tout le corps, y compris le foie.

Causes de l'hémangiome hépatique

L’hémangiome hépatique est une tumeur bénigne caractérisée par une prévalence large (jusqu’à 7% de la population) et n’est rare en cas de dégénérescence cancéreuse. L'article vous expliquera ce que c'est, quels sont les risques associés à la présence de cette tumeur bénigne et comment traiter un hémangiome du foie.

Caractéristiques des tumeurs

Dans les classifications médicales, les hémangiomes occupent une position intermédiaire entre un groupe de tumeurs et les anomalies du développement du réseau vasculaire des organes internes.

L'invasion (la possibilité de pénétration dans le tissu organique) et la possibilité de croissance parlent en faveur d'être compté comme une tumeur. Cependant, la croissance d'un néoplasme n'est pas due à la prolifération cellulaire, qui est typique des tumeurs, mais à des hémorragies, à une thrombose et à une expansion excessive des parois des lacunes à l'intérieur de l'hémangiome.

La prévalence et les causes embryonnaires de l'apparition des hémangiomes les caractérisent comme un défaut résultant de l'action de facteurs indésirables sur le fœtus lors de la formation du système vasculaire.

Cette formation est un petit enchevêtrement de vaisseaux pathologiquement modifiés. Il consiste à nourrir des capillaires ou des veines et des cavités remplies de sang. L'hémangiome focal est un noeud rouge-bleu de consistance molle avec une surface lisse ou inégale. Avec des saignements réguliers à l'intérieur de la tumeur, les vaisseaux sont sclérosés et le nœud devient grisâtre.

L'hémangiome du lobe droit du foie est le plus fréquent et la formation peut être simple ou multiple.

Causes de l'hémangiome dans le foie

L’émergence de tumeurs se produit sous l’action de facteurs embryonnaires, les hémangiomes sont donc des maladies congénitales. Cependant, le développement dépend directement des conditions de vie du patient.

Le plus souvent, les hémangiomes touchent des patients âgés de 30 à 50 ans, dont plus de 80% sont des femmes. Lors du diagnostic précoce de la maladie (chez les nouveau-nés), il existe une forte probabilité de disparition spontanée de la tumeur au cours des 3 à 4 prochaines années.

Les facteurs contribuant à la manifestation de l'hémangiome comprennent:

  • Troubles hormonaux associés à une production accrue d’œstrogènes. Les hormones stéroïdes féminines augmentent le risque de complications thromboemboliques, pouvant affecter le taux de croissance d'une tumeur vasculaire.
  • La grossesse L'influence du facteur sur la croissance de l'hémangiome est due à l'instabilité hormonale du corps pendant la gestation. Pendant la grossesse, la taille de la tumeur peut augmenter rapidement en raison de l'infiltration des tissus environnants.
  • Thérapie avec des hormones stéroïdes (y compris l'estradiol) et la gonadotrophine chorionique humaine. De tels traitements hormonaux peuvent être prescrits pendant la grossesse et la ménopause. Pour les médicaments qui augmentent le risque de développer un hémangiome hépatique, par exemple le clomiphène.
  • Blessures. Dans certains cas, cette tumeur survient après des dommages mécaniques graves au tissu hépatique.
  • Malformations congénitales accompagnées de modifications pathologiques du foie.

Les données statistiques indiquent clairement que l’une des causes de l’hémangiome hépatique chez l’adulte est un facteur héréditaire, mais il n’a pas encore été déterminé de quelles mutations géniques spécifiques provoquaient le développement d’une tumeur vasculaire bénigne. Cependant, en présence de cas de diagnostic d'hémangiome au sein de la famille, le risque de manifestation de la maladie augmente considérablement.

Types d'hémangiomes hépatiques

Il existe trois types de tumeurs vasculaires hépatiques:

  • Hémangiome caverneux. C'est un joint avec de nombreuses cavités internes séparées par du tissu conjonctif. En raison de l'expansion de ces zones et de leur débordement de liquide intracellulaire et de sang, cette formation peut atteindre une taille considérable (plus de 20 cm de diamètre).
  • Hémangiome capillaire du foie. Le néoplasme capillaire a une structure en mailles fines et se compose de nombreux petits réservoirs intracavitaires. Il est formé d'un réseau de cellules bénignes mutées qui suivent la structure des parois de petits vaisseaux. Caractéristiques distinctives de l’hémangiome capillaire - petite taille (jusqu’à 3 cm) et capacité à manger au détriment d’un seul vaisseau.
  • Tumeur atypique. Aux stades avancés du développement de la tumeur et en présence de maladies concomitantes (par exemple, la cirrhose), un autre sous-type est atypique. À ce stade, les cavités à l'intérieur du néoplasme sont recouvertes de tissu corné. L'hémangiome hépatique atypique modifie complètement la structure des tissus affectés.

L'hémangiome hépatique caverneux est le cas clinique le plus fréquent parmi les néoplasmes vasculaires. Cependant, cette même tumeur est aussi la plus dangereuse en raison de la probabilité plus élevée de rupture et de saignements intra-abdominaux.

Selon le tableau clinique de la maladie, l'hémangiomatose est divisée en quatre formes (stades):

  • forme asymptomatique;
  • cours non compliqué avec des symptômes évidents;
  • une forme compliquée de la maladie;
  • hémangiome atypique en association avec d'autres pathologies du foie.

Dans la première phase de la maladie, une néoplasie ne peut être détectée qu’à l’aide d’une échographie réalisée pour une autre pathologie. La forme compliquée et atypique de la maladie est souvent accompagnée d'une cirrhose du foie, mais il n'a pas été établi si la présence d'une tumeur provoque le développement de la cirrhose ou, au contraire, la pathologie du tissu conjonctif stimule la croissance du néoplasme vasculaire.

En plus des classifications ci-dessus, les hémangiomes sont divisés en groupes par localisation par rapport à l'organe affecté. Une tumeur bénigne peut être localisée à l'intérieur du foie, à sa surface et même à une certaine distance, en étant connectée par une jambe mince. En raison du risque élevé de blessure, le type le plus dangereux est ce dernier.

Symptômes et diagnostic de l'hémangiome

Les petits hémangiomes existent le plus souvent de manière asymptomatique. Les symptômes de l'hémangiome du foie ne se manifestent que par sa croissance active, lorsque le néoplasme serre les tissus environnants. Pour le stade avec des manifestations cliniques sont caractérisés par de tels signes:

  • douleur sourde et pressante sous le bord inférieur droit;
  • lourdeur et sensation de surpeuplement dans la région épigastrique (entre le nombril et les côtes);
  • nausée, vomissement;
  • flatulences;
  • changement d'appétit;
  • éructations, brûlures d'estomac;
  • selles avec facultés affaiblies;
  • transpiration, surtout la nuit;
  • fatigue, faiblesse générale;
  • la couleur jaune de la protéine du globe oculaire;
  • anémie et la couleur sombre des matières fécales à la suite d'un saignement interne.

Pour confirmer l'hémangiomatose, tout d'abord, des méthodes d'investigation sont utilisées: diagnostic par ultrasons, tomographie, rayons X et angiographie. Dans de rares cas, le médecin peut suspecter la présence de tumeurs en palpant sur la sensation d'un nœud serré, faisant saillie dans la cavité abdominale et en augmentant la taille du foie.

Une biopsie avec analyse histologique est utilisée pour exclure la malignité de la tumeur. Toutefois, en raison du risque élevé de rupture et de saignement, elle n'est pas indiquée dans 100% des cas cliniques.

L'hémangiome du foie à l'échographie est perçu comme une formation pathologique aux contours clairement définis.

Pour obtenir des données sur la localisation et la structure de la tumeur, ainsi que sur le degré de thrombose et de compression des vaisseaux du néoplasme et du foie, des méthodes de tomographie par ordinateur et d'angiographie sont utilisées. L'angiographie est indiquée dans le déplacement et la compression de grosses artères hépatiques par le tissu tumoral.

La tomographie par émission révèle des tumeurs avec une teneur élevée en substrat sanguin (et, par conséquent, un risque accru de rupture).

L'IRM est très utile pour déterminer les hémangiomes de petite taille et multiples.

Complications et traitement des hémangiomes

Les tumeurs vasculaires ne sont pas sujettes aux tumeurs malignes, mais elles comportent certains risques. Parmi ceux-ci figurent des ruptures de néoplasmes et des saignements internes qui les ont suivis, le syndrome de Kazabaha-Merritt (stagnation et perturbation de la coagulation du sang dans une tumeur volumineuse), une thrombose dans des tissus pathologiquement modifiés, accompagnée d'une nécrose et d'une insuffisance hépatique, résultant de la multiplicité de ces tumeurs ou de la grande taille de la tumeur.

Les mesures visant à prévenir l'apparition d'une tumeur n'existent pratiquement pas. Par conséquent, vous ne pouvez vous protéger contre les complications qu'avec un diagnostic et un traitement rapides.

Pour le traitement des hémangiomes, plusieurs méthodes sont utilisées:

  • hormonothérapie;
  • exposition au laser;
  • élimination des gaz inertes liquides;
  • destruction par radiofréquence (destruction);
  • embolisation des vaisseaux d'alimentation de la tumeur;
  • radiothérapie;
  • une intervention chirurgicale (l'enflure de la capsule hémangiomateuse à partir de la résection de l'organe touché ou du foie).

L'exposition aux radiofréquences, la radiothérapie et la liaison (embolisation) des vaisseaux tumoraux montrent leur efficacité en cas de petite taille du néoplasme, ainsi que leur croissance considérable. L'hormonothérapie peut être le traitement unique ou complémentaire.

L'intervention chirurgicale est indiquée pour la croissance rapide d'un néoplasme, la présence de complications et l'incapacité de confirmer la nature bénigne de la tumeur. Avant la chirurgie, une ligature ou une embolisation de l’artère principale est souvent pratiquée afin de réduire le risque de saignement interne au cours des manipulations.

Dans la plupart des cas, le traitement se limite à l'observation et au régime alimentaire, ce qui réduit le risque de développer d'autres maladies du foie. Les patients chez qui un hémangiome a été diagnostiqué doivent subir une échographie du foie au moins une fois par an. En cas de traitement par oestrogènes, le patient doit informer le médecin traitant.

Hémangiome atypique du foie

L'hémangiome hépatique est une pathologie congénitale de nature bénigne, formée à partir des vaisseaux du foie. En conséquence, des formations de ce type apparaissent et les facteurs qui influencent leur formation ne sont pas complètement compris. L'article discute en détail des questions - qu'est-ce qu'un hémangiome du foie, comment est-il dangereux, comment le distinguer du cancer et les méthodes de son traitement.

Une tumeur bénigne du foie peut survenir chez l’adulte et l’enfant. Cela ressemble à un enchevêtrement roulé de vaisseaux sanguins. En raison de sa petite taille (environ 50 mm), il peut ne pas être ressenti avant l'âge mûr. Il est généralement détecté lors d'un examen médical général pour détecter les signes d'écho sur l'échographie. Il occupe le deuxième rang parmi tous les cancers du foie. La probabilité que l'hémangiome dégénère en une tumeur maligne est faible, mais il y en a toujours.

Le code de la maladie selon la CIM-10 (Classification internationale des maladies) est D18.0.

L'hémangiome hépatique survient dans 7% de la population mondiale!

Causes de l'hémangiome

La principale cause de l'hémangiome hépatique est une violation de la formation de vaisseaux sanguins au cours de l'embryogenèse (développement fœtal). Les médecins se disputent encore pour savoir si l'hémangiome est une tumeur ou s'il s'agit simplement d'une anomalie congénitale.

Une telle éducation peut se résoudre chez les nouveau-nés jusqu'à 3 mois. Ceci est observé dans 80% des cas. Chez l'adulte, la probabilité qu'une tumeur disparaisse sans l'utilisation d'un certain type de traitement est beaucoup plus faible. La maladie est plus fréquente chez les femmes, car les hormones œstrogènes accélèrent la croissance tumorale.

En outre, les raisons de la formation d'un hémangiome du foie sont les suivantes:

  • Fumer, boire de l'alcool;
  • Prendre des contraceptifs et d’autres drogues;
  • Effet du rayonnement;
  • L'hépatite;
  • ARI au début de la grossesse;
  • Traitement hormonal;
  • Blessures, ecchymoses;
  • Obstruction des voies biliaires.

En présence d'une tumeur dont la taille dépasse 5 cm, une intervention chirurgicale est nécessaire. Une légère pression sur la tumeur, des chutes et des ecchymoses peuvent provoquer sa rupture, entraînant un saignement.

Variétés d'hémangiome du foie

Il existe des hémangiomes caverneux et capillaires.

L'hémangiome caverneux est un enchevêtrement de vaisseaux veineux entrelacés situés à l'intérieur du foie. Il a des cavités séparées. De l'extérieur, il est recouvert d'une membrane fibreuse dont la rupture entraîne un saignement abondant, dangereux pour la vie du patient.

L'hémangiome capillaire est un enchevêtrement de vaisseaux situés à l'extérieur du foie. Caractérisé par la prolifération de cellules bénignes, ce qui conduit à la défaite des capillaires.

La forme caverneuse augmente de taille plus rapidement que le capillaire.

Quelques faits sur l'hémangiome

  1. L'hémangiome "préfère" la région du lobe droit du foie plutôt que celle du gauche;
  2. 5 fois plus fréquent chez les femmes;
  3. C'est un personnage unique. Les hémangiomes multiples (hémangiomatose) ne se produisent pratiquement pas;
  4. La tumeur vasculaire révélée à l'âge adulte est toujours présente du développement intra-utérin du patient;
  5. Commence à grossir pour des raisons inconnues.

Symptômes et signes de la maladie

La maladie se fait rarement sentir, car elle est le plus souvent asymptomatique. La tumeur se manifeste en fonction de l'emplacement de son emplacement et de sa taille. Avec des tailles d'environ 5 cm, l'hémangiome est difficile à détecter, même en laboratoire.

Lorsque le néoplasme focal atteint une taille supérieure à 10 cm, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • Ça fait mal sous l'hypochondre droit;
  • Inconfort dans l'estomac;
  • Foie élargi;
  • Nausées et vomissements;
  • Sensation de lourdeur dans l'estomac;
  • Brûlures d'estomac, formation accrue de gaz, éructations, problèmes de selles;
  • Hyperhidrose nocturne (transpiration accrue);
  • Le jaunissement des muqueuses;
  • Fatigue, faiblesse;
  • La température

La tumeur se développe en raison de l'expansion vasculaire, de la thrombose et de l'hémorragie. Son poids moyen est de 500 à 1500 gr. La taille maximale d'une telle tumeur atteint 5 kg ou plus. Aux derniers stades de développement, un hémangiome atypique se produit. Sa structure est différente en ce sens que l'enchevêtrement de vaisseaux sanguins acquiert des zones mortes et des cicatrices.

Que faire lorsque vous identifiez les symptômes de la maladie? Quel médecin contacter? La sensation de lourdeur sous l'hypochondre droit ne se présente pas comme ça. Lorsque cela se produit, une consultation immédiate avec un gastro-entérologue est requise.

Diagnostic de la maladie

Comme les symptômes de cette maladie peuvent être absents, ils ont d’abord recours à un examen par instrument. Puis nommé:

  1. Numération globulaire complète;
  2. Échographie des organes internes;
  3. Tomographie par ordinateur (CT) et imagerie par résonance magnétique (IRM);
  4. Angiographie (examen radiologique des vaisseaux sanguins);
  5. Scintigraphie (introduction d'une petite quantité d'une substance radioactive).

La biopsie de l'hémangiome n'est pas indiquée en raison du risque élevé de saignement.

Qu'est-ce qu'un hémangiome du foie dangereux?

La nature des complications de l'hémangiome dépend de sa taille et de son emplacement. Prédire sa croissance est assez difficile. Cette tumeur est hautement imprévisible.

Les lésions vasculaires dans le foie peuvent entraîner des complications telles que:

  • La rupture de la tumeur, entraînant des saignements intra-abdominaux et intestinaux;
  • Insuffisance hépatique;
  • L'hépatite;
  • La thrombose;
  • Cirrhose du foie;
  • Pression excessive sur les organes adjacents ou les métastases;
  • Ascite

Comment traiter et comment traiter un hémangiome du foie?

Dans la plupart des cas, la tumeur est petite et peut la conserver longtemps, de sorte qu'une intervention chirurgicale n'est pas nécessaire. Le patient est sous la surveillance d'un médecin et subit régulièrement des examens. Le premier examen est désigné 3 mois après la détection de la tumeur. Il suffit ensuite de l'examiner une fois par an.

La maladie est également traitée par une méthode conservatrice. Le traitement médicamenteux implique une hormonothérapie. Ils ont également recours à des méthodes peu invasives (effet sur la formation de basses températures, la radiothérapie, etc.) En médecine, il y avait des cas où l'hémangiome avait disparu de lui-même.

La chirurgie de l'hémangiome est réalisée si:

  • La taille de la tumeur dépasse 50 mm;
  • Si la tumeur se développe rapidement;
  • Rupture d'hémangiome;
  • Il y a un soupçon de dégénérescence de l'éducation dans le cancer.

Le chirurgien enlève un segment ou un lobe du foie.

La médecine moderne n'exclut pas l'utilisation d'une méthode appelée embolisation endovasculaire. Cette méthode repose sur le blocage des vaisseaux veineux par lesquels la tumeur se nourrit.

Il est nécessaire de suivre certaines règles en cas de maladie, à savoir suivre un régime, pour éliminer un effort physique intense.

Traitement des remèdes populaires hémangiome

Beaucoup de ceux qui traitent les remèdes populaires pour hémangiomes. Le traitement folklorique est utilisé si l'opération est impraticable. Les moyens les plus courants sont:

  • Teinture d'avoine. Un verre de grains d'avoine est versé dans un litre d'eau et maintenu sous un couvercle fermé pendant environ 10 heures. La teinture est ensuite bouillie, bouillie pendant une demi-heure et laissée ensuite infuser pendant 10 à 12 heures. Dans le bouillon résultant, on ajoute un autre litre d'eau. Cet outil doit être appliqué avant les repas 3 fois par jour dans 100 ml. La durée du traitement est d'un mois et demi, après quoi une pause mensuelle est prise. La durée du traitement est d'un an au total.
  • Pommes de terre crues Il doit être consommé avant les repas trois fois par jour pendant 50-100 grammes;
  • Teinture d'absinthe. Des fleurs d'absinthe sont versées avec de la vodka et infusées dans le noir pendant un mois. Le médicament est appliqué trois fois par jour 15 minutes avant les repas, 15 gouttes. La durée du cours est de 2 mois, suivie d'une pause mensuelle. Il est nécessaire de faire 3 cours.

Les remèdes populaires ne peuvent pas être utilisés sans consulter un médecin.

Nutrition pour l'hémangiome du foie

Dans le traitement de l'hémangiolipome du foie, les régimes amaigrissants jouent un rôle important. Une mauvaise alimentation peut déclencher la croissance de la tumeur, avec de mauvaises conséquences Contre-indications pour les hémangiomes: alcool, divers sodas, chocolat, épices piquantes, jaunes d’œufs, poires, pain frais. Mais des produits tels que le poisson, les produits laitiers, le foie, les céréales, les craquelins, le miel, les fruits, les légumes, les herbes aromatiques, les agrumes sont considérés comme utiles. Ils restaurent le fonctionnement normal du foie et de tout l'organisme.

Grossesse et hémangiome

Si un hémangiome est présent dans le foie, un facteur tel que la grossesse peut déclencher une croissance accélérée. Tant que la tumeur est petite, elle ne présente aucun danger pour la vie du patient. Mais dès que la tumeur commence à se développer activement, impliquant d'autres tissus dans ce processus, la nature bénigne de la tumeur devient conditionnelle. Il existe un risque de transformation de l'hémangiome en cancer.

La croissance des néoplasmes est accélérée par la production des hormones œstrogènes dans le corps de la femme enceinte, nécessaires à l’augmentation du volume de l’utérus et à la relaxation des muscles du bassin.

Si l'hémangiome a atteint la taille de plus de 6 cm, il y a un risque de rupture, dangereux pour la vie! Un hémangiome hépatique rompu peut entraîner la mort d'une mère ou d'un fœtus pendant la grossesse.

Pronostic de la maladie

Si un patient a un petit hémangiome, il ne présente pas de danger particulier pour la vie. Il peut être guéri sans chirurgie. Il peut aussi disparaître tout seul. Si une tumeur géante est diagnostiquée, le risque de rupture et d'effets indésirables augmente considérablement. Un traitement immédiat est requis. La méthode du traitement le plus approprié est choisie par le médecin.

QUE SIGNIFIE LE FOIE HEMANGIOM?

Hémangiome hépatique (qui signifie "tumeur vasculaire" du latin. "Haema" - sang, "angio-"-vasculaire, "-oma" - tumeur) est une tumeur à caractère bénin, constituée de multiples lacunes, bien vascularisée (avec un grand nombre d'artères) ). Les causes de l'hémangiome du foie sont inconnues. En règle générale, il est détecté par hasard lors d'une échographie ou d'une tomodensitométrie des organes abdominaux. Selon les statistiques, l'hémangiome du foie chez l'adulte se situe dans environ 5 à 7% des cas (selon M. Prokop). L'hémangiome du foie chez l'homme est 5 fois moins fréquent que chez la femme. L'examen microscopique de la structure tumorale permet d'observer de nombreux vaisseaux artériels avec un flux sanguin très lent, des caillots sanguins multiples (dus à une vitesse de flux sanguin faible), des zones de tissu conjonctif (fibrose), ainsi que des calcifications et des manifestations d'hyalinose.

PARTICULARITÉS D'HÉMANGIOMES À LA TOMOGRAPHIE INFORMATIQUE

L'hémangiome du foie est diagnostiqué avec CT et IRM. Ces deux études doivent être réalisées avec un rehaussement de contraste. En même temps, un médicament spécial est injecté dans la veine, puis le scan est effectué plusieurs fois de suite dans différentes phases de contraste. Pour un diagnostic fiable, il est utile de réaliser un scanner en phase veineuse portale et retardée (après 10-20 minutes). Cette tumeur vasculaire peut avoir une taille de plusieurs (3-5) mm à plusieurs (3-5 et plus) cm.

Dans la plupart des cas, les hémangiomes sont caractérisés par les signes CT suivants.

1) L’éducation avec un scanner natif (sans contraste) ressemble à un site hypodentiel du parenchyme hépatique. Les valeurs absolues de la densité de cette zone se situent le plus souvent dans l'intervalle compris entre +20 et +40 unités sur l'échelle de Hounsfield, alors que la densité du parenchyme hépatique non modifié est de +55... +65 unités. La localisation la plus caractéristique de l'hémangiome se trouve sous la capsule du foie. Environ 10% de toutes les observations peuvent révéler l'hétérogénéité de la structure de l'éducation due à la présence de calcinats (selon M. Prokop).

Il s’agit de l’hémangiome hépatique typique du scanner avec contraste (droite) dans la phase parenchymateuse artérielle et dans le scanner natif (gauche). Si sur la gauche, vous ne pouvez voir qu'un petit centre (d'environ 1 cm) de faible densité dans le lobe droit du foie, à la périphérie, à droite, un contraste périphérique caractéristique. Les lacunes vasculaires sont visibles.

2) En cas de contraste dans la phase parenchymateuse artérielle, il se produit une augmentation prononcée de la densité de la tumeur vasculaire due à l'accumulation de sang contrasté. La densité de la formation augmente comme la densité du sang dans l'aorte. Dans le même temps, la partie centrale est contrastée plus lentement et, dans la phase parenchymateuse artérielle, elle reste généralement hyposensuelle. Parfois, le long d’une néoplasie, il est possible d’identifier de multiples artères d’alimentation de différents diamètres.

3) Dans la phase veineuse de contraste, la tumeur acquiert une densité uniforme au centre et dans les parties périphériques, ses caractéristiques de densité sont comparées à celles des vaisseaux veineux du foie (c'est le symptôme du «pool sanguin»). En général, le contraste d'une tumeur vasculaire dure de quelques secondes à une demi-heure (en fonction du degré de développement du réseau vasculaire et de la vitesse du flux sanguin).

ERREURS DE DIAGNOSTIC DE L'HÉMANGIOME DU FOIE

Pas toujours, même avec le scanner triphasé, il est possible d'affirmer de manière fiable que la tumeur détectée est bénigne (c'est l'hémangiome du foie et pas autre chose). Le diagnostic différentiel des tumeurs vasculaires doit être effectué avec les formations suivantes:

1) Cancer hépatocellulaire. Si de grandes tumeurs vasculaires sont détectées, une hétérogénéité peut être observée dans leur structure en raison de la nécrose, de la fibrose et des calcinats. Les gros nodules sont contrastés de manière non uniforme, pas sur toute la surface de la tranche, ce qui est similaire aux caractéristiques des tumeurs cancéreuses contrastantes. Il est fiable de dire qu’un hémangiome ou un cancer du foie est possible si l’on tient compte du «motif» caractéristique des lacunes dans les phases artérielle et veineuse, ainsi que de la nature du remplissage de la formation de contraste de la périphérie au centre. Toutefois, dans les cas difficiles, une biopsie et un examen histologique de la tumeur peuvent être nécessaires pour confirmer de manière fiable le diagnostic d ’« hémangiome ».

2) métastases. Lorsque plusieurs foyers sont détectés dans le foie, ce qui augmente avec l’introduction de produits de contraste le long de la périphérie, les nodules tumoraux secondaires sont les premières préoccupations du radiologue. Si nous nous limitons au scanner biphasé, nous pouvons arriver à une conclusion fausse, défavorable au patient. Si une série différentielle de «métastases - hémangiomes hépatiques multiples» se produit, un scanner en trois phases est nécessaire (avec balayage retardé - dans 10 à 20 minutes).

Métastase ou hémangiome du lobe droit du foie? Cette image peut confondre un radiologue, car les caractéristiques de contraste (rehaussement périphérique circulaire) ressemblent à un hémangiome caverneux à la fin de la phase artérielle et à une métastase.

HÉMANGIOME DU FOIE - QUEL DOCTEUR VAIS-JE DIRE?

Si un hémangiome du foie est détecté par tomodensitométrie ou par IRM, il est nécessaire de contacter un chirurgien pour examiner le patient de manière clinique et lui prescrire les méthodes d'examen supplémentaires nécessaires. Si l'hémangiome ne provoque pas de compression des voies biliaires ou des vaisseaux sanguins, il n'est pas nécessaire de le faire fonctionner. Dans de tels cas, une échographie ou un scanner de la formation est prescrit à intervalles réguliers. N'oubliez pas que ces tumeurs se développent généralement très lentement et ne peuvent jamais se transformer en cancer, c'est-à-dire devenir malin. Les hémangiomes multiples du foie ne devraient pas non plus causer d'anxiété particulière, à condition qu'ils soient diagnostiqués avec précision. L'hémangiome du foie peut-il se dissoudre? Parfois, ces messages sont trouvés, mais il est peu probable qu'ils soient fiables. Après tout, tout diagnostic est semé d’erreurs.

DOUBLE DANS LE DIAGNOSTIC?

Parfois, même des médecins expérimentés doutent que la formation dans le foie soit réellement un hémangiome. Comment distinguer un hémangiome du foie d'un cancer? Les hémangiomes peuvent-ils être confondus avec les métastases? Ces questions sont souvent posées non seulement par les patients, mais également par les médecins.

Le deuxième avis du radiologue peut être utile dans les cas où l'hémangiome a des caractéristiques atypiques: par exemple, les petits hémangiomes sont souvent contrastés de manière atypique (il existe un contraste homogène dans la phase artérielle ou une absence d'accumulation de contraste). Une dérivation artério-portale atypique à proximité de la formation peut également être détectée, en raison de laquelle une forme en forme de coin hypodenous (défaut local de l'irrigation sanguine vers le foie) se produit. Un spécialiste expérimenté à la suite d’un scanner ou d’une IRM peut déterminer la nature de l’éducation ou recommander une méthode de recherche qui aide au mieux son identification.

En savoir plus sur Second Opinion

En savoir plus sur la télémédecine

Le contenu

  1. Classification des tumeurs.
  2. Les causes de la maladie
  3. Symptômes de la maladie.
  4. Diagnostic d'une tumeur.
  5. Traitement de l'hémangiome.
  6. Méthodes populaires pour se débarrasser de l'hémangiome.
  7. Complications possibles.
  8. Hémangiome chez les enfants.
  9. Nutrition malade.

Classification de la tumeur

Les hémangiomes du foie sont différenciés en types:

  1. L’hémangiome caverneux du foie est un glomérule constitué de vaisseaux dilatés très convolués, localisés à la profondeur du tissu hépatique d’un des lobes. Dans de rares cas, il peut atteindre une taille couvrant l'un des lobes hépatiques. Les tumeurs hépatiques caverneuses souvent sur des images échographiques ressemblent à des néoplasmes malins ou à des métastases. Des études génétiques ont prouvé que la grande majorité des cas de diagnostic de ce type de tumeur sont des anomalies congénitales et sont héréditaires.
  2. L'hémangiome capillaire du foie (typique) est une tumeur bénigne assez commune (une personne sur cinq est malade), constituée principalement de veines et de vaisseaux sanguins. La structure de l'hémangiome capillaire est une accumulation de sinusoïdes remplis de sang, reliés entre eux par du tissu conjonctif. Les femmes sont malades à un jeune âge. Le développement et la croissance de ce type d'hémangiome provoquent souvent une défaillance hormonale du corps, provoquée par la prise d'une dose OK contenant beaucoup d'oestrogènes ou d'une grossesse.
  3. L'hémangiome atypique du foie survient à un stade avancé de la maladie et présente une structure inhabituelle. En fait, il s’agit de la même tumeur capillaire, mais a déjà subi des modifications importantes. Les cavités contenant du sang commencent progressivement à mourir et la corne forme des cicatrices.

Causes de la maladie

Les causes de tous les types d'hémangiomes chez les adultes et les enfants sont connues depuis longtemps:

  • "poussée" hormonale dans le corps de la femme (grossesse, puberté, allaitement);
  • anomalie congénitale de la structure du tissu hépatique avec formation d'une tumeur microscopique dans l'embryon, causée par:
    1. tabagisme de la future mère (le tabagisme passif est également pris en compte);
    2. recevoir de la mère alcool pendant l'accouchement;
    3. maladies infectieuses antérieures (grippe, ARVI, rubéole et beaucoup d'autres);
    4. maladies sexuellement transmissibles guéries bien avant la planification de la grossesse;
    5. mauvaises conditions de travail (si la femme travaillait);
    6. contusion abdominale pendant la grossesse;
    7. empoisonnement de la future mère avec des sels de certains métaux lourds;

  • infections virales aiguës graves, ainsi que chronique;
  • l'hépatite;
  • pigment et hépatite grasse;
  • une augmentation significative et prolongée de la concentration de cholestérol dans le sang;
  • carence en vitamine K;
  • la grippe et son syndrome associé de coagulation du sang disséminé à l'intérieur des vaisseaux;
  • l'hypertension;
  • obstruction des voies biliaires (partielle ou complète), des calculs et du sable dans la cavité de la vésicule biliaire.
  • Symptômes de la maladie

    Les hémangiomes de petite taille (dont le diamètre ne dépasse pas 5 cm) ne se manifestent généralement pas. Les femmes ignorent leur maladie depuis des décennies et se sentent bien, alors que la tumeur grossit lentement mais sûrement. Lorsque le néoplasme hépatique atteint une taille importante, les symptômes suivants commencent à apparaître:

    • douleur dans le côté droit sous les côtes du personnage douloureux et terne;
    • sensation de plénitude et de pression dans la partie supérieure du péritoine;
    • jaunisse (jaunissement de la sclérotique des yeux, des muqueuses, de la peau);
    • augmentation de la pression intrahépatique;
    • saignement interne avec rupture d'hémangiome;
    • la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux et les artères à proximité;
    • brûlures d'estomac;
    • sensation d'amertume dans la bouche;
    • des éructations au goût désagréable;
    • accès de nausée;
    • perte d'appétit;
    • vomissements;
    • constipation ou selles molles;
    • flatulences;
    • transpiration excessive pendant le sommeil;
    • état général de faiblesse;
    • capacité de travail réduite et fatigue très rapide;
    • foie hypertrophié (le symptôme ne se manifeste que par une grosse tumeur).

    Diagnostic de tumeur

    Pour le diagnostic correct de tous les types d'hémangiomes, le patient doit subir, en plus d'un examen médical, les études suivantes:

    1. Échographie du foie;
    2. numération globulaire complète;
    3. IRM ou scanner des organes abdominaux;
    4. la scintigraphie;
    5. l'angiographie.

    Dans ce cas, une biopsie du foie n'est pas réalisée en raison du risque accru de saignements intra-abdominaux; il est donc très difficile d'identifier le moment de l'apparition de la transformation d'une tumeur bénigne en tumeur maligne.

    Traitement de l'hémangiome

    Dans la plupart des cas, une tumeur du foie (comme un hémangiome à la tête) est complètement diagnostiquée par hasard lors d'un examen général du corps. Si la taille de l'hémangiome ne dépasse pas 45 à 50 mm, le traitement n'est pas nécessaire. Il suffira que le patient se rende chez le médecin une fois par mois et qu’il soit examiné afin de prévenir en temps voulu la croissance intensive du néoplasme. L'alimentation et les médicaments ne sont pas nécessaires.

    Dans le cas où la taille de la tumeur augmente rapidement et que sa croissance s'accompagne de symptômes désagréables et dangereux, un traitement est nécessaire. Elle peut être du type suivant:

    • effectuer une opération pour retirer complètement la tumeur du patient;
    • médicaments hormonaux;
    • effets des radiations sur l'hémangiome;
    • thérapie au laser;
    • électrocoagulation (cautérisation d'un néoplasme à l'aide d'un courant électrique de fréquence différente);
    • traitement des tumeurs à l'azote liquide ("congélation" des tissus affectés);
    • adhésion à un régime alimentaire spécialisé.

    L'opération est réalisée uniquement dans le cas où l'hémangiome est localisé dans la couche superficielle du tissu hépatique. Une intervention chirurgicale dans les tumeurs hépatiques est indiquée dans les cas suivants:

    • avec infection de l'hémangiome, sa nécrose;
    • avec la transformation d'une tumeur dans une tumeur maligne;
    • à la rupture de la tumeur;
    • inconfort dans la cavité abdominale;
    • croissance intensive de l'hémangiome (deux fois plus petite et plus en 12 mois);
    • avec une forte compression de la tumeur des organes voisins;
    • quand il n'a pas été possible d'éliminer la nature maligne de l'hémangiome.

    L'opération est strictement interdite si:

    • l'hémangiome est situé sur les deux lobes hépatiques;
    • le patient a une cirrhose du foie;
    • la tumeur a atteint les principales artères hépatiques.

    Le retrait de la tumeur est effectué avec une partie de l'organe.
    Après élimination de l'hémangiome hépatique, il est proposé au patient un traitement à long terme et une rééducation avec une stricte observance du régime.

    Méthodes populaires pour se débarrasser de l'hémangiome

    Le traitement populaire offre de nombreuses façons de guérir:

    1. Bouillon d'avoine. Faire tremper l'avoine fraîche dans de l'eau froide pendant la nuit. Mettez-la sur la cuisinière le matin et laissez cuire à feu doux pendant une demi-heure. Le liquide résultant est drainé et refroidi. Prenez bouillon d'avoine devrait être 0,1 l sur un estomac vide deux fois par jour.
    2. Pommes de terre crues Consommez chaque jour plusieurs tranches de pommes de terre fraîches (tubercules lavés et lavés) une demi-heure avant le repas. Augmentez progressivement le poids de légume mangé par jour jusqu'à 0,15 kg.
    3. Décoction de tilleul. Préparez 5 g de tilleul séché avec un verre d'eau bouillante et buvez-le le matin une heure avant le petit-déjeuner.
    4. Teinture d'absinthe dioïque. Vous pouvez acheter à la pharmacie prêt. Boire 1 ml trois fois par jour avant le début du repas.

    Complications possibles

    Les hémangiomes plus importants peuvent entraîner les complications suivantes:

    • La rupture de la tumeur et l'hémorragie intra-abdominale abondante qui a suivi, menaçant de mort. Se produit généralement spontanément, rien ne laisse présager de problèmes.
    • Coagulation sanguine réduite dans le corps du patient en raison de la concentration de la grande majorité des plaquettes dans le foie.
    • Troubles dans le travail des principaux organes voisins.
    • Thrombose du corps de la tumeur et des vaisseaux adjacents, menaçant les complications suivantes:
      1. abcès du foie, accompagné d'une douleur intense au côté droit, augmentation de la transpiration, augmentation de l'organe et de la température corporelle du patient;
      2. l'organisation d'un caillot sanguin et son auto-extraction de l'artère, accompagnée de la dégénérescence des parois vasculaires dans le tissu conjonctif;
      3. nécrose de l'hémangiome et sa malignité.

    Hémangiome chez les enfants

    Il existe une forte probabilité de tumeurs du foie chez les bébés dont les mères au cours du premier trimestre de grossesse (période au cours de laquelle le système vasculaire de l'embryon a été mis en place) ont eu une maladie respiratoire aiguë et d'autres affections virales.

    Il est possible que le bébé guérisse d'une néoplasie hépatique, mais celle-ci est assez petite: seul un enfant sur 10 peut être guéri avec un tel diagnostic.

    Les symptômes de l'hémangiome commencent à se manifester chez le nouveau-né au cours des premiers mois de sa vie et nécessitent un traitement immédiat. Plus le traitement était précoce, plus les chances de rétablissement complet du bébé étaient grandes.

    Nourriture malade

    Les patients avec "stable", ne donnant pas une tumeur à se faire sentir, sont invités à adhérer aux principes de nutrition suivants:

    • Mangez le moins possible ou éliminez complètement les produits suivants de votre alimentation: épices, viande fumée, aliments frits, marinés, gras, chocolat et café fort, sodas;
    • manger régulièrement des légumes et des fruits frais, des produits laitiers, du foie de porc et de boeuf, du poisson.

    Les patients atteints d'une tumeur au foie, dont la taille dépasse 10 cm, suivent un régime avec les recommandations suivantes:

    • limiter au maximum ou abandonner complètement les boissons contenant de l'alcool;
    • manger le moins possible d'aliments gras: jeter le porc au profit du poisson blanc et du poulet;
    • contrôler l'apport quotidien en graisses végétales et animales;
    • supprimer complètement les aliments frits (remplacés par du four) et épicés de l'alimentation, abandonner les produits fumés;
    • les conserves et les légumes marinés sont en quantité minimale;
    • suivez les glucides consommés (si nécessaire, et la présence d'un excès de poids important pour réduire leur consommation quotidienne);
    • manger sur le principe du pouvoir fractionnaire.

    Qu'est-ce qu'un patient atteint d'hémangiome du foie peut avoir:

    • le pain de blé d'hier, des craquelins;
    • blanc d'oeuf;
    • viande maigre, poisson, volaille;
    • les céréales;
    • produits laitiers (de préférence faibles en gras);
    • légumes frais et bouillis;
    • les fruits sont frais et cuits au four (les poires ne sont pas autorisées);
    • huiles végétales (maïs, tournesol, olive);
    • café faible, thé noir, vert et blanc;
    • miel et sucre (strictement limités).

    Les repas doivent être chauffés à la température ambiante (il est également permis de manger chaud). Il est impossible de manger chaud et froid (les glaces et les boissons non alcoolisées devront être abandonnées).

    Ce qui est interdit aux patients:

    • pain de farine de seigle, pain de blé frais;
    • les jaunes d'œufs;
    • canard, oie (parfois les poitrines de races maigres sont autorisées), porc et agneau, saumon, hareng, anguille;
    • radis, chou (tous), poireau;
    • champignons (sous n'importe quelle forme), concombres;
    • fruits immatures;
    • beurre, margarine, graisse animale;
    • pâtisserie;
    • cacao et chocolat;
    • café fort, thé;
    • noix (toutes les variétés);
    • poivre, vinaigre, moutarde.

    Au premier soupçon d’une tumeur dans le foie ou à l’apparition des symptômes ci-dessus, vous devez immédiatement consulter un médecin et vous soumettre à un examen complet pour prévenir les tumeurs malignes de la tumeur.

    Étiologie

    Dans le domaine de la gastro-entérologie, on pense qu'une telle maladie commence à se former à partir du tissu fœtal pendant le développement du fœtus. Cependant, malgré le grand nombre d'études médicales, il n'a pas été possible jusqu'à présent de déterminer les causes de l'hémangiome du foie. Pour cette raison, de nombreuses controverses ont éclaté sur le point de savoir si une telle tumeur est une vraie tumeur ou s'il s'agit d'une pathologie du développement vasculaire.

    Dans la très grande majorité des cas, la taille des hémangiomes augmente très lentement, raison pour laquelle ils peuvent être détectés à tout moment de la vie, tant chez les nouveau-nés que chez les personnes âgées.

    Les facteurs prédisposant à la formation d’une telle éducation sont souvent:

    • prédisposition génétique;
    • changements dans les niveaux hormonaux. Pour cette raison, une telle maladie est dans la plupart des cas diagnostiquée chez les femmes;
    • des ecchymoses ou des blessures de cet organe;
    • maintenir un style de vie malsain, en particulier une dépendance au tabac à long terme;
    • usage prolongé de certains médicaments;
    • exposition au rayonnement du corps.

    Classification

    Aujourd'hui, il est courant de diviser l'hémangiome du foie en plusieurs classifications. Le premier d'entre eux partage la maladie, en fonction de la structure de la tumeur. Ainsi, ce trouble est divisé en:

    • forme caverneuse - une tumeur est un enchevêtrement de vaisseaux, localisé à l'intérieur du corps. Ce trouble n'est pas classé comme une tumeur, mais est considéré comme un défaut vasculaire congénital. Malgré cela, il est considéré comme une condition dangereuse, car l’accumulation de plasma ou de liquide intracellulaire peut entraîner une augmentation significative de la taille de la formation, de sa rupture et de saignement;
    • forme capillaire - la formation de tumeurs se produit à partir des vaisseaux sanguins et veineux. Une caractéristique distinctive est que cela se produit assez rarement et que la manifestation de symptômes provoque le déroulement de la grossesse ou la prise de médicaments.

    En fonction du nombre de tumeurs qui affectent le foie, une telle maladie est divisée en une et plusieurs. Le premier type se retrouve dans presque tous les cas de diagnostic d'une telle maladie.

    Comme le processus pathologique est localisé, ce trouble est divisé en:

    • hémangiome du lobe droit du foie - décelé lors du diagnostic dans 80% des cas;
    • hémangiome du lobe gauche - diagnostiqué plusieurs fois moins que la forme précédente;
    • hémangiome total - dans lequel il se forme des tumeurs de petite taille sur toute la surface de cet organe. Dans de tels cas, il existe un risque d'oncologie, d'insuffisance hépatique et de cirrhose.

    Il existe un type distinct de la maladie - l'hémangiome hépatique atypique, qui est le plus fréquent aux derniers stades de la maladie. Il diffère en ce qu'il a une structure modifiée, ce qui provoque la mort et la cicatrisation des tissus.

    Symptomatologie

    Étant donné que, dans la plupart des cas, l'hémangiome ne dépasse pas 5 centimètres, le tableau clinique peut ne pas se manifester avant longtemps. Ce n'est que lorsque la tumeur atteint un volume important, jusqu'à 10 cm, que les symptômes caractéristiques de la maladie peuvent être exprimés. Les principaux symptômes de l'hémangiome du foie sont:

    • légère douleur dans l'hypochondre droit;
    • nausée persistante, accompagnée de vomissements abondants;
    • En changeant la teinte de l'urine, celle-ci acquiert une couleur rouge et des masses fécales - elles s'assombrissent. On parle souvent de l'hémorragie interne développée;
    • inconfort et inconfort dans l'estomac, dans d'autres organes situés près du foie;
    • La couleur jaune de la peau et des muqueuses est le symptôme le plus rare de cette maladie;
    • foie hypertrophié - facile à détecter à la palpation.

    Souvent, ces symptômes sont complètement absents et le premier et seul symptôme de l'hémangiome du foie est un saignement abondant. Plusieurs facteurs peuvent provoquer la rupture d'une tumeur - mouvements brusques, traumatismes abdominaux et efforts physiques considérables. Une hémorragie massive peut être fatale.

    Diagnostics

    En cas d'évolution asymptomatique de la maladie, l'hémangiome hépatique est détecté assez accidentellement lors de l'examen d'un patient pour une raison complètement différente. Lorsque des plaintes sur l'apparition d'un ou plusieurs symptômes, il est nécessaire d'effectuer des études instrumentales. Mais avant leur nomination, le spécialiste doit se familiariser avec l’histoire de la vie du patient et de sa famille proche, afin d’identifier les facteurs héréditaires possibles dans la formation de cette maladie. Après cela, une enquête et un examen physique sont nécessairement effectués - cela est nécessaire pour identifier l'intensité des symptômes.

    Les études de laboratoire sur le sang et l'urine n'ont généralement aucune valeur diagnostique. Seul un examen microscopique des matières fécales peut indiquer la présence d'un saignement latent dans le péritoine.

    Le diagnostic d'hémangiome hépatique repose sur des techniques instrumentales telles que:

    • IRM et échographie du foie - permettent à un spécialiste d’identifier la formation d’une forme arrondie;
    • tomographie par ordinateur de contraste pour détecter les signes caractéristiques de saignements;
    • scintigraphie du foie;
    • angiographie - réalisée pour s'assurer que la tumeur trouvée est un hémangiome. Il est utilisé dans les cas où la tomodensitométrie et l'IRM ont échoué.

    Au cours du diagnostic, il est très important de différencier une telle maladie des autres tumeurs bénignes du foie, de l'oncologie, des tumeurs kystiques, ainsi que des métastases du cancer des organes voisins.

    Traitement

    Le traitement complet de l'hémangiome hépatique dépend de la taille de la tumeur détectée lors du diagnostic. Une telle tumeur d'un volume inférieur à trois centimètres ne nécessite la mise en œuvre d'aucun traitement. Dans de tels cas, il est recommandé aux patients de se soumettre à nouveau à une échographie après trois mois. Si, après cela, aucune croissance tumorale n'est observée, une procédure similaire est répétée tous les six mois afin de consulter à nouveau un spécialiste en temps utile pour identifier la dynamique de la croissance et d'autres signes, afin d'effectuer une procédure chirurgicale.

    Un traitement chirurgical est envisagé dans chaque cas, en tenant compte de la localisation, du volume, du nombre d'hémangiomes et de l'état général du patient. Les principales indications pour l'élimination de l'hémangiome du foie sont les suivantes:

    • la taille de cette éducation est supérieure à cinq centimètres;
    • augmentation rapide de la taille de la tumeur;
    • rupture des parois de l'hémangiome avec apparition d'une hémorragie au péritoine;
    • des doutes sur le fait que la tumeur est bénigne.

    Malgré cela, il existe plusieurs contre-indications pour effectuer une intervention chirurgicale. Il est strictement interdit en cas de lésion totale des organes avec un grand nombre d'hémangiomes et de cirrhoses. La chirurgie pour l'hémangiome du foie et la grossesse sont également des concepts incompatibles.

    Le traitement à l'aide d'une intervention chirurgicale consiste à effectuer l'une des opérations suivantes:

    • élimination d'un ou de plusieurs segments du foie affectés;
    • excision du néoplasme avec le lobe du foie sur lequel il s'est formé;
    • élimination des saignements en bloquant les vaisseaux sanguins avec des embolies - cette procédure s'appelle l'embolisation de l'hémangiome du foie;
    • durcissement des veines.

    Il existe plusieurs traitements non chirurgicaux pour la maladie. Ceux-ci comprennent:

    • physiothérapie - utilisation du rayonnement micro-ondes et des ondes radio haute fréquence;
    • utiliser pour éliminer le rayonnement laser ou l'azote liquide;
    • respect de la nutrition dans l'hémangiome du foie;
    • remèdes populaires.

    La thérapie complexe d'une maladie similaire inclut l'utilisation de recettes de médecine alternative. Le traitement des hémangiomes du foie avec des remèdes populaires consiste à préparer des décoctions à base de:

    • chernokornya, fleurs de bronzette et de millefeuille;
    • Hypericum, chélidoine, sac pour chat, cerise et plantain;
    • l'avoine et l'absinthe;
    • jus de pomme de terre;
    • thé à base de tilleul.

    Il ne faut pas oublier que cette thérapie ne doit avoir lieu qu'après consultation préalable de votre médecin.

    Le régime alimentaire pour l'hémangiome du foie implique les règles suivantes:

    • refuser complètement les plats gras et épicés, ainsi que les viandes fumées et les conservateurs;
    • limiter la consommation de matières grasses et surveiller la quantité de glucides;
    • consommer des aliments bouillis ou cuits au four, mais sans ajouter de graisse;
    • manger souvent et en petites portions.

    Des complications

    Si vous ignorez les symptômes, le traitement tardif ou les lésions de l'organe affecté, un certain nombre des complications suivantes peuvent se développer:

    • la rupture des parois tumorales est une cause fréquente de décès chez les patients chez lesquels un hémangiome du foie a été diagnostiqué;
    • hémorragie intra-abdominale;
    • cirrhose du foie;
    • insuffisance hépatique ou cardiaque;
    • développement de jaunisse et d'hydropisie abdominale;
    • dégénérescence tumorale en oncologie;
    • la formation de caillots sanguins;
    • l'ajout du processus inflammatoire.

    Le pronostic de la maladie avec une tumeur de petite taille et un traitement précoce sont favorables. La prévention consiste à maintenir un mode de vie sain, à suivre les recommandations relatives à la nutrition et à une préparation minutieuse de la grossesse.

    Causes du phénomène

    L'éducation bénigne est dangereuse car elle peut être trouvée chez les personnes de tout âge (la plupart d'entre elles sont des femmes). Le type de tumeur le plus souvent diagnostiqué, capillaire ou caverneux.

    Le facteur étiologique n'est pas complètement établi. Il existe plusieurs versions de l'origine des hémangiomes du foie:

    • Le phénomène est déterminé génétiquement.
    • Une augmentation de l'œstrogène (par exemple pendant la grossesse) met le foie à rude épreuve et entraîne l'apparition de tumeurs.
    • Anomalies congénitales associées à des maladies virales ou à des naissances prématurées pendant la grossesse. Ces facteurs peuvent expliquer la présence de vaisseaux hépatiques incomplètement formés.

    Les facteurs suivants peuvent contribuer à l'apparition de l'hémangiome:

    • l'hérédité;
    • augmentation des niveaux d'hormones sexuelles féminines;
    • lésions de la cavité abdominale - blessures, ecchymoses.

    Dans de rares cas, l’absence de traitement entraîne la rupture de l’hémangiome; il en résulte un saignement interne et le décès du patient.

    Tableau clinique et diagnostic

    Sur la base des spécificités des manifestations externes, les tumeurs sont divisées en 4 formes:

    • cours asymptomatique;
    • non compliqué, caractérisé par des manifestations prononcées;
    • compliqué;
    • atypique (sur fond de comorbidités).

    Avec une petite tumeur, sa présence peut ne causer aucun symptôme. C'est pourquoi l'hémangiome du foie est rarement diagnostiqué dans les premiers stades de son développement.

    Lorsque l’éducation se développe, le phénomène peut s’accompagner des symptômes suivants:

    • tiraillements dans l'hypochondre droit;
    • des nausées;
    • couleur jaune de la peau;
    • gonflement dû à une infection bactérienne ou virale;
    • globes oculaires jaunes;
    • les masses fécales deviennent sombres, l'urine est rouge;
    • anémie (résultat d'un saignement);
    • dysfonctionnement du foie et d'autres organes du tube digestif.

    Le plus souvent, la maladie est détectée par échographie. Une telle étude permet non seulement de rechercher une tumeur, mais également de déterminer son type et son stade de développement. Autres méthodes de diagnostic:

    1. Radiographie (capsule calcifiée bien visible).
    2. La tomodensitométrie (avec introduction de contraste) montre des caillots sanguins après un saignement.
    3. L'IRM permet d'identifier les hémangiomes de petite taille.
    4. L'angiographie est indiquée en cas d'échec du scanner en raison d'un déplacement important de la tumeur des artères du foie.
    5. Pour exclure le fait de l'éducation maligne, appliquez une biopsie ciblée.

    La forme atypique de l'hémangiome hépatique est confirmée par une angiographie, un scanner ou une IRM.

    Approches thérapeutiques

    Si l'image de la maladie ne montre pas une augmentation des symptômes, le traitement de l'hémangiome n'est pas nécessaire en tant que tel. La menace de rupture ne constitue pas une base pour prendre des mesures drastiques.

    Les patients chez lesquels une croissance bénigne a été détectée ont été ré-diagnostiqués au bout de 3 mois pour évaluer la dynamique de la croissance tumorale. Même si l’hémangiome n’a pas changé de taille, il est recommandé d’examiner le patient au moins une fois tous les six mois.

    Important: le traitement de la pathologie n’est pas requis uniquement lorsque l’éducation n’a pas tendance à grandir et que sa taille ne dépasse pas 5 cm.

    S'il existe des preuves (croissance tumorale rapide, douleur intense), le traitement de l'hémangiome du foie chez l'adulte suggère:

    • hormonothérapie (recommandée pour les femmes enceintes);
    • une chirurgie;
    • retrait au laser;
    • électrocoagulation;
    • cryodestruction (utilisation d'azote liquide).

    Le traitement chirurgical de l'hémangiome du foie est indiqué dans les cas suivants:

    • rupture de la tumeur;
    • la taille de l'hémangiome dépasse 5 cm;
    • douleur, inconfort dans l'abdomen;
    • détérioration de la qualité de vie du patient;
    • L'éducation augmente rapidement (plus de 50% par an);
    • les résultats de l'enquête ne permettent pas de conclure sur le bien, la malignité de l'éducation.

    Contre-indications pour le traitement chirurgical des tumeurs bénignes:

    • l'hémangiome hépatique «touche» les principaux vaisseaux sanguins de l'organe;
    • la présence de la formation a provoqué le développement de la cirrhose;
    • Un hémangiome affecte les deux lobes du foie.

    Dans ces situations, un traitement médicamenteux est indiqué.

    Le traitement d'entretien de la maladie à l'étude implique l'utilisation de recettes populaires.

    Il est recommandé de préparer une telle infusion: 150 g de racine de ginseng broyée pour 500 ml de vodka. Moyens insister 3 semaines. Prendre 1 c. 2 fois par jour pendant un mois.

    Autre recette: des fleurs de tilleul versaient de l’eau bouillante (1: 5). Le bouillon boit le matin l'estomac vide au lieu du thé (2 mois).

    Dans des proportions égales (15 grammes), reliez les fleurs de Tanaisie, Chernokornya, Achillée. Ils sont ajoutés à 30 g de chélidoine, plantain, millepertuis, 45 g de mère et de belle-mère. 3 c. collection verser 500 ml d'eau bouillante. En outre, un tel moyen est bouilli à feu doux. Bouillon prêt à boire dans 4 réceptions tout au long de la journée. La durée du traitement est de 21 jours.

    Un régime alimentaire joue un rôle important dans le processus de traitement de l'hémangiome du foie chez l'adulte. La base du menu des patients avec un tel diagnostic devrait être:

    • soupes de légumes;
    • aliments riches en vitamine B12;
    • viande bouillie, poisson;
    • produits laitiers fermentés.
    • fumés, frits, aliments gras;
    • la conservation;
    • les épices;
    • café, thé, boissons gazeuses;
    • des bonbons.

    Complications et pronostic

    En l'absence de traitement, l'hémangiome du foie chez l'adulte peut causer:

    • saignement interne (s'il éclate);
    • La thrombose des vaisseaux alimentant la tumeur conduit à sa malignité;
    • diminution de la coagulation du sang;
    • insuffisance hépatique;
    • cirrhose du foie;
    • hydropisie abdominale;
    • jaunisse;
    • compression et déplacement d'organes voisins;
    • insuffisance cardiaque;
    • inflammation et thrombose de la tumeur.

    L'évolution asymptomatique de la maladie rend difficile le diagnostic en temps opportun. À cet égard, les hémangiomes se retrouvent dans la plupart des cas dans les derniers stades de son développement. Dans une telle situation, les patients ne suivent qu'un traitement chirurgical.