loader
Recommandé

Principal

Prévention

Traitement du cancer du poumon avec pruche selon la méthode de Tishchenko

La médecine traditionnelle offre de nombreuses méthodes pour traiter divers types de maladies, parmi lesquelles la végétation à base de plantes - la pruche a une grande popularité et les preuves scientifiques de ses propriétés médicinales. La pruche dans le cancer du poumon présente des qualités anti-tumorales et immunocorrectives.

Propriétés de la plante en oncologie

Dans la composition du médicament:

  • composés alcaloïdes (coniine, conicaïne, conhydrine, pseudoconhydrine, méthylconiine);
  • glycérides d'acides pétrosélidiniques et pétroséliniques;
  • l'acide caféique;
  • huile de cheval;
  • le kaempférol et la quercétine.

Dans le cancer du poumon, les propriétés cicatrisantes de la pruche indiquent que les facteurs d’action de la plante sont considérés comme une chimiothérapie naturelle à effet anesthésique:

  • soulage la douleur,
  • effet anticonvulsivant;
  • effet anti-inflammatoire;
  • apaisante;
  • qualités anti-tumorales
  • cicatrisation
  • antiseptique
  • diurétique.

L'effet thérapeutique est obtenu selon le principe homéopathique: le semblable est guéri par le même. Le corps définit en lui-même le konyin et d'autres composés toxiques, en tant qu'éléments étrangers semblables à l'agent causal de la maladie. En entrant dans la lutte contre le poison, l'immunité se bat simultanément avec la maladie.

Une petite dose de poison est tout à fait comparable à l'activité vitale de l'organisme au fil du temps, mais la maladie n'est pas une maladie, car il ne possède pas de système immunitaire. Les anticorps, remplis de sang humain en raison de la présence de poison, combattent parfaitement la menace de l'extérieur - une tumeur.

Recette de cuisine

Assez facile et sûr est cette technique:

  • inflorescences et graines d'une plante (2 parties);
  • solution d'alcool médical (1 partie, 250 ml).

Choisissez une plante fraîche, broyez et versez une solution. Visser le capuchon et secouer. Placez-le dans un angle froid, sombre et inaccessible et insistez pendant 40 jours. Capacité quotidienne d'agitation jusqu'à 3 fois. Ne retirez pas le couvercle. Passer au travers de la gaze en plusieurs couches dans un récipient propre et réfrigérer.

Il est strictement interdit d'utiliser un hachoir à viande pour broyer les plantes - de la chlorophylle est libérée. Cela gâche la qualité des matières premières.

Comment prendre la pruche dans le cancer du poumon

La «méthode tsar» est efficace, c'est aussi une méthode de traitement du cancer du poumon utilisant la méthode de la pruche Tishchenko. Recommandé comme le meilleur moyen de «se battre» avec différents types de formations tumorales et une chronique désagréable persistante:

  1. Le premier jour, on boit une solution de la 1ère goutte d'infusion pour 1 tasse d'eau tiède.
  2. Le deuxième jour - deux gouttes sur un verre.
  3. Le troisième jour est trois gouttes.

Au final, il faut arriver à 40 gouttes. Et dans le sens opposé, en réduisant le dosage quotidiennement goutte à goutte. Voici à quoi ressemble 1 cercle du schéma «royal». Pour l'année, vous devez remplir trois cercles.

Le schéma d'utilisation de la pruche du cancer du poumon au stade 4 diffère peu:

  • Le premier jour, on boit une solution de la 1ère goutte de perfusion pour 100 ml d’eau.
  • Le deuxième jour - 2 gouttes pour 100 ml d'eau.
  • Dans l'intervalle de 15 à 30 gouttes - 150 ml d'eau.
  • Au-dessus de 30 gouttes - 200 ml d’eau.

Répétez la procédure, contrairement au schéma décrit ci-dessus, 3 fois par jour: le matin, l'après-midi et le soir, avant les repas, en tenant compte des caractéristiques de l'application décrite ci-dessous. Le cours dure 80 jours. Répétez le cours trois fois avec une pause de 2 semaines entre les deux.

Caractéristiques de l'application

Commencez à prendre le médicament de préférence le matin, une demi-heure avant le petit-déjeuner. Dissoudre la teinture doit être dans un quart de tasse d'eau.Prendre une petite gorgée dans la bouche, rincer, tenir le médicament un peu plus dans la bouche et ensuite avaler.

Si le patient est considérablement affaibli, il est logique d’être traité selon un schéma abrégé - 20 jours seulement. Effets secondaires possibles du médicament:

  • nauséeux
  • amer dans la bouche,
  • maux d'estomac,
  • éruption cutanée.

Dans ce cas, vous devriez commencer à réduire la dose. L'étape du traitement n'est pas importante.

Contre-indications

L'intolérance et les allergies à la plante sont assez rares. Cependant, il existe des situations dans lesquelles vous ne devez pas utiliser de phytothérapie:

  • patients affaiblis et affaiblis, en particulier en âge,
  • les enfants en bas âge et les femmes enceintes,
  • aux patients, immédiatement après la chirurgie,
  • affecté de pathologies graves du foie.

Avant le traitement avec la pruche, il est recommandé de consulter un spécialiste.

Recettes alternatives pour Tichchenko

Malgré le fait que la plante soit dotée du plus puissant effet médicinal et cicatrisant, il existe un certain pourcentage de personnes immunisées contre les alcaloïdes de la pruche. Ils ne provoquent tout simplement pas la production des anticorps souhaités. Dans de telles situations, il existe une pratique consistant à utiliser des méthodes alternatives à base de plantes comme thérapie antitumorale, par exemple la chélidoine. Selon le professeur Tichchenko, il est également doté d'alcaloïdes, capables de déclencher les réactions du corps importantes pour la guérison.

Bien prouvé kvass de chélidoine. Pour le cuisiner, il vous faut:

  • herbe (verre);
  • sucre (verre);
  • lactosérum

Mélangez le sucre avec la plante broyée et placez-le dans un sac en gaze, préalablement, en y plaçant un poids. Tout cela correspond à une capacité de trois litres et est recouvert à ras bord de lactosérum. Le processus de fermentation devrait prendre trois semaines.

Buvez un demi-verre 3 fois par jour.

Le traitement du cancer du poumon avec de la pruche et d'autres poisons de plantes doit être effectué conformément à toutes les règles de préparation et d'utilisation, ainsi que sous la surveillance d'un spécialiste.

Examen du cancer de la pruche oncologues

Tous les articles de la section "À propos de tout" (2688)

Il est bien connu que les cellules cancéreuses ne peuvent pas être traitées. Pour sauver la vie humaine, ils sont détruits. La médecine officielle applique une chirurgie suivie d'une chimiothérapie avec les poisons et les radiations les plus puissants. La médecine traditionnelle n’a pas de scalpel pointu et brûle les rayons radioactifs. Elle est armée contre une maladie mortelle que des poisons de plantes. Et en premier lieu, la pruche tachetée, contenant le plus puissant agent paralysant - le konyin. Cette potion est dans toutes les parties de la plante. Même si vous respirez un peu dans l'odeur des fleurs, votre tête commence à avoir une douleur insupportable - d'où le nom approprié de la plante - pruche. Les critiques d'herboristes pratiquant la teinture anticancéreuse sont très réconfortantes. Il s'agit d'un sauvetage de l'oncologie aux dernières étapes du développement, lorsque les médecins ne risquent pas d'opérer.

Pruche d'un cancer. Les avis

Les guérisseurs folkloriques avertissent: avant de commencer le traitement, vous devez bien préparer la teinture, exclure tout ce qui constitue un antidote. Et encore faut croire avec toute l'âme désespérée dans le pouvoir de guérison de la plante appelée pruche.

Les critiques des produits guéris commencent avec le conseil qu'il est préférable de préparer une teinture à l'alcool à proximité des fourrés de la pruche pendant sa floraison. Dans un pot de 3 litres, versez une bouteille de vodka couvrant le couvercle. En déchirant les inflorescences et les jeunes feuilles, nous introduisons la matière première dans le pot et, en secouant, nous la mouillons avec de la vodka. Remplir le bidon avec 2/3 du volume, verser une autre bouteille de sorte que la pruche soit complètement immergée dans le liquide. Insister pour 21 jours dans un endroit sombre et froid, en secouant tous les jours. Ensuite, comme d'habitude: filtrez la potion et versez-la dans une bouteille de verre foncé en veillant à bien coller l'étiquette «Poison!». Placez la teinture dans un endroit froid inaccessible aux enfants et aux personnes aux idées insuffisantes. En cas d'absolue nécessité, le capuchon peut être pris après trois jours d'infusion de l'herbe de la pruche.

Commentaires de ceux qui ont utilisé ce remède miracle: petits-enfants ont guéri leur grand-mère à 4 stades de cancer du poumon et ont présenté 13 années de vie sans retour d'oncologie; après le premier traitement, il a eu une sténose de l'œsophage et le patient a commencé à prendre de la nourriture liquide, bien qu'il ne puisse pas boire facilement de l'eau avant le traitement. Le grand-père à l'âge de 81 ans a été guéri d'un adénome de la prostate et a vécu jusqu'à un âge très avancé.

Hemlock - application. Avis et méthodes d'utilisation

Il existe plusieurs façons de traiter la teinture. L'un d'eux - selon le schéma 1 - 40 - 1. Le premier jour, buvez une goutte diluée dans de l'eau propre. De l'autre - 2 gouttes. Et ainsi chaque jour, le matin, une heure avant un repas à la même heure, amenez l'apport à 40 gouttes, puis dans l'ordre inverse: 39,38,37… et à 1 goutte. Le volume d'eau à diluer est également augmenté, passant de 100 g pour 1 à 13 gouttes à 150 g pour 14 à 26 gouttes et de 26 à 40 gouttes - 200 g chacune. Effet médicinal - immunité anti-inflammatoire, analgésique, anticonvulsive, apaisante et activante - telles sont les propriétés de la pruche.

Examens des guérisseurs: le cancer des glandes mammaires, de l'estomac, de l'œsophage, des poumons, de la prostate et de la vessie est traité avec succès. Mais pour réussir, il est impossible de rater non seulement la journée, mais même une heure de réception! Ne pas oublier que c'est - poison. Par conséquent, dès les premiers signes d'intoxication (nausées, vertiges, diarrhée, lourdeurs dans les muscles des bras et des jambes), l'augmentation de la concentration doit être arrêtée, mais pas arrêtée, et la composante toxique doit être réduite. Cependant, vous pouvez arrêter le traitement à tout moment. Après le premier traitement, ils recommencent avec 1 goutte et augmentent progressivement jusqu'à 40, puis réduisent progressivement la posologie, goutte à goutte, pour atteindre 1. Si vous le souhaitez, effectuez le troisième traitement. Le traitement prend 240 jours.

Contribue à la guérison d'un rejet complet du sucre, de la levure, des vitamines du groupe B (à l'exception de la vitamine B17 - elle est contenue dans des graines d'abricot), du thé fort et du café, du lait. Plus d'aliments végétaux - légumes rouge-vert, fruits, bouillon de hanches et aiguilles de sapin. Une attitude optimiste est tout aussi importante, mais sans allégresse prématurée. La thérapie par poison est la voie à suivre pour guérir les champs de mines.

Lorsque la médecine officielle est impuissante, il n’ya plus que de l’espoir d’être aidés par des herboristes non conventionnels. La chose la plus intéressante est que même les médecins eux-mêmes, ceux qui ont reçu une formation supérieure en médecine, font plus confiance aux préparations à base de plantes que les préparations pharmacologiques. La mentalité russe est indestructible =).

J'ai entendu parler de la teinture de la pruche pour la première fois lorsque ma mère a reçu un diagnostic de cancer gastrique de grade III-IV. Une résection initiale de l'estomac a été réalisée, puis 3 cycles de chimiothérapie ont été prescrits. Traitement budgétaire standard. Plus que des recommandations et de l’espoir pour le médecin principal - le temps.

Afin de ne pas s'asseoir les mains jointes, sur l'avis de personnes "bien informées", la mère a acheté la teinture Boligolov et l'a prise selon le schéma suivant: de 1 goutte de teinture à 40 incréments (méthode de Tichchenko), puis dans l'ordre inverse. Au début, je me sentais plutôt bien, mais je n’ai pas atteint la dernière dose, car j’ai eu l’impression de l’empirer, cela est indiqué dans la méthode de traitement. J'ai dû interrompre le cours. Le deuxième traitement n'était plus, l'état de ma mère a commencé à se détériorer considérablement, il serait donc insensé d'empoisonner le corps avec Hemlock.

Je ne peux pas dire avec certitude si ce médicament traditionnel aide d'autres patients oncologiques, la teinture de la pruche ne nous a pas aidés, ma mère était partie. Mais comme vous le savez, l’espoir meurt en dernier, peut-être que quelqu'un aidera à faire face à une maladie grave.

On dit que les anciens Grecs ont exécuté le philosophe athée Socrate de manière "humaine", le forçant à boire de la teinture de pruche. Ils disent que certains criminels l'utilisent encore et envoient leurs victimes dans un autre monde. Il est également dit qu’avec l’aide de cette potion toxique, il est possible de guérir le cancer sans dommage pour le corps. Et la pruche aide même lorsque la médecine officielle est impuissante. Qui dit la vérité?

Hemlock, connu aussi sous le nom d'omeg, herbe puante, pou de porc, gorigolova, adventice - une plante omniprésente et hautement toxique.

Pendant longtemps, la pruche a été utilisée à deux fins opposées: à l'aide d'une teinture empoisonnée, des peines de mort ont été appliquées et ont été utilisées pour guérir une maladie mortelle, le cancer.

En outre, les guérisseurs de l'ancienne Russie ont guéri un médicament dangereux composé de douleurs de diverses origines, vertiges, migraine, épilepsie, hypertension, ulcères gastriques et intestinaux, constipation, tuberculose, perte auditive, syphilis, érysipèle, épuisement et de nombreux autres types de maladies.

Les guérisseurs traditionnels citent comme exemple pour leurs patients qui ont perdu l’espoir d’une guérison miraculeuse du cancer chez des patients cancéreux sans espoir qui avaient pris la teinture de pruche à différents stades de la maladie. Cependant, ils ne disent pas combien de pruches malheureuses "anti-douleur" ont été envoyées dans le monde à venir - à la fois dans l'Antiquité et à l'époque éclairée. Et aussi sur le nombre de personnes gravement malades, le traitement avec la pruche est devenu une nouvelle épreuve difficile qui n’a pas répondu à leurs attentes.

Le point le plus important: vous ne trouverez pas de médecin en Russie qui traite les patients atteints de pruche de manière légale. Dans notre pays et sur le territoire de la majorité absolue des pays développés, la teinture toxique n'est pas comprise dans le nombre de produits médicaux approuvés.

Attention! Vous n'achetez pas une telle bouteille à la pharmacie. Lisez attentivement le texte de l’étiquette - il comporte une erreur grammaticale que le médecin ne permettra JAMAIS. Vous ne trouverez également pas sur l’étiquette des informations sur le fabricant, car les fabricants de médicaments préfèrent rester à l'ombre. Il y a de très bonnes raisons à cela: en cas d'empoisonnement par infusion d'une pruche sans aide d'urgence spécifique, une personne meurt - plutôt lentement, presque sans douleur... et inévitablement.

Néanmoins, ni les interdictions officielles, ni le simple bon sens ne deviennent un obstacle pour les personnes désespérées qui se cramponnent dans l’espoir de prolonger leur vie.

  • Vaut-il la peine pour un patient atteint de cancer de prendre un risque notoire si les possibilités de la médecine officielle sont épuisées ou insuffisantes?
  • Où pousse la pruche et peut-elle être récoltée seule?
  • Comment fonctionne la teinture?
  • Quels sont les signes d'empoisonnement de la pruche?
  • Quoi de plus efficace et plus sûr: la décoction d’herbe sèche ou d’extrait d’alcool?
  • Dans quelle mesure la réception "prophylactique" de la pruche est-elle justifiée?
  • Et finalement, la pruche guérit-elle le cancer?

Les réponses à ces questions et à d’autres sont présentées ci-dessous.

Meet - pruche

Pruche (conium maculatum)

Sur le territoire de la Fédération de Russie, l'un des 4 types de pruche - Conium maculatum est distribué. La tige d'une plante de la première année de vie dépasse rarement un demi-mètre, la deuxième année, elle peut atteindre 2 mètres.

Le mot maculatum du latin est traduit par «tacheté, moucheté»: des taches rouge-marron sont clairement visibles sur le sol de la tige vert clair de l'aube.

Trouver une mauvaise herbe toxique peut être partout, presque - sous n'importe quelle clôture

ou sur le bord de la route. Quiconque a essayé de se frotter le «parapluie fleurissant» de la pruche au moins une fois n'oubliera jamais l'odeur désagréable de «souris». Et ceux qui ne se sont pas lavé les mains avec du savon après cela (mieux encore - plusieurs fois!) Et, Dieu nous en préserve, se sont frotté les yeux ou les lèvres avec ces mains, n'oublierons jamais les conséquences de leurs actions téméraires.

Attention! Il est formellement déconseillé de procéder à l'auto-collecte et au séchage de la pruche, sans équipement de protection, ni connaissances et conditions particulières pour sécher le gazon, en émettant des substances toxiques en même temps que le liquide en cours d'évaporation!

À propos, la pruche ne déchire pas toujours uniquement les herboristes engagés dans des enfants curatifs ou autogérés qui guérissent eux-mêmes. La plante bisannuelle de la première année est facile à confondre avec le persil ou les carottes et la seconde - avec l’aneth. Par conséquent, la pruche peut être empoisonnée dans votre propre jardin.

Comment fonctionne la pruche?

La pruche est appelée une pruche et non par accident: lorsque l'odeur d'une plante est inhalée, la tête commence à faire mal. Les signes d'empoisonnement de la pruche lors de l'ingestion sont différents (voir ci-dessous) et sont principalement dus aux propriétés du poison neurotoxique qu'il contient - l'alcaloïde libre de la viande de cheval.

C'est le konyin qui est la «force de choc» de la teinture de pruche. Une fois dans le sang, cette substance a un effet néfaste sur les cellules du système nerveux périphérique et central.

Voici ce que Wikipedia écrit à ce sujet: «La coniine est rapidement absorbée dans le sang du tube digestif. Après absorption, il provoque la paralysie des terminaisons nerveuses sensorielles et motrices et affecte également le système nerveux central, tout d'abord en l'excitant puis en le paralysant. "

Le système de défense réagit à la pénétration de poison dans le corps humain - une immunité qui «se dépêche de venir en aide» au système nerveux souffrant tout en travaillant dans tous les domaines. Un tel «brassage» des mécanismes d'autodéfense explique les propriétés anticancéreuses «miraculeuses» de la teinture de pruche - un stimulateur extrêmement dangereux pour la santé de l'immunité naturelle.

Un autre mécanisme entre en jeu dans la lutte contre le cancer: les cellules malignes accumulent des poisons plusieurs fois plus intensément que les cellules saines en raison de l'augmentation du métabolisme. Par conséquent, la teinture de pruche peut réellement aider un patient atteint de cancer pendant une très courte période, en règle générale.

Ainsi, la pruche fonctionne:

  • à peu près la même chose que la chimiothérapie officielle, dans laquelle l'effet destructeur du poison sur une tumeur s'accompagne de conséquences négatives pour tout l'organisme,
  • et à peu près les mêmes que les immunostimulants non toxiques, qui savent également «renforcer» le système immunitaire.

En ce qui concerne la capacité prouvée de la pruche à soulager la douleur, alors tout s’explique encore plus facilement: en bloquant l’extrémité des cellules nerveuses, la konyine élimine la douleur, mais pas sa cause.

En plus du raifort, la plante contient 4 autres alcaloïdes toxiques: la méthylconiine, la conicine, la conhydrine, la pseudoconhydrine et également les tanins. Dans les fruits, il y a une huile essentielle, l'acide caféique, le carotène (provitamine A), la vitamine C, dans les feuilles et les fleurs - les flavonoïdes quercétine et le kaempférol, dans les tiges - l'huile essentielle, l'acide caféique.

Pourquoi, en prenant de la teinture de pruche, on ne peut pas guérir du cancer pour toujours?

Parce que le "médicament" toxique ne conduit qu'à l'élimination des cellules tumorales déjà formées, sans affecter les mécanismes qui favorisent leur formation et leur croissance. En outre, les tumeurs «intelligentes» peuvent s'adapter à l'action de tout poison, ce qui rend le traitement des rechutes du cancer beaucoup plus difficile. Sachant cela, les herboristes conseillent à leurs patients de suivre une administration prophylactique de teinture de pruche après le traitement principal. Certains "guérisseurs folkloriques" vont plus loin, déclarant que la réception préventive de la pruche est nécessaire pour toutes les personnes en bonne santé, pour ne jamais avoir le cancer. Malheureusement, ils parviennent à trouver de telles personnes...

Attention! Une teinture toxique peut non seulement causer une intoxication grave, voire mortelle, même après avoir pris 1 à 2 gouttes, mais elle affecte également les cellules du foie et des reins, ainsi que le système sanguin, nerveux et cardiovasculaire de la manière la plus déplorable. En outre, le renforcement continu de l’immunité entraîne l’appauvrissement des fonctions de protection de l’organisme, ce qui entraîne une liberté d’action sans restriction dans les tumeurs cancéreuses et d’autres maladies dangereuses. Et ils utilisent cette liberté avec succès!

C'est important! Si vous décidez toujours d'être traité avec une pruche, étudiez-en soigneusement les effets secondaires et demandez l'aide d'un professionnel de l'urgence dès le premier signe d'intoxication au koniin!

Effets secondaires lors de la prise de teinture de pruche

Les premiers symptômes d'une intoxication au koniin se manifestent par une somnolence, une vision et une audition floues, des baves, une émoussement au toucher, des vertiges, des nausées et une dilatation des pupilles. Lorsque l'un de ces signes apparaît, les herboristes conseillent de réduire progressivement la dose au minimum, de nettoyer les intestins avec une solution faible de permanganate de potassium dans le lait pendant 3 jours et de revenir progressivement à la dose précédente. Vaut-il la peine? Pensez-y vous-même, car, ayant déjà commencé à guérir avec une pruche, vous assumez l'entière responsabilité de votre vie et de votre santé. Votre droit de décider: poursuivre l’expérience ou chercher d’autres moyens de sortir de la «situation sans issue», non moins efficace et sans danger.

Si l'intoxication progresse, le patient développe une paralysie «ascendante», accompagnée d'une perte totale de sensibilité et de mobilité des parties du corps recouvertes par celle-ci. La paralysie commence avec les pieds et s'étend du bas vers le haut, atteignant le diaphragme - un muscle activement impliqué dans l'acte de respiration. Cela est dû à une paralysie du diaphragme et la mort survient par suffocation.

Point important! Les pathologistes ne peuvent diagnostiquer avec précision la cause du décès en cas d’empoisonnement par la koniine que par des modifications des organes et des tissus du défunt. Pour clarifier les raisons, il est nécessaire d’étudier les vomissures et les expectorations, les dépositions de témoins et les preuves matérielles.

Un autre point important! Il n’existe pas de traitement spécifique (antidote) pour l’intoxication par la koniine: l’aide vise uniquement à éliminer les symptômes. Dans les cas graves (avec arrêt respiratoire), une respiration artificielle peut être nécessaire. Le pronostic d'une intoxication grave à la pruche avec une longue période de privation d'oxygène due à un manque de respiration ne peut pas être qualifié d'optimiste: même si le cœur et les poumons peuvent être démarrés, il est impossible de récupérer les cellules mortes du cortex cérébral.

Bien que les méthodes modernes de traitement auxiliaire auxiliaire permettent d'abandonner complètement l'utilisation de poisons végétaux particulièrement dangereux, la croyance en la pruche continue de pousser les personnes désespérées à prendre de la teinture.

Malheureusement, certains patients considèrent le traitement de la pruche comme le seul moyen de prolonger la vie, ne serait-ce que pour une courte période, et non à ce titre, chaque jour nouveau apportant de la joie et non du supplice… Les informations ci-dessous sont destinées à ceux d'entre eux.

Puis-je me soigner avec la pruche?

Le fait est que c'est exactement ce que vous devez faire si vous êtes déterminé à essayer l'effet de la teinture sur vous-même. Les guérisseurs herboristes ne vous vendront qu'une potion et vous informeront des régimes que vous pouvez facilement trouver sur Internet. À l'avenir, en règle générale, il ne vous restera plus qu'un poison individuel et vous ferez des expériences sur votre corps vous-même.

Voici un exemple d'une des méthodes:

«Pruche repérée. Remplissez jusqu'au sommet les matières premières finement hachées (inflorescences ou, dans les cas extrêmes, les feuilles), ajoutez de la vodka, fermez bien et placez dans un endroit sombre et froid pendant 2-3 semaines. Versez la pièce dans le plat et placez-la au réfrigérateur. Prenez une fois par jour à 8h00, une heure avant les repas, pour 0,5 verre d'eau, en commençant par une goutte, et ainsi de suite jusqu'à quarante, en augmentant chaque jour d'un (1-2-3-4, etc.). Après avoir atteint quarante gouttes, commencez à en réduire une par jour (40-39-38-, etc.) à une goutte. Sans pause, répétez le traitement 2 à 3 fois.
Avec une augmentation du nombre de gouttes, augmentez la quantité d'eau à une tasse.
Avec l'apparition des effets secondaires (faiblesse dans les jambes, vertiges, nausées, vomissements), réduisez la dose de 3 gouttes et continuez à ne vous accumuler qu'au bout de 3-4 jours. Si ces phénomènes réapparaissent, ne l'augmentez plus et commencez à réduire avec cette dose.
ATTENTION! Lors de l’application de douches ou de microclyster avec pruche, réduisez la limite supérieure de la teinture de pruche (ne l’augmentez pas à 40 mais à 25-30 gouttes).

Seulement pour le cancer des organes génitaux féminins:
Au 5ème jour de traitement avec la teinture de pruche commencer à appliquer la douche vaginale: 50 gr. arrosez 5 gouttes de teinture de pruche, faites des douches nocturnes du gobelet Esmarch à raison de 15 gouttes par minute. Tous les 5 jours, augmentez la dose de 5 gouttes pour atteindre 15 gouttes.
En même temps, faites une douche vaginale avec une solution de vitriol bleu: vous prenez 0,4 g pour 1 litre d’eau. (avec un pois) de vitriol bleu. "

Quoi de mieux d'utiliser: des matières premières sèches ou de la teinture d'alcool à la pruche?

Il n’ya pas de grande différence: l’un et l’autre agissent de la même façon, ils peuvent provoquer la réaction allergique la plus forte (y compris la mort) et sont mortels en cas de surdosage.

La pruche est préférable de cuisiner soi-même ou d'acheter chez les herboristes?

Si vous ne faites pas confiance à la "médecine traditionnelle" et que vous parvenez à rester en vie après la récolte des matières premières, il est préférable de cuire le poison vous-même. Des recommandations pour la collecte, le traitement et le stockage en grande quantité de la pruche sont présentes dans le réseau.

En voici un:

«Les parties collectées de la plante sont des feuilles, des fleurs, des fruits (graines). Période de collecte - Mai-septembre. Les feuilles et les fleurs sont récoltées au début de la floraison et sont séchées de la manière habituelle à l'ombre, à l'air libre, séparément des autres plantes. Les graines sont récoltées avec des parapluies et séchées comme des feuilles et des fleurs. Lorsque les parapluies sont secs, les graines sont faciles à verser.
Les matières premières séchées sont stockées dans des récipients hermétiquement fermés (pots en verre recouverts de nylon) séparément des autres plantes. Durée de vie - 2 ans.

Comment les médecins se réfèrent-ils à la pruche?

Dans la plupart des cas - négatif. Cependant, certains scientifiques, oncologues et praticiens en oncologie expérimentent la teinture toxique en prescrivant des traitements à leurs patients volontaires. Leur intérêt pour l'effet anticancéreux de la pruche et d'autres herbes ne doit pas être considéré comme une manifestation de cruauté: l'effet destructeur des médicaments chimiothérapeutiques officiels sur le corps du patient oncologique incite les oncologues à rechercher d'autres méthodes de traitement du cancer.

Est-il possible de guérir le cancer en prenant la pruche?

Vous ne pourrez pas guérir complètement du cancer avec la teinture de pruche, mais il est probable que vous obtiendrez un certain succès et que vous ralentirez le développement de la maladie pendant un certain temps si vous pouvez terminer le traitement. Environ aussi, seule la chimiothérapie officielle fonctionne plus rapidement et plus efficacement. Malheureusement, la qualité de vie après le traitement par poison se dégrade souvent.

Pruche contre le cancer: aide-t-elle, propriétés, schémas thérapeutiques

Un malade qui en a marre de lutter contre une maladie mortelle et de rejeter de manière décisive les recommandations de la médecine officielle, demande aux forces restantes de rechercher des remèdes populaires qui, selon les «experts», pouvaient aider lorsque la tumeur maligne se propageait dans tout le corps et la «mangeait» pratiquement. Il n’est pas surprenant que de nombreux patients commencent à prendre la pruche dans le cancer, alors que la confiance en la guérison a presque disparu, mais il reste encore un peu d’espoir de prolonger leur vie. Dans un tel état, les gens vont souvent pour tout et atteignent parfois de telles substances qui font peur à prendre à l'intérieur.

La pruche est connue depuis longtemps comme une drogue et un poison pouvant tuer une personne elle-même. Sans douter de ses propriétés curatives, il est encore nécessaire de déterminer s’il peut remplacer les médicaments anticancéreux et s’il vaut la peine de rejeter complètement les recommandations des oncologues.

Un peu d'histoire

Pruches ou énigmes, oméga, parapluie toxique, goudron et bien d’autres plantes dites «parapluies âgées de deux ans», provoquant de graves maux de tête et des vertiges lors de la consommation de fruits en petite quantité ou la mort dans les cas d’empoisonnement grave. Hippocrate connaissait les propriétés uniques de la pruche, mais les Grecs de l’Antiquité l’utilisaient non seulement comme médicament. Ils disent que le grand Socrate est mort de la pruche, délibérément empoisonnée par le poison de cette plante.

De nombreuses substances toxiques d'origine végétale au Moyen Âge, à la Renaissance et aux temps modernes, ont continué d'être utilisées à la fois comme médicaments et comme arme de meurtre. Telle était l'époque... Cependant, peu à peu, de nombreux pays ont commencé à abandonner l'utilisation de la pruche en raison de sa toxicité. Par exemple, aux États-Unis d'Amérique, les puzzles ont été prescrits comme principal médicament anesthésique au début du 19e siècle et en Russie, ils n'ont été exclus de la pharmacopée officielle qu'à la veille du 20e siècle. Entre-temps, à l’heure actuelle, la médecine traditionnelle de certains pays reconnaît encore ce «parapluie» qui se compare à d’autres matières premières médicinales. Mais, comme on dit, le nouveau est un vieux bien oublié, de sorte que les propriétés de cette plante n’ont pas été oubliées et ont été rappelées grâce au développement de l’homéopathie et au nombre croissant de maladies oncologiques.

Les scientifiques russes à la recherche d'un traitement efficace contre le cancer continuent d'explorer de nouveaux médicaments anticancéreux, où la pruche n'a pas non plus été ignorée. De nombreuses sources font référence au développement de l’Académie médicale Arkhangelsk de l’Aléoutien Nikolai Nikolayevich, qui, en fait, s’occupait de cette plante, a étudié ses propriétés et ses effets sur l’organisme touché par le cancer. Toutefois, il convient de noter que le professeur et ses autres collaborateurs (candidat aux sciences médicales, S.V. Korepanov, travaillant dans l’Altaï, pharmacien L.N. Dyakonova de Saint-Pétersbourg) ont fondé leurs conclusions sur la recherche scientifique, c’est-à-dire les alcaloïdes des plantes sur les cellules cancéreuses ont été manipulés par des experts, pas des amateurs. N. N. Aleutisky et ses co-auteurs ont breveté des méthodes de traitement du cancer de la pruche (préparations à base de plantes pour traiter les sarcomes et autres tumeurs). Il est possible que, dans un proche avenir, les matières accumulées dans la pruche forment la base d'un nouveau médicament anticancéreux, qui sera publié par l'industrie pharmaceutique afin d'être prescrit à des doses spécialement choisies, en tenant compte d'autres circonstances.

Maintenant, de nombreuses sources prétendent que la pruche aide dans tous les cas, avec les formes négligées, avec les métastases, lorsque le médicament officiel "refuse le patient". Il est vrai que certains distributeurs de gouttes prêtes à l'emploi avertissent néanmoins que la pruche n'agit pas de la même manière sur toutes les personnes, expliquant cela à l'immunité individuelle. Le lecteur a probablement deviné qu'il s'agissait de cancers ne pouvant plus être traités (dans ce cas, la pruche peut être utilisée pour soulager la douleur). Mais ce qui est intéressant: ces mêmes distributeurs recommandent de boire de la pruche pour prévenir le développement d’une tumeur maligne. C'est-à-dire qu'une personne en parfaite santé commence à prévenir le cancer de la pruche et la prend tout le temps? En tout cas, l'auteur a rencontré des conseils similaires.

Pruche, ses propriétés et sa préparation

La pruche tachetée est l'une des espèces de la famille des plantes-parapluies de deux ans à croissance sauvage qui, dans la médecine traditionnelle, est considérée comme le principal moyen de lutte contre les néoplasmes malins en raison de ses alcaloïdes toxiques:

  • Koniina (le plus important);
  • Méthylconia;
  • La Conhydrine;
  • La pseudoconhydrine;
  • Koniceina.

Outre les composants énumérés, la composition chimique de la pruche comprend des huiles grasses (glycérides) et essentielles, certains acides organiques et des flavonoïdes (quercétine, kaempférol).

Il se développe partout dans le monde. En Russie, il couvre l’ensemble du territoire européen, jusqu’à la Sibérie occidentale et au Caucase. Pendant ce temps, la plante, récoltée en Ukraine, est reconnue comme la meilleure matière première pour la fabrication de teinture de pruche contre le cancer, mais la pruche, qui pousse, par exemple, dans le territoire de Krasnodar, ne cédera pas ses propriétés curatives à son homologue ukrainien. En passant, il est à noter que les plantes des plantes empoisonnées des latitudes sud dépassent de loin celles de leurs parents du nord et que le plus grand danger de la pruche vient avant la floraison. Par la suite, le poison est principalement concentré dans les fruits et les graines, tandis que les parties restantes deviennent moins toxiques. Un grand nombre d'alcaloïdes dangereux sont perdus pendant le séchage et, après la cuisson à ébullition, l'oméga devient absolument inoffensif. Bien entendu, toutes ces nuances sont prises en compte lors de la récolte d'une plante pour le traitement du cancer de la tête de la pruche, mais la perte d'une partie de la toxicité ne signifie pas qu'elle peut être considérée comme une herbe ordinaire:

  1. La pruche ne peut pas goûter, c'est - "non", bien que toxique. L'oméga est caractérisé par l'odeur de la souris, qui apparaît lorsque les parties de la plante sont frottées à la main.
  2. N'impliquez pas les enfants dans la collecte des matières premières, mais expliquez également pourquoi vous devez vous éloigner de lui et comment distinguer les feuilles d'oméga toxique du persil ordinaire, qui est largement consommé.
  3. Les parties récoltées de la plante ne doivent pas être placées ou stockées à côté d'autres agents médicinaux de la flore.

Les fleurs se rapprochent du "sommet de l'été" (juin-juillet), ce qui signifie qu'à l'heure actuelle, les herboristes se préparent généralement à récolter la "récolte". Afin d'utiliser la pruche dans le cancer, diverses parties de l'herbe (fleurs, feuilles, tiges) sont utilisées. Pendant la floraison, les feuilles et les graines immatures sont récoltées (avec un parapluie).

La récolte des herbes médicinales - toute la science. Pour la préparation de la teinture de pruche, la méthode la plus populaire consiste à recueillir la plante immédiatement dans un pot préalablement préparé dans lequel une bouteille de vodka est versée. Avec des feuilles déchirées et des parapluies, le pot est rempli au tiers, parfois secoué pour que les parties de la plante soient bien humidifiées. Si vous ne vous procurez que des parapluies, vous pouvez remplir le bocal et le dessus, mais ils doivent être humidifiés. Le futur médicament à son arrivée à la maison doit être placé dans un réfrigérateur et laissé à perfusion pendant 2 à 2,5 semaines.

La teinture de graines et de feuilles non mûres de la zone racinaire peut être préparée dans de l’alcool pur (à usage médical, bien sûr). Pour cette partie de la plante est versé avec de l'alcool dans le rapport de 1: 2 (graines avec feuilles: alcool) et insister au réfrigérateur pendant 2,5 semaines (18 jours).

Médecine traditionnelle, homéopathie, pharmacologie officielle

En tant que médicament maison, la pruche a toujours été utilisée dans divers états différents:

teinture usine de pruche

  • Peur, anxiété, insomnie (comme sédatif).
  • La douleur de n'importe quel endroit et origine (oncologique aussi).
  • Spasmes et convulsions (épilepsie, chorée, coqueluche, migraine).
  • Indigestion (brûlures d'estomac, constipation, coliques);
  • Miction altérée
  • Maladies de l’appareil génital féminin (troubles menstruels, fibromes utérins, endométriose).
  • Rhumatisme, goutte (application locale).
  • L'anémie
  • Diathèse exsudative.
  • Inflammation des ganglions lymphatiques.

Généralement, dans de tels cas, on applique une teinture de pruche à 10% (un demi-litre de vodka + 50 grammes d'herbes séchées et hachées), qui restent pendant 3 semaines dans un endroit sombre. Il est utilisé, comme les autres remèdes populaires: égoutté dans une cuillère à soupe d’eau (10 gouttes) et bu avant les repas 2 fois par jour. En cas de douleur intense, la dose peut être augmentée à 20 gouttes.

Au cours de la période d’oubli temporaire de la population de la pruche, les homéopathes qui en préparaient des médicaments ont continué d’utiliser des médicaments à partir de petites doses d’alcaloïdes de plantes spécialement sélectionnées. Les remèdes homéopathiques pour le traitement de l'athérosclérose et d'autres pathologies cardiovasculaires basées sur cette plante sont toujours populaires parmi les patients qui rejettent "tous les produits synthétiques". Les partisans de la phytothérapie n’ont jamais ignoré l’utilisation de la pruche dans toutes les localisations cancéreuses. Cependant, étant donné la croissance de la pathologie cancéreuse, une attention particulière a été accordée au traitement du cancer du poumon, du cancer de l’estomac et des tumeurs du sein.

Pruche contre le cancer: schémas thérapeutiques

Le traitement du cancer du poumon par la pruche n'est pas différent de celui du cancer de l'estomac ou d'autres tumeurs.

Il existe plusieurs systèmes pour le traitement des maladies oncologiques avec la teinture de cette plante:

  • Selon la technique la plus bénigne numéro 1 (méthode Tishchenko V.V. ou «royale»), la pruche devrait être bue une fois par jour avant les repas (en même temps!), En étalant la teinture dans un demi-verre d'eau. La dose est augmentée quotidiennement d'une goutte et correspond au jour d'administration: 1 jour - 1 goutte, 2 jours - 2 gouttes... 40 jours - 40 gouttes et un compte à rebours. La pruche doit être pris 2 à 3 cours d'affilée (terminé puis le suivant), mais un répit d'une semaine est toujours acceptable si le patient est fatigué ou si d'autres circonstances l'empêchent de commencer immédiatement un nouveau cours. Il est recommandé de renouveler le schéma thérapeutique (1-40-1) 2 fois par an ou 3 fois en 2 ans jusqu'à un rétablissement complet (comme le disent au moins les guérisseurs traditionnels).
  • Il est un peu plus difficile de prendre la pruche selon la méthode n ° 2, car la dose augmente plus fortement: le traitement commence par une goutte, mais trois fois par jour. Une seule dose est augmentée chaque jour d'une goutte, c'est-à-dire que le patient boit 3 gouttes (1x3) le premier jour, 6 gouttes (2x3) la deuxième, 9 gouttes (3x3) la troisième, etc., ce qui porte la dose unique à 40 gouttes. Ensuite, la posologie est réduite dans le sens opposé: 40x3, 39x3, 38x3... Le traitement doit être calculé pour 2-3 cours d'affilée, qui doivent être repris 3 à 4 fois par an.
  • Une méthode encore plus stricte N ° 3 est également recommandée pour la lutte contre le cancer de toutes les localisations, qui prévoit l’augmentation d’une dose unique au cours de la journée: 1 goutte le matin le premier jour, 2 gouttes l’après-midi et 3 gouttes le soir. Commencez le deuxième jour avec quatre gouttes et continuez à augmenter la dose à 40 gouttes, puis la dose est réduite selon le schéma habituel. Il faut garder à l’esprit qu’à un moment donné, le patient peut ressentir l’influence de la pruche (nausée, vertiges, mal de tête); dans ce cas, il faut arrêter la perfusion jusqu’à disparition des effets indésirables, puis la reprendre.
  • Dans les formes sévères de cancer, il est recommandé de prendre la pruche selon la méthode n ° 4, qui prévoit l’augmentation de la dose selon l’un des schémas ci-dessus et son adaptation au début des symptômes d’empoisonnement, tout en continuant de boire de la pruche, en réduisant la dose de quelques gouttes seulement. Il convient de noter que l'auteur ne partage pas cette approche pour le traitement des processus malins. Sans un oncologue, de telles activités amateurs peuvent être très dangereuses.

La pruche est diluée dans de l'eau et sa quantité augmente proportionnellement à l'augmentation de la dose (10 gouttes - 50 ml, donc 40 gouttes - près du verre).

De la chose la plus importante

L'essentiel, c'est que la pruche est très toxique et, comme le patient a décidé d'essayer un remède traditionnel, cela ne devrait être fait qu'après avoir consulté un oncologue. Certains boivent de la pruche après une intervention chirurgicale pour prévenir les rechutes, ce qui peut avoir une certaine signification, mais il est impossible de prévenir le cancer de la pruche chez les personnes en bonne santé: une utilisation à long terme des alcaloïdes de cette plante entraînera une intoxication chronique, connue pour ses nombreux problèmes.

Ne vous fiez surtout pas uniquement à la pruche dans le cancer de tous les stades et toutes les localisations. En remplaçant le traitement antitumoral traditionnel par un remède traditionnel, vous pouvez simplement rater le temps précieux qu'aucune pruche ne peut inverser. Le lecteur lui-même peut penser: si les oméga sont si omnipotents, pourquoi les maladies oncologiques continuent-elles à faire des milliers de victimes chaque année? Peut-être que les personnes décédées avaient juste une immunité individuelle contre les médicaments fabriqués à la maison, ou le cancer qui s'est propagé dans tout le corps était-il plus fort?

Remèdes populaires pour le cancer du poumon stade 4

Remèdes populaires pour le cancer du poumon de stade 4 et autres traitements

Le cancer du poumon se développe lentement, mais le danger est que la plupart des symptômes de l'oncologie pulmonaire à un stade précoce correspondent aux symptômes d'autres maladies. Pour cette raison, une personne ne va souvent à la clinique que pour 3 ou 4 stades de la maladie. Et cela complique grandement son déroulement, son traitement et son pronostic. Considérons le cancer de stade 4.

Symptômes du cancer de grade 4

Le cancer du poumon de grade 4 est pratiquement impossible à traiter. Cela est dû au fait qu'à ce stade, les cellules cancéreuses se propagent dans tout le corps. La tumeur affecte les ganglions lymphatiques, les vaisseaux sanguins et les organes, et une métastase étendue est observée. Le taux de dommages dépend du type de tumeur et de ses propriétés.

Sois prudent

La véritable cause du cancer, ce sont les parasites qui vivent à l'intérieur des personnes!

En fait, ce sont les nombreux parasites présents dans le corps humain qui causent presque toutes les maladies mortelles d’une personne, y compris la formation de tumeurs cancéreuses.

Les parasites peuvent vivre dans les poumons, le cœur, le foie, l'estomac, le cerveau et même le sang humain en raison de la destruction active des tissus corporels et de la formation de cellules étrangères.

Nous voulons immédiatement vous avertir que vous n’avez pas besoin de courir à la pharmacie et d’acheter des médicaments coûteux, qui, selon les pharmaciens, corroderont tous les parasites. La plupart des médicaments sont extrêmement inefficaces et causent de graves dommages à l'organisme.

Vers de poison, tout d'abord, vous vous empoisonnez!

Comment vaincre l'infection et en même temps ne pas se faire du mal? Lors d’un entretien récent, le principal parasitologue oncologique du pays a parlé d’une méthode efficace à domicile pour l’élimination des parasites. Lire l'interview >>>

Les manifestations cliniques de la maladie sont assez vives:

  1. Toux intermittente agitée avec tension et abondance de crachats. Si le cancer est périphérique, alors ce symptôme peut ne pas être.
  2. Sang dans les expectorations. D'abord, seules les taches, puis toutes les expectorations deviennent la couleur de la gelée à la framboise. Parfois, en plus du sang, des traces de pus peuvent être observées. Le sang dans les expectorations se manifeste en raison de la forte lésion des parois des bronches, de la destruction de leur membrane muqueuse et des vaisseaux adjacents.
  3. Douleur à la poitrine. Ils deviennent intenses. Localisé par la défaite. La douleur est associée à des dommages aux organes adjacents au poumon, car le poumon lui-même n'a pas de terminaison nerveuse. Dans les cancers périphériques, ce symptôme est particulièrement prononcé.
  4. L'essoufflement augmente. De ce fait, avec le temps, le rythme cardiaque est perturbé et une angine de poitrine se produit. Tout cela est lié à la perte d'un des poumons par l'acte de respirer.
  5. Le tractus gastro-intestinal est perturbé à cause de métastases dans l'œsophage.

Comment manger pour le cancer du poumon

La nutrition pour le cancer du poumon 4 degrés devrait être spéciale. Il devrait inclure les produits suivants:

  1. Noix (pistaches, noix, etc.) et graines de citrouille.
  2. Tous les légumes contenant du calcium et du magnésium (radis, chou, carottes, etc.).
  3. Tout fruit (pommes, abricots, etc.).
  4. Le pétrole, nécessairement non raffiné.
  5. Verts, tout (aneth, persil, coriandre, etc.).
  6. Algues bleues et vertes.
  7. Pissenlit, ortie et autres plantes.
  8. Curcuma Utile dans le cancer, arrête la croissance des cellules CSC. Ces cellules affectent la croissance des tumeurs et leur malignité.
  9. Grains germés de maïs, d'avoine, de blé.
  10. Soja.
  11. Pain complet
  12. Produits de farine.
  13. Poisson de mer sans graisse.
  14. Œufs à la coque
  15. Viande, tout sauf le porc et le bœuf.
  16. Produits laitiers et lait fermentés.
  17. De boire de l'eau pure, thé vert et tisane.
  1. Les conserves
  2. Riz poli.
  3. Cuisson
  4. Thé noir
  5. Café
  6. Alcool
  7. Lait non naturel.
  8. Le sucre
  9. Amidon
  10. Soda
  11. Nourriture grasse et frite.
  12. Saucisses et viandes fumées.
  13. Marinades
  14. Salo.
  15. Beurre.
  16. Conservateurs.

Manger devrait être 6 fois par jour, toujours en petites portions. Dans le même temps la nourriture - mâcher avec soin. Le premier petit-déjeuner et le premier dîner doivent être légers et se composer d'aliments non transformés. Il est préférable de mijoter ou de cuisiner à la vapeur. Vous ne pouvez pas faire frire. Les légumes et les fruits doivent être consommés crus. Il n'est pas nécessaire de manger immédiatement la portion entière, vous pouvez en manger la moitié, puis vous reposer un peu et finir le reste. Lors du diagnostic du cancer du poumon, les oncologues donnent eux-mêmes les recommandations nécessaires en matière de nutrition et prescrivent un certain régime alimentaire. Il est important de suivre les recommandations des médecins pour améliorer leur état.

Engagé dans l’influence des parasites dans le cancer pendant de nombreuses années. Je peux dire avec confiance que l'oncologie est une conséquence de l'infection parasitaire. Les parasites vous dévorent littéralement de l'intérieur, empoisonnant le corps. Ils se multiplient et défèquent à l'intérieur du corps humain, tout en se nourrissant de chair humaine.

L'erreur principale - traîner! Plus tôt vous commencerez à éliminer les parasites, mieux ce sera. Si nous parlons de drogue, alors tout est problématique. À ce jour, il n’existe qu’un seul complexe anti-parasitaire vraiment efficace, à savoir Notoxin. Il détruit et élimine du corps tous les parasites connus - du cerveau et du cœur au foie et aux intestins. Aucun des médicaments existants n'est capable de cela.

Dans le cadre du programme fédéral, chaque résident de la Fédération de Russie et de la CEI peut recevoir GRATUITEMENT un paquet Notoxin lorsqu’il soumet une demande avant le (inclus).

Régime alimentaire pour le cancer du poumon

Le régime alimentaire pour le cancer du poumon 4 degrés a les principes suivants:

  1. Nourriture 5-6 fois à volonté.
  2. Les portions devraient être petites.
  3. Le contenu de chaque produit doit être défini afin de maintenir le niveau optimal des éléments nécessaires au fonctionnement du corps.

Produits requis par jour:

  1. Poisson de mer - 160 g
  2. Produits à base de lait aigre - 250-550 g.
  3. Légumes et fruits - en toute quantité.
  4. Tisane.

Nous donnons 2 ration approximative. Sur leur base, vous pouvez développer d'autres rations.
Régime 1:
Le premier petit déjeuner est une pomme, sauf jaune, 200 gr. jus de citron;
2ème petit déjeuner-omelette à la vapeur, thé vert avec une tranche d'orange, tomate fraîche, une tranche de pain noir;
soupe du midi avec tomates et autres légumes, au choix, pain noir, salade vitaminée, dinde cuite aux pommes, infusion de dogrose 200 ml;
Dîner-noisette, citrouille vapeur, thé vert avec une tranche de citron.
2ème dîner - juste avant l'heure du coucher - un verre de ryazhenka, mieux que fait maison.
Régime 2:
Le premier petit-déjeuner est composé d'une pomme et d'un verre de jus de tomate.
Le 2ème petit-déjeuner est composé de porridge d'orge et de salade verte, de pain gris, d'un peu de fromage à pâte dure, de thé vert au citron.
Poulet à l'étouffé avec nouilles aux œufs, thé vert, soupe sans viande.
Dîner-150-250 g de fruits secs à la pomme, 1 tasse d'infusion d'églantier, rutabaga.
2 diner -1 verre de yaourt.

Comment aider un patient atteint d'un cancer du poumon au stade 4? Est-il possible de guérir le cancer à ce stade?
Malheureusement, il est impossible de guérir le cancer à ce stade, mais il est possible de soutenir légèrement le corps et d’arrêter la croissance de métastases. Le traitement est généralement symptomatique. Grâce à lui, le patient devient un peu plus facile à vivre. Différentes méthodes sont utilisées pour le traitement. La chimiothérapie pour le cancer de grade 4 et les méthodes de traitement traditionnelles sont particulièrement populaires. Considérez plus.

Chimiothérapie pour le cancer du poumon

La chimie est une méthode de traitement courante, surtout avec une approche combinée. La base de cette méthode est la réception de certains médicaments de chimiothérapie qui affectent la croissance et le développement des cellules cancéreuses. Actuellement, l'industrie du traitement se développe rapidement. Tous les nouveaux médicaments sont offerts. Pour cette raison, la chimie est à l'avant-plan. HT est conduit par cours. Le nombre de cours dépendra de l'efficacité du traitement. Habituellement, ils attribuent de 3 à 5 cours, moins souvent.

Quand peut être nommé:

  1. Cela fonctionne mieux avec les formes à croissance rapide.
  2. HT est utilisé à tous les stades du cancer.
  3. Il est utilisé en association avec la radiothérapie et une méthode chirurgicale.

Quelle est l'efficacité de la chimiothérapie:

  • en combinaison avec RT et IV, le 5ème taux de survie au stade I atteint 67%;
  • avec II - jusqu'à 42%;
  • avec III - jusqu'à 27%;
  • avec IV - jusqu'à 4%.

Méthodes traditionnelles de traitement

Le traitement des remèdes traditionnels du cancer du poumon de classe 4 est souvent pratiqué à cette époque. Mais cette méthode est tout étudié, mais pas assez. C'est vrai, si cette méthode sera utilisée en combinaison avec la médecine traditionnelle. Les remèdes populaires sont utilisés comme traitement de soutien du corps. Comme en médecine traditionnelle, la méthode de traitement dépend de la forme et de l'emplacement de la tumeur.

Remèdes populaires pour le cancer du poumon stade 4:

  1. Bouillons et infusions de plantes toxiques.
  2. Lotions de solutions médicinales, blocs de médicaments.
  3. Séances basées sur les ondes de la bioénergie.
  4. Les régimes et la gymnastique.

Pour le cancer du poumon au stade 4, il existe d'autres méthodes de traitement des remèdes populaires. Ils sont comme suit:

  1. Décoction d'agarics de mouches. 250 mg. champignons avec la racine coupée dans un récipient, y verser 250 ml. vodka. Le bouillon doit être laissé pendant 5 jours. Ensuite, la souche. Les champignons restants doivent être versés 3 litres. eau chaude Laissez la perfusion dans un endroit chaud pendant 9 jours. Buvez tous les jours avant 1 petit-déjeuner pendant une demi-heure. 100 ml
  2. Décoction de racines bouton d'or. 20 g de racines de plantes à verser 1 l. de l'eau Après cela, faites bouillir pendant 120 minutes. Tous les jours, juste avant de vous coucher, buvez 30 ml.
  3. Muskastika. 5 g de musc pour 200 ml. vodka stockée dans une pièce sombre pendant 30 jours. La réception commence par 5 gouttes, progressivement ajustées à 25. À consommer quotidiennement après les repas. Après 30 jours de traitement, une pause de 7 jours.


Il y a beaucoup plus de plantes utilisées pour traiter le cancer du poumon. Juste avant de commencer à être traité avec une sorte de solution ou de décoction, il est nécessaire de consulter un oncologue.

Contre-indications pour le traitement du cancer du poumon

Contre-indications pour le traitement du cancer du poumon stade 4:

  1. Trop de dommages au corps par les métastases.
  2. S'il y a des métastases dans le foie et la moelle osseuse.
  3. CAS et DS faibles.
  4. Pathologie compliquée des organes internes.

Nous traitons le cancer du poumon avec des remèdes populaires au 4ème stade

Le cancer du poumon est le cancer le plus répandu. Dans 90% des cas, il entraîne la mort au cours de la première année. Le traitement de la maladie commence généralement aux derniers stades de son développement, car la tumeur évolue de manière asymptomatique pendant longtemps. Le traitement du cancer par le cancer implique l’utilisation de diverses techniques, notamment la chirurgie ouverte et la radiothérapie.

Toujours dans le traitement du cancer du poumon de stade 4, des méthodes populaires sont activement utilisées. Comme dans le cas de la thérapie traditionnelle, ils aident uniquement les patients individuels. Cependant, les remèdes traditionnels sont effectivement utiles dans le traitement du cancer et de ses principaux symptômes.

Vous trouverez ci-dessous certaines des méthodes les plus populaires pouvant aider à faire face à la maladie.

L'essence du traitement par des méthodes folkloriques

L'espérance de vie dans le diagnostic du cancer au 4ème stade dépasse rarement 1 an. Le traitement de la maladie repose sur une approche intégrée, qui comprend une intervention chirurgicale visant à enlever une tumeur (désignée uniquement en l'absence de contre-indications), une radiothérapie et la prise de médicaments spéciaux.

Il est important de comprendre que le traitement du cancer du poumon du 4ème degré par des remèdes populaires, à l'instar d'autres approches, vise principalement à supprimer les principaux symptômes de la maladie et à augmenter l'espérance de vie.

Le rétablissement complet est presque impossible, car les cellules cancéreuses ont pénétré dans de nombreux organes et le médecin est incapable de tous les détruire.

En outre, la médecine traditionnelle n’est qu’un complément aux méthodes de traitement traditionnelles. Il n'est pas recommandé d'utiliser des produits à base de plantes médicinales et de refuser, par exemple, une intervention chirurgicale ou une radiothérapie.

Traitement au psyllium

Pour soulager l’état du patient et éliminer les principaux symptômes, il est recommandé de prendre 100 ml du médicament pendant une demi-heure, obtenu en mélangeant 2 cuillères à soupe de prêle séchée, calendula, gui, thym, captation, busserole, plantain, acacia blanc, millepertuis, chamomile, racine de consoude. Cette composition doit être coulée 500 ml d’eau bouillante et maintenue dans un thermos pendant une heure, le médicament étant pris 3 fois par jour.

Séparément, vous pouvez utiliser des bouillons préparés sur la base du grand plantain et lancéolés. Cette plante est riche en oligo-éléments et en vitamines utiles pour le cancer du poumon.

En cours de route, une décoction de plantain renforce le système immunitaire, dilue et élimine rapidement les expectorations, arrête les saignements internes et augmente le taux d'hémoglobine.

Pour préparer la première décoction, vous devez prendre une cuillère à soupe de feuilles. Vous pouvez utiliser des processus à la fois secs et frais. Ensuite, on verse 200 ml d'eau bouillante. La composition est infusé pas plus de 2 heures. Posologie du médicament fini: une cuillère à soupe 4 fois par jour.

Pour la deuxième décoction, vous devez préparer une quantité similaire de racines de plantain. Ensuite, versez 200 ml d’eau et, en allumant le feu, ne faites pas bouillir plus de 5 minutes. Dans ce cas, le nombre d'approches est réduit à 3 et la posologie peut être augmentée à 2 cuillères.

Le troisième outil est préparé comme suit: les feuilles de plantain sont broyées puis mélangées avec du miel (sucre) dans des proportions égales. La composition résultante doit être placée dans un récipient fermé et perfusée pendant 4 heures. L'outil prend 20 minutes avant un repas dans une cuillère à soupe. De plus, vous devez le boire avec de l'eau.

Traitement avec des plantes toxiques

Dans le traitement du cancer, les tumeurs sont des outils utilisés activement, basés sur des plantes toxiques. Une des caractéristiques de cette thérapie est qu’elle vous permet de détruire les cellules pathogènes tout en restant en bonne santé.

Pour préparer un remède, vous devez prendre 25 grammes de cette plante et verser un demi-litre de vodka. Ensuite, la composition est laissée pendant 10 jours. La durée du traitement par la pruche est conçue pour 80 jours.

La teinture est prise comme suit: le premier jour dans un verre avec de l'eau propre, une goutte de teinture est diluée. Ensuite, le nombre de gouttes augmente un par un jusqu'à atteindre 40. Ensuite, le volume du médicament diminue dans l'ordre inverse: de 40 à 1. Entre les cours, vous devez prendre une pause mensuelle.

La teinture de pruche dans les proportions indiquées est prise 30 minutes avant le petit déjeuner. Une telle thérapie peut déclencher l'apparition de:

Si l'un de ces symptômes se manifestait, la pruche devrait être abandonnée.

Agaric de mouche rouge

La deuxième plante toxique, recommandée pour les tumeurs malignes. Pour préparer la teinture, vous devez composer 5 crapauds rouges, après quoi ils doivent être versés avec un litre de vodka et bien enveloppés avec un chiffon noir. Il est recommandé de laisser le récipient avec le liquide dans une pièce froide pendant un mois.

À la fin de cette période, la teinture doit être drainée. Le remède est pris de la même manière que les médicaments à base de pruche. Dans ce cas, le nombre maximal de gouttes de teinture dans l’agaric de mouche est de 30 unités.

Le cours thérapeutique ne dure pas plus de six mois, après quoi une pause d'un mois est nécessaire. A la fin du repos, la teinture doit être à nouveau prise dans le mois suivant le dosage indiqué.

Quarantaine

Il existe 2 recettes pour la préparation d’un médicament thérapeutique à base de carantus. Pour le premier, vous devez prendre 1 partie des feuilles de la plante et 20 parties de la vodka. En mélangeant les deux composants, l'outil doit être placé dans une pièce sombre pendant une semaine. Le médicament est pris à raison de 20 gouttes pour un demi-verre.

Pour la deuxième recette, vous aurez besoin de 250 grammes d’alcool à 70%, dans lesquels 2 cuillères à soupe de feuilles et la tige de la quarantaine sont élevées. Remède infusé pendant 10 jours. La drogue est prise dans 2 cours de 21 jours chacun: les premiers jours dans un verre d'eau divorcé 5 gouttes de la drogue, le reste - 10.

Soda pour le cancer du poumon

Une des théories décrivant l’émergence du cancer et la cause de sa formation affirme que de telles tumeurs appartiennent au champignon. Par conséquent, dans le traitement des tumeurs malignes recommandent l'utilisation de bicarbonate de soude.

Cette substance contribue à:

  • la restauration des processus métaboliques dans le corps;
  • maintenir le système immunitaire;
  • nutrition active des cellules avec de l'oxygène;
  • la destruction des microorganismes parasites;
  • améliorer le travail du tube digestif.

Dans le traitement du cancer, le bicarbonate de soude est utilisé selon les recommandations de l’une des méthodes suivantes:

  1. Dans un verre d'eau tiède, dissolvez-vous dans une cuillère à café de soda et de miel. L'outil est pris dans les 10 jours 2 fois. Le cancer du dernier stade peut être traité avec une boue obtenue à partir des mêmes ingrédients à l'exception de l'eau. Cette thérapie aide à augmenter la teneur en alcalis dans le sang, ce qui arrête le développement de processus pathogènes.
  2. L'inhalation. Dans 500 ml d’eau pure, vous devez dissoudre une cuillère à soupe de bicarbonate de soude. La composition résultante est remplie d'inhalateur, qui doit être inhalé pendant une demi-heure.
  3. En présence de métastases, il est recommandé d’utiliser une solution de soude à 4% sous forme d’injections intraveineuses. Ces derniers peuvent être remplacés par des comprimés spéciaux contenant également du bicarbonate de sodium.

Autres moyens de médecine traditionnelle

Dans le traitement des néoplasmes malins, une plante telle que bodyacon est activement utilisée. La croissance de la maladie, du champ ou de la graminée est utilisée dans le traitement de la maladie. Pour la préparation d’un remède, vous aurez besoin de 3 cuillères à soupe de melon d’eau pré-broyé et du dessus de ses fleurs. Le mélange est versé 500 ml d'eau bouillante et infusé pendant 5 minutes au bain-marie. Une fois que la composition a été retirée du chauffage, il faut laisser infuser à nouveau pendant 2 heures. L'outil est pris une demi-heure avant les repas dans la quantité de 1-2 verres pas plus de 4 fois par jour.

Pour éliminer les expectorations et renforcer l'immunité, vous pouvez prendre chaque jour un verre de bouillon de racines d'angélique (forêt ou chinois). Pour préparer cet outil, vous devez prendre 20 grammes de la plante et verser un litre d’eau bouillante. Ensuite, le mélange est placé dans un endroit sombre, infusé pendant 2 heures.

Suspendre le développement de la tumeur permet une série. L'outil de guérison est préparé à partir de 2 cuillères à soupe de la plante. Vous devez verser 400 ml d'eau pure et insister pour un bain-marie pendant 15 minutes. En outre, le mélange doit être retiré du feu et maintenu pendant 45 minutes dans un endroit sombre, tout en fermant le récipient avec un couvercle. Le médicament est pris 3 fois par jour dans une cuillère à soupe.

Il convient de noter que l’utilisation de ces techniques n’est possible qu’après l’approbation du médecin.

L'un des moyens les plus populaires de la médecine traditionnelle utilisée dans le traitement du cancer est la propolis. Le cours thérapeutique dure 3 mois et montre une bonne efficacité. Pendant cette période, il est nécessaire de consommer 40 gouttes d'une solution de propolis à 20% mélangée à une demi-tasse d'eau chaque jour.

En outre, 100 grammes de propolis peuvent mélanger le beurre d'un volume similaire, après quoi la composition doit être maintenue dans un bain-marie jusqu'à dissolution complète. Ensuite, vous devez refroidir le mélange jusqu'à ce qu'il durcisse. L'outil doit être consommé quotidiennement pour une cuillère à café.

Environ 10% de tous les patients chez qui on a diagnostiqué un cancer dans les poumons au dernier stade vivent plus d'un an. L'utilisation de méthodes traditionnelles, ainsi que d'autres approches de traitement, vise à supprimer les symptômes de la maladie, vous ne devez donc pas abandonner le traitement traditionnel.

Nous serons très reconnaissants si vous partagez
elle dans les réseaux sociaux

Nous recommandons d'autres articles.

  • Est-il possible de traiter un lymphome avec des remèdes populaires?
  • Traitement des remèdes populaires contre le cancer de la prostate
  • Caractéristiques du traitement des remèdes traditionnels contre le cancer gastrique.
  • Comment les gens traitent-ils le traitement du cancer du sein?
  • Toutes les méthodes et prescriptions pour le traitement des remèdes traditionnels contre le cancer.
  • Comment fonctionnent les différents stades du cancer du poumon
  • L'élimination des métastases hépatiques signifie les gens.
  • Cancer du poumon stade 3
  • Quelle pourrait être la température pour le cancer du poumon?

Avis et commentaires: 1

J'avais un cancer du poumon, j'ai traversé 6 heures, mais le cancer s'est développé, il n'y avait aucun intérêt à le faire plus loin, j'ai vécu avec des analgésiques. Peel teinture d'aconite, il est devenu encore pire. Puis j'ai trouvé des médecins d'herboristes, j'ai commencé à boire des herbes, c'est devenu plus facile, j'ai arrêté de prendre des analgésiques, un an plus tard, on m'a envoyé pour une opération parce que mt disparu. L'opération a été couronnée de succès, plusieurs années ont passé, Dieu merci, il n'y a pas eu de rechute. Chacun a sa manière, l’essentiel est de ne pas s’arrêter pour vivre.

  • La vie du patient avec des métastases osseuses
  • Métastases dans les os. Peuvent-ils être guéris?
  • Les métastases dans le cerveau et leurs symptômes, les méthodes de traitement et les projections

Traitement réussi du cancer du poumon de stade 4 avec métastases de remèdes populaires

Le cancer du poumon, une maladie courante chez les gros fumeurs et les travailleurs des industries dangereuses, est de plus en plus diagnostiqué chez les jeunes. Une maladie de la section d'oncologie ne se rencontre souvent qu'en 3 ou 4 étapes, lorsque les méthodes de guérison traditionnelles peuvent ne pas donner les résultats souhaités en raison de la propagation active de métastases. La phytothérapie vient à la rescousse. Il est à noter que le traitement du cancer du poumon avec des remèdes populaires apporte souvent une amélioration de l'état du patient.

Avant de vous demander si vous pouvez guérir le cancer du poumon, il est important de connaître les symptômes qui en disent long sur son développement. Le cancer est une ruse, car il se développe le plus souvent sous une forme latente, même avec la formation d'une très grande tumeur. Cependant, certains signes indiquent le développement d'une tumeur maligne dans les poumons:

  • l'essoufflement apparaît;
  • le teint devient bleuâtre;
  • le poids est réduit;
  • il y a une toux constante;
  • il y a des impuretés de sang dans les expectorations.

De plus, ces symptômes peuvent être complétés:

  • l'arythmie;
  • gonflement du visage et du corps;
  • douleur à l'épaule;
  • épisodes de toux pendant les repas;
  • accumulation de liquide entre les poumons et les côtes.

Afin de commencer la thérapie nécessaire à temps, il est important d'identifier le cancer au stade initial. Ce n’est qu’alors que les représentants de la médecine traditionnelle pourront choisir la méthode de traitement appropriée qui conduira à la guérison souhaitée. Et la thérapie à ce stade de développement de la maladie devrait viser à améliorer l'immunité, de sorte que le corps puisse combattre activement les cellules cancéreuses. À cette fin, des herbes, des racines de plantes, des produits naturels et de la soude sont utilisés.

Soin Ail et Plantain

L'ail a été utilisé avec succès comme outil efficace pour les tumeurs de toutes origines et de localisations différentes. Cet effet cicatrisant s'explique par le fait qu'il renforce le système immunitaire et constitue un excellent antibiotique naturel. Il est préférable d'utiliser de l'ail frais. Il doit être consommé pendant un mois, selon ce schéma: dans la première semaine, mangez 1 clou de girofle 3 fois par jour avant les repas, dans la deuxième semaine, utilisez 4 clous de girofle à la fois, dans la troisième semaine, mangez-en 8 à la fois, Quatrième semaine - 12 dents par réception. Après un cours mensuel, vous devez prendre une pause, après quoi vous pourrez répéter le traitement.

En consommant de l'ail cru, le patient peut avoir des problèmes de santé. Par conséquent, une option de traitement plus douce consiste à prendre des teintures à l'alcool. Préparez-le comme suit: peretert 1 kg d'ail, mélangez avec 0,5 litre d'alcool (70%), insistez 2 semaines dans un endroit sombre. Ensuite, vous devez filtrer la teinture à travers une double couche de gaze, presser la matière première. Conservez le liquide au réfrigérateur. Appliquez la teinture selon le schéma suivant: le premier jour - 1 goutte 3 fois par jour avant les repas, augmentez chaque jour le dosage par dose 2 fois. La durée du traitement est de 1 mois. Ensuite, une pause est prise pour 2 mois. Si nécessaire, le cours peut être répété. Vous ne pouvez pas utiliser d'ail et de teinture d'ail pour les personnes présentant une forme critique d'hypotension et une intolérance individuelle à ce produit.

Dans le cancer du poumon, la banane plantain est l’une des plantes les plus efficaces en raison de son effet antitumoral. Il est utilisé pour prévenir le développement de tumeurs et prévenir la survenue de métastases. Il est utilisé pour la pleurésie, principale complication du cancer. Il restaure également l'immunité, favorise l'élimination des expectorations des poumons, arrête l'hémorragie pulmonaire et augmente le niveau d'hémoglobine dans le sang. Les préparations à base de plantain permettent de lutter efficacement contre la flore pathogène des voies respiratoires et de se débarrasser de Pseudomonas aeruginosa.

Pour guérir le cancer du poumon, la plante est préparée comme suit: mélangez des feuilles fraîches broyées avec du miel en quantités égales, puis laissez reposer 4 heures dans un endroit chaud. Prendre avant les repas pour 1 cuillère à soupe. l jusqu'à 4 fois par jour avec de l'eau.

Traitement de chélidoine et de pruche

La médecine moderne confirme l'effet antitumoral de la chélidoine. Pour obtenir le résultat souhaité dans le traitement du cancer, vous devez contacter directement la plante et l’éducation. Mais en cas de cancer du poumon, cela est impossible, une infusion ou une teinture de chélidoine vient en aide à la thérapie (elle doit être utilisée à la posologie strictement recommandée, car la plante est toxique).

Pour préparer la perfusion est nécessaire de prendre 1 cuillère à soupe. l matières premières et versez-le un verre d'eau bouillante. Insister jusqu'à ce que le liquide soit froid. Il est nécessaire d'utiliser le produit selon le schéma suivant: dans les 2 semaines - 1 cuillère à soupe. l 3 fois par jour avant les repas, au cours des deux prochaines semaines - 2 c. l 3 fois par jour. La durée du traitement est de 4 semaines. Ensuite, vous devriez faire une pause de 10 jours. Le cours peut être répété plusieurs fois.

Pour préparer la teinture, vous devez d’abord presser le jus de la plante - déterrer les arbustes de chélidoine avec les racines, rincer et sécher à l’ombre, émincer et presser le jus. 1 litre de jus de chélidoine dilué avec 250 ml d'alcool. Cette teinture à prendre 1 cuillère à soupe. l 4 fois par jour avant les repas. La durée du traitement est de 1 mois. Ensuite, il est important de prendre une pause de 10 jours et, si nécessaire, de reprendre le traitement.

Lorsque des métastases se sont formées sur la colonne vertébrale, une compresse de chélidoine est utilisée pour soulager la douleur. Prendre 1 kg d'herbes, émincer, mélanger la masse avec 250 ml d'alcool (96%). Humidifiez le tissu avec l'agent et appliquez-le sur la tumeur jusqu'à 4 fois par jour. La compresse ne doit pas durer plus d'une heure, car la chélidoine est très irritante pour la peau.

La pruche est largement utilisée dans le traitement des tumeurs cancéreuses, mais il est important de savoir qu’il s’agit d’une plante toxique. Il est donc nécessaire de respecter scrupuleusement la dose recommandée de la préparation préparée à sa base. La pruche peut supprimer le développement de tumeurs cancéreuses, éliminer l'intoxication du corps et saturer les cellules saines de force pour lutter contre la maladie.

Une teinture d'esprit est préparée à partir de la plante: 5 c. l matières premières sèches versez 0,3 litre d'alcool, insistez 12 jours dans un endroit sombre. La durée du traitement avec cet agent devrait être de 2 mois. Il doit être utilisé comme suit: le premier jour, prenez une goutte et, chaque jour suivant, augmentez la dose de la dose d'une goutte. Vous n'avez pas besoin de laver le médicament.

Pour les patients qui décident de se débarrasser de la maladie à l'aide d'une telle teinture, il est important de pré-purger le corps des toxines et des scories, en utilisant de l'eau additionnée de vinaigre de cidre de pomme ou de jus de citron.

Traitement avec Aconite et Collection de Plantes

Aconite est très toxique, mais cela n’empêche pas l’utilisation de sa racine dans le traitement du cancer avec métastases. La teinture est préparée comme suit: 3 g de racine broyée, versez 100 ml d’alcool (40%), fermez le mélange hermétiquement (c’est une condition importante, car il est nécessaire que les alcaloïdes ne s’évaporent pas, la teinture a acquis la concentration nécessaire) et insiste pour obtenir un assombrissement périodique secouant Ensuite, la teinture doit être filtrée et versée dans un récipient scellé.

Vous devez prendre la teinture selon ce schéma: le premier jour, buvez 1 goutte diluée dans 0,5 verre d'eau, augmentez la dose d'une goutte les jours suivants et à partir du 20ème jour de traitement, commencez à réduire la dose d'une goutte )

Lors de l'utilisation de cet outil, une personne doit surveiller attentivement son état de santé afin de ne pas passer à côté des symptômes d'intoxication (vertiges, faiblesse). Le cas échéant, il est important de réduire la dose de teinture de 2 à 3 gouttes jusqu'à la disparition des signes d'intoxication. Ensuite, vous pouvez l'augmenter à nouveau.

Dans le traitement du cancer du poumon en utilisant des outils préparés à partir d'un mélange de plantes médicinales:

  1. Un mélange de racines d'elecampane, de calamus, d'Althea, de bardane (prendre 1 partie) et de graines de plantain (2 parties) le soir versez 500 ml d'eau froide. Dans la matinée, porter la perfusion à ébullition, mais ne la faites pas bouillir. Cuire à feu doux pendant 15 minutes. Après refroidissement, filtrez le bouillon et prenez 1/4 tasse 3 fois par jour. La durée du traitement est de 6 mois.
  2. Un mélange de racines de calotte, astragale, gingembre, elecampane et atractylodes (2 c. À soupe) devrait être versée dans 2 tasses d'eau froide et cuire à feu doux pendant 30 minutes. Après égouttage, prenez 0,5 tasse avec l’ajout de 1 c. chérie La durée du traitement est de 6 mois.
  3. Un mélange de calendula, d'hypericum, d'absinthe, de sauge, de violettes (2 parts) avec du basilic et du romarin (1 part) en une quantité de 2 c. l brasser 0,5 litre d'eau bouillante. Insister 1 heure. Après égouttage, ajoutez du miel à la boisson et buvez 1/3 de tasse 3 fois par jour. Il est nécessaire de poursuivre le traitement pendant 3-4 mois.
  4. Un mélange de racines de zamaniha et de stigmates de safran, à partir duquel est préparée la teinture. Remplissez le récipient en verre avec les racines de l'appât, ajoutez un tiers du volume de stigmates de safran, et ajoutez de l'alcool en fermant bien le récipient. Insister pour 2 semaines. Utilisez 15 gouttes 2-3 fois par jour. La durée du traitement est de 2 mois.

Traitement à la propolis et au miel

Utilisé dans le traitement des maladies et des produits de l'abeille. Ils constituent un adjuvant efficace pour renforcer l'immunité et la régénération des tissus. La propolis peut être utilisée comme une teinture à 20%. Il devrait être pris avant les repas 40 gouttes, diluées dans 0,5 tasse d’eau. La durée du traitement avec la teinture de propolis devrait être de 3 mois. Une autre option thérapeutique consiste à mâcher et à avaler 2 g de propolis (ceci doit être fait avant les repas 3 fois par jour). Pour utiliser la propolis sous cette forme devrait être de 1,5 mois.

Après avoir suivi un traitement de trois mois avec de la teinture ou de la propolis à la propolis directement, il est nécessaire de manger 1 cuillerée à thé le matin. miel avant de manger. Avant le déjeuner, vous devez boire 15 gouttes de teinture de propolis et, avant le dîner, 15 gouttes de teinture de boutons de bouleau. Après un mois de traitement, une pause de 30 jours est prise. La durée de ce traitement devrait être de 2-3 ans.

Traitement à la soude

L'environnement acide accélère la croissance des métastases. De nombreux produits et processus inflammatoires contribuent à l'acidification du corps. Normalement, le pH-environnement du corps est de 7,41, et à un taux de 4,5, une personne meurt. Le cancer survient également à un taux de 5,41. Par conséquent, dans le traitement du cancer, il est important de renvoyer le milieu faiblement alcalin dans les fluides internes du corps. Pour cela, vous pouvez utiliser du bicarbonate de soude.

Il devrait être consommé à 0,5-1 g 2-3 fois par jour. Cela permettra d'éviter l'apparition d'un cancer du poumon. Seulement 2 g de soude pris toutes les 4 heures peuvent ramener le pH à la normale. Et l'excès de bicarbonate de sodium est facilement excrété par les reins.

Commencez à prendre des sodas avec un petit pincement, en amenant progressivement la dose à 0,5 c. À thé. Il doit être bu avant le repas dans 30 minutes, en le diluant dans un verre d'eau tiède ou de lait chaud. Vous pouvez utiliser de la soude sèche en la lavant avec du lait chaud ou de l’eau.

Sources: http://live-excellent.ru/lechenie-legkikh/bolezni-organov-dykhaniya/41028-narodnye-sredstva-ot-raka-legkikh-4-stadiya-drugie-metodydy-lecheniya, http: // pro-rak.ru/organy/legkie/lechenie-raka-legkih-narodnymi-sredstvami-na-4-stadii.html, http://narodnymi.com/dyhatelnaya/lechenie-raka-legkih-4-stadii-s- metastazami.html

Tirer des conclusions

Enfin, nous voulons ajouter que très peu de personnes savent que, selon les données officielles des structures médicales internationales, les parasites qui vivent dans le corps humain sont la principale cause des maladies oncologiques.

Nous avons mené une enquête, étudié plusieurs matériaux et surtout testé dans la pratique les effets des parasites sur le cancer.

Il s'est avéré que 98% des sujets souffrant d'oncologie sont infectés par des parasites.

De plus, ce ne sont pas tous des casques à cassette connus, mais des micro-organismes et des bactéries qui entraînent des tumeurs, se propageant dans le sang à travers le corps.

Nous voulons immédiatement vous avertir qu'il n'est pas nécessaire de vous rendre dans une pharmacie pour acheter des médicaments coûteux, qui, selon les pharmaciens, corroderont tous les parasites. La plupart des médicaments sont extrêmement inefficaces et causent de graves dommages à l'organisme.

Que faire? Pour commencer, nous vous conseillons de lire l'article avec le principal parasitologue oncologique du pays. Cet article révèle une méthode par laquelle vous pouvez nettoyer votre corps des parasites GRATUITEMENT et sans risque pour l'organisme. Lire l'article >>>