loader
Recommandé

Principal

Fibrome

Les premiers symptômes du cancer: comment reconnaître l'oncologie à un stade précoce

Le cancer est une tumeur maligne, en croissance constante et qui, par conséquent, peut tout d'abord métastaser aux tissus, organes et ganglions lymphatiques les plus proches, puis à travers le sang vers n'importe quel endroit du corps.

Avant de considérer tous les symptômes du cancer, vous devez comprendre un petit détail pour les lecteurs. Vous devez comprendre que même une combinaison de signes ne signifie pas nécessairement un cancer malin. Il s'agit souvent d'une maladie courante, d'une infection, d'une inflammation, qui peut également se manifester.

Le cancer des organes uniquement aux stades initiaux est lié à un tissu spécifique, puis plus tard après le développement en phase 4, la tumeur commence à propager des métastases, qui peuvent recouvrir tous les organes.

Pour savoir si vous avez un cancer, vous devez subir une numération globulaire complète, pour la biochimie et les marqueurs tumoraux. Et après confirmation, connectez des méthodes de diagnostic supplémentaires: IRM, tomodensitométrie, ultrasons, etc. Considérez tous les symptômes courants du cancer et comment reconnaître l'oncologie?

Mal de tête

Si vous avez constamment mal à la tête au même endroit sans raison apparente, cela peut également indiquer un cancer du cerveau. Dans ce cas, faire un don de sang pour les marqueurs tumoraux n’en vaut pas la peine, car la tumeur ne possède pas d’antigène spécifique et il est préférable d’effectuer immédiatement une IRM.

Oncomarkers

Marques de naissance inhabituelles et de forme étrange

D'ordinaire, les grains de beauté étranges qui ont une forme irrégulière, ainsi que d'étranges taches pigmentaires indiquent un mélanome ou un cancer de la peau. Vous pouvez commencer par donner du sang pour le marqueur tumoral S-100.

Fièvre

Si vous avez un frisson constant, de la fièvre sans autre cause - snot et autres signes indiquant un rhume. Il est impossible de dire exactement quel cancer indique ce symptôme. Par conséquent, la première étape consiste à passer un test sanguin général et biochimique. La température dans le cancer dure longtemps.

Bosses de poitrine

Indique habituellement le cancer du sein chez les femmes. À la palpation, il est nécessaire de noter avec précision les gros morceaux durs à l'intérieur du sein. Globalement, tout liquide muqueux ayant une odeur désagréable peut être excrété de la poitrine. Dans ce cas, vous devez immédiatement consulter le mammologue qui, après l'examen, l'enverra à l'oncologue pour examen.

Oncomarkers

État détérioré des ongles et des cheveux

Lorsqu'une tumeur se développe activement, une grande quantité d'anticorps et de déchets est produite dans le sang et une inflammation grave est possible. De plus, le néoplasme lui-même consomme une grande quantité d'énergie et de nutriments pour sa croissance. Par conséquent, les ongles et les cheveux peuvent lui manquer. Dans ce cas, les cheveux peuvent tomber, leur couleur devient terne et les ongles deviennent cassants et constamment exfoliants.

Saignement du vagin

Indique habituellement le cancer de l'utérus, les ovaires. En outre, le bas-ventre peut faire mal. En période intermenstruelle, il peut y avoir de graves saignements, et il arrive aussi que du sang soit présent dans les urines.

Oncomarkers

NOTE! Pour diagnostiquer rapidement le cancer de l'utérus, il vous suffit de consulter un gynécologue une fois par an, qui sera en mesure de reconnaître la maladie à temps. Il est très clairement visible sur la tumeur du col utérin.

Évanouissements fréquents

Si la syncope survient sans cause connue. Cela peut indiquer un cancer du cerveau. Dans ce cas, un test sanguin clinique et biochimique est soumis, puis le médecin examine déjà les résultats du test.

Des cônes sur les os

Il peut indiquer un cancer des os si vos jambes, vos bras, vos cuisses ou vos épaules sont durement scellés. Mais vous devez comprendre qu'ils pourraient provenir d'ecchymoses ou de fractures. Vous devriez immédiatement consulter un médecin et faire une radiographie des os.

Oncomarkers

Distraction et altération de la mémoire

Indique que le cancer a commencé à se développer sérieusement dans la tête. Cela est dû au fait que la tumeur utilise beaucoup de ressources pour sa croissance.

Réduction de l'appétit

Ceci est accompagné d'une perte de poids importante. Peut indiquer des cancers gastro-intestinaux et intestinaux. À des stades ultérieurs, il peut faire référence à presque n'importe quelle oncologie.

Transpiration abondante

Si tout allait bien devant vous et que vous avez commencé à transpirer constamment, même dans une pièce fraîche, cela peut indiquer une violation du système nerveux. Désigne généralement un certain nombre de tumeurs malignes dans la région neuroendocrine.

Si vous ressentez une chaleur de marée sur le visage et dans tout le corps avec une périodicité différente, cela peut indiquer un cancer endocrinien.

Sautes d'humeur

Peut indiquer à la fois un cancer du cerveau et certaines tumeurs qui affectent les hormones d'une femme.

Perte de la vue

Indique une tumeur maligne du nerf optique. Mais cela peut être dû à un stress grave, à des chocs physiques ou à des facteurs externes. En outre, la vision tombe en raison de la génétique. L'état de santé général se dégrade en toile de fond.

Douleur abdominale

Peut indiquer un cancer de l'estomac, du pancréas ou des intestins. Dans ce cas, le type de douleur est similaire à la gastrite ou à l'ulcère. Dans ce cas, il est nécessaire de subir un examen de fibrogastroduodénoscopie (FGDS) et une fluoroscopie gastrique. L'inconvénient de ce groupe d'oncologie est que les premiers signes de cancer n'apparaissent qu'au stade 3.

Perte de poids perte de poids

Ici, il convient de noter que le déclin se produit rapidement et malgré le fait que la personne ne maigrit pas, ne diète pas et ne fait pas de sport. Généralement indiqué par un cancer du côlon, de l'intestin grêle ou du rectum. En outre, l'acte difficile de la défécation peut survenir, le sentiment constant que l'intestin est plein.

Changements de couleur de la peau

La couleur jaune indique généralement des pathologies au niveau du foie et du pancréas. En même temps, lorsque la couleur change, la couleur de la sclérotique de la langue peut changer et des démangeaisons peuvent apparaître. J'aimerais ajouter que cela peut se produire au cours de la dernière phase de presque tous les cancers, lorsque les métastases atteignent le foie.

Difficulté respiratoire

Toux sèche, expectorations plus tard. Au tout début, la toux peut être sans aucun signe. Vous pouvez ressentir un essoufflement, un essoufflement, un essoufflement. Indique un cancer du poumon, mais une toux peut également être présente dans le cancer de l'estomac, mais dans des cas plus rares.

Difficile à avaler

Peut indiquer un cancer du pharynx, de la gorge. Dans ce cas, la tumeur peut se développer à un point tel qu'une personne ne pourra plus avaler, comme si elle respirait.

Brûlures d'estomac

Lorsque le suc gastrique dû à une tumeur pénètre dans l'œsophage. Dans le même temps, la personne ressent constamment de fortes brûlures d'estomac. Peut indiquer à la fois un cancer de l'estomac et un cancer duodénal.

Ganglions lymphatiques enflés

En soi, l'œdème apparaît principalement sur le visage. Cela est dû au fait que les ganglions lymphatiques réagissent à la tumeur. Cela peut indiquer n'importe quoi. Il est donc préférable de consulter un médecin et de subir des tests sanguins.

Gonflement du haut du corps

La compression des vaisseaux lymphatiques et du système circulatoire à proximité des poumons en raison de la croissance de la tumeur entraîne l'apparition d'un gonflement sur le visage et dans la partie supérieure du corps. Se produit sur le fond de fumer fréquemment.

Fatigue

La tumeur contient des déchets qui sont libérés de manière intensive dans la circulation sanguine. En outre, lorsque le cancer se développe, la tumeur peut interférer avec le fonctionnement normal du corps en raison de la stagnation de substances. Il y a intoxication, douleur à la tête, malaise, faiblesse constante en oncologie.

Sang dans les selles

Indique un cancer de l'intestin. Cela peut également être accompagné d'un acte difficile de défécation en raison du fait que le cancer s'est déjà beaucoup développé. La chaise acquiert en même temps une couleur sombre à cause du sang. Un besoin urgent de consulter un médecin, car à cause de la tumeur, le patient ne pourra plus aller aux toilettes. Le sang apparaît à la suite d'une lésion des vaisseaux par la tumeur résultant d'une croissance violente.

Constipation, diarrhée

Un trouble commun du processus digestif peut indiquer plusieurs zones oncologiques: du cancer gastrique aux intestins.

Miction difficile

Pas toujours accompagnée de douleur, elle peut généralement commencer au stade 1, 2 du cancer de la prostate. En raison du fait que la prostate gonfle et rétrécit l'urètre. Ensuite, un homme doit faire un effort maximum et forcer la presse à devenir "petite".

Dans les phases finales du cancer, la miction peut ne pas être possible du tout et les médecins ont mis un cathéter. Une tumeur cancéreuse submerge les nerfs responsables de la libido masculine et l'homme commence à avoir des problèmes sexuels.

Sang dans l'urine

Chez les hommes, il peut être associé à un carcinome de la prostate et, chez la femme, un cancer se développe dans l’utérus. En même temps, ces maladies au stade 3 commencent à toucher les organes les plus proches, les reins, le foie et la vessie, qui peuvent également causer du sang.

Gonflement du scrotum et du pénis

Cancer du testicule ou du pénis. Mais au dernier stade du cancer de la prostate, ces symptômes peuvent également apparaître. Plus est un gonflement des membres inférieurs.

Mal de dos

Cela n'indique pas toujours une ostéochondrose ou une inflammation de la colonne vertébrale. Parfois, il peut s'agir d'un cancer vertébral.

Décharge de mamelon

Accompagné de tendresse dans la poitrine. Indique la défaite des cellules cancéreuses du sein avec des métastases. En outre, il est préférable de vérifier si le sein contient des phoques et, s’ils le sont, consultez immédiatement un médecin. La décharge elle-même sent mauvais.

Quel pourrait être le cancer?

Les causes exactes du cancer n'ont pas encore été établies, mais il existe plusieurs facteurs et hypothèses.

  1. Malnutrition
  2. Écologie
  3. Travaux liés aux pesticides et aux produits chimiques.
  4. Le tabagisme
  5. Alcool
  6. La génétique
  7. Rapports sexuels non protégés et maladies sexuellement transmissibles.
  8. Le stress

Comment déterminer l'oncologie à un stade précoce?

Tous les symptômes oncologiques énumérés ci-dessus ne montrent pas que vous avez une tumeur maligne. Mais s’il ya au moins 10 signes de cancer, il convient de s’inquiéter. Mais vous devez comprendre que ce n'est que par des symptômes internes qu'il est impossible d'identifier la maladie et qu'il vaut la peine de recourir à d'autres études.

Comment détecter complètement le cancer?

  1. Prendre un test sanguin avec une formule de leucocytes
  2. Donner du sang pour la biochimie
  3. Tests de marqueurs tumoraux.
  4. Échographie.
  5. IRM
  6. CT
  7. Biopsie de tissu suspect.

Signes d'oncologie chez les femmes

Les maladies oncologiques chez les femmes apparaissent légèrement plus brillantes aux stades initiaux que chez les hommes. Pendant la grossesse, cela peut entraîner une fausse couche.

  • Douleur à la poitrine.
  • Caillots à la palpation du sein.
  • Sang du vagin.
  • Douleur en urinant.
  • Fatigue chronique.

5 signes d'oncologie chez l'homme

Les signes d'une maladie imminente peuvent apparaître tardivement au stade 2.3 du cancer.

  • Miction difficile.
  • Brûlant à l'aine.
  • Douleur en urinant.
  • Sang dans l'urine et le sperme.
  • Gonflement des organes génitaux.

Comment identifier le cancer: 7 conseils d'un oncologue

La vérification des conditions pouvant accompagner la survenue d'un cancer ou la détection directe d'une tumeur maligne s'appelle un dépistage du cancer. Cette méthode vous aidera à mieux identifier le cancer. Les tests de diagnostic établissent la possibilité d'un cancer avant les symptômes généraux.

Le dépistage aide les médecins à identifier certains types de cancer à un stade précoce, ce qui aide à mettre en place un traitement opportun et adéquat. Lorsque les symptômes apparaissent, le cancer peut déjà se propager à d'autres tissus, ce qui est pire à traiter et à aggraver le pronostic de la maladie.

Types de dépistage pour la détermination du cancer

  • Criblage total (masse):

Comprend un sondage auprès de tous les membres d’un certain groupe d’âge.

Il est destiné aux personnes à haut risque de développer un cancer, ainsi qu'à celles qui ont des antécédents familiaux de la maladie.

Le dépistage n'est pas toujours efficace. Cela conduit souvent à des résultats faussement positifs (alors que la maladie est absente) ou à des résultats faussement négatifs (lorsque la présence d'un cancer n'est pas déterminée). Par conséquent, il est nécessaire de procéder à des examens supplémentaires prescrits par l'oncologue traitant afin d'identifier une maladie possible.

Comment identifier le cancer? Recommandations de l'oncologue

Comme il existe de nombreux types de cancer, différents symptômes sont identifiés.

Afin de savoir avec certitude comment identifier un cancer, il convient d’abord de déterminer le lien avec les organes de la luxation de la tumeur et la durée d’observation de certains symptômes.

Avec un développement prolongé de la maladie, la tumeur se développe dans les tissus voisins (nerfs, vaisseaux sanguins et autres cellules).

Les oncologues praticiens recommandent de consulter immédiatement un médecin en cas de:

  1. Le corps coûte beaucoup d'énergie (pour que les tissus mutés puissent se développer). Pour cette raison, une personne se sent fatiguée, faible, perd du poids, parfois de la fièvre sans raison apparente.
  2. Les sentiments scellent sur certaines zones du corps. Il résulte de la libération de toxines par les cellules cancéreuses dans les canaux sanguins. Dans ce cas, la tumeur se forme dans les ganglions lymphatiques ou dans la circulation générale.
  3. Des sensations douloureuses constantes sont présentes, car la tumeur peut affecter les terminaisons nerveuses ou d'autres organes.
  4. Changements dans l'état de la peau. La peau change de couleur ou il y a une pigmentation soudaine, des taches sur le corps, ainsi qu'une éruption cutanée ou des démangeaisons.
  5. Des saignements persistants ou d'autres écoulements de la bouche, des organes génitaux, du nez, des oreilles ou du mamelon sont apparus.
  6. Des plaies ouvertes ou des ecchymoses se forment qui ne sont pas susceptibles à un traitement antibiotique. Il faut également prêter attention aux ulcères de la bouche qui ne guérissent pas et se caractérisent par une couleur inhabituelle (rouge, brun-rouge) et des bords déchiquetés.
  7. Pâleur de la peau en combinaison avec la faiblesse et la susceptibilité aux infections. Ces symptômes peuvent indiquer une leucémie, un cancer de la moelle osseuse, etc.

Comment déterminer s'il y a un cancer à l'avance?

Certains types de cancer peuvent être détectés au début de certaines affections. À cette fin, il est recommandé d'utiliser les tests de diagnostic appropriés.

Il est recommandé aux femmes présentant un risque accru de développer la maladie de subir une mammographie dès l'âge de 40 ans. La procédure s'adresse aux femmes qui ont des parents de première ligne (mère, soeur, fille) atteints de cette maladie. À des fins préventives, il est recommandé aux femmes âgées de 50 à 74 ans d'examiner les glandes mammaires tous les deux ans.

Il est conseillé d’utiliser un test Pap ou un autre test pour prévenir la maladie chez les femmes jeunes de moins de 20 ans, légèrement plus âgées, qui ont tendance à avoir des cellules anormales. Pour les femmes sans risque de maladie et de dépistage atypique du test de Papanicolaou pour le cancer du col utérin, il est nécessaire de faire un diagnostic tous les 3 ans, indépendamment de la vaccination contre le cancer du col utérin.

L’essentiel dans le diagnostic du cancer colorectal est la définition des tumeurs bénignes appelées polypes. Ils peuvent être retirés lors d'une coloscopie et d'une rectoromanoscopie. En outre, il est recommandé de procéder à un dépistage du côlon et du rectum en prenant des excréments pour détecter le sang caché. L'examen est nécessaire pour les personnes ayant un pré-cancer de ce type d'oncologie et qui ont également entre 50 et 75 ans.

La maladie est déterminée par la présence de conditions telles que l'incontinence urinaire et le dysfonctionnement érectile. Les diagnostics incluent des tests spéciaux, parfois une biopsie pour contrôler la présence d'un antigène spécifique de la prostate.

La maladie est déterminée par une étude tomographique, recommandée chaque année aux personnes âgées de 55 à 80 ans, ainsi qu’aux personnes qui fument depuis au moins trente ans.

  • Cancer du pancréas

Presque indétectable au début. Cependant, à des fins prophylactiques, une échographie endoscopique régulière est recommandée, ainsi qu'une IRM et une tomodensitométrie pour les personnes présentant un risque élevé de développer la maladie en raison d'une génétique congénitale et d'antécédents familiaux négatifs.

Si une question se pose: «Comment déterminer s’il ya cancer?», Il est préférable de contacter un médecin qui sélectionnera le moyen le plus efficace de diagnostiquer le cancer et confirmera ou infirmera vos soupçons. Le choix de la méthode de détermination du cancer dépend de la localisation possible de la tumeur. Les tests médicaux de base en oncologie comprennent un test sanguin pour le cancer, une analyse d’urine, une imagerie par résonance magnétique, une tomographie assistée par ordinateur, une biopsie, une échographie, un radionucléide, une endoscopie, une coloscopie, un examen, une mammographie et d’autres tests.

LiveInternetLiveInternet

-Rubriques

  • Amusant (175)
  • Intéressant (133)
  • Insolite, incroyable (55)
  • Mystérieux (5)
  • Cosmos (1)
  • Animaux, oiseaux, poissons, etc. (110)
  • Autre (108)
  • Photo (65)
  • Trucs et astuces (63)
  • Recettes (47)
  • Voyager (45)
  • Vidéos (36)
  • Nature (34)
  • Sagesse, Vie (32)
  • Maison, chalet (31)
  • Santé (31)
  • Qu'est-ce qui est utile? (23)
  • Belle (21)
  • Enfants (21)
  • Relation, psychologie (20)
  • Informateurs divers (19)
  • Juste utile pour la vie (16)
  • Histoire, archéologie (12)
  • Créativité (4)
  • Musique (0)

-inconnu

-Recherche par agenda

-Abonnez-vous par e-mail

-Les intérêts

-Lecteurs réguliers

-Les communautés

-Diffusion

-Des statistiques

COMMENT RECONNAÎTRE LE CANCER À TEMPS: SIGNES DU CANCER

Le cancer est une maladie dangereuse, mais plus de 2,8 millions de personnes vivent avec ce diagnostic en Russie. Selon les statistiques, plus de 7 à 8 millions de personnes meurent du cancer chaque année dans le monde. Les maladies oncologiques sont à la 2e place de la liste de mortalité, au premier rang. Bien que notre pays soit devenu l'un des pays «développés», le traitement complet du cancer n'a pas encore été révélé.

Le traitement devient efficace pour détecter le cancer au stade initial. Afin de ne pas rater ce moment, vous devez faire attention à tout changement dans le corps, car les causes du cancer peuvent être très différentes, allant jusqu'à une douleur mineure à n'importe quel point du corps.

Facteurs affectant le cancer

Le développement du cancer est influencé par des facteurs externes et internes (exogènes et endogènes), prédisposants et contributeurs. Il est important de reconnaître les causes du cancer et de prendre les mesures nécessaires pour en éliminer les conséquences.

  • Âge Un examen annuel de la tumeur maligne est recommandé après 35 à 40 ans. C'est après cette «barre d'âge» que commencent les problèmes de cancer. La majeure partie de la mortalité par cancer en 2006 se situait entre 65 et 79 ans. En 2010, l’âge était considérablement réduit et se situait entre 45 et 55 ans.
  • Mauvaises habitudes Grâce aux agents cancérigènes, les mauvaises habitudes ont un effet néfaste sur la santé. Mais s'il existe également une prédisposition au cancer, vous devrez abandonner les mauvaises habitudes une fois pour toutes, car le tabagisme peut provoquer le cancer du poumon, de l'alcool, de l'oesophage et de la gorge.
  • Facteurs externes. La qualité du niveau de vie de la population dépend de la localisation géographique du lieu de résidence. Bien que la médecine soit en plein essor dans les pays industrialisés, les statistiques sur la mortalité par cancer ont longtemps «dépassé la raison». Raison: qualité de l'air et de l'eau, rayonnement, etc. un autre. Un exemple frappant: les liquidateurs de la catastrophe de Tchernobyl ont souffert de radiations et les données officielles sur la mortalité et les maladies n'existent toujours pas.
  • Mode de vie Sur un mode de vie sain, vous pouvez parler sans fin: un mode de vie sédentaire et des aliments néfastes pour le corps, affecter le corps, ce n’est pas la meilleure des mains. La consommation excessive d'aliments gras entraîne le cancer de l'utérus, du sein, des ovaires et le cancer du côlon résulte de la consommation d'une faible quantité de fibres.
  • Prédisposition héréditaire. Pas le fait que vous développiez un cancer, si votre mère, votre grand-mère et votre arrière-grand-mère souffraient d'une tumeur maligne. Mais dans ce cas, des examens réguliers sont tout simplement nécessaires, mais la génétique joue un rôle important.
  • Fait intéressant: les personnes ayant un dépôt de matière stable développent un cancer de la peau, de la prostate et du côlon, tandis que les personnes à faible revenu sont plus susceptibles de souffrir de cancer gastrique et laryngé.

Symptômes du cancer

Faites attention aux signes du cancer, surtout si vous avez une prédisposition à cette maladie.

Cancer utérin

Niveaux élevés d'œstrogène. Le corps d'une femme reconnaît dans le temps le développement d'une tumeur maligne dans l'utérus et les ovaires, envoyant un signal à l'aide d'œstrogènes. Cependant, il s'agit d'un indicateur inexact, avec parfois un indicateur négatif, une tumeur maligne peut se développer.

Les symptômes du cancer de l'utérus peuvent apparaître aux derniers stades et à un stade avancé. Le cancer de l'utérus dans les phases initiales se manifeste rarement, malheureusement, mais il est toujours possible de faire attention à certains symptômes. Avec maladie progressive sont observés:

Une vulvovaginite peut entraîner un écoulement muqueux ou purulent désagréable, mais le cancer ne fait pas exception. Il faut prendre soin de faire couler le sang.

2. écoulement de sang.

Si des pertes sanguines sont régulièrement observées entre les menstruations, une consultation chez le médecin est nécessaire pour exclure l’endomètre.

Cancer rectal

Chez les femmes, le cancer du côlon présente souvent des sécrétions prémenstruelles. Et pas très régulièrement, peut-être, une telle décharge ne peut être observée qu'entre 2-3 cycles, puis s'arrête complètement.

Des symptômes tels que l'exacerbation de maladies chroniques du système urogénital et une altération des selles sont principalement observés.

  • Besoin fréquent d'uriner.

La cause peut être une maladie du système génito-urinaire, un examen approfondi par un médecin est nécessaire.

Il peut y avoir une diarrhée, une modification de la quantité d'excréments, la constipation, etc. Symptômes fréquents: excréments sanglants et sensations douloureuses dans l'anus.

Cancer du poumon

La toux sanguine est le premier indicateur du cancer du poumon. Une toux douloureuse et sèche peut indiquer un asthme bronchique, mais si la toux est accompagnée de crachats et de sang, il est recommandé de passer un test de détection des cellules cancéreuses.

Il existe des cas où le cancer du poumon est accompagné sans raison apparente et que sa détection est possible dans les premiers stades à l'aide de rayons X.

Cancer de la peau

Les néoplasmes sous la forme d'une couleur sombre peuvent indiquer un cancer. Le cancer de la peau progresse assez rapidement, parfois il y a des situations d'effets lents sur le corps.

Les taupes peuvent aussi être des précurseurs de cancer: augmentation, changement de couleur et d’apparence.

Cancer du sein

Le cancer du sein aux premiers stades peut être identifié si vous surveillez régulièrement l’état du sein. Une augmentation de la taille, de l'induration et de l'écoulement des mamelons peut indiquer une maladie. La douleur aux premiers stades peut ne pas être observée, ainsi les patients ne font pas attention aux changements externes.

Un type de cancer évolutif se caractérise par un changement de couleur dans la région de la poitrine.

Cancer de l'estomac

Vous pouvez écrire sur les symptômes du cancer de l'estomac à l'infini, ils sont trop nombreux. Ce sont ces symptômes qui contribuent à un diagnostic erroné. Les médecins associent souvent les symptômes du cancer aux symptômes de la gastrite, sans même soupçonner que «sous le nez», le plus important et le plus coûteux pour le patient est le temps qui s'écoule.

Les autres signes de cancer incluent:

Une perte de poids nette peut être observée dans n'importe quelle maladie. Mais s'il n'y a pas de raisons évidentes, alors vous devez consulter un médecin. Le cancer «bat» principalement sur l'immunité, ce qui conduit à des changements externes dans le corps.

  • Ganglions lymphatiques enflés.

Si les ganglions lymphatiques sont dilatés et que leur taille ne change pas au bout d'un mois, consultez un médecin pour une biopsie afin d'éliminer le cancer.

Une fièvre élevée avec un cancer indique un processus inflammatoire dans le corps. Si la température est élevée tout le temps, cela peut également indiquer que le cancer affecte tout le système organique.

La température n’est pas un excellent exemple de cancer à la phase initiale, mais elle n’augmente le plus souvent qu’à cette dernière étape.

Ignorer consciemment les signes du cancer, en suggérant à tort qu'il est incurable, n'en vaut pas la peine. Même le dernier stade du cancer n'est pas une phrase! Avec un traitement approprié, vous pouvez prolonger la vie de plusieurs décennies.

Souviens toi! La détection précoce du cancer augmente les chances de guérison.

3 mythes sur le cancer

Mythe 1. Le cancer est une maladie infectieuse et il est recommandé de rester à l'écart des patients cancéreux.

Ce mythe est facilement réfuté même par le fait que les médecins traitent les patients sans prendre de précautions particulières pour se protéger de la maladie. Même avec un contact très long, la maladie ne peut pas être transmise d'une personne à une autre.

En partie, ce mythe a le droit d’être. Le cancer est hérité.

Mythe 2. Les personnes atteintes de nombreux grains de beauté ont un cancer.

Toute tumeur cutanée peut causer le cancer. Le mot clé - peut-être, par conséquent, il n'est pas nécessaire de classer toutes les personnes atteintes de taupes en tant que patients atteints de cancer.

Les taupes congénitales ne sont pas dangereuses, il vous suffit de les suivre régulièrement. Les signes d’augmentation, de décoloration, de cardage et autres sont une source de préoccupation et nécessitent des soins médicaux.

Mythe 3. Le cancer ne peut être guéri.

Après un terrible diagnostic, près de 98% des patients paniquent et 92% d’entre eux ne sont pas en mesure de se ressaisir.

L'attente de la mort affecte la santé n'est pas avec la meilleure main. De nombreux stress ne provoquent que l'apparition de symptômes complexes et rapprochent la «fin». La détection précoce de la maladie à un stade précoce donne un résultat positif. Il y a des cas en médecine où des personnes au dernier stade du cancer, qui ne peuvent plus marcher sans l'aide des autres, se mettent miraculeusement sur leurs pieds. Il y a une raison - la foi en la guérison et la médecine moderne.

Comment reconnaître les premiers symptômes du cancer

Comment reconnaître l'oncologie

Les médecins disent que si vous commencez un traitement opportun du cancer dès la première étape, les chances de guérison sont presque égales. au deuxième stade - 70-80% et au troisième - jusqu'à 35%. Comme le cancer évolue souvent de manière assez asymptomatique, les patients ne sont informés de leur diagnostic que lorsque la maladie a atteint son stade ultime. Les chances de guérison sont négligeables. Vous ne pouvez donc espérer qu'un miracle. En outre, les premiers stades des maladies oncologiques ne nécessitent pas de coûts matériels importants, tandis que, dans le cas d’une maladie avancée, seuls les médicaments les plus modernes et les plus coûteux peuvent aider.

Qu'est-ce qui crée la base du cancer?

  • Selon les oncologues, il existe environ 200 types d'oncologie dans le monde. Chacune d'entre elles est causée par des raisons différentes et possède ses propres caractéristiques. Cependant, il existe des facteurs qui provoquent, sinon tous, la grande majorité des types de cancer. Même les médecins les plus pragmatiques sont pleinement convaincus qu'il est très difficile pour le cancer de s'approcher d'une personne fortement immunisée et ayant une attitude positive à l'égard de la vie.
  • La qualité de l'eau douteuse, l'air pollué, le style de vie sédentaire augmentent le risque de cancer.
  • Si vous vous assurez que le régime alimentaire comprend 75% de nourriture d'origine végétale et seulement 25% de l'animal, le risque de cancer peut être réduit de 40%. Il vaut mieux éviter la viande rouge et les autres graisses animales, préférant le poisson et l'aloyau blanc.
  • Il n'est pas nécessaire de faire cuire des aliments à feu vif, tels qu'un barbecue ou un kebab.
  • L'oncologie se cache également chez ceux qui perdent du poids et prennent du poids. Des régimes trop épuisants peuvent porter un coup fatal aux défenses de l'organisme.
  • La présence de mauvaises habitudes vous met également à risque, mais l’éducation physique, sous forme d’au moins un effort physique quotidien, contribue au cancer et renforce votre santé.

On ne sait rien sur la transmission du cancer par héritage à la science, bien que les médecins considèrent également que les proches des patients malades constituent un groupe à risque. Probablement parce qu'ils ne pourraient pas hériter d'un gène particulier responsable du cancer, mais d'un mode de vie erroné en général.

Sois prudent

La véritable cause du cancer, ce sont les parasites qui vivent à l'intérieur des personnes!

En fait, ce sont les nombreux parasites présents dans le corps humain qui causent presque toutes les maladies mortelles d’une personne, y compris la formation de tumeurs cancéreuses.

Les parasites peuvent vivre dans les poumons, le cœur, le foie, l'estomac, le cerveau et même le sang humain en raison de la destruction active des tissus corporels et de la formation de cellules étrangères.

Nous voulons immédiatement vous avertir que vous n’avez pas besoin de courir à la pharmacie et d’acheter des médicaments coûteux, qui, selon les pharmaciens, corroderont tous les parasites. La plupart des médicaments sont extrêmement inefficaces et causent de graves dommages à l'organisme.

Vers de poison, tout d'abord, vous vous empoisonnez!

Comment vaincre l'infection et en même temps ne pas se faire du mal? Lors d’un entretien récent, le principal parasitologue oncologique du pays a parlé d’une méthode efficace à domicile pour l’élimination des parasites. Lire l'interview >>>

Comment reconnaître l'oncologie? Aux premiers stades de l'oncologie, les patients ne ressentent aucun symptôme inhabituel. Au fil du temps, lorsque la tumeur se développe, elle provoque une gêne. En raison de la pénétration des vaisseaux sanguins et de la compression des nerfs, des dysfonctionnements au niveau des organes, des saignements et des douleurs peuvent survenir.

Comment reconnaître l'oncologie par les symptômes:

ulcères cutanés qui ne guérissent pas longtemps;

écoulement ou saignement inhabituel;

l'apparition de gonflement ou de phoques sur le corps;

Engagé dans l’influence des parasites dans le cancer pendant de nombreuses années. Je peux dire avec confiance que l'oncologie est une conséquence de l'infection parasitaire. Les parasites vous dévorent littéralement de l'intérieur, empoisonnant le corps. Ils se multiplient et défèquent à l'intérieur du corps humain, tout en se nourrissant de chair humaine.

L'erreur principale - traîner! Plus tôt vous commencerez à éliminer les parasites, mieux ce sera. Si nous parlons de drogue, alors tout est problématique. À ce jour, il n’existe qu’un seul complexe anti-parasitaire vraiment efficace, à savoir Notoxin. Il détruit et élimine du corps tous les parasites connus - du cerveau et du cœur au foie et aux intestins. Aucun des médicaments existants n'est capable de cela.

Dans le cadre du programme fédéral, chaque résident de la Fédération de Russie et de la CEI peut recevoir GRATUITEMENT un paquet Notoxin lorsqu’il soumet une demande avant le (inclus).

difficulté à avaler ou indigestion;

changer la forme, la couleur ou la taille d'une taupe ou d'une verrue;

toux prolongée ou enrouement;

maux de tête réguliers;

perte inexpliquée d'appétit et de poids;

douleur osseuse persistante;

fatigue, détérioration de l'état général;

augmentation de la température corporelle;

vertiges déraisonnables, transpiration, faiblesse;

maladies infectieuses fréquentes;

gonflement des ganglions lymphatiques dans l'aine ou les zones axillaires du cou;

picotements lors de la déglutition, difficulté à avaler;

sensation de lourdeur dans l'estomac;

douleur ou malaise à la poitrine, crachats de crachats contenant des traînées de sang;

resserrement marqué des champs visuels et sa netteté.

Ceux qui ont découvert au moins l'un des symptômes ci-dessus en eux-mêmes, il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin pour un examen d'oncologie. Indépendamment de l'apparition des symptômes, les personnes atteintes d'une maladie chronique sont également à risque.

© Olga Vasilyeva pour astromeridian.ru

Autres articles connexes:

Comment reconnaître le cancer? Les premiers symptômes et signes

Le cancer peut être guéri dans les premiers stades de la croissance tumorale. À cet égard, la question «Comment reconnaître le cancer au stade initial?» Se pose. Les médecins oncologues distinguent quatre grandes étapes de l’oncologie, sur la base desquelles le pronostic de la maladie est établi.

Comment reconnaître le cancer par étapes?

Tumeur préinvasive, qui est limitée. La pathologie a une taille microscopique. Le taux de survie à ce stade est de 98%.

Le cancer est localisé dans l'organe affecté et il n'y a pas de foyer secondaire de néoplasmes malins. Le pronostic de la maladie est favorable et une guérison complète est possible dans 95% des cas cliniques.

La pathologie s'étend aux couches les plus profondes (tissu musculaire), mais les tissus cancéreux ne s'étendent pas au-delà des limites de l'organe. Les patients ont des métastases individuelles dans les ganglions lymphatiques régionaux. À ce stade, la survie moyenne à cinq ans après la chirurgie est de l'ordre de 70%.

L'oncologie atteint une taille significative et pénètre dans les organes et systèmes voisins. Des foyers multiples de métastases sont diagnostiqués dans les ganglions lymphatiques régionaux. Le pronostic du cancer en général est défavorable, puisque le taux de survie des patients ne dépasse pas 40%.

Un cancer étendu qui inclut les tissus voisins du corps. Le développement de la maladie est accompagné de multiples métastases dans des organes et des systèmes distants.

Comment reconnaître l'oncologie: symptômes et premiers signes

Manifestations du cancer. dépendent principalement de la localisation du processus pathologique. Oncologie suspectée peut être due à des symptômes somatiques.

  1. Perte de poids significative sans raison apparente.
  2. Malaise général, fatigue et diminution des performances.
  3. Élévation persistante de la température jusqu’à 37-37,5 ° C
  4. Attaques douloureuses qui ne sont pas soulagées par les analgésiques traditionnels.

Les signes ci-dessus indiquent uniquement l'existence possible d'une tumeur. Pour clarifier le type de lésions cancéreuses, il existe des symptômes spécifiques.

Comment reconnaître le cancer du poumon?

Afin de reconnaître le cancer du poumon, nous devons d’abord comprendre que les phases initiales du processus malin du système respiratoire sont généralement asymptomatiques, ce qui entraîne un traitement tardif des patients. En conséquence, la majorité des cas cliniques de cancer du poumon sont diagnostiqués aux troisième et quatrième stades de l'oncologie.

Les manifestations spécifiques de la maladie comprennent:

  1. Épisodes chroniques de toux sèche sans infection concomitante dans les bronches et les poumons.
  2. Dyspnée progressive, observée même au repos.
  3. Douleur de nature diffuse dans la poitrine.
  4. La présence de traînées de sang dans les expectorations, ce qui indique une atteinte des capillaires et des vaisseaux sanguins du système circulatoire.

Cancer du sein - comment reconnaître?

Un diagnostic opportun de l'oncologie de la glande mammaire permet d'atteindre 80% du taux de survie après cancer. L'autodiagnostic joue un rôle important dans la détermination de la maladie. Il s'agit du fait que chaque femme doit inspecter régulièrement ses glandes mammaires afin de détecter une lésion de phoque, nodulaire ou ulcéreuse.

Comment reconnaître le cancer du sein:

  1. Changements noueux dans la poitrine. La consolidation dans la glande mammaire est considérée comme la plus ancienne manifestation de l’oncologie, qui peut être déterminée de manière indépendante. La présence d'une telle lésion est un prétexte direct pour consulter un spécialiste du sein.
  2. Le choix de masses claires, purulentes ou sanguines parmi les canaux de la glande. En règle générale, la formation d'exsudats pathologiques n'est pas liée à la fréquence du cycle menstruel.
  3. Changer la forme et la taille de la poitrine. Ce symptôme se trouve dans les derniers stades de la maladie. La peau dans le développement d'une tumeur maligne subit également des modifications sous forme de rougissement ou d'assombrissement. Dans certains cas cliniques, une succion du mamelon peut survenir.
  4. La formation d'ulcères autour de l'aréole. Aux dernières étapes de la maladie, des lésions ulcéreuses se forment dans la région des canaux excréteurs de la glande mammaire, pouvant parfois saigner.
  5. Augmentation des ganglions lymphatiques régionaux. Les cancers du sein sont souvent accompagnés d'un gonflement des ganglions axillaires, qui deviennent également douloureux au toucher.

Comment reconnaître le cancer de la peau?

Des tumeurs malignes de la peau peuvent se développer dans des zones d'épiderme physiologiquement normal, à la place de diverses lésions précancéreuses et dans la zone des taches pigmentaires.

La forme de cancer la plus agressive est le mélanome, qui se développe à partir de nevi et de taches de naissance sous l’influence du rayonnement ultraviolet et de lésions mécaniques de la taupe. Le cancer de la peau se caractérise par la formation de métastases déjà aux stades initiaux. Pour le diagnostic opportun des mélanomes, les médecins recommandent de surveiller de près les changements de forme, de couleur et de présence de taches pigmentaires saignantes.

Des types de cancer tels que les carcinomes basocellulaires et spinocellulaires de la peau se manifestent par la formation d’un petit épaississement de l’épiderme, qui augmente ensuite en taille. La surface d'une telle tumeur maligne acquiert une teinte pourpre et, dans la partie centrale de l'oncologie, il est possible de révéler une lésion ulcéreuse avec des zones de saignement périodique.

L'état précancéreux de la peau est caractérisé par la formation d'une zone de croissance limitée des cellules normales de l'épiderme ou d'une zone de kératinisation accrue.

Il est important de savoir:

Quels symptômes aident à détecter le cancer à un stade précoce?

Le cancer est l'un des diagnostics les plus terribles et il n'y a pas de patient qui, ayant reçu un rendez-vous du médecin pour un examen concernant la malignité du processus, resterait calme.

Malheureusement, plus souvent, ceux qui ont déjà un cancer à un stade grave demandent de l'aide, les gens essaient d'ignorer les premiers signes. Si vous consultez un médecin dès les premiers symptômes, un diagnostic précoce vous aidera à identifier le processus oncologique et la tumeur maligne n'aura pas le temps de se métastaser. Le pronostic de récupération dans ces cas est favorable et atteint 90%.

Causes du cancer

Les scientifiques ne peuvent tout simplement pas dire pourquoi certaines personnes contractent le cancer, alors que d'autres non. Parmi les gens ordinaires, il existe des opinions selon lesquelles les parasites causent le cancer et peuvent être infectés.

En effet, les parasites qui habitent le corps, nuisent à la santé, l’immunité diminue et le risque de développement d’un cancer augmente. Les proches s'occupent de parents atteints du cancer et tombent souvent malades eux-mêmes. Mais il ne s'agit pas d'infection - la tendance à l'apparition d'une maladie terrible est héritée.

La survenue de la maladie est également affectée par les facteurs suivants:

  • mauvaises habitudes - fumer;
  • mode de vie - mauvaise nutrition, stress, faible activité physique;
  • lieu de résidence et facteurs environnementaux - augmentation de la dose de rayonnement dans les poumons;
  • opportunités matérielles.

En règle générale, les personnes qui peuvent se permettre un mode de vie sain tombent moins souvent malades.

Signes courants de cancer

Il y a 4 stades de la maladie.

  • I - une tumeur séparée;
  • II - tumeur formée, les ganglions lymphatiques sont touchés, des métastases individuelles primaires y apparaissent;
  • III - les ganglions lymphatiques métastasent complètement, particulièrement étroitement dans la région où se trouve le cancer;
  • IV - la tumeur métastase les tissus environnants, elle peut impliquer n'importe quel organe dans le processus malin.

Au début, le processus malin ne se manifeste presque pas. Cependant, certains signes indiquent qu'un dysfonctionnement survient dans le corps.

Ceux-ci comprennent:

  • l'apparition de température subfebrile;
  • faiblesse et fatigue constante;
  • saignement incompréhensible;
  • changement de couleur et de qualité des taupes;
  • l'apparition de phoques sur ou sous la peau;
  • perte d'appétit;
  • perte de poids sans raison apparente;
  • douleurs articulaires et musculaires sans effort physique;
  • maux de tête;
  • toute lésion cutanée provoque un processus purulatoire-inflammatoire.

Si plus de 2-3 semaines, certains de ces symptômes sont constamment ressentis, vous devez consulter un médecin.

Les principaux signes d'oncologie dans divers organes

La présence d'une tumeur peut être suspectée en présence des symptômes suivants:

  • Processus oncologiques du cerveau - maux de tête, somnolence inexpliquée.
  • Organes gynécologiques - écoulement muqueux abondant avec inclusions de sang;
  • Comment identifier le cancer intestinal? Ses principaux symptômes sont des sensations désagréables dans l'anus, des coliques, des mictions fréquentes et des saignements du rectum chez la femme peuvent coïncider avec le flux menstruel.
  • Peau - les taupes augmentent, leurs bords deviennent asymétriques, couleur irisée, sur le corps
    la pigmentation apparaît.
  • Comment détecter le cancer du poumon au cours de son développement? Il faut faire attention à la toux sèche en dehors du rhume, les expectorations avec du sang.
  • Estomac - perte de poids, brûlures d'estomac, sensation de surpeuplement.
  • Sein - écoulement des mamelons, présence de phoques.

Ces symptômes ne peuvent pas être qualifiés de signes de cancer, ils peuvent indiquer l'apparition d'autres maladies. Cependant, il est impossible de penser que le cancer peut être détecté à un stade précoce sur la base des symptômes ci-dessus. Jusqu'à ce que le patient passe les tests et que les résultats des examens ne soient pas obtenus, il est impossible de diagnostiquer le processus malin.

Diagnostic des maladies oncologiques

Quels tests doivent être passés pour mettre une analyse précise? Commencez l’examen par des tests généraux (sang et urine).

Est-il possible de détecter un cancer par analyse sanguine - la réponse est un "NON" définitif. Dans le test sanguin, vous pouvez voir des changements dans le corps. La quantité d'hémoglobine diminue, le nombre de leucocytes augmente, la RSE augmente - le taux de sédimentation des érythrocytes. Ces indicateurs changent presque toujours - avec les maladies infectieuses et l'exacerbation de processus chroniques, mais ils indiquent que tout n'est pas bien dans le corps.

De même, les tests d'urine changent.

En outre, en fonction de l'équipement de la clinique, des tests d'échographie, d'immunodiagnostic et de diagnostics de radio-isotopes peuvent être effectués. Quels autres tests faut-il faire pour détecter le cancer?

Actuellement, afin de confirmer le diagnostic, une biopsie et, en outre, une étude histologique sont réalisées. La biopsie est le nom de l'analyse au cours de laquelle le matériel est prélevé.

Par exemple, afin de détecter le cancer de l'estomac, un morceau de membrane muqueuse est obtenu avec FGS ou au sondage; les intestins - lors de l'examen du rectum ou lors d'une coloscopie.

Ensuite, les modifications structurelles du biomatériau sont évaluées par examen microscopique, après traitement spécial. Ce processus de laboratoire s'appelle l'histologie.

Pour détecter le cancer du poumon, nommer une radiographie. Ce type d’oncologie est considéré comme le plus dangereux et donne le taux de mortalité le plus élevé car les symptômes caractéristiques - toux avec sang et douleurs thoraciques - apparaissent déjà au stade III, au début des métastases. Par conséquent, il ne faut pas négliger la fluorographie annuelle - les pannes d'image de l'image peuvent suggérer que tout n'est pas en ordre avec la santé, et le processus oncologique peut être «pris» à un stade précoce.

Comment détecter le cancer du cerveau? Après un examen général et les résultats des analyses, le patient est envoyé à l'oculiste pour examiner le fond d'œil. Si la clinique présente des modifications, une résonance magnétique ou une tomodensitométrie est prescrite. Dans certains cas, un agent de contraste est injecté dans la circulation sanguine.

Le scanner et l'IRM montrent avec précision la présence ou l'absence d'une tumeur, mais cette procédure
il est économiquement coûteux et son paiement n’est pas inclus dans l’assurance sociale; les patients y ont donc droit en dernier. Si vous soupçonnez qu'un terrible diagnostic de cancer ne se confirme que dans 40% des cas, ils révèlent des problèmes de santé dont la solution ne peut être différée «à plus tard».

De nombreux patients, après avoir reçu confirmation - le processus est malin - paniquent et abandonnent à l'avenir.

Le stress constant et l'attente de la mort sont un chemin direct vers la mort.

La détection de la maladie à un stade précoce avec un niveau élevé de développement de la médecine moderne et du traitement provoque le recul de la maladie si le patient ne croise pas les bras.

Sources: http://www.astromeridian.ru/medicina/opred_onkologiju.html, http://orake.info/kak-raspoznat-rak-pervye-simptomy-i-priznaki/, http://mjusli.ru/krasota_i_zdorove / jeto_polezno / simptomy-raka

Tirer des conclusions

Enfin, nous voulons ajouter que très peu de personnes savent que, selon les données officielles des structures médicales internationales, les parasites qui vivent dans le corps humain sont la principale cause des maladies oncologiques.

Nous avons mené une enquête, étudié plusieurs matériaux et surtout testé dans la pratique les effets des parasites sur le cancer.

Il s'est avéré que 98% des sujets souffrant d'oncologie sont infectés par des parasites.

De plus, ce ne sont pas tous des casques à cassette connus, mais des micro-organismes et des bactéries qui entraînent des tumeurs, se propageant dans le sang à travers le corps.

Nous voulons immédiatement vous avertir qu'il n'est pas nécessaire de vous rendre dans une pharmacie pour acheter des médicaments coûteux, qui, selon les pharmaciens, corroderont tous les parasites. La plupart des médicaments sont extrêmement inefficaces et causent de graves dommages à l'organisme.

Que faire? Pour commencer, nous vous conseillons de lire l'article avec le principal parasitologue oncologique du pays. Cet article révèle une méthode par laquelle vous pouvez nettoyer votre corps des parasites GRATUITEMENT et sans risque pour l'organisme. Lire l'article >>>

Danger caché. Comment reconnaître le cancer dans le temps et quels sont les symptômes des signes du cancer

Danger caché. Comment reconnaître le cancer à temps, quels peuvent être ses symptômes et où se trouve une salade de radis et d'oignon

En automne, et pas seulement en cas de détérioration générale de la santé, vous pouvez ignorer les signes d'une maladie dangereuse ou de la panique, comme on dit sur un terrain plat, où le danger caché peut se cacher et comment reconnaître le cancer à temps, en particulier à la soi-disant oncologie asymptomatique.

Le cancer a des propriétés insidieuses. Une personne peut se sentir très bien et «brûle» en quelques mois. Ou, au contraire, la maladie dure longtemps, on soupçonne de terribles symptômes, des visites chez le médecin et... se tromper de suspicion.

A quoi faut-il faire attention pour arriver à définir s'il y a lieu de s'inquiéter ou non.

Qui est à risque?

L'évolution asymptomatique du cancer est assez courante, plus de 12 millions de cas sont enregistrés dans le monde. Mais rarement de telles maladies graves se manifestent. Ses symptômes peuvent généralement sembler insignifiants au début.

Par conséquent, il devient important de vous écouter très attentivement. Il est possible d'ignorer certains signaux, tels que la faiblesse avec la fatigue fréquente, la perte de poids et l'appétit.

Il est également nécessaire de subir régulièrement des examens prophylactiques - analyses de sang et d'urine, des échographies de la cavité abdominale avec un petit bassin et des traitements classiques - des radiographies du thorax.

Les femmes doivent passer une mammographie et des visites régulières chez un gynécologue. Ces études devraient être menées au moins une fois par an.

Dans les familles où une personne a déjà eu un oncologie, il faut accorder une attention particulière à leur santé. Ces personnes étant à risque, il est recommandé de faire un don de sang supplémentaire aux marqueurs tumoraux avec des analyses génétiques spéciales capables d'identifier les problèmes aux stades précoces.

Cause d'alarme

Souvent, une telle situation se produit lorsqu'une personne ne se sent pas particulièrement bien et ne peut distinguer aucun symptôme spécifique. Et pourtant, il faut simplement être sur le qui-vive.

Une des alarmes est une perte de poids brutale. Si, au bout de quelques mois, 5 kilogrammes de perte sont perdus, comme on dit «nutrition normale», il n’ya eu aucun changement dans la vie.

Le signal peut être une fatigue générale inhabituelle ou prolongée. L'anxiété devrait causer de la fatigue, un manque de force. S'il n'y a pas de récupération après un repos ou un sommeil, ces signes peuvent indiquer le début de problèmes graves.

Il peut aussi signaler une fièvre. Le développement du cancer est souvent fixe, les valeurs dites subfébriles (mineures) de l'augmentation de la température.

À 37 ans, 2 personnes sont peu nombreuses à faire attention, c'est le cas du SRAS, par exemple. Un tel signal ne peut être ignoré, et quand ce n'est pas la première semaine de l'augmentation de température qui est indiquée par un thermomètre, une visite chez le médecin devient alors obligatoire.

De plus, vous devez attirer votre attention sur les problèmes de peau. Lorsque les taupes pigmentées (nevi) ou les ulcères non cicatrisants apparaissent soudainement, toute croissance importante de formations présentes sur le corps peut souvent être considérée comme une allergie ou la réponse du corps au stress. Mais de tels changements peuvent être causés par des affections plus graves, telles que le mélanome.

Quels sont les symptômes du cancer?

Nous continuons à parler des dangers cachés dans la reconnaissance du cancer, voyons quels peuvent être ses symptômes.

Froid ou pas

Parfois, il existe des symptômes faciles à prendre pour des signes de maladies chroniques assez courantes. Ensuite, ils ne font pas peur aux gens, encore moins à vouloir consulter un médecin. Bien que cela puisse être une perte de temps.

Perturbation du système génito-urinaire, les intestins peuvent souvent être perçus comme une maladie des reins, de l'estomac ou du foie. Ces maladies "mineures" incluent des maladies associées à un régime alimentaire inapproprié ou à un excès de refroidissement.

Bien sûr, il est possible d’essayer de vaincre les maladies en espérant avoir notre propre force. En partie, ce ne sera peut-être pas un échec, mais dans les cas d’oncologie, cela ne prendra qu’un temps précieux.

Maux de gorge avec enrouement, longue toux - ce sont le plus souvent des signes caractéristiques, par exemple, ARVI. Mais lorsque les infections virales sont déjà traitées et que les symptômes persistent, il est préférable de consulter un médecin. Il devra "courir" dans les cas où vous avez un rhume qui vous poursuit constamment.

Ignorer ne pas suivre la douleur. La manifestation de sensations désagréables peut être à la fois permanente et temporaire, devenant plus forte ou plus faible. La recherche de leurs causes devrait commencer le plus tôt possible.

Migraines permanentes, œdèmes non observés auparavant, odeurs désagréables de la bouche qui ne disparaissent pas même après le brossage des dents, rougissement prolongé de la peau, teint jaunâtre de la peau ou du blanc des yeux - tous ces signes font partie de ceux qui ne peuvent être tolérés, en particulier chérir l'espoir qui passera par lui-même.

De toute urgence chez le médecin

Bien sûr, «chaque éternuement» ne nécessite pas d’examen oncologique et il ne vaut pas la peine de se rendre au laboratoire. Mais vous devez toujours comprendre quand la situation est toujours dans les limites normales et où il est temps de consulter les médecins.

Ainsi, dans le cas où la manifestation des symptômes de diverses maladies se termine comme prévu, par exemple pour les infections virales aiguës des voies respiratoires, elle est considérée comme le septième jour (en passant - pourquoi parfois sommes-nous malades pendant sept jours sans drogue - une semaine?). Même si vous avez une toux résiduelle ou une légère augmentation de la température.

Lorsque les symptômes persistent pendant plus de 2 semaines ou plus, dans ce cas, il convient de réfléchir. Tous les symptômes relativement durables sont des signaux au corps concernant des problèmes - il s’agit d’une inflammation, il peut y avoir des tumeurs bénignes, ou un cancer, ou autre chose.

Lors de la prise de médicaments, les nausées prolongées et les maux de tête douloureux, fréquents et répétés, nécessitent une consultation par des spécialistes. Ces cas ne peuvent en aucun cas être auto-guérissants, ce n'est qu'une perte de temps. Comment reconnaître le cancer du sein à temps dans cette vidéo:

Il s'avère qu'une salade de radis et d'oignon

Red - purple burly, certes pas un champion des vitamines avec des minéraux, mais pas un outsider, un radis contient une dose modérée de vitamines telles que le C, E, l’acide folique et le B6 classiques, ainsi que du potassium et des fibres alimentaires nécessaires au corps, ainsi qu’une salade de radis et les oignons peuvent porter un coup au cancer.

Mais le principal avantage des radis est qu’ils contiennent peu de calories, qu’il n’ya pas de «nocivité» et qu’ils contiennent beaucoup de substances anticancéreuses. Et il a un goût âpre réputé dû aux glycosinolates, qui, lorsque le radis est broyé, se transforment en un puissant agent anticancéreux, au nom complexe - isothiocyanates.

Les mêmes substances sont présentes dans la moutarde, le raifort et le chou bien-aimé. Des recherches sérieuses ont prouvé leur efficacité contre divers types de formations de cellules cancéreuses. C'est pourquoi toute cette diversité de dons de la nature doit être incluse dans le régime alimentaire.

Salade râpée avec radis et oignons - un coup dur pour le cancer

Pour «activer» les radis, il est préférable de ne pas les couper en cercles, mais de les râper et de commencer à les «détruire» au bout de 15 à 20 minutes, le temps nécessaire à la formation de ces isothiocyanates les plus actifs.

Les experts pensent que même si vous ajoutez des oignons, de l'aneth, des légumes-feuilles et même de la crème sure naturelle, la salade sera encore plus utile. Pendant les versions vertes, ils doivent être inclus dans le régime tous les jours. Quand il y aura temps de racines, vous devez les manger, et aussi quotidiennement.

Dans tous les cas, il est recommandé de consommer des plats contenant au moins un demi-gros oignon au moins 3 fois par semaine. Cela servira de puissante défense des vaisseaux et contre le cancer, et constituera une sorte de "supplément de force" pour le système immunitaire. Toutes ces propriétés sont associées à un grand nombre de polyphénols et de quercetsétines. Oui, des substances super utiles contenant du soufre y sont également ajoutées, et l’ail les contient également.

Les oignons verts contiennent également plus de vitamines que les radis. Par exemple, la vitamine A contenant du C n’est même pas beaucoup, mais il y a beaucoup de vitamine K, cependant. Comme seulement 25 - 30 grammes de pointes d'oignon, et cela fournira la totalité du taux quotidien nécessaire de ce dernier. Seulement, il faut se rappeler que les personnes souffrant de maladies gastro-intestinales ou ayant des problèmes de foie et de reins de radis, dans certains cas, des oignons, sont contre-indiquées.