loader
Recommandé

Principal

Sarcome

Causes de gonflement de la jambe

Les néoplasmes peuvent être formés à partir de différents tissus et situés sur n’importe quelle partie du corps humain. L'une des plaintes les plus courantes chez le médecin est la présence d'une tumeur à la jambe, non seulement considérée comme un défaut esthétique, mais pouvant également s'accompagner d'un certain nombre de symptômes désagréables.

Une tumeur à la jambe indique le développement d'un processus pathologique dans le corps, mais dans la plupart des cas, il ne s'agit pas d'un symptôme du cancer. Par conséquent, quand une formation ressemblant à une tumeur se trouve sur le pied, la jambe ou une autre partie des membres inférieurs, il ne faut pas paniquer.

Avec ce problème, vous devez contacter le chirurgien et vous soumettre à l'examen médical nécessaire. Il est strictement interdit d'essayer indépendamment de retirer la tumeur, car cela pourrait avoir de graves conséquences pour votre santé.

Pourquoi une tumeur peut apparaître sur la jambe

1. Nouvelle croissance

Les néoplasmes sur les membres inférieurs peuvent se former à partir d'os, de tissu adipeux, de tissu conjonctif et les tumeurs d'origine vasculaire sont également très courantes.

Les facteurs pouvant provoquer l'apparition de tumeurs bénignes ne sont pas bien compris. Les types de tumeurs aux jambes suivants sont le plus souvent diagnostiqués dans les membres inférieurs:

2. Maladies articulaires

Dans certains cas, des maladies des articulations deviennent la cause d’un gonflement des jambes, dans lequel le patient note un changement de la forme normale du membre inférieur, une violation de sa mobilité et une douleur prononcée.

3. Blessure

En outre, les jambes peuvent gonfler à la suite d'une blessure, car une ecchymose ou une fracture est accompagnée de l'apparition d'un gonflement prononcé des tissus mous sur la zone endommagée.

4. Violations de la microcirculation

Les pieds et les jambes peuvent gonfler en raison de troubles de la circulation sanguine microbienne et du drainage lymphatique. Dans ce cas, le gonflement est le plus souvent observé le soir ou après un effort physique intense. En fonction de l'emplacement de la tumeur (orteils, pieds, jambes, genoux) et de la présence de douleur et d'autres symptômes, le médecin peut établir un diagnostic précis.

Autres raisons

Les douleurs des jambes accompagnées d'une tumeur indiquent généralement la présence d'un processus inflammatoire concomitant, caractéristique des rhumatismes et d'autres maladies des articulations. Certaines infections, telles que la syphilis, affectent également la modification de la configuration osseuse normale. Dans cette maladie, des modifications pathologiques caractéristiques du squelette humain se forment.

Manifestations cliniques

Ostéome

Dans les tumeurs osseuses, les patients se plaignent le plus souvent de douleur, de difficultés de mouvement et de dysfonctionnement de l'articulation. Les causes du développement des ostéomes sont considérées comme des traumatismes osseux fréquents, des antécédents de goutte ou de rhumatisme.

Lipomes

Sur les tissus mous, les lipomes sont le plus souvent formés de graisse sous-cutanée. Ce type de néoplasme ne provoque généralement pas de gêne pour la personne. Les patients se tournent vers les médecins pour obtenir de l'aide afin de se débarrasser d'un tel défaut esthétique. La tumeur sur la jambe est indolore, a une consistance élastique, caractérisée par une décoloration de la peau sur la tumeur.

Le lipome devient un problème lorsqu'il serre les nerfs ou les vaisseaux sanguins du membre inférieur.

Fibrome

Lorsqu'une tumeur sur la jambe est formée de tissu conjonctif, les patients ne se plaignent généralement pas de la détérioration de leur état de santé. Comme les lipomes, le fibrome est asymptomatique et constitue un défaut esthétique. Cette tumeur peut apparaître après une blessure ou un processus inflammatoire dans les tissus du membre inférieur.

Traitement de la tumeur

Pour choisir la bonne tactique de traitement, il faut tout d’abord déterminer avec précision le type de néoplasme. Pour le traitement des tumeurs de la jambe, la méthode chirurgicale est le plus souvent utilisée. L'élimination de la tumeur est indiquée si elle est formée de tissu adipeux ou conjonctif.

Après la chirurgie, un néoplasme doit être envoyé pour un examen histologique afin d'éliminer le risque de malignité.

Si une tumeur à la jambe est apparue dans le contexte d'un processus inflammatoire au niveau de l'articulation, des médicaments anti-inflammatoires spéciaux peuvent aider le patient, ce qui soulagera le gonflement et la douleur. Le traitement principal devrait viser à améliorer la mobilité des articulations et à lutter contre le processus inflammatoire.

Si la tumeur s'est formée à partir des vaisseaux des membres inférieurs, le chirurgien vasculaire doit alors traiter le diagnostic et le traitement de cette affection.

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée

Comment reconnaître le cancer, les tumeurs bénignes et malignes

Extraits du chapitre du même nom dans le livre du célèbre docteur new-yorkais
Professeur Axedor Rosenfeld "Symptômes"

Passez votre main sur votre tête. Avez-vous trouvé un ou plusieurs sceaux que vous n'aviez pas remarqués auparavant? Ne t'inquiète pas. Ce sont des exostoses - des excroissances inoffensives sur l'os. Les femmes les enlèvent souvent pour des raisons esthétiques. Ma tante préférée avait un tel monticule au milieu du front, comme une corne; il n'était pas malade et n'était pas dangereux, mais elle décida de se débarrasser de lui parce qu'elle n'aimait pas son apparence. Maintenant, sentir sous le bras. Vous avez trouvé quelque chose de dur et sans douleur. Est-ce grave? C'est très possible, surtout si vous êtes une femme et que vous n'avez pas fait de radiographie du sein.

Détecter une tumeur n'importe où dans le corps est effrayant. Mais la peur n'est pas toujours justifiée. Dans ce chapitre, vous découvrirez certaines tumeurs courantes et les moments où vous devez vraiment vous inquiéter et quand vous ne les avez pas. Dans la plupart des cas, cependant, vous devriez vérifier le bouton, juste pour vous calmer.

Lipomes - Accumulation de graisse qui se forme sous la peau chez les personnes obèses. Les bosses sont douces et faciles à rouler sous vos doigts. Laissez-les tranquilles, à moins bien sûr qu'ils ne commencent à faire mal (ce qui arrive parfois s'ils augmentent trop) et ne causent pas de désagréments cosmétiques.

Les fibromes sont un autre type de monticule bénigne, généralement plus solide au toucher que la graisse.

De temps en temps, le cancer qui s'est développé ailleurs se propage et s'attarde sous la peau sous la forme d'un monticule. Dans de tels cas, la peau qui couvre est pigmentée ou décolorée, la tumeur elle-même est plus dense au toucher et ne se déplace pas aussi facilement que les tumeurs bénignes.

Les hémorragies sous-cutanées peuvent laisser une tumeur décolorée à cause du sang coagulé. Cela se produit généralement après un traumatisme, peu importe la gravité de la situation, au premier abord. Mais voici une raison plus fréquente, plus fréquente que ne le reconnaissent mes infirmières: lorsque, pour prélever du sang à des fins d'analyse, une aiguille est perforée sur la peau, cette dernière fait un trou minuscule dans la paroi de la veine. Après avoir retiré l'aiguille et avant que la nature ne ferme le trou, le sang continue de couler de la veine dans les tissus environnants. En fonction de l'intensité de la fuite, il reste une certaine quantité de sang qui ressemblera à une tumeur dans quelques jours. Cela se produit plus souvent si vous saignez facilement (que se passe-t-il si vous prenez régulièrement de l'aspirine ou si vous avez été traité avec des anticoagulants), si l'aiguille utilisée était défectueuse, une bavure microscopique qui a légèrement troué la veine et, bien sûr, si l'infirmière n'a pas immédiatement trouvé une veine et fait plus d'un trou dedans. En tout cas, ces bosses finissent par disparaître.

Les saignements peuvent également se produire dans un organe blessé ou malade et augmenter tellement que cela ressemblera à un monticule. Les hémorragies dans la rate dues à une maladie en sont un bon exemple. Lorsque vous sentez votre ventre, vous pensez que vous avez une tumeur.

Lorsqu'un fluide se trouve dans un espace clos duquel il ne peut pas s'échapper et où il s'infecte, un abcès, un abcès, se forme. La plupart d'entre nous avaient de tels ulcères, externes et discernables (dans les gencives, dans les follicules pileux de la peau) ou internes et invisibles (dans le foie, les poumons ou la vésicule biliaire). Selon l'endroit, un tel abcès peut être reconnu comme une tumeur qui «cède» lorsque vous appuyez dessus, car il contient du pus.

Habituellement, vous ne sentez pas les ganglions lymphatiques dans le cou, l'aine, les aisselles et derrière le coude s'ils ne sont pas hypertrophiés. Ces glandes agissent comme des filtres et tout ce qu’elles saisissent dans leur travail, virus, bactéries et cellules tumorales, les fait gonfler. Si vous trouvez une telle glande, voici une règle claire utile. Si c'est dur et sans douleur, cela indique probablement un processus malin n'importe où; si elle est douce, bouge librement et est molle, il s'agit probablement d'une infection. Mais rappelez-vous, la seule façon dont vous et votre médecin pouvez être absolument sûrs du diagnostic consiste à effectuer une biopsie.

Parfois, une "tumeur" est simplement le résultat d'une "géographie" modifiée du corps: un organe situé là où vous ne l'attendez pas. Le meilleur exemple est dans l'estomac. J'avais beaucoup de patients et je connaissais plusieurs médecins qui étaient très préoccupés par le fait de trouver une "tumeur" dans l'abdomen, un rein en parfaite santé qui "se dirigeait vers le sud". Parfois, les métastases du cancer dans les tissus sains du corps peuvent être détectées sous la forme de nouvelles bosses. Le foie attire surtout la migration des cellules cancéreuses. Lorsqu'ils se propagent à cet endroit, une tumeur dure, nodulaire (plutôt que lisse) et indolore apparaît dans le quadrant supérieur droit de l'abdomen. C'est une mauvaise nouvelle.

Certains organes du corps sont des poches dont le contenu parvient au "monde extérieur" par des conduits. Lorsque le canal drainant l'un de ces organes est obstrué, le contenu excrété retourne et étire l'organe. Le résultat est un "gonflement" ou un gonflement. Les glandes salivaires (une de chaque côté de la mâchoire sous les oreilles) en sont un exemple familier. La salive qu'ils forment atteint la bouche par les canaux salivaires. Lorsqu'une pierre se forme dans l'un de ces conduits ou à la suite d'une infection, elle se bloque - ce qui se passe par exemple avec les oreillons - le visage se gonfle car la glande continue de produire de la salive, qui n'a nulle part où aller si elle ne doit pas remonter!

La même chose, bien que moins perceptible, se produit dans les glandes minuscules sous la peau qui sécrètent de la graisse. Si leurs petits conduits menant à la surface deviennent infectés, le secret se déroule à l'envers, ce qui donne une petite bosse douloureuse, qu'on appelle ébullition. Si sa taille augmente, il s'agit d'un abcès.

La vésicule biliaire stocke la bile, qui se forme dans le foie, et la presse dans l'intestin, à la demande, par les conduits. Si ces voies biliaires sont obstruées de manière chronique (généralement par compression d'une tumeur se développant à proximité de l'estomac, le plus souvent par le pancréas), la bile recule et étire la vésicule biliaire. Vous pouvez à peine le sentir, mais le médecin sentira s’il vous examine attentivement. L'enflure est généralement indolore et typique du cancer du pancréas. Les pierres qui obstruent la vésicule biliaire ne l’augmentent pas le plus souvent pour pouvoir la sonder, car elles bougent généralement au bout de quelques jours.

Quand les "tumeurs"
pas un néoplasme

Un autre exemple de "choc" dans l'estomac qui ressemble au cancer est une vessie remplie d'urine. Tu te souviens que la bulle la garde? Lorsqu'une certaine quantité d'urine s'accumule, vous recevez un signal indiquant que la vessie doit être vidée. La vidange se fait par l'urètre, qui passe près de la prostate chez l'homme. Si cette glande grossit, ce qui se produit souvent chez les hommes âgés, elle bloque l'urètre, de sorte que l'urine revient et s'accumule dans la vessie. Au fil du temps, la vessie se dilate et en même temps ses parois s'épaississent pour pouvoir contenir cette quantité anormalement importante d'urine. Je n'oublierai jamais un patient chez qui j'ai ressenti une "tumeur" large, dure et sans douleur au milieu du bas-ventre. J'ai suspecté un cancer et je l'ai rapidement conduit à l'hôpital pour un examen. Nous n'avons rien trouvé d'autre qu'une grande vessie épaissie, résultant d'un élargissement prolongé de la prostate. La prostate a été enlevée, l'obstacle à la sortie de l'urine a été éliminé, le "cancer" a disparu!

Une alternance similaire de blocage, d'accumulation et de distension se produit dans les veines et les artères. Lorsqu'un gros caillot se forme dans une veine variqueuse, où qu'il se produise, le flux sanguin dans le vaisseau est obstrué et le sang accumulé provoque un gonflement. Si c'est une veine testiculaire, alors cela ressemblera à de la varicocèle; dans le rectum, il donnera des hémorroïdes; sur les jambes, les varices font gonfler le pied.

La plupart des tumeurs et de l'enflure sont bénignes, certaines sont cancéreuses, d'autres résultent d'une infection, d'une inflammation ou de difficultés dans la circulation du sang ou d'autres fluides corporels. Examinons plus en détail certaines tumeurs et gonflements, mais pour l’instant, rappelons-nous cette règle: si un gonflement apparaît soudainement et fait mal, il reflète plutôt une blessure ou une infection. Si elle se développe progressivement et sans douleur, il peut s'agir d'un cancer. Je partagerai également avec vous les connaissances que j'ai reçues il y a longtemps: la règle des sept - toute tumeur qui dure jusqu'à sept jours est plutôt une inflammation; jusqu'à 7 mois - avec cancer; jusqu'à 7 ans - quelque chose avec lequel vous êtes né. Qu'en est-il congénital? Kyste n'importe où dans le corps. Comment reconnaissez-vous un kyste? Il augmente et diminue progressivement au fur et à mesure de l'affichage cyclique de son contenu, puis de son accumulation.

Ce qu'il faut retenir

symptôme: gonflement ou gonflement

(Quoi que vous pensiez de la tumeur, consultez toujours un spécialiste!)

Que peut-il dire?

Que faire avec ça?

1. Exostoses (processus osseux rigides sur le crâne).

2. Lipomes (accumulations de graisse sous la peau).

Pour des raisons esthétiques, peut être enlevé.

3. Fibromes (croissances lisses sous la peau).

4. Cancer sous la peau.

5. Coloration incorrecte des noeuds sous la peau après une prise de sang ou une blessure.

6. Une augmentation de l'organe interne à la suite d'un saignement.

Diagnostic et traitement.

Antibiotiques et drainage.

8. Glandes lymphatiques élargies (infection ou cancer).

Si infection, antibiotiques. Si croissance maligne, traitement approprié.

9. Autorités migratoires.

Laissez-les tranquille.

10. Blocage du canal conduisant à un organe sécréteur, tel que les glandes salivaires ou la vésicule biliaire.

Peut avoir besoin d'une intervention chirurgicale.

11. Le blocage de l'urètre, provoquant une accumulation d'urine.

Traitement d'une hypertrophie de la prostate, causes de blocage.

12. Blocage des veines ou des artères, provoquant une rétention de sang.

Médicaments ou chirurgie.

Les bosses sur le cou sont le plus souvent le résultat d'une hypertrophie de la glande lymphatique, comme cela se produit sous le bras. Problèmes locaux, qui font gonfler les glandes cervicales (et en font mal) - un mal de gorge, quelle qu'en soit la raison, et une récente visite chez un dentiste au cours de laquelle il a percé, enlevé, scellé ou tout simplement brossé les dents et cueilli à les gencives. Si vous avez une mononucléose infectieuse, les glandes se gonflent autour du cou - à l’avant et au dos; la rougeole donnera la même chose. Les ganglions lymphatiques dans le cou gonflent également avec une réaction allergique générale à certains médicaments. J'avais l'habitude de voir de nombreux patients atteints de glandes sèches élargies, sensibles et sèches à cause de la tuberculose. Grâce aux méthodes modernes de traitement, je n'ai pas rencontré de tels cas depuis 25 ans. Comme dans les autres zones glandulaires, le gonflement du cou est indolore, dur et ne disparaît pas.

En plus des maladies des glandes lymphatiques, une pathologie de la thyroïde entraînera également un gonflement du cou. Cette glande mesure environ 5 cm de hauteur. Il se situe au-dessus de la trompe respiratoire (trachée), sous la pomme d'Adam, et présente une forme de bouclier avec deux lobes allongés de chaque côté de la ligne médiane, reliés par une large bande de tissu (la thyroïde, en grec, signifie "en forme de bouclier"). Normalement, la glande thyroïde n'est pas palpable, sauf dans les cas les plus minces. De plus, c'est la seule glande du cou qui bouge lorsque vous avalez. Par conséquent, si vous voyez ou sentez un gonflement sur le devant du cou, buvez de l'eau. Si le tissu s'est déplacé sous vos doigts, le problème est dans la glande thyroïde. Une glande thyroïde élargie s'appelle un goitre. Si elle est douce, elle est souvent associée à une activité accrue des glandes. Mais la glande peut être dense, lisse ou bosselée. Cela complique le diagnostic. La taille du goitre n'est en aucun cas liée à l'activité de la glande, qu'elle soit normale, faible ou élevée. Indépendamment de la formation d'hormones, le goitre peut devenir si gros qu'il serre les tissus adjacents, provoquant une toux ou une voix plus grossière. Il peut même appuyer sur l'œsophage, le rendant difficile à avaler. Lorsque cela se produit, il est généralement retiré par chirurgie.

Parfois, la taille de la glande est normale, mais si vous maintenez votre main dessus, supposez que vous ressentiez une petite masse pendant le rasage. Il peut s'agir simplement d'un morceau supplémentaire de tissu thyroïdien qui fonctionne comme le reste de celui-ci. Mais un si petit noeud peut sécréter trop d'hormone, quel que soit le reste de la glande, et on l'appelle alors "chaud". Le nodule thyroïdien peut aussi être "froid" - c'est-à-dire ne pas sécréter d'hormone du tout. Les nodules thyroïdiens «chauds» ne sont presque jamais malins; "froid" peut être tel, surtout chez les hommes. Le balayage radioactif distinguera ces deux types. Les nodules «froids» sont souvent retirés, au cas où, plus chez les hommes que chez les femmes. Dans la plupart des cas, le cancer de la thyroïde, qui peut être sondé ou observé, se développe extrêmement lentement et est souvent complètement guéri par élimination, même s'il se développe depuis plusieurs années.

symptôme: gonflement au cou

Que peut-il dire?

Que faire avec ça?

1. Une augmentation de la glande lymphatique due à:

maladie virale (mononucléose, rougeole);

réaction allergique commune aux médicaments.

ne le prenez pas.

2. Goitre thyroïdien.

Traitement ou, si une glande thyroïde élargie serre les tissus adjacents, élimination.

3. Nodule thyroïdien.

Balayage radioactif pour déterminer si elle sécrète une hormone ("chaude") ou non ("froide"). L'échographie, la tomographie et la biopsie avec une canule aideront au diagnostic et au traitement.

Tumeur sous la souris

Vous trouverez presque certainement une tumeur sous le bras si vous êtes une femme et que vous avez l’habitude louable d’examiner vos glandes mammaires. Un bon auto-examen de la glande mammaire devrait toujours inclure l'aisselle, car le cancer peut agrandir les ganglions lymphatiques, même lorsque la glande mammaire elle-même semble être en parfaite santé. Rappelez-vous que les ganglions lymphatiques sont des filtres qui capturent les cellules malignes ou les organismes infectieux. Quand ils le font, ils grossissent et se sentent facilement. C’est pourquoi, lorsqu’il élimine le cancer d’une partie du corps, le chirurgien vérifie toujours «l’implication» des glandes dans la région. Ils sont généralement la première destination des cellules cancéreuses en voyage.

Néanmoins, si vous trouvez un gonflement sous le bras, ne vous affolez pas, cela peut être le résultat d’une infection quelconque dans votre bras, dont le drainage est assuré par les glandes des aisselles. Dans ce cas, la tumeur apparaît soudainement, elle est douloureuse ou sensible contrairement aux grosses glandes dures et indolores touchées par le cancer.

Si vous trouvez une glande dilatée dans un aisselle, vérifiez toujours la seconde, ainsi que les glandes lymphatiques de l'aine et du cou. Les infections virales, telles que la rougeole, la varicelle, la mononucléose infectieuse et bien d'autres, entraînent souvent un élargissement du corps qui se propage dans tout le corps. Malheureusement, certaines tumeurs malignes font la même chose, comme la maladie de Hodgkin (maladie de Hodgkin) et d'autres lymphomes graves.

Une réaction allergique commune aux sulfamides, à l'iode, à la pénicilline et à de nombreux autres médicaments entraînera également un gonflement des glandes.

Parfois, ce qui semble être une tumeur sous le bras n’est pas du tout une glande lymphatique. Il peut s'agir d'un tissu mammaire absolument normal, «perdu» et situé sous le bras. Un tel nodule peut également être un kyste bénin ou un wen inoffensif (lipome).

Vous ne devriez pas essayer de diagnostiquer vous-même des tumeurs ou des tumeurs sous le bras, sauf si la raison en est évidente, par exemple, vous vous coupez vous-même, vous vous rasez les cheveux ou si vous avez une infection claire. L’évaluation de la valeur d’une glande enflée est semée d’embûches dangereuses. Même votre médecin peut avoir des difficultés avec des glandes individuelles après un examen externe approfondi et des analyses de sang appropriées. Très souvent, la seule façon de le savoir est de faire une biopsie. Elle confirmera le diagnostic.

symptôme: tumeur (s) sous le bras

Que peut-il dire?

Que faire avec ça?

1. Glande infectée (douloureuse).

Traitement de l'infection correspondante.

2. Maladie maligne (en particulier de la glande mammaire) - dense, indolore.

3. Infection virale générale.

Cela passera sans traitement.

4. réaction allergique.

Cela passera si vous éliminez l'agent provoquant.

5. Développé au mauvais endroit le tissu mammaire normal.

Aucun traitement n'est nécessaire.

Le traitement n'est requis que s'il vous dérange ou est infecté.

Inoffensif, a également augmenté, et il provoque une gêne.

8. La raison n'est pas claire?

Une tumeur dans la poitrine

90% de tous les cas de cancer du sein ne sont pas détectés par les médecins et non par la mammographie, mais par les femmes elles-mêmes. Mais parfois, sentir vos seins lorsque vous êtes de bonne humeur n’est pas la meilleure façon de le faire. Pour que l'auto-examen soit efficace et que vous puissiez trouver un nœud toujours petit et pouvant être soigné, vous devez apprendre à le faire correctement. Consultez un oncologue, demandez à votre médecin de vérifier que vous vous examinez correctement et pratiquez constamment. Vous n'en faites pas trop ici. Une fois que vous avez appris, vérifiez vos seins tous les mois, surtout si vous avez eu un cancer de ces glandes dans votre famille. Vous devriez également être examiné régulièrement par un médecin. Faites la première mammographie (radiographie du sein) à 35 ans, puis répétez-la tous les deux ans entre 40 et 50 ans et tous les ans. À mon avis, les trois approches - la technique d'auto-examen correcte, l'examen médical régulier et la mammographie - offrent une chance réelle de détecter une tumeur maligne suffisamment tôt pour la guérir.

Bien entendu, seule une minorité des masses mammaires est maligne. La plupart sont soit de simples kystes, soit une mastite kystique chronique bénigne, qui donne des buttes. Mais vous ne pouvez pas être absolument sûr du diagnostic - et de votre médecin aussi! Chacun de vous soupçonnera que ce que vous avez découvert n'est pas un cancer, vous êtes tous deux «presque sûrs», mais cela ne suffit pas. Chaque sceau nécessite un examen complet - au moins une fois. Lorsque le médecin examinera vos seins, il déterminera les caractéristiques de la tumeur - taille, densité, tendreté ou tension inégale de la peau, de sorte que la peau devienne semblable à la pelure d'une orange. Le médecin cherchera également des phoques dans la deuxième glande mammaire et dans les deux aisselles, et vous demandera si vos sœurs ou vos proches n'ont pas eu le cancer du sein. Il saura si vous buvez (l'alcool semble augmenter le risque de cancer du sein). À ce stade, le médecin saura déjà suffisamment à quoi il a affaire, mais il ne sera toujours pas sûr. Par conséquent, il recommandera probablement la mammographie. Ce n’est pas non plus une garantie à 100%, mais le cancer donne généralement une image caractéristique de cette étude aux rayons X. S'il y a le moindre soupçon après un examen externe et une mammographie, votre médecin voudra (doit) faire une biopsie - soit à l'aide d'une aiguille (le contenu de la glande y est aspiré et analysé), soit par biopsie ouverte (la totalité de la glande est enlevée par voie chirurgicale ou un morceau est examiné au microscope)..

Plusieurs grosseurs au sein rendent le diagnostic du cancer plus probable. Tout d'abord, les phoques du cancer sont généralement indolores. Si vous avez mal à la poitrine, vous êtes probablement blessé ou infecté. Si une augmentation ressemble à un kyste, c.-à-d. Sur un petit sac de liquide, le médecin peut lui diriger un faisceau de lumière dans une pièce sombre. Le liquide va illuminer; ou cela ne se produira pas s'il n'y a pas de fluide dans le noeud. Les nœuds sans fluide sont plus suspects. Malheureusement, cette méthode est loin d'être parfaite, car le sein contient souvent divers kystes sébacés, adhésifs et autres pouvant imiter des tumeurs solides. Lorsque la peau au-dessus du phoque dans les fossettes est inhabituelle et ressemble à une peau d'orange, vous pouvez être presque certain qu'il s'agit d'un cancer. Les phoques dans les deux seins indiquent un processus autre que le cancer. Si le mamelon saigne, suspectez une croissance maligne.

N'oubliez pas que le cancer du sein touche également les hommes, bien que ce ne soit pas fréquent. Dans ma pratique, il y avait deux cas de ce type.

Certains médicaments provoquent un gonflement des glandes et les rendent même bosselés et douloureux. Il s’agit notamment des dérivés de la DOPA (aldomet) utilisés dans le traitement de l’hypertension, de la chlorpromazine, un psychotrope, de l’aldactone (un diurétique modéré), de la digitale (prescrite pour les maladies cardiaques) et des bêta-bloquants (utilisés pour l’angine de poitrine, l’hypertension, les troubles du rythme cardiaque). Cet effet secondaire est observé chez les hommes et les femmes, mais plus prononcé chez les hommes car leurs glandes mammaires sont plus petites. Lorsque vous arrêtez de prendre le médicament approprié, vos seins reviennent lentement à la normale - mais cela prend parfois des semaines.

Trois règles de base pour le cancer du sein: 1) le triple dépistage - par auto-examen, par un médecin et par mammographie; 2) tout nouveau phoque dans la glande, surtout s'il est indolore et situé dans un seul sein, doit être traité comme un cancer jusqu'à ce qu'un autre diagnostic soit posé; 3) dans la plupart des cas, une biopsie est nécessaire, juste pour être sûr.

symptôme: une tumeur au sein

Que peut-il dire?

Que faire avec ça?

1. Cancer, surtout si le nœud est indolore et n’est présent que dans un seul sein.

Biopsie et traitement approprié: élimination complète de la glande, élimination du ganglion, radiothérapie, hormones, chimiothérapie - ou une combinaison de ces méthodes.

2. Kyste bénin.

Biopsie pour confiance.

3. Mastite kystique chronique.

Biopsie pour la tranquillité d'esprit; la vitamine E; ne consommez pas de caféine; Une alimentation faible en gras et riche en glucides.

En fin de compte passera.

5. Réaction à la drogue.

Jeter le médicament provoquant.

Estomac enflé - et vous n'avez ni grossesse ni obésité

Vous connaissez le sentiment: vous venez de manger serré, peut-être avez-vous bu de la nourriture avec des boissons gazeuses et votre pantalon, votre jupe et votre ceinture sont devenus un peu trop étroits. Après quelques heures (émettant des gaz ou pas par le trou nord ou sud), la gêne disparaîtra pour la plupart. Un tel débordement après un repas ne présente généralement pas de problème médical.

Quand faut-il s'inquiéter d'un gonflement de l'estomac et pourquoi?

Si la distension abdominale se reproduit, disparaît et réapparaît, cela est probablement dû au fait que vous avez avalé de l'air ou que vous avez du gaz dans les intestins. La plupart des «avaleurs» nient ce fait, parce que ce n'est pas un acte conscient de leur part, mais simplement une habitude nerveuse. En ingérant une grande quantité d'air (ainsi que d'eau), l'estomac s'étire et donne une sensation de débordement, ce qui peut être soulagé par ce que les médecins appellent poliment "rots" (lire "rots"). De telles personnes disent habituellement qu'elles "mangent quelque chose" ou qu'elles "forment des gaz". En fait, dans un petit nombre de cas seulement, le gonflement est une conséquence de la consommation de glucides qui forment des gaz (un exemple connu est le chou). Si tel est le cas, un changement de régime alimentaire et le rejet des bonbons élimineront le problème des gaz.

Dans certains désordres intestinaux "fonctionnels", tels que "estomac nerveux", "intestin spastique" et "gros intestin irrité" (dans lesquels on n'observe souvent aucun changement physique), de grandes quantités de gaz se forment dans l'intestin, accompagnées d'étirements et de chutes de la paroi abdominale. Et encore, un changement de régime ou de médicaments antispastiques vous aidera.

Il y a une pathologie dans laquelle l'étirement après avoir mangé reflète vraiment une maladie physique, est un trouble de la vésicule biliaire. Après une heure ou deux après avoir mangé, vous vous sentez gonflé, ce qui est soulagé par les éructations. Le mécanisme est probablement le suivant: une vésicule biliaire en bonne santé peut injecter suffisamment de bile pour digérer les aliments gras que vous avez mangés; Une vessie malade (avec ou sans calculs) n’est pas capable, de sorte que la graisse non digérée est simplement retenue dans l’intestin, ce qui donne une sensation de satiété dans l’estomac et des gaz.

Rappelez-vous que lorsque le problème réside dans l'air qui s'étend sur votre ventre, la densité et l'étroitesse des vêtements vont et viennent. Au contraire, lorsque votre taille augmente et qu'elle ne passe pas, votre poids augmente ou un liquide s'est accumulé dans la cavité abdominale. Le liquide dans l'abdomen peut être distingué de l'air. Si votre estomac se remplit de liquide, vos côtés sont répartis au fur et à mesure que le liquide s'écoule sous l'influence de la gravité. Au contraire, l'air est distribué uniformément et les côtés ne sont pas distribués sur les côtés. Si le liquide s'accumule dans l'estomac, alors, contrairement à vos attentes, vous ne gagnerez pas nécessairement de poids, car les conditions à l'origine de la rétention d'eau sont généralement associées à une maladie grave et à une mauvaise nutrition.

La cause la plus fréquente de la présence de liquide dans l'abdomen (ascite) est un trouble hépatique avancé (cirrhose) qui survient aux derniers stades de l'alcoolisme à long terme ou de l'hépatite virale chronique. Bien sûr, si vous êtes un alcoolique, un ventre gonflé ne sera pas le premier problème - si vous n’avez pas regardé le "oignon" rouge du nez et les toiles d’araignées rouges sur le ventre, la poitrine et les mains. Quelle que soit la cause, chez les hommes, l’incapacité du foie malade à désactiver les quantités infimes d’hormones féminines formées chez tous les hommes provoque un rétrécissement des testicules, un affaiblissement du désir sexuel et l’apparition de symptômes, tels qu’une augmentation de la taille des glandes mammaires et une perte de pilosité du visage.

Les maladies cardiaques, comme la cirrhose du foie, peuvent entraîner une accumulation de liquide dans l'abdomen. Un muscle faible du cœur ne peut pas pousser le sang qui coule de tout son corps. Une certaine quantité est retardée d’abord dans les poumons, puis plus tard dans d’autres endroits, y compris l’abdomen et les jambes. On vous diagnostiquera une maladie cardiaque si vous ne respirez pas suffisamment, surtout en position couchée. De plus, en cas de cirrhose, l’estomac gonfle avant que les jambes ne gonflent; dans l'insuffisance cardiaque, l'inverse est vrai.

Voici une autre maladie cardiaque, en plus de la faiblesse du muscle cardiaque, qui peut provoquer une accumulation de liquide dans l'abdomen: confusion avec le péricarde, le sac dans lequel se trouve le cœur. Avec la défaite du péricarde, du virus, de la tuberculose ou de tout autre agent infectieux, et parfois après une opération à cœur ouvert, il s’épaissit et des cicatrices s’y forment. Le tissu rigide serre le coeur, comme un anneau en acier. Même si le muscle cardiaque est sain et fort, il ne peut normalement pas se contracter dans une telle étreinte. Elle ne pousse pas tout le sang, comme elle le fait quand elle est faible. Cette affection, appelée péricardite par compression, entraîne une rétention de sang dans l'abdomen, qui provoque son gonflement. Lorsque le liquide s'accumule autour du cœur sous le péricarde, même sans cicatrice marquée du sac, il produit le même effet.

Avec la croissance du cancer dans l'abdomen, quel que soit le lieu où il se produit, le liquide s'accumule dans l'abdomen. Le cancer de l'ovaire provoque une formation particulièrement forte de liquide. J'ai moi-même observé une augmentation de l'abdomen à la suite d'un cancer de l'ovaire, qui était confondu avec la grossesse - du moins pendant un certain temps - chez les femmes en âge de procréer.

La grossesse est une cause évidente d'augmentation de l'abdomen qui, selon nous, aucune femme ne manquera ce diagnostic. Au final, neuf mois à sa disposition! Croyez-le ou non, certaines femmes ont accouché et ne se doutaient même pas d'être enceintes. Une fois, j'ai rencontré cette femme lors d'une interview à la télévision. Elle m'a dit que, ne prêtant jamais attention à ses règles, elle pensait qu'elle était juste plus sévère. Le jour est venu et elle a senti une crampe dans son estomac. Elle s'est assise sur les toilettes et a donné naissance à un bébé normal! Ces femmes ne comprennent généralement pas la physiologie de la menstruation ou de la conception. Par conséquent, si vous vivez sexuellement et que vous avez un âge florissant, pensez toujours à tomber enceinte si votre tour de taille augmente pour une raison inconnue.

Le revers de la médaille est une condition appelée pseudopiesia. Il s'agit d'un problème psychiatrique, relativement rare, dans lequel une femme est convaincue à tort qu'elle est enceinte. En réalité, son tour de taille augmente, mais après neuf mois, rien ne se passe. Moi-même, je n'ai pas vu de tels patients et je ne sais pas ce qui fait grossir l'abdomen, mais une telle pathologie existe.

L'enflure ne s'applique pas nécessairement à tout l'abdomen. C'est peut-être local. L’asymétrie peut être la conséquence d’un kyste dans la cavité abdominale ou, s’il est situé dans la partie inférieure, d’un retard dans les selles avec constipation sévère. Si vous trouvez une bosse dans l'estomac, pensez aux quatre quadrants dont j'ai parlé au chapitre 1. Si la bosse est dans le quadrant supérieur droit, elle est très probablement associée au foie ou à quelque chose qui s'y trouve. En haut à gauche, probablement en augmentant la rate pour diverses maladies, notamment la mononucléose infectieuse, la leucémie, le lymphome et d'autres maladies du sang. L'enflure de la ligne médiane peut être le résultat d'un étirement de la vessie, d'une hypertrophie de l'utérus pendant la grossesse ou de fibromes, de kystes ovariens et d'autres néoplasmes. Si vous avez subi une intervention chirurgicale à l'abdomen, vous remarquerez peut-être une bosse le long de la couture, où le tissu cicatriciel s'étire et le contenu de l'abdomen se gonfle. Ces hernies postopératoires nécessitent parfois une intervention chirurgicale.

Ainsi, une augmentation de l'abdomen qui n'est pas liée à la grossesse et une simple augmentation de poids reflètent généralement une rétention d'air ou de liquide. L'air va et vient pendant que le liquide s'accumule progressivement. La règle à retenir: vous ne devez pas courir chez le médecin si vous devez relâcher la ceinture après un repas copieux, mais vous devez le faire si l'augmentation de votre taille ne diminue pas et ne progresse pas.

Tumeur du pied en signe de cancer

La tumeur du pied est une maladie maligne rare. Mais c’est la raison pour laquelle vous devez connaître les symptômes qui indiquent une néoplasie comme un signe de cancer.

Il existe de nombreux types de formations oncologiques affectant le pied. Certaines prennent la forme de kystes ou de foyers inflammatoires et sont très mal diagnostiquées. Souvent, une néoplasie ne se manifeste qu'après une blessure ou sous l'analyse minutieuse de spécialistes.

Les types les plus courants de tumeurs du pied

Oncologie de la peau du pied

Formations assez agressives caractérisées par un parcours asymptomatique au début.

Les principaux types sont:

Le type le plus commun de lésion maligne de la peau du pied.

Signes: Cette forme de cancer prend souvent la forme d'un petit cône squameux, parfois enflammé. Une tumeur peut présenter des fissures, saigner et être également liée à d'autres conditions, telles que des verrues plantaires ou une infection fongique, etc. Par conséquent, dans la plupart des cas, le processus malin ne provoque pas d'anxiété chez une personne, ce qui donne à la tumeur la possibilité de se développer de manière agressive.

Cancer de la peau du pied qui survient dans les cellules pigmentées de la peau. Peut se produire n'importe où sur la plante du pied. Aux premiers stades, le mélanome du pied est très rarement détecté en raison de l'absence de signes clairs. Cette formation est sujette à une propagation rapide et à un manque de réponse au traitement. Habituellement, le mélanome du pied est diagnostiqué au stade final, ce qui représente un taux de mortalité élevé. Pour cette raison, il est important de reconnaître la maladie le plus tôt possible.

Signes: au stade initial, il ressemble à un petit tubercule brun-noir avec une nuance rose ou rouge.

Ceci est l'un des types les moins agressifs de la tumeur du pied. Il a tendance à se produire sur les surfaces exposées au rayonnement solaire. Basalioma est souvent localisé dans une région et métastase rarement.

Signes: Le carcinome basocellulaire du pied ressemble à un ulcère bénin ou à une zone bosselée blanche.

Cancer des os du pied

Cette maladie affecte principalement les os calcanéen, métatarsien et phalangien. Le gonflement du pied apparaît sous la forme d'une induration douloureuse, qui est confondue avec une croissance bénigne.

Les principaux types de lésions:

Cancer du pied assez commun. Il se produit dans 71% des cas. Formé dans des os immatures. Par conséquent, il est plus observé chez les patients jeunes. Dans les premiers stades est bien traitable.

Signes: difficulté à bouger, boitant. Souvent perçu comme une douleur de croissance. Cependant, avec le reste ne passe pas. Au fil du temps, provoque des os fragiles.

Tumeur du pied chez les patients jeunes (jusqu'à 29 ans), formation très agressive de mauvais pronostic.

Signes: gonflement, talons douloureux. À la palpation, il y a une masse, parfois un phoque, vu de l'extérieur. La formation oncologique, même par les chirurgiens, est mal diagnostiquée en raison de la similitude avec d'autres formations (érosion corticale, lésion lytique, compaction des tissus mous). Cette tumeur du pied avec son apparence ressemble aussi beaucoup à l'ostéomyélite.

Il s'agit d'une lésion maligne touchant à la fois le cartilage et le tissu osseux, qui survient principalement après 40 ans. Dans cette région, seulement 1 à 2% du chondrosarc est formé. La durée moyenne des symptômes est de 15 mois. Après l'excision locale de la tumeur du pied, on observe souvent des métastases. Le diagnostic précoce du cancer et le traitement approprié sont extrêmement importants pour le pronostic.

Signes: douleur sourde, gonflement local sans inflammation. La tumeur ressemble à une masse douloureuse qui augmente progressivement. Il est important de distinguer des formations bénignes.

Sarcome des tissus mous (de soutien) du pied

La formation invasive, qui comprend les muscles, la graisse, les terminaisons nerveuses, les vaisseaux sanguins, les tendons, etc. Sur la plante des jambes, il est assez rare. Cela peut être dû à l'influence de certaines substances chimiques et de maladies associées telles que la neurofibromatose.

Types de tumeurs du pied des tissus mous:

Affiché sous forme de nodules, sujet à la fusion.

Habituellement localisé autour des cicatrices, dommages aux tissus mous.

Cela affecte les jeunes adultes, très douloureux.

  • Histiocytome fibreux malin:

Distribué chez les personnes âgées et se produit dans les tissus profonds, souvent sans montrer de symptômes externes. Par conséquent, pour un traitement adéquat, il est important de distinguer le rhabdomyosarcome et le liposarcome.

Tumeur du pied: comment reconnaître le cancer?

Dans ce domaine, il est très difficile d’établir la présence d’un processus malin, même pour un spécialiste. La principale chose à laquelle vous devriez prêter attention est:

  1. Tout type de sceau. Lors de l'identification de la masse sous-cutanée, il est impératif de subir un examen aux rayons X.
  2. Gêne progressive lors de la marche ou de la palpation, qui ne s’arrête pas pendant le repos.
  3. L'asymétrie est présente dans tous les types de cancer.
  4. Tendance à former des ulcères avec des bords déchiquetés.
  5. Répartition inégale des nuances sur la surface de la tumeur.
  6. Le diamètre autour de la préoccupation est toujours suffisamment large.

Pour tous les symptômes, vous devez passer un examen visuel et des tests de laboratoire sont nécessaires. Le cas échéant, le médecin prescrit des méthodes d’examen supplémentaires pour identifier la nature du foyer pathologique.

Dans la plupart des cas, une étude diagnostique approfondie contribue à la détection rapide du cancer des membres inférieurs, dont une tumeur du pied en tant que signe de cancer.

Tumeur à la jambe

Une tumeur à la jambe peut se développer pour plusieurs raisons. Souvent, l'apparition d'une tumeur dans les membres inférieurs est le signe d'une maladie aiguë ou chronique grave: hépatite, psoriasis, crise cardiaque avec signes d'insuffisance cardiaque, accident vasculaire cérébral, fracture d'un os, lésion des articulations. L'exercice, le surpoids, provoque le développement d'une tumeur.

Un certain nombre de maladies des organes internes peuvent provoquer le développement d'une tumeur: hépatite avec cirrhose du foie, arthrite, psoriasis, articulation des jambes ou des bras, thrombophlébite ou varices des extrémités inférieures après l'accouchement chez la femme, infarctus du myocarde, infarctus du myocarde. Parfois, les deux jambes sont douloureuses et démangeaisons après l'effort, charge élevée. Pas moins souvent, les causes d'une tumeur sont causées par une lésion osseuse - une fracture ou une ecchymose, si une personne tombe d'une hauteur, reçoit un coup puissant.

Chez un enfant, une fracture manifeste des symptômes différents de ceux d'un adulte. Au niveau des chevilles, la jambe se gonfle en raison de l'insuffisance des valvules veineuses et de la stagnation de la circulation sanguine. La cause de la congestion est la thrombophlébite, les varices des membres inférieurs, l'infarctus du myocarde, les accidents vasculaires cérébraux. Un gonflement des orteils ou des mains, accompagné de fortes démangeaisons, provoque un champignon, le psoriasis, qui affecte la peau et les articulations.

Une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral avec le développement d'une insuffisance cardiaque provoque une phlébite dans les jambes. Pour savoir pourquoi les jambes gonflent, sont douloureuses, bleuissent et démangent, ou s'il est difficile de marcher, prescrire le traitement approprié, le patient doit être examiné de manière approfondie par le patient afin d'évaluer les principaux symptômes. Correctement diagnostiqué, il est possible de guérir la tumeur sur les jambes de manière sûre et efficace. Vous aurez besoin de savoir quel médecin est le meilleur à contacter.

Gonflement de la tumeur, son traitement

L'œdème est une cause fréquente de gonflement des jambes.

Causes de gonflement des jambes:

  1. Violation de l'équilibre de l'eau et du sel.
  2. Maladies cutanées systémiques, psoriasis touchant les articulations des jambes et des bras - articulations douloureuses, démangeaisons des jambes, difficulté à marcher. Une pathologie similaire affecte les adultes et les enfants.
  3. Fatigue après la course, dur labeur, entraînement sportif. Le matin, après une nuit de repos, les œdèmes disparaissent.
  4. Des chaussures serrées et inconfortables provoquent une callosité sur le pied, un gonflement des tissus mous qui gêne la marche. La feuille de plantain ou de chou aidera. Chez un enfant, la peau est plus fine, les callosités plus souvent.
  5. Hypodynamie chez un patient alité suite à un accident vasculaire cérébral. Un membre paralysé peut gonfler.
  6. Grossesse ou état après l'accouchement chez la femme.
  7. Maladies du coeur et du système vasculaire, thrombophlébite, varices, crise cardiaque avec survenue d'une insuffisance cardiaque, accident vasculaire cérébral. Dans une telle situation, le traitement avec des sangsues est considéré comme efficace.
  8. Maladie rénale, hépatite, maladie de la thyroïde chez un adulte ou un enfant. L'œdème affecte les jambes, se développe sur les bras, couvre le visage.
  9. Maladie infectieuse, y compris les champignons.
  10. Inflammation après injection, en violation des règles des antiseptiques. Afin de prévenir l'apparition d'un abcès, en particulier chez un enfant, il est possible de fixer la feuille de chou au site d'injection. Il est recommandé de pré-étirer la feuille pour une plus grande efficacité.
  11. Blessures après une chute ou un coup affectant les os ou les articulations qui capturent une ou les deux jambes, les gros os ou les doigts.

En éliminant les poches et les démangeaisons sur la peau des jambes et des bras, la première étape consiste à ajuster le régime alimentaire, en réduisant la quantité d'aliments salés, épicés et épicés. Les boissons alcoolisées pour gonflement des jambes et des bras doivent être exclues. La consommation de sel devrait être limitée, même pendant un certain temps. Cela est particulièrement vrai dans les cas où le patient a reçu un diagnostic d'hépatite ou de maladie rénale. Un excès d'ions sodium et de chlore s'accompagne d'un retard dans le fluide corporel. Pendant la grossesse et l'accouchement, l'enflure chez la femme est due à des modifications du statut hormonal. De tels œdèmes après l'accouchement disparaissent d'eux-mêmes, généralement des démangeaisons, cela ne fait pas mal. Capable de gonfler le visage et les mains.

Selon les résultats des chercheurs, la quantité de liquide dans le corps dépend directement du nombre de cellules adipeuses dans le corps. Pour cette raison, un gonflement des jambes se développe souvent chez les personnes en surpoids. Les personnes grasses ont souvent un champignon qui provoque des démangeaisons sur le pied, qui affectent la main, et en même temps, la peau pique et démange. Un ou deux membres sont touchés. Pour réduire le poids, il est intéressant d’augmenter l’activité physique, de commencer à s’entraîner en courant, en marchant et de limiter la consommation d’eau, de sel et d’aliments gras.

Pour éliminer rapidement le gonflement des jambes ou des bras, il est recommandé de faire régulièrement des âmes contrastées, en trempant les jambes et les bras avec de l'eau froide. Il est utile de faire de la natation. Il est nécessaire de pratiquer une activité physique régulière sous forme de course à pied, de squat, de marche, d’entraînement sportif. En éliminant le champignon entre les doigts, il est nécessaire de garder des chaussures propres pour la course et le port quotidien.

Le traitement de l'hépatite doit être effectué de manière exhaustive, en fonction de la cause. Souvent, le diagnostic d'hépatite a une étiologie toxique ou virale.

Si un gonflement et des démangeaisons se développent à la fin de la journée de travail, les jambes et les jambes vous font mal, la cause est une fatigue, des varices ou un champignon entre les orteils. Pour éliminer efficacement l'œdème, il est utile de réaliser des plateaux contrastant les jambes avec l'addition de sel de mer ou de sel de table. Ensuite, les pieds et les orteils sont enduits d'une crème nourrissante avec une petite quantité d'huile essentielle de menthe. Le menthol contenu dans l'huile rafraîchit et rafraîchit la peau des pieds, soulage la fatigue et l'enflure.

Parfois, il est utile de verser de l'eau froide sur les membres pour soulager ou réduire l'enflure des jambes lorsque vous êtes fatigué après une course, un entraînement ou une marche. Ensuite, il est utile de s’allonger pendant une heure en plaçant un coussin ou un oreiller sous vos pieds.

Dans le cas des varices, l’utilisation de la troxevasine, de la pommade à l’héparine et du bandage élastique des jambes est indiquée. Pendant la grossesse, avant l'accouchement, il est nécessaire de contrôler la prise de poids, de rechercher des œdèmes cachés, car ils consultent régulièrement un médecin et pèsent.

Si le gonflement des pieds se développe systématiquement, les pieds vous démangent et vous font mal, essayez d’exclure le café et l’alcool. La cause est une hépatite ou une pyélonéphrite. Les chaussures doivent être confortables avec un talon bas. Fatigue et gonflement des jambes dus à une faiblesse musculaire. Il est utile de donner aux jambes un exercice modéré sous forme de marche, de jogging, d’entraînement sportif.

Si un champignon frappe la peau des pieds ou des mains, vous devez contacter immédiatement un mycologue. Le médecin établira une variété du champignon à l'origine de la maladie, précisera le diagnostic, prescrira un traitement antifongique spécifique.

Maladies oncologiques

Une tumeur peut survenir à la suite de la prolifération de cellules anormales de divers tissus, y compris les os. Les néoplasmes sur les membres inférieurs d'une personne sont bénins ou malins. Premièrement, les tumeurs affectent les os et les articulations, ressemblant à un processus inflammatoire selon les manifestations cliniques. Dans ce cas, un diagnostic incorrect peut entraîner une perte de temps, une détérioration significative du pronostic et une vie raccourcie. Il est important de consulter un médecin à temps si des symptômes similaires se manifestent.

Avec l'apparition du cancer, le gonflement des os de la jambe s'accompagne de l'apparition d'une faiblesse, de nausées et d'une augmentation de la température corporelle. Par exemple, lorsque le poids corporel d’une personne diminue et que son appétit diminue. Les patients se plaignent souvent d'un syndrome douloureux prononcé peu soulagé, même s'ils prennent des analgésiques. Le diagnostic différentiel est réalisé avec une hépatite, une maladie rénale.

En cas de tumeur bénigne, la gamme de mouvements est limitée, les articulations gonflent et la déformation de l'os du membre inférieur se développe. Un des signes distinctifs de l’œdème est que le phénomène ne disparaît pas après un repos, l’utilisation de bains de pied contrastés, de crèmes et de pommades spéciales. Le diagnostic différentiel est réalisé avec le champignon du pied, panaritium.

La cause du développement d'une tumeur bénigne maligne peut être un traumatisme après une chute sous la forme d'une fracture ou d'une blessure à l'os. Parmi d'autres raisons, les professionnels soulignent les fractures fréquentes des os, lorsqu'une personne tombe d'une hauteur en boitant. Les tumeurs bénignes des os et des tissus mous sont parfois sujettes aux tumeurs malignes.

Si une tumeur osseuse est accompagnée de douleurs intenses, d'une perte de poids et d'une détérioration du bien-être, il est nécessaire de consulter un médecin plus rapidement et de subir un examen complet.

Pour déterminer la nature de la tumeur, le chirurgien ou l'oncologue prescrit un examen aux rayons X de la région du patient, une tomographie par résonance magnétique ou un ordinateur, et une prise de matériel pour l'examen histologique. Il est nécessaire de savoir exactement quel médecin contacter.

Le traitement de ce type de tumeur est réalisé principalement par voie chirurgicale dans les conditions d'hôpitaux spécialisés. Si la tumeur est maligne, le complexe de mesures thérapeutiques comprend la chimiothérapie, la radiothérapie. Si le processus pathologique chez un patient est négligé, le volume de l'intervention chirurgicale consiste en une amputation du membre.

Pathologie vasculaire des membres inférieurs

La thrombophlébite des veines est considérée comme une maladie grave qui provoque un gonflement des jambes. Caractérisé par la formation de caillots sanguins dans la lumière des vaisseaux des jambes. Un caillot sanguin se forme dans le cadre d'une insuffisance cardiaque et vasculaire et peut provoquer une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral chez un patient. Il y a souvent un caillot de sang après la grossesse et l'accouchement chez les femmes. Un caillot de sang dans la lumière d'un vaisseau est capable de se rompre lors d'une charge intense - marche, course, entraînement sportif - et conduit à un blocage complet, à un infarctus du myocarde, à un poumon, à un cerveau, à des symptômes d'insuffisance cardiaque et à un accident vasculaire cérébral.

Les manifestations cliniques de thrombose veineuse profonde peuvent rester rares ou être prononcées. Les varices sont une cause fréquente d'œdème. Des varices sur la peau de l'abdomen et des cuisses peuvent apparaître lors d'une hépatite avec l'apparition de signes de cirrhose du foie.

  • Le symptôme le plus commun qui accompagne la formation d'un caillot de sang dans les veines profondes de la jambe est une tumeur dans la partie inférieure. Le processus pathologique conduit au développement de la clinique de deux côtés, avec la capture de sections hautes du membre inférieur. Les patients se plaignent souvent de gonflement, de démangeaisons et de douleurs à l'aine. Souvent, cette condition se développe pendant l'accouchement chez les femmes.
  • La peau sur le site de la tumeur devient soudainement chaude au toucher, rougit et commence à faire mal. La douleur augmente lorsque vous essayez de plier la jambe dans un endroit où se développe une violation de la sensibilité de la peau, telle qu'une augmentation ou une diminution de la sensation de démangeaison de la peau.

L'apparition de ces symptômes et signes d'insuffisance cardiaque est une raison pour appeler immédiatement le service d'ambulance et l'hospitalisation dans un hôpital chirurgical. Le traitement de la thrombose comprend l'administration d'anticoagulants directs (héparine, fraxiparine, etc.), d'anticoagulants indirects (warfarine, de cincumar) et thrombolytiques (urokinase, streptokinase). Le dernier groupe de médicaments est utilisé avec prudence en raison du risque accru de complications - crise cardiaque, accident vasculaire cérébral. Une méthode efficace est considérée comme un système de sangsue. Traitement avec des sangsues reconnu dans la médecine officielle et traditionnelle. Soulager l'inflammation aide la feuille de chou sous la forme d'une compresse.

Le traitement chirurgical vous permet de retirer un caillot sanguin ou de le dissoudre avec un cathéter. Les varices sont traitées par chirurgie. Dans la veine, qui a frappé les varices, injecté substance sclérosante. Si la jambe est noircie, l'amputation de la zone touchée est nécessaire.

Pour la prévention de la thrombose pendant la grossesse et l'accouchement chez les femmes effectuer un bandage avec un bandage élastique des extrémités. La médecine alternative recommande la feuille de chou, afin que le pied ne soit pas noirci ni gonflé, traitement avec des sangsues.

Piqûre d'insecte

Les piqûres d'insectes sont une cause fréquente de gonflement des jambes. Habituellement, les morsures de bourdon, les guêpes ou, plus rarement, les moustiques et les mouches à ventre conduisent à une tumeur.

Un processus inflammatoire et allergique se développe dans les tissus mous des jambes, entraînant une poussée de lymphe et de sang vers le site de la morsure. La peau au site de la morsure est enflée et douloureuse, et un œdème de la jambe peut apparaître.

Si l'enflure et les démangeaisons sont insignifiantes, le site de la morsure ne fait pas trop mal, ne vous inquiétez pas. Il est recommandé d’attacher au site de la morsure une feuille de chou, une feuille de plantain. Si le gonflement et les démangeaisons sont prononcés et augmentent rapidement, une image de choc et d'insuffisance cardiaque se développe, la température augmente soudainement et un traitement immédiat est nécessaire.

Placer la morsure pour faire un rhume. Le médecin prescrit une pommade anti-inflammatoire, des antihistaminiques. Lorsque la température diminue, il est possible d'appliquer des compresses. Moyens de traitement fournit la nature. Vous pouvez utiliser la feuille de chou, soulage bien le gonflement et l'inflammation.

Syndrome articulaire

Une tumeur à la jambe est souvent causée par une lésion inflammatoire des articulations: polyarthrite rhumatoïde, psoriasis, arthrite juvénile chez un enfant. Avec le syndrome articulaire, on note un gonflement et une douleur, le matin, une personne ne peut pas marcher. La température locale peut augmenter. La température corporelle globale d'un enfant augmente.

Le psoriasis affecte la peau dans le creux des membres, les articulations. Il est nécessaire de traiter le psoriasis avec un complexe de médicaments anti-inflammatoires et antiallergiques qui éliminent les démangeaisons et la douleur. Le psoriasis se développe souvent sur fond de cholécystite ou d’hépatite. Ce dernier doit être pris en compte dans le traitement du psoriasis, en particulier chez les enfants.

Le traitement est effectué à l'aide d'anti-inflammatoires, notamment de chondroprotecteurs hormonaux, en plaçant des sangsues sur le site de l'inflammation. L'introduction d'anti-inflammatoires peut être réalisée par injection intra-articulaire.

En Outre, Sur Le Cancer