loader
Recommandé

Principal

Fibrome

Causes de sensation de nodule dans la gorge

Pour la gorge, la gorge n'est pas une pathologie, mais un symptôme et une unité nosologique indépendante (une maladie distincte), cette condition ne l'est pas. Franchement, il ne s'agit même pas d'un terme médical, mais d'une plainte dans laquelle les patients se réfèrent souvent à des spécialistes en thérapie générale, en gastroentérologie, en oto-rhino-laryngologie, en neurologie, en pneumologie et au-delà.

La sensation de nausée dans la gorge plaide en faveur de nombreuses pathologies possibles. Une recherche objective est indispensable.

Selon les statistiques médicales, un symptôme similaire se développe chez un patient sur trois. Mais, en règle générale, il s’agit d’un phénomène plutôt physiologique qui n’a rien à voir avec des causes pathologiques. Qu'est-ce que vous devez savoir sur cette maladie?

Causes physiologiques

Il y a en réalité très peu de raisons physiologiques. En gros, tout se résume au spasme psychosomatique du larynx.

Cela est dû au stress provoqué par la libération dans le sang d'une quantité énorme de corticostéroïdes (hormones surrénaliennes).

Le plus souvent, l'apparition de ce symptôme est sensible aux représentants du sexe faible, aux personnalités impressionnables, aux représentants des deux sexes dotés d'un système nerveux instable (tout le monde connaît probablement le sentiment de sensation de boule dans la gorge accompagnée d'expériences émotionnelles intenses).

Ceci est une variante de la norme physiologique. Les raisons pathologiques sont beaucoup plus.

Causes pathologiques

Les causes pathologiques sont plus nombreuses. Dans la plupart des cas, la sensation de nausée dans la gorge persiste longtemps car les maladies qui le provoquent ne passent pas d'elles-mêmes. Au total, parmi les maladies et états pathologiques caractéristiques, on peut distinguer cinq grands groupes.

Inflammation de l'oropharynx de nature différente

Des maladies telles que:

  • Amygdalite chronique et aiguë (maux de gorge). Inflammations des amygdales, déclenchées par des virus et des bactéries, principalement du type pyogénique (streptocoques, staphylocoques). Accompagné par une douleur intense dans la gorge, une sensation de brûlure, des problèmes respiratoires, une odeur désagréable de la bouche, la formation de bouchons purulents spéciaux, des éruptions cutanées dans le ciel et dans la région des amygdales.
  • Laryngite. Inflammation de la membrane muqueuse du larynx. Accompagné par un œdème, le développement d'une forte toux aboyante, qui n'est pas soulagée par les médicaments classiques, les maux de gorge et le cou, etc.
  • Pharyngite Inflammation de l'oropharynx. La manifestation principale est un changement du timbre de la voix ou sa disparition complète. A une nature transitoire.

Dans tous les cas, la cause de la manifestation est un gonflement. Le patient a l'impression qu'il semble y avoir une boule dans la gorge en raison de la dilatation excessive des vaisseaux sanguins, ce qui constitue une réaction protectrice naturelle à la reproduction de micro-organismes pathogènes dans la gorge.

Ainsi, plus de sang pénètre dans la zone d'inflammation, avec l'arrivée de nouvelles cellules immunitaires et l'augmentation de leur concentration totale.

Un œdème grave peut causer des problèmes respiratoires, en particulier une suffocation. Affection dans laquelle le patient ne peut pas effectuer un mouvement respiratoire complet (inhaler ou exhaler) en raison d'un rétrécissement de la lumière des voies respiratoires. C'est un phénomène extrêmement dangereux dans lequel la formation d'une insuffisance respiratoire est probable.

Pathologie thyroïdienne

Les violations suivantes sont possibles:

  • Prolifération diffuse d'un petit organe endocrinien. En règle générale, il est provoqué par une quantité excessive de substances hormonales spécifiques qui, pour ainsi dire, «poussent» la glande thyroïde à produire une hormone plus spécifique. Cela conduit à des changements fonctionnels et anatomiques dans la structure de l'organe. C'est ce qu'on appelle le goitre diffus.
  • Une croissance partielle de la glande thyroïde est possible lorsque des nodules spéciaux se forment à sa surface. C'est ce qu'on appelle le goitre nodulaire.

Dans les deux cas, la cause du coma dans la gorge est la croissance excessive des tissus de l'organe endocrinien, qui exerce une pression sur le larynx et les organes respiratoires, provoquant une sensation spécifique et un inconfort prolongé (éventuellement pendant des années).

Pathologie du tractus gastro-intestinal

Les maladies suivantes du profil gastro-entérologique affectent:

  • Perturbation de l'estomac, principalement due à une gastrite. C'est une inflammation de la membrane muqueuse d'un organe creux. Au cours du processus, des douleurs thoraciques intenses, des brûlures d'estomac et, bien sûr, la libération de grandes quantités d'acide en dehors du sphincter (dans l'œsophage) se développent. Un tel état nécessite une correction obligatoire, car le risque de développer un cancer du tube digestif dans les divisions initiales augmente.
  • Oesophagite par reflux. Jeter le contenu gastrique dans l'œsophage. L'aspiration avec des particules d'aliments ou de l'acide chlorhydrique est possible. Le patient s'inquiète de l'amertume caractéristique de la bouche, de la toux et de la sensation de brûlure dans la gorge. Cette condition est dangereuse car elle provoque un essoufflement et une asphyxie. Une issue fatale est possible, surtout la nuit, lorsque le patient est en position horizontale.
  • Un ulcère à l'estomac. Ulcération de la membrane muqueuse des structures gastriques. Il est provoqué par un effet intense de l'acide chlorhydrique sur les parois du corps, associé à une diminution des propriétés protectrices de la structure anatomique.

La cause immédiate du développement du symptôme pathologique est la libération de suc gastrique dans l'œsophage. Il suffit de corriger la condition sous-jacente pour éliminer la manifestation de la maladie.

Caractéristiques anatomiques

  • Violations de la localisation anatomique de la colonne vertébrale dans la région de la région du cou (colonne cervicale).

L'ostéochondrose est la principale pathologie de cette région. La principale raison du développement d'un coma dans la gorge est une violation de l'innervation d'une certaine partie du cou. Cependant, comme le montre la pratique, un symptôme similaire se produit relativement rarement et uniquement avec des lésions élevées de la moelle épinière (au niveau de 1-2 vertèbres).

Cette saillie pathologique de la structure anatomique à différents niveaux de l'organe. Il se développe en raison d'anomalies congénitales, de blessures, de malnutrition (consommation excessive de nourriture).

Localisée, en règle générale, au niveau du passage de l'œsophage à l'estomac. Produit de manière asymptomatique, sans compter les sensations désagréables décrites. La correction de l'état est exclusivement chirurgicale, le traitement médical n'est pas prometteur.

Cependant, un symptôme similaire d'une hernie de l'œsophage ne se manifeste que si le nerf vague est comprimé. C'est très rare.

Il a été prouvé que chez les patients obèses, la sensation de nodule dans la gorge se développe beaucoup plus souvent. Les patients décrivent cette condition simplement: il y a une boule dans la gorge. La raison en est le dépôt de structures lipidiques.

La graisse agit comme une sorte de goitre et exerce une pression sur la glande surrénale et le cou dans son ensemble, ce qui affecte négativement l'état général.

  • Tumeurs et structures tumorales du larynx.

En règle générale, nous parlons de néoplasmes bénins. Les tumeurs malignes et cancéreuses des voies respiratoires, de la gorge et des structures anatomiques environnantes sont relativement rares et doivent être corrigées par des méthodes chirurgicales.

Dans ce cas, nous devons parler de la réaction secondaire. La zone touchée devient enflammée, enflée, ce qui est subjectivement ressenti comme une boule dans la gorge, qui persiste longtemps.

Autres raisons

  • Réactions allergiques. Une réponse immunitaire peut provoquer un coma dans la gorge qui ne disparaît pas pendant une longue période. La raison réside dans l'augmentation de l'œdème des voies respiratoires inférieures ou des structures anatomiques supérieures au niveau de l'oropharynx. En outre caractérisé par la bouche sèche et chatouillant. Des médicaments antihistaminiques et l'utilisation de bronchodilatateurs sont nécessaires. Sinon, il y a risque d'insuffisance respiratoire. Les réactions aiguës, telles que l'œdème de Quincke, une crise d'asthme sont tout à fait capables de provoquer une issue fatale.
  • Invasions parasitaires (helminthiques). C'est très rare, mais c'est l'endroit à être. Les vers (helminthes) peuvent pondre des œufs dans la gorge. Subjectivement, ceci est perçu comme une masse, un objet étranger dans la gorge. Le plus souvent, les échinocoques, les chaînes et certains autres parasites à grande échelle sont des "pécheurs".
  • Objet étranger dans la gorge. Il peut être ressenti comme une masse, car il irrite les récepteurs spéciaux de l'œsophage ou du larynx. En règle générale, nous parlons de particules de nourriture. Chez les enfants, la liste des objets étrangers possibles est plus longue car il est conseillé aux parents de surveiller de près le comportement de leurs enfants.
  • Lésions du système cardiovasculaire. Il s’agit généralement d’une maladie coronarienne et d’une insuffisance cardiaque congestive.
  • Tumeurs et structures tumorales du cerveau. Les néoplasies provoquent de fausses sensations de coma dans la gorge et, en règle générale, le patient est étourdi.
  • Facteurs psychogènes. La dépression, la névrose et d'autres conditions peuvent conduire à des manifestations psychosomatiques.

C’est une liste incomplète des causes probables, mais c’est avec elles que les médecins sont le plus souvent rencontrés.

Symptômes associés

Une boule dans la gorge qui ne peut pas être palpée (ressentie avec la main) est une manifestation fréquente de nombreux processus pathologiques. Mais pas le seul.

Le plus souvent, nous devons parler de l'ensemble des signes pathologiques:

  • Se sentir à court d'air. Essoufflement (augmentation du nombre de mouvements respiratoires par minute), asphyxie (incapacité d'effectuer un mouvement complet en raison d'une obstruction). Généralement, ce symptôme n'est pas associé à une masse, mais directement à côté de celle-ci.
  • Sensation de brûlure dans la gorge, chatouillement, qui provoque une toux intense sans expectorations de crachats ni de mucus.
  • Démangeaisons dans la gorge. Il y a un désir de peigner la langue de la zone touchée. Il est observé principalement dans les réactions allergiques.
  • Sensation de corps étranger dans les voies respiratoires et le pharynx.

Aussi possible douleur de diverses localisation, brûlures d'estomac, éructations d'air, éructations de nourriture et de nombreuses autres manifestations.

Mesures de diagnostic

Le diagnostic n’est pas grave, malgré la multiplicité des causes possibles. Tout d'abord, il est recommandé de contacter le thérapeute.

Ce n’est qu’alors qu’il sera peut-être nécessaire de consulter des spécialistes (gastro-entérologue, neurologue, oto-rhino-laryngologiste ou pneumologue).

Les mesures de diagnostic suivantes sont attribuées:

  • Test sanguin général. Éliminer le processus inflammatoire probable dans la zone touchée. Si la leucocytose est présente, le taux de sédimentation érythrocytaire élevé, vous devez rechercher la racine du problème dans l'inflammation. Avec l'éosinophilie, il y a une forte probabilité d'invasion par les helminthes ou, plus probablement, d'allergies.
  • Analyse d'urine. Il est également utilisé pour diagnostiquer des problèmes avec le corps, mais est moins informatif.
  • Examen de la glande thyroïde par l'introduction d'une solution de radio-isotope par voie intraveineuse (scintigraphie). C'est une méthode de diagnostic fiable.
  • FGDS pour l'examen de l'œsophage et de l'estomac.
  • Radiographie d'organes dans diverses projections et IRM pour la détection de l'ostéochondrose.
  • Examen ORL complet, incluant la laryngoscopie et d’autres méthodes.

Dans le système de ces mesures, cela suffit amplement pour la formulation et la vérification du diagnostic.

Traitement en fonction de la pathologie sous-jacente

Les inflammations de l'oropharynx sont traitées avec une origine anti-inflammatoire, des antiseptiques, des corticoïdes (glucocorticoïdes) et des médicaments antibactériens.

Il est important d'arrêter la cause première de la maladie et de noyer les principaux symptômes.

Les maladies de la glande thyroïde sont traitées avec des préparations d’iode ou en limitant la consommation de cet élément. Dans les cas extrêmes, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Les pathologies de l’estomac sont traitées avec des antiacides, des inhibiteurs de la pompe à protons, etc.

L'ostéochondrose est stoppée par des anti-inflammatoires, un corset spécial et des relaxants musculaires. Les analgésiques sont également utiles. Mais dans l'ensemble, pour faire face à cette maladie est presque impossible, vous ne pouvez que supprimer les symptômes.

Hernie de l'œsophage, tumeurs - ne sont éliminés que par la chirurgie et le régime d'obésité.

En général, le traitement doit être adapté à la maladie sous-jacente. L'option de traitement est choisie uniquement par un médecin.

Une plaie à la gorge est une plainte très fréquente chez un spécialiste. Mais ce n’est pas le symptôme qu’il faut traiter, mais la maladie elle-même. C'est le seul moyen d'obtenir un résultat de qualité.

Nodule dans la gorge

Une bosse dans la gorge est une sensation inconfortable dans laquelle une personne ressent une pression dans le cou et un écoulement d'air difficile à travers les voies respiratoires. Ce n'est pas une maladie indépendante, mais cela devient un signe qu'il y a des troubles dans le corps. Se produit le plus souvent lors de troubles de la glande thyroïde ou en cas d'ablation de l'une de ses parties, ainsi que de pathologies du larynx et de problèmes neurologiques.

Une personne présentant un tel symptôme ne devrait pas, sans consulter un médecin, comprendre les raisons de son apparition, et encore moins essayer de s'en débarrasser. Parce que les facteurs d'apparence sont tellement divers que seul un spécialiste qualifié peut établir le diagnostic correct et prescrire un traitement.

Les médecins disent que les patients eux-mêmes ont la gorge serrée et présentent les symptômes les plus caractéristiques, tels que sensation de corps étranger dans la gorge, incapacité à avaler, comme si quelque chose bougeait, sensation de brûlure et douleur intense à la gorge pendant et après les repas.

Selon les causes, il existe plusieurs façons de traiter ce trouble - principalement des médicaments, et la consultation d'un psychothérapeute est nécessaire.

Étiologie

En médecine, il est de coutume de diviser tous les facteurs provoquant la sensation de coma dans la gorge en deux grands groupes. Les premiers sont:

  • inflammation de nature chronique ou aiguë causée par des maladies telles que maux de gorge, pharyngite ou laryngite. Ces maladies peuvent être compliquées par un abcès ou un œdème pouvant bloquer complètement l'apport d'oxygène au corps;
  • tumeurs malignes, rarement bénignes, dans des organes tels que le larynx, la trachée ou le nasopharynx. Ce sont eux qui provoquent la sensation de coma dans la gorge et une respiration difficile. Il est préférable d'éliminer ces tumeurs au début, car elles peuvent être compliquées par la propagation de métastases;
  • violations de la glande thyroïde, ainsi que des cas de son élimination complète ou partielle;
  • problèmes avec la colonne cervicale - la cause la plus commune de coma dans la gorge;
  • jeter le contenu de l'estomac dans l'œsophage;
  • travail ou mode de vie sédentaire et sédentaire;
  • dépendance à l'alcool et au tabagisme;
  • troubles métaboliques;
  • dystonie vasculaire;
  • complications après une intervention médicale.

Très souvent, les gens ressentent une boule dans la gorge lorsqu'ils avalent ou après avoir mangé - dans de tels cas, la cause d'une sensation si déplaisante est un problème du tube digestif.

Le deuxième groupe de raisons sont:

  • situations stressantes;
  • sautes émotionnelles;
  • névrose;
  • mode irrationnel du jour, dans lequel une personne n'a pas assez de temps pour se reposer.

En outre, un certain nombre de facteurs ont un effet bénéfique sur l'apparition du coma dans la gorge:

  • poids corporel excessivement élevé;
  • blessures diverses ayant provoqué le déplacement des vertèbres;
  • la présence dans la gorge d'un corps étranger;
  • prendre certains médicaments;
  • les effets d'une toux forte et prolongée;
  • la grossesse
  • hernie dans l'oesophage ou le diaphragme.

Curieusement, les causes les plus courantes de coma dans la gorge sont les troubles nerveux. Mais cela ne peut être affirmé que dans les cas où il n'y avait pas de problèmes de tube digestif, de glande thyroïde et de système respiratoire.

L'apparition d'un coma dans la gorge pendant la grossesse ne devrait pas susciter de crainte chez la femme, dans la mesure où cela ne constitue une menace ni pour le fœtus ni pour la percolation du port de l'enfant dans son ensemble.

Les symptômes

Outre les signes prononcés d'un coma dans la gorge, dans lequel il est difficile de respirer et il est douloureux d'avaler non seulement des aliments, mais également de la salive, il existe d'autres symptômes, tels que:

  • constriction;
  • chatouiller;
  • maux de gorge après avoir mangé;
  • difficulté à manger des aliments solides;
  • anxiété constante;
  • sautes d'humeur;
  • augmentation de la pression;
  • augmentation du rythme cardiaque;
  • manque d'oxygène et, par conséquent, crises d'asthme;
  • des nausées;
  • maux d'estomac;
  • douleur à la poitrine et au cœur, se déplace souvent vers le bas du dos et le dos;
  • faiblesse musculaire;
  • fièvre et transpiration, et dans certains cas, au contraire, des frissons;
  • mal de tête d'intensité variable;
  • sensation de lourdeur dans les membres.

En outre, une personne est constamment nerveuse, car elle croit qu'une tumeur dans la gorge est une tumeur oncologique. Ainsi, il s'avère que la personne aggrave sa propre condition, l'état nerveux ne faisant qu'augmenter l'intensité des symptômes.

Pendant la grossesse, les signes d’un coma dans la gorge peuvent se manifester complètement à tout moment et accompagner la femme jusqu’à la naissance. Le plus souvent, les représentants du sexe faible qui portent un enfant s'adressent aux médecins. Cela est dû au fait qu'au cours de la grossesse, tous les sentiments d'une femme sont exacerbés et que, auquel elle ne prêterait aucune attention dans la vie quotidienne, est alarmant à ce moment-là. Par conséquent, elle tente d'identifier la cause d'un tel sentiment et de s'en débarrasser.

Diagnostics

Pour déterminer les causes du coma dans la gorge, il est nécessaire de réaliser un diagnostic complet, qui consiste à:

  • recueillir des informations détaillées sur la routine quotidienne et la nutrition, les conditions de travail. Connaissance de la fiche clinique du patient par le médecin traitant (la présence de certaines maladies est souvent la cause de la manifestation de ce sentiment désagréable);
  • découvrir comment se déroule la grossesse;
  • déterminer à quel moment les premiers symptômes d’une boule dans la gorge ont été révélés, ce qui inquiète le patient. Vérifier s'il y a eu des tentatives indépendantes pour se débarrasser du coma et de la gêne ressentie après avoir mangé;
  • examen général du patient, de la cavité buccale et de la palpation du cou;
  • analyse générale et biochimique du sang et de l'urine;
  • IRM et tomodensitométrie des vertèbres cervicales;
  • radiographie;
  • détermination des niveaux d'hormones;
  • Échographie;
  • inspection approfondie avec un miroir guttural;
  • consultation supplémentaire d'un obstétricien-gynécologue, dans le cas où la gorge dérange une femme pendant la grossesse.

Après avoir reçu une image complète de l'évolution de ce trouble et établi les causes de son origine, le médecin prescrit le traitement le plus efficace.

Traitement

Dans certains cas, des personnes elles-mêmes tentent de se débarrasser d'un coma dans la gorge, à l'aide de médicaments inutiles qui ne peuvent qu'aggraver la situation. En outre, ils ont bon espoir que la grosseur se résolve d'elle-même - certains consomment spécialement des aliments solides et beaucoup de liquide, dans l'espoir de les repousser. C'est pourquoi les patients se tournent vers les médecins, ressentant une forte douleur, un manque d'oxygène, certains commencent à sentir que quelqu'un bouge. Quelles que soient les raisons, il est préférable de commencer le traitement dès l'apparition des premiers symptômes, en particulier si la patiente est une femme qui se prépare à devenir mère.

En fonction de ce qui a déclenché l'apparition d'un coma dans la gorge, un traitement différent est prescrit, individuel pour chaque patient. Si la cause en est un dysfonctionnement de la glande thyroïde, des médicaments à forte teneur en iode sont prescrits. Lorsque trouble hormonal - les hormones correspondantes. Dans les cas où les problèmes des vertèbres cervicales sont devenus un facteur de manifestation, des exercices thérapeutiques spéciaux, une thérapie au laser et une thérapie manuelle sont prescrits. Il est conseillé aux patients de bouger plus et d'avoir une alimentation équilibrée.

Selon les résultats des examens de diagnostic, des antibiotiques et d’autres préparations médicales sont attribués au patient. Dans les cas où les causes des manifestations sont des troubles nerveux, des antidépresseurs et des tranquillisants sont prescrits. Si les problèmes sont enracinés dans des troubles des organes du tube digestif, chaque patient est préparé individuellement avec un régime spécial.

Il est extrêmement rare qu'une tumeur cancéreuse écrase la gorge. Lors du diagnostic, les méthodes de traitement appropriées sont immédiatement prescrites - chirurgie ou chimiothérapie.

Le traitement des femmes pendant la grossesse comprend:

  • médicaments anti-rhume spéciaux autorisés à prendre des femmes enceintes;
  • sédatifs à base de plantes;
  • dormez bien et passez beaucoup de temps à l’extérieur.

Si le goitre est devenu la cause du coma, on prescrit à la femme des médicaments qui améliorent la santé, mais ne sont pas nocifs pour le fœtus. L'intervention chirurgicale visant à retirer le goitre ne peut être effectuée qu'après la naissance du bébé.

Prévention

La prophylaxie principale est que vous n’avez pas besoin d’essayer de vous débarrasser du coma vous-même, et dès les premiers symptômes, il est préférable de consulter immédiatement un médecin. De plus, la prévention c'est:

  • traitement rapide des maladies des voies respiratoires, du tube digestif et de la glande thyroïde;
  • éviter les surtensions des cordes vocales;
  • refus de boire de l'alcool et du tabac (surtout chez les femmes enceintes);
  • rationalisation des aliments - ils devraient être enrichis en vitamines et ne pas consister uniquement en des aliments gras et épicés;
  • bon repos - laisser le temps de dormir au moins huit heures;
  • se promène au grand air;
  • effort physique régulier mais non intense;
  • se laver la gorge avec une solution saline au moindre chatouillement;
  • réussir un examen de routine à la clinique au moins deux fois par an;
  • humidification de l'air dans un espace résidentiel ou de travail;
  • Visites régulières chez les futures mères chez un gynécologue-obstétricien.

"La gorge dans la gorge" est observé dans les maladies:

L'acrophobie est une maladie caractérisée par la peur des hauteurs. Dans ce cas, une personne peut ressentir des vertiges, des nausées et des vomissements et, dans certains cas, des réactions motrices perturbées, voire de la stupeur. Différentes personnes sont à l'origine de cette affection pour diverses raisons. Le degré de manifestation est également différent. Mais dans tous les cas, c'est un grand inconfort pour une personne. Une personne ne peut pas lutter seule contre une telle pathologie et a donc besoin de l'aide d'un médecin qualifié.

La thyroïdite auto-immune est une maladie auto-immune de la glande thyroïde, caractérisée par une évolution chronique. Au cours de son développement, les thyrocytes sont détruits progressivement et à long terme. En conséquence, l’hypothyroïdie commence à progresser. Les statistiques médicales sont telles que la maladie touche 3 à 11% de la population totale.

La vagotonie n'est pas la pathologie la plus courante qui se manifeste dans le contexte de la tonicité accrue du nerf vague, responsable du fonctionnement des organes internes, des vaisseaux sanguins et des glandes endocrines. On le trouve chez les adultes et les enfants.

La torakalgiya vertébrale est une affection caractérisée par l'apparition d'une douleur thoracique de gravité variable, mais il existe une lésion de la colonne vertébrale. Causer un trouble similaire peut être tout aussi inoffensif que le cours de maladies graves. Les sédentaires, l’hernie intervertébrale, l’ostéochondrose et la courbure de la colonne vertébrale sont les provocateurs les plus fréquents.

Les diverticules de l'œsophage - la déformation de la paroi du corps, qui communique avec sa lumière. La survenue d'un tel trouble se caractérise par une augmentation du volume des couches du tractus gastro-intestinal et leur orientation vers le médiastin. Les diverticules sont des appendices simples ou multiples en forme de sac.

La dystopie rénale est une maladie congénitale caractérisée par une violation de la topographie d'un organe. Il peut être unilatéral ou bilatéral. Les cliniciens notent que de telles anomalies congénitales sont assez rares - chez un enfant sur 800 à 1000. Le traitement peut être à la fois conservateur et radical, il n’est utilisé qu’avec le développement de complications connexes.

La dysphagie est un trouble de la déglutition qui survient lors de certaines affections du pharynx, de l'œsophage ou du système nerveux central. Dans la plupart des situations cliniques, ce symptôme est observé en présence de pathologies de l'œsophage (dysphagie de l'œsophage). L'œsophage est une sorte de tube musculaire dont la fonction principale est de déplacer les aliments entrants de l'arrière de l'oropharynx directement dans la cavité de l'estomac.

L'hystérie (névrose hystérique) est une maladie neuropsychiatrique complexe qui appartient au groupe des névroses. Manifesté sous la forme d'un état psycho-émotionnel spécifique. Dans le même temps, il n'y a pas de changements pathologiques visibles dans le système nerveux. La maladie peut frapper une personne à presque n'importe quel âge. Les femmes sont plus sensibles à la maladie que les hommes.

Le trouble de conversion est une maladie psychologique, également appelée trouble de conversion dissociative, hystérie ou conversion hystérique. Le patient a une altération des fonctions sensorielles et de la motilité. Pour cette raison, une personne révèle en permanence des signes de diverses maladies, bien qu'en réalité elle soit en bonne santé et ne présente aucune pathologie. Cependant, tous les signes de pathologie sont présents et l’état général du patient se dégrade. À ce stade, le subconscient remplace les situations stressantes par des imitations de diverses maladies.

La laryngotrachéite chez les enfants et les adultes est une maladie inflammatoire souvent associée à des lésions du larynx et de la trachée. Les symptômes d'une maladie se manifestent à la suite de la pénétration de divers virus et bactéries dans le corps humain.

Les scientifiques aiment répéter que «toutes les maladies sont causées par des nerfs», ce qui est vrai parce que le système nerveux régule le travail de tout l'organisme. En cas de violation de son travail, la santé humaine se dégrade, ce qui peut se traduire par une augmentation du nombre de battements de coeur, de maux de tête, de troubles de l'alimentation ou de névrose du pharynx - une affection rare, dont les symptômes doivent être examinés plus en détail.

Le cancer de la gorge (cancer du larynx) est une maladie extrêmement grave caractérisée par la formation d'une tumeur maligne sur la base des tissus de la gorge. Le cancer de la gorge, dont les symptômes sont provoqués par un certain nombre de facteurs, est une maladie qui touche principalement les hommes âgés de 40 à 70 ans.

L’œsophagite par reflux est l’une des maladies les plus courantes affectant l’œsophage. Il survient à la suite d'un contact direct avec la muqueuse oesophagienne et le contenu de l'intestin. En raison de l'acidité caractéristique du bas de l'œsophage, il existe des symptômes de brûlures d'estomac, de douleurs et de troubles similaires du système digestif, caractéristiques du reflux œsophagien.

La pharyngite sous-trophique est une maladie caractérisée par la prolifération du tissu conjonctif dans le pharynx et les ganglions lymphatiques adjacents. Les personnes touchées par cette maladie se plaignent de détérioration grave de leur santé, d'irritabilité, de gêne, de douleurs, d'une gorge sèche, d'insomnie compte tenu de l'arrière-plan de ces symptômes.

La thyroïdite est un groupe entier de maladies qui diffèrent par les particularités de l'étiologie et sont unies par un processus commun, qui est l'inflammation des tissus de la glande thyroïde. La thyroïdite, dont les symptômes sont déterminés en fonction de la forme particulière de l'évolution de la maladie, peut également se transformer en strumite, une maladie caractérisée par une inflammation de la glande thyroïde agrandie.

Torakalgiya - est considérée comme une pathologie qui se développe en raison d'une compression ou d'une inflammation des nerfs du sternum. La gravité de la douleur et sa localisation seront directement dictées par le facteur provocant.

L'œsophagite érosive est une maladie gastro-entérologique caractérisée par un processus inflammatoire aigu entraînant des lésions de la muqueuse œsophagienne. Dans la plupart des cas, cette affection est secondaire à la suite d'une inflammation aiguë ou chronique de l'œsophage.

L’euthyroïdisme est une affection de la glande thyroïde dans laquelle le travail d’un organe est perturbé, bien que le niveau des hormones thyroïdiennes et stimulant la thyroïde soit normal. Ce terme est généralement utilisé par les cliniciens pour caractériser les résultats des tests obtenus. Cependant, malgré le fait que l'euthyroïdie clinique soit un état physiologique, des maladies graves, telles qu'un goitre endémique ou une thyroïdite auto-immune, peuvent commencer à progresser dans son contexte.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Pourquoi la gorge apparaît et vaut la peine - les principales raisons

Une bosse dans la gorge est une affection accompagnée d'une sensation de bosse serrée et serrée qui rend la respiration difficile et empêche d'avaler. Les causes de ce phénomène peuvent être assez inoffensives, associées à une violation d'innervation ou organique (provoquée par des processus tumoraux et inflammatoires). La détermination finale du facteur provoquant et le diagnostic correct ne peuvent être faits qu’après un examen approfondi en laboratoire et des instruments.

Tumeur dans la gorge: manifestations

La sensation d'une boule dans la gorge peut être le symptôme de nombreuses pathologies somatiques ou psychologiques. Souvent, ces symptômes apparaissent avec des maladies endocriniennes, des lésions infectieuses et tumorales. Comment les patients décrivent-ils ces symptômes? La plainte principale est la sensation d'un corps étranger dans la gorge, empêchant la respiration libre et causant de la douleur en avalant. En décrivant leur état, les patients parlent de l'impossibilité de prendre une profonde respiration, mentionnant une compression du pharynx, un spasme des muscles du larynx, dans lequel il y a une sensation de présence d'une grosseur dure dans la région de la pomme d'Adam.

Ce qu'il faut faire s'il y a une boule dans la gorge, quelles maladies peuvent causer de telles manifestations et avec quel médecin contacter, vous apprendrez de notre article.

Causes du coma dans la gorge

Pourquoi y a-t-il une boule dans la gorge - avec cette question le patient vient chez le médecin. Mais il y a tellement de raisons de provoquer un tel symptôme que même un spécialiste expérimenté ne peut diagnostiquer qu'après avoir reçu les résultats de l'examen. Arrêtons-nous sur les conditions les plus courantes qui provoquent une sensation de boule dans la gorge.

Facteur psychosomatique

Selon les statistiques médicales, la sensation de nausée dans la gorge est très souvent associée à des causes psychosomatiques. Dans ce cas, on parle de coma névrotique (hystérique) dans la gorge, apparaissant en réponse à un facteur psycho-traumatique grave, au stress, à une excitation intense ou à la peur. Beaucoup d’entre nous ont vécu un état similaire avant de réussir un examen important ou de visiter le cabinet du dentiste.

Au cours de la recherche, il est apparu que les troubles névrotiques étaient plus souvent affectés par des hommes et des femmes, dont les activités sont associées à des charges mentales élevées et à une surcharge psycho-émotionnelle prolongée au travail ou en cours d'étude. Comme si c'était la gorge de beaucoup de jeunes avant une interview importante et d'autres moments responsables et fatals de la vie.

De plus, il s'avère que très souvent, dans l'histoire de ces personnes, il existe un diagnostic de dystonie végétative-vasculaire. C'est-à-dire que la cause de l'inconfort est la labilité du système nerveux autonome, ce qui peut provoquer des attaques de panique et la sensation concomitante d'une bosse dans la gorge.

La pathologie causée par un facteur psychogène se développe par un mécanisme simple. Le stress, la peur ou une anxiété excessive provoquent une poussée d'adrénaline et de noradrénaline. Les hormones du stress excitent le système nerveux, ce qui envoie un grand nombre de signaux chaotiques aux muscles, les conduisant à un tonus accru et à des spasmes des muscles de la gorge, perçus comme une boule dans la gorge.

Chez une personne en bonne santé, cette sensation disparaît peu de temps après l'élimination du facteur psycho-traumatique (réussite de l'examen, fin de la procédure désagréable, etc.). Si le symptôme persiste, vous devez contacter le neurologue, qui vous prescrira certains médicaments (tranquillisants, nootropiques, antidépresseurs).

Maladies des organes ORL

La sensation de corps étranger dans la gorge est un signe caractéristique des processus catarrhaux et purulents dans les voies respiratoires supérieures. Les maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures sont accompagnées d'un gonflement de la membrane muqueuse du nasopharynx et d'autres modifications pathologiques des tissus et provoquent une sensation caractéristique de compression et de difficulté à respirer.

Les agents infectieux responsables sont les bactéries pathogènes (pneumocoques, staphylocoques), les virus et les champignons. Le danger du processus inflammatoire dans les pathologies ORL est que l'infection progresse rapidement, gêne la respiration libre et conduit à une hypoxie (manque d'oxygène). En l'absence de traitement en temps opportun augmente le risque de complications - pneumonie, otite, sinusite, sinusite.

Quelles maladies provoquent la sensation d'une bosse dans la gorge?
  • La pharyngite est un processus inflammatoire dans les tissus du pharynx. Accompagné de douleur en avalant et en parlant, sécheresse, mal de gorge et sensation de grosseur qui rend la respiration difficile.
  • Laryngite - inflammation de la muqueuse laryngée. Dans ce cas, les symptômes d'inconfort, de douleur, de propagation et de présence d'un objet étranger sont plus prononcés, car l'organe est situé plus profondément anatomiquement.
  • Maux de gorge (amygdalite) - inflammation des tissus lymphatiques de l'anneau pharyngé (généralement des amygdales palatines). Les processus catarrhales (particulièrement purulents), associés à une gêne prononcée, à une douleur, à une intoxication du corps, provoquent une atrophie et, dans les cas graves, une nécrose des amygdales, ainsi qu'une sensation de corps étranger dans la gorge et une difficulté à avaler.

Les allergies

Le développement soudain de réactions allergiques graves s'accompagne d'un gonflement des voies respiratoires, d'une sensation de coma dans la gorge, d'une difficulté à respirer. L'angioedème est particulièrement dangereux à cet égard et peut survenir en réponse à tout facteur provocant (nourriture, médicament, pollen, piqûres d'insectes, etc.). Dans ce cas, la victime a besoin de soins médicaux urgents, le délai menaçant d’étouffer et de mourir.

Les réactions allergiques lentes ressemblent à bien des égards aux symptômes du VRAI. Le patient se plaint de toux sèche, de congestion nasale, de larmoiement, de mal de gorge, de difficultés respiratoires et de sensation de corps étranger dans le pharynx. Soulager l'état du patient aidera les médicaments antihistaminiques et anti-inflammatoires qui empêchent le développement de médiateurs inflammatoires, éliminent les poches, facilitent la respiration et arrêtent d'autres symptômes désagréables.

Pathologie endocrinienne

Un dysfonctionnement de la glande thyroïde s'accompagne souvent d'une sensation de coma dans la gorge, car les tissus glandulaires du corps augmentent de volume et pincent la gorge respiratoire. Une sensation constante de grosseur peut apparaître dans les pathologies suivantes:

  • Goitre diffus Maladie auto-immune qui se développe à la suite d'une production accrue d'hormones thyroïdiennes. Les manifestations caractéristiques de la maladie sont une augmentation de la taille de la thyroïde, des tremblements des membres, une faiblesse, une transpiration, une exophtalmie (gonflement des globes oculaires).
  • L'hyperthyroïdie. L'état d'hyperfonctionnement de la glande thyroïde entraînant une hypertrophie des tissus glandulaires. Les symptômes de la maladie sont une irritabilité accrue, des poches sur le visage, un gonflement, une sensation de pression, une douleur lors de la déglutition et une bosse dans la gorge.
  • Thyroïdite. Inflammation du tissu thyroïdien, déclenchée par divers facteurs pathogènes. Les principaux symptômes de la maladie sont une sensation constante de coma dans la gorge, un enrouement de la voix, une difficulté à avaler, une irritabilité, une fatigue.

En cas de suspicion de maladies endocriniennes, il est nécessaire de subir un examen et de suivre un traitement médical visant à éliminer les dysfonctionnements de la thyroïde.

Maladies du tube digestif

Si, après avoir mangé, il y a une boule dans la gorge, des éructations, des brûlures d'estomac, un goût amer dans la bouche, des douleurs dans la région abdominale, des nausées apparaissent - ce sont probablement des problèmes gastro-entérologiques qui en sont la cause.

Les symptômes désagréables sont le plus souvent associés à des pathologies telles que la maladie gastro-oesophagienne, la gastrite et la hernie de l'œsophage. La perturbation des processus digestifs s'accompagne souvent d'un jet de suc gastrique dans l'œsophage, ce qui provoque une irritation de la membrane muqueuse et provoque une sensation de pincement et une sensation de boule dans la gorge.

Ostéochondrose

saillie due à l'ostéochondrose

Chez les patients atteints d'ostéochondrose cervicale, on observe généralement des symptômes tels que maux de gorge, maux de tête, sensations de pression en avalant et des douleurs en tournant le cou.

Ils sont causés par des troubles neuro-végétatifs se développant sur le fond de modifications dégénératives-inflammatoires des disques intervertébraux. C'est à travers la colonne cervicale que passent les terminaisons nerveuses qui innervent les muscles des voies respiratoires, d'où la sensation de grosseur, la peur de suffocation, la difficulté à respirer et d'autres manifestations désagréables.

Oncologie

Une sensation constante de compression dans le pharynx, accompagnée d'une toux sèche, peut être le signe d'une tumeur maligne du larynx ou de la trachée, qui se développe au début de façon presque asymptomatique.

La sensation d'une boule dans la gorge est causée par le fait qu'une tumeur en croissance serre le larynx. Si une faiblesse, un inconfort lors de la déglutition se joint à ces manifestations, vous devez vous rendre chez le médecin et passer l'examen nécessaire. Avec la détection en temps voulu d'un processus malin, le pronostic est plutôt favorable.

Diagnostics

Lorsqu'un symptôme alarmant apparaît, vous devez d'abord consulter un médecin généraliste. Afin de déterminer la cause de la grosseur dans la gorge, les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées:

  • méthodes de recherche en laboratoire (analyses de sang - général, biochimie, sur la teneur en hormones thériotropes);
  • regarder et palpation du cou, de la thyroïde, des ganglions lymphatiques;
  • examiner la cavité buccale, les amygdales, le larynx (laryngoscopie);
  • pharyngoscopie;
  • écouvillon de gorge;
  • Échographie de la glande thyroïde;
  • FGDS de la détection de l'estomac ou de l'estomac;
  • radiographie de la colonne cervicale;
  • IRM ou CT des tissus du cou et de la glande thyroïde.

Si vous soupçonnez une autre pathologie, le médecin vous prescrira une méthode d'examen appropriée, qui aidera à poser un diagnostic précis et à suivre le traitement nécessaire.

Lors de la détection de la maladie sous-jacente (pathologies endocriniennes, problèmes du tractus gastro-intestinal ou de la colonne vertébrale, etc.), des spécialistes étroits - un endocrinologue, un gastroentérologue, un neurologue, un oncologue - sont associés au processus de traitement. Si aucun changement pathologique dans la gorge n'a été identifié, la cause de la gêne associée à l'apparition d'une grosseur et d'une constriction est considérée comme un facteur psychogène.

Traitement

Compte tenu de la maladie sous-jacente, provoquant une sensation de boule dans la gorge, un spécialiste sélectionnera les méthodes de traitement nécessaires. Ainsi, pour éliminer le facteur psychogène et les conditions stressantes, des sédatifs seront prescrits au patient. Dans les cas bénins, en utilisant des préparations à base de plantes (teinture de motherwort, valériane, pivoine), dans des situations plus difficiles, le médecin vous prescrira des tranquillisants, des antidépresseurs ou des médicaments nootropes.

Dans l'ostéochondrose de la colonne cervicale, les médicaments anti-inflammatoires, les chondroprotecteurs, les complexes vitaminiques, les méthodes de physiothérapie, les massages et l'entraînement physique thérapeutique aideront. Les tumeurs au cou (bénignes et malignes) sont traitées chirurgicalement. Dans le processus oncologique, la radiothérapie et la chimiothérapie sont utilisées.

En cas de maladies du tube digestif, le traitement visera à rétablir les fonctions normales et la motilité des organes digestifs, à l'exclusion du jet de contenu agressif de l'estomac dans l'œsophage.

En cas de maladies ORL infectieuses, un traitement antibiotique ou antiviral est prescrit et d'autres méthodes de traitement complexes sont appliquées, y compris une intervention chirurgicale, afin d'éliminer les abcès purulents.

Bosse dans la gorge - traitement de la glande thyroïde

Le traitement des maladies de la glande thyroïde relève de la responsabilité de l’endocrinologue. Seul un spécialiste peut choisir un schéma thérapeutique individuel en fonction de l’état du patient et de la gravité de la pathologie.

Cela peut être un traitement médicamenteux ou chirurgical. Pré-établissez un diagnostic approfondi, clarifiez le diagnostic et sélectionnez ensuite les médicaments nécessaires pour corriger le déséquilibre hormonal ou le manque d'iode dans le corps, provoquant ainsi une perturbation des fonctions thyroïdiennes.

Traitement du coma dans la gorge remèdes populaires

La médecine traditionnelle offre de nombreux outils éprouvés qui aideront à éliminer la sensation de coma dans la gorge, si elle n’est pas associée à des pathologies dangereuses, mais est causée par des facteurs psychogènes, des rhumes, des infections et d’autres maladies concomitantes.

Afin de faire face à une anxiété excessive, à la peur et à une situation stressante, il est recommandé de prendre des décoctions d’herbes ayant un effet sédatif. Dans toutes les pharmacies, vous pouvez acheter des préparations à base de plantes prêtes à l'emploi à base de valériane, menthe, agripaume, pivoine, camomille et les préparer à la maison conformément aux instructions figurant sur l'emballage.

Well aide à détendre et à calmer une tasse de thé vert à la menthe, mélisse et miel ou un bain chaud au sel de mer, huiles essentielles et décoctions d’herbes. La normalisation de l'état émotionnel aidera au respect du régime quotidien, à une bonne nutrition, aux longues marches au grand air, au sport, à la natation et à l'abandon des mauvaises habitudes.

En cas d'ostéochondrose cervicale, vous pouvez effectuer des exercices simples à la maison, s'auto-masser ou vous tourner vers d'autres méthodes de traitement, l'acupuncture et la thérapie manuelle.

En cas de dysfonctionnement de la glande thyroïde, le régime alimentaire doit être revu et inclure davantage de produits contenant de l'iode - poisson de mer, fruits de mer, salades au chou marin, en mangeant des jaunes d'œufs de poule, des produits laitiers.

Si vous avez des problèmes avec le système digestif, vous devez suivre un régime spécifique prescrit par un gastro-entérologue. Habituellement, cela implique l'exclusion du régime des aliments épicés, gras, lourds et glucidiques, ainsi que la transition vers un régime léger à base de légumes et de produits laitiers.

Infections ORL

En cas d'infections ORL, diverses conditions de rinçage sont les plus efficaces. Un excellent résultat est obtenu en se gargarisant avec l’eau de mer, qui contient tout un complexe de micro et macro éléments utiles. De plus, l'eau de mer a un effet antiseptique et anti-inflammatoire. Il suffit d'ajouter 1/3 c. À table à 200 ml d'eau tiède. sel, 2-3 gouttes d'iode et gargariser avec ce remède plusieurs fois par jour pour se débarrasser de la sensation d'une grosseur.

Un bon résultat est obtenu en se gargarisant avec de l’eau et du vinaigre de cidre (1 hl pour 200 ml d’eau) ou en décoction de menthe. La menthe a un puissant effet adoucissant et sédatif, soulage rapidement les irritations dans la gorge et élimine les désagréments. Pour faire cuire suffisamment de bouillon 2 c. l sec menthe verser un verre d'eau et faire bouillir à feu doux pendant 5 minutes. Ensuite, le bouillon est filtré et sous forme de chaleur utilisée pour le rinçage.

Le miel et les produits apicoles ont un excellent effet antiseptique, bactéricide et anti-inflammatoire. Il est recommandé de se gargariser avec une décoction de propolis plusieurs fois par jour, cela aidera à éliminer les chatouillements et la sécheresse, réduira la douleur, l'inflammation et la sensation de corps étranger dans la gorge.

Une autre recette populaire consiste à se gargariser avec de la décoction de camomille et de calendula. Ces herbes ont des propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et antimicrobiennes. Le bouillon préparé sur leur base, apaise rapidement les muqueuses irritées, soulage les poches et facilite la respiration. Préparez-le selon le schéma classique - 1 cuillère à soupe. l matières premières végétales sèches pour 200 ml d’eau bouillante. Composition insister 15 à 20 minutes, filtrer, diluer avec de l'eau et utilisé pour rincer les maux de gorge.

Sensation de coma dans la gorge: ce que cela peut être, les causes probables, comment se débarrasser de

Une boule dans la gorge. Ce sentiment est familier à beaucoup de gens. Le plus souvent, ce n'est pas une maladie, mais un signe de celle-ci. Pour se débarrasser du coma dans la gorge, il est nécessaire de guérir la maladie sous-jacente.

Une boule dans la gorge peut être le seul indicateur d'indisposition, ou peut apparaître en combinaison avec d'autres symptômes douloureux. Une personne s'inquiète moins du sentiment de coma dans la gorge que de la peur de rater quelque chose de terrible. Vous pouvez essayer de trouver les racines des manifestations désagréables. Mais puisqu'il y a beaucoup de raisons à cet état, il n'est pas difficile de se perdre dans vos recherches et de tirer de fausses conclusions.

Que signifie le concept de "boule dans la gorge"?

Certains patients décrivent leurs sensations de la manière suivante: dans la gorge, on a l'impression d'une boule. Mais vous pouvez entendre d'autres interprétations de cette manifestation:

  • La gorge comme si on pressait quelque chose;
  • Il y avait une sensation de corps étranger qui empêche de prendre même une petite gorgée de liquide;
  • Au niveau de la gorge, une lourdeur s'étend dans le sternum;
  • Se gratter et se brûler dans l'œsophage;
  • Il y a difficulté à respirer en raison du blocage apparent de l'air;
  • Un morceau d'air coincé dans ma gorge;
  • Inconfort et maux de gorge;
  • Il peut y avoir une douleur en avalant;
  • Parfois, il y a un malaise général.

Habituellement, le médecin qui se plaint d’un symptôme unique s’intéresse aux autres signes de détérioration. Et il s'avère que le problème n'est pas seulement avec la gorge. Des douleurs gastriques, musculaires et thoraciques peuvent survenir. Des frissons et de la fièvre, des vertiges, des maux de tête, des nausées, une toux, une sensation de lourdeur dans les jambes, des douleurs dans le bas du dos apparaissent souvent. La personne se sent fatiguée et épuisée.

Une description complète de tous les symptômes peut aider à poser le bon diagnostic.

Pourquoi une boule apparaît-elle dans ma gorge?

Toutes les causes du coma dans la gorge sont divisées en:

Causes somatiques

Habituellement, ce groupe de causes est d'abord confirmé ou exclu.

Processus inflammatoires dans la gorge

Toute inflammation est accompagnée d'un gonflement des tissus, ressenti comme une masse. Le processus inflammatoire peut être à la fois aigu et chronique. Il accompagne une pharyngite, un mal de gorge, une laryngite. Parfois, il se produit une détérioration de l'état et développe des paratonzillites, des abcès de la racine de la langue ou de l'épiglotte, un abcès parapharyngé. Le danger est un œdème grave, qui peut empêcher l'entrée d'oxygène dans les voies respiratoires.

Tumeur

Une tumeur bénigne ou maligne peut serrer la gorge. Et si dans le premier cas, le traitement peut être limité à des méthodes conservatrices et que le résultat est toujours favorable, alors avec le développement d'une tumeur maligne, cela ne peut pas être dit. Par conséquent, plus un problème est identifié rapidement, plus il sera résolu rapidement et, plus important encore, plus il sera sécurisé. Parfois, en cas d'évolution asymptomatique de la maladie, une sensation de coma dans la gorge peut être le seul signe qu'il est tout simplement inacceptable de manquer. Mais même dans le cas d'une formation bénigne, la respiration devient difficile et, à mesure que la tumeur se développe, elle se chevauche complètement. Habituellement, la trachée, l'oropharynx ou le larynx deviennent le siège d'une luxation.

Dysfonctionnement thyroïdien

La glande thyroïde répond d'abord à la carence en iode dans le corps. Il augmente de taille et serre la gorge. Cette maladie s'appelle goitre ou maladie transmissible par gravité. Le médecin peut établir le bon diagnostic lors de l'examen initial. En outre, l'augmentation de la glande aux stades avancés s'accompagne d'une diminution de l'appétit, d'une perte de poids et d'une saillie des globes oculaires. Mais un diagnostic plus précis est établi par les résultats des tests et des ultrasons.

Parmi les autres maladies de la glande thyroïde, on compte l'inflammation, ainsi qu'une augmentation de la sécrétion d'hormones thyroïdiennes. Ces maladies sont également caractérisées par des sensations d'un objet étranger dans la gorge.

Un diagnostic correct en temps opportun évitera des complications potentiellement dangereuses.

Ostéochondrose

Il y a souvent une boule dans la gorge s'il y a des problèmes dans la colonne cervicale. Cela se produit généralement avec l'ostéochondrose. Les raisons de cette condition de trop manger, d'inactivité physique et d'autres mauvaises habitudes. Lorsque l'ostéochondrose de la colonne cervicale apparaît des douleurs dans le dos, le cou, la tête. Parfois, la maladie s'accompagne de nausées, de vomissements et de fluctuations de la pression. Le diagnostic ne peut être posé que par un médecin. Le traitement est long et dépend de la persistance et de la discipline du patient. La gymnastique et les massages spéciaux sont utiles. Une grande importance est une posture correcte. Pour dormir, vous devez acheter un matelas et un oreiller orthopédiques. Dans les cas graves, des médicaments sont prescrits pour soulager les symptômes de la douleur.

Problèmes avec le tube digestif

Une boule dans la gorge est et ne passe pas pour l'une ou l'autre des raisons gastro-entérologiques. Si un tel symptôme survient immédiatement après un repas, le risque de maladies gastro-intestinales est élevé. Habituellement, le patient a déjà noté d'autres signes: brûlures d'estomac, éructations, goût acide dans la bouche, douleurs à l'estomac.

Reflux

La cause du coma dans la gorge peut être un reflux ou une maladie gastro-oesophagienne. À la suite de cette maladie chronique, le contenu acide de l'estomac est rejeté dans l'œsophage. La personne souffre de ballonnements, éructations, nausées. Habituellement, le médecin vous recommande d’abord de changer de régime: excluez le chocolat, le café, les sodas et autres produits irritants. Il est important de réduire le poids pour se conformer au mode de consommation (le dîner doit avoir lieu au plus tard 2 heures avant le coucher).

Cela n'empêche pas tout le monde de savoir qu'à différents moments de la journée l'assimilation de certains produits se passe avec des intensités différentes. En général, le soir on observe un ralentissement de la motilité gastrique. Également prescrit des médicaments pour réduire l'acidité.

Hernie de l'oesophage

Le reflux et, par conséquent, une boule dans la gorge peuvent être dus à une hernie de la partie oesophagienne du diaphragme. Il provoque l'indisposition du surpoids, de la constipation, de la toux sévère et de la musculation. Parfois, la cause d'une hernie peut être le stress, qui provoque un spasme musculaire. Dans ce cas, vous pouvez simplement boire un verre de lait préchauffé avec une cuillerée à thé de miel.

La hernie peut aussi causer des douleurs à la poitrine. Par conséquent, le médecin prescrit un électrocardiogramme pour exclure les maladies cardiaques. Parfois, avec une boule dans la gorge apparaît hoquets.

Blessures

La cause de la sensation d'un objet étranger dans la gorge peut être un traumatisme à l'œsophage ou au larynx. L'œsophage est endommagé par des aliments bruts ou lors d'une gastro-endoscopie. Habituellement, dans le cas de telles blessures, les symptômes disparaissent après environ une semaine sans traitement spécial.

Réactions allergiques

Une boule dans la gorge est dangereuse si elle est causée par un œdème de Quincke. Il y a une augmentation rapide du gonflement, ce qui peut entraîner une suffocation. Dans ce cas, le temps continue pendant quelques secondes. Seule l’administration d’antihistaminiques en urgence peut sauver le patient.

Autres raisons

Il convient de noter que la sensation de coma dans la gorge peut être causée par des raisons improbables, mais toujours possibles:

  • Organismes parasites. Tout le monde a l'habitude de penser que l'habitat des parasites est l'intestin. Néanmoins, ces petits bâtards peuvent pondre des œufs dans le cerveau, dans les yeux et enfin dans la gorge. L'homme le ressent comme un corps étranger.
  • Maladies du système cardiovasculaire. La cause est très rare, mais on ne peut pas l'exclure, surtout s'il existe d'autres symptômes caractéristiques de la maladie cardiaque, tels que des douleurs à la poitrine.
  • Augmentation du poids corporel. Une grande couche de tissu adipeux sous-cutané peut appuyer sur la gorge comme un goitre.
  • Objet étranger. Étonnamment, la sensation d'un objet étranger dans la gorge provoque... un objet étranger. Ce pourrait être un os coincé, une pilule ou autre chose.

Causes psychogènes

Les causes les plus probables de coma dans la gorge sont nerveuses. Bien entendu, avant d’établir un tel diagnostic, le médecin doit procéder à un examen approfondi du patient afin d’exclure les causes somatiques. Si les organes ORL, le tube digestif, la glande thyroïde sont tous en ordre, on suppose alors le caractère psychogène de l'indisposition.

Habituellement, dans ce cas, il est difficile pour le patient d’avaler la salive. Dans la gorge, il ya une constriction, des égratignures. Une personne a du mal à respirer, il est difficile de prendre des aliments solides. Au début, les symptômes sont légers, mais ils augmentent avec le temps. Cette condition peut durer assez longtemps. Le patient ressent une horreur à la pensée d'une possible oncologie ou d'autres maladies graves, l'anxiété augmente, son humeur diminue. Cela conduit à une aggravation des symptômes. Un cercle vicieux se forme: plus une personne s'inquiète de son état, plus cet état empire. Dès que le patient se calme, ses pensées basculent vers quelque chose de plus agréable (mariage, accouchement, réussite au travail, etc.), la sensation d'oppression dans la gorge diminue et finit par disparaître.

Le symptôme de "boule dans la gorge" peut parfois apparaître soudainement. Une personne a une attaque de panique, la pression artérielle augmente, le rythme cardiaque s'accélère, la peur de la mort augmente. La sensation d'étouffement, de manque d'oxygène ne fait que renforcer cette peur. Avec un tel développement, apparaissent des symptômes dépressifs, qui se traduisent par la dépression, les larmoiements, l'isolement, le pessimisme, le désir d'être seul.

Afin d'établir la cause exacte de la gravité de la gorge, le médecin s'intéresse à la présence de facteurs psycho-émotionnels: que le patient ait été soumis à un stress, à une situation traumatique à long terme dans le service ou à la maison. Ce n’est qu’alors que l’on peut supposer l’origine nerveuse des symptômes.

Que faire

Comme il existe de nombreuses raisons pour l’apparition d’un coma dans la gorge (nerveuse, somatique), vous devez d’abord contacter le thérapeute. Sur la base des symptômes existants, le médecin référera le patient pour consultation à Laura, un endocrinologue, un gastro-entérologue et une colonne vertébrale.

Parfois, les gens essaient de résoudre eux-mêmes le problème. Certains se prescrivent des médicaments inutiles, d'autres tombent à un autre extrême: ils laissent les choses dériver - peut-être que ça va se résoudre. Quelqu'un essaie de se débarrasser de la masse, avalant des aliments grossiers ou buvant de grandes quantités d'eau. Malheureusement, le résultat d'un tel traitement est le temps perdu. Bien entendu, il est possible que l'état se normalise tout seul, en particulier s'il a été causé par des causes nerveuses. Mais pour une telle confiance, il est nécessaire d'exclure les maux somatiques.

C'est important! Un appel opportun à un spécialiste résoudra le problème dès que possible et contribuera à prévenir les complications possibles.

Comment est le traitement du coma dans la gorge?

Si vous avez la gorge serrée, vous devez vous attaquer aux causes et traiter la maladie sous-jacente. Les activités réalisées dépendent du diagnostic.

Par exemple, dans l'hypothyroïdie, des préparations d'iode sont prescrites. Et lorsque la thyroïdite auto-immune est détectée, le traitement est plus compliqué, le patient est parfois obligé de prendre les hormones appropriées toute sa vie.

Si la cause est un problème de la colonne cervicale, une gymnastique spéciale peut être attribuée. Cette affection est également traitée par thérapie manuelle, par le vide, par réflexe et par laser. Le médecin de la colonne vertébrale recommande au patient de revoir son mode de vie, de bouger plus, de suivre les principes d’une bonne nutrition.

Pire encore, si une tumeur maligne presse contre la gorge (bien que cela soit relativement rare). Dans ce cas, le traitement est une radiothérapie, une chimiothérapie ou une chirurgie. Parfois, cela nécessite l’utilisation d’une de ces activités, et parfois une combinaison des deux. Le traitement est déterminé par la situation.

Si le problème est gastro-entérologique, le traitement se limite à l'observance d'un régime alimentaire particulier et à la prise de médicaments appropriés. Cependant, avec une hernie de l'œsophage, une intervention chirurgicale est parfois indiquée.

La nature des mesures thérapeutiques dans les maladies inflammatoires ORL dépend de leur nature - bactérienne ou virale. Selon le résultat du test, des antibiotiques et d’autres médicaments sont prescrits. En plus du traitement principal, le gargarisme est prescrit avec des solutions de préparations contenant de l'iode, de la soude, des infusions aux herbes, de la furatsilina, qui possèdent d'excellentes propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes. Dans certaines formes de maladies ORL, le traitement médicamenteux est renforcé par des compresses chauffantes.

Traitement des troubles psychogènes

Séparément, vous devez continuer le traitement du coma dans la gorge, qui est apparu sur le système nerveux. Dans ce cas, le traitement consiste à utiliser des médicaments et des procédures médicales et psychothérapeutiques. Si un patient souffre de dépression, des antidépresseurs et des tranquillisants sont prescrits pour éliminer les conflits externes et internes.

Dans le cas où il devient difficile pour le patient de respirer malgré les attaques de panique, un certain nombre de mesures sont prises pour corriger les symptômes du TRI. À la maison, vous pouvez effectuer des exercices de respiration qui aident à vous détendre. Il est utile de respirer dans l'estomac, ainsi que dans l'emballage avec un délai de respiration. Des exercices de respiration complexes plus précis recommanderont un médecin.

Si une grosseur est apparue soudainement et pour la première fois, vous pouvez faire plusieurs exercices de respiration sans vous accrocher. Dans le même temps, il faut exercer un contrôle sur les mouvements de déglutition afin d’empêcher leur augmentation. Pour vous aider, vous pouvez boire une infusion à base de plantes ou du thé. À l'avenir, des mesures thérapeutiques complèteront les exercices de relaxation des muscles du cou et du larynx.

Si les actions effectuées à la maison n’ont pas l’effet escompté, consultez votre médecin.

Comment prévenir l'apparition du coma dans la gorge?

Il est toujours plus facile de prévenir une maladie que d’en éliminer les conséquences. Étant donné que de nombreuses maladies entraînent une sensation de constriction dans la gorge, de nombreuses recommandations de prévention seront formulées. Les principales mesures permettant d'éviter un symptôme désagréable sont les suivantes:

  1. Détection et traitement rapides des maladies ORL;
  2. Protection des voies respiratoires contre les effets nocifs de la fumée, des substances toxiques;
  3. Respect du mode vocal (ne pas crier au froid, etc.)
  4. Humidification périodique de l'air dans l'appartement;
  5. Rincer le nez avec une solution de sel, surtout avec un rhume;
  6. Traitement opportun du dysfonctionnement de la thyroïde;
  7. Combattre les maladies du tube digestif;
  8. Respect des règles de base d'un mode de vie sain (éliminez les mauvaises habitudes, respectez le régime quotidien, dormez 8 heures)
  9. Effort physique régulier;
  10. Marcher dans l'air frais;
  11. Refus de produits raffinés nocifs;
  12. Examen en temps opportun et visite lorsque le premier besoin d'un établissement médical.