loader
Recommandé

Principal

Tératome

Urétrite chronique chez la femme

L’urétrite chronique chez les femmes est une maladie urologique courante qui se manifeste par divers symptômes de lésions des voies urinaires inférieures. Environ 25% des femmes recherchant un urologue pour soigner des mictions fréquentes et douloureuses souffrent d'uréthrite chronique. Le plus souvent, la maladie est observée chez les femmes âgées de 20 à 60 ans. Ces dernières années, le nombre de maladies inflammatoires de l'urètre a augmenté. Par exemple, au cours des 10 dernières années, le nombre de cas d'uréthrite a presque été multiplié par 4 et représente actuellement environ 45 à 55% de toutes les maladies de l'urètre.

La cause de l'urétrite est le plus souvent l'apparition d'une infection dans l'urètre, affectée par exemple par le gonocoque ou le trichomonas. La capacité de transmettre l'urétrite pendant les rapports sexuels est élevée. Pendant la menstruation, une urétrite peut également apparaître chez une femme en raison d'une hygiène insuffisante des organes génitaux et d'une immunité affaiblie.

La prévalence de l'urétrite chez les femmes s'explique par le fait que la paroi de l'urètre est constituée de cellules épithéliales de transition et que la muqueuse contient de nombreuses lacunes et cryptes dans lesquelles la flore bactérienne est facilement maintenue. L'uréthrite peut également être causée par un traumatisme ou des irritants chimiques.

L'uréthrite peut être aiguë ou chronique. Les principaux symptômes de l'urétrite sont:
- brûlure, douleur dans l'urètre;
- difficulté à uriner;
- mictions fréquentes;
- sensation de vidange incomplète de la vessie;
- douleur dans l'utérus ou dans la région de l'urètre;
- urgence d'uriner;
- la présence de gonflement à l'ouverture externe de l'urètre.

Processus inflammatoire aigu dans l'urètre est souvent accompagné d'une hématurie terminale (écoulement purulent de l'urètre, la présence d'impuretés dans l'urine - sang, écoulement blanc floculant). L'obtention de matériel pour la recherche n'est pas difficile. Avec une légère pression de l'ouverture externe de l'urètre, des gouttes purulentes sont émises. Cette méthode peut identifier la microflore à l'origine du processus inflammatoire.

Dans l'urétrite aiguë, le mucus près de l'ouverture externe de l'urètre est hyperémique, la paroi de l'urètre est infiltrée et gonflée. La douleur apparaît à la palpation. Très souvent, les glandes paraurétrales modifiées par la kyste sont impliquées dans le processus inflammatoire.

Avec un processus inflammatoire important, un gonflement de l'ouverture externe de l'urètre peut se produire. Cela contribue à la rétention urinaire, à la formation d'abcès paraurétral. Ces abcès doivent être ouverts, les avertissant d'une percée dans le vagin.

L'urétrite chronique est de deux types: spécifique et non spécifique. Dans le processus inflammatoire implique souvent les organes génitaux internes de la femme. Le plus souvent, le col utérin en souffre. La cause de l'urétrite chronique peut être un traumatisme à la naissance, une lésion de l'urètre pendant les rapports sexuels. Une complication de l'urétrite chronique peut être un rétrécissement de l'urètre.

Dans l'urétrite chronique, les plaintes sont les suivantes:
- inconfort dans l'urètre;
- maux de dos, douleurs sacrées et à l'aine;
- douleurs coupantes et brûlures dans l'urètre;
- incontinence urinaire.

L'urètre avec l'urétrite chronique est complètement enflammé. La palpation le long de l'urètre peut ternir les phoques dans certaines zones, souvent dans la partie antérieure. Joints plus prononcés après exacerbation aiguë.

Chez les patients souffrant d'urétrite chronique, les bactéries présentes dans les frottis contiennent souvent des microorganismes à Gram négatif, E. coli. Pour le diagnostic d'urétrite chronique, il est recommandé de prélever les cultures dans la vessie, le col de l'utérus et le rectum.

Lors de l'urétroscopie, la membrane muqueuse de l'urètre est hyperémique, souvent recouverte de granulations, saigne facilement au toucher. Les formations kystiques et polypes sont possibles. Le diagnostic d'urétrite chronique est confirmé par un examen bactérioscopique.

Le traitement de l'urétrite chronique non spécifique est associé à certaines difficultés. Dans la forme chronique d'urétrite, un mode de travail et de repos choisi individuellement est prescrit. Il faut éviter les maladies excessives et catarrhales. Pendant le traitement, l'alcool, la bière, les boissons froides et gazéifiées, les plats épicés et épicés et les conserves sont exclus du régime alimentaire. Les dents carrées, les amygdalites chroniques, les hémorroïdes, le furonculose sont sujets à la rééducation, car ils peuvent aggraver la maladie.

Des agents antibactériens sont prescrits à presque tous les patients. Le traitement antibactérien est utilisé dans la période d'exacerbation du processus inflammatoire. En présence du processus inflammatoire des organes génitaux, un traitement approprié des maladies gynécologiques est nécessaire. Dans les urétrites chroniques, une cystite chronique est souvent détectée.

La durée du traitement antibiotique dans l'urétrite chronique est déterminée pour chaque patient individuellement.

L'urétrite chronique prenant beaucoup de temps, il est nécessaire de prendre des vitamines: thiamine (vitamine B1), pyridoxine (vitamine B6), acide ascorbique, etc. L’utilisation de sédatifs (seduxen, valériane, herbes de Motherwort) a également un effet positif sur la dynamique de la récupération.

Dans le traitement complexe des patients souffrant d'urétrite chronique, la physiothérapie revêt une grande importance. La physiothérapie est contre-indiquée en cas d'association d'urétrite chronique et de fibromes utérins.

Si vous présentez des symptômes d'urétrite chronique, prenez rendez-vous avec un urologue expérimenté à l'aide des numéros de téléphone figurant sur le site.

Oedème de l'urètre chez la femme

Brûler dans l'urètre (l'urètre) peut tourmenter les femmes et les hommes. Habituellement, il est ressenti pendant ou après la miction et peut durer longtemps. Brûler peut ne pas déranger pendant un certain temps, mais vous rappelle périodiquement de vous-même. Et les sensations peuvent apparaître si fortes qu'elles vous rendent littéralement fou. Et une personne souffrant de telles sensations cherche de l'aide. A qui s'adresser avec un problème aussi délicat?

Causes de brûlures dans l'urètre chez les femmes

Les causes de brûlure dans l'urètre peuvent être aussi non infectieuses: réaction allergique, traumatisme, réaction à des modifications hormonales de l'organisme pendant la grossesse, diabète, après un traitement hormonal. Il peut également s'agir de maladies telles que l'urétrite non infectieuse ou l'urithiase.
Néanmoins, la cause la plus courante de brûlure dans l'urètre est l'inflammation dans une maladie infectieuse. Par exemple, comme l'urétrite aiguë ou chronique, la cystite aiguë ou chronique, la vaginose (maladie inflammatoire sur fond de dysbiose dans le vagin). En outre, des démangeaisons dans l'urètre peuvent provoquer des maladies causées par des infections sexuellement transmissibles: chlamydia urogénitale, gonorrhée, trichomonase, ureaplasmose. La candidose (muguet) peut également provoquer des brûlures dans l'urètre chez une femme.
Le résultat est qu'une plainte - "brûlure dans l'urètre" - un grand nombre de raisons, très diverses. En outre, la raison peut ne pas être un, mais deux, trois ou même plus. Par conséquent, afin de déterminer exactement ce qui a provoqué une sensation de brûlure dans l'urètre dans ce cas particulier, il est nécessaire de mener des études supplémentaires.

Brûler dans l'urètre chez les femmes - qui contacter?

Souvent, les femmes ayant des problèmes similaires cherchent des réponses et de l'aide sur Internet. C'est une bonne option pour une meilleure information sur les causes possibles et les méthodes de traitement, mais seulement pour l'information. Pour établir la cause spécifique de la brûlure dans l'urètre ne peut que médecin. Il est probable qu'il ne sera pas immédiatement possible de trouver la vraie raison, car elle est «cachée» par diverses maladies, mais ne perdez pas patience et espérez - s'il y a une sensation de brûlure, cela signifie qu'il y a sa raison, ce qui signifie qu'elle peut éliminer. Quels médecins peuvent aider? C'est un gynécologue, urologue, urogynécologue.
Avant d’établir la véritable cause, essayez d’atténuer votre problème en suivant les conseils suivants:

  • Buvez plus (jus de canneberge, décoction de graines d'aneth, décoction de camomille)
  • Souvent, urinez, ne tolérez pas, chaque fois vider la vessie jusqu'à la dernière goutte
  • Habillez-vous chaudement, ne pas trop refroidir.

Comment traiter l'urétrite chez les femmes

Bien que l’urétrite ne représente pas un danger pour la vie de la femme, ses symptômes peuvent nuire considérablement à son existence. Après tout, pendant la maladie, le patient a peur de manger du bon goût, d’avoir des relations sexuelles et même de mettre de beaux sous-vêtements, car cela peut provoquer une rechute. Et s’il n’existe toujours pas de traitement adéquat de l’urétrite, l’infection le long des voies urinaires se propagera rapidement, entraînant des conséquences plus graves.

Qu'est-ce que l'urétrite?

On pense que l'urétrite (selon les normes internationales du code de traitement ICD 10) est une maladie masculine, mais les femmes en souffrent au moins. La base de la pathologie est l'inflammation de l'urètre, qui peut être causée par plusieurs raisons. L'urètre de la femme a une longueur de 1 à 2 centimètres et est large, ce qui facilite la pénétration dans la vessie de divers agents pathogènes.

Souvent, les femmes souffrent de deux maladies à la fois: l'urétrite et la cystite, tandis que cette dernière agit comme une complication de la première. Lorsque la cystite se manifeste fréquemment par des mictions, des douleurs aiguës dans l'urètre et des douleurs abdominales basses. Les symptômes de l'urétrite sont différents et seront discutés en détail ci-dessous. Au cours de l'évolution simultanée de deux maladies, les symptômes peuvent être exprimés de manière égale.

Types d'urétrite féminine

Il existe plusieurs types d'urétrite chez les femmes, mais les symptômes de chacun sont différents. En ce qui concerne la manière dont la maladie se manifeste, il est possible de déterminer l'agent causal du processus inflammatoire, ce qui facilite le diagnostic et le traitement. Les principaux types d'urétrite:

  1. Uréthrite à Candida. Il est activé lorsque les champignons Candida entrent dans la membrane muqueuse. La période d'incubation est de 2 à 3 semaines. Ce type d'urétrite apparaît souvent en raison de l'utilisation à long terme d'antibiotiques et se transforme le plus souvent en une forme chronique.
  2. Urétrite allergique. Ce type d'inflammation de l'urètre est provoqué par différentes substances, par exemple des médicaments ou des aliments. Il s’agit d’une complication grave qui provoque un œdème inflammatoire. Sans traitement approprié, elle absorbe les couches muqueuses et sous-muqueuses et peut bloquer complètement le flux d’urine vers le patient.
  3. Urétrite bactérienne. Processus inflammatoire non spécifique causé par l'entrée dans l'urètre de microorganismes tels que les streptocoques, E. coli, les entérocoques, les staphylocoques. Les agents responsables de l'urétrite bactérienne vivent constamment sur les parois de l'urètre et sont activés avec une diminution de l'immunité, en présence de lésions de la vessie ou d'autres facteurs. Dans ce type de maladie, la microflore pathogène est également présente chez les femmes dans le vagin, ce qui nécessite un traitement compétent et une approche professionnelle.
  4. Urethrite Trichomonas. Pathologie causée par une infection à la trichomonase, transmise sexuellement. Les trichomonas peuvent rester longtemps dans le corps sans se manifester et les premiers symptômes (démangeaisons, brûlures, écoulement mousseux) n'apparaissent que 10 à 14 jours après l'infection. Si vous n'allez pas chez le médecin à temps, alors après la disparition des symptômes de l'uréthrite de Trichomonas chez la femme, la maladie devient chronique, ce qui est très difficile à traiter.

Les symptômes de l'inflammation de l'urètre chez les femmes

Les symptômes de l'urétrite féminine n'atteignent jamais une intensité et une température élevées, car en raison de l'urètre court et direct, l'infection est constamment «lavée». Les principaux symptômes de tous les types d’urétrite sont les suivants:

  • brûlure et douleur en urinant;
  • l'apparition de sang dans l'urine;
  • hyperémie (rougeur) de l'ouverture externe de l'urètre et des organes génitaux externes;
  • démangeaisons vaginales, aggravant pendant la période menstruelle;
  • écoulement purulent de l'urètre (couleur allant du jaune verdâtre ou saturé au blanc avec une odeur forte);
  • légère douleur dans le bas de l'abdomen ou dans la région sus-pubienne dans l'urétrite chronique.

Les causes de la maladie

De nombreux facteurs peuvent provoquer un processus inflammatoire dans l'urètre chez une femme. Le plus commun est l'hypothermie locale et générale. À la suite d'un spasme vasculaire, l'immunité locale diminue et les représentants de la microflore pathogène bénéficient d'un accès gratuit aux cellules épithéliales situées dans l'urètre.

Les infections sexuellement transmissibles, les maladies vénériennes classiques telles que la gonorrhée, la mycoplasmose, la candidose et la chlamydia urogénitale sont également des causes courantes de l'urétrite. Des maladies gynécologiques chroniques ou aiguës, ainsi que des erreurs nutritionnelles et une première expérience sexuelle peuvent également déclencher une urétrite.

Quels tests à prendre

Quel que soit le type de femme souffrant d'urétrite chronique ou récurrente, la première méthode de diagnostic de la maladie consiste à consulter un médecin et à passer des tests de laboratoire, notamment:

  • l'analyse d'urine, dans laquelle le nombre de leucocytes est détecté, est la méthode la plus rapide pour déterminer l'inflammation dans l'urètre;
  • culture bactériologique d'urine, qui permet de déterminer quels médicaments seront les plus efficaces dans chaque cas;
  • un échantillon d'urine en trois étapes, qui permet de déterminer la localisation du processus inflammatoire pour le diagnostic différentiel entre pyélonéphrite, cystite et urétrite;
  • frottis urétraux pour la détection des concentrations de leucocytes et de la sensibilité aux antibiotiques;
  • analyse de l'écoulement de l'urètre en cas de sécrétion de mucus ou de pus par l'urètre;
  • urétroscopie - une étude avec l'introduction d'équipement médical directement dans l'urètre pour l'examen de sa membrane muqueuse;
  • Études supplémentaires, au besoin: échographie, cysto-rétrographie vaginale (rayons X), urétrocystoscopie (examen de la vessie).

Comment traiter l'urétrite chez les femmes - médicaments

Après un diagnostic approfondi et l'identification du type d'urétrite, le médecin prescrit en règle générale un traitement complet de la maladie, qui comprend la prise d'antibiotiques, de vitamines, la désignation de procédures de physiothérapie et l'utilisation de remèdes populaires. Le schéma thérapeutique et les médicaments sont prescrits individuellement, en fonction du tableau clinique. Pendant le traitement de l'urétrite simple, les médicaments suivants sont prescrits:

Antibiotiques

C'est un médicament obligatoire qui aidera d'abord à se débarrasser de l'infection. Le traitement est prescrit sur la base du diagnostic et peut être sous forme de comprimés, d'injections intramusculaires, de suppositoires. Le type de médicament est choisi par le médecin en fonction de l’urine bakposseva et de l’analyse de l’urètre.

Les antibiotiques souvent prescrits pour l'urétrite sont: "Doxycycline", "Tsifran", "Azithromycine", "Nolitsin", "Amoxiclav".

Des bougies

En plus du traitement antibactérien, on prescrit aux femmes des suppositoires contre l’urétrite chez les femmes. Ce sont des préparations topiques utilisées par voie vaginale pour soulager les démangeaisons et les brûlures. Ils sont prescrits si une femme ne peut pas prendre une forte dose d'antibiotique, par exemple pendant la grossesse ou immédiatement après l'accouchement. Dans ce cas, les bougies constituent une aide efficace au traitement.

Les plus populaires dans l'urétrite sont le métronidazole, le génféron et l'hexicon.

Vitamines

Pendant le traitement de l'urétrite, des vitamines sont prescrites aux femmes. En règle générale, le médecin prescrit des complexes multivitaminiques contenant des minéraux antioxydants (calcium, magnésium, zinc, sélénium) et des vitamines A, C, E et D.

Les multivitamines les plus efficaces contre l’urétrite: «Pictofit Fort», «Moriamin Forte», «BIO-MAX», «Megadin».

Préparations antiseptiques

Le traitement des voies urinaires chez la femme n’est pas complet sans l’utilisation d’antiseptiques à effet analgésique. L’antiseptique le plus courant est la «Furadonine» dans l’urétrite. Mais dernièrement, le marché de la pharmacologie a offert de nombreux nouveaux médicaments plus efficaces à base d’herbes médicinales: Canéphron, Fitolysin, Miramistin. Les antiseptiques ne sont pas seulement pris par voie orale, mais aussi utilisés comme douches ou physiothérapie, lavant régulièrement leurs organes génitaux ou utilisés pour des bains sédentaires.

Traitement des remèdes populaires urétrite

Vous ne devez pas traiter l'urétrite vous-même - les médicaments nécessaires ne sont prescrits que par des spécialistes. Mais comment soulager rapidement la douleur à la maison, nous vous le montrerons. Quelques recettes folkloriques efficaces pour l'urétrite aiguë:

  • Infusion de tilleul. Cela aidera à soulager la douleur et les brûlures. Prendre 2 cuillères à soupe. l Fleurs de tilleul, remplir d'eau bouillante (2 tasses), faire bouillir pendant 10 minutes, puis laisser refroidir, filtrer et utiliser un demi-verre pour la nuit.
  • Persil au lait. Élimine les symptômes désagréables avant de consulter un médecin. Coupez finement le persil frais (80 g), versez le lait tiède (500 ml), mettez au four à 180 ° C jusqu'à ce que le lait s'évapore. Le liquide qui reste doit être égoutté, refroidi, pris dans 2 c. l toutes les deux heures. Tous les médicaments que vous devez boire en une journée.
  • Infusion aux herbes. Mélangez 1 c. racine de calamus, ortie, menthe, prêle des champs, fleurs de sureau, baies d'églantier. Deux art. l Mélange à base de plantes, verser de l'eau bouillante (450 ml), insister 20 minutes, puis filtrer, boire à jeun et 1 tasse la nuit.

Prévention de l'urétrite à la maison

Il est difficile de traiter l'urétrite, il est donc préférable de prendre des précautions à l'avance. La prévention des maladies inclut la minimisation de tous les facteurs pouvant affecter la diminution de l'immunité, ce qui entraînera une violation de la microflore vaginale:

  1. L'hypothermie
  2. Fort stress.
  3. Infections génitales.
  4. Diarrhée chronique ou constipation (urétrite congestive).
  5. Long cours de traitement avec des antibiotiques.
  6. Négligence de l'hygiène personnelle.
  7. Mauvaise alimentation pour l'urétrite (abus d'aliments salés, épicés, acides, frits, marinés).

Foire Aux Questions

Vous ne devez pas vous soigner vous-même avec votre urétrite ou penser que l'infection passera d'elle-même. Pour éviter les complications, familiarisez-vous avec la pathologie - cela vous aidera à la reconnaître au fil du temps. À en juger par les critiques des médecins, les questions les plus courantes pour les femmes souffrant d'uréthrite sont les suivantes:

  • L'urétrite est-elle transmise d'un homme à une femme?? Le plus souvent, la maladie est transmise sexuellement. Malheureusement, les femmes manifestent l'infection beaucoup plus tard (après quelques jours) que les hommes, ce qui lui laisse le temps de se propager par le biais de l'urètre jusqu'aux organes du système génito-urinaire.
  • De quel docteur avez-vous besoin pour contacter une femme? L'uréthrite chez une femme est une maladie associée à des processus inflammatoires non seulement d'organes liés à l'urologie, mais également à la section gynécologique. C'est pourquoi cette pathologie est traitée à la fois par les urologues et les gynécologues, puisque le traitement est effectué dans plusieurs directions à la fois.
  • Après combien de symptômes d'uréthrite disparaissent après le traitement? Le résultat du traitement de l'urétrite féminine est perceptible après 2-3 mois. Si la maladie est devenue chronique, une guérison complète peut prendre de 6 à 8 mois.
  • Puis-je faire des bains de soda avec l'urétrite? Les médecins utilisent très peu de bains à base de soude pour traiter l'urétrite, malgré le grand nombre d'informations positives. Toute nomination de procédures de physiothérapie doit être effectuée par le médecin individuellement.
  • Puis-je avoir des relations sexuelles pendant le traitement?? Pour savoir si les relations sexuelles pendant l'urétrite seront sans danger, vous devez passer des tests de laboratoire. Si la maladie est causée par une blessure ou des allergies, continuez doucement d'avoir des relations sexuelles. En cas de découverte d'un virus ou d'une bactérie, il est préférable de s'abstenir de relations sexuelles ou d'utiliser des préservatifs.

Symptômes du cancer de l'urètre chez la femme: symptômes, diagnostic et traitement

Les tumeurs malignes de l'urètre se développent à la base d'un processus inflammatoire ou infectieux affectant l'urètre.

En urologie, le cancer de l'urètre représente jusqu'à 2% de tous les cas de cancer et est plus souvent enregistré chez la femme (patiente après la ménopause).

Chez les femmes, le cancer de l'urètre est localisé dans les canaux proximal et distal, ainsi que dans la région de l'ouverture externe (où l'urothélium et la muqueuse vulvaire sont reliés).

Raisons

Les tumeurs malignes sont de type infectieux et non infectieux.

Le type infectieux, à son tour, est non spécifique et spécifique. Ce dernier apparaît à la suite d'une transmission par le partenaire de bactéries et d'autres agents pathogènes (champignons du genre Candida, trichomonas, mycoplasmes, chlamydia, gonocoques, etc.). Le développement non spécifique se développe parallèlement au processus inflammatoire provoqué par les bâtons intestinaux et les streptocoques.

Les microorganismes viraux responsables des verrues génitales, des papillomes et de l’herpès sont à l’origine de la maladie.

Les causes non transmissibles du cancer de l'urètre peuvent être l'urolithiase. Même des calculs mineurs lors du passage dans l'urètre peuvent endommager la délicate membrane muqueuse de l'urètre.

Tout impact physique et toute blessure sur la région au fil du temps peuvent affecter le développement du cancer. Par exemple, des ruptures de la muqueuse après la défloration, une réaction allergique aux produits cosmétiques et d'hygiène, une stagnation du sang dans la région pelvienne pendant la grossesse peuvent déclencher la croissance de cellules cancéreuses.

Des causes supplémentaires de maladie peuvent servir:

  • vie sexuelle intensive avec changements fréquents de partenaires et utilisation d'appareils intimes;
  • sexe non protégé;
  • rétrécissement de la lumière de l'urètre;
  • inflammation ou infection dans les organes voisins (urine, rein, etc.);
  • autres cancers du système génito-urinaire;
  • la nécessité d'un cathétérisme régulier de la vessie;
  • urétrite, cystite, etc.

Les symptômes

Les symptômes du cancer de l'urètre chez les femmes sont légers et ressemblent à des maladies inflammatoires ou infectieuses.

Tout d’abord, les patients se plaignent de difficultés à uriner, de brûlures, de craquelures et d’inconfort dans la région, de douleurs dans le bas de l’abdomen. La douleur se manifeste dans le processus des rapports sexuels.

Avec le développement de la maladie, des saignements entraînent des pertes non naturelles (mucus, pus, exsudat). Dans le contexte de la croissance tumorale, d'autres processus caractéristiques apparaissent: incontinence urinaire, cystite, miction douloureuse, flot intermittent, sensation de vidange incomplète, etc. Dans le même temps, les ganglions inguinaux gonflent également.

La tumeur envahie est palpable pendant la palpation, après quoi un léger saignement est possible. La tumeur recouvre les parois vaginales, ce qui s'accompagne de douleurs douloureuses régulières dans le bas de l'abdomen et de saignements non menstruels. Des fistules, des kystes et des abcès uréthro-vaginaux peuvent apparaître.

Si le cancer a germé dans la vessie, les femmes présentent des symptômes d'hématurie macroscopique.

Symptômes supplémentaires dans le cancer de l'urètre:

  • écoulement clair de l'urètre (stade précoce);
  • retard et incapacité à uriner;
  • sensation de corps étranger dans le canal;
  • la formation de kystes purulents dans la région d’origine de la formation;
  • gonflement des membres inférieurs, d'autres zones et des organes du petit bassin;
  • douleur au bas du dos et région des reins;
  • plusieurs formations polypes.

Diagnostics

Il existe 3 types de cancer. L'urètre apparaît à la surface muqueuse du canal et se dilate vers la vessie. Les types vulvo-urétral et périurétral apparaissent à la sortie externe de l'urètre ou au clitoris.

Le médecin diagnostique une tumeur maligne après avoir pris l'anamnèse, un examen visuel, une palpation et un certain nombre de procédures obligatoires. Le médecin mène également une étude physiologique pour exclure d'autres maladies d'une femme:

  • cancer de la vessie;
  • urétrite inflammatoire et infectieuse;
  • MST, VIH, SIDA;
  • la syphilis urétrale;
  • tumeurs et formations bénignes (kyste, abcès, etc.);
  • Diphtérique.

En outre, des études portant sur les pertes urétrales, l'hématurgie, les tests de pulvérisation d'urine, la débitmétrie, la cystographie, les ultrasons, le scanner et l'IRM, la radiographie avec contraste, etc. Il ne se passe pas des tests "classiques": une analyse générale du sang et de l'urine, la biochimie sanguine.

Un examen endoscopique du canal est nécessairement effectué, ce qui permet de localiser la formation, sa taille et sa structure.

La plupart des tumeurs sont déterminées par palpation et inspection visuelle. L’éducation a l’apparence d’un monticule à la surface ulcérée. Les bords sont déchirés, il y a des cratères d'ulcères et de décharge offensive.

Pour confirmer le diagnostic, une biopsie de la tumeur est prescrite et soumise à un examen cytologique.

Traitement

Le traitement combiné comprend plusieurs étapes obligatoires.

La radiothérapie implique la destruction des cellules cancéreuses par exposition aux radiations. Le radiateur peut être inséré dans l'urètre par l'urètre. La méthode à distance est moins utilisée (le radiateur est placé à l'extérieur du corps du patient).

La chimiothérapie contribue à la destruction de la tumeur grâce à des préparations médicales régulièrement administrées au patient par les veines.

Le traitement chirurgical aux stades initiaux est limité à l'excision d'une petite tumeur avec une partie de l'urètre. La résection transurétrale est utilisée à cet effet - un résectoscope muni d’une boucle permet de couper la tumeur et d’affecter seulement une petite partie de la paroi de l’urètre.

Dans les cas graves, un retrait complet du canal et des organes génitaux externes, y compris la paroi antérieure du vagin, le cou de l'urée est prescrit. Après cette fistule vésico-vaginale superposée, ce qui permet d'organiser la miction. Vous aurez également besoin d'une greffe d'uretère dans l'intestin ou la peau. Les ganglions inguinaux sont également enlevés, la radiothérapie aux rayons X et la chimiothérapie sont effectuées. Le risque de rechute en cas de traitement radical est élevé, un rétablissement complet est extrêmement rare.

Le pronostic de la maladie est optimiste en cas d'ablation précoce de la tumeur. Jusqu'à 42% survivent aux premier et deuxième stades du diagnostic. Mais les complications graves et les effets secondaires du traitement sont possibles:

  • douleur sévère (y compris chronique) dans la région génitale;
  • l'incapacité de continuer la vie sexuelle et de planifier les enfants;
  • récurrence de la maladie, métastases intenses dans tout le corps, y compris dans les cellules de la moelle épinière et des poumons;
  • l'anémie;
  • saignement de rupture;
  • forte diminution du poids corporel, dystrophie;
  • pyélonéphrite;
  • dysfonctionnement de la vessie, la formation d'urine résiduelle;
  • insuffisance rénale sous forme chronique.

Prévention

Afin d'éviter un traitement compliqué et dangereux avec de faibles chances de récupération, il est nécessaire de surveiller attentivement l'état du système urinaire et de prendre des mesures préventives:

  • traiter en temps opportun les maladies des organes pelviens et du système urinaire;
  • protéger la zone des blessures, des dommages et de l'hypothermie;
  • contrôler la vie sexuelle: utiliser des méthodes de barrière de la contraception, éviter les connexions accidentelles;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • normaliser le régime (dans le menu, les fruits et légumes doivent prévaloir, exclure du régime les produits gras, en conserve, épicés et fumés);
  • subir régulièrement des examens médicaux.

Un appel opportun à l'urologue ou à l'oncologue peut sauver la vie du patient.

Tumeur de l'urètre chez les femmes symptômes

Le cancer de l'urètre est une anomalie rare due à un certain nombre de maladies néoplasiques. Les femmes sont diagnostiquées plus souvent que les hommes. Les tumeurs de l'urètre féminin sont enregistrées dans la région de l'ouverture externe, où le tissu épithélial de l'urètre se raccorde à l'épithélium de la vulve. Parfois, la partie distale ou proximale de l'urètre est affectée.

Urètre féminin

La longueur de l'urètre est comprise entre quatre et huit centimètres, le rayon est de quatre millimètres. Cela commence là où le bas de la vessie se termine. En outre, son chemin se trouve, en contournant la paroi avant du vagin. La sortie externe de l'urètre est deux centimètres plus loin du clitoris. L'organe excréteur du système urinaire est divisé en deux sections: proximale (les deux premiers tiers de la longueur) et distale (le dernier tiers de la longueur). La zone de la première section est constituée d’épithélium de transition multicouche, la seconde d’épithélium squameux.

Description de la maladie

Le diagnostic du cancer de l'urètre suggère la présence d'une pathologie dangereuse chez l'homme. La présence même d'une petite inflammation dans la région de l'urètre est à l'origine du cancer de l'urètre. Les maladies sont de deux types:

  • causée par l'ingestion d'agents pathogènes infectieux;
  • nature non infectieuse.

Les maladies infectieuses de l'urètre sont causées par des bâtons intestinaux, divers staphylocoques et streptocoques. Ils peuvent être transmis lors de la proximité intime à une femme par des hommes malades, porteurs:

La survenue de cancers de l'urètre chez les femmes est favorisée par les agents pathogènes viraux qui déclenchent les maladies herpétiques.

L'urolithiase (formation de calculs rénaux) est à l'origine du caractère non infectieux du cancer de l'urètre. La présence de calculs est une source de lésion des tissus de l'urètre, ce qui conduit au développement d'un cancer. Les blessures physiques extérieures peuvent également endommager les tissus urétraux.

Le développement d'une tumeur dans 9 cas sur 10 s'accompagne de la croissance de métastases.

5 raisons principales

La véritable cause du cancer de l'urètre n'a pas été identifiée par des médicaments. Le sexe des patients n'a pas d'importance, mais chez les femmes de plus de soixante ans, le diagnostic de tumeur de l'urètre est enregistré plus souvent que chez les hommes.

Chez la femme, l'épithélium squameux est un composant de la courte section de l'urètre. Voici la croissance du carcinome épidermoïde. Des tumeurs de type cellulaire de transition sont formées dans la première section de l'urètre. La détection des mélanomes et des sarcomes ne se produit pratiquement pas.

Le risque de cancer de l'urètre augmente:

  1. diagnostic précoce du cancer de la vessie;
  2. inflammation de n'importe quelle partie de l'urètre;
  3. maladies sexuellement transmissibles;
  4. âge des patients à partir de soixante ans;
  5. les maladies affectent souvent les femmes à la peau claire.

La leucokératose sous la forme de taches blanc laiteux sur la membrane muqueuse de la bouche et du vagin est le type principal de maladie précédant la tumeur urétrale.

Les symptômes

Chez les patients de sexe différent, en raison de la structure distinctive des organes génitaux, les symptômes du cancer de l'urètre ne sont pas sans équivoque. Plus souvent qu'autrement, la présence d'une tumeur ne se manifeste pas d'elle-même, de sorte que les patients peuvent se renseigner sur la présence d'une maladie déjà au stade final du cancer.

Chez la femme, la présence d’une tumeur urétrale est indiquée par les symptômes:

  • douleurs brûlantes en urinant;
  • douleur au bas du dos et au bas-ventre;
  • saignement de l'urètre;
  • douleur dans l'intimité intime;
  • excrétion d'urine non contrôlée;
  • pigmentation de la vulve;
  • Ganglions lymphatiques enflammés dans l'aine.

La prolongation du cancer de l'urètre chez la femme s'étend à la paroi antérieure du vagin, aux tissus de la vessie et au col de l'utérus.

  • douleur du pénis ou de la vessie au moment de la miction et de l'érection;
  • les tumeurs sont ressenties lors de la palpation;
  • à partir de l'ouverture inférieure de l'urètre, de l'exsudat purulent est parfois relâché;
  • parfois il y a un gonflement du pénis;
  • ganglions lymphatiques dans l'aine plus que d'habitude;
  • pigmentation du pénis.

Chez l'homme, le cancer de l'urètre se prolonge dans la prostate, le scrotum et les ganglions lymphatiques. Les symptômes du cancer dans la première étape ne sont pas clairs. La douleur au moment de la miction et de l'intimité n'est souvent pas associée à la présence d'une tumeur.

Diagnostic du cancer de l'urètre

La définition d'une tumeur de l'urètre chez la femme est plus facile que chez l'homme, en particulier si la tumeur n'affecte pas la région de l'ouverture externe de l'urètre et située dans l'urètre et que les symptômes sont déterminés visuellement.

Premièrement, une étude des organes génitaux externes. Dans la zone de l'ouverture externe de l'urètre, la présence d'une tumeur est immédiatement visible. Un diagnostic plus détaillé du cancer de l'urètre chez l'homme avec une inspection visuelle est réalisé en révélant les éponges d'entrée externes de l'urètre du pénis. L'étude de l'urètre en présence d'un cancer chez la femme est réalisée à l'aide d'une pince à épiler qui dilate doucement les parois du canal.

Sur le développement d'une tumeur de l'urètre chez la femme montre un jet ou un courant diminuant au moment de la miction.

Chez les hommes, les problèmes de miction peuvent progressivement conduire à une rétention complète de l'urine et à l'apparition d'autres maladies associées au développement d'un cancer.

L'urétroscope aide à l'étude de la membrane muqueuse de l'urètre sur toute sa longueur. Le dispositif aide à la détection du cancer de l'urètre de n'importe quel département.

Les tumeurs de l'urètre, qui traversent les premières étapes du développement, se ressemblent le plus souvent en apparence. La présence d'un cancer est difficile à distinguer visuellement d'une tumeur normale. Car le cancer de l'urètre se caractérise par une formation dense, un saignement des couches supérieures et une infiltration du mucus autour de la tumeur. Chez l'homme, les tumeurs urétrales sont villeuses ou infiltrantes.

Pour rechercher des métastases tumorales, une échographie ou une tomodensitométrie est prescrite.

Les méthodes suivantes de diagnostic de la maladie sont également utilisées:

  • biopsie;
  • urétroscopie;
  • urétrographie ascendante;
  • la cystoscopie;
  • la cystographie;
  • fluoroscopie et autres méthodes à la discrétion du médecin.

En pratique médicale, selon les statistiques, 1% des cas de cancer de l’urètre sont erronés.

Traitement du cancer de l'urètre

Des méthodes complexes sont utilisées pour traiter les tumeurs de l'urètre. Dans certains cas, le traitement du cancer de l'urètre sans chirurgie.

Méthodes de traitement chirurgical

Les types de traitement chirurgical sont choisis en fonction de l'ampleur de la croissance du cancer de l'urètre, du stade de l'évolution de la maladie et des dommages subis par les tissus et les organes. La localisation du cancer de l'urètre affecte également le choix de la méthode chirurgicale.

Les stades initiaux de la maladie, dans lesquels les tumeurs de l'urètre sont situées à la surface, ne nécessitent pas de traitement à long terme. Parfois, se débarrasser du cancer de l'urètre est une excision suffisante de l'urètre.

Avec la méthode locale, les tumeurs de l'urètre sont enlevées au laser ou à l'aide d'instruments électrochirurgicaux. L'utilisation d'un laser minimise la perte de sang du tissu affecté et la présence de cicatrices grossières sur le site du cancer. Après avoir utilisé le laser, les patients peuvent être envoyés au rayonnement.

L'élimination partielle du cancer de l'urètre est associée au deuxième stade de la maladie, dans lequel il n'y a toujours pas de métastases tumorales à distance. Avant la chirurgie, une histologie des bords de coupe est nécessaire.

La dissection des ganglions lymphatiques inguinaux (élimination des ganglions lymphatiques) est réalisée si les ganglions lymphatiques sont fortement élargis. Elle est réalisée simultanément avec l'excision de la tumeur urétrale ou un mois après la procédure principale d'excision d'un cancer.

Aux stades III et IV, dans certains cas, le cancer de l'urètre est enlevé par les médecins. La paroi antérieure du vagin, de l'utérus et des appendices.

Méthode de rayonnement

Il est utilisé pour traiter le cancer de l'urètre en combinaison avec d'autres méthodes, ainsi qu'en thérapie indépendante. Irradiation exposés foyers de cancer de l'urètre et la zone de métastases prolongées.

Avant l'opération, l'irradiation est prescrite dans le cas d'une tumeur se propageant au-delà des limites de la muqueuse urétrale. Après la chirurgie, le rendez-vous est effectué en cas de pénétration active de métastases tumorales dans les cellules des tissus et des organes les plus proches.

Parfois, la radiothérapie est le seul traitement possible pour les organes malades. Elle est nommée dans les cas où il n'y a aucune possibilité d'intervention chirurgicale.

Chimiothérapie

Dans le traitement du cancer de l'urètre, la chimiothérapie n'est presque jamais utilisée. Le seul indicateur de son utilité peut être la présence de métastases multiples se prolongeant depuis la partie affectée de l'urètre jusque dans les cellules des tissus d'autres organes.

En tant que mesure préventive de la maladie, il est recommandé de respecter les règles d'hygiène personnelle, de consulter un médecin en temps utile en cas de malaise dans la région des voies urinaires et de réaliser des examens préventifs périodiques.

Symptômes et traitement de l'urétrite chez les femmes

L'uréthrite chez les femmes est une maladie courante qui se manifeste par une inflammation de l'urètre. Il apparaît à la suite d'une infection du système urogénital, ainsi que de facteurs non infectieux: blessures, maladies, allergies et diminution générale de l'immunité.

L'uréthrite est une conséquence de l'inflammation de l'urètre

Qu'est-ce que l'urètre et où est-il

L'urètre est l'urètre, qui est un tube droit de 3 à 5 cm de long, l'urètre féminin est plus court et plus large que le mâle et a une forme plus simple. Il est entouré de tissu conjonctif, de muscles et de muqueuses.

L'urètre a la forme d'un entonnoir, il a une expansion près de la vessie, qui diminue jusqu'à l'ouverture externe. La membrane muqueuse contient un épithélium prismatique, formant plusieurs plis, y compris la crête de l'urètre.

Comment la structure de l'urètre, vous pouvez voir sur la photo.

L'emplacement de l'urètre dans le corps de la femme

L'emplacement de l'urètre parallèlement au vagin: l'urètre se confond avec la paroi antérieure du vagin et se situe en face de lui. Le canal passe par les muscles situés dans le plancher pelvien. Plus proche de l'extérieur, le tonus musculaire autour de l'urètre est affaibli.

Classification des maladies

Les principaux types de classification de l'urétrite:

  1. Par étiologie: type infectieux et non infectieux.
  2. Par développement: primaire non gonococcique et secondaire.
  3. Selon la source de distribution: vénérienne et non vénérienne.
  4. Par spécificité: spécifique et non spécifique.
  5. Selon le stade de la maladie chronique: aggravation, sans exacerbation.
  6. Selon l'évolution clinique: urétrite aiguë, subaiguë, torpide.

Également distinguer le degré de manifestation, l'absence ou la présence de symptômes cliniques.

Causes de l'inflammation de l'urètre

L'uréthrite survient à la suite de maladies infectieuses et non infectieuses du système urogénital, de lésions de l'urètre, d'une réduction de l'immunité et d'autres facteurs.

Une cause fréquente d'urétrite est l'incapacité du système immunitaire à résister à diverses infections par des agents pathogènes.

Sous-espèces d'urétrite infectieuse provoquée par des microorganismes:

  1. Candida: causé par les champignons Candida.
  2. Mycoplasmal: apparaît en raison de mycoplasmes.
  3. Herpétique: causée par le virus de l'herpès.
  4. Vénérienne: déclenchée par des gonocoques, des trichomonas, des chlamydia.
  5. Non spécifique: causé par les streptocoques, les staphylocoques et Escherichia coli.

L'urétrite non infectieuse apparaît sur le fond de la lithiase urinaire, des maladies gynécologiques d'origine non infectieuse, avec des tumeurs malignes de l'urètre.

Les autres affections qui provoquent une inflammation de l'urètre comprennent:

  • blessures et dommages à l'urètre d'origines diverses;
  • mauvaise hygiène des organes urinaires;
  • diminution de l'immunité due à une carence en vitamines et à un régime alimentaire;
  • systèmes inflammatoires chroniques;
  • stress, augmentation du stress émotionnel;
  • premier rapport sexuel;
  • alcoolisme, tabagisme persistant;
  • période de gestation;
  • échec hormonal;
  • réactions allergiques;
  • irritation de l'urètre;
  • l'hypothermie, le refroidissement du système urogénital.

La grossesse fait référence à des causes non infectieuses d'urétrite

Avec l'élimination de ces causes, l'urétrite disparaît d'elle-même.

Symptômes de l'inflammation de l'urètre

Les principaux symptômes d'inflammation de l'urètre se manifestent chez la femme:

  • brûlures et douleurs en urinant;
  • rougeur et gonflement des lèvres, ouverture externe de l'urètre;
  • écoulement de pus, de mucus et de sang de l'urètre;
  • démangeaisons et brûlures de la vulve;
  • douleur légère dans l'abdomen, de nature spasmodique.

Les démangeaisons et les brûlures de la vulve chez les femmes peuvent être des signes d'uréthrite

Les symptômes de l'urétrite sont caractéristiques de nombreuses maladies du système urogénital. Pour établir la maladie exacte avec de tels signes, seul un médecin qualifié peut le faire.

Traitement de l'urétrite chez les femmes à la maison

L'inflammation de l'urètre est réalisée à l'aide de médicaments de différentes formes:

  • des pilules;
  • des solutions;
  • onguents et crèmes;
  • bougies intravaginales;
  • injections intramusculaires et intraveineuses.

Recommandations générales

Lors du traitement du processus inflammatoire dans l'urètre, adhérez aux recommandations suivantes:

  1. Abandonnez les aliments épicés, salés, épicés, sucrés et marinés.
  2. Éliminez l'alcool, même à petites doses.
  3. Buvez au moins 1,5 à 2 litres d'eau par jour.
  4. Inclure dans le régime alimentaire tisanes, boissons aux fruits, jus de fruits.
  5. Ne pas avoir de relations sexuelles, y compris les préservatifs.
  6. Évitez l'hypothermie.
  7. Ne pas utiliser la piscine, sauna, bain.
  8. Ne pratiquez pas de sports lourds.

Abandonnez complètement l'alcool pendant le traitement

Complétez également le traitement avec des procédures physiothérapeutiques.

Médicaments

Dans le traitement de l’urétrite, on utilise des médicaments antibactériens, antiviraux et antimycotiques, ainsi que des traitements symptomatiques.

Urétrite chez les femmes: signes, causes et traitement

L'uréthrite chez les femmes est assez courante. Cette maladie est un processus inflammatoire de l'urètre, elle peut être aiguë ou chronique, en fonction de la nature de l'évolution. En raison des caractéristiques anatomiques de la structure de l'urètre, les femmes sont plus susceptibles que les hommes de se développer en urétrite. Chez la femme, elles sont plus larges et plus courtes, ce qui contribue à la pénétration rapide de divers agents bactériens.

Bien que l'inflammation aiguë ou chronique de l'urétrite chez la femme ne constitue pas un danger pour la vie du patient, la maladie provoque de nombreux symptômes désagréables, perturbant le fonctionnement normal d'une personne. De plus, en l’absence de traitement adéquat, l’infection peut se propager dans les voies urinaires, entraînant le développement d’autres maladies.

Causes de l'inflammation chez les femmes atteintes d'urétrite

De nombreux facteurs peuvent provoquer le développement du processus inflammatoire de l'urètre chez la femme. Les experts appellent ces causes d’urétrite chez les femmes:

  1. La surfusion du corps, à la fois générale et locale. En raison du spasme des vaisseaux sanguins, qui se produit lorsque le corps est refroidi, ses fonctions de protection diminuent et il devient vulnérable aux effets de diverses infections.
  2. Les MST sont des maladies sexuellement transmissibles. Il s’agit de maladies «classiques» sexuellement transmissibles, dont les agents responsables peuvent être des causes indépendantes du développement de l’urétrite chez la femme ou provoquer l’action d’autres micro-organismes pathogènes.
  3. Maladies gynécologiques - aiguës et chroniques.
  4. Réduire l'immunité locale du corps.
  5. Blessures à l'urètre. Une femme peut subir des lésions de l'urètre au cours d'un examen pelvien ou lors du retrait de calculs des voies urinaires sus-jacentes. Le cathétérisme de la vessie et la cystoscopie - les méthodes nécessaires au traitement de l’urétrite, provoquent également une exacerbation de cette maladie.
  6. Le début de la vie sexuelle. Lors du premier rapport sexuel, une microflore «étrangère» entre inévitablement dans le corps de la fille, ce qui peut provoquer le développement du processus inflammatoire.
  7. Mauvaise nutrition. Le processus inflammatoire de la muqueuse urétrale peut être provoqué par la consommation d'aliments épicés, acides, salés, gras, fumés, marinés, amers et trop sucrés, ainsi que de boissons alcoolisées. Toutes ces substances pénètrent dans l'urine et, avec elle, en passant par le tractus urinaire, irritent la muqueuse urétrale.
  8. Urolithiase. Avec le développement de la lithiase urinaire dans l'urine, tombent des cristaux et du sable qui endommagent l'urètre.
  9. Stress prolongé.

Les causes fréquentes du développement de l'urétrite chez la femme sont des microorganismes tels que la chlamydia, l'urée-plasma et le mycoplasme. Bien que ces micro-organismes appartiennent à la microflore sous condition pathogène, ils peuvent provoquer le développement du processus inflammatoire dans les voies urinaires de la femme.

L’urétrite à Chlamydia et à Mycoplasmal est difficile à traiter et entraîne souvent de graves complications. Ce sont la chlamydia et les mycoplasmes qui sont l’une des principales causes d’infertilité chez les femmes en âge de procréer.

Causes de l'uréthrite chez les femmes âgées

L'uréthrite chez les femmes âgées chez les femmes est un phénomène assez courant qui nécessite la surveillance obligatoire de spécialistes. Cela est dû au fait que chez la plupart des femmes âgées, les tissus de l'urètre et de la vessie deviennent nettement plus minces et plus secs après la ménopause. Ce processus est dû à l'absence dans le corps de la femme d'œstrogène, une hormone qui cesse d'être produite après la ménopause. C'est la cause la plus fréquente d'urétrite.

Symptômes communs de l'urétrite chez les femmes

Malgré le fait que chaque forme du processus inflammatoire est caractérisée par ses manifestations spécifiques, ces symptômes généraux de l'urétrite chez la femme sont connus:

  • douleur en urinant;
  • l'apparition d'inconfort pendant les rapports sexuels;
  • douleur abdominale basse;
  • écoulement abondant de l'urètre et du vagin avec une odeur désagréable, avec parfois des impuretés de pus.

Les symptômes communs de l'urétrite chez les femmes sur cette photo sont:

Classification de l'urétrite chez les femmes

La manifestation des symptômes de l'urétrite chez les femmes dépend de la forme et du type de maladie. C'est pourquoi les causes et les symptômes de l'urétrite chez les femmes sont étroitement liés.

En urologie, cette classification du processus inflammatoire est connue en fonction de la cause de son apparition:

  • candidal;
  • allergique;
  • bactérien;
  • Trichomonas;
  • la gonorrhée;
  • herpétique

Par la nature de l'écoulement, on distingue les urétrites aiguës et chroniques.

Urétrite aiguë et chronique chez la femme: symptômes et traitement

Urétrite aiguë chez les femmes se fait sentir de tels symptômes:

  • miction douloureuse;
  • brûlures et démangeaisons de l'urètre;
  • augmentation de l'excrétion de l'urine;
  • besoin fréquent d'uriner, souvent faux;
  • douleur du bas-ventre;
  • écoulement des organes génitaux, qui peuvent avoir un caractère différent selon la forme de la maladie - blanc, vert, jaune, visqueux, mousseux.

Dans la forme aiguë du processus inflammatoire, les femmes peuvent avoir des frissons, de la fièvre, des maux de tête et d’autres signes non spécifiques d’intoxication. L'uréthrite associée à des symptômes aussi graves survient généralement chez les femmes présentant une diminution significative de l'immunité ou d'autres processus infectieux et inflammatoires dans le système urinaire.

Chacune des formes de la maladie dans le cours aigu de l'urétrite chez la femme est accompagnée de ses propres symptômes caractéristiques:

  • avec la gonorrhée - douleur et crampes lors de mictions prolongées, écoulement abondant du tractus génital, ayant le caractère d'une crème;
  • avec les trichomonas - démangeaisons et brûlures, non seulement dans l'urètre, mais aussi sur la peau des lèvres, il y a des pertes vaginales vertes;
  • avec candidose - démangeaisons sévères et pertes vaginales au fromage blanc;
  • avec la mycoplasmose et la chlamydia, les symptômes ne sont pratiquement pas observés.

L'urétrite chronique chez les femmes survient dans les cas où la forme aiguë de la maladie n'a pas été remarquée à temps et où aucun traitement adéquat n'a été mis en place. L’urétrite chronique a un tableau clinique moins clair, le plus souvent la maladie se présente sous une forme latente. Les principaux symptômes de l'urétrite chronique chez les femmes sont des mictions fréquentes et un inconfort dans le tractus génital, ce qui est incertain. Dans la forme chronique du processus inflammatoire, les démangeaisons, les brûlures et les écoulements de l'urètre peuvent ne pas être.

La température corporelle dans les infections chroniques n'augmente pas non plus, l'état général de la femme reste inchangé. L'urétrite chronique peut être asymptomatique et souvent, la femme n'est pas au courant du développement du processus inflammatoire dans son corps. L'évolution d'une maladie infectieuse ne s'apprend qu'au cours de l'examen d'une maladie complètement différente.

Le traitement de l'urétrite chronique chez les femmes est effectué par des spécialistes tels qu'un gynécologue, un vénéréologue et un urologue. La thérapie comprend les étapes suivantes:

  • restauration des propriétés fonctionnelles des parois de l'urètre;
  • restauration d'une microflore vaginale saine;
  • restauration de l'immunité.

Les spécialistes doivent adhérer aux principes suivants pour le traitement des symptômes de l’urétrite chronique chez les femmes:

  1. Prendre des médicaments antibactériens est la base du traitement. Pour que l’antibiothérapie soit efficace, il est important de déterminer l’agent responsable de l’infection.
  2. L'utilisation de bougies et de pommades à action anti-inflammatoire. Une telle thérapie complexe vous permet de restaurer la microflore naturelle du vagin et de préserver une femme des symptômes douloureux de la maladie.
  3. Un rôle important dans l’efficacité du traitement est donné à l’observance d’un régime alimentaire économe. Les experts recommandent à leurs patients d’exclure de l’alimentation les aliments épicés, salés, fumés, acides, épicés, carbonatés et alcoolisés.
  4. Afin d'augmenter les défenses de l'organisme, la prise de complexes multivitaminiques est obligatoire.
  5. La procédure d'introduction de médicaments sous forme d'instillation dans l'urètre est efficace. Avec la défaite de la vessie, lorsque la cystite se développe sur le fond de l'urétrite, des médicaments y sont également injectés.

Urethrite à Candida chez la femme: signes et traitement

L’urétrite à Candida chez les femmes se développe à la suite de la pénétration dans les voies urinaires des champignons Candida. La période d'incubation dure de deux à trois semaines. Habituellement, ce type d'uréthrite survient dans le contexte d'antibiotiques à long terme et plus souvent que d'autres types de la maladie devient chronique. Cela est dû au fait que l'urétrite candidale survient principalement sous une forme latente et est détectée à un stade avancé de développement.

De tels signes d'urétrite chez les femmes causés par le champignon Candida aideront à suspecter le développement de la maladie:

  • douleur et sensation de brûlure dans la région des voies urinaires et de l'anus;
  • douleur légère en urinant;
  • écoulement blanc des organes génitaux;
  • douleur sourde dans le bas-ventre.

Les urologues nomment d'autres facteurs responsables de la forme candida de la maladie:

  • diabète sucré;
  • surpoids ou maigreur excessive;
  • mauvaises habitudes - tabagisme et abus d'alcool;
  • déséquilibre hormonal et prendre des stéroïdes.

Il existe deux types d'urétrite candidale: primaire et secondaire. Les experts parlent de la forme primaire lorsque le processus inflammatoire se développe directement dans l'uretère. La forme secondaire est associée à la pénétration de champignons Candida provenant d'autres organes voisins.

La candidose primaire est généralement diagnostiquée chez les adolescentes et, dans la plupart des cas, accompagnée de vulvovaginite. L'infection des femmes se produit souvent par contact sexuel. Toute personne peut être infectée par la maladie, mais ceux qui ont des relations sexuelles sont exposés au risque.

Urethrite à Candida dangereuse pour ses complications. Tout d’abord, le système digestif en souffre, les champignons Candida se multiplient activement dans l’intestin, perturbant ainsi son activité et réduisant les fonctions de protection de l’organisme. De plus, cette forme d'inflammation dans l'urètre peut avoir les conséquences suivantes:

  • la cystite;
  • violation de la microflore du vagin;
  • la formation de balanoposthite féminine;
  • rétrécissement de l'urètre;
  • autres maladies inflammatoires du système urogénital chez la femme.

Le traitement de l'urétrite candidale chez la femme s'effectue à l'aide d'antifongiques sous forme de comprimés et de suppositoires vaginaux. La durée du traitement dépend du stade de la maladie, en moyenne - 2-4 semaines. Le plus souvent, le fluconazole et le clotrimazole sont diagnostiqués chez les patients lors du diagnostic de cette maladie. Le traitement antibiotique dans cette forme de la maladie est inefficace.

Urétrite allergique chez les femmes

Chez les femmes, cette forme d'urétrite résulte d'une réaction allergique du corps à la prise de certains médicaments, à l'utilisation de produits d'hygiène personnelle ou à certains aliments. L'urétrite allergique est une complication grave sous la forme d'un œdème inflammatoire puissant qui affecte les couches muqueuse et sous-muqueuse.

En l'absence de traitement, l'œdème peut bloquer complètement le flux d'urine du patient. Le traitement de l'urétrite chez la femme, qui se développe à la suite d'une réaction allergique, est effectué selon la méthode de prescription d'antihistaminiques, de décongestionnants et d'anti-inflammatoires.

Urétrite bactérienne non spécifique chez la femme

L'urétrite bactérienne chez les femmes se développe à la suite de la pénétration d'agents bactériens dans les voies urinaires. Il s’agit d’une urétrite non spécifique chez la femme, provoquée par l’entrée de micro-organismes dans l’urètre tels que les streptocoques, E. coli, les entérocoques, les staphylocoques.

Ces micro-organismes vivent constamment sur la membrane muqueuse de l'urètre, même chez une personne en bonne santé, mais avec une diminution de l'immunité, ils se multiplient activement, provoquant un processus inflammatoire. Dans cette forme de maladie, les micro-organismes pathogènes sont présents non seulement dans l'urètre, mais également dans le vagin de la femme, de sorte qu'un traitement intégré et compétent est nécessaire.

Diagnostic de l'urétrite chez la femme et traitement de la maladie

Contacter un spécialiste devrait être en cas de douleur dans le processus de miction et les rapports sexuels, ainsi que la détection des pertes purulentes ou mucopuruleuses des organes génitaux. Le traitement de l'urétrite chez la femme ne peut être déterminé par un spécialiste qu'après le diagnostic. Le diagnostic d'une urétrite bactérienne non spécifique ne pose généralement pas de problème, le spécialiste présente suffisamment de manifestations cliniques. Cependant, pour confirmer un diagnostic préliminaire, il est nécessaire d'examiner l'urine au microscope.

Confirmez que le diagnostic aidera les résultats de test suivants:

  • augmentation du nombre de globules blancs;
  • la présence de bactéries;
  • la présence de protéines dans l'urine d'origine cellulaire - leucocytes et érythrocytes.

Le traitement de l'urétrite bactérienne non spécifique est effectué en tenant compte des agents pathogènes les plus probables du processus inflammatoire. La principale méthode de traitement est l'antibiothérapie, qui est généralement associée à l'utilisation d'urantoseptiques.

Préparations pour le traitement de l'urétrite bactérienne chez la femme

L'utilisation de ces médicaments dans le traitement des symptômes de l'urétrite chez les femmes sur la photo ci-dessous:

Actuellement, en urologie, Monural est activement utilisé dans le traitement du processus inflammatoire d'origine bactérienne.

Le médicament a une grande efficacité, est appliqué une fois.

En plus de ce médicament, un antibiotique peut être prescrit pour le traitement de l’urétrite chez la femme.

Azithromycine ou doxycycline.

L'azithromycine se prend une fois à la dose de 1 mg; la doxycycline est prescrite pendant une semaine.

Parmi les médicaments du groupe des uroantiseptikov principalement nommés:

Canéphron et Fitolysin bien sûr pendant un mois.

Urethrite Trichomonas chez les femmes: symptômes et traitement

Parmi les processus inflammatoires de l'urètre, qui sont de nature infectieuse, figure l'uréthrite de Trichomonas chez la femme, provoquée par des agents pathogènes tels que Trichomonas. L'infection à Trichomonas est transmise sexuellement. Dans ce cas, les Trichomonas peuvent rester dans le corps pendant un certain temps, mais ils ne se font pas sentir et les premiers symptômes n'apparaissent que 10 à 14 jours après le moment de l'infection.

Manifests Trichomonas Urethritis tels symptômes:

  • démangeaisons et brûlures dans la région génitale;
  • écoulement mousseux de l'urètre;
  • pertes vaginales jaune-vert;
  • irritabilité, insomnie;
  • douleur pendant les rapports sexuels.

Avec les formes avancées de la maladie devient possible un gonflement des lèvres. Si le temps n'est pas traité, cette forme de maladie inflammatoire devient chronique, ce qui est très difficile à guérir.

Il est possible de guérir l'infection d'un jour à plusieurs semaines, à condition de choisir la bonne tactique de traitement. Il est important d'effectuer et de traiter un partenaire sexuel permanent d'une femme, sinon l'infection se reproduira.

Les traitements antibactériens à base de métronidazole sont les plus efficaces dans le traitement des trichomonas. Il peut être appliqué de différentes façons, mais l’utilisation du médicament sous forme de gel vaginal est considérée comme la plus efficace. Lorsqu’elle détecte les premiers signes de l’urétrite de Trichomonas, une femme doit immédiatement consulter un spécialiste, car la maladie peut entraîner la stérilité.

Formes d'urétrite gonorrhéique chez la femme

L'urétrite gonorrhéique chez les femmes est une autre maladie transmissible sexuellement répandue. Son agent causatif est la famille des gonocoques neisseriae. 10 à 40% des femmes atteintes de cette forme de maladie développent d'autres processus inflammatoires des organes pelviens pouvant provoquer une grossesse extra-utérine ou la stérilité.

Selon la durée de la maladie, on distingue deux de ses formes:

  • frais - si l'infection par une infection gonococcique s'est produite au plus tard 2 mois;
  • chronique - si l'infection s'est produite il y a plus de 2 mois.

Selon l'intensité de la gonorrhée fraîche, trois options sont connues:

  • aigu - écoulement abondant de l'urètre avec dysurie sévère;
  • subaiguë - on note le même débit, mais la dysurie est pratiquement absente;
  • torpide - une absence complète caractéristique des symptômes caractéristiques de cette forme de la maladie, avec un léger écoulement de l'urètre détecté par hasard.

La gonorrhée chronique peut se dérouler de la même manière que la forme torpide de la maladie et, pendant la période d'exacerbation, elle revêt le caractère d'un type de gonorrhée fraîche. Le traitement des symptômes de l'urétrite chez les femmes du type gonorrhéique est effectué en appliquant des antibiotiques à effet bactéricide et bactériostatique sur les gonocoques.

Urétrite herpétique chez la femme: symptômes et diagnostic

L’urétrite herpétique chez la femme est une maladie virale qui se manifeste par une variété suffisamment large de symptômes. L'agent causal de cette maladie infectieuse des voies urinaires est le virus de l'herpès simplex de type 2.

Les premiers signes de la maladie n'apparaissent qu'une semaine après l'infection par le virus. Sur les organes génitaux, un érythème local se forme, des vésicules remplies de liquide qui éclatent rapidement et se transforment en ulcères, avec une bordure rouge inflammatoire.

L’urétrite herpétique se manifeste également par d’autres symptômes:

  • fièvre
  • température corporelle élevée;
  • ganglions lymphatiques enflés dans l'aine;
  • mictions fréquentes et douloureuses, accompagnées d'un rezami dans l'urètre;
  • écoulement muqueux de l'urètre;

Cette photo montre les symptômes de l'urétrite chez les femmes causés par le virus de l'herpès simplex de type 2.

Souvent, une infection bactérienne rejoint le virus, puis la décharge devient abondante et devient purulente. Avec la défaite du virus de l'herpès, l'urètre devient enflammé, ce qui perturbe le patient par la sensation de douleur et de piqûre.

Le diagnostic d'urétrite chez la femme causé par le virus de l'herpès simplex de type 2 est réalisé par PCR ou ELISA, au cours duquel un frottis ou un frottis est examiné. Le traitement de la maladie est assuré par des médicaments antiviraux tels que l’acyclovir, qui se sont révélés efficaces contre le virus de l’herpès. Afin de mettre fin à la propagation du virus dans tout le corps et d’éliminer les manifestations cliniques chez chaque patient, l’urologue sélectionne le médicament le plus efficace, son dosage et son schéma d’application.

Quand une maladie réapparaît, les immunomodulateurs sont prescrits simultanément avec des antiviraux:

Roferon, Tsikloferon et autres.

Traitement de l'urétrite et de la cystite chez la femme avec des méthodes efficaces

Souvent, chez les femmes, l'uréthrite survient en même temps que la cystite. Grâce à cette combinaison de processus inflammatoires, leurs symptômes peuvent être atténués. L'inflammation de la vessie et de l'urètre nécessite un traitement obligatoire avec les médicaments les plus efficaces. La cystite survient presque toujours comme une complication de l'urétrite, lorsque le traitement n'était pas suffisamment efficace ou opportun. C'est pourquoi il est si important de détecter le processus inflammatoire de l'urètre à temps pour l'empêcher de devenir une maladie plus dangereuse. Toutefois, s’il n’a pas été possible d’éviter le développement de la cystite, l’urologue est chargé de trouver les méthodes de traitement les plus efficaces.

La méthode la plus efficace de traitement de la cystite et de l’urétrite chez la femme est le traitement médicamenteux qui se réduit à la prise de médicaments antibactériens. Ces médicaments sont immédiatement absorbés dans les tissus, ce qui explique leur effet rapide.

Premièrement, le spécialiste effectue des diagnostics, détermine la forme de la maladie et le type d’agents pathogènes qui l’a provoquée. Ensuite, sur la base des données obtenues, un groupe d'antibiotiques efficaces contre les bactéries, à l'origine d'un processus inflammatoire dans les voies urinaires, est sélectionné.

Comment guérir l'urétrite chez les femmes avec des médicaments

Comment guérir l'urétrite chez la femme, contre laquelle la cystite est apparue comme une complication? Le plus souvent, avec le flux simultané d'urétrite et de cystite dans le corps de la femme, les médicaments antibactériens suivants sont prescrits:

L'ofloxacine;

La doxycycline;

La ciprofloxacine;

Monural; Nitroxoline;

Palin;

Nolitsin.

Outre les antibiotiques, qui sont utilisés dans pratiquement toutes les formes de cystite et d'uréthrite, des médicaments du groupe des immunomodulateurs, ainsi que des antiviraux, sont prescrits. Si la maladie infectieuse est de nature virale et non fongique ou bactérienne, des médicaments de l’action correspondante sont prescrits.

Traitement de l'urétrite chez les femmes à la maison des remèdes populaires

Le traitement de l’urétrite chez les femmes à la maison, en plus des médicaments prescrits par un spécialiste, peut être effectué à l’aide de remèdes populaires. Afin d'éliminer le processus inflammatoire dans l'urètre, de tels remèdes populaires peuvent être utilisés:

Teinture de persil. Cet outil est considéré comme le plus efficace dans le traitement de l’urétrite à domicile. Préparer le médicament est facile: vous avez besoin de 1 cuillère à soupe. l Feuilles de persil Versez 0, 5 litres d'eau tiède et laissez pendant la nuit. Prenez l’infusion toute la journée en petites quantités à intervalles réguliers.

Thé des feuilles de cassis. Un couple de feuilles fraîches de la plante est versé avec 1 litre d'eau chaude, et elles boivent pendant la journée au lieu du thé.

Décoction couleur citron vert. Ce remède soulage l'inflammation et élimine les symptômes désagréables sous forme de brûlures et de démangeaisons lors de la miction. Pour préparer le bouillon, vous avez besoin de 2 c. l lime fleur verser deux verres d'eau et faire bouillir pendant 10-15 minutes. Refroidir le bouillon et boire avant le coucher dans la quantité de 1-2 verres.

Grâce aux traitements à domicile, les bains sessiles à base de plantes médicinales ont fait leurs preuves. À ces fins, la racine est utilisée:

calamus, écorce de chêne, fleurs et feuilles d’Hypericum, fleurs de camomille.

Cependant, sachez que l'automédication pour l'urétrite est un développement dangereux de nombreuses complications de la maladie. Avant d'utiliser des médicaments et des herbes, vous devriez consulter un spécialiste.

Prévention de l'urétrite chez les femmes

Considérant que l'infection par l'urétrite se produit principalement pendant les rapports sexuels, afin d'empêcher le développement de la maladie, une femme devrait prendre soin de sa protection contre les MST et les IST. Il est conseillé d’avoir un partenaire sexuel permanent. Si cela n’est pas possible, il est impératif d’utiliser un préservatif en cas de relations sexuelles occasionnelles.

Dans la prévention des maladies, une attention particulière est accordée au respect des règles d'hygiène personnelle. Les patients chez lesquels la maladie a déjà été diagnostiquée doivent se protéger de l'action des irritants - alcool, savon, certains aliments, afin d'éviter toute rechute.

Il est également important d’éviter l’hypothermie, d’éviter les situations stressantes, de surveiller le contexte hormonal, de rechercher régulièrement des hormones. Au moins une fois par an, chaque femme devrait se rendre au bureau du gynécologue et se faire examiner, même s’il n’ya aucune raison de le faire.