loader
Recommandé

Principal

La cirrhose

Causes, symptômes et traitement du liquide dans les poumons

La présence de liquide dans les poumons est un problème assez dangereux et vous devez commencer le traitement immédiatement. Cela signifie qu'une personne souffre d'une maladie grave, en l'absence de traitement pouvant entraîner diverses complications pouvant aller jusqu'au décès.

Pourquoi le liquide s'accumule-t-il dans les poumons?

Si du liquide s'accumule dans les poumons, cela indique toujours la présence d'une maladie. Un tel phénomène peut être observé dans les cas suivants:

  • Avec insuffisance cardiaque. Pour cette raison, la pression augmente dans l'artère pulmonaire, ce qui entraîne l'accumulation de liquide dans le corps.
  • En raison de violations de la structure des vaisseaux sanguins. De ce fait, leur perméabilité est perturbée, le sang pénètre dans les poumons à travers leurs parois et y reste.
  • Avec pneumonie. Il y a une inflammation de la plèvre, dans la région de laquelle s'accumule l'exsudat purulent. La pneumonie est généralement causée par une forte hypothermie du corps. Par conséquent, pour l’éviter, vous devez vous habiller en fonction du temps et ne pas rester longtemps au froid.
  • Les tumeurs dans les poumons. A cause d'eux, la circulation sanguine est perturbée dans les organes et on observe une stagnation.

C'est très dangereux. La plupart des néoplasmes pulmonaires sont malins. Par conséquent, leur élimination doit être utilisée dès que possible.

  • Tuberculose Dans ce cas, des expectorations purulentes, des particules de sang et des tissus pulmonaires s’accumulent dans les poumons en raison du début de la dégradation de l’organe.
  • Blessures à la poitrine. Ils entraînent diverses ruptures entraînant une accumulation d'exsudat. Le fluide se forme progressivement et le patient note également une douleur intense dans la zone de la blessure. Peut-être le bleu de l'endroit qui a frappé.
  • Maladies des organes internes conduisant au processus inflammatoire dans la plèvre. Cela se produit souvent avec une cirrhose du foie.

La pathologie peut survenir après une chirurgie cardiaque. L'organe commence à fonctionner avec quelques défaillances, il est donc possible de jeter du sang dans les poumons. Il s’agit assez souvent d’un phénomène qui se produit environ une à deux semaines après la chirurgie. Les médecins préparent donc le patient à l’éventualité de complications.

L'eau dans les poumons peut aussi provenir de l'extérieur. Par exemple, si une personne s’étouffe. Une partie du liquide peut rester dans les voies respiratoires et ensuite pénétrer dans l’organe respiratoire principal.

Chacune des pathologies ci-dessus à sa manière est dangereuse. Plus le traitement est commencé tôt, plus il y a de chances que le rétablissement se produise rapidement sans provoquer de complications graves.

Accumulation de liquide chez les personnes âgées

La consommation prolongée d'acide acétylsalicylique peut entraîner une accumulation de liquide dans les poumons des personnes âgées. Les vieillards en boivent pour soulager la douleur.

En outre, les personnes âgées peuvent avoir de l'eau dans les poumons en raison de leur mode de vie sédentaire. Cela conduit à une circulation pulmonaire altérée, la stagnation se produit. Par conséquent, pour prévenir de tels phénomènes, les personnes âgées doivent déménager davantage.

Principales manifestations

En présence de liquide dans les poumons, les personnes souffrent de divers symptômes. Leur gravité dépend de la quantité d'exsudat accumulé. Le patient peut éprouver les symptômes suivants:

  • Essoufflement. En raison de l’accumulation de liquide dans les poumons, le processus d’échange gazeux est perturbé et, pour augmenter au moins légèrement la quantité d’oxygène produite, l’organe commence à fonctionner dans le mauvais mode. La respiration s'accélère, alors qu'elle devient lourde - on parle d'essoufflement.
  • Plus l'état de la personne est dégradé, plus les manifestations d'essoufflement sont prononcées. Au fil du temps, il se produit même dans un état de relaxation et pendant le sommeil.
  • Toux Il apparaît généralement plus tard lorsque l'état des poumons se détériore. La toux peut être sèche ou humide, elle est intermittente, avec une grande quantité de crachats.
  • La douleur Il est localisé dans la poitrine. Au repos, douloureux et tolérant, et pendant la toux et pendant l'effort physique, il augmente.
  • Changement de couleur de peau. En raison du manque d'oxygène, les membranes muqueuses peuvent devenir pâles et les zones proches du nez et des lèvres peuvent devenir légèrement bleues.
  • Détérioration du bien-être général. Les patients deviennent faibles, léthargiques et agités.
  • Insuffisance respiratoire. Un œdème pulmonaire se produit, une personne ne peut pas respirer normalement, elle se plaint de crises d'asthme.
  • Dans les poumons, quelque chose gargouille. Une personne ressent cela en bougeant le corps, en se retournant.

Si l'un des symptômes ci-dessus apparaît, vous devez immédiatement consulter un médecin. Sinon, il existe un risque de complications graves.

Tests de diagnostic

Le diagnostic n’est établi qu’après une série de procédures de diagnostic. Ceux-ci comprennent:

  • Examen du patient et écoute de ses poumons. Le médecin doit demander au patient ce qui le dérange au juste afin d’avoir la moindre idée de la pathologie.
  • Rayons X ou fluorographie. C'est la méthode de diagnostic la plus informative. Sur la radiographie des changements clairement visibles. La zone touchée est assombrie.
  • Des analyses de sang pour déterminer si une personne a un rhume ou si le système immunitaire fonctionne normalement.

Parfois, un diagnostic différentiel est nécessaire si le médecin ne peut pas établir un diagnostic précis. Dans ce cas, des procédures de diagnostic supplémentaires peuvent être effectuées.

Comment traiter

Les causes et le traitement des liquides dans les poumons sont interdépendants. Le médecin peut prescrire un traitement uniquement après le nom de la maladie qui a provoqué des symptômes désagréables. Presque dans 100% des cas, l'hospitalisation du patient est requise.

Le traitement peut être conservateur ou opératoire. Prendre des médicaments ne donne le résultat que si le liquide s'est un peu accumulé. Les médicaments suivants peuvent être utilisés pour éliminer la maladie:

  1. Anti-inflammatoires. Ils soulagent l'inflammation, réduisent l'enflure et éliminent la douleur.
  2. Diurétique. Accélère l'excrétion des fluides du corps et empêche leur stagnation.
  3. Antibiotiques. Ils tuent les agents pathogènes qui conduisent au développement d'un processus inflammatoire ou infectieux.
  4. Analgésiques Ils soulagent les spasmes musculaires, réduisent la douleur et améliorent l'état général du patient.
  5. Mucolytiques Diluer les expectorations visqueuses et contribuer à son élimination rapide des poumons.

Est-ce traité à la maison? L'automédication pour toute maladie impliquant une accumulation de liquide peut être très dangereuse pour la santé. Une personne peut s'étouffer.

Si la prise de médicaments ne donne aucun résultat, le médecin ajuste le schéma thérapeutique. Dans un tel cas, le pompage du liquide accumulé peut être nécessaire.

Comment pomper le liquide des poumons

Si du liquide s'est accumulé dans la cavité pleurale, son évacuation est nécessaire. Une personne en bonne santé l’a aussi, mais sa quantité n’excède pas 2 ml. Si plus de 10 ml de fluide se sont accumulés, son extraction est requise. Après le pompage, la respiration du patient doit être normalisée, l'asphyxie passera.

On recourt habituellement à un fluide de pompage de nature non infectieuse. C'est ce qu'on appelle un transsudat. Si la pathologie est associée à un processus inflammatoire, vous devez d'abord le guérir. Si après que ce liquide reste, il devra se retirer.

Avant la procédure, le patient ne nécessite aucune formation particulière. Le processus est effectué selon l'algorithme suivant:

  • Le patient doit s'asseoir, se pencher en avant et poser ses mains sur une table spéciale.
  • Une anesthésie locale est réalisée. Une injection de novocaïne est également effectuée pour éviter la douleur. Le site de ponction est préalablement déterminé sur la base des données obtenues lors d'une échographie ou d'une radiographie.
  • La peau est frottée à l'alcool. Ensuite, le médecin commence à faire une ponction. Il doit agir très soigneusement pour ne pas blesser les nerfs et les vaisseaux sanguins. La profondeur doit également être correcte. Si vous insérez l'aiguille trop profondément, cela peut endommager les poumons.

Le médecin doit insérer l’aiguille jusqu’à ce que vous sentiez l’échec. La muqueuse supérieure du poumon est plus dense que son contenu.

  • Après cela, le médecin pompe le liquide accumulé.
  • À la fin, le site de ponction est traité avec une solution antiseptique et un pansement stérile est appliqué à la place.

Dans une procédure, pas plus d'un litre de transsudat ne peut être extrait des poumons. Si vous dépassez cette limite, vous risquez des complications graves, voire mortelles.

Le pompage de fluide doit être effectué par un spécialiste expérimenté. Vous ne pouvez pas faire confiance à cette procédure d'employé d'urgence ou à une personne sans formation. Il doit être effectué dans des conditions stériles.

Combien de fois pouvez-vous pomper du liquide des poumons

Le nombre de répétitions de la procédure est déterminé par le médecin traitant. Il est important d'éliminer la raison pour laquelle le liquide est collecté. Après cela, il s'accumulera moins, il faudra donc le pomper moins souvent jusqu'à ce que le besoin soit complètement révolu.

Remèdes populaires pour les fluides stagnants

Un traitement avec des remèdes populaires n'est possible que s'il y a accumulation d'une petite quantité de liquide. Dans les cas très avancés, une telle thérapie est très dangereuse. Les remèdes suivants sont efficaces pour éliminer le mucus stagnant:

  1. Un verre d'avoine verser 150 ml de lait, laisser mijoter pendant 20 minutes. Puis égouttez un outil et prenez 1 cuillère à soupe. trois fois par jour. L'avoine a un bon effet expectorant et élimine rapidement les mucosités des poumons.
  2. Versez 800 g de lait de persil, faites cuire à feu doux jusqu'à ce que le liquide s'évapore de moitié. Après cela, broyer le produit résultant à travers un tamis. Prendre 1 cuillère à soupe. toutes les heures Le persil a des propriétés diurétiques, il aidera donc à soulager l'œdème pulmonaire.
  3. Épluchez un oignon moyen, hachez-le finement et saupoudrez de sucre. Après un certain temps, le jus apparaît, ce qui a un effet curatif.

Retirer complètement le liquide à la maison est impossible. Nécessite l'utilisation d'outils spéciaux. De plus, vous ne pouvez pas vous faire un diagnostic correct. Une réception de moyens inappropriés ne peut donner aucun résultat.

Prévisions de récupération

Si le temps de commencer le traitement, le pronostic est favorable. La maladie peut être guérie sans apparition de complications pour le corps. Après cela, les gens vivent une vie bien remplie.

Mais si vous tardez et que vous n’allez pas chez le médecin à temps, les conséquences peuvent être désastreuses. L'œdème augmentera en comprimant les voies respiratoires. Une personne peut mourir d'une insuffisance respiratoire.

Le liquide dans les poumons est toujours très dangereux. Si le patient soupçonne cette pathologie, vous devez vous rendre immédiatement à l'hôpital. Le diagnostic peut aussi prendre du temps. Et dans certains cas, même des heures sont importantes pour sauver la vie d’une personne.