loader
Recommandé

Principal

Prévention

Ascite de la cavité abdominale: causes et traitement

La présence d'eau dans l'abdomen est un symptôme alarmant que le médecin diagnostique à l'échographie. Il est recommandé de subir cet examen si le patient constate une augmentation de la cavité abdominale. Un spécialiste ne doit pas oublier une telle plainte, car lorsque les tableaux cliniques sont négligés, un cancer dont l'issue est fatale évolue.

Qu'est-ce que l'ascite?

Ce diagnostic est dangereux et se caractérise par une accumulation accrue de liquide dans la cavité abdominale. D'autres organes importants du corps, tels que les poumons et le cœur, peuvent souffrir d'ascite. Le problème n'est pas inflammatoire. Le volume de liquide accumulé dans la région péritonéale peut atteindre 15 à 20 litres. Chez le peuple, cette maladie est appelée "ventre de grenouille", sujette à une évolution maligne. Pour 75% des tableaux cliniques, il s'agit d'une complication de la cirrhose progressive. L'objectif principal du traitement est de supprimer les symptômes alarmants et de prolonger la période de rémission.

Pourquoi le liquide s'accumule dans la cavité abdominale

Le péritoine tapissant les parois de la cavité abdominale produit une petite quantité de liquide, chimiquement similaire au plasma sanguin. C'est nécessaire pour le fonctionnement normal des organes internes, sinon ils seraient collés. Le liquide est absorbé et excrété tout au long de la journée, mais sous l’influence de facteurs pathologiques, ce processus naturel peut être perturbé. Lorsque le déséquilibre augmente la pression intra-abdominale, la taille de l'abdomen augmente. Un diagnostic urgent est nécessaire, suivi d'un traitement complexe.

Raisons

Cette maladie est une complication de la cirrhose du foie et pas seulement. Dans le corps progresse progressivement, la première fois ne se manifeste pas. L'ascite de la cavité abdominale est difficile à traiter avec succès. Cependant, la guérison survient si le facteur pathogène principal est éliminé. Les causes de la maladie ascitique sont d'une nature inattendue, les plus courantes d'entre elles sont présentées ci-dessous. C'est:

  • insuffisance cardiaque;
  • tumeurs malignes;
  • pression perturbée de la veine porte du foie;
  • tuberculose abdominale;
  • développement de mésothéliome, pseudomyxomes;
  • perturbation endocrinienne;
  • maladies comme une femme (du domaine de la gynécologie).

Pourquoi l'hydropisie abdominale survient-elle chez le nouveau-né?

L'ascite de la cavité abdominale peut progresser à tout âge et les nourrissons atteints d'une maladie caractéristique ne peuvent faire exception. Le processus pathologique est exacerbé au cours de la période prénatale, caractérisée par une insuffisance congénitale de la fonction hépatique. Causer une telle maladie à un si jeune âge aux maladies infectieuses d'une femme enceinte. Parmi ceux-ci figurent les diagnostics suivants:

  • rubéole enceinte;
  • la syphilis;
  • la toxoplasmose;
  • la listériose;
  • l'hépatite;
  • l'herpès;
  • rougeole

Le groupe à risque comprenait les nouveau-nés dont les mères abusaient de stupéfiants, de drogues, de boissons alcoolisées et de réactifs chimiques pendant la grossesse. En outre, l’ascite progresse dans le cas des transfusions sanguines chez la femme enceinte, de l’obésité, du diabète de type 2. Pour que l'enfant ne contracte pas d'ascite abdominale dès les premiers jours de sa vie, il n'est pas recommandé à la femme enceinte de se maquiller et de se faire tatouer de manière permanente.

Comment l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale

Le principal symptôme de l'ascite péritonéale est un liquide libre dans la cavité abdominale, qui est recueilli et non excrété naturellement. Un tel signe de la maladie provoque une augmentation de la taille de la cavité abdominale et, avec le temps, ce processus ne fait que progresser. Premièrement, le patient ne remarque pas les changements d’apparence caractéristiques, mais ne peut alors pas forcer ni détendre l’estomac. Les symptômes supplémentaires de l'ascite sont les suivants:

  • douleur abdominale;
  • signes de dyspepsie;
  • gain de poids;
  • essoufflement en marchant;
  • gros ventre;
  • brûlures d'estomac, éructations;
  • fluctuation;
  • inconfort général;
  • gonflement accru des membres.

Diagnostics

Il est très difficile de déterminer l’ascite par inspection visuelle et palpation de la cavité abdominale. Une description des symptômes est nécessaire pour recueillir l'anamnèse, mais il ne suffit pas de poser un diagnostic définitif de telles actions spécialisées. Il est nécessaire de subir un examen clinique, de visualiser les foyers d’un transsudat, de déterminer la nature, le stade du processus pathologique. Le diagnostic comprend les méthodes suivantes:

  1. Échographie. Il aide à évaluer le flux sanguin systémique de la veine porte, la présence de cirrhose du foie, de tumeurs péritonéales. La méthode est non invasive, sans douleur, mais au début de l’ascite, elle n’est pas informative.
  2. Rayons X. Cette méthode de diagnostic visualise les foyers d'ascite, détermine le volume de liquide, les limites de la cavité abdominale. Sur l'écran, vous pouvez voir une cirrhose du foie et une tuberculose, suggérant une insuffisance cardiaque.
  3. Laparocentèse Méthode invasive, qui implique la collecte et l'étude ultérieure du liquide d'ascite en laboratoire. En outre, une biopsie du foie (ponction) est réalisée pour identifier l'étiologie du processus pathologique.
  4. CT et IRM. Les deux méthodes déterminent avec précision le liquide d'épanchement anormal et diagnostiquent la pathologie dans les parties difficiles à atteindre de la cavité abdominale. La laparocentèse complète le diagnostic complet.
  5. Angiographie. Il s’agit d’une sorte de radiographie lorsqu’un agent de contraste est injecté dans les vaisseaux sanguins afin de déterminer l’étiologie du processus pathologique. Avec cette méthode, la cirrhose peut être détectée même à un stade précoce.

Comment traiter l'ascite

En effectuant une radiographie et une angiographie, le médecin peut établir un pronostic et déterminer le schéma thérapeutique efficace. L'approche du problème est complexe et, pour les tableaux cliniques négligés, elle n'exclut pas l'opération consistant à supprimer l'oncologie, la laparocentèse. Tout dépend des signes et des symptômes, du diagnostic, des recommandations du spécialiste. Au début, les médecins cherchent à éliminer le foyer de la pathologie de manière conservatrice, mais si le liquide continue de s'accumuler dans la cavité abdominale, il est impossible de se passer de la chirurgie. Sinon, l'oncologie ne fait que progresser.

Comment traiter l'hydropisie abdominale?

L'objectif principal de la pharmacothérapie de l'ascite est d'éliminer l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale à l'aide d'une méthode non invasive. Le traitement est approprié à un stade précoce, lorsque le péritoine n'est pas complètement rempli de transsudat. Avec l'ascite, le médecin prescrit des diurétiques, des suppléments de calcium. Dans le premier cas, nous parlons de médicaments tels que Veroshpiron, Diakarb, Lasix, Torasemide, après quoi l'eau dans la cavité abdominale disparaît. Dans le second - comprimés de calcium, Panangin et Asparkam. De plus, il est recommandé d'utiliser des complexes multivitaminés.

Comment nettoyer le liquide dans l'abdomen par des méthodes chirurgicales

Si l'ascite est diagnostiquée à un stade avancé, il est impossible de se passer de l'opération pour extraire le transsudat. De cette façon, vous pouvez retirer temporairement le gros ventre, mais si vous n'éliminez pas la cause de la maladie, ses symptômes vous rappelleront bientôt de vous-même. Il est important de comprendre que nous parlons d'oncologie et que nous ne pouvons pas nous passer d'opération. La chirurgie pour l'ascite comprend les étapes suivantes:

  1. Laparocentèse La perforation de la cavité abdominale est réalisée en vue d'une nouvelle décharge du liquide d'ascite. La procédure peut être retardée de plusieurs jours, elle nécessite une hospitalisation du patient.
  2. Manipulation intrahépatique transjugulaire. Le chirurgien forme un canal artificiel entre la veine hépatique et la veine porte pour permettre l'échange d'eau et la stabilisation de la pression intra-abdominale.
  3. Transplantation hépatique. L'opération est appropriée pour l'oncologie, degré avancé de la cirrhose.

Régime alimentaire

Pour éliminer les complications graves pour la santé, vous avez besoin d’une alimentation saine. En outre, une ration correctement choisie pour l'ascite réduit l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale, prolonge la période de rémission, élimine les symptômes anxieux. L'accent est mis sur les ingrédients alimentaires, qui comprennent une grande quantité de potassium. C'est:

  • les épinards;
  • pamplemousse;
  • abricots secs;
  • pommes de terre au four;
  • asperges;
  • les raisins secs;
  • les carottes;
  • pois verts.

Vidéo

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Pourquoi le liquide dans l'estomac, les causes et le traitement

L'eau dans l'estomac est considérée comme l'un des symptômes alarmants. Son diagnostic est réalisé uniquement à l'aide d'une échographie. Ce type d'étude est nécessaire pour ceux qui remarquent une légère augmentation de la cavité abdominale. Ignorer ce phénomène est impossible car des maladies graves peuvent se développer et finir par être fatales.

Concept d'ascite

La présence de liquide dans l'estomac est considérée comme le diagnostic le plus dangereux, qui s'accompagne d'une forte accumulation d'eau dans la cavité abdominale. D'autres organes peuvent également souffrir de ce phénomène: les poumons, le cœur et l'estomac. L'ascite n'est pas une maladie inflammatoire.

Le volume de liquide recueilli peut atteindre 20 litres. En pratique, ce type de maladie s'appelle ventre de grenouille. Dans ce cas, la maladie acquiert souvent une évolution maligne.

Causes de l'accumulation d'eau dans l'estomac


Pourquoi le liquide dans l'estomac va? Le péritoine est une couverture qui s’aligne sur tous les organes situés dans la région abdominale. Il émet une petite quantité de liquide, dont la composition est similaire à celle du plasma. Ce processus est nécessaire au fonctionnement normal des organes internes. Si le péritoine et le liquide ne l’étaient pas, ils resteraient collés ensemble.

Le liquide est absorbé et excrété pendant la journée. Mais si des facteurs défavorables vont affecter, alors ce phénomène peut être brisé. Pendant le déséquilibre, la pression intra-abdominale est augmentée. Dans ce contexte, il existe une augmentation significative de l'abdomen.

Alors pourquoi les liquides s’accumulent-ils dans l’estomac? S'il y a un excès d'eau dans l'estomac, les raisons peuvent en être les suivantes:

  • insuffisance cardiaque;
  • l'apparition de tumeurs malignes;
  • violation de la pression de la zone portale du foie;
  • tuberculose de la région abdominale;
  • la survenue d'un mésothéliome ou d'un pseudomyxome;
  • perturbation endocrinienne;
  • la présence de maladies gynécologiques.

L'accumulation de liquide dans l'estomac peut être observée chez les nouveau-nés. Le phénomène pathologique commence à se former au stade intra-utérin. Dans le même temps, il existe une violation de la fonctionnalité hépatique. Le plus souvent, le facteur décisif est une maladie infectieuse au stade de la gestation.

Si le nouveau-né a un liquide dans l'abdomen, les raisons peuvent être cachées dans:

  • la rubéole chez les futures mères;
  • la syphilis;
  • la toxoplasmose;
  • la listériose;
  • l'hépatite;
  • infection par l'herpès;
  • rougeole

Les enfants dont les parents pendant la grossesse ont abusé de drogues, de boissons alcoolisées, de produits chimiques et de drogues sont à risque.

Pour tout cela, l'ascite peut progresser avec les transfusions sanguines chez les femmes enceintes, l'obésité et le diabète de type 2. Pour que le bébé ne tombe pas malade de cette maladie dès les premiers jours de sa vie, la future mère ne devrait pas être obligée de se maquiller et de se faire tatouer de manière permanente.

Symptômes de fluide dans l'abdomen

Le principal symptôme du processus pathologique est la présence de liquide libre dans la région abdominale. Il commence à s'accumuler dans l'estomac, mais il n'apparaît pas naturellement.

Un excès d'eau entraîne des symptômes désagréables sous forme de:

  • une augmentation significative de l'abdomen;
  • douleur dans l'abdomen;
  • symptômes de dyspepsie;
  • gain de poids;
  • essoufflement en marchant;
  • gros ventre;
  • brûlures d'estomac et éructations;
  • les fluctuations;
  • détérioration de l'état général;
  • enflure grave des membres.

Pour tout cela, il peut y avoir une augmentation des veines dans l'abdomen chez les hommes et les femmes. Le patient peut se plaindre d'un manque d'appétit. Avec la thrombose, l'excès de liquide peut s'accumuler pendant des semaines et avec la cirrhose, quelques mois.

Diagnostic de l'eau dans l'estomac

Pourquoi dans le liquide, ne peut que dire un médecin. Le diagnostic est effectué non seulement sur les symptômes existants, mais également à l'aide de l'enquête.

Il comprend les étapes suivantes:

  • examen sanguin général;
  • test d'urine général;
  • test sanguin biochimique. Cela révélera des changements liés au travail des reins;
  • effectuer la ponction de la cavité ventrale de l'eau. L'eau est claire, mais dans certains cas, il peut y avoir des impuretés dans le sang;
  • performances du test Rivolta. Permet de distinguer le transsudat de l'exsudat;
  • analyse cytologique du fluide évacué de la zone abdominale. Cela aidera à déterminer la cause et à éliminer la présence d'une tumeur maligne;
  • analyse bactériologique de fluide. Il aide à reconnaître la péritonite et la cause de son développement.

En outre, un patient peut être prescrit:

  • diagnostics par ultrasons. Cette technique permet d’évaluer le flux sanguin systémique dans la veine porte et de déterminer la cirrhose ou la tumeur;
  • examen aux rayons x. Cette méthode de diagnostic voit le lieu d'apparition de l'ascite. Vous pouvez également déterminer le volume de liquide et les limites de la zone abdominale. Sur la photo, vous pouvez voir la cirrhose, la tuberculose et l'insuffisance cardiaque;
  • laparocentèse. Cette technique est invasive et implique de prélever du sang pour la recherche;
  • tomographie calculée et magnétique. Ces techniques permettent de déterminer l'épanchement liquidien. De plus, la pathologie peut être diagnostiquée même dans les endroits les plus inaccessibles.
  • l'angiographie. Ce type d'examen est un type de radiographie. Un agent de contraste est injecté dans le plexus choroïde. Avec cela, il est possible de déterminer la présence de cirrhose dans les premiers stades.

Une des principales méthodes de diagnostic est considérée comme une ponction dans la paroi antérieure de la cavité abdominale. Le piercing se fait sous le nombril. Le liquide prélevé est empoisonné pour le diagnostic et la présence d'albumine, de glucose et de protéines est contrôlée.

Le traitement de l’ascite n’est prescrit qu’après un diagnostic précis.

Traitement de l'ascite - accumulations de liquide dans l'estomac


S'il y a de l'eau dans l'estomac, que faire? Après une radiographie et une angiographie, le médecin peut déjà poser un diagnostic précis et prescrire un traitement efficace. L'approche du problème existant est faite dans un complexe. S'il y a une phase courante ou des complications, une intervention chirurgicale est effectuée.

L'ensemble du processus médical dépend des signes et des diagnostics. Au début, les médecins tentent d'éliminer le problème de manière conservatrice, mais si le liquide continue de s'accumuler, il est impossible de se passer d'une intervention chirurgicale.

Traitement thérapeutique

Ne vous avez besoin de rien. L'objectif principal de la pharmacothérapie est d'éliminer le liquide accumulé dans la cavité abdominale. Un tel traitement ne sera efficace que dans les phases initiales, lorsque la cavité abdominale n'est pas encore complètement remplie de transsudat.

En outre, avec cette maladie, les médicaments diurétiques et le calcium peuvent être prescrits. Cette méthode aide à éliminer toute l'eau du péritoine. Comme méthode supplémentaire, il est conseillé de prendre des complexes fortifiés.

Traitement chirurgical

Si la maladie est diagnostiquée à un stade avancé, l’intervention chirurgicale n’est tout simplement pas suffisante. Une telle méthode aidera uniquement à éliminer les excès d’eau, mais elle ne supprimera certainement pas la cause.

Si le processus a acquis une forme oncologique, les manipulations sont effectuées en plusieurs étapes:

  1. Laparocentèse La perforation de la cavité abdominale est effectuée afin d'éliminer tout excès de liquide du péritoine. Ces manipulations pouvant être différées de plusieurs jours, le patient devra être hospitalisé.
  2. Manipulation intrahépatique transjugulaire. Le médecin crée un canal artificiel entre la veine hépatique et la veine porte. Ce processus permet d’améliorer le métabolisme de l’eau et de stabiliser la pression intra-abdominale.
  3. Transplantation hépatique. Ce type de chirurgie est réalisé avec la transformation en une tumeur maligne.

À quel type de chirurgie recourir, il appartient au médecin de décider en fonction des preuves.

Suivre un régime

Pour éviter le développement de complications graves pour la santé, vous devez adhérer à une nutrition thérapeutique spéciale. Un régime bien choisi réduira l'accumulation de liquide dans la zone abdominale et prolongera la période de rémission.

Un accent particulier doit être mis sur les aliments riches en potassium, à savoir:

  • les épinards;
  • pamplemousse;
  • abricots secs;
  • pommes de terre au four;
  • asperges;
  • les raisins secs;
  • les carottes;
  • pois verts.

Dans le menu, vous devez supprimer les produits suivants:

  • plats fumés et salés;
  • produits de pain;
  • oseille;
  • du chocolat;
  • navet;
  • l'ail;
  • le chou;
  • les champignons;
  • radis;
  • boissons au café;
  • les oignons.

Il est nécessaire de limiter la consommation d'œufs et de produits laitiers.

Traitements traditionnels pour l'ascite

Le traitement de l'oedème dans les premiers stades peut être effectué en utilisant des méthodes traditionnelles. Il y a plusieurs recettes.

  1. La première façon. Préparation d'une boisson à base de thé à partir de la tige de cerise.

Pour la fabrication aura besoin d'une cuillère de matières premières et d'un demi-litre d'eau chaude. La décoction est infusée pendant deux heures, puis filtrée. Prenez le médicament devrait être jusqu'à trois ou quatre fois par jour pour un verre.

  • La deuxième façon. L'utilisation de graines de lin.

    Pour la fabrication du bouillon est pris une cuillerée de matières premières et rempli avec une tasse d'eau bouillie. Après trente à quarante minutes filtré. Il est pris le matin à jeun et le soir avant de se coucher. Le résultat peut être vu dans quelques semaines.

  • La troisième voie Le jeûne

    Selon les guérisseurs traditionnels. Il est conseillé aux patients atteints d’hydropisie de s’abstenir de manger pendant sept jours. Cette technique devrait être suivie pendant deux mois. Vous pouvez boire plusieurs tasses de thé avec du glucose par jour.

    Pendant le jeûne, vous pouvez nettoyer les intestins avec de l'eau minérale. Le traitement de cette manière devrait être fait progressivement. Quelques jours avant, cela diminue la quantité de nourriture consommée.

    Il est préférable d’utiliser cette technique après avoir consulté un spécialiste. Un jeûne inapproprié peut avoir des effets indésirables. Dans le même temps, n'oubliez pas de respecter le régime de consommation d'alcool. Mais la quantité de liquide consommée ne doit pas dépasser un litre par jour.

  • Effets indésirables possibles

    Si l'ascite n'est pas traitée pendant une longue période, des complications graves peuvent se développer. Le liquide disponible dans la région abdominale peut entraîner une insuffisance respiratoire ou une congestion cardiaque. La cause de ce phénomène devient un diaphragme en relief. Il exerce une pression considérable sur les poumons et les gros vaisseaux.

    À l'accession de l'infection on peut observer la péritonite. Dans de tels cas, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire, sinon tout peut être fatal.

    On croit que l'ascite ne se développe que dans les derniers stades de la maladie. Un tel processus est attribué à l'incurable, mais il existe différentes manières d'aider à maintenir l'état du patient au niveau et même de conduire à des améliorations. Le danger d'une maladie est le développement de maladies terribles sous forme de cirrhose ou de tumeur. Par conséquent, n'ignorez pas les symptômes de la maladie et contactez immédiatement le médecin dès le premier soupçon.

    ProTrakt.ru

    Pourquoi les liquides s'accumulent-ils dans la cavité abdominale?

    L'accumulation de liquide dans la cavité abdominale s'appelle ascite. L'ascite est généralement causée par une inflammation et des problèmes circulatoires. L'échographie est utilisée pour le diagnostic et le traitement.

    Le pronostic du traitement dépend de l'état du système immunitaire humain et de la cause spécifique à l'origine de la pathologie.

    Signes d'ascite

    Les symptômes caractéristiques de l'ascite sont une augmentation de la pression intra-abdominale, une augmentation de l'abdomen due à l'accumulation de liquide.

    L'ascite (accumulation anormale de liquide) perturbe les poumons, organes du tractus gastro-intestinal.

    Les raisons de l'accumulation de liquide peuvent être différentes: l'ascite peut se produire en raison de plusieurs perturbations du corps, d'une pathologie des organes. La cirrhose du foie est la principale cause du début de l'ascite.

    Le diagnostic d'ascite se fait à l'aide d'une échographie et d'un examen médical. Après le diagnostic, le traitement prend du temps. Il est nécessaire de sauver une personne de l’ascite et de la maladie qui l’a provoquée en même temps.

    La durée du cours, la gravité de la maladie, le pronostic ultérieur dépend de la santé de la personne, la cause de la maladie. L'ascite peut apparaître soudainement ou progressivement sur plusieurs mois.

    Les symptômes de l'ascite commencent à se manifester si plus d'un litre de liquide s'est accumulé dans l'estomac.

    Symptômes d'accumulation anormale de liquide:

    • essoufflement;
    • augmentation du poids et du volume de l'abdomen;
    • gonflement des jambes;
    • éructations;
    • inconfort lors de la flexion;
    • douleur abdominale, douleur;
    • brûlures d'estomac;
    • gonflement du scrotum (chez les hommes).

    Habituellement, au début, une personne fait attention aux symptômes tels qu'une saillie du nombril, une augmentation de la partie abdominale - en position debout, son ventre tombe, ressemble à une balle, et quand une personne se couche, son ventre "se répand".

    Chez la femme, les vergetures blanches peuvent être un symptôme - c’est l’un des signes de l’ascite.

    Certains symptômes sont associés à des affections supplémentaires, qui sont à l'origine des ascites.

    Par exemple, si un excès de liquide est causé par une pression dans les vaisseaux du foie, les veines sont prononcées sur l’estomac (face, côté).

    Si les problèmes dans les vaisseaux sous le foie, les signes caractéristiques de la maladie - vomissements, jaunisse, nausée.

    Tout ce qui précède, ainsi que les maux de tête, la fatigue accrue, la faiblesse et les battements de coeur rapides, sont caractéristiques de l’ascite tuberculeuse.

    Des problèmes d'écoulement dans les vaisseaux lymphatiques contribuent à l'augmentation rapide de l'abdomen. En cas de manque de protéines, les signes d'ascite sont un gonflement des membres, un essoufflement.

    Si la maladie est associée à des problèmes au niveau des vaisseaux lymphatiques, une échographie des veines et des vaisseaux de la zone à problèmes est prescrite. Si vous soupçonnez l'oncologie, une échographie est également effectuée.

    Pourquoi la pathologie survient-elle?

    Causes de l'accumulation de fluide:

    • oncologie (éducation maligne);
    • cirrhose du foie (survient chez 75% des personnes);
    • insuffisance cardiaque;
    • diverses maladies rénales;
    • la tuberculose;
    • augmentation de la pression dans le foie;
    • maladies gynécologiques (chez les femmes);
    • pancréatite.

    L'un des cas les plus difficiles est la présence d'oncologie. Un patient qui a un pronostic décevant et des symptômes aigus peut se voir prescrire une opération.

    Les nouveau-nés peuvent également souffrir d'ascite. Habituellement, il est causé par des troubles du développement du tube digestif de l'enfant, divers œdèmes congénitaux.

    Bien entendu, dans ce cas, les principales causes de pathologie sont diverses maladies ou mauvaises habitudes de la mère qui portait l'enfant.

    Un excès de liquide peut entraîner un manque de protéines dans la nourriture du bébé. Parfois, le pronostic de l'ascite pour les nouveau-nés est décevant.

    Afin de comprendre exactement pourquoi le corps a commencé à accumuler un excès de liquide, vous devez consulter un spécialiste et procéder à un diagnostic matériel.

    Accumulation de liquide et diagnostic

    Le développement de la maladie chez chaque personne se produit de différentes manières. Regardons le corps humain pour mieux comprendre comment cela se passe.

    À l'intérieur se trouve une membrane séreuse (membrane) recouvrant les organes. Certaines en couvre complètement, d'autres à peine inquiètes. En plus de couvrir les organes, la membrane produit un liquide.

    Pendant la journée, il est excrété et absorbé, ce qui permet aux organes de fonctionner normalement et de ne pas coller ensemble. Si une personne souffre d'un excès de liquide, alors la fonction de sa production est altérée.

    Il y a un processus inverse qui crée un environnement favorable aux toxines. À cet égard, les symptômes caractéristiques.

    Si une personne a une cirrhose du foie, le liquide s'accumule d'une autre manière.

    Il y a quatre façons possibles de former une ascite:

    1. Lorsque la cirrhose du foie augmente la pression artérielle, il en résulte une accumulation de liquide dans l'abdomen;
    2. Le corps essaie de réduire la charge des veines par drainage lymphatique. L'hypertension lymphatique se forme (le corps ne peut pas supporter la charge), le liquide s'écoule des vaisseaux dans la cavité abdominale. Pendant quelque temps, elle aspire le liquide, puis cesse de le supporter;
    3. Avec la cirrhose du foie, le nombre de cellules du foie diminue, moins de protéines sont produites, le liquide quitte les vaisseaux, le péritoine libre cesse de l'être
    4. Simultanément à l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale, le liquide s'écoule du sang. Ceci est suivi d'une diminution de la quantité d'urine libérée et d'une augmentation de la pression artérielle.

    Après le quatrième point, l'accumulation de liquide se produit plus rapidement et s'intensifie. Des complications supplémentaires sont possibles en oncologie (le cas échéant).

    Si une personne souffre d'insuffisance cardiaque, la pression dans le foie augmente, entraînant l'évaporation du liquide de ses vaisseaux.

    Le processus inflammatoire du péritoine provoque une importante production de liquide avec laquelle il ne peut pas faire face, ce qui le pousse à pénétrer dans le péritoine.

    Habituellement, les médecins utilisent des ultrasons, qui permettent de diagnostiquer l'ascite. Dans le même temps, le foie est examiné pour la présence de cirrhose.

    Une autre échographie est réalisée pour comprendre l'état du cœur, les veines du patient, les lieux d'accumulation de liquide.

    Vous pouvez mener une enquête sans échographie - pour effectuer la palpation abdominale du patient. Si des vibrations du fluide sont ressenties, une ascite est diagnostiquée.

    La technologie moderne et les ultrasons nous permettent d’envisager un volume de liquide supérieur à un demi-litre.

    Appliquez une hépatoscintigraphie (similaire à une échographie) pour établir l'état du foie et le degré de cirrhose.

    Le degré de cirrhose, son développement est établi par un coagulomètre, un appareil qui aide à déterminer la coagulation du sang.

    Parfois, les médecins analysent le sang veineux de l'α-fœtoprotéine, ce qui peut provoquer un cancer du foie, entraînant un excès de liquide.

    Les organes à rayons X aident également à diagnostiquer. Par exemple, une radiographie des poumons aidera à identifier le degré de tuberculose, la présence de liquide, la cause de son accumulation.

    Il y a une angiographie - l'étude des vaisseaux sanguins (un analogue de l'échographie), qui aide à identifier les causes de l'ascite (ascite de la genèse vasculaire).

    Analyse possible de la biopsie du péritoine, du foie. Parfois, les médecins passent un test de fluides et font ensuite des recherches. Le patient peut prescrire l'analyse de l'urée, du sodium, de la créatinine, du potassium.

    Méthodes de traitement des maladies

    Il existe maintenant plusieurs façons de traiter l'ascite. Cette maladie est le plus souvent associée à des troubles du tractus gastro-intestinal, du foie.

    Tenant compte de ce fait, les médecins prescrivent souvent un régime sans aliments lourds, aliments nocifs, alcool, sel.

    Soupes recommandées faibles en gras, bouillon diététique, cuit sur du poulet, veau. La bouillie doit être remplacée par des noix.

    Les patients présentant une ascite sont tenus de suivre strictement un régime alimentaire, sinon il existe un risque de complications ou de récurrence de la maladie.

    Vous ne pouvez pas manger de radis, ail, oignons, radis, oseille, chou, navets, divers types d'agrumes. Vous devez manger uniquement du lait écrémé, des produits à base de lait écrémé.

    Vous ne pouvez pas manger frit, salé, épicé. Divers viandes fumées, saucisses et ragoûts ne sont pas recommandés. Pâtisserie de la pâte, toutes les pâtisseries sont également impossibles.

    Cependant, le régime alimentaire de cette maladie n'implique pas une réduction significative de la diversité du régime alimentaire humain. Le patient doit manger des boissons chaudes.

    Quatre-vingt dix pour cent des plats doivent être cuits à la vapeur. Le pain peut être séché. Les soupes à la viande recommandées sont la purée de pommes de terre. Vous pouvez faire cuire la bouillie sans mil.

    Les œufs peuvent être consommés sous forme d'omelette, une à deux fois par semaine. Pour le dessert, vous pouvez manger de la gelée, des guimauves.

    L'objectif principal de ce traitement est de réduire le poids du patient. Une semaine plus tard, une personne doit perdre au moins deux kilogrammes.

    Si cela ne se produit pas, il est alors envoyé à l'hôpital où des médicaments diurétiques sont prescrits. Le patient subit souvent des tests d'électrolytes dans le sang.

    Après un tel traitement, le pronostic de l’état chez une personne souffrant d’ascite peut s’améliorer.

    La chirurgie est prescrite dans les cas graves, si le traitement avec des régimes et des médicaments n’aide pas. En règle générale, avec cette solution, le pronostic de l'ascite est décevant.

    Il est probable qu'un tel patient puisse avoir l'une des étapes de l'oncologie. Les symptômes de l'ascite et les méthodes de recherche instrumentales aideront à clarifier cela plus en détail.

    Il existe maintenant les opérations suivantes pour le traitement de l'ascite:

    1. installation de shunt péritonéo-veineux;
    2. paracentèse, ponction de la paroi abdominale (le transsudat est retiré après la ponction);
    3. greffe de foie.

    La procédure la plus courante pour éliminer l'ascite consiste à percer la paroi abdominale, dans laquelle le fluide libre est simplement pompé.

    D'autres types d'intervention nécessitent des conditions spéciales - anesthésie, surveillance étroite. Par exemple, une greffe du foie est réalisée avec différents degrés d'oncologie.

    Si le patient se voit prescrire une paracentèse, une anesthésie locale est effectuée - la région du nombril. Après cela, une incision est faite sur une longueur de un centimètre, le pompage de l'excès de liquide commence.

    Cette opération implique la position assise du patient.

    Il convient de noter - l'opération a quelques contre-indications. Il y a un risque de coma hépatique, saignement interne.

    Patients atteints de maladies infectieuses, ce type d'opération est contre-indiqué. La paracentèse devient parfois la cause d'une complication - emphysème, hémorragie abdominale, dysfonctionnement d'un organe.

    Parfois, la chirurgie est effectuée à l’échographie. Le liquide accumulé après l'opération peut s'écouler du corps du patient pendant une longue période, ce qui aide à se débarrasser de la maladie.

    Ceux qui veulent se débarrasser de l'ascite peuvent utiliser des méthodes de médecine alternative pour soulager les symptômes de la maladie.

    La médecine alternative est conçue pour ceux qui présentent des symptômes relativement «légers» d’accumulation de liquide, un pronostic prometteur, il n’ya pas de suspicion de divers degrés d’oncologie.

    La citrouille aide à mieux fonctionner le foie. Pour le traitement des ascites (accumulation de liquide), vous pouvez préparer du porridge à la citrouille cuit au four.

    La teinture de persil est souvent utilisée comme diurétique. Deux cuillères à soupe de persil trempé dans un verre d'eau chaude.

    La capacité est nécessaire pour fermer, il est nécessaire d'insister deux heures. Il faut boire cent millilitres d'infusion cinq fois par jour.

    Le persil peut être trempé dans du lait. Vous devez prendre une racine de persil, faire tremper dans un litre de lait chaud, mettre au bain-marie. Insister une demi-heure. Boire devrait être dans la quantité ci-dessus.

    Souvent, les médecins prescrivent des diurétiques. Ce médicament peut être préparé à la maison. Par exemple, vous pouvez faire une décoction de gousses de haricot.

    Les cosses doivent être moulues - vous avez besoin de deux cuillères à soupe de cette poudre. Ensuite, faites bouillir la poudre dans l’eau (deux litres) pendant quinze minutes.

    Le jour, pour vaincre les ascites, il faut boire trois fois cent millilitres.

    Pronostic et effets de l'ascite abdominale

    L'ascite ou, d'une manière différente, l'hydropisie est une accumulation pathologique de liquide muqueux dans la région abdominale. Sa quantité peut dépasser 20 litres. L'ascite abdominale se produit avec une cirrhose du foie (75%), ainsi qu'en oncologie (10%) et avec une insuffisance cardiaque (5%). Extérieurement, la maladie se manifeste par une augmentation significative de la taille de l'abdomen et une prise de poids progressive. Le traitement de la maladie est le plus souvent chirurgicalement effectué, le patient subissant une laparocentèse (pompage de fluide avec un dispositif spécial).

    Causes de la maladie

    L'accumulation de liquide dans la cavité abdominale se produit dans chaque corps de différentes manières. Afin de mieux comprendre le mécanisme lui-même, vous devez comprendre un peu l'anatomie humaine.

    L'intérieur de la cavité abdominale est recouvert d'une gaine de tissu conjonctif qui enveloppe complètement certains organes et dont certains ne se touchent pas du tout. Ce tissu assure le fonctionnement normal de tous les organes, car un liquide spécial est émis, ce qui empêche les organes de se coller. Au cours de la journée, il est alloué et absorbé de manière répétée et régulièrement mis à jour.

    L'ascite provoque des anomalies dans la fonction principale de la cavité abdominale: excrétion et réabsorption de liquide, ainsi qu'une protection contre diverses substances nocives.

    La cirrhose est la principale cause de l'ascite:

    • une plus petite quantité de protéine est synthétisée par le foie;
    • les cellules hépatiques saines sont progressivement remplacées par le connectif;
    • une diminution de la quantité d'albumine entraîne une diminution de la pression plasmatique;
    • le liquide quitte les parois des vaisseaux sanguins et pénètre dans la cavité corporelle et les tissus.

    La cirrhose du foie provoque une augmentation de la pression hydrostatique. Le liquide ne peut pas se trouver dans les parois des vaisseaux sanguins et est évacué - une ascite se développe.

    En essayant de réduire la pression dans les vaisseaux, le corps augmente le flux de lymphe, mais le système lymphatique n'a pas le temps de faire son travail - il y a une augmentation significative de la pression. Le liquide qui pénètre dans la cavité abdominale pendant un certain temps est absorbé, mais cesse alors de se produire.

    Les maladies oncologiques ou inflammatoires conduisent au fait que le péritoine commence à libérer trop de liquide, qui ne peut pas être réabsorbé, le flux lymphatique est perturbé.

    Les principales causes de l'ascite:

    1. Problèmes de foie.
    2. Maladies cardiaques aiguës et chroniques.
    3. Dommages causés à la membrane muqueuse de la cavité abdominale par une péritonite d'étiologies diverses et de tumeurs malignes.
    4. Maladies de l'appareil génito-urinaire, y compris l'insuffisance rénale et l'urolithiase.
    5. Maladies du tube digestif.
    6. Carence en protéines.
    7. Maladies auto-immunes, telles que le lupus érythémateux.
    8. Troubles alimentaires graves: le jeûne.
    9. L'ascite abdominale chez le nouveau-né est le résultat d'une maladie hémolytique du fœtus.

    Symptômes de la maladie

    L'ascite peut se développer pendant une longue période: de un mois à six mois et peut se produire spontanément à la suite d'une thrombose de la veine porte. Les premiers symptômes de la maladie se produisent lorsque le liquide dans la cavité abdominale s’accumule en une quantité d’environ 1 000 ml.

    • distension abdominale et formation de gaz;
    • sensation d'éclatement dans l'abdomen;
    • douleur abdominale dans la région abdominale;
    • brûlures d'estomac;
    • une augmentation de la taille de l'abdomen, une saillie du nombril;
    • gain de poids;
    • rythme cardiaque et essoufflement pathologiquement rapides;
    • difficulté à essayer de se baisser;
    • gonflement des membres inférieurs;
    • hernie ombilicale, hémorroïdes, prolapsus du rectum.

    Lorsqu'une personne est debout, le ventre a une forme arrondie, mais lorsqu'il est allongé, il semble s'étendre. Des vergetures profondes apparaissent sur la peau. La pression croissante rend les veines sur les côtés de l'abdomen très perceptible.

    L'hypertension portale provoque des symptômes tels que nausées, vomissements, jaunisse, en raison du blocage des vaisseaux sous-hépatiques.

    L'ascite sur fond de péritonite tuberculeuse se manifeste par une perte de poids, une intoxication et une augmentation de la température. Ganglions lymphatiques hypertrophiés déterminés le long de l'intestin.

    L'ascite avec insuffisance cardiaque s'accompagne d'un gonflement des pieds et des jambes, d'acrocyanose et de douleurs au côté droit de la poitrine.

    Une augmentation de la température corporelle n'est pas un symptôme direct de la maladie, mais survient dans certaines maladies qui provoquent une ascite:

    1. Péritonite;
    2. Pancréatite
    3. La cirrhose;
    4. Tumeurs malignes.

    Si la maladie est provoquée par un myxoedème, la température peut au contraire être considérablement inférieure à la normale - environ 35 degrés. Cela est dû au fait que la glande thyroïde produit une quantité insuffisante d'hormones, de sorte que le métabolisme et la capacité du corps à produire de la chaleur diminuent.

    Facteur de risque

    Certaines personnes sont plus touchées que d'autres. Personnes à risque:

    1. Les personnes qui prennent des boissons alcoolisées et des stupéfiants pendant une longue période.
    2. Personnes en cours de transfusion sanguine.
    3. Les personnes souffrant d'hépatite, pas nécessairement la nature virale.
    4. Avoir un excès de poids important.
    5. Souffrant de diabète de type 2.
    6. Avoir un taux élevé de cholestérol dans le sang.

    Classification Ascite

    La maladie est classée en fonction de la quantité de liquide dans l'estomac, de la présence d'une infection et de la réponse au traitement.

    La quantité de liquide divise la maladie en trois types:

    1. La phase initiale de l'ascite avec une petite quantité de fluide (pas plus de 1,5 litres).
    2. La deuxième étape avec un contenu fluide modéré dans la cavité abdominale. Accompagné d'un œdème et d'une augmentation du volume de l'abdomen. Le patient souffre d'un manque d'oxygène avec peu d'activité physique, de brûlures d'estomac, de constipation et d'une sensation de lourdeur à l'estomac.
    3. La troisième étape avec une grande quantité de liquide ou d'hydropisie massive. La peau sur l'abdomen s'étire considérablement et devient plus fine, à travers laquelle les veines péritonéales sont clairement visibles. Le patient souffre d'insuffisance cardiaque et de manque d'air. Le liquide abdominal peut être infecté et la péritonite va commencer. Forte probabilité de décès.

    En fonction de la présence d'infection ou de son absence, la maladie est divisée en 3 étapes:

    1. Ascite stérile. Le liquide étudié ne montre aucune bactérie.
    2. Ascite infectée. L'analyse montre la présence de bactéries.
    3. Péritonite spontanée.

    La réponse au début du traitement vous permet de diviser la maladie en deux types:

    1. Maladie susceptible d'un traitement médical.
    2. Une maladie qui se reproduit et qui ne se prête pas à un traitement médical.

    Diagnostic de la maladie

    Pour poser un diagnostic, il est nécessaire de procéder à un ensemble de procédures variées, en fonction des résultats, qu'il est possible d'indiquer avec précision sur la quantité de liquide dans la cavité abdominale et sur la fixation de diverses complications.

    1. Inspection - En fonction de la situation dans laquelle se trouve la personne, vous pouvez détecter un son sourd en tapotant. Avec des chocs dans la paume de la main, la deuxième paume fixant l’abdomen est sensible aux fluctuations du liquide à l’intérieur.
    2. Examen aux rayons X - peut détecter une ascite avec une quantité de liquide supérieure à un demi-litre. Lorsque la tuberculose est détectée dans les poumons, une conclusion préliminaire peut être tirée que la maladie a une étiologie tuberculeuse. Lors de la détection de la pleurésie et de l'expansion des limites du cœur, on peut supposer que la cause de la maladie était une insuffisance cardiaque.
    3. Échographie - pour déterminer la présence d'une ascite, ainsi que pour détecter une cirrhose du foie ou la présence de tumeurs malignes dans la cavité abdominale. Il aide à évaluer le flux sanguin dans les veines et les vaisseaux. L'examen de la région thoracique peut détecter une maladie cardiaque.
    4. La laparoscopie est une ponction de la cavité abdominale vous permettant de prendre un liquide pour des tests de laboratoire afin de déterminer les causes de la maladie.
    5. Hepatoscintigraphy - vous permet de déterminer le degré d'infestation et l'intensité de la sévérité des modifications du foie causées par la cirrhose.
    6. IRM et tomodensitométrie - vous permettent d'identifier tous les endroits où il y a un liquide, ce qui ne pourrait pas être fait par d'autres moyens.
    7. L'angiographie est une étude par rayons X menée avec l'introduction d'un agent de contraste. Vous permet de déterminer la localisation des navires affectés.
    8. Un coagulogramme est un test sanguin qui vous permet de déterminer le taux de coagulation du sang.
    9. Indicateurs de laboratoire: globulines, albumine, urée, créatine, sodium, potassium.
    10. 10. La détection du taux d'α-foetoprotéine est réalisée pour diagnostiquer un cancer du foie pouvant conduire à une ascite.

    Traitement du syndrome d'ascite

    L'ascite de la cavité abdominale est le plus souvent une manifestation d'une autre maladie. Le traitement est donc choisi en fonction du stade et de la gravité de la cause de la maladie. La médecine moderne dispose de deux méthodes de traitement: conservatrice et chirurgicale (laparocentèse). La deuxième méthode de traitement est prescrite à la plupart des patients, car elle est considérée comme la plus efficace, tout en réduisant considérablement le risque de rechute et ses conséquences indésirables.

    La thérapie conservatrice est le plus souvent utilisée lorsque le patient ne peut pas être aidé et que le but des médecins est de soulager la maladie et d'optimiser la qualité de vie. Un tel traitement est prescrit dans les cas graves de cirrhose et dans les stades avancés du cancer.

    Les deux options de traitement ne sont pas inoffensives, de sorte que l'option de traitement est toujours choisie individuellement.

    Traitement conservateur

    Le traitement médicamenteux est complet. Des médicaments sont prescrits pour éliminer le liquide ascitique excrété de l'organisme. Pour cela, il est nécessaire: réduire l'apport en sodium dans l'organisme, assurer son excrétion abondante dans l'urine.

    Le patient doit recevoir au moins 3 g de sel par jour. Le rejet complet de celui-ci aggrave le métabolisme des protéines dans l'organisme. Les diurétiques sont utilisés.

    La pharmacologie ne dispose dans son arsenal d'aucun moyen permettant de répondre pleinement aux besoins des médecins. Lasix, le diurétique le plus puissant, élimine le potassium du corps; par conséquent, on prescrit au patient des médicaments, tels que Panangin ou Orotate Potassium, qui en rétablissent le niveau.

    Les diurétiques à économie de potassium sont également utilisés, Veroshpiron leur appartient, mais il a également des effets secondaires désagréables. Lors du choix d'un médicament approprié, il est nécessaire de prendre en compte les caractéristiques de l'organisme et son état.

    Les diurétiques sont recommandés pour le traitement de l'ascite en présence d'un œdème, car ils retirent le liquide non seulement de la cavité abdominale, mais également d'autres tissus.

    Lorsque la cirrhose du foie est souvent utilisé des médicaments tels que Fozinoprl, Captopril, Enalapril. Ils augmentent l'excrétion de sodium dans les urines sans affecter le potassium.

    Une fois le gonflement des membres atténué, il convient de réduire la consommation de sel.

    Au moment du traitement de la maladie, il est recommandé de se conformer au repos au lit et de réduire la quantité de liquide consommée. Avec l'amélioration de l'état, il est permis de maintenir un mode semi-lit.

    Lorsque la conservatrice est inefficace ou impraticable, une laparocentèse est réalisée.

    Intervention chirurgicale

    Le traitement chirurgical consiste à éliminer l'excès de liquide en perçant l'abdomen. Cette procédure s'appelle la laparocentèse. Elle est nommée avec un remplissage important de la cavité abdominale avec du liquide d'ascite. La procédure est réalisée sous anesthésie locale, alors que le patient est en position assise.

    Au cours de la paracentèse au bas de l'abdomen, le patient fait une ponction à travers laquelle le liquide sera aspiré. La procédure peut être effectuée en une fois ou un cathéter spécial peut être installé pendant plusieurs jours. Le médecin prend cette décision en fonction de l'état du patient et de la gravité de la maladie.

    Si la quantité de liquide dépasse 7 litres, la laparocentèse est réalisée en plusieurs étapes, car le risque de complications augmente: chute brutale de la pression et arrêt cardiaque.

    Ascite et oncologie

    Ascite associée au cancer, la maladie elle-même est dangereuse, mais en plus de cela, elle peut avoir d'autres conséquences:

    1. Insuffisance respiratoire.
    2. Obstruction intestinale.
    3. Péritonite spontanée.
    4. Hydrothorax.
    5. Prolapsus du rectum.
    6. Syndrome hépatorénal.

    La présence de l'une de ces complications nécessite un traitement rapide. Un traitement inopiné peut entraîner la mort du patient.

    Mesures préventives

    La prévention de l'ascite est la prévention des maladies qui en sont la cause. Si vous avez des problèmes de cœur, de reins ou de foie, vous devez vous soumettre à un examen médical régulier et, si nécessaire, vous faire soigner à temps. Il est important de traiter les maladies infectieuses à temps, de ne pas abuser de l'alcool, de surveiller la nutrition et l'activité physique.

    Avec une attention particulière pour votre santé, il convient de traiter les personnes de plus de 50 ans atteintes de maladies chroniques. Ainsi, le développement des ascites après l’âge de 60 ans, dans le contexte d’une hypotension, d’un diabète sucré, d’une insuffisance rénale et cardiaque, réduit considérablement le risque d’une évolution favorable de la maladie. La survie à deux ans à un tel âge adulte avec une ascite abdominale est de 50%.

    Ascite dans la cavité abdominale - liquide dans l'abdomen. L'ascite dans la cirrhose du foie est la principale cause de son développement. Ventre Dropsy

    Le mot "ascite" dans la traduction du grec ancien signifie "hydropisie de l'abdomen", voir la photo, et ce mot, à son tour, est un dérivé de la combinaison "fourrure pour conserver des liquides". En effet, l'ascite, la maladie dont nous allons parler aujourd'hui, est qu'une grande quantité de liquide s'accumule dans la cavité abdominale.

    C'est-à-dire que l'estomac devient la «fourrure» même qui stocke le liquide. Quel est ce liquide et d'où vient-il?

    Quelle est cette maladie ascite?

    L'ascite n'est pas une maladie, mais un symptôme de nombreuses maladies et un point général dans leur développement est qu'il y a une décompensation (violation) de la circulation sanguine et lymphatique dans la cavité abdominale.

    Le plus souvent, dans environ 80% des cas, la cirrhose est la cause de l'ascite, généralement au dernier stade - le stade dit de décompensation, lorsque les réserves du foie sont épuisées, il existe des troubles circulatoires graves, à la fois dans le foie et dans la cavité abdominale et à l'encontre de celui-ci. l'estomac et commence à accumuler du liquide.

    L'ascite est une conséquence de la cirrhose dans 89% des cas, des néoplasmes malins dans 10% des cas et de l'insuffisance cardiaque dans 5% des cas.

    Quelles autres maladies en dehors de la cirrhose du foie peuvent causer une ascite?

    En plus de la cirrhose du foie, l'apparition de liquides dans la cavité abdominale, c'est-à-dire les ascites, peut également être causée par certains cancers (environ 10% des cas). Il s'agit le plus souvent d'un cancer de l'ovaire chez la femme, ce qui n'est malheureusement pas regrettable. les jeunes femmes.

    Dans le cancer de l'ovaire, la circulation lymphatique est altérée, les voies de drainage lymphatique de la cavité abdominale sont bloquées et, en conséquence, le liquide s'accumule. Dans ce cas, l’ascite a un parcours plutôt agressif, et le plus souvent, un tel état indique que le patient est «allé au bout» et qu’il lui reste peu de temps à vivre.

    Et un autre groupe de maladies courantes, environ 5%, qui sont accompagnées d'ascite sont les maladies cardiaques. Nous parlons de patients atteints de malformations cardiaques, de diverses maladies cardiaques chroniques et de décompensation de la circulation sanguine, dans lesquelles il existe une stagnation générale du sang dans le corps. En plus de l’accumulation de liquide dans la cavité abdominale, ces patients ont souvent des jambes très enflées (pieds, jambes, cuisses), comme sur la photo, et se gonflent jusqu’à la région axillaire. Le liquide s’accumule non seulement dans la cavité abdominale, mais aussi dans la cavité zones, c'est-à-dire dans les poumons.

    Il arrive, mais plus rarement, que l'ascite se développe dans d'autres maladies - dans la pancréatite chronique, dans l'insuffisance rénale chronique associée au diabète, etc.

    Parfois, il existe des combinaisons de différentes maladies qui provoquent une ascite.

    Le taux d'accumulation de fluide et sa quantité de la maladie existante

    La quantité de liquide contenue dans toutes ces maladies peut être assez importante, jusqu'à 20 litres ou plus. Ainsi, chez un patient atteint d'une énorme ascite, développé sur le fond d'une cirrhose du foie, un homme de 57 ans, assez grand - pesait plus de 160 kg et, au bout de 3-4 jours, il a «libéré» environ 60 litres de liquide.

    Le liquide le plus rapide s'accumule dans les maladies malignes et, finalement, dans l'œdème cardiaque - dans ce cas, l'accumulation de liquide se produit plus lentement, c'est-à-dire plus longtemps.

    Qu'est-ce qui est accumulé dans le liquide de la cavité abdominale?

    C'est un liquide de nature différente, de composition assez complexe, qui dépend notamment de la maladie à l'origine de l'ascite.

    Même chez les patients atteints de la même maladie, la composition du fluide est différente. Par exemple, en cas de cirrhose du foie, pour la première fois, la phase de la maladie a plus de valeur (contient plus de protéines) qu’à des périodes ultérieures. Il n’est donc pas toujours nécessaire de la "retirer", il est parfois préférable de la "traiter" avec des méthodes appropriées et de la "restituer" au corps.

    Par conséquent, l’un des prérequis, y compris pour le diagnostic principal de la cause de l’ascite, est l’apport liquidien d’études spéciales. Pour cela, une ponction est faite avec une aiguille fine et 25-30 ml de liquide sont recueillis dans une seringue pour analyse, ce qui non seulement indique la composition du liquide, mais détermine également s'il est infecté, ce qui est très dangereux et se produit souvent chez les patients atteints de cirrhose, en particulier si la maladie est négligée. Cette condition s'appelle ascite-péritonite. Si ce n’est pas urgent de prendre des mesures, l’issue fatale est inévitable.

    D'où vient l'infection dans la cavité abdominale de l'abdomen

    L'infection ne provient pas de l'extérieur, bien sûr, mais du même organisme. Si l'intestin «flotte» longtemps dans un liquide, sa paroi se desserre tôt ou tard et, dans l'intestin, en particulier dans les masses fécales, les infections sont très répandues. Dans de tels cas, la douleur et la température apparaissent, parfois même jusqu'à 39. La fonction rénale commence à se détériorer, les patients tombent dans le coma et meurent en quelques jours. La situation est donc très dangereuse, mais heureusement, elle ne dure pas un à deux jours et parfois même plusieurs semaines. Il est donc tout à fait possible de prendre toutes les mesures nécessaires en temps utile.

    Mais revenons à ce que le liquide pris pour la recherche peut encore dire. En plus de connaître sa composition, cela aidera également à clarifier le diagnostic, c'est-à-dire qu'il donnera une image complète de la cause de l'ascite. Parce que les méthodes d'examen pas toujours préliminaires, par exemple, la même échographie (échographie), fournissent une image précise. Malheureusement, la cirrhose du foie, qui contribue dans la plupart des cas au développement de l’ascite, n’est pas toujours visible à l’échographie. Parfois, les patients sont même scandalisés par le fait que les échographies ont été répétées au fil des ans, mais aucune cirrhose n'a été détectée.

    Pourquoi l'échographie ne montre-t-elle pas la présence de cirrhose?

    Le fait est qu’il existe différentes formes de cirrhose, y compris celles que l’échographie ne peut vraiment pas déterminer. Pour expliquer cela, quelques mots sur la cirrhose du foie.

    La cirrhose du foie témoigne du fait que le foie est devenu le résultat d’une hépatite chronique de longue durée, qui a généralement une évolution agressive et qui, malheureusement, n’est pas toujours perceptible. Et ceci, en passant, est une tragédie pour beaucoup de patients atteints de cirrhose du foie, car avec son développement, il n'y a pas de douleur. En d’autres termes, la maladie se développe lentement depuis de nombreuses années, le foie est détruit et la personne ne le soupçonne pas.

    À l'endroit où les cellules du foie sont détruites, des cicatrices se forment et le foie se transforme progressivement. D'une structure souple et élastique, il se transforme en un terrain solide et vallonné. Pendant de nombreuses années, il semble être pétrifié.

    Dans ce cas, il existe deux types de lésions cirrhotiques du foie - les cicatrices dans le foie peuvent être grandes ou petites. Ainsi, lorsque le foie se transforme en une grande structure montagneuse, on peut le voir en échographie sur son contour, sa densité accrue, etc. Lorsque les nodules dans le foie sont petits, cela ressemble à un sac rempli de croup et son contour aux ultrasons ne diffère pas de la norme. Mais il n'existe pas de méthode exacte pour déterminer la densité du foie, bien que l'élastographie soit apparue il n'y a pas si longtemps, mais même dans ce cas, elle n'est pas tout à fait appropriée car elle indique le degré de fibrose. Fibrose et cirrhose sont deux choses complètement différentes. La cirrhose n'est pas simplement une violation de la forme, de la structure et de la taille du foie, mais aussi des violations les plus graves de la circulation sanguine lymphatique et biliaire, qui entraînent progressivement le développement du syndrome d'hypertension portale lorsque, à la suite d'un durcissement progressif du foie et de la circulation sanguine, une résistance accrue à la circulation sanguine à l'intérieur le foie.

    Le foie est connu comme étant l’organe central responsable de tous les types de métabolisme. Pour assurer la perfusion (pompage) du sang, c’est-à-dire le «traitement du sang» lui-même, ainsi que le foie et la veine porte dans lesquels le sang passe. condition. En cas de cirrhose, en raison d'une violation de la structure du foie, la pression dans les vaisseaux menant au sang du foie augmente. Cette pression accrue est une réaction de défense de l'organisme (sinon le foie ne pourrait pas fonctionner), il essaie par tous les moyens de «se débarrasser» de la quantité de sang nécessaire dans le foie, mais il n'est pas en mesure de le «traiter».

    Malheureusement, tôt ou tard, les réserves du corps et à ce stade sont épuisées, et ce stade de développement de la maladie se poursuit aux stades suivants. L'un d'eux est le développement de l'ascite.

    Qu'est-ce qui se passe dans la cirrhose du foie

    Le sang est soumis à une pression supérieure au foie. Là, sa partie liquide transpire lentement - d'abord dans le tissu hépatique, puis dans la capsule hépatique dans la cavité abdominale. Pour parler franchement, le liquide d'un glaçon coule dans la cavité abdominale du foie.

    Dans un état normal, nous avons tous un mécanisme qui assure le fonctionnement normal de l'intestin, des processus péristaltiques, etc. etc., c’est-à-dire que tous nos intérieurs sont un peu mouillés. Le liquide nécessaire à l'activité vitale normale saigne à travers divers organes internes: le foie, les intestins, etc. Au cours de la journée, 1 à 1,5 litre de liquide peut circuler dans la cavité abdominale. Il est complètement absorbé, fournissant tous les processus nécessaires.

    Les maladies du foie de cette quantité de liquide est multiplié par dix, de sorte que les vaisseaux lymphatiques d'aspiration qui sont sur paretalnoy péritoine, n'ont pas le temps pleinement à « accepter » « vidé » avec foie liquide, leur « capacité » est beaucoup plus faible.

    Comme vous le comprenez, tous les processus sont beaucoup plus compliqués et l'accumulation de liquide dépend non seulement de ce qui se passe dans la cavité abdominale, mais également de nombreuses autres choses, par exemple des caractéristiques de la circulation lymphatique.

    Comment le liquide s'accumule-t-il dans l'estomac dans d'autres maladies?

    Dans le cancer de l'ovaire, par exemple, les métastases recouvrent tout le péritoine, perturbant ainsi son travail. C'est là que la succion doit avoir lieu et s'accumule ainsi progressivement.

    Dans les maladies cardiaques, le mécanisme est légèrement différent, mais il est également associé aux phénomènes de stagnation de la circulation sanguine dans les vaisseaux veineux de la cavité abdominale. La pression n'est pas aussi forte qu'avec l'hypertension portale, mais le sang coule plus que le cœur ne peut pomper et il stagne. Et quand le sang stagne, enfler non seulement les jambes, mais aussi en interne, puis avec une enflure du foie, de l'intestin, le pancréas, la rate et d'autres. Liquide lentement « coule ». L'absorption est difficile en raison du fait que le cœur fonctionne assez bien pour assurer une bonne circulation.

    Système lymphatique régulateur de l'échange de fluide corporel

    D'une manière générale, tous les échanges de fluide de traitement dans le corps sont régis par le système lymphatique. Dans les endroits où il y a la cavité séreuse - des articulations, les poumons, le sac de coeur, de l'abdomen et d'autres fluides circulant, « lubrifier » surfaces corps dépendent du système lymphatique.. En outre, l'absorption de l'oedème, inflammation dépend également sur le fonctionnement du système lymphatique.

    À propos, on peut dire que le système lymphatique est le plus ancien des systèmes fonctionnant dans les organismes vivants, car les animaux primitifs, par exemple les vers du système circulatoire, n'existent pas du tout, mais il existe trois ganglions lymphatiques.

    Ainsi, si le système lymphatique est stagnant pour une raison ou une autre, diverses maladies peuvent survenir, notamment des maladies graves, qui peuvent à leur tour entraîner des complications. La maladie la plus connue et visuelle associée à la lymphostase (stagnation de la lymphe) est l'éléphantiasis.

    Beaucoup ont sûrement vu des femmes aux jambes enflées, très semblables à celles des éléphants. Cela est dû à la stagnation lymphatique, qui s'est développée en raison de l'inflammation des vaisseaux lymphatiques.

    Le système lymphatique est semi-ouvert, (contrairement au sang, qui est fermé), il a des racines dans tous les organes lymphatiques. Et tout ce qui s'infiltre dans le tissu interstitiel, le système lymphatique recueille aussi petit rucheechki, et retourne « dans la rivière », à savoir le principal vaisseau lymphatique - canal thoracique, où a perdu précédemment collectés titres liquides pour les substances du corps renvoie « à travailler « dans la circulation sanguine. Sorte de processus sans déchets. Donc, cette perméabilité excès de capacité du système lymphatique et provoque l'accumulation de liquide qui se produit en fait dans de nombreuses maladies, ce qui provoque une ascite.

    Est-il possible de remarquer les symptômes de l'ascite lorsque du liquide s'accumule dans l'estomac?

    Malheureusement, il n’ya pas de symptômes évidents d’ascite aux stades initiaux. Une personne ne ressent presque rien car il n'y a pas de douleur. Vous pouvez bien sûr parler de la sensation de débordement après avoir mangé, de la sensation de lourdeur et de malaise dans l'estomac. Mais cela peut être noté avec un nombre énorme d'autres maladies.

    Vous pouvez appeler ce symptôme d'ascite, soif. Il y a même une phrase qui dit qu '«un patient atteint d'ascite meurt de soif dans un baril d'eau». Mais, d'autre part, la soif est également notée dans d'autres maladies, par exemple le diabète sucré.

    Si l'on parle de la taille de l'estomac, l'augmentation apparente de son déjà perceptible lors des étapes ultérieures. La vérité peut noter que même dans les premiers stades de l'ascite, le patient est en position couchée, son ventre comme une grenouille, il semble être étalé sur la mise à disposition, il liquide, et si elle est un petit coup de pouce d'un côté ou de l'autre est une sorte de retour - comme une petite vague, mais il est difficile de vous remarquer.

    Eh bien, en général, s’il ya des soupçons, vous pouvez vous rendre à une échographie, qui indiquera la présence de liquide dans l’estomac à 100%.

    D'autre part, juste comme ça, "à partir de rien", l'ascite ne se pose pas. Dans la plupart des cas, les patients atteints d'ascite sont des personnes atteintes d'hépatite depuis de nombreuses années et ce diagnostic peut être posé il y a de nombreuses années. Et l'hépatite, comme on le sait, est un processus inflammatoire de longue durée dans le foie, résultant d'une cirrhose du foie et, en tant que symptôme concomitant, de l'ascite.

    Quel est le danger d'accumulation de fluide, pouvons-nous faire sans son élimination

    L'accumulation de grandes quantités de liquide dans la cavité abdominale perturbe le travail des organes vitaux. Le fluide appuie sur le diaphragme, appuie sur les poumons, appuie sur le cœur, rend la respiration difficile. Parfois, s’il y en a beaucoup et que le patient suffoque, même au premier stade et sans analyse, il est possible de réaliser une laparocentèse de décharge (élimination du liquide). Dans ce cas, 2 à 3 litres sont produits pour réduire la pression dans l'estomac et permettre à la personne de respirer normalement.

    Juste comme ça, sans indications, tests et contrôles appropriés, le fluide n'est pas libéré, le patient est constamment sous perfusion, son pouls, sa pression artérielle est surveillée et des tests hépatiques et rénaux sont effectués.

    La procédure elle-même est réalisée sous anesthésie locale, à l'aide d'une technologie médicale moderne, à l'aide de cathéters très pratiques. Tout se passe en quelques heures afin que la pression dans la cavité abdominale diminue progressivement, sans quoi des complications indésirables pourraient survenir.

    Peur de cette procédure et ses conséquences ne sont pas la peine, même si il arrive que les patients refusent en quelque sorte immuablement il, en faisant valoir que le précieux liquide accumulé pour le corps et si elle se laisse, le corps sera épuisé. En effet, le liquide a sa valeur et la condition peut aggraver, mais seulement si la paracentèse est fait non pas sur le témoignage. Dans le processus en vrac peut être effectué, plus d'une fois, mais seulement dans des cliniques spécialisées, et seulement après une étude du liquide. Parce que si elle vraiment utile, il y a d'autres façons de résoudre les problèmes.

    Traitement de l'ascite avec une méthode opératoire sur le canal lymphatique thoracique

    Parfois, il est logique d'effectuer une opération pour corriger la circulation lymphatique, ce qui améliore la perméabilité de la lymphe. Après tout, le foie est le limfoprodutsiruyuschy d'organes. Ainsi, un jour est normal dans le corps est produit à 2-3 litres de lymphe et 60% d'entre eux - il est la lymphe du foie. En outre, chez les patients atteints de cirrhose, dans lequel la pression accrue dans les vaisseaux lymphatiques okolopechenochnyh de produit dans les 2-3 ou même 5 fois plus, qui ne soit pas 1,5 litre par jour, comme cela se produit dans des conditions normales et 15, et voire 20 litres. Il se trouve que le foie est littéralement « coincées » dans le liquide - outre le fait que par elle le liquide dans la cavité abdominale, elle il flotte encore. Une sorte de cercle vicieux: le liquide doit passer à travers les capillaires dans le canal lymphatique, celui qui n'a pas eu le temps de passer par re-pénètre dans l'estomac, puis de nouveau dans le canal lymphatique.

    La capacité des principaux vaisseaux lymphatiques recueillir lymphatiques du corps entier - canal thoracique est insignifiante - son diamètre est seulement 3 mm (en passant, il est très similaire à l'habitude pour nous compte-gouttes à cause de sa lymphe pénètre dans le sang n'est pas sous la forme de cours d'eau, et gouttes), et il n'a tout simplement pas le temps de manquer quoi que ce soit.

    Par conséquent, une opération spéciale est effectuée sur le canal lymphatique thoracique afin de le restaurer et d’augmenter le débit.

    Moyens de résoudre le débit lymphatique

    Cependant, il existe plusieurs solutions au problème. La première est qu'un cathéter est inséré dans un vaisseau traversant le cou (qui reste chez un patient pendant plusieurs jours, voire parfois plusieurs semaines), et que la lymphe est libérée à l'extérieur. La procédure est très efficace mais, malheureusement, seulement pendant un certain temps, ce qui est d'ailleurs parfois très nécessaire, car le foie a le temps de récupérer un peu. Parfois, si le foie réussit, ainsi, à temps pour aider, l'ascite est encore contrôlée.

    La deuxième option est l’anastomose du vaisseau, lorsqu’une nouvelle fistule du vaisseau est réalisée, tout en conservant l’ancienne, avec une autre partie de la veine ou avec une autre veine. Une telle opération s'appelle anastomose lympho-veineuse. Ses performances techniques sont plutôt compliquées, mais elle donne parfois des résultats miraculeux.

    Avec de la chance et un traitement approprié, il peut être de nombreuses années. Si le foie pour aider (ajuster à la lymphe) dans la période critique, qui varie en moyenne de 3 mois à un an, le foie est capable de récupérer partiellement sa fonction est de stabiliser, et les patients vivent depuis 10 ans ou plus.

    En moyenne, on pense que dès l'apparition de l'ascite et jusqu'au triste final, le patient reste environ un an (en cas de cirrhose).

    Quel devrait être le traitement de l'ascite et quelles sont les recommandations

    Très important, par exemple, l'observance du repos presque au lit. Il y a même une phrase: "Le foie aime la position horizontale".

    Le foie «adore» également les procédures hydriques, comme chez l'homme, comme on le sait, les personnes deviennent plus légères et leur circulation sanguine s'améliore grâce à la disparition partielle des effets négatifs de la gravité.

    Il est non moins important de limiter l'utilisation de sel - un régime hypo-salé, car il retient les liquides dans le corps. Bien sûr, veillez à respecter les autres recommandations concernant le régime alimentaire: éliminer les frites, les fumées, les salées, etc.

    Il est nécessaire d'utiliser une quantité suffisante de liquide, au moins 1 à 1,5 litres par jour. Bien que cette idée fausse soit répandue, elle limite fortement la quantité de fluide consommée. Pour une raison quelconque, le patient pense que s’il arrête pratiquement de boire de l’eau, le liquide de l’abdomen «disparaîtra progressivement».

    Et en fait, il est absolument faux et même stupide. Le liquide se accumule pas à cause de ce que nous buvons de l'eau, mais à cause du sang cassé et la circulation lymphatique. Une certaine quantité de liquide est nécessaire pour notre corps, de sorte qu'il coulait normalement tous les processus. Et le sang doit avoir un certain état liquide, il n'épaissit pas, mais si une personne boit un peu, peut être ajouté à tous les problèmes existants et une mauvaise circulation - pour les petits vaisseaux sanguins épais va mal, et il perturbe le travail de nombreux organes.

    En ce qui concerne le traitement de l'ascite, sa tactique peut être différente, mais elle doit être globale et viser principalement le traitement de la maladie sous-jacente. Après tout, la laparocentèse est une amélioration temporaire. L'essentiel est que le traitement principal donne des résultats.

    Si l'ascite se développe à la suite d'une cirrhose du foie, il existe une tactique qui offre diverses options si, naturellement, l'approche est différente à la suite d'une maladie cardiaque.

    Combien de fois pouvez-vous libérer de l'abdomen le liquide accumulé dans celui-ci?

    Avec une approche raisonnable et un traitement approprié, cela peut être fait un nombre illimité de fois. Mais le but n'est pas de mener à bien ces procédures, mais de constater qu'avec un traitement approprié, elles ne seront plus nécessaires.

    Il y a des patients très négligés qui doivent être évacués chaque semaine au sujet d'un seau de liquide, mais ce n'est pas une option, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente, d'éliminer la cause, pas l'effet.

    On pense qu’une maladie telle que l’ascite se développe au cours des phases finales de la maladie, elle est incurable, mais diverses approches peuvent améliorer la qualité de vie du patient et prolonger la vie du patient pendant un certain temps. Au moins, il s’agit d’une ascite, développée sur le fond de la cirrhose. Les réserves du foie sont énormes. Les anciens médecins, le même Hippocrate, par exemple, estimaient que le foie était l'organe principal du corps, pas le cœur ni même le cerveau. Et ils l'ont motivé par le fait que le foie est l'organe central de la régulation de tous les types de métabolisme: protéines, électrolytes, sel, eau, graisses, glucides, hormonaux.

    Parfois, il semble que le patient soit à la ligne d'arrivée et qu'il ait 2-3 mois à vivre. Mais parfois, le traitement correct donne des résultats stupéfiants, prolongeant la vie même de patients sans espoir pendant plusieurs années. L'essentiel est de consulter un spécialiste compétent à temps et de suivre les recommandations nécessaires.