loader
Recommandé

Principal

Prévention

Biopsie de l'endomètre. Comment se déroule et quelles sont les conséquences de la procédure

En raison de la structure de leur corps, les femmes doivent souvent se soumettre à diverses études. Un représentant du sexe faible devrait consulter le gynécologue régulièrement. Les médecins parlent de visites annuelles chez le médecin en l'absence de toute plainte. Si des symptômes de pathologie apparaissent, vous devez contacter un spécialiste dès que possible.

Les gynécologues prescrivent souvent des études comme l'hystéroscopie, la colposcopie, le diagnostic par ultrasons, etc. Ces dernières années, la biopsie par voie endométriale est devenue très populaire. Conséquences, des critiques de manipulations diagnostiques seront présentées à votre attention dans l'article. Vous apprendrez les caractéristiques de la procédure. Vous pouvez également savoir à quoi sert la biopsie de la pipe endométriale.

C'est quoi

La biopsie de Peipel de l'endomètre est une opération de diagnostic qui vous permet d'examiner la paroi interne de l'utérus sans avoir à dilater le canal cervical. Le patient au moment de la collecte du matériel ne ressent presque pas d'inconfort. Cela élimine l'utilisation des anesthésiques et des stupéfiants.

La biopsie du tube d'aspiration de l'endomètre porte le nom de la personne qui l'a découverte. Elle est réalisée à l'aide du tube le plus mince, qui a un diamètre de 2,3 ou 4 millimètres. À l'intérieur de cet outil est creux, ce qui permet la collecte de matériel.

Quand il faut diagnostiquer

Ce type de diagnostic est de plus en plus prescrit aux patients ces dernières années. Les principales indications de cette étude incluent:

  • infertilité de nature obscure;
  • cycle irrégulier de la menstruation;
  • saignements dus à l'utilisation de médicaments hormonaux;
  • endométrite aiguë ou chronique soupçonnée;
  • manque de menstruation en temps voulu;
  • la ménopause;
  • polypes et fibromes dans la cavité de l'organe reproducteur;
  • préparation pour la chirurgie et ainsi de suite.

Parfois, la biopsie de la pipe endométriale est prescrite avant la FIV. Ce type de recherche permet d’exclure d'éventuelles difficultés lors de l'implantation de l'ovule et augmente la probabilité d'un résultat positif.

Contre-indications à la chirurgie

Comme pour toute intervention dans le corps du patient, la biopsie par voie endométriale a ses limites et ses contre-indications. Ceux-ci comprennent:

  • la présence d'une grossesse, y compris le développement en dehors de l'utérus;
  • maladies inflammatoires des organes pelviens;
  • infection dans le vagin;
  • mauvaise coagulation du sang;
  • seuil de douleur bas (besoin d'anesthésie);
  • défauts dans le développement de l'utérus (septum, adhérences, etc.).

Dans chaque cas, il peut y avoir des contre-indications supplémentaires. Avant la manipulation, le patient est toujours examiné par des experts et la conclusion est faite.

Préparation à l'étude

La prise de matière est toujours effectuée dans les murs de l’hôpital. Avant toute manipulation, il est proposé au patient de prendre un anesthésique et un sédatif. Cependant, dans la plupart des cas, cela n'est pas nécessaire. L'anesthésie est nécessaire uniquement à un seuil de douleur faible et à l'aide d'un tuyau de plus de quatre millimètres de diamètre.

Existe-t-il des conditions spéciales pour la procédure appelée biopsie de l'endomètre? À quel jour du cycle faut-il prendre le matériel? Tout dépend du but de l'étude. Si une femme est en âge de procréer et a un cycle relativement stable, la procédure est effectuée de 20 à 25 jours à compter du début de la menstruation. Représentants du sexe faible lors de la ménopause, vous pouvez assigner une étude à tout moment.

En préparation de la procédure de fécondation in vitro, la manipulation est prescrite un cycle avant l’utilisation de médicaments hormonaux. Il est à noter que vous devez annuler tous les médicaments susceptibles d’affecter l’état de l’endomètre. Ceux-ci incluent des hormones, des antibiotiques, une chimiothérapie, etc. Dans des cas exceptionnels, l'étude est réalisée directement pendant le traitement.

Comment se fait la biopsie de la pipe endométriale?

Le matériel est collecté par un médecin expérimenté sur une chaise gynécologique. Une femme devrait effectuer les procédures d'hygiène avant la procédure et se déshabiller. De plus, le patient s’installe sur la chaise et le médecin commence la manipulation.

Un dilatateur avec un miroir est inséré dans le vagin du sexe faible. Avec cela, le col est fixé dans une position fixe. Après cela, le spécialiste doit connaître la taille de l'organe reproducteur. Pour cela, un appareil de mesure spécial est utilisé. Il est doucement inséré dans le canal cervical jusqu'à ce qu'il s'arrête. Après cela, le médecin sélectionne un tuyau de taille appropriée et procède à la procédure.

Le médecin prend le tube d'aspiration et l'insère doucement dans le canal cervical. Il est à noter que l'appareil ne doit pas reposer contre le bas de l'utérus. Sinon, des dommages peuvent survenir. Lorsque le tube est inséré à la profondeur souhaitée, le médecin tire le piston de l'extrémité extérieure de l'appareil. À ce stade, une pression négative est créée dans l'utérus. Les particules de l'endomètre avec certaines zones tombent dans le tube et y restent même après l'extraction. L'étape suivante consiste pour le médecin à retirer doucement le tuyau du canal cervical du patient. Après cela, le matériau résultant est appliqué sur du verre stérile et envoyé à l'étude.

Opinions des médecins et des patients sur la manipulation

La biopsie de l'endomètre a des critiques positives. Les patients disent que la manipulation est absolument indolore. Cela ne dure pas plus d'une minute. La préparation est beaucoup plus longue. Quelques minutes après la prise du matériel, le patient peut rentrer chez lui. Seulement dans certains cas particuliers, les médecins laissent une femme à l’hôpital pendant quelques heures.

Les médecins disent que la biopsie de la pipe endométriale donne des résultats très précis. Si une biopsie classique réalise une étude sur une zone spécifique à l'aide d'un curetage, le tuyau prélève alors l'endomètre de toutes les parois de l'organe reproducteur. En outre, les experts signalent des manipulations de sécurité. Les gynécologues n'ont pas besoin d'étendre le canal cervical du patient. Après tout, cela conduit souvent au développement de complications.

La biopsie de l'endomètre est également une procédure sûre en raison de l'utilisation de matériel stérile. Les tubes sont en plastique de haute qualité et ne peuvent être utilisés qu'une seule fois. Pendant le curetage, des dispositifs métalliques réutilisables sont utilisés. Cela conduit souvent à une infection et au développement d'une infection. C'est pourquoi la biopsie par pipe est la méthode privilégiée pour étudier l'état de la cavité interne de l'organe génital.

Les patients parlent du coût relativement coûteux de la procédure. La classe de prix moyenne de la biopsie par pipe varie de deux à cinq mille roubles. Cependant, dans les institutions publiques, cette recherche est réalisée absolument gratuitement avec certains documents.

Durée du diagnostic et obtention des résultats

Comme vous le savez déjà, le matériel ne prend pas plus d’une minute. Après cela, le tissu est envoyé au laboratoire pour recherche. Le diagnostic ne dure pas plus d'une semaine. Le résultat est généralement publié dans les dix jours.

Seul un spécialiste qualifié peut déchiffrer les données reçues. N'essayez pas de le faire vous-même. Vos suppositions peuvent être fausses. Si nécessaire, après la biopsie de l'endomètre, tout médicament est prescrit pour remédier à la situation.

Biopsie de l'endomètre biopsie: effets

Les revues de médecins indiquent que les complications surviennent généralement lorsque le matériel n'est pas correctement collecté. En outre, les conséquences ne peuvent être évitées dans le cas où les contre-indications ont été négligées.

Parmi les conséquences peuvent être identifiées des complications instantanées et une réponse retardée. Dans le premier cas, la pathologie se développe directement lors de la prise de matière. Les complications tardives se développent plus fréquemment. Prenez en compte les difficultés les plus courantes rencontrées par les femmes pendant ou après une biopsie de pipe.

Perforation de l'utérus

Cette complication est la plus dangereuse. Il se produit généralement lorsque la manipulation est effectuée, malgré les processus inflammatoires. Lorsqu'elles sont infectées, les parois utérines deviennent plus lâches et plus fines. Si la taille du tuyau n'a pas été choisie correctement, l'outil peut simplement percer l'orgue.

Dans ce cas, une hémorragie massive se développe, ce qui peut mettre la vie en danger. Cette situation nécessite une intervention chirurgicale.

Saignement de l'appareil génital

La biopsie de Peipel de l'endomètre peut avoir des conséquences sous la forme de saignements. Dans ce cas, nous parlons de dommages au col ou à la cavité interne. De plus, cette complication peut survenir en raison du fait que la coagulation sanguine du patient est altérée. C'est pourquoi il est si important d'effectuer cette analyse avant toute manipulation.

Normalement, la libération de sang après la collecte du matériel peut être observée en petite quantité et sur une période assez courte. Il s’agit généralement d’un pois brunâtre ou de quelques gouttes de liquide écarlate, qui passent en deux ou trois jours.

Infection de l'organe reproducteur

La conséquence du diagnostic peut être l'apparition de l'infection. Comme tous les matériaux de l'étude sont stériles, la complication se développe du fait de la pénétration de germes vaginaux dans l'utérus. Cela se produit souvent en ignorant le fait que les diagnostics sont interdits en cas de mauvais frottis.

En cas de développement de cet effet, la femme a besoin d'une correction qui prévoit un traitement à long terme avec des médicaments antimicrobiens et immunomodulateurs.

Résumant

La biopsie de l'endomètre est une procédure informative et relativement sûre qui peut être effectuée à tout moment sans trop de préparation. Le résultat que vous obtenez dans les plus brefs délais. Une telle étude permet d'identifier des pathologies telles que l'endométrite, la métrite, les fibromes, les polypes, diverses maladies hormonales, etc. Avec la détection rapide des écarts et des corrections, une femme se débarrasse assez rapidement de ses problèmes. Dans certains cas, la biopsie de la canule endométriale permet d'identifier la cause de l'infertilité féminine. Après plusieurs cycles de correction, ces patientes tombent enceintes indépendamment et donnent naissance à des enfants en toute sécurité.

Si le médecin vous a prescrit ce type de diagnostic, vous ne devriez pas le refuser. La procédure vous aidera à connaître le statut de votre organe reproducteur. Bonne santé et bien-être!

Préparation et réalisation de biopsie de pipe endométriale

La biopsie de l'endomètre est une collection d'un petit morceau de membrane muqueuse de l'utérus pour une analyse ultérieure. La manipulation est effectuée à l'aide d'un cathéter spécial, un petit tube en plastique flexible d'un diamètre d'environ 3 mm. Comparée à la biopsie par aspiration traditionnelle, réalisée à l'aide d'une seringue ou d'un instrument à vide spécial, la procédure du tube est plus douce, elle ne nécessite pas d'anesthésie et prend 7 à 10 minutes.

Indications de rendez-vous

Les indications pour l'étude sont:

  • saignements pendant la ménopause;
  • absence de menstruation (aménorrhée);
  • mensuel rare (dysménorrhée);
  • longues périodes abondantes;
  • saignements utérins acycliques;
  • infertilité;
  • fausse couche habituelle;
  • polypes de l'endomètre;
  • myome;
  • hyperplasie de l'endomètre;
  • tumeurs de l'endomètre pour déterminer leur malignité;
  • endométriose soupçonnée;
  • maladie inflammatoire présumée de la muqueuse utérine (endométrite);
  • évaluation de l'efficacité du traitement hormonal.

Souvent, une biopsie de pipe est recommandée avant la FIV pour augmenter la probabilité d'implantation d'embryon.

Contre-indications pour

La biopsie Paypel n’est pas réalisée dans les conditions suivantes:

  • grossesse due à un risque élevé de fausse couche;
  • processus inflammatoires pelviens dans la forme aiguë, car ils peuvent causer la propagation de l'infection;
  • pathologie de l'hémostase;
  • anémie sévère.

Préparation à la procédure

Au cours du dernier cycle menstruel, il est nécessaire de prévenir la grossesse avant une biopsie, car il s’agit d’une contre-indication à l’étude.

La méthode de recherche étant une intervention chirurgicale, les tests suivants seront nécessaires:

  • analyses générales de sang et d'urine;
  • biochimie sanguine;
  • sang pour le VIH, la syphilis, l'hépatite B et C;
  • un frottis vaginal sur la microflore pour identifier un processus inflammatoire possible;
  • frottis sur oncocytologie;
  • test hCG pour exclure une grossesse;
  • un coagulogramme pour détecter un trouble de la coagulation.

À la veille de la procédure, il est nécessaire d'observer le repos sexuel, de ne pas utiliser de bougies, de tampons et de ne pas se doucher. Le médecin peut vous recommander de prendre No-Shpu 40 minutes avant l'examen afin de soulager un spasme possible de l'utérus. La posologie du médicament est choisie individuellement. Immédiatement avant l'intervention, il est nécessaire de vider la vessie.

Comment se déroule l'étude?

Le médecin prescrit le jour de la procédure conformément aux indications. Par exemple, pour évaluer l'état de l'endomètre et détecter l'insuffisance de la deuxième phase du cycle, une biopsie est effectuée les jours 21 à 23 du début de la dernière menstruation et pour éliminer l'endométrite chronique, il n'y a normalement pas de cellules inflammatoires à l'endomètre.

La manipulation est effectuée en ambulatoire et presque toujours sans anesthésie. Lors de la première étape, un examen gynécologique est effectué sur une chaise et la rééducation du vagin et du col utérin est effectuée avec des médicaments spéciaux, tandis que ce dernier est fixé à l'aide d'une pince à balles.

La technique de biopsie consiste à insérer un instrument stérile à usage unique, un tuyau, dans la cavité utérine à travers le vagin et le col, qui est un tube en plastique souple avec un piston, comme dans une seringue. En tirant sur le piston, une dépression est créée. Le cathéter est aspiré contre la paroi de l'utérus et l'aspiration des particules de l'endomètre se fait par l'ouverture latérale du tube. Le tissu est prélevé à trois endroits différents de la membrane muqueuse. Le matériel obtenu est placé dans une solution de formol et soumis à un examen histologique.

Après la procédure

Après la biopsie, il peut y avoir un saignement qui ne doit pas être coagulé, du pus ou une odeur désagréable. Si ces phénomènes apparaissent encore, il est impératif de consulter un médecin. Normalement, les saignements mineurs s’arrêtent rapidement car il s’agit d’une réaction au stress mécanique. Les contractions utérines sont également possibles, mais elles disparaissent au cours de la journée ou après la prise d'antispasmodiques.

Pendant la période de récupération, qui dure 2 semaines, vous ne pouvez pas:

  • avoir des relations sexuelles avant d'arrêter les saignements;
  • prenez un bain, vous devriez limiter la douche;
  • soulever des poids;
  • visiter le bain et le sauna;
  • effectuer des douches vaginales;
  • utiliser des tampons.

Résultats de décodage

Les résultats de la biopsie de l'endomètre seront prêts dans 7 à 14 jours. Tout dépend de la clinique où les tests sont effectués et de la charge de travail totale du laboratoire. La conclusion, qui est publiée après l'étude histologique de la biopsie, comprend 4 parties.

  • Un échantillon non informatif et inadéquat est déterminé par le fait qu'il n'y a pas assez de cellules de l'endomètre dans le matériau résultant, il peut y avoir des cellules sanguines, un épithélium plat multicouche du vagin, un épithélium cylindrique du canal cervical;
  • informatif, un échantillon adéquat est caractérisé par le fait qu’un nombre suffisant de cellules muqueuses est présent dans la biopsie.

Description macroscopique de la biopsie:

  • poids des échantillons soumis;
  • taille de fragment (grande, petite);
  • couleur (du gris au rouge vif);
  • consistance (lâche, dense);
  • caillots sanguins, caillots sanguins;
  • le mucus.

Description microscopique de la biopsie:

  • le type d'épithélium (cylindrique, cubique, plat, indifférent), sa taille, le nombre de couches;
  • stroma (sa présence, sa densité, son uniformité);
  • la taille et la forme des cellules stromales;
  • la fibroblasticité du stroma, c'est-à-dire le nombre de fibres conjonctives;
  • décidabilité du stroma, c'est-à-dire accumulation de liquide et de nutriments;
  • les glandes utérines, leur forme, la description de l'épithélium qui les borde;
  • la forme et la taille de la lumière des glandes, la présence de sécrétion dans les glandes, la ramification;
  • accumulations lymphoïdes en tant que signes d'inflammation;
  • les cellules du chorion, la présence d'œdème ou de modifications dystrophiques, indiquant que la femme avait subi un avortement perdu ou un avortement spontané incomplet.

Faire un diagnostic après avoir reçu les résultats

  1. Il indique à quelle phase du cycle l'endomètre correspond.
  2. La présence d'hyperplasie (croissance) de l'endomètre.
  3. La présence de polypes et la description du tissu qui les compose.
  4. La présence d'une atrophie de l'endomètre (amincissement de la membrane muqueuse de l'utérus).
  5. Endomètre mixte hypoplasique (limite, non-maladie).
  6. Les villosités choriales, qui sont des particules de la coquille du fœtus, indiquent une grossesse avortée.
  7. Dégénérescence de l'épithélium ou des vaisseaux des villosités choriales (indique que le fœtus n'a pas reçu d'éléments nutritifs au départ, ce qui aurait pu provoquer sa mort).
  8. La présence d'atypie, c'est-à-dire de cellules présentant des signes qui ne sont pas caractéristiques du tissu (parle de l'état précancéreux de l'endomètre).
  9. La présence de cellules malignes (cancéreuses) (indicatrices d'un cancer de l'endomètre).

Souvent, il n’ya qu’une phrase en détention: «endomètre normal en phase de prolifération / sécrétion / menstruation». Cela signifie que l'endomètre est normal, aucun signe de maladie ni aucun changement dans la structure des cellules, il n'y a pas de polypes ni d'hyperplasie. Il est important que l'état de l'endomètre corresponde à la phase du cycle menstruel de la femme et à la période de sa vie.

Les résultats de l'étude permettent d'identifier:

  • divergence entre l'épaisseur de la norme muqueuse;
  • la présence d'endométrite;
  • tumeurs malignes;
  • hyperplasie atypique;
  • condition précancéreuse;
  • la présence de fibromes et de polypes;
  • la présence de l'endométriose.

Après avoir reçu un rapport, vous pouvez contacter votre médecin pour vous prescrire un schéma thérapeutique ou d’autres méthodes de traitement.

Complications possibles

Comme pour toute intervention chirurgicale, des complications sont possibles après une biopsie de pipe:

  • saignements prolongés;
  • l'ajout ou l'activation d'une infection latente;
  • douleur prolongée;
  • dommages à la paroi utérine.

Les symptômes suivants indiquent leur développement et la nécessité de consulter un médecin:

  • saignements excessifs (plus de 3 coussinets en 2 heures);
  • douleur intense au bas de l'abdomen et au bas du dos, qui ne s'atténue pas après la prise d'un anesthésique;
  • saignements plus de 5 jours;
  • décharge avec une odeur désagréable;
  • montée en température supérieure à 37.5ºС.

L'endométrite est la complication la plus dangereuse d'une biopsie. Elle se caractérise par des douleurs abdominales et l'apparition de sécrétions utérines offensives avec des signes de suppuration. Son développement est associé à une hypothermie ou à un non-respect du régime après la procédure et aux recommandations du médecin.

Biopsie d'aspiration de l'endomètre: comment est-elle réalisée, les indications

Auparavant, dans certaines maladies gynécologiques, seules des méthodes traumatiques de biopsie de la muqueuse utérine, impliquant un curetage (procédures similaires à un avortement chirurgical classique), étaient utilisées pour prélever des échantillons de l'endomètre. Cependant, en raison de l’apparition d’une biopsie par aspiration (ou biopsie de Paypel), une telle étude est devenue plus indolore et plus sûre.

Cette technique chirurgicale mini-invasive pour la collecte de tissu endométrial est réalisée à l'aide d'un tube en plastique spécial, le tube. L’épaisseur de ce dispositif est de 3 mm et son principe de fonctionnement est similaire au mécanisme de la seringue. Il y a un piston à l'intérieur du tube et, à l'une des extrémités, une ouverture latérale pour l'admission par aspiration de l'endomètre dans la pointe du tube.

Dans cet article, nous allons vous familiariser avec les indications, les contre-indications, la méthode de préparation du patient pour la procédure, les avantages et les méthodes permettant d'effectuer une biopsie par aspiration de l'endomètre. Ces informations vous aideront à comprendre l’essence de cette technique de diagnostic et vous pourrez poser toutes les questions à votre médecin.

Contrairement à la technique chirurgicale classique consistant à prélever un échantillon de tissu endométrial, une biopsie par aspiration ne nécessite pas de dilatation du canal cervical. La pointe d'un tube jetable est insérée dans l'utérus sans utiliser d'appareils supplémentaires. Le médecin tire le piston vers lui, créant une pression négative pour l'aspiration nécessaire d'une petite partie de l'endomètre. En même temps, les surfaces étendues de la plaie ne se forment pas sur la couche interne de l'utérus, le col de l'utérus ne subit pas de stress mécanique et le patient ne ressent pas d'inconfort prononcé.

Des indications

Une biopsie par aspiration est prescrite dans les cas où, après un examen gynécologique et une échographie chez le médecin, il est supposé que la patiente présente des modifications pathologiques dans l'état de la couche interne de l'utérus - l'endomètre. Les échantillons de tissus obtenus nous permettent d'effectuer une analyse histologique de la couche muqueuse de l'utérus et de poser le bon diagnostic.

La biopsie par aspiration de l'endomètre est indiquée dans les cas cliniques suivants:

  • hyperplasie de l'endomètre;
  • irrégularités menstruelles (saignements acycliques, menorragies, règles rares, aménorrhée d’origine inconnue);
  • l'endométriose;
  • endométrite chronique;
  • polypes dans le corps de l'utérus;
  • infertilité soupçonnée;
  • saignements abondants chez les femmes ménopausées;
  • suspicion de tumeur bénigne ou maligne (fibromes utérins, cancer de l'endomètre).

Une biopsie de pipe peut être réalisée non seulement pour diagnostiquer les pathologies de l'endomètre, mais également pour évaluer l'efficacité du traitement hormonal.

Contre-indications

La biopsie par aspiration de l'endomètre ne peut pas être réalisée dans les cas suivants:

Les limites possibles pour effectuer une biopsie de pipe incluent les cas cliniques suivants:

  • troubles de la coagulation sanguine;
  • formes graves d'anémie;
  • utilisation constante d’agents antiplaquettaires et d’anticoagulants (Clexan, Warfarin, Trental, anti-inflammatoires non stéroïdiens, etc.);
  • idiosyncrasie des anesthésiques locaux appliqués.

Lors de l'identification de telles conditions, la biopsie par aspiration peut être réalisée après une préparation spéciale du patient ou est remplacée par une autre étude.

Comment se préparer à la procédure

Bien que la biopsie par aspiration de l'endomètre soit une procédure peu invasive, au cours de la procédure, des outils sont insérés dans l'utérus et des dommages sont causés à l'intégrité de la couche interne de cet organe, même s'ils sont négligeables. C'est pourquoi, afin d'exclure les complications éventuelles d'une telle étude, le patient doit se préparer correctement à la réalisation de l'ingestion de matériau.

Pour exclure les éventuelles contre-indications à la biopsie par aspiration de l'endomètre, les études de diagnostic suivantes doivent être réalisées:

  • examen gynécologique;
  • frottis sur la microflore;
  • frottis cervical cytologique (test PAP);
  • Échographie des organes pelviens;
  • numération globulaire complète;
  • test sanguin hCG;
  • test sanguin pour l'hépatite B et C, la syphilis et le VIH;
  • colposcopie (souhaitable).

Lors de la prescription de la biopsie de Peipel, le médecin doit obtenir du patient toutes les informations concernant les médicaments qu’il prend. Une attention particulière est accordée aux agents anticoagulants (clopidogrel, aspirine, warfarine, etc.). Si nécessaire, le médecin peut modifier l'ordre d'admission quelques jours avant l'intervention.

Une attention particulière dans la nomination de la biopsie par aspiration de l'endomètre est accordée au choix de la date de l'étude. Si une femme n'est pas encore ménopausée, la durée de la procédure dépend du jour du cycle menstruel. Si la patiente n'a pas encore ses règles, une collecte de tissu est effectuée en fonction de l'apparition de saignements utérins anormaux.

En règle générale, la biopsie par aspiration de l'endomètre est effectuée ces jours:

  • 18-24 jours - pour établir la phase du cycle;
  • le premier jour avec un saignement pathologique - pour identifier la cause du saignement;
  • le 5-10ème jour du cycle - avec des règles excessivement lourdes (polyménorrhée);
  • le premier jour du cycle ou la veille de la menstruation - en cas de suspicion d'infertilité;
  • Une fois par semaine - avec absence de grossesse et absence de menstruation;
  • les jours 17 à 25 - pour surveiller l'efficacité de l'hormonothérapie;
  • N'importe quel jour du cycle - si une tumeur maligne est suspectée.

La préparation directe à Paypel-biopsy est effectuée 3 jours avant l’étude. De nos jours, les femmes doivent suivre les recommandations du médecin suivantes:

  1. Refuser les rapports sexuels.
  2. N'effectuez pas de douche buccale, n'insérez pas de bougies, de pommades et de crèmes dans le vagin.
  3. Exclure du menu les produits qui favorisent la formation accrue de gaz.
  4. Dans la soirée avant l'étude, effectuez un lavement nettoyant.

La procédure de biopsie d'aspiration de l'endomètre peut être réalisée dans une salle spécialement équipée de la clinique. En règle générale, l'anesthésie locale n'est pas nécessaire pour sa mise en œuvre, mais cette méthode d'anesthésie est parfois réalisée pour des patients particulièrement sensibles. Dans de tels cas, avant de mener une étude, le médecin doit s’assurer qu’il n’ya pas de réaction allergique au médicament utilisé (en fonction des antécédents ou du test effectué).

Comment se déroule la procédure?

Au jour fixé, le patient avec la direction vient au bureau pour une biopsie par aspiration. La procédure de collecte de tissu endométrial est la suivante:

  1. La femme s’allonge sur la chaise gynécologique et le médecin insère un miroir dans le vagin. Si nécessaire, l'anesthésie locale du col est réalisée par irrigation avec une solution d'anesthésique local.
  2. La pointe du tuyau est insérée dans la cavité utérine par le canal cervical.
  3. Le gynécologue retarde le piston et crée une pression négative dans le tube. En conséquence de cet effet, une partie de l'endomètre pénètre dans la cavité du tuyau. Le médecin prend le matériel de différents sites.
  4. Après avoir obtenu suffisamment de matériel, des échantillons de tissus sont envoyés au laboratoire pour analyse histologique.
  5. Le tuyau est retiré de l'utérus. La durée de la procédure est de 1 à 3 minutes.

Les résultats de l'analyse histologique des tissus de l'endomètre sont obtenus 7 à 14 jours après la biopsie. Après leur évaluation, le gynécologue diagnostique et élabore un plan pour un examen et un traitement plus poussés.

Après la procédure

Après avoir pratiqué une biopsie de l'endomètre par aspiration, le patient se sent satisfait et peut rentrer chez lui. Ses performances ne sont aucunement altérées et le besoin d'hospitalisation ne se pose pas.

Au cours des 1-2 prochains jours, le patient peut ressentir de légères sensations douloureuses de tiraillement dans le bas de l'abdomen. Pour éliminer les spasmes qui entraînent des inconvénients importants, une femme peut prendre des antispasmodiques (No-spa, Papaverine, Spasmalgon). En règle générale, un tel inconfort ne dure pas plus d'un jour.

Au cours des premiers jours suivant la procédure de biopsie par aspiration, les femmes présentent un petit saignement au niveau du tractus génital. La plupart des experts recommandent à leurs patients de s'abstenir de rapports sexuels ces jours-ci. Après avoir cessé de saigner, une femme peut reprendre le rapport sexuel et utiliser des contraceptifs de barrière pour prévenir la grossesse.

Après l'étude, les menstruations peuvent avoir lieu à temps ou avec un certain retard (jusqu'à 10 jours). Dans de tels cas, il est recommandé à la femme d'effectuer un test de grossesse et de consulter un médecin.

Après une biopsie par aspiration, une grossesse peut survenir dès le cycle actuel ou suivant. Cette méthode de collecte de l'endomètre n'affecte pas le travail des ovaires et la surface restante de la membrane muqueuse utérine est suffisante pour l'implantation de l'ovule.

Complications possibles

La procédure de biopsie de l'endomètre par aspiration est peu invasive et conduit dans de rares cas à l'apparition de complications. Après l'examen, le gynécologue familiarisera nécessairement la patiente avec les symptômes sur lesquels elle devrait immédiatement consulter un médecin:

  • fièvre
  • saignements vaginaux (couleur rouge vif épais);
  • douleur persistante dans le bas-ventre;
  • vertiges ou évanouissements;
  • convulsions.

Avantages de la biopsie par aspiration de l'endomètre

La biopsie de Peipel présente plusieurs avantages importants:

  • faible risque de blessure à l'utérus;
  • pas besoin d'élargir le canal cervical pour l'insertion d'instruments;
  • la possibilité d'obtenir du tissu endométrial à partir de zones inaccessibles de l'utérus;
  • risque minimal d'infection;
  • risque minimal de complications;
  • pas de douleur pendant la procédure;
  • récupération rapide du patient après une biopsie;
  • la capacité d'effectuer des recherches en ambulatoire et l'absence de nécessité d'hospitalisation du patient;
  • très informatif;
  • l'absence d'effets négatifs sur le corps d'une femme se préparant à la grossesse (par exemple, avant la FIV);
  • préparation simple pour la procédure;
  • faible coût de la recherche.

Que montrera le résultat de l'analyse histologique après biopsie par aspiration

En l'absence d'anomalies pathologiques dans la structure de la couche muqueuse de l'utérus, l'analyse indiquera que l'endomètre correspond à la norme d'âge et à la phase du cycle menstruel et qu'il n'y avait aucun signe d'atypie.

Si des anomalies dans la structure de la couche muqueuse de l'utérus sont identifiées, les modifications pathologiques suivantes peuvent être indiquées dans les résultats de l'analyse:

  • adénomatose (ou hyperplasie complexe de l'endomètre);
  • hyperplasie endométriale simple diffuse (ou glandulaire, glandulaire-kystique);
  • hyperplasie locale de l'endomètre avec ou sans atypie (ou polypose, polypes simples);
  • hyperplasie de l'endomètre atypique simple ou complexe;
  • hypoplasie ou atrophie de l'endomètre;
  • endométrite;
  • différence entre l'épaisseur de l'endomètre et la phase du cycle menstruel;
  • dégénérescence maligne de l'endomètre.

La biopsie par aspiration de l'endomètre est souvent utilisée comme méthode de dépistage pour examiner les patients dont les résultats échographiques sont discutables. Cependant, cette méthode d'échantillonnage tissulaire de la couche interne de l'utérus ne permet pas toujours d'obtenir une quantité suffisante de matériel pour éliminer complètement la présence de tumeurs malignes. C'est pourquoi, en cas de suspicion de cancer, l'examen du patient est complété par un curetage diagnostique plus informatif.

Que faire après la biopsie par aspiration de l'endomètre

Après avoir effectué la biopsie de Peipel, le médecin prescrit la date de la prochaine visite au patient. En règle générale, les analyses de l'examen histologique sont prêtes 7 à 14 jours après la fin de la procédure. Sur la base de leurs résultats, le gynécologue peut déterminer d'autres tactiques de diagnostic et de traitement.

Lorsqu'il identifie des signes d'atypie ou de processus cancéreux, le médecin décide de la nécessité de recherches supplémentaires et d'un traitement chirurgical. Si les résultats de l'analyse histologique indiquent la présence d'une inflammation, on prescrit à la patiente un traitement antibiotique et des médicaments anti-inflammatoires.

Lorsqu'il détermine les signes d'hyperplasie ou de réponse insuffisante de l'endomètre aux modifications hormonales au cours du cycle menstruel, le médecin mène des études de diagnostic supplémentaires pour identifier les troubles endocriniens. Après cela, un traitement hormonal peut être prescrit au patient, ce qui améliore l'état de l'endomètre et rétablit la fonction de reproduction, en prenant d'autres médicaments et en physiothérapie.

Quel médecin contacter

Un gynécologue peut ordonner une biopsie par aspiration de l'endomètre. Avant l'examen, le patient devra passer une série d'examens diagnostiques pour exclure les contre-indications: échographie, tests sanguins, frottis sur la microflore, test PAP, colposcopie. Si nécessaire, après la biopsie de l'endomètre, d'autres études peuvent être prescrites pour clarifier le diagnostic: tests sanguins pour les hormones, scanner ou IRM des organes pelviens, curetage diagnostique, etc.

La biopsie par aspiration de l'endomètre est une procédure peu invasive, sûre, sans douleur et informative, qui permet dans de nombreux cas de poser le bon diagnostic et de refuser de mener des études plus traumatisantes. Avant son exécution, le patient doit passer une série d'examens de diagnostic pour identifier les éventuelles contre-indications et suivre les recommandations simples du médecin afin de garantir la sécurité et l'informativité de la biopsie et de l'analyse histologique. La procédure elle-même ne prend pas plus de 1 à 3 minutes. Le médecin détermine les autres stratégies de diagnostic et de traitement après avoir reçu les résultats de l'analyse histologique.

Le gynécologue E. A. Samotaeva parle de la biopsie par aspiration de l'endomètre:

Biopsie endométriale de Peipel: qu'est-ce que c'est, comment y aller, indications, contre-indications, complications

Le rapport des hormones produites par les ovaires affecte la formation de la membrane muqueuse de l'utérus. Perturbation de la structure de l'endomètre, la déviation de son épaisseur par rapport à la norme provoque l'apparition de problèmes sérieux dans la santé reproductive d'une femme. Afin d’établir la cause des troubles menstruels, de la stérilité, de l’apparition de tumeurs dans l’utérus, il est nécessaire d’examiner de près l’état de sa cavité, afin d’identifier les éventuelles pathologies du développement des cellules épithéliales. Une méthode efficace permettant l'étude de l'endomètre est la biopsie.

Quelle est la procédure?

La procédure vous permet d'extraire des particules de l'endomètre pour la méthode histologique des études ultérieures. De cette manière, on établit quelle structure ont les cellules de la membrane muqueuse de la cavité utérine, s'il y a des modifications atypiques. Selon l'étude, des conclusions sont tirées sur la nature des processus pathologiques de l'endomètre, la cause de l'infertilité ou des irrégularités menstruelles.

Il existe plusieurs manières d'extraire des particules de l'endomètre. Celles-ci comprennent le curetage complet de l'utérus, la biopsie de ZUG (curetage partiel), l'aspiration de la membrane muqueuse avec une seringue spéciale (biopsie par aspiration) et le prélèvement ciblé de matériel au cours de l'hystéroscopie. L'inconvénient de ces méthodes est la nécessité d'élargir le col de l'utérus et l'introduction d'instruments dans la cavité, ce qui rend la procédure de collecte des particules de l'endomètre douloureuse et traumatisante.

Avantages de la biopsie de pipe

Lors de l'utilisation de la biopsie de pipe endométriale, des manipulations beaucoup plus simples et plus sûres sont effectuées. On utilise le «Pipe Tool», qui est un tube étroit et élastique avec une pointe spéciale. Dans le tube il y a un piston. Le tube est inséré dans la cavité utérine. Dans le même temps, il n'est pas nécessaire de réaliser la dilatation du cou avec une adaptation spéciale. En retirant le piston, le tube est à moitié rempli du contenu sélectionné, qui est ensuite examiné au microscope.

Une seule injection de l'instrument vous permet de sélectionner l'endomètre à partir de vastes zones de l'utérus. La durée de la procédure est de 0,5 à 1 minute. Elle est pratiquement indolore. Il se déroule en ambulatoire, après quoi une femme peut faire ses affaires habituelles. En raison de l'absence de risque de lésion des tissus et des vaisseaux sanguins, cette méthode de prélèvement peut être utilisée pour le diabète sucré et même (avec prudence) avec une coagulation sanguine réduite.

Pour la sélection des particules de l'endomètre, un instrument à usage unique est utilisé, la possibilité d'infection au cours de la procédure est exclue.

Vidéo: Comment une biopsie de l'endomètre est effectuée. Avantages de la procédure

Dans quels cas est-il assigné une biopsie de pipe

La biopsie endométriale par pipeline est indiquée dans les cas suivants:

  • une femme a des saignements menstruels longs et douloureux;
  • saignements utérins abondants entre les menstruations pour une raison inconnue;
  • des saignements dangereux sont apparus après un traitement hormonal ou l'utilisation à long terme de contraceptifs;
  • il y a un écoulement de sang pendant la ménopause;
  • L'échographie a montré la présence dans l'utérus d'une tumeur ou de polypes de l'endomètre, tandis que la patiente avait découvert une quantité excessive d'œstrogène dans le sang;
  • la femme a l'infertilité, la grossesse a été interrompue à plusieurs reprises dans les premiers stades;
  • une analyse sanguine des marqueurs tumoraux lors de la détection de tumeurs dans l'utérus montre la présence de cellules cancéreuses;
  • une femme se prépare à la FIV.

Contre-indications

Avant la biopsie de l'endomètre, le médecin doit s'assurer que la patiente n'est pas enceinte. La procédure de sélection du matériel n’est pas réalisée en présence de processus inflammatoires et de divers types d’infections (champignons, agents pathogènes des maladies vénériennes), ainsi que de dysbactériose vaginale. La procédure est annulée s'il y a un processus inflammatoire purulent dans l'utérus (endométrite) ou s'il y a des maladies inflammatoires d'autres organes du pelvien, à partir desquelles l'infection peut pénétrer dans les organes génitaux.

Une des contre-indications à l'utilisation de cette méthode de diagnostic est la présence de troubles sanguins tels que l'hémophilie et l'anémie (pouvant entraîner des saignements constituant un danger de mort), ainsi que de pathologies cardiovasculaires pouvant entraîner la formation de thrombus. La biopsie Paypel n’est pas réalisée en présence de troubles congénitaux des organes génitaux.

À quels jours du cycle une biopsie de pipe est effectuée.

La procédure peut être affectée à différents jours du cycle, en fonction des pathologies nécessitant un diagnostic:

  1. Avant la menstruation, si vous devez trouver la cause de l'infertilité due à la présence de troubles hormonaux et au manque d'ovulation.
  2. À la fin de la menstruation (environ le 7e jour du cycle), afin d’identifier la cause des périodes trop longues, ce qui peut être un rejet incomplet de l’endomètre.
  3. Dans la deuxième phase du cycle (17-25 jours). La biopsie de la pipe endométriale vous permet de surveiller les résultats du traitement hormonal.
  4. Dans la première phase du cycle (en l'absence de saignement). L’étude vise à détecter la cause des saignements intermenstruels.

Pour étudier les causes de l'aménorrhée et en cas de suspicion de formation de tumeurs malignes dans l'utérus, une biopsie de pipe est effectuée chaque jour.

Préparation à la procédure

Avant la procédure, il est nécessaire de faire un don de sang pour l'analyse du contenu en hémoglobine et la détermination de la coagulabilité, des taux d'œstrogènes, de la progestérone et des hormones hypophysaires.

Les frottis vaginaux et cervicaux peuvent détecter la présence de champignons et d'autres types d'infection. L'analyse d'urine permet de déterminer le niveau de leucocytes et de détecter les maladies inflammatoires des organes urinaires.

Un test sanguin pour la syphilis, le VIH, les virus de l'hépatite. Si un cancer est suspecté, un test sanguin pour les marqueurs tumoraux est effectué.

Un mois avant l’intervention, la femme doit cesser de prendre des hormones, trois jours après l’utilisation d’anticoagulants. Il est nécessaire de refuser les douches vaginales, les tampons, l'utilisation de médicaments vaginaux, ainsi que de s'abstenir de tout rapport sexuel.

Vous ne devez pas manger de nourriture pendant 12 heures avant une biopsie de pipe, et juste avant d'aller chez le médecin, vous devriez faire un lavement nettoyant.

Après une biopsie de pipe

La biopsie de la trompe entraîne une lésion des petits vaisseaux sanguins. Ainsi, dans quelques jours, une femme peut présenter un léger saignement. Normalement, aucune douleur ne devrait survenir.

Une fois cette procédure effectuée, les délais sont généralement fixés dans un délai pouvant aller jusqu'à 10 jours. Les dommages lors de la manipulation étant très légers, l'état de l'endomètre est rapidement rétabli.

Avertissement: Le retard peut être associé au début de la grossesse, étant donné que l'ovule fécondé après la prochaine ovulation est attaché même à la partie de l'endomètre qui est restée après la biopsie du tube. Une femme devrait en tenir compte. Si la grossesse n’est pas souhaitable, vous devriez consulter votre médecin au sujet de l’utilisation d’un contraceptif de barrière approprié.

Les médecins recommandent de s'abstenir de tout rapport sexuel pendant un mois après l'examen de l'endomètre. En outre, vous devriez éviter la fatigue physique, les sentiments forts. Visiter le sauna, rester dans une pièce chaude, se baigner dans un bain chaud conduit à des saignements.

Avec l'apparition de symptômes douteux en aucun cas, ne peut pas se livrer à l'auto-traitement, l'utilisation de remèdes populaires ou de médicaments, à l'exception de ceux que le médecin prescrit.

Quand appeler immédiatement un médecin

Dans de rares cas, après une biopsie de pipe, la nature des règles de la femme change (par exemple, si leur volume et leur durée augmentent, elles deviennent douloureuses). Une complication grave peut être l'occurrence du processus inflammatoire. En règle générale, la raison en est le non-respect de la recommandation des médecins en matière de soins hygiéniques des organes génitaux pendant la période de rétablissement, d'entretenir des relations sexuelles dans les prochains jours après la biopsie de l'endomètre par l'endomètre, l'hypothermie du bas du corps.

Vous devez consulter un médecin si vous présentez des symptômes d’inconfort, en particulier si des écoulements purulents ou des saignements des organes génitaux se produisent, la température corporelle augmente, des douleurs dans le bas de l’abdomen apparaissent et la menstruation disparaît.

Résultats de recherche

En fonction du but du diagnostic et de la nature envisagée de la maladie, l’étude du matériel prélevé aux fins d’analyse et d’interprétation des résultats peut être réalisée de manière urgente dans un délai de 0,5 heure, mais une réponse peut être reçue au bout de 2 semaines.

Après avoir reçu une réponse exacte sur la nature de la pathologie, un traitement avec des médicaments anti-inflammatoires ou des antibiotiques, des préparations hormonales pour contrôler la croissance de l'endomètre et restaurer le cycle est effectué. Quand une intervention chirurgicale est nécessaire, une biopsie de pipe permet d'estimer le montant nécessaire de l'intervention et les conséquences possibles.

Biopsie de l'endomètre (utérus): indications, méthodes et déroulement, résultats

La biopsie de l'endomètre est une opération au cours de laquelle le chirurgien extrait de petites zones de la muqueuse utérine pour un examen histopathologique. Le matériel est envoyé au laboratoire et, après microscopie, le médecin reçoit des informations précises sur l'état de l'endomètre et ses modifications.

L'examen histologique des fragments de tissu est une étape essentielle dans le diagnostic des pathologies les plus diverses. Dans certains cas, seule une analyse microscopique du tissu vous permet de déterminer avec précision la nature des modifications et leur cause. Par conséquent, le traitement prescrit en fonction d'un schéma histologique particulier sera le plus efficace.

En gynécologie, la recherche sur la biopsie est très utilisée depuis plusieurs décennies, au cours de laquelle les méthodes d'échantillonnage des tissus ont été améliorées, ce qui peut varier en fonction de l'objectif du diagnostic. Chaque méthode a ses propres indications et contre-indications, que le gynécologue prend en compte sur la base du diagnostic souhaité.

Si nécessaire, la microscopie conventionnelle peut être complétée par des techniques immunohistochimiques modernes permettant de détecter des tumeurs malignes et de différencier avec précision leur origine, de déterminer le degré de différenciation et le pronostic du patient.

La biopsie de l'endomètre est une opération, même si elle est peu invasive, elle nécessite donc une préparation minutieuse, une évaluation des risques possibles et une approche pondérée de la détermination des indications. Aujourd'hui, l'opération est pratiquée par un large éventail de femmes en raison de sa sécurité relative, de sa facilité de mise en œuvre et de sa valeur diagnostique maximale.

En règle générale, l'échantillonnage de biopsie est réalisé comme prévu, en tant qu'étude indépendante, mais dans certains cas, il peut être nécessaire de faire procéder à une biopsie urgente au cours de la chirurgie pour la pathologie des organes génitaux féminins. Le but principal de la biopsie est le diagnostic, mais parfois aussi de nature thérapeutique, conduisant à une amélioration du bien-être du patient après le retrait du centre pathologique.

Espèces de biopsie de l'endomètre

L'endomètre est la couche interne de l'utérus, sa membrane muqueuse, qui subit des changements cycliques sous l'influence des hormones sexuelles féminines. Sa structure diffère non seulement selon les phases, mais également selon les jours du cycle menstruel. La pathologie du système endocrinien, les ovaires, l'utérus lui-même affecte inévitablement la structure de la membrane muqueuse, en fonction des caractéristiques dont le médecin juge de la nature de la pathologie.

"Get" endomètre peut seulement pénétrer dans l'utérus. Dans la première moitié du siècle dernier, les tentatives d'obtention d'un échantillon étaient accompagnées d'une expansion du canal cervical et d'un grattage de la muqueuse entière. Les techniques modernes de biopsie impliquent un faible niveau d'activité et une douleur faible, ainsi qu'un faible risque de complications, ce qui permet d'étendre les indications de l'étude. La clinique utilise plusieurs types de chirurgie de biopsie de l'endomètre:

  • Classique grattage muqueux;
  • Aspirer la biopsie avec un aspirateur ou un aspirateur;
  • La biopsie de l’endomètre Paypel est l’une des méthodes les moins traumatisantes;
  • Biopsie de ZUG;
  • Biopsie cible avec hystéroscopie - permet d’obtenir le tissu des zones les plus modifiées de l’endomètre, mais son utilisation est limitée en raison du coût élevé de l’hystéroscopie et du manque d’équipement dans de nombreux hôpitaux.

L’opération de collecte de fragments d’endomètre n’est que l’étape initiale de la recherche diagnostique car, sans microscopie, il est impossible de déterminer quels changements structurels se produisent dans la muqueuse utérine. La réponse exacte donnera une analyse des coupes histologiques de l'endomètre au microscope.

Indications et contre-indications à la biopsie

Un examen pathologique de la muqueuse utérine est effectué chez des femmes d'âges différents, qu'elles aient ou non déjà donné naissance à des enfants. La raison de la procédure peut être:

  1. Saignements dysfonctionnels;
  2. Saignements utérins intenses ou menstruations peu abondantes;
  3. Aménorrhée (absence de menstruation) pour une raison inconnue (il est nécessaire d’exclure la grossesse!);
  4. Croissance tumorale possible;
  5. Endométriose interne;
  6. Susceptible inflammation chronique de la muqueuse utérine;
  7. Infertilité pour clarifier la cause;
  8. Planification d'une procédure de FIV;
  9. Les fausses couches, la pathologie de la grossesse pour une courte période (après l'avortement médicamenteux).

Les contre-indications à la biopsie de l'endomètre sont:

  • La grossesse est une contre-indication absolue à l’étude, car une intervention dans l’utérus provoquera une fausse couche;
  • Pathologie de l'hémostase due au risque de saignement;
  • Traitement avec des anticoagulants et des antiplaquettaires, des anti-inflammatoires (à annuler impérativement);
  • Anémie sévère;
  • Maladies infectieuses générales (ARVI, infections intestinales, etc.);
  • Aigu ou exacerbation d'infections chroniques du tractus génital;
  • Allergie aux anesthésiques.

Comme la biopsie n’est pas pratiquée pour des raisons vitales, elle peut être complètement abandonnée en cas de contre-indications graves au profit d’autres méthodes de diagnostic plus sûres. Avec des obstacles relatifs, le médecin tentera de choisir la méthode optimale d’échantillonnage tissulaire, à l’exclusion des complications.

Préparation à l'étude

La préparation à la biopsie de l’endomètre comprend les tests cliniques généraux (sang, urine), la coagulation du sang, le groupe sanguin et le facteur rhésus, les tests VIH, l’hépatite, la syphilis. Lors d'un examen gynécologique, le médecin prélève des frottis du col de l'utérus pour la cytologie et la microflore du vagin. S'il est impossible d'exclure une grossesse, un test de gonadotrophine chorionique est effectué.

Après avoir passé les examens et fixé la date de la biopsie, la patiente doit abandonner la vie sexuelle, les douches vaginales, les tampons vaginaux 2 jours avant la procédure et 7 à 10 jours avant de cesser de prendre des anticoagulants. Si un curetage sous anesthésie générale est prévu, la veille, à 18 heures, l'ingestion d'aliments et de liquides cesse.

Le matin de l'étude, le patient prend une douche, retire les poils du tractus génital externe, en présence de varices dans les jambes, le médecin peut vous prescrire un bandage élastique pour prévenir les complications thromboemboliques.

Moment et technique de la biopsie

Comme l'endomètre reflète clairement sur lui-même un effet hormonal, le contenu en informations de l'analyse dépend du jour du cycle où il a été reçu. Avec différentes pathologies, le moment de la biopsie peut varier. Ainsi, lors du diagnostic des causes d'infertilité, d'anovulation, de violations de la deuxième phase du cycle, il est recommandé aux jeunes femmes d'effectuer une biopsie un jour avant la menstruation attendue ou le premier jour de leur apparition.

Avec des règles abondantes, il est plus opportun d’effectuer l’opération de 5 à 10 jours du cycle. Si le saignement n'est pas associé à la menstruation, une biopsie sera prescrite au cours des 2 premiers jours suivant son apparition. Au cours d'un cycle, la procédure peut être effectuée plusieurs fois - avec un fond hormonal brisé, par exemple.

Dans la seconde moitié du cycle, de 17 à 25 jours, il est démontré qu'une biopsie évalue l'efficacité du traitement hormonal conservateur. Si un processus malin est suspecté, l'étude est réalisée quel que soit le jour du cycle et sans retard.

Le résultat d'une étude pathologique d'une femme sera en mesure de le savoir 7 à 10 jours après l'opération, mais si vous devez effectuer des techniques de coloration supplémentaires, cette période peut être prolongée. Pour des explications détaillées, contactez le gynécologue, qui vous prescrira le traitement de la pathologie ou vous dirigera vers un oncologue lors de la détection d'une tumeur maligne.

La technique de collecte de l'endomètre pour l'examen microscopique est différente pour différentes méthodes de procédure. Il peut s'agir du stade d'expansion du canal cervical, après lequel des outils tranchants sont insérés dans la cavité de l'organe, coupant des zones ou toute la membrane muqueuse. Cette voie est la plus traumatisante, même si elle fournit la plus grande quantité d’informations. Elle est donc préférable en cas de suspicion de cancer ou d’hyperplasie diffuse diagnostiquée par échographie. Dans le second cas, la procédure sera curative.

Une biopsie purement diagnostique est souvent réalisée par des méthodes douces qui peuvent être mises en œuvre sans élargir le canal cervical - la phase la plus douloureuse de l'opération, ce qui améliore la tolérance de l'étude chez la femme et réduit le risque de complications.

Grattage

La méthode la plus radicale de collecte du tissu endométrial est le curetage - une technique classique utilisée depuis un demi-siècle. Pour pénétrer dans la cavité d'un organe, il est nécessaire d'élargir le cou pour lequel des dilatateurs spéciaux sont prélevés du plus petit diamètre au maximum, le cou est fixé à l'aide d'une pince, puis le chirurgien retire la muqueuse avec une curette tranchante. La méthode est traumatisante et nécessite beaucoup de soin en raison du risque de lésion de la couche basale de l'endomètre et de la paroi utérine.

Le curetage classique de l'utérus est très douloureux; il nécessite donc une anesthésie. L'anesthésie générale est considérée comme optimale - masquée ou intraveineuse. Compte tenu de la nécessité de procéder à une anesthésie, il est montré à la femme une préparation similaire à celle de toute autre procédure chirurgicale (examen, annulation de certains groupes de médicaments, refus de nourriture et d'eau le soir précédant l'opération).

Le raclage de l'utérus est généralement effectué avec des processus hyperplasiques de la membrane muqueuse, une grossesse en développement, des saignements prolongés et abondants, un cancer présumé. L'élimination du mucus de toutes les parois de l'organe et de la zone des coins du tube permet dans certains cas non seulement de poser un diagnostic précis, mais également d'éliminer le processus pathologique lui-même, à savoir qu'il s'agit d'une procédure médicale.

Biopsie par aspiration

En préparation d'une étude sur l'aspiration par le vide, une femme doit exclure la vie sexuelle, les douches vaginales et l'utilisation de tampons 3 jours avant la date de la biopsie, et la veille montre un lavement purifiant les intestins. En ce qui concerne le risque d'infection lors de la pénétration dans l'utérus, il est important, au stade de la préparation, d'exclure les processus inflammatoires et infectieux dans le tractus génital.

La biopsie par aspiration peut être réalisée pour n’importe quelle pathologie de l’utérus, et également présentée avec des données ultrasonores douteuses. L'inconvénient est qu'il est possible de considérer une quantité d'aspiration moins importante par rapport au curetage, ce qui rend difficile le diagnostic d'une tumeur maligne. Par conséquent, si vous suspectez un cancer, il est préférable de faire un curetage.

Vidéo: biopsie par aspiration de l'endomètre

Biopsie de pipe

Une biopsie de pipe ressemble à une aspiration, mais elle présente l'avantage de prélever un tissu à l'aide d'un mince tube d'environ 3 mm de diamètre. La méthode est à faible impact, ne nécessite pas de dilatation du col, ne provoque pratiquement pas de complications.

Une biopsie de pipe peut être réalisée en ambulatoire, dans une clinique prénatale, vous devez vous y préparer ainsi que l’aspiration. Au cours de la procédure, le médecin place l'embout du tuyau dans l'utérus, puis tire sur le piston, en séparant un petit fragment de l'endomètre en créant une pression négative dans la seringue.

La biopsie de Peipel ne provoque aucune lésion de la membrane muqueuse, ne provoque pas de formation de surface de plaie ouverte avec un risque d’infection, est pratiquement indolore, elle est donc préférable pour les jeunes patients sans enfant souffrant de pathologie de l’endomètre, de stérilité, pour le prélèvement tissulaire du récepteur hormonal pour l’immunohistochimie.

Biopsie ZUG

La biopsie ZUG est réalisée sans dilatation du canal cervical, avec une petite curette spéciale, avec laquelle le chirurgien racle les cavités étroites de la membrane muqueuse, en partant du bas vers la gorge interne de l'utérus. Ce type de biopsie sert principalement à déterminer l’efficacité de l’hormonothérapie, le degré de maturation de l’endomètre avec le taux naturel d’hormones à différentes phases du cycle. L’étude peut donc comporter plusieurs procédures au cours d’un même cycle menstruel.

Une biopsie par ZUG est considérée comme une procédure sûre et à faible impact, car seules de petites parties de la muqueuse sont éliminées sous la forme de «coups». Le contenu en information de la recherche est renforcé par la clôture de plusieurs bandes de mucus provenant de différentes parties du corps.

Évaluation des résultats de la biopsie

Pour une évaluation adéquate de l'état de l'endomètre, le pathologiste doit connaître autant que possible le jour exact du cycle menstruel de la patiente. Par conséquent, la date de la dernière menstruation est toujours indiquée dans le sens de l'étude. Il est également important d'indiquer l'âge de la femme, la nature du traitement (en particulier s'il s'agit d'hormones), le diagnostic prévu basé sur une échographie et d'autres méthodes d'examen.

Le déchiffrement des résultats de la biopsie de l'endomètre peut montrer la norme, puis le pathologiste indiquera en conclusion la phase spécifique du cycle et son stade correspondant au jour du cycle menstruel. Ces paramètres sont déterminés en fonction de la structure des glandes, des caractéristiques des vaisseaux et du stroma de l'endomètre.

La pathologie la plus souvent détectée par biopsie est:

  1. Processus hyperplasiques - simples ou complexes non atypiques, ainsi que l'hyperplasie avec atypie;
  2. Polypes endométriaux avec ou sans atypie épithéliale;
  3. Tumeurs malignes;
  4. Processus atrophiques (chez les femmes âgées - une variante de la norme d'âge);
  5. Inflammation (aiguë ou chronique).

Les changements hyperplasiques sont plus souvent diagnostiqués chez les patients dont l'âge approche de la ménopause, car pendant cette période, il se produit des fluctuations de stéroïdes sexuels et de nombreux cycles sont de nature anovulatoire. Le cancer de l'endomètre se rencontre chez les femmes jeunes et âgées, et l'atrophie des muqueuses est une variante de la structure normale pendant la période ménopausique.

L'un des éléments clés de l'évaluation des caractéristiques morphologiques de l'endomètre est l'identification ou l'exclusion de l'atypie cellulaire, ce qui peut indiquer un risque élevé de transformation maligne. Atypia peut être trouvé dans les zones d'endomètre envahi par la croissance avec hyperplasie, dans les polypes.

La présence d'un processus dysplasique et d'un risque élevé de cancer est indiquée par une augmentation de la division cellulaire avec une augmentation de leur nombre, un polymorphisme des noyaux et des cellules épithéliales des glandes endométriales elles-mêmes, et l'apparition de mitoses pathologiques. Dans le cancer, les cellules acquièrent les caractéristiques de malignité (polymorphisme, hyperchromie des noyaux, nombreuses mitoses anormales), de foyers de nécrose (nécrose), d'hémorragies et de tissus altérés, qui se développent dans les structures et vaisseaux sous-jacents, à la base des métastases.

La principale question à laquelle le morphologue qui étudie la biopsie doit souvent répondre est de savoir s'il existe un cancer ou si elle peut être complètement exclue. S'il existe une tumeur, son degré de différenciation est indiqué (adénocarcinome hautement différencié, par exemple).

La biopsie de l'infertilité est réalisée non seulement pour comparer l'image morphologique avec le jour du cycle établi par la date de la dernière menstruation, mais également pour la recherche immunohistochimique de récepteurs d'hormones sexuelles, ce qui peut donner une chance de déterminer la genèse de l'infertilité et de choisir le moyen de la combattre.

Les effets de la biopsie de l'endomètre et les complications possibles

Quelle que soit la manière dont la membrane muqueuse a été prise, la procédure blesse inévitablement le tissu, de sorte que le saignement sera de toute façon. Leur intensité et leur durée sont déterminées par la méthode de manipulation.

Après le raclage, le saignement est le plus abondant, souvent douloureux, mais il est quand même plus facile que lors d’une menstruation normale, puisque la muqueuse est presque complètement enlevée. La décharge ne doit pas contenir de gros caillots ni de fragments de chatte, ils ne doivent pas produire une odeur désagréable, sinon la femme doit consulter à nouveau le médecin pour exclure l'inflammation postopératoire. Si la température augmente, vous devez consulter immédiatement un gynécologue.

La première menstruation après une biopsie intervient à temps ou un peu plus tard, elle est plus abondante ou plus rare. Le plus souvent, le délai survient après la biopsie du tube, mais pour éviter une grossesse, vous devez quand même faire un test et aller chez le médecin.

Si une femme planifie une grossesse, vous pourrez compter sur elle au cours du prochain cycle. La couche fonctionnelle aura le temps de récupérer, le travail des ovaires n’est pas perturbé et l’oeuf fécondé peut s’implanter en toute sécurité dans l’utérus. Néanmoins, les experts conseillent de s'abstenir de tout contact sexuel jusqu'à la cessation complète des sécrétions et d'être protégé par des méthodes barrière au cours du prochain cycle.

Les actions futures du patient et du médecin dépendront des données de l'analyse morphologique. Si un cancer ou des modifications atypiques sont diagnostiqués, la consultation d'un oncologue est programmée avec la possibilité d'une deuxième intervention chirurgicale, mais déjà radicale. Lorsque l’inflammation fait l’objet d’une thérapie anti-inflammatoire et antibiotique, les processus dyshormonaux peuvent nécessiter la nomination d’hormones sexuelles.

Les effets négatifs après la biopsie sont rares. Le plus souvent, les patients se plaignent d'irrégularités du cycle menstruel, de menstruations douloureuses, de gêne lors de rapports sexuels. La complication la plus dangereuse de l’intervention est l’endométrite aiguë qui se manifeste par de la fièvre, des douleurs abdominales, des symptômes d’intoxication, des écoulements de chatte malodorants. Cette condition nécessite un traitement immédiat avec curetage répété de l'utérus.

En cas d'inflammation chronique des voies génitales, de fausses couches ou d'avortements pour des raisons médicales, des antibiotiques à large spectre sont prescrits pour la prévention de l'endométrite avant l'opération.

Pour prévenir les complications, les femmes doivent observer le repos sexuel jusqu’à l’arrêt de la décharge, procéder à une hygiène minutieuse des organes génitaux, s’abstenir de visiter la piscine, le sauna et le bain, ainsi que les cuves thermales domestiques.

La biopsie de l’endomètre est généralement pratiquée gratuitement, dans les cliniques prénatales ou en hospitalisation, mais des diagnostics payants sont également possibles. En moyenne, le prix de la procédure est de 3 500 à 5 000 roubles, en fonction des qualifications du personnel, des conditions de séjour, de la méthode utilisée et du traitement supplémentaire.

Si un examen histologique de la muqueuse utérine est prescrit, il est impossible de le refuser sans motif valable. Le risque de complications conformément aux recommandations du médecin est minime, mais la quantité d'informations pouvant être obtenue avec une biopsie n'est comparable à aucune autre méthode non invasive. Seul un diagnostic précis aidera à prescrire un traitement vraiment efficace, à tomber enceinte, à normaliser sa santé ou à éviter les effets d’une tumeur maligne.