loader
Recommandé

Principal

Fibrome

Papillome photo

Le papillome est une tumeur bénigne localisée sur la peau, moins souvent sur les muqueuses. La formation de tous les papillomes survient après la pénétration du virus du papillome humain (VPH). Mais il faut savoir que parfois plusieurs années s'écoulent du moment de l'infection à la formation de croissance sur la peau.

Espèces

Le VPH est un microorganisme qui contient jusqu'à des centaines de timbres. Selon l'espèce qui affecte le timbre HPV humain, différents types de papillomes se forment sur la peau. Ils diffèrent par leur apparence, leur taux de croissance, leur emplacement sur le corps.

La photo montre le papillomavirus

Certaines excroissances papillomateuses sont détectées sur les muqueuses de la cavité buccale, dans la vessie, chez les femmes dans le vagin et chez les hommes dans le pénis.

Après son activation dans l'organisme, le papillomavirus humain entraîne l'apparition non seulement de modifications de la peau et des muqueuses, mais également de nombreuses maladies dangereuses pour la santé humaine. Le type de développement de l’infection dépend principalement du type de VPH présent dans le corps.

Les papillomes sont causés par plusieurs types de virus et, dans certains cas, le type de VPH peut être suggéré par leur localisation et leurs caractéristiques externes.

Simple

Les papillomes simples portent quelques noms de plus, ils sont vulgaires ou ordinaires. Ils apparaissent sur le corps au cas où plusieurs types de VPH se développent dans le corps et le plus souvent entre 26 et 29, 41, 63, 77.

Les papillomes vulgaires sont la formation la plus probable sur la peau du groupe bénin. Le processus de formation du papillome commence par une légère brûlure et des picotements dans une certaine partie du corps, puis à cet endroit, vous pouvez remarquer la croissance d'une tumeur sphérique.

Au fil du temps, la surface de cette formation inégale devient rugueuse, la couleur du corps passe à une couleur plus sombre. La taille d'un papillome simple commence à 1 mm et peut atteindre un centimètre de diamètre.

Le lieu de localisation le plus courant chez les adultes est les doigts, les interstices entre les doigts et les paumes sur le dos. Les papillomes vulgaires se retrouvent souvent chez les enfants, la localisation fréquente de telles formations devenant la zone des genoux, en raison du fait qu'un jeune enfant rampe souvent et est infecté par la moindre fissure de la peau.

Les papillomes ordinaires sont simples ou multiples. Dans ce dernier cas, les filiales se développent à côté de la principale - maternelle.

Plantaire

Des papillomes sur la plante des pieds peuvent apparaître chez les personnes infectées par les types 1, 2 et 4 du VPH. Ces formations se confondent facilement avec les callosités, mais il existe plusieurs signes indiquant spécifiquement le papillome plantaire, à savoir:

  • L'éducation a toutes les caractéristiques externes distinctives du papillome vulgaire.
  • Douleur, aggravée par la compression du papillome avec des chaussures à l'étroit.
  • Absence de motif de peau. Sur les callosités, le motif de la peau est préservé et leur surface est assez lisse.

Les papillomes plantaires peuvent se dégrader, surtout chez les jeunes enfants. Assez souvent, de petites bulles se forment autour du premier mamelon et se transforment en papillomes, un processus appelé en médecine papillomatose en mosaïque.

Plat

Les papillomes plats portent leur nom en raison du fait qu’ils ne dépassent que légèrement, c’est-à-dire quelques millimètres, au-dessus de la peau. Leur forme est arrondie, souvent allongée, ovale, les lieux de croissance - le visage, la région des lèvres, la partie supérieure de la poitrine, les organes génitaux externes. Les filles et les femmes sont souvent diagnostiquées dans le col utérin.

La photo montre des papillomes plats sur la peau du visage.

Les papillomes plats voisins peuvent fusionner les uns avec les autres et ainsi devenir très visibles sur le corps. En couleur, ces formations diffèrent rarement du reste du teint ou peuvent être un peu plus sombres que cela.

Threadlike

Les papillomes qui poussent sur une tige mince et qui ont une forme allongée et allongée sont appelés en médecine filamenteux ou acrochords. Ils sont appelés types HPV 7 et 2. Au début de la croissance de cette formation, vous pouvez remarquer une petite bosse sur la peau qui s’étire progressivement et qui pend.

Les accrochords se développent principalement chez les personnes de plus de 40 ans, indépendamment de leur sexe. Le plus souvent, ils sont situés sur les paupières supérieures, le cou, sous les bras et les glandes mammaires, dans la région de l'aine. Les formations filiformes sont sujettes aux blessures, car une jambe mince peut facilement être accrochée avec des vêtements ou des mouvements négligents.

Pointu

Les papillomes ou condylomes génitaux sont des formations papillaires, ils se situent à la fois individuellement et en groupes. Au fur et à mesure que ces papillomes se développent, ils se confondent et, pendant cette période, leur surface ressemble visuellement à celle du cockscomb, couleur des formations allant de la chair au rose vif.

Les verrues génitales ne sont causées que par les types de VPH sexuellement transmissibles. Par conséquent, ces papillomes se trouvent sur les organes génitaux, dans l'anus, dans le périnée et dans l'aine. Chez les hommes, les condylomes affectent souvent le pénis ou se développent à l'intérieur de l'urètre. Chez les femmes, les formations papillaires saisissent le vagin et le col utérin.

Les verrues génitales se développent très rapidement, parfois en se fusionnant et en une saisie volumineuse de tissus sains sur plusieurs jours. Ce type de formation sur la peau est susceptible de récidiver après le traitement. Souvent, l'analyse permet d'identifier et de co-infections - mycoplasmose, chlamydia.

Les types de VPH sont généralement divisés par le risque de lésions oncogènes possibles de la peau et des organes internes. Allouer:

  • HPV à haut risque de cancer, ces types sont 16, 18, 45, 36.
  • HPV avec un degré de risque de cancer moyen - 31, 35, 33, 58. 51, 52.
  • VPH à faible risque de cancer (non oncogène) - 11, 44, 43, 42, 6.

Caractéristiques des types oncogènes de papillomavirus et de leur traitement, dans cette vidéo:

Les types non oncogènes du virus provoquent le plus souvent des excroissances bénignes, à savoir des papillomes, sur la peau.

Squameux

Le papillome épidermoïde résulte de la prolifération de l'épithélium plat de la peau. Le plus souvent formé chez les personnes âgées, a une croissance lente. Chez les personnes plus jeunes, il peut se former dans les zones du corps sujettes à des lésions permanentes.

Les papillomes épidermoïdes sont à la fois des lésions sur une tige mince et des tumeurs, qui ont une base large et une forme arrondie. Au début de sa croissance, le papillome est mobile, sa couleur est blanchâtre, solide ou marron foncé; sa taille peut atteindre un centimètre et demi à deux centimètres.

Avec des blessures constantes, il peut devenir enflammé, ce qui entraîne la mutation des cellules et peut se transformer en cellules cancéreuses, ce qui entraîne l'apparition d'un type de cancer épidermoïde.

Inversé

Le papillome inversé (cellules de transition) est détecté relativement rarement et possède ses propres caractéristiques d'occurrence et de développement, parmi lesquelles figurent:

  • Un certain lieu de localisation - ce type de papillomes n’affecte que le nez et ses sinus paranasaux. L'éducation se développe souvent dans le sinus frontal maxillaire, le labyrinthe ethmoïdal.
  • La lésion est unilatérale, c’est-à-dire que le papillome se développe d’un côté du nez, mais elle peut être unique ou multiple.
  • La germination du papillome dans la structure osseuse, qui conduit à la destruction des parois de l'orbite, du ciel, des sinus, des os du crâne.
  • Rechute 5 à 10 ans après un traitement efficace.

Le papillome inversé entraîne une congestion nasale sévère, l'apparition de pertes sanguines ou des saignements de nez.

Si la tumeur atteint une taille considérable, la déformation du squelette facial et le déplacement du côté affecté du globe oculaire sont déterminés visuellement. Dans 5% des cas, l'évolution persistante de la maladie en l'absence d'un traitement adéquat conduit à la régénération du papillome en une croissance cancéreuse.

Localisation

Détecter un ou plusieurs papillomes peut être presque n'importe où sur le corps. Les excroissances sur le visage génèrent naturellement plus d'inconvénients, mais les papillomes situés sur des zones fermées du corps sont souvent blessés par des vêtements grossiers.

En relation avec la particularité du développement du virus et la structure de la couverture cutanée, il existe plusieurs endroits avec une localisation préférentielle des papillomes, à savoir:

  • Plis naturels sur le corps - aisselles, région de l'aine, abdomen inférieur avec excès de poids. Chez les femmes, la formation de papillomes plats et filamenteux se produit souvent sous les glandes mammaires.
  • Mains, peau du visage, cou, dos et abdomen. Sur le visage, les papillomes simples et plats sont souvent localisés près de la bouche, près des yeux, sur les paupières.
  • Les organes génitaux, ils poussent souvent des verrues génitales.
  • Organes internes - vessie, estomac, intestins.
  • Les pieds.

Photo de papillomavirus humain sur la paupière

Les excroissances virales peuvent se trouver dans la cavité buccale, la vessie, les organes génitaux internes, dans les conduits des glandes mammaires. Les papillomes sont détectés dans l'œsophage, le larynx et la trachée. Une prolifération excessive dans la gorge provoque un rétrécissement de la lumière de ce canal, ce qui entraîne l'apparition de signes d'insuffisance respiratoire.

Comment déterminer l'éducation par les symptômes?

L'activation de différents types de VPH peut entraîner l'apparition de trois lésions bénignes différentes sur la peau, telles que les verrues, les verrues génitales et les papillomes.

Ces formations présentent à la fois des différences significatives et des caractéristiques similaires. La comparaison de l'apparence et des caractéristiques de croissance des excroissances sur le corps aidera plus à déterminer le type de croissance bénigne.

Les verrues

L'apparition de verrues sur le corps peut être identifiée par certaines caractéristiques externes de cette croissance, notamment:

  • La taille de la tumeur peut atteindre 1 cm de diamètre.
  • La clarté des limites externes, la densité sur la palpation et l'hétérogénéité de la surface.
  • Forme irrégulière, qui est plus proche de arrondi.
  • Couleur - du gris clair au presque noir.
  • Caractéristiques de la localisation. Les verrues se manifestent chez l’homme principalement dans les zones découvertes du corps, en particulier celles qui sont sujettes à de fréquentes blessures. Ce sont les mains et les doigts, les genoux, les coudes, le cuir chevelu.

Le virus qui cause une verrue est presque toujours transmis par contact, c'est-à-dire en se serrant la main ou moins souvent en utilisant certaines choses - des serviettes, des gants. Les plus communément diagnostiqués sont:

  • Verrues vulgaires - dans 70% des cas. Des verrues simples sont également détectées chez 20% des adolescents et des enfants en âge d'aller à l'école primaire.
  • Plantaire - détecté chez 30% des patients atteints de verrues.
  • La maladie de la gale verruqueuse est diagnostiquée chez 4% des patients atteints de ce type de papillomes.

Les «verrues de boucherie» sont regroupées dans un groupe distinct. Elles sont détectées chez les personnes dont les spécialités sont liées à la transformation du poisson ou de la viande.

Papillomes

Les papillomes sont doux au toucher, les excroissances de la peau s'étendant du corps sur une tige mince ou ayant une base plate.

Le virus responsable de la croissance des papillomes est très agréable dans un environnement humide et chaud. Il est donc facile de l'attraper dans les bains, les saunas et les piscines.

Au début de leur croissance, les papillomes provoquent des brûlures et des picotements dans les couches supérieures de la peau. À cet endroit, on peut alors observer la formation d’une petite masse. Progressivement, cette croissance est étirée et étendue, ses dimensions varient de 0,2 mm à 1-1,5 cm de diamètre.

La couleur des papillomes est le plus souvent de couleur chair, grisâtre ou jaunâtre. Ces tumeurs se développent plus souvent chez les personnes âgées, mais affectent souvent la peau des jeunes. Contrairement aux verrues, les papillomes préfèrent se développer sur des zones fermées du corps - sous les bras, les glandes mammaires, dans l'aine, à la surface interne des cuisses.

Les papillomes commencent généralement à se développer sur fond de traitement à long terme des maladies infectieuses ou somatiques, ainsi que chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Une seule formation mène à la formation des autres et ensuite la papillomatose se produit.

Les verrues

Les verrues génitales apparaissent sur les muqueuses, sous l’influence de certains types de VPH, qui ne sont transmis que par voie sexuelle - sexuelle.

Le plus souvent, ces excroissances sont localisées dans la région génitale et près de l'anus, rarement dans l'oropharynx. Les condylomes sont des excroissances papillaires, des éléments individuels peuvent fusionner entre eux, puis une tumeur ressemblant à un cercueil apparaît.

Il est facile de détecter les condylomes sur les organes génitaux externes en portant une attention particulière à votre santé. Il faut se rappeler que la membrane muqueuse est normalement toujours lisse et que l’apparence de rugosité, de bosses, de boutons sur celle-ci est une raison pour rechercher un diagnostic dans un établissement de santé.

Voies de transmission du VPH

Le VPH peut être transmis de différentes manières - sexuellement, de la mère au fœtus pendant le travail, par contact - à travers des fissures et des abrasions sur la peau.

Le contact ne doit pas nécessairement être direct, souvent le virus reste sur des objets personnels - serviettes, rasoirs, débarbouillettes et brosses à dents. L’infection à HPV est possible dans les salons de coiffure, les salons de beauté, les centres médicaux - une désinfection insuffisante des instruments entraîne l’infection par divers types de pathogènes.

Cause

Comme nous l’avons déjà constaté, le papillome humain est la principale cause des papillomes. L'infection par ce microorganisme survient inaperçue chez l'homme et parfois, les gens ignorent complètement qu'ils sont porteurs de l'infection.

Selon les dernières données, différents types de VPH sont présents dans le corps d'un tiers de la population mondiale, à l'exception des nourrissons et des personnes âgées.

L'activation du virus et, par conséquent, la croissance des papillomes, ainsi que le développement d'autres maladies se produisent dans les cas suivants:

  • Avec un affaiblissement significatif du système immunitaire.
  • Sous l'influence de facteurs nocifs, tels que le tabagisme, l'abus d'alcool, la prise de certains médicaments.
  • Exacerbations de maladies gastro-intestinales, grippe.
  • Avec l'utilisation à long terme de contraceptifs oraux.

On remarque que la plupart des papillomes du corps surviennent chez les personnes ayant une vie sexuelle promiscue.

Virus en gynécologie

La présence de VPH dans le corps de la femme est considérée comme extrêmement dangereuse, en particulier pour les types 16 et 18.

Dans le contexte du portage des papillomavirus, non seulement les papillomes et l'érosion cervicale se manifestent, mais également une maladie aussi dangereuse que le cancer du col utérin. Des études récentes suggèrent que près de cent pour cent des cas de cancer du col utérin chez la femme présentent un HPV.

Quel danger présente le papillome pour les femmes, racontera la vidéo suivante:

Vous pouvez identifier le virus à travers plusieurs tests et enquêtes. Sur la base de ces informations, le médecin choisit le traitement et la femme doit être constamment examinée afin de détecter l'activation de la multiplication du micro-organisme, à savoir la prévention du cancer.

Comment est-elle dangereuse?

Beaucoup de gens pensent au traitement et à l'élimination des papillomes uniquement en relation avec l'apparition d'un défaut cosmétique sur la peau. Mais un tel changement n’est dangereux que du point de vue esthétique, il faut faire plus attention pour ne pas avoir une autre conséquence - la transformation du papillome en cancer.

Les lésions fréquentes dues à la croissance des papillomes et à leur inflammation contribuent à cette complication. En cas de croissance dans la gorge, sur les cordes vocales et dans la trachée, la fonction respiratoire se détériore, des saignements et une suffocation peuvent survenir.

Les papillomes chez les femmes non seulement altèrent la fonction de reproduction, mais peuvent être transmis à l'enfant. Habituellement, le virus atteint le bébé directement dans la bouche, puis dans l'oropharynx qui se développe, ce qui gêne la respiration et la vocalisation, les papillomes.

Un homme avec des papillomes sur le corps et les organes génitaux peut transmettre le virus aux partenaires sexuels. Le risque de transmission du VPH par les serviettes et autres objets ne peut pas être exclu, et le risque d'infection se pose pour les enfants et les proches vivant à proximité.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic est établi sur la base de la détection sur le corps des papillomes. Pour confirmation, un test HPV PCR ou Digene est attribué. À l'élimination des papillomes prennent une partie de la croissance pour la recherche cytologique.

Traitement du papillomavirus humain

Le traitement contre le VPH devrait être un must.

Les papillomes sur le corps sont éliminés par différentes méthodes. De plus, plusieurs groupes de médicaments réduisant l'activité virale sont utilisés.

Comment se retirer?

Les papillomes du corps sont éliminés par chirurgie conventionnelle, au laser, par électrocoagulation, par thérapie par ondes radio. Le choix de la méthode de coupe du papillome dépend de son emplacement, de la taille, du nombre de formations, de la présence d'une jambe.

Traitement conservateur

Le traitement médicamenteux consiste en une utilisation des groupes de médicaments suivants:

  • Les médicaments antiviraux qui peuvent arrêter la reproduction du virus. Ce sont Isoprinzin, Allokin alpha, Groprinosin.
  • Complexes de vitamines.
  • Activateurs d'immunité.

Le traitement par des médicaments contre le papillomavirus humain peut être répété en fonction des résultats de l'analyse à plusieurs reprises. La thérapie antivirale a pour objectif la suppression complète de l’activité du VPH.

Remèdes populaires

En plus de la thérapie principale, la médecine traditionnelle peut être appliquée. Pour empêcher la croissance ultérieure et dans certains cas la destruction du papillome est possible en lubrifiant ces excroissances avec du jus de chélidoine, de l'huile de ricin, du jus de pissenlit, de l'ail et des pommes aigres.

Naturellement, une telle élimination des papillomes prendra beaucoup de temps et est très efficace dans la plupart des cas lorsqu'elle est associée à l'administration simultanée d'antiviraux.

Prévention des maladies

Prévenir l'apparition de papillomes sur le corps est une hygiène personnelle suffisante, un traitement rapide et la guérison de toutes les coupures mineures du corps.

Veillez à suivre la règle qui consiste à utiliser uniquement vos propres serviettes, trousses de manucure, brosses à cheveux et chaussures. Lorsque vous avez des relations sexuelles avec des partenaires non testés, vous devez toujours utiliser des préservatifs et, après un acte intime, prendre une douche et manipuler les organes génitaux avec soin, car l'introduction du virus dans l'épithélium prend du temps.

Quel médecin devrais-je contacter avec le VPH?

Lorsque des papillomes apparaissent sur le corps, il est préférable de consulter un dermatovénérologue. Si des excroissances sont trouvées sur les organes génitaux, les femmes devraient consulter un gynécologue et les hommes avec un urologue.

Vidéo sur le papillomavirus humain, ses conséquences et son élimination: