loader
Recommandé

Principal

Sarcome

Nutrition pour le cancer du foie

Un régime pour le cancer du foie est un régime doux visant à soulager le corps. Le schéma général de traitement de cette maladie est prescrit individuellement et peut varier en fonction de son stade et de nombreux autres facteurs. Un régime est nécessaire pour tous les patients, quelle que soit la méthode de traitement choisie. Le fait est que le foie est un organe directement impliqué dans le processus de digestion et qu'en oncologie, il est important de créer des conditions bénignes pour son travail.

Cancer du foie et rôle de l'alimentation dans cette maladie

Le cancer du foie est une tumeur maligne qui se développe à partir de son parenchyme. La malignité d'une tumeur est déterminée par le type de sa croissance, sa taille et sa propension à former des métastases. Les causes de cette pathologie peuvent varier. Dans certains cas, il apparaît lors de mutations géniques et peut également être déclenché par une hépatite virale chronique.

La structure du cancer du foie est divisée en plusieurs variétés:

  • le carcinome hépatocellulaire (carcinome hépatocellulaire) est un néoplasme provenant de cellules du parenchyme hépatique (hépatocytes);
  • cholangiocarcinome - une tumeur qui affecte également les voies biliaires.

Il existe également des cancers primitifs et secondaires du foie. Dans le premier cas, la tumeur est la plus grande et la plus grande, elle peut métastaser à d'autres organes. Le cancer du foie secondaire est appelé si la tumeur est des métastases d'autres organes. Les cellules tumorales peuvent migrer avec le sang de l'intestin, moins souvent des poumons et d'autres organes.

Les médecins au diagnostic déterminent également son degré:

  • dans un premier temps, la tumeur ne se propage pas à plus du quart de l'organe et n'envahit pas les vaisseaux sanguins;
  • la deuxième étape est caractérisée par le fait que la formation affecte les petits vaisseaux et augmente de taille;
  • au troisième stade, la tumeur se propage à la veine porte du foie;
  • Le quatrième degré est le plus difficile, la tumeur grossit et forme des métastases dans des organes distants.

Une bonne nutrition dans le cancer du foie est nécessaire car le corps ne fait pas face à ses fonctions. Normalement, il produit de la bile, régule les processus du métabolisme des protéines, des glucides et des lipides, dépose des protéines. Si une partie des cellules est endommagée, le foie commence à travailler sous stress, mais le régime alimentaire peut le supporter partiellement. De plus, les aliments diététiques sont nécessaires en raison des médicaments toxiques utilisés pour traiter cette maladie. Ils s'accumulent dans les organes internes et le foie agit comme un filtre naturel du corps, qui doit éliminer les toxines.

Les principes de base de la nutrition

La nutrition pour le cancer du foie est un repas simple qui se prépare facilement. L'organe est directement impliqué dans le processus digestif et ses pathologies affectent la santé globale et la fonction du tube digestif. Les médecins recommandent de reconstruire complètement le régime alimentaire et de l'adapter aux besoins du corps pendant la maladie. Les produits doivent non seulement être simples et faciles à digérer, mais doivent également contenir la quantité nécessaire de nutriments utiles et de vitamines.

Faites ce test et découvrez si vous avez des problèmes de foie.

Le menu du patient pour le cancer du foie peut être différent, mais la plupart se voient attribuer le régime spécial n ° 5. C'est un régime spécial qui est utile pour les troubles du foie et des voies biliaires. Sa particularité est qu'il peut être suivi pendant longtemps sans dommage pour le corps ni effets secondaires, car le régime alimentaire contiendra tous les nutriments, vitamines et minéraux nécessaires. Elle décrit en détail tous les produits interdits et autorisés et leurs combinaisons. Les principes de base de la nutrition incluent les recommandations suivantes:

  • la nutrition fractionnée réduit considérablement la charge sur le foie, de sorte que le taux quotidien de nourriture devrait être divisé en 5-6 doses et les prendre avec une période de temps égale;
  • les aliments doivent être chauds ou à la température de la pièce: des aliments trop chauds ou trop froids irritent la membrane muqueuse du tube digestif;
  • par jour, vous devriez boire beaucoup d'eau pure non gazeuse, mais cela ne devrait pas être combiné avec les repas:
  • La liste des aliments interdits comprend des plats difficiles à digérer et leur consommation doit être complètement abandonnée.
  • l'apport calorique est calculé individuellement, en fonction du degré d'atteinte hépatique, de la taille, du poids et de l'âge du patient, mais n'excède généralement pas 3000 kcal;
  • Le menu doit être composé de plats simples préparés sans matières grasses ni épices, et saturés de protéines, glucides, vitamines et micro-éléments.

La nutrition des patients atteints d'un cancer du foie est une étape importante du traitement, car l'organe souffre non seulement de la maladie, mais également de la prise de médicaments spécifiques. Des changements dans le régime alimentaire ne peuvent pas éliminer la maladie ni prolonger la vie du patient, mais vont protéger et soutenir les cellules saines. En général, le traitement de l'oncologie peut comprendre une intervention chirurgicale, des médicaments et d'autres méthodes, une nutrition appropriée et un mode de vie sain. Il s'agit de la contribution du patient à sa propre santé.

Produits interdits

Certains produits pour le cancer du foie sont strictement interdits. Ceux-ci incluent ceux qui contiennent un pourcentage élevé de graisse, nécessitent un traitement à long terme et ne contiennent pas les nutriments nécessaires. Dans cette maladie, il est important d'empêcher le développement de pathologies hépatiques supplémentaires (hépatose, hépatite) qui, contrairement à l'oncologie, dépendent directement de la qualité de la nutrition.

Dans la liste des aliments interdits pour le cancer du foie à n'importe quel stade seront:

  • graisses d'origine animale (à l'exception d'une petite quantité de beurre), y compris pour la préparation d'autres plats;
  • viande grasse, poisson, abats et saucisses;
  • plats cuisinés et plats cuisinés d’origine inconnue;
  • pâtisseries fraîches, farine de blé;
  • bonbons, crème pâtissière, chocolat;
  • de boissons - eau gazeuse sucrée, café instantané, alcool, même en petites quantités;
  • cornichons en conserve

Les médecins recommandent également de refuser le sucre, car il affecte indirectement le fonctionnement du foie. Au lieu de cela, vous pouvez utiliser des substituts naturels - miel ou fructose. La liste des produits interdits n'est pas particulièrement longue, mais ils sont presque tous utilisés pour la préparation de produits finis, que l'on peut acheter dans les supermarchés ou les cafés. Les patients doivent s'habituer à préparer leur propre nourriture à partir d'ingrédients sains et abordables.

Plats autorisés et sains

Le régime alimentaire d'un patient atteint d'un cancer du foie doit inclure ces produits:

  • gruau de différentes céréales dans le lait ou l’eau, il est permis d’ajouter une petite quantité de beurre;
  • viande et poisson bouillis sans graisse - la principale source de protéines, ainsi que les côtelettes à la vapeur;
  • produits laitiers fermentés sans colorants ni arômes, de préférence faits maison;
  • oeufs en petites quantités, il est recommandé de manger le blanc d'oeuf séparément;
  • fruits et légumes, jus de fruits frais sans sucre;
  • des fruits de mer;
  • soupes ou plats végétariens avec adjonction de céréales;
  • noix, sauf les cacahuètes;
  • pain séché ou craquelins;
  • thé vert, bouillon de légumes, décoction d'herbes.

Le menu diététique peut être varié. Il est recommandé de combiner des produits pour obtenir le maximum de vitamines et de minéraux. Cela est particulièrement vrai pour les fruits et légumes, car leurs différents types sont une source de différents micro-éléments. Dans la première moitié de la journée, mangez des aliments riches en glucides (céréales) et le soir, limitez-vous aux protéines (fromage cottage, omelettes, viande ou poisson). Le jour il devrait y avoir 3 repas principaux et plusieurs collations. Pour eux, il vaut la peine de préparer à l’avance de petites portions de légumes ou de fruits cuits au four, de fruits séchés, de fromage, de noix, de fromage cottage ou d’autres plats légers. La taille des portions est également importante - vous devriez ressentir une légère sensation de faim après avoir mangé. Il est également nécessaire de s’habituer à compter les calories consommées pour ne pas surcharger le foie et le tractus gastro-intestinal.

La nutrition pour le cancer du foie n'est pas un traitement pour une maladie, mais des mesures de soutien. On prescrit aux patients un régime alimentaire spécial qui soulagera le plus possible le foie et les organes du tube digestif, ce qui aidera à restaurer les cellules. Le régime alimentaire pour le cancer du foie de stade 4 sera le plus strict, car le tissu organique est gravement endommagé. Dans les premiers stades de cette maladie, vous pouvez parfois permettre un léger soulagement en termes de nutrition, mais il est préférable de suivre les recommandations du médecin à tout moment.

Un régime de cancer du foie qui aidera à maintenir une qualité de vie.

Le traitement de la plupart des maladies est impossible sans une révision de votre régime alimentaire. Les maladies oncologiques du système digestif exigent dans une plus grande mesure l'observance du régime alimentaire.

Le cancer épuise le corps et le carcinome du foie doublement. Si vous ne pensez pas à une nutrition adéquate à temps, les troubles métaboliques peuvent devenir irréversibles.

À propos de la maladie

Le développement du cancer du foie est favorisé par les hépatites virales de types B et C, les inflammations chroniques, les hépatites alcooliques. Le carcinome peut se développer à partir de cellules du parenchyme, de l'épithélium des voies biliaires, ou être le résultat de métastases cancéreuses d'autres sites. Les dommages causés aux cellules hépatiques entraînent la libération d'enzymes dans le sang, l'apparition d'une jaunisse et de troubles métaboliques.

Les dommages au foie affectent tout le corps. Pour le supporter, vous devez adhérer à des recommandations spéciales afin de ne pas aggraver la situation.

Les hépatocytes sont un laboratoire de synthèse de protéines, de graisses et du métabolisme des glucides. Une violation de la fonction de synthèse des protéines conduit à une hypoprotéinémie et le système immunitaire est altéré en raison du manque de protéines appropriées. Souffrant de la coagulation du sang, il y a un saignement pathologique.

La protéine est un transporteur universel. Il transporte les substances toxiques qui y sont associées, les hormones et les produits de leur métabolisme, maintient l'eau dans le sang. Réduire le nombre des processus d'élimination des toxines affecte le corps, ils s'attardent et endommagent les cellules.

L'eau à l'état libre sort des vaisseaux, imbibe les tissus - des œdèmes se développent, s'accumulent dans la cavité abdominale - une ascite se forme.

La perte de protéines chez les patients cancéreux est importante, vous devez donc les reconstituer. Un grand volume de protéines en une seule étape est mal absorbé, elles devraient arriver progressivement. La composition en acides aminés est importante. Les protéines complètes sont d'origine animale.

La quantité de graisse provenant des aliments est limitée. Les hépatocytes affectés ne peuvent pas fournir une production de bile suffisante. Il émulsionne les lipides des aliments et se traduit par un état dans lequel ils peuvent pénétrer dans le foie.

Mais les systèmes enzymatiques endommagés ne sont pas en mesure de digérer rapidement une grande quantité de graisse, celle-ci s'attardera dans les cellules et contribuera au développement de l'hépatose graisseuse.

Glucides dans les aliments - une source d’énergie. La condition principale - ils ne devraient pas être simples. Ceux-ci incluent des bonbons, des produits à base de farine, du sucre. Et les glucides dans les fruits et les légumes, les céréales, le pain de grains entiers sont complexes, leur digestion nécessite de l'énergie. De plus, les aliments végétaux sont riches en vitamines nécessaires au corps malade.

Quoi ne pas manger

  1. Aliments gras. Ce sont l'agneau, le porc, le canard, l'oie, le poisson gras. Une telle nourriture crée une charge sur le foie et la vésicule biliaire, stimule la sécrétion de bile.
  2. L'alcool est absorbé par l'estomac et va directement au foie. Le métabolisme se produit dans les hépatocytes avec la participation de l'enzyme alcool déshydrogénase et de l'oxydation microsomale. Les dommages causés aux cellules réduisent leur fonction de détoxification et entraînent des dommages corporels causés par des substances toxiques.
  3. Les plats épicés avec un grand nombre d'assaisonnements ont un effet irritant, stimulent la sécrétion de bile.
  4. Les bonbons, la farine et le beurre contiennent un grand nombre de glucides simples, qui sont rapidement digérés. L'apport d'une quantité importante de glucose stimule le système enzymatique pour la synthèse du glycogène - l'énergie de stockage de la substance. Dans les conditions de cellules endommagées, il y a un manque d'enzymes, un excès de glucose endommagera les microvaisseaux.
  5. Produits semi-finis, produits avec conservateurs, colorants, divers additifs pour améliorer le goût, l'arôme, la durée de conservation. Ces substances sont perçues par le corps comme toxiques et doivent donc être neutralisées lors du transit par le foie. Et ceci représente un fardeau supplémentaire pour les cellules endommagées.
  6. Les champignons sont difficiles à digérer. La paroi cellulaire contient de la chitine, qu’une personne ne peut digérer. Même les champignons comestibles dans certaines conditions peuvent produire des poisons, qui devraient neutraliser le foie. Mais si elle est atteinte d'un cancer, les toxines endommagent ses cellules encore plus.

Dans cet article, une liste de médicaments efficaces contre la cirrhose du foie.

Produits utiles

  1. La viande de poulet, de dinde et de lapin contient des protéines animales avec des acides aminés essentiels, qui sont à la base de leurs propres protéines.
  2. Le poisson à faible teneur en matière grasse est riche en protéines, acides gras polyinsaturés, d’un coût abordable, et a un effet positif sur la composition lipidique du sang.
  3. Les produits laitiers et les produits laitiers sont très utiles s'il n'y a pas d'intolérance individuelle. Facilement digéré, riche en protéines, vitamines, calcium. Les bactéries lactiques guérissent la microflore intestinale, empêchent le développement de la dysbiose.
  4. Légumes et fruits - une source de glucides, de vitamines et d’oligo-éléments. La cellulose dans leur composition nettoie les intestins.
  5. Céréales - hydrates de carbone sous la forme la plus appropriée.
  6. Les œufs et la viande sont riches en protéines, vitamines du groupe B. Légèrement stimuler le foie, facilement digéré.
  7. Les produits de boulangerie complets régulent la fonction intestinale, stimulent le péristaltisme et nettoient.

La nutrition

Malgré le respect d'un régime alimentaire excluant les aliments gras et les sucreries, les aliments doivent être suffisamment caloriques pour compenser les coûts énergétiques liés à la lutte contre la tumeur.

La répartition du volume de nourriture au cours de la journée est uniforme, vous devez éviter les grandes pauses entre les repas, la famine est inacceptable.

Entre les repas, il est optimal d’observer des pauses de 3 heures et de manger 5 fois par jour. Le dernier repas n'est pas nécessairement avant 18 heures. Il est important que cela se produise 2 heures avant le coucher.

En cuisine, ils sont guidés par le principe de la nourriture économiquement, chimiquement et économiquement. Pas besoin de manger des plats chauds et très froids. Le meilleur aliment pour les patients cancéreux est préparé de la manière suivante:

  • bouilli;
  • à l'étouffée;
  • cuit au four;
  • pour un couple.

Vous ne pouvez pas rôtir, même si c'est zazharki pour bortsch ou sauce, des crêpes ou des œufs. Manger à sec apportera un inconfort. Par conséquent, la bouillie est préparée non pas friable, mais visqueuse, avec l’ajout de lait ou d’une petite quantité de beurre.

Quels sont les symptômes de la cirrhose du foie? Combien vivent avec cette maladie.

Repas au moment de la chimiothérapie

L'utilisation de médicaments anticancéreux endommage davantage les cellules du foie et affecte le travail des organes en acier du tube digestif. Sur son fond, une gastrite, une colite, une dysbactériose se développent. Pour éviter des conséquences désagréables, vous devez changer de régime.

Les patients sont tourmentés par des nausées et des vomissements après avoir mangé. Par conséquent, nourrissez des portions fractionnaires minimales. Parfois, il peut s'agir de quelques cuillères. Les fruits frais au goût acidulé, jus, persil, coriandre aident à stimuler l'appétit.

L'apport calorique peut commencer à augmenter en raison de l'utilisation de desserts sucrés en petites portions, même de pâtisseries à base de farine.

Pour lutter contre les nausées, ils boivent beaucoup de liquides entre les repas. Volume - jusqu'à 3 litres par jour. Il peut s'agir de boissons aux fruits, de thé, de compotes, de tisanes. Ils devraient être savoureux et non dégoûtés.

Les produits laitiers fermentés contiennent des antioxydants, aident à protéger les cellules saines des dommages. Les bouillies visqueuses protègent les parois de l’estomac et sont une source de glucides.

La nourriture protéinée est un peu utilisée, c'est de la viande maigre, du poisson. Les fruits de mer peuvent être cuits s'ils ne provoquent pas de nausée.

Nutrition après la chirurgie

Après une chirurgie du foie dans les premiers jours, une nutrition parentérale est prescrite (administration de nutriments par voie intraveineuse). Les 4-5 jours, ils sont autorisés à manger de la soupe gluante ou du porridge, une omelette à la vapeur. Assurez-vous d'avoir assez de liquide. De manière optimale, si c'est une eau minérale sans gaz.

Un tel régime, à l’exception des bouillons forts, des aliments solides et gras, dure jusqu’à 2-3 semaines après la chirurgie. Augmentez progressivement la quantité de nourriture. Alors seulement, allez au régime numéro 5.

Il est important de surveiller le travail de l'intestin. Cela nécessite des aliments contenant des fibres - légumes, fruits, son. Vous ne pouvez pas surcharger l'estomac, manger des aliments qui stimulent la formation de bile.

Avec le développement de la constipation, il peut être éliminé à l'aide de plusieurs baies de pruneaux, décoction, salade de betterave bouillie.

Les exigences relatives à la taille de la portion, à la multiplicité de la prise alimentaire ne diffèrent pas de la nourriture dans les pathologies hépatiques.

Nutrition pour le cancer du foie

La nutrition dans le cancer du foie est la première chose qui coûte de changer votre vie quand il s'agit de changements pathologiques dans la glande digestive.

Il est regrettable qu’une personne ne pense pas à ce qu’elle est contrainte de subir chaque jour au foie: un régime alimentaire inadéquat et l’utilisation de divers additifs entraînent des complications et la formation de tumeurs malignes dans le tissu hépatique.

Au cours de l'évolution de la maladie, il est très difficile au foie de remplir sa fonction principale - nettoyer le corps et le sang - afin de soulager l'état d'un foie chargé et fatigué, des recommandations spéciales sur la nutrition en cette période difficile.

Symptômes principaux

Malheureusement, le cancer du foie est diagnostiqué une fois que les processus pathologiques ont commencé et qu'une personne commence à éprouver des inconvénients.

Symptômes typiques des premiers stades du cancer du foie:

  1. Jaunissement de la peau et blanc des yeux.
  2. Perte de poids inattendue, distension abdominale et manque d'appétit, ainsi qu'une sensation de faiblesse.
  3. Douleur aiguë sous la côte droite, indiquant que la tumeur a augmenté et s'étend au-delà du foie.
  4. Augmentation de la température corporelle sans raison, fièvre.

La quatrième phase du cancer a ses propres symptômes - isolés -. À ce stade, plusieurs métastases se sont déjà propagées dans tout le corps - elles affectent déjà la colonne vertébrale et les côtes.

La croissance maligne devient géante par rapport à la taille du corps humain.

A ce moment, le patient:

  • perd beaucoup de poids;
  • son squelette fait saillie et son ventre est gonflé;
  • peau jaune pâle sèche et tendue;
  • les membres inférieurs gonflent;
  • souffrant de douleur intense, le bien-être général ne s’améliore pas.

Un fait intéressant est que le foie ne comporte pas un grand nombre de terminaisons nerveuses car ses maladies sont rarement détectées à un stade précoce, mais seulement après des modifications pathologiques dans le corps.

Le symptôme le plus courant est la douleur. Elle est due à la croissance énorme de la tumeur et à la propagation des métastases dans tout le corps.

Le cancer du foie est une maladie grave qui aggrave le travail de tous les systèmes du corps humain, mais grâce à une intervention chirurgicale rapide et à un régime alimentaire approprié, même cette maladie peut être traitée.

La nutrition dans le cancer du foie est extrêmement importante lors de la rééducation et de la récupération d'une personne!

Ce que vous devez savoir sur la nutrition dans le cancer du foie

La principale tâche d'un régime alimentaire approprié contre le cancer du foie consiste à saturer le corps en nutriments divers et faciles à digérer.

Une attention particulière devrait être portée aux vitamines, protéines et fibres.

Les maladies oncologiques du foie ont une caractéristique: la stagnation de l’eau commence dans le corps du patient. Elle doit être contrôlée en éliminant le sel de l’alimentation, en limitant la quantité de liquide consommée et, bien entendu, en éliminant complètement les boissons alcoolisées.

Si la diarrhée agit comme un symptôme, il est nécessaire de surveiller le contenu en liquide du corps et d'inclure du sel et de l'eau en grande quantité dans le régime alimentaire.

Quelques conseils à suivre lors d’un régime de restauration:

  • les repas doivent être divisés en cinq ou six réceptions - cela aidera à réduire la charge sur le foie;
  • afin de ne pas irriter davantage la membrane muqueuse de la digestion, il est nécessaire de ne prendre que des aliments chauds - ne pas manger des aliments trop froids ou chauds;
  • il est préférable de boire de l'eau avant ou après les repas;
  • indésirables - difficiles à digérer - les produits doivent être jetés;
  • un régime alimentaire pour les tumeurs malignes est fait strictement individuellement, mais en général, son contenu calorique ne doit pas dépasser trois mille kcal;
  • Le corps doit être aussi saturé que possible en vitamines, oligo-éléments, protéines et glucides.

En association avec un traitement médicamenteux et une chimiothérapie, un tel traitement donnera un résultat positif et l'observance d'un tel régime pendant la réadaptation renforcera le corps et accélérera le rétablissement.

Quoi manger

Le régime alimentaire pour le cancer du foie est conçu de manière à soulager la tension du foie et à restaurer le métabolisme perturbé.

L'une des tâches principales de la nutrition est de ne pas permettre au corps de perdre du poids de façon spectaculaire. Ceci est une caractéristique du dernier degré de cancer.

La nutrition dans le cancer du foie impose de sérieuses restrictions au choix des produits, mais cela n’interfère pas avec la préparation d’une alimentation saine qui fournira au corps toutes les substances utiles et les éléments biologiquement actifs.

Les fruits et les baies ne sont soumis à aucune restriction, de même que les légumes; les tomates sont les plus utiles. Les jus frais, principalement de légumes, seront utiles pendant cette période.

Le jus de betterave a une propriété régénérante, il est nécessaire de boire au moins deux verres pendant la journée.

Produits dont le menu d'un patient atteint d'un cancer extrême du foie devrait comprendre:

  1. Viande faible en gras: filet de porc et de bœuf, dinde et poitrine de poulet, la viande de lapin est acceptable.
  2. Filet de poisson d'eau douce et de mer: goberge, sandre ou perche.
  3. Produits laitiers à faible teneur en matières grasses.
  4. Fromages diététiques contenant moins de vingt-cinq pour cent de matières grasses.
  5. Œufs à la coque ou omelettes, pas plus de trois ou quatre œufs par semaine.
  6. Soupes diététiques: soupe aux légumes, aux céréales ou au lait.
  7. Pain de variétés de farine grossière.
  8. En ce qui concerne les boissons, disons le thé vert faible, la compote, la gelée, la boisson d'églantier et les tisanes.
  9. Grains germés, noix - pas plus de trente grammes par jour - et flocons de céréales.

Le poisson et la viande ne doivent pas être cuits au four, mais faites-les cuire à la vapeur. Les soupes sont mieux cuites dans le bouillon secondaire. Si la soupe est un légume, les légumes n'ont pas besoin de frire.

Il est également extrêmement important de remplacer les sources de sucre précédentes par des sources alternatives:

  • chérie;
  • fruits secs;
  • bonbons naturels;
  • la marmelade;
  • gâteau éponge sec;
  • biscuits non sucrés.

La spécificité du traitement et les symptômes du cancer du foie suggèrent une perte d'appétit, qui peut être corrigée en ajoutant modérément caviar rouge et poisson salé dans les aliments afin d'améliorer la perception gustative.

Cependant, en cas de vomissements fréquents, vous ne devez pas limiter l’apport liquidien, car une déshydratation peut survenir. Ensuite, vous devez reconstituer la réserve de minéraux dans le corps.

Strictement interdit

Un régime pour le cancer du foie le protège des effets de substances nocives contre lesquelles il est incapable de se défendre.

Par conséquent, il est possible de ne manger que cet aliment, qui est facilement digéré et ne contient pas de composants chimiques.

Vous trouverez ci-dessous une liste des aliments interdits au cours de la maladie:

  • restauration rapide et aliments en conserve;
  • viande riche en gras;
  • plats cuisinés à la margarine et au beurre;
  • crème glacée et chocolat, ainsi que produits de confiserie contenant de la crème épaisse et de la crème;
  • aliments, avec une forte teneur en divers types d'additifs artificiels;
  • oignons frais, ail;
  • les champignons;
  • eau sucrée avec gaz, café et boissons alcoolisées.

Les boissons alcoolisées, quelle que soit leur teneur en alcool, détruisent les cellules de la glande digestive, car pendant la période de récupération, le foie ne peut pas produire les substances nécessaires pour se protéger contre les éléments nocifs.

En buvant une autre boisson alcoolisée, le patient détruit naturellement les cellules de son foie, aggravant ainsi son état.

Produits qui empêchent le développement de cellules cancéreuses

Certains produits contiennent des substances à activité antitumorale. De tels éléments inhibent la croissance des tumeurs malignes et contribuent efficacement à la lutte contre le cancer.

Par exemple, les tomates contiennent une grande quantité de lycopène - le pigment responsable de la couleur rouge vif du fruit.

La plus forte concentration de ce pigment dans la pâte de tomate. Outre les tomates, les pastèques, les citrouilles, les carottes et les poivrons rouges sont extrêmement utiles.

Les légumes et les fruits sont riches en antioxydants, ils sont essentiels à utiliser pendant le traitement et la récupération.

En raison de leurs propriétés, ils empêchent les dommages aux cellules saines, le vieillissement et la mort des cellules anciennes, et renforcent également le système immunitaire, qui est dans un état déprimé pour ces maladies.

Sans parler des propriétés du thé vert chinois. Cette boisson est un véritable entrepôt de minéraux sains.

Par exemple, il contient du phosphore et du calcium, qui sont mieux absorbés par paires.

Le calcium forme la structure des os et des tissus conjonctifs et le phosphore intervient dans la contraction musculaire. Le thé vert contient des catéchines - des antioxydants.

Ils éliminent les toxines accumulées dans le foie après la chimiothérapie suivante. En outre, le thé soulage l'inflammation et dilate les vaisseaux sanguins.

Exemple de menu pour une journée

Pour faire un régime alimentaire individuel, en tenant compte des caractéristiques du corps et de l'évolution de la maladie, vous devez consulter votre médecin.

Mais, en tenant compte de toutes les recommandations et des connaissances sur l'évolution du cancer de la glande digestive, vous pouvez créer un exemple de régime alimentaire quotidien:

  1. Jus de carotte frais sur un estomac vide.
  2. Le petit-déjeuner se composera de nouilles faites maison avec une salade de légumes, le tout rempli de lait chaud.
  3. Au déjeuner - bouillon de poulet, pommes de terre au four et salade de légumes ou de fruits, thé vert faible.
  4. Coffre-fort, - Kissel ou compote.
  5. Dîner - porridge de blé avec une casserole de fromage cottage, un verre de lait.
  6. Avant d'aller au lit, vous pouvez boire du yaourt ou manger des fruits.

En adhérant à un tel régime, le patient améliorera non seulement son état de santé, mais augmentera également ses chances de se rétablir complètement.

Il est important de comprendre qu'un régime alimentaire sain n'est pas le traitement oncologique en soi, mais une mesure nécessaire sans laquelle tout traitement serait inefficace.

Le cancer du foie affecte le système digestif humain et ne se rencontre souvent qu'au dernier stade en raison du fait qu'il n'y a pas de terminaison nerveuse parmi les cellules du foie.

Cependant, plus le cancer est détecté rapidement, plus il est susceptible d'être guéri.

En combinant pharmacothérapie et chimiothérapie, vous pouvez obtenir des résultats impressionnants. Mais la base d'un traitement compétent est une nutrition adéquate dans le cancer du foie.

C'est celle-ci qui nourrit particulièrement le corps affaibli et pollué par les scories pendant la période de maladie du foie. Et facilite également l'inflammation dans la glande elle-même.

Grâce au régime alimentaire, le foie n'est pas stressé, mais nourri de vitamines et de minéraux. Au cours de l'observance du régime, le patient gagne en force et renforce son immunité.

Régimes et nutrition saine pour le cancer du foie

Le cancer du foie est une maladie grave, dont le traitement est directement lié au changement d’alimentation pendant de nombreuses années. La nutrition alimentaire pour cette affection doit être conçue de manière à éviter toute contrainte sur l'organe sécréteur et à soutenir en même temps efficacement le patient pendant les procédures thérapeutiques.

Directives nutritionnelles générales pour le cancer du foie

Le plus grand organe de sécrétion est le nettoyeur principal du corps. Sa tâche consiste à éliminer les produits de décomposition, les substances cancérigènes, les toxines et les scories. Toute perturbation du fonctionnement naturel de cet organe, par exemple le cancer, entraîne l’accumulation de substances toxiques dans le corps humain, le développement d’une intoxication aiguë avec l’apparition de complications graves pour la santé. Par conséquent, si un cancer du foie est diagnostiqué chez une personne, son traitement repose sur une alimentation appropriée. Toutes les recommandations diététiques du médecin traitant doivent être strictement suivies et le régime alimentaire doit être composé uniquement d'aliments sains.

La nutrition pour le cancer du foie repose sur plusieurs principes: elle est pratiquée au moins 5 à 6 fois par jour, l’intervalle maximum entre les repas est de 3 heures, la teneur en sel et en épices est réduite au minimum et le régime de consommation d’alcool est amélioré.

Régime alimentaire sain et nutritionnel pour le cancer du foie

Toujours dans le régime alimentaire quotidien, il est nécessaire de prendre en compte les exigences pour l’établissement du menu à chaque stade de la maladie:

  1. Le régime alimentaire pour le cancer du foie en une étape est conçu pour faciliter le travail de l'organe sécrétoire et normaliser le métabolisme perturbé par la maladie. Au stade initial du développement de la pathologie, l’essentiel est de prévenir la perte de poids chez les personnes atteintes de cancer.
  2. L'alimentation pour le cancer du foie au stade 2 a plusieurs objectifs: fournir des nutriments à l'organisme, prévenir la perte de poids rapide et renforcer le système immunitaire. À l'heure actuelle, le régime alimentaire des patients atteints de cancer est saturé de minéraux et de vitamines et comprend au menu quotidien une quantité suffisante de nourriture pour plantes.
  3. L'objectif principal de la nutrition en 3 étapes est de réduire les effets toxiques d'une tumeur en décomposition et de détoxifier après le traitement. Le menu devrait inclure des aliments riches en fibres végétales et en fibres. Ils sont les meilleurs contributeurs à l'élimination des toxines et des toxines.
  4. Les repas aux quatre étapes du développement du processus oncologique sont compilés tout en maintenant les trois principes - valeur totale, naturel et diversité. Le choix de la nourriture pour le patient doit tenir compte du fait qu'il a besoin d'une boisson spéciale. Mieux encore, dans ce cas, des décoctions de soie de maïs et d'églantier conviennent.

Le régime alimentaire pour le cancer du foie chez les hommes et les femmes est complètement similaire à tous les stades de la maladie. Il devrait faciliter le travail du foie, ajuster le métabolisme et stabiliser les indicateurs de poids. Parallèlement à la correction de la ration alimentaire, il convient de prêter attention au traitement populaire du cancer du foie, qui constitue un traitement auxiliaire dans la lutte contre la maladie.

C'est important! Les aliments frits et gras, y compris les grandes portions de lait et de viande, les fast-foods et les aliments fumés contribuent au développement de l'obésité et, par conséquent, à l'émergence d'un sol favorable à la mutation cellulaire et à son développement accéléré. Les facteurs défavorables associés sous la forme d'une mauvaise écologie, de stress fréquents et de déséquilibres hormonaux accélèrent l'apparition de l'oncologie.

Nourriture permise et restreinte

La nutrition pour le cancer du foie devrait comprendre des produits naturels utiles, notamment des viandes maigres ou du poisson, du lait, des céréales, des fruits frais, des légumes et des légumes verts, des algues, du muesli, des noix et de l’eau minérale. Les pâtes et les produits de boulangerie sont également recommandés, mais uniquement ceux à base de farine complète décortiquée. Lorsque les nutritionnistes développent un régime, ils tiennent nécessairement compte de la forte teneur en micronutriments et en vitamines nécessaires à l’organisme, ainsi que de fibres et de protéines.

Les professionnels distinguent également les aliments moyennement sains qui ne sont pas tout à fait souhaitables, mais peuvent être inclus en petites quantités dans la nutrition des patients atteints de cancer du foie ou de cancer du foie.

Parmi eux se trouvent:

  1. Des oeufs Ils sont autorisés à ne pas manger plus de 4 morceaux par semaine, puis sous la forme d'une omelette à la vapeur ou bouillie à la coque.
  2. Beurre. Les patients atteints d’un cancer du foie ne sont autorisés à utiliser ce produit qu’à concurrence de 60 g / jour.
  3. Saucisse bouillie. Cela ne nuit pas à la santé d'un seul petit anneau par jour.
  4. Hareng légèrement salé. Si vous le souhaitez, une fois par semaine est autorisé à manger un morceau.

Il convient également de limiter l’utilisation de produits comme le fromage à pâte dure, la choucroute et le cacao. L’essentiel dans l’établissement du menu est de connaître la mesure. C'est le seul moyen d'éviter des dommages supplémentaires à votre santé.

Produits non valides dans le menu

Comme déjà mentionné, avec le diagnostic de cancer du foie, vous devez revoir complètement votre régime alimentaire. De nombreux produits familiers et préférés sont inacceptables pour les patients atteints de cette maladie.

Les nutritionnistes de produits tabous sont les suivants:

  • viande grasse et poisson;
  • viande fumée, conservation, saindoux;
  • produits semi-finis congelés;
  • produits raffinés (gâteaux et pâtisseries à la crème au beurre).

Les plats contenant de la margarine et des épices chaudes ne seront pas bénéfiques. Tous les sodas, le thé fort, le café et l’alcool sont soumis à une exclusion absolue du régime.

Régime alimentaire pour le cancer du foie

Malgré le fait que dans le cas de maladies oncologiques du plus grand organe sécrétoire, un nombre suffisamment grand de restrictions alimentaires doit être respecté, un menu correctement conçu peut être non seulement utile, mais également goûteux. Dès le début de la détection de la maladie, un régime thérapeutique est prescrit aux patients.

Dans le cancer du foie, un régime hebdomadaire approximatif (une liste de plats à choisir parmi un patient atteint de cancer) peut ressembler à ceci:

  1. Petit déjeuner: 150 ml de tout jus de légume ou de fruit fraîchement pressé.
  2. Deuxième petit déjeuner Pâtes de blé dur, bouillie de toutes les céréales approuvées par le médecin avec du miel et des fruits secs, omelette à la vapeur ou œufs durs, fromage cottage avec crème sure dégraissée, bouillon de dogrose ou tisane avec biscuits.
  3. Déjeuner Salades de légumes, assaisonnées d'huile végétale raffinée, bouillon de poulet aux nouilles, soupe de poisson, soupe au chou et bortsch sur des bouillons de légumes ou de viande faibles. Le second est composé de galettes de poisson ou de viande à la vapeur, de boulettes de viande à la sauce au lait et de poitrines de poulet bouillies accompagnées de pâtes, de pommes de terre ou de riz. Vous pouvez boire un verre de compote ou de jus de fruits frais.
  4. Thé Yaourts, fruits sucrés cuits au four, biscuits aux baies et craquelins.
  5. Le dîner Casseroles de légumes ou de céréales avec un morceau de poisson bouilli, de viande ou de poulet, du fromage cottage avec des fruits.
  6. Avant de se coucher, il est recommandé de manger des fruits sucrés, du yogourt naturel ou de boire un verre de kéfir.

Parmi les plats ci-dessus, chaque patient atteint d'un cancer du foie peut facilement constituer un menu sain et savoureux pour la journée. La principale chose à retenir est de respecter la mesure et de réduire la taille des portions afin de réduire la charge sur l'organe sécréteur endommagé. Mais ce qui précède n’est pas la seule variante du régime alimentaire, recommandée pour le cancer du foie. Toute maladie oncologique s'accompagne toujours d'un retard dans les selles de plusieurs jours. Il y a plusieurs raisons à cela. Dans ce cas, il est strictement interdit de commencer un auto-traitement, car de nombreux laxatifs dans certains types d’oncologie sont absolument contre-indiqués. La meilleure issue est un régime spécial. Avec le cancer du foie et avec la constipation dans le menu du jour, vous devriez augmenter le nombre de produits contenant des fibres végétales.

Les oncologues recommandent le plus souvent la version suivante du régime hebdomadaire:

  1. Lundi: sur un estomac vide, boire 122 jus de carottes fraîchement pressé, petit-déjeuner - farine d'avoine au lait, déjeuner - soufflé au fromage cottage avec fruits secs, déjeuner - borsch au bouillon de viande et purée de citrouille avec boulettes de viande à la vapeur, collation de l'après-midi - gelée de canneberges et de pain blanc hier, dîner avec une poitrine de poulet bouillie.
  2. Mardi: jus de pamplemousse à jeun, petit-déjeuner - omelette vapeur, déjeuner - mousse de pomme au four avec baies au miel, déjeuner - soupe de betterave rouge, petits pains au chou, thé de l'après-midi - thé vert aux biscuits, soupe de légumes râpée avec un morceau de viande de poulet blanche.
  3. Mercredi: jus de fruits frais à jeun, petit-déjeuner - une portion de fromage cottage frais et faible en gras avec des raisins secs, déjeuner - yaourt naturel et fruits frais (banane ou pomme), déjeuner - salade de légumes, assaisonnée d'huile végétale, soupe au poulet et aux nouilles, cocotte de pommes de terre au bœuf, potiron purée de pommes de terre, dîner - ragoût de légumes.
  4. Jeudi: jus de carotte à jeun, bouillie d'orge pour le petit-déjeuner, déjeuner - 2 œufs à la coque, déjeuner - salade de betteraves, soupe au poulet, boulettes de viande au lait, nouilles au blé dur, collation - compote de fruits secs et croûtons, dîner - purée avec un morceau de poisson bouilli.
  5. Vendredi: jus de pomme à jeun, petit-déjeuner - fromage cottage avec fruits secs, déjeuner - salade de fruits au miel, déjeuner - soupe de légumes, cocotte de céréales avec viande hachée de poulet, collation - yaourt et biscuits, dîner - ragoût de légumes.
  6. Samedi: jus frais de carotte-betterave à jeun, petit-déjeuner - flocons d'avoine, déjeuner - pomme au four, déjeuner - salade de légumes, borsch sur bouillon de viande faible, galette de poisson avec purée de pommes de terre, collation de l'après-midi - yogourt et fruits sucrés, dîner - casserole de légumes avec une poitrine de poulet.
  7. Dimanche: jus de pamplemousse à jeun, déjeuner - ragoût de fromage blanc avec raisins secs, déjeuner - gelée de fruits avec craquelins, déjeuner - salade de betteraves, soupe de nouilles au poulet, collation de yogourt, dîner - purée de betteraves aux poissons de mer au four.

C'est important! Chaque jour, une demi-heure avant le coucher, il est recommandé aux patients chez qui une tumeur du foie, accompagnée de constipation, boit 200 ml de boissons à base de lait fermenté et à faible teneur en matière grasse. Cela contribuera à améliorer la motilité intestinale la nuit et n'aura pas d'effet surchargé sur l'organe sécréteur. Une bonne alimentation en cas de cancer du foie apportera non seulement une guérison, mais facilitera également les manifestations de symptômes intestinaux négatifs.

Repas pendant les cours de chimiothérapie

Les mesures thérapeutiques qui détruisent la structure tumorale maligne qui se développe dans le parenchyme hépatique incluent nécessairement la chimie intra-artérielle. Bien que cette procédure agisse moins agressivement sur le corps humain, elle est toujours accompagnée d'effets secondaires tels que nausée constante et perte d'appétit. Le régime alimentaire dans ce type de traitement est divisé en 2 types - la nourriture au cours des procédures et dans la période entre eux.

Un régime alimentaire pour le cancer du foie, au cours de la chimiothérapie, devrait viser à éliminer les effets négatifs des médicaments et à soutenir les forces décolorantes du corps. Un régime approximatif est composé de produits sélectionnés de manière optimale qui aident à éliminer les effets négatifs des médicaments.

Le menu du jour ressemblera à ceci:

  1. Petit déjeuner Agrumes frais avec des biscuits au beurre.
  2. Déjeuner Bouillie de lait de n'importe quelle céréale avec raisins secs et gelée à l'avoine.
  3. Déjeuner Salade de légumes à l'huile végétale, borsch à la crème sure, boulettes de viande à la sauce au lait, purée de pommes de terre, compote de fruits, tarte au lait.
  4. Thé Canneberges au miel.
  5. Le dîner Poisson cuit au four avec des légumes et du thé faiblement brassé.
  6. Au coucher, vous devez boire un verre de lait, de ryazhenka ou de kéfir.

L'apport alimentaire recommandé entre les cours de chimie devrait être renforcé. Cette recommandation est liée à son objectif immédiat - toute la nourriture dans cette période vous permet d'accumuler de la force pour des procédures ultérieures.

C'est important! Tous les aliments recommandés pour un patient oncologique au cours d'une chimie sont destinés à restaurer la fonction hématopoïétique, à soulager les symptômes gastro-intestinaux et à stimuler l'appétit. En aucun cas, n'oubliez pas les jus de fruits frais (non en conserve). Les légumes - carottes, betteraves et tomates - aident cette période à mieux survivre.

Nourriture pendant la radiothérapie

Si le cancer du foie a été exposé à des rayonnements, ce que l’on a récemment rencontré de plus en plus souvent en raison de l’apparition des méthodes les plus récentes et sans danger pour le parenchyme du foie, l’alimentation du patient cancéreux est en train de changer. Cela est dû aux effets négatifs de la procédure - perte d'appétit, sensation constante de nausée et vomissements fréquents. Une nutrition bien choisie au cours de la radiothérapie contribue à réduire l'intensité des symptômes négatifs et à accélérer le processus de récupération du corps.

Le menu d'un jour approximatif d'un patient atteint de cancer qui subit une radiothérapie peut se présenter comme suit:

  1. Petit déjeuner - omelette à la vapeur, lait.
  2. Pommes au four avec du miel, du jus de carotte.
  3. Déjeuner - salade de betteraves à la crème sure, bortsch sur bouillon de viande faible, poisson de mer au four, purée de pommes de terre, jus d 'agrumes.
  4. Snack - yaourt, gelée aux canneberges, biscuits.
  5. Dîner - côtelettes de vapeur avec des pâtes, du thé.
  6. La nuit - un verre de boisson au lait aigre.

Nutrition avant et après la chirurgie

Un patient pour lequel une opération planifiée a été programmée doit suivre un régime complet, parfaitement équilibré, mais peu calorique, deux semaines avant son exécution. Le régime alimentaire doit être riche en vitamines, glucides et protéines, ce qui assurera leur apport à l'organisme pendant toute la période postopératoire. 2-3 jours avant l'intervention chirurgicale du patient atteint d'un cancer, un régime strict est transféré. Son but est de réduire la taille de l'organe de sécrétion.

La nutrition postopératoire a ses propres nuances:

  1. Immédiatement après l'ablation du foie, dans les 3-5 jours, seule l'administration parentérale de nourriture est autorisée. La durée d'une telle nutrition est liée au volume de l'intervention chirurgicale, à sa complexité et au bien-être général du patient cancéreux.
  2. Ensuite, le patient commence à s'alimenter par voie entérale (à travers un tube). Dans ce cas, la nourriture doit avoir la même consistance que le lisier liquide, car la personne opérée ne sera pas en mesure de la mastiquer de manière indépendante. Habituellement, des mélanges spéciaux de sondes sont utilisés à ce moment.

Ce n'est qu'après que le patient reçoit un régime zéro. Dans le cancer du foie après une intervention chirurgicale, il est d’abord très strict. L'expansion se produit progressivement, en fonction de l'état de santé du patient atteint de cancer. Les principes généraux d'un tel régime sont la fragmentation (souvent, mais en petites portions), le régime de température (les aliments froids et chauds sont strictement interdits) et le mode de préparation (cuisson, cuisson et ragoût uniquement).

Cela évite de surcharger l'organe de sécrétion. Tous les produits consommés par la personne opérée doivent contenir des fibres, des glucides, des protéines et des vitamines en quantité suffisante.

Nutrition pour les tumeurs du foie

La principale exigence pour le régime alimentaire d'un patient atteint d'une tumeur bénigne du foie est d'exclure les produits alourdissant le foie.

Les régimes de ces patients sont formés conformément aux règles et principes suivants:

- exclure les produits contenant beaucoup de bases de cholestérol et de purines (substances extractives de la viande, du poisson, des champignons);

- ne faites pas frire les produits, mais faites bouillir dans de l'eau ou à la vapeur ou peut être cuit;

- Ne mangez pas de boissons et de plats très froids;

- limiter la teneur en graisse dans le régime alimentaire;

- arrêtez de boire de l'alcool et de fumer.

Le patient devrait manger 4–5 fois par jour. Dans tout traitement de la pathologie tumorale, la flore intestinale en souffre. Même si vous ne présentez pas de signes évidents de dysbiose et de désordres intestinaux causés par celle-ci - douleurs abdominales, nausées, augmentation de la formation de gaz, violation du passage des masses fécales, etc., il est nécessaire d'effectuer une récupération dans un délai d'un mois.

À cette fin, des préparations bactériennes utilisées (bifidumbactérine, bifikol, lactobactérine, Linex, etc.). À l'avenir, des traitements préventifs avec des préparations bactériennes devraient être effectués régulièrement, chaque printemps et chaque automne.

Dans le traitement des maladies tumorales du foie, les régimes les plus populaires sont les régimes 5 et 5a.

Numéro de régime 5

Indications: maladies du foie et des voies biliaires en dehors du stade aigu.

Caractéristique: table mixte avec limitation des graisses animales, substances extractives, aliments frits et introduction de substances lipotropes.

Ingrédients: pain blanc et noir, hier, céréales (de préférence sarrasin, gruau), beurre (60 à 70 g par jour et quantité utilisée pour la cuisson), fromage cottage, kéfir, yogourt, lait, omelette protéinée, soupes légumes, fruits, produits laitiers, céréales; variétés de viande, de poisson et de volaille allégées; légumes, légumes verts, fruits, baies cuites et crues.

La valeur nutritionnelle optimale du régime numéro 5 (en grammes): protéines - 90-100 g, lipides 60 g, glucides 350-400 g; sel - 5-10 g; calcium - 0,8 g, phosphore -1,6 g, magnésium - 0,5 g, fer - 15 mg; vitamines: С -100 mg, B1 - 4 mg, B2 - 4 mg, PP - 15 mg, A - 2 mg (à l'exclusion de la provitamine A); apport calorique de la ration journalière - 2800–3000 kcal.

Produits et plats autorisés

Boissons: thé, thé au lait, café, naturel et substitut.

Produits de boulangerie: pains d’hiver et de seigle, pâtisseries et produits à base de farine maigres, biscuits à la farine d’avoine, pain de médecin.

En-cas: fromage non épicé, jambon maigre légèrement salé, hareng de qualité supérieure trempé (par exemple, Kertch), foie de morue.

Lait, produits laitiers: lait entier, lait en poudre, lait concentré, crème, crème sure fraîche (en quantité modérée), lait frais et kéfir; fromage cottage et plats à base de fromage cottage (principalement à base de fromage cottage allégé) à l'état bouilli et cuit au four.

Graisses: huile de tournesol crémeuse, olive, raffinée (en quantité modérée - environ 50 g par jour, dont 25 g d'huile végétale).

Œufs, ovoproduits: jaunes d’œufs (pas plus d’un jaune par jour); les œufs sont principalement utilisés pour compléter des produits culinaires; L'omelette cuite à la vapeur ou cuite au four est préparée à partir de protéines ou additionnée d'un demi-jaune.

Soupes: bortsch, soupe de betterave rouge, soupe de chou frais, soupes de légumes assortis, soupes de céréales aux légumes dans un bouillon de légumes à l’huile végétale sans faire griller les racines, soupes de fruits et de lait.

Viande, poisson: produits de bœuf maigre, de volaille maigre, de petits poissons (bouillis ou cuits au four), il est préférable de manger de la viande d'animaux adultes, y compris la volaille (éviter le veau et les poulets). Vous devriez également éviter les plats hachés. La viande doit être bouillie pendant 50 minutes dans de l'eau bouillante, en morceaux de 100 g, puis cuite ou cuite.

Céréales, pâtes alimentaires: porridges friables et semi-visqueux, puddings, céréales en cocottes, pâtes bouillies ou en cocotte. Plats particulièrement recommandés: flocons d'avoine, "Hercules" et sarrasin avec lait, fromage cottage.

Légumes, légumes verts: différents plats (sauf la rhubarbe, l’oseille, les épinards) à l’état cru, bouilli et cuit au four; Les carottes et les citrouilles sont particulièrement recommandés.

Fruits, baies, mets sucrés, produits sucrés: fruits et baies crus, bouillis et cuits au four (sauf très acides comme les canneberges, les groseilles rouges, le citron, etc.); compotes, gelées, gelées, sucre, confiture; Le miel est particulièrement recommandé (avec modération).

Sauces, épices: sauces à la crème sure et au lait, sauces sucrées, sauces aux légumes, cuites sans griller de la farine et des racines. Sauce au beurre, cumin, aneth, cannelle, vanille.

Produits à base de vitamines: décoctions d’églantines, divers jus de fruits et de baies non acides; baies et fruits crus frais, tomates; purée de carottes crues, en particulier les jus sont recommandés.

Les aliments salés peuvent être goûtés, dans des limites raisonnables (uniquement lorsqu'ils sont exacerbés sur l’avis du médecin de limiter l’utilisation de sel).

Il est recommandé de manger de la nourriture 5 fois.

Numéro de régime 5a

Indications: exacerbation de maladies du foie et des voies biliaires.

Caractéristique: identique au régime n ° 5, mais économiquement, avec restriction des plats de viande.

Ingrédients: bouillie en purée, soupe de légumes en purée, gelée, gelée, jus de fruits, jus de fruits et de baies, pain blanc d'hier, beurre (30 g), biscuits secs. La viande est exclue du régime pendant 2-3 jours, puis donnez-la sous une forme minable.

Avec un régime alimentaire, les patients peuvent éviter les complications et la douleur.

Nutrition pour les tumeurs du foie

Les tumeurs bénignes du foie comprennent:

Les tumeurs hépatiques bénignes les plus courantes sont les hémangiomes, qui dans la plupart des cas se développent lentement et sont détectés par hasard.

De petite taille, les hémangiomes ne conduisent pas à une fonction hépatique anormale et ne sont détectés que par ordinateur et par imagerie par résonance magnétique. Avec des hémangiomes importants, certains patients ressentent une gêne dans la région épigastrique, une sensation de pression et de plénitude après avoir mangé.

Ces symptômes sont une raison pour faire appel à un chirurgien hépatologue - un médecin effectuant des opérations du foie. La plupart des patients signalent des douleurs qui n'avaient jamais existé auparavant. En cas d'hémangiome important, en particulier lorsque la circulation sanguine dans les vaisseaux du foie est altérée, les patients peuvent présenter une perte de poids, de la fièvre, un essoufflement, un ictère, une hypertension portale (augmentation de la pression artérielle). Dans ce cas, vous devez également contacter un chirurgien hépatologue.

Traitement des tumeurs bénignes

Les patients atteints d'hémangiomes subissent un traitement chirurgical du foie. Elle devrait être réalisée dans des établissements spécialisés en hépatologie où travaillent des spécialistes de haut niveau. Au cours des dernières années, les chirurgiens-hépatologues ont mis au point un certain nombre de nouvelles méthodes originales pour l'introduction locale d'hexaferrite de baryum dans l'hémangiome à l'aide d'une aiguille, suivie de l'introduction d'un aimant permanent pour l'hémangiome. En conséquence, cette tumeur vasculaire perd de la nutrition, est sclérosée et cesse de croître.

En tant que méthode de traitement indépendante chez les patients ayant des antécédents alourdis (par exemple, avec des maladies concomitantes des systèmes cardiovasculaire ou pulmonaire, etc.), un traitement par injection local de l'hémangiome du foie avec de l'alcool éthylique est utilisé. La méthode consiste à injecter de l’alcool éthylique dans la zone de l’hémangiome à l’aide d’une aiguille, qui rétrécit et meurt.

La méthode de la sclérothérapie par ponction est également utilisée dans le traitement des kystes hépatiques non parasitaires d'une taille pouvant atteindre 30 mm. Un traitement endochirurgical est utilisé pour les kystes de 30 à 80 mm et, pour les kystes de plus de 80 mm, une ablation chirurgicale (résection) de la partie du foie présentant une tumeur est utilisée.

Il est nécessaire de suivre certaines règles afin de réduire les complications dans la première fois après un traitement chirurgical du foie:

- limiter la consommation d'aliments gras;

- le moins possible à s'impliquer dans des aliments en conserve, fumés, frits et épicés;

- dans les 2-3 semaines à utiliser comme boisson au thé vert. Il est utile de boire pendant la journée 1/2 tasse de compote de fruits secs;

- Chaque jour avant le petit-déjeuner, buvez 1/2 tasse de jus de carotte fraîchement préparé;

- ne pas fumer ni boire de la vodka;

- suivez le nettoyage quotidien des intestins;

- établir le sommeil et le repos;

- utilisez des remèdes à base de plantes qui améliorent la fonction des cellules du foie et la circulation de la bile, après consultation préalable de votre médecin.

D'autres tumeurs bénignes du foie de petites dimensions nécessitent l'observation d'un hépatologue. Avec une augmentation de la taille de la tumeur, deux options de traitement sont possibles: la chirurgie ou l'observation.

Tumeurs hépatiques malignes

Les tumeurs malignes du foie comprennent:

- cancer primitif du foie,

Le cancer métastatique se produit lorsque le nodule de la tumeur primaire est situé dans un autre organe et que les cellules de cette tumeur atteignent le foie et commencent à se développer.

Le Centre international de recherche sur le cancer a publié des statistiques sur l'incidence du cancer en 2000. Il s'est avéré que parmi tous les néoplasmes malins survenant dans la population de tous les pays, le cancer du foie a pris la cinquième place et est entré dans les douze néoplasmes les plus courants.

Actuellement, un grand nombre de tumeurs secondaires ou métastatiques sont connues. Les métastases hépatiques les plus courantes sont les tumeurs primitives du gros intestin.

Donnez également des métastases au foie de la tumeur:

Avec le développement d'une tumeur dans divers organes humains, selon les données modernes, ses cellules peuvent se séparer de la masse tumorale principale et traverser les vaisseaux sanguins ou lymphatiques vers d'autres tissus du corps.

Avec le sang ou le flux lymphatique, ces cellules se déposent principalement dans le foie. Mais cela ne signifie pas qu'ils vont immédiatement commencer à se développer. Des conditions appropriées sont nécessaires à leur réveil et à leur croissance. L'impulsion pour le réveil des cellules tumorales dormantes et la croissance des métastases dans le foie peut servir à affaiblir les systèmes protecteurs du corps.

Par conséquent, dans toute variante de traitement antitumoral spécifique - radiothérapie chirurgicale, chimiothérapie,. Il est important non seulement de connaître l'état d'une personne atteinte d'une tumeur primitive, mais également de renforcer les défenses de l'organisme. À cet égard, le patient lui-même peut aider le médecin et, bien sûr, lui-même.

Le risque de développer des maladies oncologiques malignes chez les patients souffrant de lésions hépatiques chroniques graves est accru. Le carcinome hépatocellulaire est une tumeur maligne qui se développe avec une hépatite alcoolique chronique grave, l'hépatite alcoolique chronique B et C, chez les patients atteints d'hémochromatose. Il peut s'agir en outre d'une complication d'une cirrhose du foie à développement rapide.

Le foie humain est le «laboratoire du corps» et participe à tous les types de métabolisme: protéines, lipides, glucides, minéraux, etc. Il remplit également la fonction de barrière, en retenant toutes les substances dangereuses pour le corps provenant du système gastro-intestinal. tract. Le foie accumule les produits de presque tous les types de substances - des lipides, du cholestérol aux sels de métaux lourds et à leurs isotopes radioactifs.

L'accumulation de radicaux libres de lipides polyinsaturés liés aux acides aminés des protéines est d'une importance particulière dans le développement du cancer du foie. Selon certains scientifiques, le remplacement des graisses solides présentes dans les aliments par des huiles végétales (par crainte d'une accumulation de cholestérol et de la survenue d'un infarctus du myocarde) peut entraîner une accumulation de radicaux libres. Et elles, en se connectant aux protéines, entraînent une perte d'élasticité des tissus et le développement de tumeurs.

Manifestations cliniques.

Si, dans le contexte de la maladie hépatique sous-jacente, l’état général se dégrade fortement, si l’on perd rapidement du poids, si l’hypochondre droit, une ascite et une jaunisse s’aggravent rapidement, on peut alors suspecter un cancer du foie.

Parfois, l'état du patient ne change pas pendant longtemps et le carcinome hépatocellulaire est détecté uniquement par ordinateur ou par échographie.

Il est important de surveiller l'état de la peau, ainsi que la présence de griffures, indiquant des violations de l'écoulement de la bile. La peau grasse indique une consommation excessive de produits gras. La couleur gris bleuâtre, en particulier la paupière, indique la possibilité de développer une cirrhose du foie. La coloration verte de la peau, en particulier le long du méridien du foie, est un signe de la formation d’une tumeur.

L'apparition d'une coloration verte sur la surface interne du gros orteil et vers le haut le long de la surface interne dans la fosse poplitée est indicative. La couleur verte dans la région du bout sans anneau (méridien de la vésicule biliaire) indique une prédisposition au processus (apparition de calculs ou d'une tumeur dans la vésicule biliaire).

Le diagnostic est confirmé par des tests de laboratoire (un taux élevé de protéine alpha-fœtoprotéine est déterminé dans le sang du patient).

Une échographie ou une tomodensitométrie révèle une ou plusieurs lésions focales dans le foie. Parfois, les modifications focales ne sont pas détectées, si le foie est complètement atteint, le diagnostic ne peut être confirmé que par une biopsie.

Traitement des tumeurs malignes

Le traitement du carcinome hépatocellulaire dépend de nombreux facteurs: l'âge du patient, le degré d'atteinte hépatique, la gravité de la maladie sous-jacente, les processus chroniques concomitants, etc. Plus le début du traitement est précoce, meilleures sont les chances de succès.

L'exérèse chirurgicale de la tumeur n'est pas toujours possible: en cas de lésions étendues et dans le contexte d'une cirrhose à évolution rapide, l'opération est irréalisable.

Avec une petite tumeur sur le fond des modifications mineures dans l'ablation du foie donne de bons résultats, puisque le foie a la capacité de se régénérer (restaurer).

Le traitement médical avec des médicaments spéciaux (cytostatiques), qui ont des effets néfastes sur les cellules cancéreuses, est malheureusement inefficace pour le moment.

En général, il existe de nombreuses méthodes pour traiter les tumeurs du foie. En choisissant la bonne voie, le médecin prend en compte tous les avantages et inconvénients, évalue toutes les maladies associées. Malheureusement, les personnes souffrant déjà d'une maladie coronarienne, d'un ulcère de l'estomac ou du duodénal, du diabète, etc. ne sont pas assurées contre les tumeurs malignes.

- ablation chirurgicale du cancer primitif ou métastatique du foie;

traitement combiné des tumeurs du foie, combinant des interventions chirurgicales avec diverses options d'effets interventionnels - l'introduction de médicaments par divers vaisseaux;

- interventions endovasculaires - introduction de diverses compositions pharmaceutiques sous le contrôle d'appareils à rayons X. Celles-ci comprennent - une chimioinfusion artérielle dans l'artère hépatique, une embolisation de l'artère hépatique et une chimioembolisation de l'artère hépatique (avec cette option de traitement, une substance spéciale est injectée dans l'artère qui arrête d'alimenter la tumeur du foie); intraportal - chimio-perfusion dans la veine porte, chimioembolisation de la veine porte et embolisation mécanique de la veine porte (comme au point a, seule une substance spéciale est injectée non dans l'artère, mais dans la veine); méthodes de destruction des tumeurs locales percutanées: thérapie à l'éthanol (destruction d'une tumeur avec de l'alcool éthylique), cryodestruction, ablation par radiofréquence; interventions endobiliaires: installation de drainage externe permanent ou de stents;

- traitement aux isotopes - introduction de radio-isotopes spéciaux qui s'accumulent dans les cellules tumorales du foie et les tuent;

- imothérapie des tumeurs primitives - administration de médicaments anticancéreux: fluorouracile, doxorubicine, mitomycine C, mitoxantrone, etc., et métastatiques - principalement selon les principes de traitement des carcinomes primaires, c.-à-d. des tumeurs à l'origine de métastases dans le foie;

- chimiothérapie systémique et radiothérapie pour la progression des tumeurs du foie;

- Thérapie ciblée - thérapie ciblée directement sur les tumeurs du foie, médicament spécialement créé, Arglabin;

- thérapie complémentaire - thérapie complémentaire pour lutter contre les métastases, les rechutes et les complications d'une thérapie antitumorale spécifique;

L’administration percutanée d’alcool (éthanol) directement dans la lésion permet d’obtenir de bons résultats chez les patients présentant une tumeur de petite taille et une capacité fonctionnelle du foie assez bonne.

Une concentration élevée d'alcool entraîne le blocage des vaisseaux sanguins qui alimentent la tumeur et sa destruction ultérieure (nécrose). Cette méthode est simple, abordable, mais malheureusement, avec des dommages importants au foie est inefficace. De nouvelles méthodes de traitement du carcinome hépatocellulaire sont en cours de développement, notamment la coagulation par micro-ondes et l'utilisation de méthodes de génie génétique.

Les médicaments suivants sont utilisés en thérapie complémentaire: acide polyprénoïque, métadoxil, adaptogènes, antioxydants, etc.

La transplantation hépatique, récemment affectée par le processus tumoral, était considérée comme un fantasme, on ne pouvait en rêver. Mais il y a 10 ans, des scientifiques de l'Institut central de recherche en radiologie et radiologie de Saint-Pétersbourg, dirigé par le directeur et académicien de l'Académie des sciences de Russie, A.M. Pour la première fois en Russie, Granov a procédé à ces greffes courageuses.

Jusqu'à présent, le patient était observé dans la clinique à laquelle l'opération avait été réalisée. Il y a d'autres résultats positifs de la greffe de foie. Cependant, ces opérations sont très coûteuses et ne sont pas accessibles à tout le monde. De plus, il est difficile d'obtenir des organes de donneurs. Peut-être qu'au troisième millénaire, la médecine apprendra à cultiver diverses cellules et organes à ces fins.

L'ablation par radiofréquence est une nouvelle méthode de la fin du siècle dernier. Il a maîtrisé et pratiqué à l'Institut de chirurgie de Moscou, nommé d'après AV Vishnevsky RAMS. Au cours de ce traitement, le chirurgien insère une aiguille dans la tumeur du foie à travers la paroi abdominale du patient. A travers cette aiguille est l'effet de radiofréquence sur les cellules tumorales. Les cellules cancéreuses du foie du patient ont littéralement soudé et détruit la tumeur. Une cicatrice se forme sur le site de la tumeur. Actuellement, il y a déjà des résultats positifs chez 40 patients de cet institut.

Mais aujourd'hui, la méthode la plus courante de traitement antitumoral des patients est la chirurgie. Elle consiste non seulement en l’élimination radicale d’une tumeur du foie, mais également en une endovasculaire, c’est-à-dire par l’intermédiaire des vaisseaux d’intervention.

Afin d'éviter de graves complications postopératoires et d'améliorer la qualité de vie, chaque patient doit savoir comment se préparer à l'opération.

L'expérience de la pratique chirurgicale montre que les résultats d'une opération planifiée dépendent essentiellement de la préparation préalable de l'organisme. Plus vous vous préparez soigneusement à l'opération, plus la période post-anesthésique sera facile, moins il y aura de complications, plus les cicatrices guérissent rapidement.

Tout d’abord, le patient doit nourrir son corps avec des micro-éléments et des vitamines, en particulier du groupe des antioxydants: A, C et E. Ces substances et d’autres se trouvent en abondance dans les jus de légumes. Il est conseillé de boire 1/2 tasse de jus de carotte fraîchement préparé avant le petit déjeuner. Comme le jus de carotte n’est pas bien toléré, il est nécessaire, comme on l’a déjà mentionné, de modifier quelque peu la nature de son aliment principal.

À savoir: exclure de l'alimentation ou réduire de manière significative les aliments contenant du sucre, de la farine et de l'amidon. Toutefois, si l'état s'aggrave après la consommation de jus de carotte, vous pouvez ajouter un peu de crème de lait, mais n'arrêtez pas de le prendre. Le jus de carotte peut être remplacé par de la betterave rouge ou, avec une bonne portabilité, par un mélange de ces deux jus.

Pour la préparation de la boisson utilisée betterave marron sans veines blanches, forme cylindrique (le sommet n'est pas utilisé). Buvez la même quantité avant le petit déjeuner. Mais n'oubliez pas qu'avant d'utiliser du jus de betterave, il est nécessaire de supporter au moins 2-3 heures. Cela est dû à la présence de substances pouvant causer un spasme vasculaire. Heureusement, ils se décomposent en plein air. Plus tard dans la soirée, il serait bon de boire une demi-tasse d'infusion d'églantier. Trois jours avant l'opération, la consommation de jus et de perfusions doit être interrompue.

Après l'opération, les 3-4e jours (après avoir consulté le chirurgien traitant), vous pouvez inclure dans le régime 1/2 tasse de jus de légumes frais. Sirotez un jus avant les repas. Au cours de la journée, il est très utile de boire 1/2 tasse de compote de fruits secs. Les résultats du traitement chirurgical des tumeurs malignes du foie dépendront de nombreux facteurs, parmi lesquels l'humeur psychologique.

Toute intervention chirurgicale, et même une intervention encore plus radicale visant à retirer une partie importante du foie, oblige le patient et le chirurgien à travailler ensemble pour améliorer leur état de santé général. Il est important de renforcer le système immunitaire, car dans le cancer primitif du foie, ainsi que dans les métastases hépatiques, l'immunité cellulaire est supprimée, ce qui est responsable de la protection antitumorale.

La plupart des chercheurs en oncologie estiment que pour améliorer la qualité de vie des patients et réduire les effets secondaires après une intervention chirurgicale, vous devez utiliser des remèdes naturels aux propriétés antioxydantes et adaptogènes. Un certain nombre de chirurgiens, hépatologues - médecins opérant du foie, estiment que la nutrition parentérale joue un rôle déterminant dans la prévention et le traitement des complications postopératoires chez les patients atteints de tumeurs du foie, avec l'inclusion obligatoire de vitamines et de micro-éléments dans l'alimentation.

Certains médecins ont mis au point un complexe vitaminique antioxydant pour éliminer les troubles métaboliques chez les patients atteints de tumeurs malignes du foie, qui doit être pris dans les 7 jours précédant la chirurgie.

Le complexe comprend du rétinol (vitamine A), de l’alpha-tocophérol (vitamine E) et de l’acide ascorbique (vitamine C) à fortes doses. Selon les observations de spécialistes, l’introduction de ce complexe antioxydant a amélioré la santé des patients et réduit le nombre de complications purulentes après les opérations. Tout complexe vitaminé-minéral équilibré qui doit être pris pendant 2 à 3 semaines 2 à 3 fois par an sera utile.

Les vitamines et les minéraux nécessaires au patient oncologique sont également présents dans les produits frais: leurs fruits et légumes, qui devraient être inclus dans le régime alimentaire.

Jus de carottes fraîches à base de carottes de bonne qualité, variétés de punisseur (ne pas utiliser le sommet) sont considérées comme miraculeuses. Il est conseillé d'utiliser du jus de carotte fraîchement préparé 1/2 tasse par jour pendant 1 mois.

Le jus de carotte est riche en oligo-éléments (sodium, potassium, calcium, magnésium, fer, phosphore, soufre et silicium). Ces oligo-éléments sont vitaux pour le corps humain qui subit une intervention chirurgicale afin de retirer une tumeur du foie. Dans le jus, ils sont contenus dans une forme convenant au corps. Nous voulons attirer votre attention sur le fait que le jus doit être frais, pas en conserve, et doit être bu immédiatement après sa préparation.

Lors de l'utilisation du jus de carotte, il est nécessaire d'éliminer complètement l'amidon, la farine et le sucre concentré.

Le jus de carotte n'est qu'un complément à la nutrition d'une personne ayant un foie malade. Son alimentation quotidienne devrait comprendre des protéines, des lipides, des glucides, des vitamines et des oligo-éléments.

Nutrition pour les tumeurs du foie

La principale exigence pour le régime alimentaire d'un patient atteint d'une tumeur maligne du foie est d'exclure les produits alourdissant le foie.

Les régimes de ces patients sont formés conformément aux règles et principes suivants:

- exclure les produits contenant beaucoup de bases de cholestérol et de purines (substances extractives de la viande, du poisson, des champignons);

- ne faites pas frire les produits, mais faites bouillir dans de l'eau ou à la vapeur ou peut être cuit;

- Ne mangez pas de boissons et de plats très froids;

- limiter la teneur en graisse dans le régime alimentaire;

- arrêtez de boire de l'alcool et de fumer.

Le patient devrait manger 4–5 fois par jour. Dans tout traitement de la pathologie tumorale, la flore intestinale en souffre. Même si vous ne présentez pas de signes évidents de dysbiose et de désordres intestinaux causés par celle-ci - douleurs abdominales, nausées, augmentation de la formation de gaz, violation du passage des masses fécales, etc., il est nécessaire d'effectuer une récupération dans un délai d'un mois.

À cette fin, des préparations bactériennes utilisées (bifidumbactérine, bifikol, lactobactérine, Linex, etc.). À l'avenir, des traitements préventifs avec des préparations bactériennes devraient être effectués régulièrement, chaque printemps et chaque automne.

Dans le traitement des maladies tumorales du foie, les régimes les plus populaires sont les régimes 5 et 5a.

Indications: maladies du foie et des voies biliaires en dehors du stade aigu.

Caractéristique: table mixte avec limitation des graisses animales, substances extractives, aliments frits et introduction de substances lipotropes.

Ingrédients: pain blanc et noir, hier, céréales (de préférence sarrasin, gruau), beurre (60 à 70 g par jour et quantité utilisée pour la cuisson), fromage cottage, kéfir, yogourt, lait, omelette protéinée, soupes légumes, fruits, produits laitiers, céréales; variétés de viande, de poisson et de volaille allégées; légumes, légumes verts, fruits, baies cuites et crues.

La valeur nutritionnelle optimale du régime numéro 5 (en grammes): protéines - 90-100 g, lipides 60 g, glucides 350-400 g; sel - 5-10 g; calcium - 0,8 g, phosphore -1,6 g, magnésium - 0,5 g, fer - 15 mg; vitamines: С -100 mg, B1 - 4 mg, B2 - 4 mg, PP - 15 mg, A - 2 mg (à l'exclusion de la provitamine A); apport calorique de la ration journalière - 2800–3000 kcal.

Le professeur O. P. Marshak vous permet d'inclure dans le menu du régime numéro 5 les produits et plats énumérés ci-dessous.

Boissons: thé, thé au lait, café, naturel et substitut.

Produits de boulangerie: pains d’hiver et de seigle, pâtisseries et produits à base de farine maigres, biscuits à la farine d’avoine, pain de médecin.

En-cas: fromage non épicé, jambon maigre légèrement salé, hareng de qualité supérieure trempé (par exemple, Kertch), foie de morue.

Lait, produits laitiers: lait entier, lait en poudre, lait concentré, crème, crème sure fraîche (en quantité modérée), lait frais et kéfir; fromage cottage et plats à base de fromage cottage (principalement à base de fromage cottage allégé) à l'état bouilli et cuit au four.

Graisses: huile de tournesol crémeuse, olive, raffinée (en quantité modérée - environ 50 g par jour, dont 25 g d'huile végétale).

Œufs, ovoproduits: jaunes d’œufs (pas plus d’un jaune par jour); les œufs sont principalement utilisés pour compléter des produits culinaires; L'omelette cuite à la vapeur ou cuite au four est préparée à partir de protéines ou additionnée d'un demi-jaune.

Soupes: bortsch, soupe de betterave rouge, soupe de chou frais, soupes de légumes assortis, soupes de céréales aux légumes dans un bouillon de légumes à l’huile végétale sans faire griller les racines, soupes de fruits et de lait.

Viande, poisson: produits de bœuf maigre, de volaille maigre, de petits poissons (bouillis ou cuits au four), il est préférable de manger de la viande d'animaux adultes, y compris la volaille (éviter le veau et les poulets). Vous devriez également éviter les plats hachés. La viande doit être bouillie pendant 51 minutes dans de l'eau bouillante, en morceaux de 100 g, puis cuite ou cuite.

Céréales, pâtes alimentaires: porridges friables et semi-visqueux, puddings, céréales en cocottes, pâtes bouillies ou en cocotte. Plats particulièrement recommandés: flocons d'avoine, "Hercules" et sarrasin avec lait, fromage cottage.

Légumes, légumes verts: différents plats (sauf la rhubarbe, l’oseille, les épinards) à l’état cru, bouilli et cuit au four; Les carottes et les citrouilles sont particulièrement recommandés.

Fruits, baies, mets sucrés, produits sucrés: fruits et baies crus, bouillis et cuits au four (sauf très acides comme les canneberges, les groseilles rouges, le citron, etc.); compotes, gelées, gelées, sucre, confiture; Le miel est particulièrement recommandé (avec modération).

Sauces, épices: sauces à la crème sure et au lait, sauces sucrées, sauces aux légumes, cuites sans griller de la farine et des racines. Sauce au beurre, cumin, aneth, cannelle, vanille.

Produits à base de vitamines: décoctions d’églantines, divers jus de fruits et de baies non acides; baies et fruits crus frais, tomates; purée de carottes crues, en particulier les jus sont recommandés.

Les aliments salés peuvent être goûtés, dans des limites raisonnables (uniquement lorsqu'ils sont exacerbés sur l’avis du médecin de limiter l’utilisation de sel).

Il est recommandé de manger de la nourriture 5 fois.

Indications: exacerbation de maladies du foie et des voies biliaires.

Caractéristique: identique au régime n ° 5, mais économiquement, avec restriction des plats de viande.

Ingrédients: bouillie en purée, soupe de légumes en purée, gelée, gelée, jus de fruits, jus de fruits et de baies, pain blanc d'hier, beurre (30 g), biscuits secs. La viande est exclue du régime pendant 2-3 jours, puis donnez-la sous une forme minable.

Avec un régime alimentaire, les patients peuvent éviter les complications et la douleur. Mais pour une récupération de qualité du corps, il est nécessaire non seulement de manger des aliments, mais également de garder un esprit sain.

L'article utilise des matériaux de sources ouvertes: Auteur: Trofimov S. - Livre: "Maladies du foie"

Enquête:

Si vous trouvez une erreur, sélectionnez le fragment de texte et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Partager la publication "Cancer du foie - manifestation, traitement, nutrition"