loader
Recommandé

Principal

Tératome

Taches sur la peau avec des maladies d'organes internes

Publié par: administrateur le 22/04/2016

La peau blanche, les prédispositions génétiques, les cicatrices, les ulcères, les verrues, une importante accumulation de taupes dans une certaine partie du derme sont les principaux facteurs de risque de développer une maladie aussi dangereuse que le cancer de la peau.

C'est une maladie très grave, difficile à traiter et souvent mortelle. Par conséquent, il est important que chaque personne sache à quoi ressemble un cancer de la peau (photo 1), car il peut se développer chez tout le monde, sans distinction de sexe et d'âge. La malignité se développe généralement à partir de la composition cellulaire de la peau.

Il existe trois types, en fonction de la forme du flux:

  • un carcinome épidermoïde ou un carcinome épidermoïde;
  • carcinome basocellulaire ou carcinome basocellulaire;
  • mélanome.

On le trouve sous les formes exophytique (papillaire) et endophyte (ulcérative-infiltrante).

  1. Cancer exophytique (photo 2). Apparaît à la surface de la peau d'un nodule dense et massif en forme de croissance verruqueuse. Il grossit rapidement, a une surface rugueuse. Habituellement, les lésions cutanées sont recouvertes d'une croûte dure, facilement blessée et qui saigne. Au fil du temps, les cellules malignes se développent dans la couche épithéliale.

Ensuite, il se produit une infiltration (pénétration) de cellules atypiques dans d’autres tissus. Ces deux espèces se métastasent aux ganglions lymphatiques régionaux.

Le mécanisme de la maladie

Une tumeur maligne provient d'une ou de plusieurs taches rosâtres, qui commencent finalement à se décoller. Une telle phase initiale peut durer de une à deux semaines à plusieurs années. La localisation principale est la partie faciale, la région de l’épaule dorsale et le thorax. C'est ici que la peau est la plus délicate et susceptible aux changements physiologiques du corps. Le cancer de la peau peut se former sous la forme de taches pigmentaires, qui grossissent, deviennent convexes, deviennent fortement foncées au brun foncé. Se produit souvent à la condition de la dégénérescence des taupes en néoplasmes malins. Une tumeur peut aussi ressembler à une simple verrue.

Raisons

La photo 4 montre comment de nombreuses tumeurs malignes se développent sur la peau. Cependant, tout le monde ne connaît pas les facteurs responsables de la maladie. Les principaux signes de cancer de la peau peuvent être divisés en trois groupes. Considérez-les.

  1. Exogène - sources externes. Ceux-ci comprennent:
  • rayonnement ultraviolet et rayonnement solaire (insolation);
  • effets dangereux des cancérogènes chimiques;
  • l'effet sur le corps des rayons X et d'autres sources de rayonnements ionisants;
  • effets thermiques élevés et prolongés sur certaines zones de la peau;
  • utilisation prolongée de médicaments anti-inflammatoires stéroïdiens, anti-et immunosuppresseurs.
  1. Endogène - facteurs internes. Ceux-ci comprennent:
  • prédisposition génétique à la renaissance et à la mutation génique de cellules;
  • diminution de la fonction de protection du corps, dysfonctionnement des systèmes immunitaire et hormonal;
  • renaissance de taches de naissance et nevi (taupes);
  • prédisposition génétique;
  • maladies chroniques de la peau;
  • facteur d'âge.
  1. Conditions précancéreuses obligatoires. Ce sont des modifications congénitales ou acquises de la composition cellulaire du corps, contribuant à l'apparition d'un cancer de la peau. Ceux-ci comprennent:
  • Maladie de Bowen. Se produit sur toutes les zones de la peau sous forme de plaques brun-rouge avec des bordures irrégulières. Ils sont recouverts d'une croûte légère ou d'écailles. Il y a des espèces verruqueuses et eczémateuses.
  • Pigment xeroderma - dystrophie chronique congénitale de la peau, exprimée en ultrasensible aux rayons ultraviolets. Souvent trouvé chez des parents proches. L’apparition de taches de vieillesse, le développement d’une dermatite, une atrophie et un amincissement complet de la peau sont caractéristiques. L'hyperkératose, un épaississement de la peau, est moins courante. Accompagné par l'expansion de petits vaisseaux sanguins.
  • Maladie de Paget - modifications anormales de l'aréole thoracique. La cinquième partie de la maladie survient aux fesses, aux organes génitaux externes, aux hanches, au cou et au visage. Elle se manifeste par des lésions cutanées érosives, accompagnées de brûlures et de démangeaisons.
  • Kératome sénile - éruptions cutanées verruqueuses multiples sur le visage, le cou et les mains. La maladie est caractéristique des personnes en âge.
  • Cuir Corne Il survient le plus souvent chez les personnes de plus de 60 ans. Il a la forme d'une saillie rosâtre avec un sommet brun foncé. Cette maladie chronique peut durer des années. Il se caractérise par une kératinisation intense.

Attention! Les symptômes susmentionnés du cancer de la peau peuvent être des conditions préalables à la survenue d'une maladie grave. Si une personne est à risque, à des fins de prévention, il est nécessaire de procéder à un examen approfondi afin que le stade initial de la maladie n'entre pas dans la catégorie d'évolution rapide. Si une personne souffre d'une maladie précancéreuse - obligatoire - un traitement adéquat immédiat est nécessaire.

Symptomatologie

Le stade initial des processus pathologiques à la surface de la peau, comme dans beaucoup d'autres maladies, n'entraîne aucune gêne pour les patients. Les tout premiers symptômes sont un changement de couleur et de structure des zones individuelles de la peau. Mais ils ne s'inquiètent toujours pas, il n'y a pas de douleur, donc beaucoup ne considèrent pas cela comme une raison importante d'aller à l'hôpital.

Les premiers symptômes et leurs manifestations dépendent en grande partie du type et de la forme de l'oncologie. Par exemple, le carcinome épidermoïde de la peau suit une évolution rapide et rapidement progressive qui propage activement les métastases. Tandis que les tumeurs basales peuvent ne pas se manifester avant des années. Le mélanome survient le plus souvent chez les taupes et est guéri avec succès aux premiers stades. Mais il existe des symptômes qui apparaissent indépendamment de la variété de reproduction des cellules cancéreuses sur la peau.

Considérez les principaux:

  • la formation sur le corps d'un nouveau grain ou de nouveaux grains de beauté qui changent avec le temps;
  • l'apparition de zones sèches de peau irritée, sur lesquelles se forment des écailles superficielles, qui exfolient et tombent;
  • l'apparition d'ulcères et de longues plaies ne cicatrisant pas, dont la taille et les saignements progressent;
  • la formation de durcissement sous forme de cônes et de nodules de nuances rouges, roses, violettes, blanches et autres dans différentes parties de la peau;
  • l'apparition de taches blanches à structure superficielle kératinisée;
  • changements dans les nevi et les taches de naissance existants dans le sens d'une augmentation de volume, d'apparition d'une inflammation et de saignements, d'une décoloration.

Dans le même temps, les symptômes dits communs des lésions cancéreuses sont également notés:

  • sensation de faiblesse, surmenage constant, fatigue même avec une légère charge sur le corps;
  • perte de poids déraisonnable, manque d'appétit et insomnie;
  • augmentation prolongée de la température insignifiante;
  • syndrome douloureux qui apparaît aux derniers stades du développement en oncologie.

Attention! Tous ces symptômes doivent conduire le patient chez un dermatologue ou un oncologue pour consultation. Seul un spécialiste d'un scénario typique de développement d'un processus malin, l'observant au fil du temps, peut poser un diagnostic correct. Ne vous engagez pas dans l'autodiagnostic et encore plus dans l'autotraitement!

Types de cancer de la peau

Bien que tous les types de cancers de la peau présentent des symptômes similaires, ils diffèrent par leur nature, leur diagnostic et leurs protocoles de traitement. Selon la fréquence de la maladie, le carcinome basocellulaire est le plus fréquent, les carcinomes épidermoïdes de la peau et les mélanomes sont un peu moins fréquents.

Carcinome basocellulaire:

Une des caractéristiques distinctives de cette espèce est son incapacité à se propager (dissémination) du foyer principal à d’autres régions par le sang et la lymphe. Il peut apparaître sur différentes parties du corps, mais plus souvent sur le visage. Le mécanisme de formation est la dégénérescence maligne des cellules basales, situées dans la partie inférieure de l'épiderme. Il se caractérise par un développement lent pouvant durer jusqu'à quinze ans. Les principaux symptômes sont des nodules microscopiques rouges, jaunes et gris et des boutons qui se développent, se détachent et saignent, provoquant des brûlures et des démangeaisons. Cela conduit à des ulcères non cicatrisants sur le corps. En principe, il ne métastase pas, bien que des cas de pénétration dans les tissus voisins soient connus. En pénétrant profondément dans la peau, on endommage considérablement les tissus internes. Avec la pénétration dans les cellules nerveuses apparaît la douleur. Dans les formes avancées, il détruit le tissu cartilagineux, les os et la membrane conjonctive des organes, le fascia. Le traitement du carcinome basal est effectué par radiothérapie et par des méthodes cryochirurgicales. Dans les formulaires en cours d'exécution, des opérations sont nécessaires.

Carcinome épidermoïde:

Il est considéré comme l'un des types d'oncologie de la peau les plus dangereux. Elle se caractérise par un développement rapide et la capacité de jeter des métastases dans les ganglions lymphatiques, le tissu osseux et les organes internes d'une personne. Le carcinome épidermoïde initial de la peau se propage non seulement à la surface, mais se développe également dans les couches sous-cutanées. La localisation principale concerne les parties du corps susceptibles d'être exposées de façon permanente aux UV. Les excroissances tumorales prennent naissance dans la couche supérieure de la peau. Les cellules malignes sont caractérisées par une hyperchromatose - augmentation de la pigmentation due à des troubles métaboliques et une hyperplasie - augmentation rapide et incontrôlée du nombre de tumeurs. Les principaux symptômes sont l'apparition de démangeaisons au niveau des plaques, des ganglions, des ulcères, une croissance rapide et des saignements. Ulcères en forme de cratère avec des bords irréguliers. Avoir une odeur désagréable. Les nœuds ont une grande surface bosselée semblable à un champignon. Il peut être exprimé sous forme endophytique - la croissance nodulaire est située directement dans la peau et se développe en un ulcère pénétrant en profondeur. Forme exophytique suggère la présence de verrues, papillomes, éducation en couches solides. Souvent, la mutation cellulaire se produit sur le fond de maladies qui se transforment en cancer (ils ont été mentionnés plus tôt). Les métastases aggravent considérablement le pronostic de l'évolution de la maladie. Le carcinome épidermoïde est traité avec des méthodes bénignes et, s'il est détecté à un stade précoce, il est complètement guéri.

Mélanome malin:

Les cellules anormales de ce type de cancer sont formées à partir de mélanocytes - cellules qui produisent le pigment de la peau. Elle est considérée comme la forme d'oncologie la plus agressive en raison de la propagation rapide des métastases. Le principal facteur d'apparition est la surabondance de la lumière solaire, qui active un degré élevé de formation de mélanine et contribue à la dégénérescence des cellules en néoplasmes malins. Apparaît initialement sur les zones ouvertes du corps, a différentes formes et tailles. Elle se caractérise par la présence de rougeurs, de démangeaisons, de saignements, de gonflements autour de la zone de localisation, de phoques, de la formation d’ulcères au centre du foyer. Étaler sur la surface de l'épiderme et germer profondément dans la peau. Souvent originaire d'un naevus - taupes, au moins - taches de rousseur, taches pigmentées. Convient aux changements asymétriques et aux processus inflammatoires. La prévision est favorable dans le cas d'un traitement rapide des soins médicaux.

N'oubliez pas de surveiller l'état général de votre peau. Les manifestations atypiques et les néoplasmes exigent une réponse adéquate et rapide. Ce n'est qu'avec une telle attitude envers la santé du cancer de la peau que vous passerez!

Cancer de la peau - les premiers signes, symptômes, causes et traitement du cancer de la peau

Bonne journée, chers lecteurs!

Dans cet article, nous discuterons avec vous d'une maladie telle que le cancer de la peau et de tout ce qui s'y rapporte: les premiers signes, symptômes, stades de développement, causes, types, diagnostic, traitement, médicaments, remèdes populaires, prévention et autres informations utiles.

Qu'est-ce qu'un cancer de la peau?

Le cancer de la peau est une maladie maligne de la peau causée par une violation de la transformation des cellules d'un épithélium squameux stratifié avec un polymorphisme important.

Le principal symptôme du cancer de la peau est l’apparition d’un néoplasme sous la forme d’un petit phoque peint en brun foncé, rouge ou même noir, bien que sa couleur ne diffère pas beaucoup de celle d’une peau saine. D'autres signes incluent une augmentation des ganglions lymphatiques, une augmentation de la température corporelle, la couverture d'une tumeur avec des squames et sa douleur à la palpation.

Le principal facteur de risque de cancer de la peau est l'exposition de la peau aux rayons ultraviolets (lumière du soleil). C'est pourquoi le développement d'un cancer de la peau se produit le plus souvent dans les zones ouvertes de la peau exposée au soleil - front, nez, oreilles, coins des yeux et autres parties de la tête. Les tumeurs malignes de la peau du corps, des bras et des jambes sont assez rares et leur pourcentage ne dépasse pas 10% de tous les cas de la maladie.

Il est accepté de subdiviser le cancer de la peau en plusieurs types - mélanome, basaliome, adénocarcinome, carcinome épidermoïde et sarcome de Kaposi, chacun ayant sa propre évolution clinique.

Développement du cancer de la peau

Le cancer de la peau se développe progressivement, sur 4 stades. Cependant, le mélanome a un stade zéro dans lequel il y a déjà une nouvelle croissance sur la peau, par exemple une tache de rousseur, une taupe ou un autre naevus. Une visite opportune chez le médecin au stade zéro donne une prévision de presque 100% de l'évolution favorable de la maladie, car dans ce cas, seule la couche supérieure de la peau est affectée.

Considérez les stades du cancer de la peau plus en détail:

Cancer de la peau stade 1 (stade initial) - se caractérise par une tumeur visible en un endroit, atteignant 2 cm de diamètre, qui se déplace avec le mouvement de la peau, tandis que les couches inférieures de l'épiderme sont également impliquées dans le processus pathologique. Les métastases sont absentes. Le pronostic pour la récupération complète du patient est favorable.

Cancer de la peau stade 2 - caractérisé par une tumeur maligne visible et douloureuse, d'environ 4 mm de diamètre et par l'absence de métastases. Dans de rares cas, il y a une métastase sous la forme d'une inflammation de l'un des ganglions lymphatiques les plus proches. Avec une détection opportune, les prévisions sont rassurantes: le pourcentage de survie à 5 ans est d'environ 50% des patients.

Cancer de la peau stade 3 - se caractérise par un néoplasme très douloureux, bosselé ou squameux, qui, du fait de la germination dans le tissu sous-cutané, a un mouvement limité. Les métastases ne sont présentes que dans le système lymphatique, les organes internes au stade 3 sont touchés. La prévision est relativement réconfortante - la survie est d'environ 30% de tous les patients.

Cancer de la peau stade 4 - caractérisé par une augmentation de la taille d'une tumeur maligne avec un degré élevé de douleur, touchant souvent d'autres zones de la peau. Une tumeur se développe déjà profondément sous la peau, capturant parfois les tissus osseux ou cartilagineux situés sous la tumeur cutanée dans le processus pathologique. On note souvent le saignement d'une tumeur. Parallèlement, des cellules anormales dans le sang se propagent dans tout le corps, ce qui l'intoxique. Pour cette raison, en plus des dommages au système lymphatique, les métastases se propagent à de nombreux organes, touchant principalement le foie, après les poumons, etc. La prévision est décevante - le taux de survie est d'environ 20% de tous les patients.

Statistiques sur le cancer de la peau

Les hommes et les femmes sont à risque d'apparition et de développement d'un cancer de la peau, les personnes de plus de 60 ans, les personnes à la peau claire, ainsi que les personnes souvent au soleil et les amateurs de lits de bronzage sont particulièrement sensibles à la maladie.

Environ 90% des tumeurs malignes apparaissent et se développent sur le cuir chevelu - nez, front, oreilles. Les 10% restants - bras, jambes, torse.

Le cancer de la peau occupe la première place parmi tous les cancers, alors que 12% environ des cancers touchent les hommes et 17% les femmes.

Le mélanome est la forme la plus courante de cancer de la peau - en 2014, environ 55% de tous les cas.

La maladie a tendance à se régénérer - d’année en année, les maladies malignes de la peau se manifestent plus souvent chez les plus jeunes. De plus, chaque année, le nombre de cas de cancer de la peau augmente d’environ 4,5%.

Le pronostic de survie varie selon le lieu de résidence: environ 88% des résidents américains, environ 85% de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande, 73% de l'Europe, environ 50% des pays en développement.

Cancer de la peau - CIM

ICD-10: C43-C44;
ICD-9: 172, 173.

Symptômes du cancer de la peau

Le principal symptôme du cancer de la peau - l'apparition de tumeurs, roses, rouges, brunes ou noires - qui, à mesure que la maladie progresse, grossit, devient douloureux et même très douloureux, se développe dans les couches inférieures de la peau et même plus profondément que la peau, jusqu'aux os.

Les premiers signes de cancer de la peau

  • L'apparition d'un petit grain indolore sur la peau, d'une plaque brillante ou d'un nodule gris-jaune;
  • La tumeur a une couleur inhabituelle, comparée aux taches de rousseur, aux taupes et autres formations sur la peau;
  • La tumeur n'a pas de limites claires;
  • Au bout d'un moment, la tumeur peut démanger, démanger, picoter;
  • La nouvelle croissance augmente en taille;
  • Fatigue chronique.

Symptômes du cancer de la peau

Parmi les principaux signes de cancer de la peau, notons:

  • Un néoplasme avec des limites floues, ayant souvent une séparation et inhabituel pour une peau saine ou des formations telles que les taches de rousseur et les taupes, dont la couleur est de 4-6 mm de diamètre;
  • Fatigue chronique, malgré un repos suffisant du patient;
  • Faible appétit, perte de poids rapide;
  • Ganglions lymphatiques enflés, généralement proches de la tumeur;
  • Syndrome douloureux pendant toute la période de la maladie, aggravé par une exacerbation ou le développement d'un cancer.

Symptômes du cancer de la peau, selon son type:

Le mélanome est l’un des types de cancer les plus dangereux. Il se caractérise par un développement rapide et se propage avec un grand nombre de métastases. L'apparence est impossible et le développement du mélanome provient d'un naevus (taches de rousseur, taches de rousseur) déjà présent sur la peau. Les premiers signes de mélanome sont une augmentation rapide de la taille d'un naevus, ainsi qu'un changement de sa couleur en une couleur autre que le brun. En outre, les signes de mélanome sont - une augmentation de la densité de la tumeur, des démangeaisons, un gonflement, un gonflement et, après un certain temps, des ulcères apparaissent sur la tache de rousseur ou la taupe antérieure.

Basalioma - caractérisé par l'apparition d'une seule, légèrement surélevée sur la peau du néoplasme, sous la forme d'un hémisphère, peinte de couleur grisâtre, rosâtre ou naturelle (couleur de peau), avec un reflet nacré. La surface de la tumeur est principalement lisse, mais au centre se trouvent des écailles à l'ouverture desquelles s'ouvrent l'érosion et le sang qui dépasse. Le développement du carcinome basocellulaire est assez long - une augmentation de taille peut survenir au fil des ans. Les métastases ne sont pas non plus particulièrement caractéristiques de ce type de cancer de la peau, elles gênent occasionnellement le patient. L'apparition d'un carcinome basocellulaire est généralement observée sur la peau du visage et le travail des organes situés le plus près de la tumeur est perturbé.

Le carcinome épidermoïde de la peau est caractérisé par une augmentation rapide de la taille du néoplasme, qui a l'aspect d'une structure dense, un nodule bosselé, ressemblant à la surface du chou-fleur, peint en teinte rouge ou brunâtre. L'éducation peut se détacher ou même avoir des pelures. En se développant, la tumeur devient semblable à une verrue, présentant des ulcères et des saignements occasionnels. Le carcinome à cellules plates de la peau n'apparaît que sur la peau ouverte face aux rayons du soleil.

Adénocarcinome - se caractérise par l'apparition et le développement de tumeurs principalement dans les endroits présentant une accumulation importante de glandes sébacées - aisselles, plis sous la poitrine et autres parties du corps. L'adénocarcinome de la peau a l'apparence d'un petit nodule ou tubercule, qui au début a un développement plutôt lent, mais lorsqu'il entre dans la phase active, la tumeur grossit rapidement et les tissus jusqu'aux muscles sont touchés. C'est une forme relativement rare de cancer de la peau.

Le sarcome de Kaposi se caractérise par l'apparition de multiples néoplasmes malins sur la peau, impliquant souvent le système lymphatique, les muqueuses et les organes internes dans le processus pathologique. Dans 50% des cas, il est retrouvé chez les hommes infectés par le VIH et accompagne souvent d'autres types de maladies malignes - leucémie, lymphosarcome, lymphome de Hodgkin (lymphogranulomatose) et myélome multiple. Les néoplasmes présentant un sarcome de Kaposi sont de petits points denses, légèrement surélevés au-dessus de la peau, peints dans des couleurs allant du rouge et du bourgogne au bleu-violet, avec une surface brillante, parfois légèrement rugueuse. Lors de la combinaison de taches dans une tumeur, un ulcère peut apparaître sur celles-ci et le patient peut ressentir des picotements, des démangeaisons et un gonflement à cet endroit. Des symptômes supplémentaires peuvent inclure des nausées, de la diarrhée, des vomissements de sang, une toux avec expectorations sanglantes, des douleurs lors du repas. Le développement du sarcome de Kaposi est lent.

Complications du cancer de la peau

Parmi les complications du cancer de la peau figurent:

  • Tumeur hémorragique;
  • L'ajout d'une infection bactérienne qui favorise l'apparition de la suppuration;
  • La germination de la tumeur sous la peau - aux os, au tissu cartilagineux, au cerveau, au globe oculaire et à d’autres organes, en fonction de l’emplacement de la pathologie;
  • Fatal.

Causes du cancer de la peau

Les principales causes de cancer de la peau sont:

  • Exposition fréquente et prolongée de la peau aux rayons ultraviolets - rayons du soleil, lampes à ultraviolets dans les lits de bronzage, à cause desquels le cancer de la peau apparaît plus souvent chez les personnes travaillant au soleil, les amoureux du soleil ainsi que les habitants des régions méridionales;
  • Peau trop claire avec faible production de mélanine;
  • Rayonnement de la peau avec des rayons radioactifs, rayonnement thermique;
  • Des brûlures;
  • Le contact de la surface de la peau avec des substances cancérigènes - métaux lourds, arsenic, goudron, fumée de tabac;
  • Manger des aliments contenant des nitrates et des nitrites - viandes fumées, aliments frits, aliments en conserve, cornichons, pastèques hors saison, melons et autres aliments;
  • L'abus d'alcool, le tabagisme;
  • Blessure à la taupe - coupée lors du rasage, de l'éraflure ou de la déchirure
  • Application de tatouages, qui est associée à la violation de l'intégrité de la peau et à la présence de substances cancérogènes dans les peintures / encres - aluminium, titane, arsenic, nickel et autres;
  • La présence de naevus - chaque naevus, avec certains facteurs pathologiques, est une source potentielle d’apparition d’un cancer;
  • Facteur héréditaire;
  • Âge - on constate une augmentation du nombre de patients atteints d'un cancer de la peau chez les personnes âgées (à partir de 60 ans);
  • Infection - présence dans le corps de virus de l'hépatite, herpès, papillome, déficit immunitaire humain (VIH), champignons et autres;
  • La présence de diverses maladies - corne cutanée, kératome, lupus érythémateux, maladie de Bowen, leucémie, syndrome de Gorlin-Goltz, dermatite et autres affections cutanées chroniques (psoriasis, eczéma, versicolor).

Et encore une fois - des lits de bronzage! En 2009, des scientifiques de plusieurs pays ont mené des recherches et ont découvert que lors de la visite de lits de bronzage, le risque de développer des cellules cancéreuses augmente de 75%! Et ceci en dépit du fait que certains fabricants de lampes pour ces armoires marquent la sécurité de leurs lampes. De plus, une visite au solarium augmente le risque de mélanome rétinien.

Types de cancer de la peau

Le cancer de la peau est divisé en types suivants:

Le carcinome basocellulaire de la peau (carcinome basocellulaire, épithéliome basal, carcinome cellulaire de la peau) est présent dans 75% ou moins des cas, mais il s'agit du type le moins dangereux d'affection maligne de la peau. Le taux de survie est presque 100%. Les métastases se développent chez moins de 1% des patients. Il se caractérise par la destruction rapide des tissus entourant la tumeur. Les principales causes d'occurrence sont la prédisposition génétique (facteur héréditaire), la perturbation du système immunitaire, les effets sur l'organisme de substances cancérogènes, le rayonnement ultraviolet, les brûlures.

L'apparition se produit le plus souvent dans la couche supérieure du derme (épiderme), dans les follicules, sur le cuir chevelu. Basalioma est subdivisé en plusieurs types:

  • Surface;
  • Pigment;
  • Tumeur;
  • Ulcératif;
  • Cicatrice atrophique;
  • Fibroépithélial.

Le carcinome épidermoïde de la peau (synonymes: épithéliome, spinaliome) est retrouvé dans 25% ou moins des cas. Le pronostic de survie dépend en grande partie du stade auquel la maladie a été détectée. Aux premiers stades, il atteint 90%, à 2 ou 3 stades - jusqu'à 45%. Dans 40% des patients, la rechute se développe. L'occurrence se produit le plus souvent dans les zones du corps exposées au soleil et rarement aux organes génitaux. Les rayons du soleil, les brûlures fréquentes ou les lésions mécaniques de la peau au même endroit sont la cause principale du développement.

Le mélanome est présent dans 2 à 10% des cas et constitue le type de cancer de la peau le plus malin, causant la mort chez près de 90% des patients. Caractérisé par le développement rapide.

De plus, distinguez:

  • Adénocarcinome;
  • Lymphome de la peau.

Diagnostic du cancer de la peau

Le diagnostic du cancer de la peau comprend les méthodes d'examen suivantes:

Si vous suspectez une implication dans le processus pathologique du système lymphatique, une biopsie par aspiration à l'aiguille fine est prescrite.

Traitement du cancer de la peau

Comment traiter le cancer de la peau? Le traitement du cancer de la peau peut inclure les thérapies suivantes, dont le choix dépend du diagnostic, du stade et de la forme de la maladie:

1. traitement chirurgical
2. radiothérapie
3. Chirurgie micrographique pour MOHS
4. thérapie cryogénique;
5. thérapie au laser;
6. Traitement médicamenteux.

1. traitement chirurgical

Le traitement chirurgical est l’une des principales méthodes de traitement du cancer de la peau, qui consiste à enlever physiquement une tumeur et d’autres tissus impliqués dans le processus pathologique au cours duquel les cellules cancéreuses ont été détectées. Les ganglions lymphatiques affectés peuvent être sujets à l'ablation.

2. radiothérapie

La radiothérapie est utilisée dans les cas où le traitement chirurgical n'a pas donné le résultat souhaité, ainsi qu'en combinaison avec le traitement chirurgical, ou dans le cas où le traitement au scalpel ne peut pas être effectué - si la tumeur se situe au coin des yeux, au nez et à d'autres endroits similaires.

Les indications supplémentaires pour l'utilisation de la radiothérapie incluent les phases initiales du cancer, la présence de métastases, la survenue de récidives et la prévention du développement de la maladie après un traitement chirurgical (chirurgie).

La radiothérapie implique l'impact sur les zones du corps des rayonnements ionisants affectés par les cellules cancéreuses.

L'avantage de la radiothérapie est un bon effet cosmétique: absence de cicatrices d'objets coupants, absence de douleur. L’inconvénient de la radiothérapie est l’empoisonnement du corps par des substances radioactives, qui endommagent souvent les organes sains contenant des tissus corporels.

Parmi les méthodes de radiothérapie pour le cancer de la peau figurent:

La méthode d'irradiation fractionnée implique une irradiation unique d'une tumeur maligne par une dose élevée de rayonnement - jusqu'à 4 000 gps, fractionnés, dans un délai de 10 à 15 jours.

L’avantage de l’irradiation fractionnée réside dans l’absence de traitement répété, car Les radiations ont tendance à s'accumuler dans le corps et une évolution répétée peut entraîner une nécrose des tissus adjacents à la tumeur et des modifications de la vascularisation.

Avec une irradiation fractionnée unique, les tissus sains sont moins endommagés, tandis que les cellules cancéreuses sont détruites en premier.

Méthode de rayonnement focalisée à foyer court selon Shaul - implique l'irradiation d'un cancer malin avec le radium en une dose unique de 400-800 rads et dans la dose totale du cours - 6000-8000 rads, à l'aide d'un tube à rayons X spécial.

La méthode de rayonnement selon Shaul repose sur la distribution de l'énergie des rayons X et des rayons γ entre la tumeur et les tissus environnants. De ce fait, la dose maximale de rayonnement tombe sur la tumeur elle-même et les tissus environnants sont moins irradiés.

Cette méthode est utilisée à la place de la méthode obsolète d’exposition au rayonnement.

Les étapes de la radiothérapie

Traitement du cancer de la peau en 1 et 2 stades - est réalisée en utilisant une radiothérapie à focale courte en une dose unique de 300 à 400 patients joyeux et totale - de 5 000 à 7 000 patients joyeux. De fortes doses uniques peuvent raccourcir la durée du traitement, mais elles laissent les pires défauts cosmétiques sur la peau. Le pronostic de récupération est de 95-98% après irradiation à un stade et de 85-87% au 2e.

Le traitement des cancers de la peau des 3e et 4e stades est effectué à l'aide d'une irradiation aux rayons X profonde sur une installation de césium ou par télégramme. La posologie unique ne doit pas dépasser 250 rad (à 3 stades). La dose totale est déterminée par le médecin traitant.

Après irradiation, ils peuvent en outre prescrire un traitement par une méthode chirurgicale ou électrochirurgicale.

Le traitement chirurgical d'une tumeur maligne sur la peau est également indiqué pour le cancer aux rayons X sur le fond des cicatrices, ainsi que pour les récidives.

Après la radiothérapie, les patients doivent consulter leur médecin à des fins de surveillance tous les 6 mois pendant 5 ans.

Résultats de radiothérapie

Les résultats de la radiothérapie pour le cancer dépendent en grande partie de l'emplacement, de la profondeur et du stade du cancer, ainsi que de la méthode de rayonnement et des rayons utilisés.

L'efficacité de la radiothérapie pour le cancer de la peau est réduite dans les situations suivantes:

  • Stades avancés de la maladie;
  • Dans le cas des carcinomes basocellulaires de la peau, dans lesquels des cellules résistantes aux radiations sont souvent présentes;
  • Avec pathologie dans la région des yeux coupés, oreillette;
  • Lorsque les cellules cancéreuses se propagent aux tissus des os et du cartilage;
  • Le développement de la maladie s’est produit sur le fond du lupus, cicatrisation de la peau, ce qui a pour effet d’affaiblir les tissus environnants et de leur imposer la réponse nécessaire à une irradiation aux rayons X;
  • Avec une mauvaise sélection de la qualité des rayons, de la tension et du dosage de rayonnement appropriés.

3. Chirurgie micrographique pour MOHS

Le traitement micrographique cutané MOHS a été mis au point par le chirurgien Frédéric Moz (Frédéric E. Mohs: 1910-2002). La méthode de traitement est basée sur une incision microscopique du bord de la tumeur sous un anesthésique local, à un angle de 45 degrés, après quoi, dans des conditions de laboratoire, son type est déterminé par coloration des limites de la tumeur. En outre, la tumeur est congelée et coupée en parties minces, d'une épaisseur de 5 à 10 microns seulement, après quoi elles sont à nouveau colorées en laboratoire à l'aide d'une méthode spéciale. Si les cellules cancéreuses n'étaient pas trouvées dans 2 fragments consécutifs, la tumeur était retirée et la peau reconstruite trouvés, les examens microscopiques sont effectués jusqu’à ce qu’ils soient détectés.

Le pronostic de récupération par la méthode de traitement MOHS est de 97% à 99,8%. Entre autres avantages - défaut cosmétique minimal sur la peau.

4. Thérapie cryogénique

La thérapie cryogénique implique l’élimination d’une tumeur touchée par les cellules cancéreuses d’autres tissus en les exposant à une température très basse, par exemple l’azote liquide.

Prévisions

Le pronostic de guérison du cancer de la peau dépend en grande partie du type de tumeur, du stade de la maladie, du traitement opportun et adéquat et, bien sûr, du Seigneur!

Si on parle comparativement, les tumeurs malignes à la surface de la peau ont un pronostic plus favorable que le cancer des organes internes.

En général, le pronostic de récupération est:

  • Stade 1-2 de la maladie - 80-100% de son résultat positif;
  • 3-4 stade de la maladie - 40-50% de son résultat positif.

Cependant, rappelez-vous que même si le pronostic et l'évolution de la maladie sont totalement défavorables et que certaines personnes, notamment les médecins, ont perdu confiance en la solution optimale, essayez de ne pas désespérer et essayez de vous tourner vers Dieu. Il existe de nombreux témoignages dans le réseau lorsque des patients après la repentance et la confession ont reçu la guérison du Seigneur. A propos, dans les Ecritures, il y a des endroits tels que:

«Venez à moi, tous ceux qui travaillent et sont accablés, et je vous donnerai du repos» (Matthieu 11:28)

“Car“ quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé ”(Romains 10:13)

«Mais il a pris sur nous nos infirmités et a porté nos maladies. et par ses blessures nous sommes guéris »(Esaïe 53: 4,5)

Traitement des remèdes populaires contre le cancer de la peau

C'est important! Avant d'utiliser des remèdes populaires contre le cancer, vous devriez consulter votre médecin!

La méthode de traitement du lauréat du prix Nobel Otto Warburg. Otto Warburg est le créateur de la théorie biochimique du cancer, considérant que le développement de cette maladie est dû à la présence de parasites dans le corps, en particulier Trichomonas. Son traitement comprend la performance quotidienne des points suivants:

1. Soda. De nombreux médecins notent que les cellules cancéreuses meurent dans un environnement alcalin, il est donc recommandé d'alcaliniser le corps. Cela peut être fait avec de la soude ou du calcium. Seul un secret existe: le calcium seul ne peut pas être absorbé par l'organisme, car ce magnésium est nécessaire. Pour être efficace, il est nécessaire de prendre du magnésium avec du calcium dans un rapport de 1: 2. Une grande quantité de magnésium est contenue dans les légumes verts. Rappelez-vous que lors du traitement thermique, le magnésium est détruit. Vous devez donc en consommer cru. En outre, dans la viande, dans de nombreux complexes de minéraux pharmaceutiques et dans d’autres sources, il existe principalement du carbonate de calcium, qui est difficile à absorber par le corps; par conséquent, il est préférable d’utiliser du calcium, il est préférable d’utiliser ses sources végétales - divers légumes verts, tels que les feuilles de navet.

2. L'utilisation d'iode, dont une grande quantité est présente dans le chou marin et les autres algues. D'autres sources d'iode sont la dilution d'une goutte de cette substance dans de l'eau et du liquide bu à l'intérieur, ainsi que l'application de filets d'iode sur la peau.

3. L’utilisation d’amygdaline (vitamine B17), dont une grande partie est contenue dans les noyaux des noyaux d’abricot. Cependant, rappelez-vous que ces noyaux contiennent de la toxine, vous ne pouvez donc pas les manger beaucoup.

4. Tenir dans la bouche 1 c. cuillère d'huile de lin, pendant 15-20 minutes, puis crachez-le. En présence de Trichomonas, l'huile deviendra blanche, car ces parasites l'adorent et y vont calmement, donnant à l'huile une teinte blanche.

5. Boire une décoction d'herbes avec la présence obligatoire dans la collection de feuilles de bardane et de bouleau. En outre, pour obtenir le meilleur effet, il est également recommandé d’utiliser du chaga, du cornouiller et du sureau.

6. Il est nécessaire de nettoyer le corps des toxines.

7. Complétez le cycle d'utilisation du médicament à partir de Trichomonas, par exemple - "Trichopol".

8. Refusez au moment du traitement de produits qui contribuent à la formation d’un environnement acide à l’intérieur du corps - produits laitiers, produits à base de farine, bonbons. La viande peut être mangée, mais seulement en petite quantité et seulement bouillie. Les jus de légumes fraîchement pressés sont très utiles.

Chaga (champignons de bouleau). Lavez soigneusement et râpez le chaga. Ensuite, diluez 1 partie de chaga râpé dans 5 parties d’eau bouillie tiède et mettez de côté ce remède traditionnel contre le cancer de la peau à insister pendant 2 jours. Puis filtrer et boire la perfusion 100 ml 3 fois par jour, 30 minutes avant les repas. Conservez le produit au réfrigérateur, mais pas plus de 4 jours. Il convient également de noter que le chaga ne doit pas être pris simultanément avec la pénicilline ou le glucose par voie intraveineuse.

Pruche. Les guérisseurs traditionnels de la pruche recommandent l'utilisation même pour le traitement du cancer du foie, de l'estomac, de l'œsophage, du sein et d'autres types. Pour préparer le produit, versez 2 tasses de vodka dans un bocal de 3 litres et commencez à remplir le bocal pendant un tiers avec des pousses de pruche finement hachées, en le secouant régulièrement dans le bocal (vous ne pouvez pas le broyer dans un hachoir à viande, sinon la concentration sera élevée). Après avoir rempli la boîte avec une pruche pendant un tiers, remplissez-la jusqu'au bord avec de la vodka et fermez le couvercle. Mettez le produit au réfrigérateur pendant 14 à 18 jours, pour perfusion, en le secouant quotidiennement.

Appliquez une infusion de pousses de pruche le matin, avant les repas. Le premier jour - 1 goutte par verre d'eau, le deuxième jour - 2 gouttes par verre, le troisième jour - 3 gouttes et ainsi de suite jusqu'à 40 gouttes par jour, puis réduisez la dose d'une goutte pour atteindre une goutte. Après avoir répété le cours. Vous devez compléter 3 cours.

Propolis. Il est préférable d’utiliser une combinaison de traitement traditionnel avec de la pommade à la propolis et son utilisation à l’intérieur sous sa forme pure.

Les guérisseurs folkloriques pour le traitement du cancer recommandent de consommer quotidiennement 5 à 7 g de propolis sous forme pure 3 à 5 fois par jour, en la mastiquant soigneusement une heure avant les repas.

La pommade à la propolis est considérée comme un puissant remède populaire externe antitumoral. Pour sa préparation, vous avez besoin de 10 g de poudre de champignon de la butte mélangée à 100 g d’huile de propolis à 10-15%. Vous pouvez traiter la tumeur immédiatement après le refroidissement.

Pour préparer 15% d’huile de propolis, il est nécessaire de mettre 1 kg de beurre non salé dans un bol en émail, de le retirer du feu et de faire fondre progressivement 160 g de propolis râpée et broyée, en remuant la masse pendant 30 minutes, jusqu'à ce que le mélange soit deviendra homogène et pas cool. Prenez cette huile pour le traitement du cancer est recommandé pour 1 cuillère à soupe. cuillère 3- une fois par jour, 30 minutes avant les repas, le laver avec une demi-cuillère à soupe d'eau bouillie.

Collection d'herbes «Monastyrsky 16 herbes» du père George. Ce remède populaire venait du monastère Timashevsky. Pour préparer la collection, vous devez mélanger les plantes suivantes dans cette proportion: 25 g de sauge, 25 g d’ortie, 20 g d’églantine, succession, la busserole et l’immortelle, 15 g d’armoise, et 10 g de calendula, de camomille, de thym, de millefeuille, de menthe et de, bourgeons de bouleau, fourrages des marais et écorce de nerprine. Bien mélanger le tout et 6 c. Verser dans le bol émaillé, verser 2,5 litres d'eau bouillante, puis mettre la vaisselle à feu doux et laisser infuser le produit pendant 3 heures, jusqu'à ce que le liquide soit réduit de moitié environ. Ensuite, mettez de côté les moyens de refroidissement, filtrez-le et prenez sous forme de chaleur pendant 1 cuillère à soupe. cuillère 3 fois par jour, une heure avant les repas. Conservez le bouillon dans un récipient bien fermé au réfrigérateur. La durée du traitement est de 70 jours, après une pause de 15 jours et une répétition du parcours, malgré les indicateurs. Dans les stades avancés de cours répétés tout au long de l'année. Pendant le traitement, il est très important de vous limiter à la levure, à la viande, aux épices, à la viande fumée, aux matières grasses, aux épices et, bien sûr, à l'alcool.

Prévention du cancer de la peau

La prévention du cancer de la peau comprend le respect des recommandations suivantes:

  • Minimisez l'exposition prolongée au soleil pendant de longues périodes, surtout si vous avez la peau très claire.
  • Évitez de visiter les lits de bronzage;
  • Lorsque vous restez au soleil, en particulier au cours de sa plus grande activité, utilisez un écran solaire, et il est préférable à l’heure actuelle d’abandonner le bronzage;
  • Si des ulcères, des fistules et d’autres tumeurs suspectes apparaissent, consultez un médecin.
  • Évitez les brûlures, ainsi que les dommages mécaniques à la peau, aux papillomes, aux verrues et autres formations;
  • Eviter le contact direct de la peau exposée avec des substances cancérogènes;
  • Suivez les règles d'hygiène personnelle;
  • Essayez de donner des produits alimentaires d'origine végétale, ainsi que des produits enrichis en vitamines et oligo-éléments;
  • Renoncez à l'alcool, arrêtez de fumer;
  • Rejeter l'idée de tatouer le corps;
  • Si vous avez des maladies, consultez votre médecin afin que la maladie ne devienne pas chronique.