loader
Recommandé

Principal

Les symptômes

Cancer de la moelle osseuse: des symptômes à surveiller

La moelle osseuse est un élément clé du système de formation du sang. Cette structure assure la naissance, la croissance et le fonctionnement des cellules sanguines, ce qui contribue à la formation d'une activité immunitaire optimale dans le corps.

Il est évident que toute perturbation dans le fonctionnement d’une telle structure peut entraîner des complications importantes.

La définition

Le cancer de la moelle osseuse est une maladie du type cancer caractérisée par une atteinte de l'organe principal du système hématopoïétique. En d'autres termes, il s'agit d'une catégorie spécifique de tels néoplasmes, formés à partir des cellules souches de la structure considérée. En outre, l'oncologie de la moelle osseuse peut résulter de la métastase d'une tumeur maligne différente.

Manifestations visuelles

Lors de l'examen visuel du corps du patient, certains changements peuvent être notés. En particulier, il s'agit de la déformation des parties du corps touchées - elles peuvent gonfler ou gonfler.

Si vous sentez la tumeur, vous pouvez en définir les limites et sa taille. Dans certains cas, la palpation est accompagnée de douleur et la surface de la peau dans la zone touchée a une température élevée - ce sont des signes d'un processus inflammatoire.

En outre, lorsque la tumeur se propage aux tissus mous, des modifications de la surface de la peau peuvent être observées. Il acquiert une teinte pâle et s'amincit, ce qui donne des veines bien visibles.

Dans les dernières phases de l'oncologie, tout le corps est touché, ce qui se reflète assez dans l'apparence extérieure d'une personne. Cela concerne la détérioration des cheveux, de la peau, les changements de posture et de démarche du patient.

L'anémie

L'anémie est une affection spécifique du corps humain due à une concentration d'hémoglobine trop basse dans le sang. Dans la plupart des cas, cette maladie correspond à une diminution du contenu en globules rouges.

L'anémie est l'une des principales manifestations du cancer de la moelle osseuse, principal organe du système hématopoïétique. Avec la défaite, il y a des défaillances dans l'activité optimale de la formation du sang, qui est un facteur pour la formation de l'état en question.

La gravité des manifestations symptomatiques de l'anémie dépend du degré de réduction de l'hémoglobine. Parmi les signes communs sont:

  • La peau prend une teinte pâle. Dans certains cas, accompagné d'un jaunissement.
  • Faiblesse persistante et fatigue accrue.
  • Somnolence.
  • Essoufflement et palpitations.
  • Sensation de picotement désagréable dans les membres.
  • Perte de conscience

Parfois, ces patients ont certaines bizarreries: le désir de manger de la craie, le plaisir des odeurs désagréables.

Symptômes de l'anémie - manifestation la plus précise du cancer de la moelle osseuse

Douleur osseuse

Le premier symptôme de l'oncologie progressive de la moelle osseuse est l'apparition d'une douleur, qui se forme en raison de l'impact physique sur le lieu de localisation d'une tumeur maligne. Dans ce cas, la tumeur peut déjà être ressentie, de telles sensations sont un signe du deuxième stade de la maladie.

Dans cet article, les causes des fibromes cervicaux.

Avec le développement ultérieur du cancer, la douleur peut survenir sans pression. Au tout début, il est petit, périodique, mais avec le temps, il agit de plus en plus. Il se forme soudainement, mais il disparaît rapidement.

Au troisième ou quatrième stade de l'oncologie peuvent être présents en permanence. Dans la plupart des cas, a un caractère terne et douloureux. Il faut garder à l'esprit que les sensations ne sont pas toujours concentrées à la localisation de la tumeur - elles peuvent souvent se propager aux structures environnantes. Par exemple, si le cancer se situe dans la région de l’épaule, la douleur peut également réagir dans le bras.

Ce symptôme ne peut pas être éliminé par un simple repos - même les analgésiques aident très rarement. Il est amélioré la nuit ou pendant les activités intenses.

Ecchymoses déraisonnables sur le corps

Comme mentionné précédemment, la moelle osseuse est un élément clé du processus de formation du sang. Les plaquettes, les globules rouges et les globules blancs - tous ces globules sont générés par l'organe en question.

S'il est affecté par des cellules cancéreuses, le nombre de ces éléments est considérablement réduit, car l'oncologie provoque l'apparition de perturbations de l'activité du système hématopoïétique.

La coagulation du sang est assurée par les plaquettes. En conséquence, si leur concentration diminue, cela contribue à la formation d'ecchymoses sur le corps sans exposition physique préalable.

Symptômes de la maladie: ecchymoses sur le corps

Saignement des gencives

Le saignement des gencives dans le cancer de la moelle osseuse peut s'expliquer par plusieurs raisons. Tout d'abord, il s'agit d'une conséquence d'une violation de la coagulation du sang, provoquée par une diminution du nombre de plaquettes.

Mais il est évident que le cancer affecte le corps, provoquant des perturbations dans tous ses systèmes. Cela concerne en particulier l'immunité et la fourniture de vitamines essentielles.

De tels problèmes peuvent entraîner une avitaminose, qui est la cause de perturbations métaboliques de la muqueuse buccale. Sans traitement rapide, il y a une carence en vitamine C et, par conséquent, des saignements des gencives.

Engourdissement des parties du corps

Un engourdissement de parties du corps indique une lésion de la colonne vertébrale avec une maladie oncologique. Si le processus de cancer a atteint cette structure, un petit picotement ou un engourdissement dans les membres se produit en premier. Par conséquent, il est nécessaire de surveiller la sensibilité des doigts et, si cela se produit, vous devez en informer votre médecin.

De plus, l'engourdissement est généralement unilatéral. C'est-à-dire que la sensibilité d'une moitié du corps, un membre est perturbé. Dans le même temps, de telles sensations se forment progressivement, augmentant avec le temps.

D'où vient le cancer de l'intestin? Dans cet article, une description détaillée des manifestations de la maladie.

Problèmes de vessie et intestinaux

La principale cause de perturbation de l'activité de la vessie et des intestins est la défaite de la moelle épinière dans les cancers du col utérin et du thorax supérieur.

Il en résulte une hyperréflexie. Un tel processus est caractérisé par la direction des signaux provenant de la zone paralysée. En particulier, le déclenchement de l'hyperréflexie est facilité par les signaux sensoriels concernant le surpeuplement de la vessie ou des intestins.

Au début, le système nerveux réagit de manière adéquate - provoque la transpiration et une vasoconstriction. Mais à cause de problèmes avec la moelle épinière, la réaction réflexe se produit trop. Par conséquent, le corps ne peut pas toujours effectuer normalement même une action aussi simple que la vidange.

En outre, la pression artérielle augmente considérablement, ce qui peut être un facteur majeur de décès.

L'hypercalcémie

L'hypercalcémie est due à une concentration trop élevée de calcium dans le sang. En particulier, la maladie peut se former en raison du développement intensif de cellules tumorales qui stimulent la résorption du tissu osseux. En outre, les cellules tumorales peuvent produire de l’hormone parathyroïdienne, qui contribue à nouveau à l’hypercalcémie.

Initialement, la maladie se caractérise par des symptômes d'intoxication alimentaire courante. En raison de la forte concentration de calcium dans le sang, on peut observer:

  • Perturbation de la chaise.
  • Manque d'appétit.
  • Nausées et vomissements.
  • Douleur dans l'abdomen

Par conséquent, le diagnostiquer au début est difficile. L'hypercalcémie provoque plus tardivement:

  • Déshydratation du corps.
  • Problèmes de conscience.
  • Pannes nerveuses.
  • Dans certains cas, il existe un délire accompagné d’hallucinations.

Saignement du nez

En raison du cancer, le processus hématopoïétique est perturbé, ce qui contribue à augmenter la viscosité du sang. Ceci est dû à une concentration élevée de protéine - paraprotéine, qui crée les conditions d'un saignement constant du nez.

Voile devant les yeux

En particulier, la raison principale peut également être considérée comme un niveau anormalement élevé de paraprotéine, qui se forme lors du développement du cancer.

En outre, il peut être causé par une métastase du processus de cancer dans les os du crâne. La tumeur résultante, avec sa taille, exerce une pression sur une certaine partie du cerveau, provoquant divers dysfonctionnements dans le fonctionnement optimal de l'organe.

Somnolence et léthargie

Des symptômes similaires sont causés par des taux insuffisants d'hémoglobine. De plus, la somnolence et la léthargie progressent progressivement avec l'évolution de la maladie. Souvent, pour sortir du lit, le patient doit déployer des efforts considérables.

Maux de tête

Les maux de tête du cancer de la moelle épinière peuvent être causés par de nombreux facteurs:

  • Pénétration de métastases dans le cerveau ou dans les structures voisines.
  • Intoxication générale du corps lorsque les systèmes principaux sont endommagés.
  • L'anémie
  • L'hypercalcémie.

Selon la cause, le mal de tête peut avoir une manifestation différente: il peut être terne ou tranchant, douloureux ou explosif.

Nous vous recommandons de regarder une vidéo sur ce qu'est la moelle osseuse:

Si vous trouvez une erreur, sélectionnez le fragment de texte et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Maladie de la moelle osseuse: causes et symptômes

La moelle osseuse est l'un des organes hématopoïétiques importants du corps humain, dont dépend de l'état de l'immunité dont dépend la résistance à diverses maladies. Les cellules sanguines sont produites dans la moelle osseuse, qui circulera ensuite dans tout le corps.

Toute perturbation de la moelle osseuse menace le manque de renouvellement du sang, car la production de nouvelles cellules et le remplacement de cellules mortes et anciennes peuvent être ralenties ou considérablement réduites. À cause de cela, le sang est épuisé et le corps commence à souffrir. En outre, la moelle osseuse elle-même peut être infectée par des cellules cancéreuses nocives qui peuvent être transportées par le sang dans tous les organes du corps humain, y compris cet organe important.

Quelles sont les maladies de la moelle osseuse?

Le cancer de la moelle osseuse est un cancer dangereux.

En gros et moyen tube, les os creux du corps humain contient un tissu spécial lâche rougeâtre. C'est la moelle osseuse, qui joue un rôle énorme dans la santé du corps humain. Avec l'âge, le tissu rouge devient progressivement jaune, car il est remplacé par des cellules adipeuses. Avec ce processus, la vieillesse arrive progressivement, le corps se détériore et se régénère plus lentement, il existe diverses maladies de la moelle osseuse, dont les symptômes ressemblent initialement à un rhume avec fièvre, puis deviennent plus prononcés et caractéristiques.

De nouvelles cellules étant formées dans la moelle osseuse, il est possible que leurs mutations se produisent. Les cellules défectueuses qui en résultent provoquent des néoplasmes malins ainsi que des cellules saines fonctionnant normalement.

En conséquence, une personne contracte la plus grave des maladies existantes - le cancer.

Il existe de nombreuses maladies de la moelle osseuse, les plus courantes étant les suivantes:

  • anémie aplastique
  • anémie ferriprive
  • Groupe de maladies MDS
  • Groupe de maladies MPD
  • leucémie et beaucoup d'autres

Les anémies sont assez courantes et peuvent bien répondre au traitement. La leucémie, ou cancer des globules blancs, constitue une grave menace non seulement pour la santé, mais également pour la vie du patient. Cependant, avec le niveau actuel de la médecine et le diagnostic précoce, il est possible non seulement de maximiser la vie du patient, mais également de guérir complètement la maladie.

Causes et symptômes

Les symptômes de la maladie de la moelle osseuse dépendent du stade et de la forme de la maladie.

La maladie de la moelle osseuse, dont les symptômes sont très divers, survient pour diverses raisons. Le mode de vie d’une personne, la présence de mauvaises habitudes, un stress persistant ou aigu, une mauvaise santé et un hérédité accablant sont d’une grande importance. Des risques particuliers pour la santé sont causés par la présence de maladies des organes hématopoïétiques au sein de la famille, ainsi que par une tendance héréditaire au cancer.

Le cancer primitif de la moelle osseuse est rarement diagnostiqué. La plupart des maladies oncologiques de cet organe sont des métastases, qui sont transportées par le flux sanguin provenant de tumeurs cancéreuses dans les poumons et les glandes endocrines de l'homme. Certains scientifiques pensent qu'il est possible que le cancer de la moelle osseuse se développe en raison de la lésion primaire du gros intestin du patient.

Les symptômes de la maladie sont assez caractéristiques:

  • L'anémie
  • Grande faiblesse, fatigue.
  • Diminution de la coagulation sanguine, ce qui entraîne des saignements fréquents du nez et d'autres saignements, ainsi que des contusions et des contusions sur le corps dès le moindre contact. Chez un patient, les gencives peuvent saigner abondamment, même en pleine santé dentaire.
  • Somnolence constante, la personne ne se sent pas somnolente même après un sommeil prolongé.
  • Maux de tête
  • Vision réduite.
  • Douleur dans les intestins.
  • Problèmes avec la chaise.
  • Nausée, vomissements.
  • Grande soif.
  • Douleur dans les muscles des jambes.
  • Douleurs osseuses
  • Augmentation de la fragilité du tissu osseux et, par conséquent, des fissures et des fractures fréquentes avec un impact minimal.
  • Difformité de la colonne vertébrale.
  • Perte de poids.
  • Tendance aux maladies infectieuses due à une immunité très faible.

Ces symptômes sont quelque peu vagues et n'indiquent pas une maladie spécifique ni sa localisation. Cependant, ils constituent un véritable signal d'alarme nécessitant une visite urgente chez le médecin.

Plus d'informations sur la greffe de moelle osseuse sont disponibles dans la vidéo:

La maladie la plus terrible de la moelle osseuse, dont les symptômes peuvent être déroutants et confus est le cancer. Cette terrible maladie ne peut être guérie que si elle est «convulsive» aux tout premiers stades; dans tous les autres cas, elle entraîne un traitement long et sévère et une mort douloureuse. C'est pourquoi il est extrêmement important pour toute personne de faire attention aux plus petits signes de mauvaise santé et de passer tous les tests nécessaires à temps, pour se soumettre à des examens. Ces actions simples peuvent sauver la santé et la vie du patient.

Diagnostics

Prise de sang - diagnostic efficace des premiers signes de cancer de la moelle osseuse

Souvent, une maladie de la moelle osseuse, dont les symptômes aux premiers stades sont peu prononcés et atténués, peut être détectée complètement par hasard lors d’une prise de sang ou d’une échographie.

Mais souvent, l’échographie montre le troisième ou le quatrième stade du cancer, lorsque les métastases se sont tellement répandues dans le corps du patient qu’elles ont affecté ses nombreux organes et ganglions lymphatiques. Par conséquent, ils sont devenus visibles à l'échographie. Le traitement de ces stades de cancer donne rarement une image positive, il ne peut fondamentalement que ralentir quelque peu le processus de la mort.

Méthodes de diagnostic de la pathologie:

  1. En raison de ces caractéristiques spécifiques, le test sanguin devient la méthode de diagnostic la plus importante. Il s'agit de la recherche la plus simple de notre époque qui donne les résultats les plus vifs et les plus rapides et permet également de diagnostiquer les maladies oncologiques du sang et de la moelle osseuse dès les premiers stades. Grâce à cela, il est possible de détecter le problème au tout début du processus et de démarrer rapidement le traitement, offrant au patient l'espoir d'une guérison complète.
  2. La ponction de la moelle osseuse est la collecte de tissus à l'aide d'un dispositif spécial, une procédure douloureuse et dangereuse, mais essentielle pour confirmer ou infirmer le diagnostic ou la suspicion de néoplasmes malins. Une ponction sternale est réalisée pour collecter la moelle osseuse, c'est-à-dire que le sternum est perforé avec une seringue spéciale pour extraire le contenu des os et le transférer à un examen ultérieur.
  3. Biopsie. Pour diagnostiquer un cancer de la moelle osseuse, un tissu est souvent prélevé sur l'iléon, suivi d'un examen histologique du tissu pour détecter la présence de modifications pathologiques.
  4. Scintigraphie - une étude utilisant des radio-isotopes, qui permet de détecter la présence de tumeurs osseuses.
  5. L'IRM est un moyen moderne d'obtenir une image complète de la présence, de la taille, de la forme et de l'emplacement de la lésion tumorale dans le corps humain.
  6. La tomodensitométrie est une autre méthode avancée de détection des anomalies dans la structure et le fonctionnement des os.

Le choix des méthodes de diagnostic incombe au médecin. Il se concentre sur les symptômes et choisit les moyens les plus appropriés, en commençant par les plus simples et les plus abordables. Si nécessaire, il accepte les méthodes de recherche invasives.

Méthode de traitement et pronostic

La chimiothérapie - la base du traitement du cancer de la moelle osseuse!

Le traitement de toute maladie de la moelle osseuse est très long, compliqué et souvent coûteux. Les anémies nécessitent l'utilisation de divers médicaments, principalement d'origine hormonale: glucocorticoïdes, androgènes, stéroïdes anabolisants, cytostatiques ou immunosuppresseurs, globuline, cyclosporine.

Tous ces médicaments ont beaucoup d'effets secondaires. Dans certains cas, le prélèvement de la rate est utilisé. La greffe de moelle osseuse est la seule méthode radicale efficace.

C’est pourquoi un diagnostic opportun est considéré comme un moyen de sauver des vies.

Pour le cancer de la moelle osseuse, il existe trois méthodes principales de traitement:

  • La chimiothérapie consiste à prendre des médicaments spéciaux qui inhibent la croissance des néoplasmes malins et favorisent la mort des cellules cancéreuses. Les médicaments de chimiothérapie sont utilisés au cours des traitements, provoquent de nombreux effets secondaires et des conséquences désagréables, aggravent temporairement considérablement l’état du patient. Le nombre de cours de «chimie» est fixé par le médecin en fonction de la gravité de la maladie et de l’état du patient. Le but de prendre de tels médicaments est de tuer les cellules cancéreuses, de détruire les métastases ou d’empêcher leur formation.
  • La radiothérapie, c'est-à-dire l'irradiation de zones osseuses touchées par le cancer. Lors de la préparation à la greffe de moelle osseuse, l’irradiation avec de fortes doses de rayonnement est destinée à tuer la moelle osseuse du patient afin de la remplacer avec succès par des cellules saines.
  • En fait, la greffe de moelle osseuse. Dans les cas graves, c'est le seul moyen de sauver le patient. La moelle osseuse est prélevée sur un donneur compatible en bonne santé, le plus souvent le parent le plus proche du sang, puis injectée dans le corps d'un patient préalablement préparé. Des cellules saines et fortes se reproduisent avec succès et rétablissent rapidement la moelle osseuse qui fonctionne normalement. Une personne entre dans une phase de rémission durable ou se remet complètement.

Le pronostic pour l'anémie est un minimum positif chez la moitié des patients, qu'ils soient en rémission ou qu'ils se rétablissent complètement. Le processus de récupération est plus rapide chez les enfants et les jeunes.

Lors du diagnostic du cancer de la moelle osseuse chez les patients de stade 1 et 2, les chances sont assez bonnes, une guérison est possible, les stades 3 et 4 ne laissent malheureusement aucun espoir de guérison complète, mais les méthodes de traitement peuvent prolonger la vie de ce patient.

Cancer de la moelle osseuse

Le cancer de la moelle osseuse est une tumeur maligne qui se développe à partir du contenu mou des os tubulaires et spongieux et se caractérise par une lésion du tissu myéloïde. La lésion de cellules souches produite dans la moelle osseuse provoque le développement de plusieurs pathologies cliniques, appelées à la maison «cancer du sang».

Les données épidémiologiques montrent que le cancer peut être détecté à la fois chez les personnes âgées et chez les filles et les garçons. Certaines de ses variétés se retrouvent chez les enfants et les adolescents. Chez les hommes, il est diagnostiqué plus souvent que chez les femmes. La maladie est mortelle et occupe la deuxième ligne dans la liste de la mortalité. L'urgence du problème réside dans le fait que l'éducation doit être identifiée le plus tôt possible, alors qu'elle est curable et qu'il y a une chance de survivre.

La prévalence la plus élevée de cancer de la moelle osseuse est observée dans les pays développés - États-Unis, Europe occidentale. Bien que l'incidence en Russie soit faible et qu'elle atteigne 4,5%, le taux de survie à 5 ans, même avec dépistage et traitement, est en moyenne de 30 à 70%. Le pronostic dépend fortement de l'âge du patient et de l'agressivité du processus oncologique. Dans 70% des cas, le taux de développement est si élevé que, si le cancer n'est pas traité, il progresse rapidement et une personne décède dans 6 à 12 mois.

Types de cancer de la moelle osseuse

Allouer les types de cancer primaire et secondaire. Dans de rares cas, le cancer de la moelle osseuse survient de manière isolée. Il s'agit bien plus souvent de cancers des poumons, des glandes mammaires, de la prostate ou de la thyroïde et du cerveau. Il existe également deux types de localisation: solitaire et diffuse. Avec la propagation diffuse de la tumeur, la classification selon TNM est sans importance.

Il existe des formes cliniques dans lesquelles les modifications de la structure osseuse prévalent. Ceux-ci comprennent:

  • Ostéosarcome - se développe en couches denses d'os;
  • • chondrosarcome - se forme dans les articulations, le cartilage, les ligaments;
  • • histiocytome fibreux - tumeur musculaire, fasciale;
  • • Sarcome de Young - se développe dans les os tubulaires.

Types de cancer myéloïdes:

  • • leucémie, leucémie;
  • • myélome (simple ou multiple);
  • • lymphome.

Cancer de la moelle osseuse, symptômes et signes avec photo

L'apparition d'un cancer de la moelle osseuse se produit sans symptômes graves. Les signes primaires, ou précurseurs, sont perçus comme des maladies courantes. Par exemple, si le mal de dos fait mal, ils sont suspectés de radiculite, d'ostéochondrose ou de maladies féminines.

Les tout premiers symptômes précoces sont les suivants:

  • • faiblesse;
  • • fatigue
  • • douleur dans les os et les articulations, aggravée par les mouvements;
  • • maux de tête;
  • • vertiges;
  • • nausée, vomissement,
  • • selles anormales;
  • • essoufflement;
  • • sensation de soif constante;
  • • paresthésies (doigts et jambes engourdis);
  • • perte d'appétit, perte de poids;
  • • transpiration accrue.

Des manifestations explicites externes et visibles sont exprimées:

  • • peau pâle due à l'anémie;
  • • taches bleues et violettes sur le corps (ecchymoses);
  • • saignements de nez;
  • • "cônes", excroissances sur les tissus osseux;
  • • gonflement, brûlure dans les articulations.

Même avec un débit asymptomatique, des modifications caractéristiques du test sanguin sont notées. En raison de la production de paraprotéines par la tumeur, la RSE augmente, apparaissent des formes mal différenciées de leucocytes, des érythrocytes altérés (poikilocytose, anisocytose, microcytose), des érythroblastes. L'anémie, les fluctuations de l'hématocrite et l'hémoglobine sont également spécifiques.

Les plaintes de patients en retard incluent:

  • • paralysie avec atteinte de la colonne vertébrale et pression sur la moelle épinière;
  • • épuisement, cachexie;
  • • intoxication due à la désintégration de la tumeur (faible fièvre, respiration affaiblie, pouls rapide).

Causes du cancer de la moelle osseuse

Il est difficile d'identifier les principales causes de cancer de la moelle osseuse, car elles ne sont pas bien comprises. Bien que sa fréquence d'apparition chez les personnes âgées soit plus élevée, il se forme également chez les enfants. Il est possible qu'un processus provoque des mutations somatiques de gènes dans un organisme en croissance. Il y a des épisodes où la pathologie a été détectée chez différents représentants de la même famille, de sorte que l'hérédité et la prédisposition génétique ne sont pas exclues, lorsque la mutation est héritée.

Le groupe à risque comprend les personnes qui ont été exposées aux effets nocifs de l'environnement pendant une longue période et dont le travail implique des radiations, des agents cancérigènes chimiques et des radiations. Les mauvaises habitudes (tabagisme, alcoolisme) et les rayons ultraviolets sont également des facteurs prédisposants à l’étiologie du cancer. Le désir de regarder les lits de bronzage et de se faire bronzer dans 10-15 ans peut conduire à un oncologie de la moelle osseuse. L’influence des substances psychosomatiques n’est pas non plus exclue - l’un des domaines de la médecine qui estime que le stress et le surmenage réduisent la résistance naturelle du corps.

Le cancer de la moelle osseuse n'est pas contagieux pour les autres, mais réduit l'immunité. Un patient oncologique peut facilement être infecté par des maladies infectieuses transmises par des gouttelettes en suspension dans l’air et en mourir. L'inflammation banale, ou un agent pathogène responsable d'infections infectieuses, peut être fatale.

Stades du cancer de la moelle osseuse

Au stade précoce du cancer de la moelle osseuse (premier et deuxième), il est difficile de détecter la maladie, les plaintes sont souvent attribuées à des pathologies similaires. Le troisième et dernier degré, le quatrième degré, réduit les chances de guérison. La définition de la mise en scène est nécessaire pour sélectionner les soins médicaux nécessaires, établir un diagnostic, décrire la dynamique et émettre une conclusion.

Les degrés de cancer suivants sont distingués:

  • • 0 - pratiquement non défini;
  • • 1 - foyers localisés isolés dans la moelle osseuse;
  • • 2 - taille de la tumeur ne dépassant pas 2 cm, pas de métastases;
  • • 3 - il existe de graves violations de la fonction hématopoïétique de la moelle osseuse;
  • • 4 - métastases à distance sont observées.

Diagnostic du cancer de la moelle osseuse

Un examen médical approfondi aidera à vérifier vos soupçons si vous présentez des symptômes similaires et identifiez un cancer de la moelle osseuse. Le diagnostic comprend:

  • • recueil d'anamnèse (antécédents médicaux);
  • • inspection;
  • • test sanguin général et biochimique - pour montrer la présence d’érythrocytes, de leucocytes, de RPS immatures, de coagulation;
  • • tester les marqueurs tumoraux;
  • • biopsie par ponction (trépanobiopsie) - se procurer un biomatériau et procéder à un contrôle cytologique de la moelle osseuse;
  • • radiographie - pour déterminer la lésion du squelette;
  • • échographie;
  • • imagerie par résonance calculée ou magnétique;
  • • scintigraphie - les photographies montrent des foyers secondaires.

Traitement du cancer de la moelle osseuse

Malgré l'agressivité du cancer de la moelle osseuse, on ne peut pas dire que c'est incurable. Si vous ne pouvez pas vous débarrasser complètement de la tumeur, pour le vaincre, vous devez toujours vous battre. Le cancer solitaire opérable a un caractère relativement bénin, il se développe longtemps et peut être enlevé. Méthodes de chimiothérapie et de radiothérapie inopérables.

Des agents chimiothérapeutiques sont associés à une exposition à des radiations et à un traitement symptomatique. Parallèlement, des préparations hormonales sont prescrites pour améliorer l'érythropoïèse et le sang cytologique. Aussi utilisé des médicaments, ce qui empêche la destruction du tissu osseux. Pour réduire la teneur en paraprotéine dans le sang, une plasmaphérèse membranaire est réalisée. De telles tactiques augmentent le temps alloué aux patients atteints de cancer.

La chirurgie est un remède efficace contre les cancers myéloïdes - une greffe de moelle osseuse. Il s’agit d’une intervention chirurgicale coûteuse, car la greffe de moelle osseuse à une autre personne est une procédure complexe, devant laquelle il est nécessaire de rechercher un donneur afin qu’il n’y ait pas de rejet. Les donateurs deviennent le plus souvent des parents proches. Les contre-indications à une telle chirurgie sont l’état grave du patient et les organes atteints de métastases à distance.

Récupération, ou rémission, après une intervention chirurgicale dans 33% des cas, leur espérance de vie est supérieure à 10 ans. Les autres ont des rechutes, alors, pour ralentir le processus, la transplantation est à nouveau effectuée. La mortalité en période postopératoire est due à des complications infectieuses, car son système immunitaire est supprimé et la moelle osseuse transplantée ne fonctionne pas encore.

Il est impossible d'arrêter un processus en cours. Dans ce cas, le pronostic est mauvais, mais un soulagement adéquat de la douleur peut aider à améliorer l'état du patient. Pour réduire la douleur, prenez des antidouleurs puissants, des médicaments.

Prévention du cancer de la moelle osseuse

Est-il possible de prévenir le cancer de la moelle osseuse ou de l’éviter? Protège contre la conformité oncologique avec les recommandations générales:

  • • mode de vie sain;
  • • sommeil complet;
  • • mode d'alimentation;
  • • faire du sport.

Tout cela contribue à augmenter l'immunité de l'organisme, dont le déclin est responsable de la reproduction incontrôlée des cellules cancéreuses. Les médecins recommandent aux médecins d'arrêter de fumer, d'éliminer l'influence des facteurs d'influence défavorables, d'éviter l'exposition, le stress, le surmenage.

Cancer de la moelle osseuse sous tous ses aspects: types, symptômes, traitement

Le cancer du tissu myéloïde s'appelle une hémoblastose. En d'autres termes, il s'agit d'un cancer de la moelle osseuse. Les cellules malignes peuvent avoir un effet néfaste non seulement sur la moelle osseuse, mais également sur ses tissus, contribuant au développement d'un cancer des os, ou de cellules sanguines, développant un cancer du sang. Les oncologues parlent du cancer de la moelle osseuse en tant que maladie de l'organe le plus important de la formation du sang, situé dans le tissu osseux spongieux. Ce sont ses cellules souches qui produisent les globules blancs, les globules rouges et les plaquettes, les basophiles, les phagocytes et d’autres éléments sanguins. Le corps produit également un composant spécial capable de reconnaître les antigènes dans le corps, il produit des anticorps, ce qui récompense le système immunitaire en lui permettant d'éliminer ces antigènes.

Description de l'oncologie de la moelle osseuse

Le cancer de la moelle osseuse est une pathologie de l'organe de l'hématopoïèse de nature oncologique, dont la perturbation entraîne de multiples troubles du corps. Les cellules ici évoluent constamment. Ainsi, lorsqu’elles sont exposées à certains facteurs, des mutations peuvent survenir et provoquer des tumeurs malignes. Les cellules mutées se multiplient, déplaçant les cellules saines. La moelle osseuse ne peut plus fonctionner normalement, ce qui provoque l'apparition d'une maladie du sang.

Le cancer de la moelle osseuse est souvent une pathologie secondaire qui survient lors de la propagation de métastases provenant des poumons, de la prostate, du sein et d'autres organes. Mais parfois, une tumeur primitive peut se produire, ce qui peut se manifester de plusieurs manières:

  1. L'ostéosarcome, qui est la tumeur primitive de la moelle osseuse la plus répandue.
  2. Chondrosarcome, caractérisé par une lésion des cellules cartilagineuses de l'organe.
  3. Le lymphome est caractérisé par des lésions des ganglions lymphatiques et de la moelle osseuse.
  4. Le sarcome d'Ewing est causé par une pathologie des os tubulaires.
  5. L'histiocytome est fibreux et s'étend jusqu'aux ligaments et aux tendons.
  6. Leucémie, dans laquelle la moelle osseuse produit un grand nombre de leucocytes.
  7. Myélome, causé par la destruction du tissu osseux résultant de la multiplication incontrôlée de cellules de myélome.

Le plus souvent, le cancer de la moelle osseuse se rencontre chez les personnes âgées, mais parfois, la maladie affecte les enfants.

Faites attention! La propagation des cellules anormales des tumeurs primaires à la moelle osseuse se produit par le biais du flux sanguin ou lymphatique. Si le cancer de la moelle osseuse est primaire, les médecins ne peuvent déterminer la cause du développement d'une pathologie.

Causes du cancer

L'oncologie de la moelle osseuse est rarement observée, elle agit le plus souvent comme une tumeur secondaire. La pathologie est formée en raison de l'influence des facteurs de risque:

  1. La prédisposition génétique, caractérisée par une mutation et une reproduction anormale des plasmocytes - des cellules qui produisent des anticorps anti-antigènes. En conséquence, le tissu myéloïde est détruit.
  2. La présence de maladies infectieuses et de virus, en particulier de nature chronique.
  3. L'effet des cancérogènes, des produits chimiques et des toxines sur le corps.
  4. Perturbation du système immunitaire, infection par le VIH.
  5. Malformations congénitales, la présence de mauvaises habitudes.
  6. Mauvais mode de vie.

Faites attention! La présence de ces facteurs n'indique pas que le cancer devrait être formé. Les facteurs de risque prédisposent à l’émergence de la pathologie, mais les véritables causes de son développement n’ont pas encore été identifiées.

Degrés d'agressivité du cancer

La manifestation du cancer dans les premier et deuxième stades est exprimée par une douleur dans les os. Les patients l’écrivent sur une radiculite ou une ostéochondrose, ils ne vont donc souvent pas dans un établissement médical. Au début du développement, la pathologie ne transmet pas de métastases.

Les cancers de troisième et quatrième degrés sont causés par la propagation de métastases aux organes et tissus situés à proximité. Au stade final, les métastases se propagent dans tout le corps.

Symptômes du cancer

Les oncologues distinguent ces symptômes du cancer de la moelle osseuse d'une forme focale:

  1. Le développement de l'anémie est le premier signe de la maladie. Dans ce cas, le patient ressent constamment de la fatigue, de la faiblesse, des vertiges.
  2. Douleur osseuse qui augmente en marchant.
  3. Saignement des gencives, saignements de nez, formation de taches bleues sur le corps.
  4. Diminution du tonus musculaire, engourdissement des extrémités, douleurs dans la vessie et le côlon, altération des selles.
  5. Déficience visuelle, conscience floue, somnolence due à une augmentation de la viscosité du sang.
  6. Le développement de la nausée, accompagnée de vomissements périodiques, une soif constante en raison de la grande quantité de calcium dans le corps.
  7. L'aspect dans les os, qui sont affectés par la tumeur, des trous ronds.
  8. Gonflement.

Dans la forme diffuse de la pathologie, les symptômes suivants apparaissent:

  • épuisement du corps, une perte de poids nette;
  • douleur osseuse;
  • la croissance d'un cancer qui provoque un épaississement des os;
  • le développement de fractures pathologiques;
  • courbure de la colonne vertébrale;
  • immunité réduite.

Faites attention! Avec une diminution de l'immunité est souvent l'apparition d'infections secondaires qui provoquent une inflammation dans le corps.

Diagnostic de la maladie

Le cancer de la moelle osseuse chez l'adulte et l'enfant est diagnostiqué à l'aide de diverses méthodes de laboratoire et instrumentales. Les méthodes de diagnostic comprennent:

  1. Un test sanguin, de l'urine et des matières fécales vous permet d'identifier les premiers signes de pathologie sous la forme d'une teneur anormale en protéines, réduisant ainsi le nombre de plaquettes.
  2. Les rayons X, l'IRM et la tomodensitométrie permettent d'identifier le degré de lésion osseuse, la présence de métastases dans les poumons, les reins et d'autres organes internes, notamment le cancer.
  3. La ponction de la moelle osseuse vous permet d'obtenir un échantillon de tissu anormal, qui est ensuite examiné à l'aide d'une analyse en laboratoire, qui permet de déterminer les caractéristiques des cellules cancéreuses.
  4. Une biopsie de la substance de la moelle osseuse avec un examen histologique supplémentaire de l'échantillon, qui évalue l'état du système hématopoïétique, l'activité du cancer.
  5. La scintigraphie est un test radio-isotopique permettant d'identifier les foyers de cancer dans le tissu osseux chez les enfants et les adultes.

Faites attention! Chez les femmes, la tumeur de la moelle osseuse peut métastaser dans les glandes mammaires; par conséquent, la mammographie est recommandée.

Traitement du processus pathologique

Lors du diagnostic d'un cancer, il est nécessaire de traiter immédiatement le cancer de la moelle osseuse pour qu'il soit efficace et donne des résultats positifs. Pour chaque patient, le médecin choisit individuellement la tactique du traitement, qui dépendra de l'état du patient et des caractéristiques du processus tumoral.

Traitement de la pathologie est effectuée en utilisant les méthodes suivantes:

  1. La radiothérapie est réalisée pour réduire le cancer avant la greffe de moelle osseuse d'un donneur.
  2. L'hormonothérapie vise à augmenter le nombre de globules rouges dans le sang.
  3. La chimiothérapie est la principale méthode de traitement mise au point par l'oncologue traitant. À cette fin, les cytostatiques modernes sont prescrits. Cette technique permet d’arrêter la croissance d’un néoplasme pathologique et d’obtenir des rémissions de longue durée.
  4. Une greffe de moelle osseuse (cellule souche) est utilisée après une radiothérapie et une chimiothérapie. En plus de l'organe du donneur, des cellules propres peuvent être utilisées à cette fin. Ils se dispersent avec la circulation sanguine à travers le corps, se déposant dans les cavités des os, contribuant à la reprise d'un processus de formation de sang sain. Cette méthode de traitement est très difficile et n'est pas prescrite dans tous les cas.

Faites attention! Lors d'une greffe de moelle osseuse, l'organe du donneur doit être 100% identique à celui du receveur; par conséquent, la chirurgie n'est possible qu'en cas de consanguinité. Les chances de guérison chez un enfant qui a un jumeau sont beaucoup plus grandes que chez d'autres patients.

En plus de tout cela, les médecins utilisent un traitement symptomatique, dans lequel des analgésiques, des protecteurs osseux et des hormones stéroïdes sont prescrits. Souvent, le patient reçoit une transfusion sanguine.

En plus du traitement principal, le médecin prescrit un régime comprenant nécessairement du chou marin, du poisson, des noix et des légumes verts. Le but du régime est de soutenir les activités des organes internes affectés par les effets de la chimiothérapie.

Pronostic et prévention

Avec une greffe de cellules souches, le pronostic sera plus favorable car dans ce cas, une rémission à long terme de la pathologie est possible. Parfois, au cours de l'année, il y a une rechute de la maladie, qui est très difficile à traiter. Avec un myélome solitaire précoce, la survie est de 80% des cas. Si la tumeur commence à toucher les os, déclenchant le développement d'un oncologie secondaire, l'issue est fatale. Avec le cancer de la moelle osseuse, une moyenne de quatre ans vit avec un traitement opportun. La chance de survie donne une greffe de moelle osseuse réussie.

Afin d'éviter la nécessité de surveiller de près l'état du système immunitaire, sa réduction affectant grandement le développement de la pathologie.

Faites attention! S'il y a des signes tels que douleur dans le dos, décoloration de la peau et violation de la pensée, cela peut indiquer le développement du processus pathologique dans le corps, vous devez donc être examiné.

En outre, les médecins recommandent de boire une quantité suffisante de liquide par jour, de faire de l'exercice, de se durcir, d'abandonner les mauvaises habitudes, de manger des aliments gras et salés et également d'être régulièrement examinés. Si une personne adhère à ces recommandations, elle aura un corps solide, ce qui réduira les risques de contracter le cancer.

Cancer de la moelle osseuse: causes, symptômes, diagnostic, traitement

La maladie oncologique du tissu myéloïde (hématopoïétique) appartient à la catégorie de l'hémoblastose. Il s'agit en réalité d'un cancer de la moelle osseuse. Il convient de noter que les cellules cancéreuses de la moelle osseuse sont capables d'infecter le tissu osseux, ce qui entraîne l'apparition de diverses formes de cancer des os. Et ils peuvent causer des dommages oncologiques au sang.

Parlant du cancer de la moelle osseuse, les spécialistes parlent du cancer du plus important organe hématopoïétique chez l’homme, situé dans le tissu spongieux des os (parties terminales des os tubulaires longs et des cavités de nombreux os spongieux, y compris les os du bassin, du crâne et de l’estère). Ce sont les cellules spéciales du tissu myéloïde de la moelle osseuse - les cellules souches hématopoïétiques - qui synthétisent les leucocytes, les plaquettes, les érythrocytes, ainsi que les éosinophiles, les neutrophiles, les basophiles et les phagocytes mononucléés. La moelle osseuse ne synthétise pas les lymphocytes, mais elle contient des lymphocytes B, qui reconnaissent des substances génétiquement étrangères (antigènes) dans notre corps, commencent à produire des anticorps protecteurs et les «libèrent» dans le sang, assurant ainsi le fonctionnement du système immunitaire.

Code CIM-10

Causes du cancer de la moelle osseuse

Au cours de nombreuses études sur les causes du cancer de la moelle osseuse, il est apparu que, mis à part les autres organes, la moelle osseuse était rarement atteinte. Une situation beaucoup plus courante survient lorsque la moelle osseuse devient la cible des métastases. Selon les oncologues, les métastases cancéreuses dans la moelle osseuse sont le plus souvent observées chez les patients atteints de néoplasmes malins du poumon, de la thyroïde, des glandes mammaires, de la prostate, ainsi que du neuroblastome chez l'enfant (cancer du système nerveux sympathique). Dans ce dernier cas, des métastases médullaires apparaissent chez plus de 60% des patients. Alors que les métastases cancéreuses dans la moelle osseuse pour les tumeurs malignes du côlon ne se produisent que dans 8% des cas. La diffusion (distribution) des cellules cancéreuses à partir du site de la tumeur primaire a lieu dans le sang et la lymphe, et ainsi, les cellules cancéreuses se multiplient de manière incontrôlable dans la moelle osseuse.

Cependant, il existe un cancer primitif de la moelle osseuse, dont les causes réelles ne sont pas connues aujourd'hui. Des facteurs tels que les infections, les produits chimiques nocifs ou d’autres effets néfastes sur l’environnement peuvent jouer un rôle dans le développement du cancer de la moelle osseuse, mais il n’existe aucune preuve tangible. Comme il n’existe aucun argument valable en faveur d’un facteur héréditaire.

La plupart des chercheurs ont tendance à voir les causes du cancer de la moelle osseuse dans la mutation somatique des plasmocytes - les principales cellules productrices d'anticorps et constituant le stade final du développement des lymphocytes B. Selon cette version, le cancer de la moelle osseuse - sarcome de la moelle osseuse ou maladie du myélome - résulte de la destruction du tissu myéloïde, qui résulte d'un nombre excessif de cellules plasmatiques. Parfois, les plasmocytes peuvent forcer complètement le tissu hématopoïétique normal à sortir de la moelle osseuse.

Symptômes du cancer de la moelle osseuse

Les statistiques médicales montrent que le cancer de la moelle osseuse affecte principalement les hommes après 50 ans, mais peut également se développer chez les personnes plus jeunes. La maladie a deux formes: avec un foyer (solitaire) et multiple (diffus).

Les oncologues nationaux et étrangers soulignent les principaux symptômes cliniques suivants du cancer de la moelle osseuse:

  • l'anémie, dans laquelle une personne se fatigue rapidement, se plaint de faiblesse et de vertiges. Parfois, l'anémie est la première manifestation de la maladie;
  • douleur persistante et aggravée dans les os (le plus souvent dans le bas du dos, le bassin et les côtes);
  • ecchymoses sur le corps et saignements des gencives (problèmes de coagulation sanguine associés à une faible numération plaquettaire);
  • compression des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale, qui se traduit par une faiblesse des muscles des jambes, un engourdissement de certaines parties du corps ou des jambes, des douleurs à la vessie ou aux intestins et des problèmes de vidange;
  • soif accrue, nausée, vomissement, constipation (indique un taux élevé de calcium dans le sang - hypercalcémie);
  • saignements de nez, vision floue, maux de tête, somnolence (associés à une augmentation de la viscosité du sang en raison du taux très élevé de protéines anormales de la classe des immunoglobulines - paraprotéines);
  • sites de la moelle osseuse et des os (bassin, côtes, sternum, crâne, os moins longs - longs) sous forme de trous de différentes tailles, mais toujours de forme arrondie et délimitée;
  • gonflement sur le foyer de la tumeur.

Dans une forme diffuse de cancer de la moelle osseuse (myélome), on observe les symptômes suivants:

  • anémie progressive de type normochrome, épuisement, perte de poids;
  • douleur osseuse;
  • les dimensions des nœuds de lésion simples augmentent et fusionnent, provoquant l'épaississement du tissu osseux;
  • l'ostéoporose systémique, c'est-à-dire une diminution de la densité et de la résistance osseuses (pouvant s'accompagner de fractures pathologiques);
  • la lésion s'étend jusqu'à la colonne vertébrale, provoquant sa courbure (cyphoscoliose de la région thoracique);
  • sensibilité des patients atteints d'infections bactériennes en raison d'une diminution significative de l'immunité (due à une hypogammaglobulinémie).

Stades du cancer de la moelle osseuse

Au premier stade, et souvent au second stade du cancer de la moelle osseuse, cette maladie est rarement diagnostiquée, car les patients souffrent de radiculite qui les tourmente et les médecins prennent d'ostéochondrose, de rhumatisme ou de radiculonévrite primaire. Si les patients consultent un urologue pour des problèmes rénaux, ils soupçonnent immédiatement une lithiase urinaire ou une pyélonéphrite. Et seulement à l’échographie, des lésions pathologiques locales du tissu osseux sont détectées.

La dernière étape de toute maladie oncologique est considérée comme la maladie lorsque la tumeur se métastase aux ganglions lymphatiques et à d’autres organes. Le cancer de la moelle osseuse de grade 4 est un sarcome de la moelle osseuse étendu avec métastases ou une forme diffuse de myélome.

Diagnostic du cancer de la moelle osseuse

Il est clair que les symptômes du cancer de la moelle osseuse ne peuvent constituer le seul fondement du diagnostic. De plus, le diagnostic doit être différencié. Des analyses de sang de laboratoire (biochimique et détermination des anticorps IgM dans le sang), de l'urine, des matières fécales, ainsi que l'examen histologique des particules des tissus affectés (biopsie) et l'analyse biochimique du tissu myéloïde (perforation de la moelle osseuse) sont nécessaires.

Dans le diagnostic du cancer de la moelle osseuse, des méthodes radiographiques, la scintigraphie osseuse, la tomodensitométrie (TDM) et l’imagerie par résonance magnétique (IRM) sont nécessaires.

97% des patients atteints d'un cancer de la moelle osseuse subissent des tests sanguins et urinaires anormaux concernant les protéines.

Un test sanguin pour le cancer de la moelle osseuse est très spécifique. Ainsi, l’indicateur de couleur du sang (c’est-à-dire la teneur relative en hémoglobine dans un érythrocyte) est proche de l’un (à un taux de 0,85 à 1,05). Les indicateurs de l'ESE ont augmenté. Une caractéristique de l'anémie est une modification de la forme des érythrocytes (poikilocytose), une différence significative de la taille des érythrocytes chez la même personne (anisocytose) avec un pourcentage élevé d'érythrocytes de taille anormalement petite (microcytose).

Dans le même temps, le nombre de formes nucléaires d'érythrocytes et d'érythroblastes (cellules intermédiaires du développement des globules rouges) augmente dans le sang des patients atteints d'un cancer de la moelle osseuse. Le nombre de réticulocytes (jeunes globules rouges qui se forment dans la moelle osseuse et circulent dans le sang) est également supérieur à la normale. Cependant, le nombre de plaquettes dans le test sanguin pour le cancer de la moelle osseuse est nettement inférieur au niveau normatif.

Pour confirmer le diagnostic, une analyse histologique de la moelle osseuse est réalisée - une biopsie (trépanobiopsie), et un myélogramme basé sur ses résultats permet une évaluation objective de l'état des cellules de la moelle osseuse.

Tumeur de la moelle osseuse - causes, symptômes, diagnostic, méthodes de traitement et pronostic

Les statistiques sur le cancer sont décevantes. Chaque année, 10 millions de patients atteints de cancer apparaissent dans le monde, dont 8 millions meurent. L’âge, l’exposition environnementale agressive, le style de vie malsain, d’autres facteurs conduisent à l’apparition de cellules dans le corps à structure modifiée et au développement d’une tumeur maligne. La maladie est une conséquence de mutations cellulaires spontanées. Une attention particulière pour votre santé et des examens médicaux réguliers minimiseront donc le risque de développer une maladie mortelle.

Qu'est-ce qu'une tumeur de la moelle osseuse?

Les os humains ont des cavités remplies de tissu hématopoïétique. C'est ce qu'on appelle la moelle osseuse rouge (ou myéloïde). Il contient les cellules souches à partir desquelles les cellules sanguines sont formées (érythrocytes, leucocytes, plaquettes, cellules plasmatiques et autres structures). Un organe hématopoïétique est impliqué dans la formation d'une protection immunitaire. En raison de la forte teneur en cellules non développées et de la complexité des processus physiologiques, le corps est très vulnérable et soumis à l'influence de facteurs externes et internes négatifs.

Le diagnostic de «tumeur de la moelle osseuse» (ou myéloïde) implique une maladie oncologique de l'organe hématogène. Chez l'adulte, le tissu myéloïde est localisé dans les os du bassin, les vertèbres, les côtes, le crâne, la tête des longs os tubulaires (huméraux, fémoraux et autres). Les cellules cancéreuses sont formées à partir de cellules sanguines souches, matures et déjà formées. Les structures de cellules mutées affectent le système sanguin. Les cancers myéloïdes incluent:

  • leucémie (ou leucémie);
  • le myélome;
  • lymphome.

Pour déterminer la localisation exacte de telles tumeurs, vous ne pouvez utiliser que des techniques de diagnostic spéciales. Une fois dans le système circulatoire, les cellules modifiées se propagent et se déplacent dans tout le corps. La maladie est aiguë ou chronique. L'aiguë est caractérisée par un cours agressif, la formation rapide de métastases. Chronic est plus doux, il est plus facile d’obtenir une rémission durable (affaiblissement ou disparition complète des symptômes de la maladie) et d’augmenter la survie du patient.

Chez 70 à 75% des patients atteints d'un cancer de l'organe hématopoïétique, la forme est aiguë. Il y a des cas où l'évolution chronique de la maladie devient aiguë. Compliquant le tableau clinique du cancer myéloïde du système musculo-squelettique:

  • l'ostéosarcome détruit le tissu osseux dense;
  • Le chondrosarcome est localisé dans le tissu cartilagineux, les ligaments, les tendons;
  • histiocytome fibreux se développe dans les muscles, les gaines du tissu conjonctif (fascia);
  • Le sarcome d'Ewing est formé dans les os tubulaires.

Raisons

Les causes exactes du cancer primitif de la moelle osseuse n'ont pas encore été élucidées. Les scientifiques ont émis plusieurs hypothèses sur les facteurs qui augmentent le risque de mutations dans les cellules de l'organe hématopoïétique:

  • pathologies génétiques (syndrome de Down, Klinefelter et autres);
  • prédisposition génétique;
  • l'effet sur le corps de radiations et / ou de mutagènes chimiques;
  • fumer

Le cancer de la moelle osseuse, en tant que maladie primaire, est rare. Les tumeurs hématopoïétiques et lymphatiques (hémoblastose) sont divisées en maladies systémiques (leucémies) et régionales (lymphomes). Avec la leucémie, il existe une lésion primaire de l'organe hématogène. Dans les lymphomes, le tissu myéloïde devient la cible des tumeurs malignes des organes suivants:

  • glande thyroïde;
  • les poumons;
  • les glandes mammaires;
  • la prostate;
  • gros intestin.

Les symptômes

La plupart des patients atteints d'un cancer de l'organe hématopoïétique diagnostiqué sont des hommes de plus de 50 ans, mais il existe également un pourcentage élevé de pathologies chez les femmes et les enfants. Les symptômes de la maladie de la moelle osseuse chez l'adulte sont les suivants:

  • Anémie (teneur en hémoglobine et nombre de globules rouges inférieur à la normale). En raison du manque constant d'oxygène, la fatigue, la faiblesse, la léthargie se produit rapidement; il y a des vertiges.
  • Douleur dans les os, aggravée par le mouvement. Dans la plupart des cas, la douleur est localisée dans le bas du dos, la région pelvienne et les côtes.
  • Ecchymoses sur le corps, saignements des gencives. Ces manifestations s’expliquent par une diminution du nombre de plaquettes et une mauvaise coagulation sanguine.
  • Engourdissement de parties du corps, faiblesse des muscles des jambes, douleur à la vessie lors de la miction et gros intestin lors de la défécation. Réactions pathologiques associées à la violation des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale.
  • Saignements nasaux fréquents, vision floue ("voile" devant les yeux), maux de tête, somnolence. Les manifestations négatives se produisent en raison de la concentration élevée de paraprotéine (immunoglobuline), qui augmente la viscosité du sang. Une tumeur amène le corps à synthétiser activement des protéines anormales.
  • Soif constante, nausée, vomissement, constipation. Les troubles digestifs et les processus métaboliques entraînent des taux élevés de calcium dans le sang (hypercalcémie).
  • Lésions osseuses. Les lésions sont de forme et de taille différentes.
  • Gonflement dans le foyer de la tumeur.

Chez les enfants

La troisième partie des néoplasmes malins détectés chez les enfants est la leucémie. Chez les bébés, le système immunitaire est affaibli et ils sont plus susceptibles aux facteurs agressifs susceptibles de provoquer des modifications pathologiques dans les cellules de l'organe hématogène. L'incidence maximale se produit entre 2 et 5 ans et entre 10 et 12 ans. Les symptômes du cancer de la moelle osseuse chez les enfants:

  • douleurs dans les os, aggravées la nuit et pendant l'effort physique;
  • ecchymoses, éruptions cutanées, saignements du nez, des gencives, des hémorragies aux intestins, aux poumons;
  • les plaies ne guérissent pas longtemps;
  • des os fragiles, des signes d'ostéoporose apparaissent, des courbures spinale se développent, il y a des excroissances sur les os;
  • essoufflement, toux;
  • vomissements, nausée;
  • soif constante;
  • dysfonctionnement des organes pelviens (problèmes de vidange de la vessie et des intestins);
  • maux de tête, vertiges;
  • ganglions lymphatiques enflés;
  • augmentation de la température;
  • faiblesse, faible performance;
  • engourdissement des membres;
  • violation du goût et de l'odorat;
  • infections fréquentes;
  • perte d'appétit, perte de poids.

Lors de l'identification des premiers signes de la maladie, prescrire un diagnostic complet et un traitement symptomatique. L'ensemble des activités menées à l'hôpital. La chimiothérapie, la radiothérapie, la transplantation d'un organe d'un donneur, l'hormonothérapie auxiliaire sont les méthodes les plus efficaces. Avec un diagnostic opportun dans 85% des cas, le rétablissement survient. Le choix des méthodes thérapeutiques dépend du type de tumeur et du degré de dommage causé à l'organisme.

Les étapes

Lésion maligne de la moelle osseuse passe par quatre étapes. Aux stades 1 et 2, la pathologie est rarement diagnostiquée. La douleur émergente est associée à d'autres maladies - radiculite, ostéochondrose, arthrite, rhumatisme. Problèmes rénaux - avec pyélonéphrite, lithiase urinaire. Chez la plupart des patients, la pathologie est détectée aux stades 3, 4, lorsque les organes internes sont atteints de métastases.

Contrairement aux autres formes de cancer, la lésion du système hématopoïétique ne présente pas de symptômes évidents. L’état du patient à mesure que la maladie progresse est caractérisé comme suit:

  1. Le dysfonctionnement du système immunitaire est la principale caractéristique de la pathologie de stade 1. Les cellules présentant des déficiences structurelles se divisent activement et deviennent malignes. Ce processus dure 5 à 10 ans. Le cancer diagnostiqué à ce stade est guéri dans 95 à 100% des cas.
  2. La formation du tissu tumoral se produit au stade 2 de la maladie. Le succès de la rémission complète reste élevé avec la détection en temps voulu d'une tumeur maligne et un traitement bien choisi. L'espérance de vie des patients après traitement est de 10 ans ou plus. Assurez-vous de prendre en compte les particularités du développement de la pathologie. La forme aiguë de la maladie progresse rapidement.
  3. Les cellules cancéreuses pénètrent dans les systèmes lymphatique et circulatoire et se propagent dans tout le corps. La troisième étape est le début du processus de propagation des métastases. La probabilité de guérison est d'environ 50% avec une chimiothérapie réussie. Les patients vivent entre 5 et 8 ans si la réponse du corps au traitement est favorable.
  4. Le plus difficile - 4 étapes. Les métastases à ce stade affectent les organes internes, des néoplasmes malins se développent en eux. La probabilité de récupération est proche de zéro et le pronostic est le plus défavorable. Les patients après traitement vivent entre 1 et 4 ans.

Diagnostics

Le diagnostic du cancer de l'organe hématopoïétique est réalisé différemment. Il comprend un grand nombre de méthodes:

  • test sanguin biochimique;
  • analyse en laboratoire du sang pour la détermination des anticorps IgM (protéines spécifiques apparaissant à la suite d'une réponse immunitaire);
  • analyse d'urine, matières fécales;
  • biopsie (recherche sur le tissu tumoral);
  • ponction sternale (la moelle osseuse est prélevée en perçant la paroi du sternum);
  • Radiographie
  • échographie (ultrasons);
  • scintigraphie (imagerie d'organes avec introduction d'isotopes radioactifs);
  • tomodensitométrie (TDM) et imagerie par résonance magnétique (IRM).

Traitement du cancer de la moelle osseuse

En fonction des spécificités de la tumeur hématopoïétique, un schéma thérapeutique est élaboré. Dans la forme solitaire, une lésion survient et dans la forme diffuse, il y a plusieurs cancers. Les principales méthodes de traitement:

  • La chirurgie pour enlever la lésion est utilisée sous forme solitaire.
  • Le traitement symptomatique est une partie essentielle de la thérapie. Des analgésiques, des hormones sont prescrits. Les hormones stéroïdes augmentent le nombre de globules rouges dans le sang. Les bisphosphonates (protecteurs osseux) sont utilisés pour renforcer les os.
  • La transfusion de sang de donneur est nécessaire pour améliorer sa composition, réduisant ainsi la concentration de protéines.
  • La radiothérapie est utilisée pour éliminer les lésions simples.
  • La chimiothérapie est le traitement principal des tumeurs diffuses.
  • La greffe de cellules souches est l’une des options de traitement pour une tumeur maligne, elle est sélectionnée individuellement. La transplantation de cellules de donneur donne de grandes chances pour une rémission complète. Il s'agit d'une procédure complexe et spécifique qui nécessite un traitement préparatoire et la disponibilité d'un matériel cellulaire donneur compatible.

Combien vivent avec un cancer de la moelle osseuse

Compte tenu de la complexité du diagnostic du cancer du système hématopoïétique, le pronostic de la maladie est décevant. Dans la forme solitaire primaire de la maladie, 75 à 80% des patients survivent sans métastases. Avec le développement concomitant d'une tumeur ostéogénique (os) - sarcome - le résultat est mortel. Environ 50% des patients vivent pendant 3-4 ans avec le diagnostic opportun de la maladie, un traitement efficace et aucune récidive. Dans le cas où le corps répond bien au traitement, le taux de survie est plus élevé. La récupération se produit avec la transplantation réussie d'un organe du donneur.

Prévention

L'affaiblissement de la défense immunitaire est la principale cause du développement d'une tumeur maligne de la moelle osseuse. Les mesures préventives efficaces comprennent des procédures de revenu, une activité physique régulière et réalisable. Pour renforcer le corps, en particulier l'immunité et le tissu osseux, les produits alimentaires doivent contenir les substances suivantes:

  • Acides gras insaturés. Ils sont nombreux dans les poissons de mer gras (saumon, maquereau, hareng).
  • Protéines facilement digestibles, vitamines du groupe B, sélénium. Tous ces nutriments contiennent du poulet.
  • Oligo-éléments (fer, cobalt, cuivre, manganèse, zinc et autres). Leur complexe complet est présenté dans les noix.
  • Acide arachidonique. Important acide gras polyinsaturé (essentiel pour une peau saine). Détenteur de la cacahuète au contenu des substances utiles.
  • Lutéine. Enregistre la vue, a un effet tonique, particulièrement nécessaire pour les personnes âgées. La substance utile à forte concentration contient des œufs.
  • L'iode Inclus dans la composition des hormones thyroïdiennes, qui régule toutes les réactions biochimiques dans le corps. Pour obtenir un oligo-élément important, il est utile d'utiliser du chou marin.
  • De l'eau Le cancer de l'organe hématogène provoque une hypercalcémie. Pour réduire la concentration de calcium, il est conseillé aux patients de boire environ 3 litres de liquide par jour.